The Walking Dead World Beyond – S01E09

Épisode 9 – The Deepest Cut – 14/20
Une bonne fin ne peut pas sauver tout un épisode qui prend trop le temps de bavarder, mais ça me donne de l’espoir pour le dernier épisode de cette saison. La construction des derniers épisodes est plutôt bonne, mais on voit venir un certain nombre de choses dans cet épisode. Forcément, avec 35 minutes à papoter, les personnages nous laissent le temps de deviner les vraies intentions des scénaristes, c’est inévitable.

> Saison 1


Spoilers

What if we can’t trust her?

C’est parti pour la fin de saison, allez ! Oui, ça va être long, mais j’ai envie d’en savoir plus sur ce que la série peut bien vouloir nous dire de Huck, dont l’attitude générale commence à sérieusement me saouler. J’ai bon espoir qu’elle se fasse démasquer et tuer pour marquer le coup.

Huck s’appelle donc Jennifer et elle veut absolument convertir l’atout à sa cause. Il y a peu de doute qu’il s’agit d’Hope, mais la série commence pourtant par nous faire croire qu’il va être question d’Iris. En tout cas, Kublek demande à sa fille d’isoler l’atout des autres qui les accompagnent, parce que ce n’était pas dans le plan d’en avoir d’autres avec l’atout.

Admettons. La série essaie de nous faire croire qu’elle nous donne un tas d’informations, avec notamment le père de Jennifer qui aurait abandonné sa mère et sa fille en laissant des documents derrière lui, mais elle fait exprès de garder des cartouches pour plus tard dans l’épisode. Quand on reprend loin de ce flashback sur Huck, c’est pour mieux voir que c’est elle qui conduit le camion alors que tout le monde est endormi.

L’occasion est trop belle pour empêcher tout le groupe d’arriver à destination. Elle provoque donc volontairement un accident qui éclate le pneu. Vous savez quoi ? Même à faire ça, elle conduit mieux que Lori en son temps. Par contre, ça nous laisse nos héros à pied dans une nuit brumeuse et froide, ce n’est pas joyeux comme ambiance. Ils rebroussent chemin à pied, Huck assurant avoir vu un abri à proximité.

On apprend alors que les filles et les adultes ont cherché un moment Elton et Silas, sans retrouver de traces des garçons. Cela créé quelques tensions dans les duos, surtout que Felix se met à croire au karma. Ils sont perdus dans le froid et dans la brume après tout. Pour ne rien arranger, les voilà désormais en train de tomber dans un piège assez galère.

Des zombies attachés les uns aux autres par du barbelé les encerclent. On a une jolie scène d’action, de belles idées comme cette lampe-torche dans la bouche d’un zombie et… on passe aussitôt à autre chose. C’est frustrant : la série a souvent de bonnes idées de zombies, mais elle ne les exploite jamais à fond. Le lendemain matin, il est révélé que Felix est blessé à la cheville. Oh. Je n’aime pas bien ça. Il dit que le barbelé entre les zombies lui a fait mal, mais ça pourrait tout à fait être une morsure ce que l’on voit.

Le groupe arrive donc au petit matin dans la maison repérée plus tôt par Huck. Je ne comprends pas trop l’intérêt ? Passer la nuit ici, OK, mais maintenant qu’il fait jour ? Bon, ils espèrent trouver de quoi réparer le camion, mais c’est gros, surtout que Huck fait tout ce qu’elle peut pour se retrouver seule avec Iris. Clairement, son but n’est pas de gagner sa confiance, ou alors, elle est super mauvaise.

L’actrice est assez mal dirigée sur tout ça. Sa désinvolture est de plus en plus grande, et je n’aime pas bien cette manière de le surjouer. Ca ne va pas tellement à l’actrice. Elle en a toujours fait des caisses, mais là, elle essaie de séparer les filles et ce n’est pas subtil. Finalement, c’est elle qui trouve les cadavres des occupants de la maison dans laquelle ils sont et qui décide que cette planque n’a que peu d’intérêt.

Ils font demi-tour, mais doivent pour cela escalader un bus en travers de leur chemin. Avec sa cheville, Felix ne peut pas vraiment suivre le rythme. Hop, retour à la case départ pour le groupe, qui doit prendre le temps de sauver Felix de sa blessure à la cheville. Oui, à ce stade, la série prend trop son temps, franchement. Je n’arrive pas à savoir s’il est mordu ou si c’est vraiment juste une histoire de barbelé, mais en tout cas il prend la décision de ne pas continuer à accompagner le trio de filles.

Il est trop blessé pour marcher et il ne veut pas être un poids pour le groupe. Du coup, il l’est juste pour moi à saluer la progression d’Iris et à lui dire qu’elle est capable et super forte. C’est ridicule comme scène, c’est une putain d’ado qui prend les pires décisions depuis le début de la série, à chaque fois qu’elle doit prendre une décision. Même Huck m’attire plus de sympathie ! Pourtant, il est révélé qu’elle est responsable de la situation.

On savait qu’elle devait isoler l’atout autant que possible et qu’elle gérait bien, mais là, c’est gros. Et si elle n’hésite pas à s’attaquer à Felix, on sait comment Tony est mort maintenant, et comment Percy s’est pris une balle dans l’épaule. Ah oui, pardon, Percy, faut peut-être que j’en parle.

En parallèle de tout ça, Elton et son velours sont dans un sale état. La tristesse gagne toujours l’adolescent, mais il passe aussi par une étape de colère dans son deuil. Allez comprendre pourquoi, il se décide à déchirer le script de sa mère et à l’envoyer au vent. Euh ? Il pourrait en vouloir à Hope. Il pourrait balancer le collier. Je ne vois pas ce que le script de sa mère a pu lui faire, hein.

Comme il envoie au vent les pages du script, c’est sans surprise qu’il se lance ensuite dans une opération de récupération de toutes les pages. La dernière qu’il doit ramasser est la première, mais du vent dépose des gouttes de sang dessus. Intrigué, Elton s’approche de bruits de zombies et demande si quelqu’un est dans les parages. Personne ne lui répond pas, il tombe sur un zombie et… Percy tue le zombie.

Sans la moindre surprise, Percy est donc encore en vie. Il est sacrément blessé par contre, alors Elton a beau faire tout ce qu’il peut pour le sauver, il a plus de chance de se retrouver avec un zombie sur le dos franchement. La série part alors en vrille avec Elton qui se met à halluciner.

Oui, oui, à halluciner : Percy se met à lui parler, notamment de sa crainte de découvrir ce que Silas a fait, et ce petit dialogue tout sympa nous révèle finalement que Percy est toujours inconscient au sol à côté d’Elton. Elton fait tout ce qu’il peut pour le sauver, avec un bandage et tout, mais ça ne marche qu’un temps comme stratégie. Quatre zombies le repèrent, et bon, Elton ne fait déjà probablement pas le point face à un zombie, alors quatre…

L’hallucination de Percy essaie alors de lui faire comprendre qu’il est temps de partir et de le laisser pour mort, ce que son cerveau n’est pas encore prêt à accepter. Nous, on apprend que Percy s’est fait tirer dessus dans l’épaule et qu’Elton croit que le vent lui donne des signes. Selon lui, c’est le vent qui l’a mené à Percy.

La série est super bavarde sur ce coup-là, mais Elton a le temps de voir les zombies monter la colline et de se faire une raison. S’il ne veut pas ressembler à sa mère et abandonner Percy derrière lui, il comprend qu’il n’a pas le choix. Une fois qu’il s’apprête à partir, par contre, il change d’avis et se retourne pour faire face aux quatre zombies. On va dire qu’il a la chance du débutant, et surtout la chance d’être maigre et véloce : il met au sol trois zombies pas bien affamés puisqu’ils ne tentent pas de se relever ou quoi ; puis en tue un autre. À lui tout seul. Ce n’est qu’après avoir fait tout ça qu’il finit par trouver un talkie-walkie dans la poche de Percy. Il aurait pu vérifier avant, tout de même. C’est beau.

Un peu comme le plan que Huck a mis en place pour isoler son atout. Il y a tout de même un bémol : elle est grillée à 1000 km quand elle accepte bien vite de dire au revoir à Felix. Bien sûr que ça l’arrange de le laisser derrière elle pour continuer seule avec les filles. Par contre, si Hope est persuadée que Huck est dans leur camp – alors même qu’elle la trahit en révélant ses secrets à sa sœur – Iris est moins sûre de pouvoir faire confiance à Huck.

Elle n’hésite pas à en parler à sa sœur, qui prend immédiatement sa défense et se met sur la défensive. Ca part encore plus en engueulade entre les sœurs et au milieu de la nuit suivante, Hope décide de réveiller Huck pour lui demander à partir. Yep, elle prend la décision de quitter Felix et Iris, les laissant derrière elle. Huck n’en croit pas ses oreilles, parce que c’est très précisément ce qu’elle attendait, ça. Les deux femmes s’échappent donc, et Huck s’isole pour passer un message en talkie-walkie.

Elle tombe sur Elton qui lui révèle une partie de sa position… mais pas tout, heureusement. Percy se réveille à temps pour l’empêcher de faire une grosse connerie : c’est bien Huck qui lui a tiré dessus. Alors qu’Iris, Felix et moi-même nous inquiétons un peu pour Hope qui est donc en présence d’une traîtresse comme on en fait que dans les séries, il est finalement révélé dans le cliffhanger qu’Hope est plus maligne que prévu. Elle a déchiffré une carte et les codes trouvés précédemment dans la série, ce qui lui permet de comprendre que Huck est un agent double qui a pour but de la capturer et de sacrifier les autres. Du coup, elle est partie avec elle, mais aussi avec le flingue de Felix. Inattendu, ma foi. J’ai aimé ce cliffhanger.

Le flashback nous ramène quant à lui au début de la relation entre Huck et Felix. Ce dernier l’interrogeait pour savoir ce qu’elle voulait venir faire à Omaha – et on a appris en début d’épisode qu’elle était là sous couverture et avait galéré à gagner la confiance de tout le monde – jusqu’à ce qu’ils soient interrompus par Will. Est-ce que c’est censé être le copain de Felix ? Y a une bonne vibe.

Tellement, d’ailleurs, qu’on les retrouve ensemble au lit en train de se câliner. Voilà qui est fait. On est quelque temps plus tard, avec Felix qui est en plein dilemme insoluble : le père des filles vient juste de lui demander de veiller sur elles, ce qui fait qu’il ne peut plus partir avec lui alors qu’il l’envisageait. Il n’a pas envie de partir, pas envie de rester, c’est compliqué. Et il a le bras noir ? J’ai cru à une manche au départ, mais c’est un tatouage ? Je n’ai pas compris, là. Et oui, c’est ce qui m’a le plus intéressé dans la scène, désolé. Après, Will semble bien sympathique, si on le récupère en saison 2, ce sera cool.

En attendant, on a droit à un repas de famille où Will finit par révéler à Felix qu’il est celui qui accompagnera le père des filles. Pauvre Felix. La trahison est grande : c’est Will lui-même qui a demandé à se rendre dans cette base secrète pour voir de quoi il en retournait.

Une fois le couple seul à seul, Will révèle à Felix qu’il fait ça en fait pour veiller sur le père des filles comme son mec le voulait. Ouais, alors, c’est une drôle de décision pour son couple tout de même, surtout qu’il la prend seul. J’ai envie de bien les aimer tous les deux, mais j’ai du mal à voir comment est supposée fonctionner leur relation. Puis, trois flashbacks, c’est trop court pour bien les connaître.

Le quatrième flashback nous montre le départ du père des filles, sans qu’Hope ne daigne venir lui dire au revoir. Will est aussi là, et ça lui permet de dire adieu à Felix qui se réconcilie avec lui et lui récupère sa veste. Et si j’ai bien aimé le cliffhanger, je reste sceptique sur la décision de nous mettre deux épisodes d’un coup : ça aurait pu attendre la semaine prochaine. Pour moi, ça attendra au moins demain, parce que le sommeil me gagne !

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.