Manifest – S03E01

Épisode 1 – Tailfin – 08/20
Oh bordel, cela faisait un moment que je n’avais pas autant ri devant un épisode – enfin, depuis mon dernier épisode de Riverdale quoi, mais le problème, c’est que ce n’était pas du tout volontaire de la part de la série là non plus. Plus on avance, moins l’intrigue n’a de sens et, en plus, elle est complètement éclipsée par des choix de réalisation plus que foireux et des trous béants dans l’écriture du scénario. Quelle déception !

Spoilers

Ben enquête sur l’aile d’avion retrouvée alors que Michaela ne profite pas tout à fait de sa lune de miel comme elle l’espérait.

Besoin d’un résumé ?

J’ai tout oublié de la saison 2 de Manifest (récap)

Salut les sériephiles, Après une première saison vraiment sympathique, Manifest avait fourni une saison 2 beaucoup moins passionnante à mes yeux, et aux yeux de l’audience qui s’est effritée, pour ne pas dire effondrée. Est-ce vraiment une surprise si j’ai oublié avant-hier soir que l’article que j’avais prévu d’écrire était le résumé de cette fin… Plus

Oh you’re gonna grow ancient with me.

Ma foi, ce résumé de la saison précédente est plus efficace encore que mon article sur le sujet, finalement, et j’en ai déjà marre de Saanvi avant même de voir de nouvelles images d’elle. Pour ce début de saison 3, nous retournons tout de suite à Cuba où Ben va se plaisir de se la jouer vacancier à la recherche du San Antonio – le bateau qui a trouvé un morceau de l’épave et que Cal a eu la bonne idée de dessiner.

Ce début m’aura directement fait rire, avec cette barbe de trois jours pour Ben, ou ses lunettes qu’il met et retire toutes les trois secondes, ou ce moment de pause pour vérifier le dessin qu’il doit connaître par cœur. En tout cas, une fois dessus, il a une vision avec des couleurs inversées pas exceptionnelles et aussitôt après, un appel de son fils.

Ils ont vu des gens qui hurlent, alors forcément, le petit appelle son père pour prendre de ses nouvelles et savoir ce qu’il se passe. Michaela rejoint à son tour l’appel. Elle est sur une plage, OK, c’est la seule meuf au monde à avoir assez de réseau sur une plage au milieu du Costa Rica. Et elle entend tout sans écouteur ? Il y a du vent, oh ! Bien évidemment, ils nous révèlent rapidement que c’est leur premier Appel depuis fort longtemps, ou en tout cas, le premier qui soit si intense. C’est que la fin de saison précédente était il y a trois mois tout de même.

On retrouve bien vite Zeke, aussi, et lui, il profite à fond de sa lune de miel, pas comme sa femme. Il n’a plus de vision des Appels en effet, et ça l’aide bien à être tranquille, même si sa femme s’agite régulièrement. Ah, et sinon, ils sont en train de bronzer, ça me fait un point du Bingo Séries qui me manquait vraiment beaucoup. Bon, après, c’est la fin de journée, ils n’ont plus beaucoup de soleil sur eux et, vraiment, ils me donnent froid ces personnages. Et la lumière est déconnante dans toute la scène, variant selon les plans. Ils auraient pu tourner en plusieurs jours…

De retour chez les Stone, on découvre que Grace a moins de nouvelle de son mari que son fils n’en a et qu’Olive a fini les expérimentations capillaires pour finalement être babysitter. Il fallait bien que quelqu’un s’occupe du bébé toute la saison, après tout. Ce n’est toutefois pas le seul intérêt d’Olive, mais j’y reviens juste après, parce que pour l’instant, la scène est interrompue par Cal qui révèle alors que dans l’Appel, ils étaient sur le point de mourir avec son père et sa tante. Hein ?

Ce n’est pas exactement comme ça que je l’ai vécu cette scène, mais puisque Cal le dit, hein. Au moins, ça me permet de comprendre qu’il s’agissait de Michaela, Ben et une autre femme dans la vision du début, je ne les avais pas reconnus, je suis à l’ouest, moi !

On en oublierait presque Ben, hein ? Il est toujours à l’étranger, devant le bateau à attendre ses propriétaires. Quand ceux-ci arrivent, ils recommencent son jeu avec les lunettes de soleil, accessoire incontournable de l’épisode pour les plans dramatiques où il enlève ses lunettes. Qui fait ça ? Une fois à la riguer, mais je vous jure, l’épisode ne fait que ça.

Bref, il négocie avec les propriétaires du bateau et leur donne une jolie liasse de billets (sérieusement ? Qu’est-ce que c’est que ce cliché ?) pour avoir enfin accès à un hangar où se trouve l’aile de l’avion. Le tout est filmé par un gamin qui passait par là, bien évidemment, parce que pourquoi pas, il fallait bien qu’il se passe quelque chose dans l’épisode. Le problème, c’est que quand Ben touche l’aile de l’avion, il est projeté en arrière et, soyez rassuré, ses lunettes sont projetées aussi, mais elles finissent intactes. C’est fou.

Loin de tout ça, au commissariat, on retrouve la nouvelle coéquipière de Michaela qui refuse d’indiquer à une jeune femme la date de retour ou la localisation de Michaela. C’est bien étrange, surtout que Jared regarde tout ce qu’il se passe. Finalement, la coéquipière explique qu’elle veut absolument entrer en contact avec Michaela pour retrouver sa mère disparue. Je suis très à l’Ouest car je n’ai pas fait le rapprochement immédiatement, alors que j’aurais dû. Mais bon, j’ai quand même deviné dès le début de la seconde scène de cette nana, en fin d’épisode.

En attendant, on découvre autrement un personnage en train de chouiner qui n’est pas Saanvi. C’est déjà ça. Il s’agit donc d’une femme qui est dans la vision des Stone, elle aussi, en train de hurler. C’est donc Olive qui aide son petit frère à trouver la femme de la vision grâce aux recherches de son père qui a investi le garage en mettant en place un tableau de liège de plus en plus rempli avec les informations sur les autres passagers.

Clairement, la famille s’est organisée ; avec Michaela qui est beaucoup plus précise que Cal quand même. La nana de la vision est vite retrouvée : c’est une adolescente encore, je pense, une certaine Angelina. Elle devient aussitôt l’obsession de Michaela et Zeke, qui veut la suivre dans toutes ces aventures. Les deux ne prennent même pas la peine de prendre des clés de voiture et quittent aussitôt leur cabane sur la plage.

En effet, Olive leur signale, grâce à un dossier de son père, qu’Angelina a des proches au Costa Rica. C’est que ça tombe bien, tout de même. Ca me donne un peu envie d’aller en vacances au soleil, mais bon, ce n’est pas l’idée du moment avec le reconfinement. Finalement, Michaela rencontre donc les parents d’Angelina et a la bonne idée de leur faire la promesse d’essayer de la retrouver ; persuadée qu’elle y arrivera.

Contre toute attente, elle est toujours en contact avec sa coéquipière et Jared pendant sa lune de miel, ce qui lui permet d’avoir des informations supplémentaires pour la traquer. On enchaîne donc sur Michaela et Zeke qui interrogent une autre femme, Helena, capable de les aider et de faire abstraction des touristes sur la plage qui font coucou à la caméra de la série. Sérieusement, ils ont vraiment gardé un plan avec des personnes faisant bonjour de la main en regardant droit dans la caméra. C’est tellement drôle.

Ils obtiennent des informations qui les font retourner auprès des parents. Là, Michaela a un nouvel Appel, et elle fait en sorte de fouiller la maison des parents, en utilisant un malaise de Zeke comme diversion. Cela lui permet de retrouver Angelina dans le sous-sol de la maison, toujours grâce aux Appels très désagréables à entendre. Quant à la gamine, elle est donc enfermée là par ses parents dépassés par les Appels et la croyant folle. Vous aussi, enfermez vos gamins quand vous les pensez fous, ça finit toujours bien. NON.

Sans qu’on ne sache trop comment, Michaela ramène donc Angelina à deux heures de là dans sa cabane avec Zeke. Euh ? Comment échappent-ils aux parents au juste ? Ca n’a pas de sens ! Et la gamine demande évidemment à partir avec eux.

Allez, il faut bien évoquer une autre intrigue de l’épisode – cette critique est beaucoup trop longue – avec Saanvi qui a fini de pleurer dans son coin. On la retrouve en train de s’occuper d’une petite fille malade, et elle a le sourire. Bon, ça me paraît bien triste de voir que la série ne traite pas le Covid, ça aurait pu être intégré l’air de rien à la série, mais bon. Bien sûr, Saanvi est pédiatre, mais elle a son intrigue encore, avec un scientifique planqué dans une salle juste à côté de son cabinet, scientifique ou geek ou que sais-je en lien avec Vance.

D’ailleurs, au réveil de Ben, on découvre qu’il a une oreillette invisible et un micro antichoc tout aussi invisible. Cela lui permet d’être toujours en contact avec Vance, qui est donc encore là et qui est derrière cette « opération ». Mon dieu, mais je vais avoir mal aux abdos s’ils continuent à ce rythme ! Et ils le font, avec le gamin qui a tout filmé qui montre à ses potes ce moment incroyable où l’homme a été projeté en arrière.

Comme en temps de covid, un flic s’intéresse à ce groupe de gamins qui se réunit autour d’un portable. Bon, la vidéo est de toute manière sur Tik Tok, alors c’est foutu pour la discrétion. Les flics voient donc le bout d’aile 828 et se rendent aussitôt dans le hangar où Ben voit sa main briller au soleil. Oh, c’est brillant.

Tout aussi brillant que le forcing que fait l’épisode pour trouver un rôle à Grace, qui est laissée de côté par son mari de manière hyper odieuse. Même si Cal continue de bien grandir, il a toujours besoin d’un pédiatre. Pour cela, Grace insiste pour l’emmener à chaque fois voir Saanvi. Cela n’a pas l’air de la rassurer, la Saanvi, mais c’est qu’elle doit deviner à l’avance les intentions de Grace.

Evidemment, Grace est en fait là pour savoir si Saanvi a un moyen de joindre Ben, c’est quelque chose tout de même. Bien sûr, Saanvi en a les moyens via Vance. C’est une bonne chose, parce que celui-ci n’a aucun tact et beaucoup moins envie de garder des secrets que Ben : il balance donc qu’ils ont retrouvé le bout de la queue de l’avion, et ça tout de même, on ne s’y attendait pas. Rentrant chez eux en trois secondes, Cal et Grace rassurent Olive sur l’état de santé de son père, et Cal annonce alors que Ben va ramener quelqu’un avec lui, quelqu’un qu’il faudra héberger de toute évidence. Vu comment j’ai écrit ma critique, vous savez déjà qu’il s’agira d’Angelina, mais c’est monté de manière à créer du suspense (non).

Bon, sinon, Vance finit par intervenir pour prêter main forte à Ben qui s’en tirait plutôt bien pourtant. Certes, un flic l’a forcé à toucher la queue (oh boy, je vais encore avoir des gens arrivant ici avec des recherches bizarres) de l’avion à nouveau, mais il ne s’est rien passé. Avec l’arrivée de Vance, Ben est libéré des flics et tout va bien – alors qu’en vrai, je ne vois pas ce que lui veulent les flics, il n’a rien fait ??

Le fun peut en tout cas reprendre : Ben ramasse ses lunettes de soleil et finit sur une voiture traînant l’aile de l’avion. Oui, oui, SUR une voiture, vous avez bien lu. Je n’en peux plus, je suis si mort de rire : les scénaristes ont eu l’air de penser que c’était une bonne idée d’avoir Vance et Ben en train de parler à l’arrière d’une voiture en marche. Enfin, parler… Hurler. Et franchement, je riais plus fort qu’eux, c’était trop.

Et ce n’était pas fini. Même s’ils n’ont pas de ceinture de sécurité, Vance demande au conducteur de ce qui est finalement un petit camion et non une voiture genre pick-up de descendre afin de monter à sa place et de se sacrifier en faisant demi-tour seul alors que Ben et le conducteur monteront dans un avion déniché pour les sortir de là. Et comme Ben retire encore ses lunettes pour ce moment dramatique, je perds à nouveau le sens du sacrifice de Vance dans un bon éclat de rire, désolé. Il veut gagner du temps, mais avec un type comme Ben, ce n’est pas gagné, hein !

Vance s’enfuit donc quand le conducteur décide d’empêcher Ben de faire quoique ce soit en lui faisant un petit câlin. De toute manière, Ben a de nouveau une vision de l’avion en train d’exploser. Il ne peut ainsi pas venir en aide à Vance qui se rend avec le bout d’aile, tout en coinçant les voitures. Ben peut donc reprendre l’avion, malgré un fond vert dégueulasse, et s’enfuir, alors que Vance est placé en état d’arrestation. Il s’en est pris à des flics après tout, mais c’est à peu près tout ce qu’on peut lui reprocher alors quel était l’intérêt de donner son alliance comme ça ? Et pourquoi ce n’est pas le conducteur, homme de main qui n’a rien fait, qui fait demi-tour tout seul ?

Pff. En tout cas, qu’importe, c’est la fin de cette intrigue, Ben peut rentrer au pays, mais pas avant d’être détourné par Saanvi qui lui demande de prendre Michaela, Zeke et Angelina au passage. On ne verra pas où et comment ils arrivent à se rejoindre, mais qu’importe, c’est toujours moins dérangeant que le moment où Michaela et Angelina se téléportent d’un sous-sol à leur cabane.

A l’arrivée de tout le monde, Olive est contente de retrouver sa tante, Grace son mari et Cal son nouvel oncle préféré. Il se présente aussi à Angelina en la draguant lourdement. Bon, d’accord, c’est un gamin, je ne devrais pas dire ça.

Au commissariat, on nous lance un nouveau fil rouge avec la nana qui cherchait précédemment Michaela. On comprend alors que sa mère qui a disparu est en fait Kathryn Fritz – la Major, même si on met trois plombes à nous le révéler. Bien sûr, Jared est sur le coup, histoire que ça continue à être catastrophique pour l’évolution de ce personnage. Et bien sûr, Saanvi continue de chialer dans un coin en écoutant les audios de ses séances de psy avec la Major. J’ai tellement ri !

Pour la conclusion de l’épisode, on retombe sur une scène plus classique : Ben troque les lunettes de soleil pour des lunettes de vue, alors que Michaela n’arrête pas ses décolletés pour autant. Ben révèle alors à sa sœur qu’il est persuadé à présent qu’ils sont morts et ressuscités. Alléluia, tu parles d’un week-end de Pâques, ils ont le sens du timing dans cette série !

Michaela estr aussitôt à fond dans les théories : sont-ils des anges ? Sont-ils des envoyés de Dieu ? Eh, Ben est sûr qu’ils sont sur le point de le savoir. La blague. On a une saison pour le savoir. En attendant, cet épisode nous introduit un nouveau personnage qui est là pour rester avec Angelina. Je suis curieux de ce que ça donnera, alors que Cal s’avère plutôt inquiet du futur : il sent à nouveau la même chose que lorsqu’il avait senti la menace des trois ombres.

C’était l’un des pires déceptions de la série cette intrigue qu’on nous vendait comme un truc effroyable et qui n’était finalement qu’un trio de dealers de pacotille. Ces derniers réapparaissent toutefois à la surface du lac et prennent une bonne inspiration, alors attention, nous n’en avons pas fini avec eux !

8 commentaires sur « Manifest – S03E01 »

  1. C’est fou comme à chaque nouvelle saison, je ne me souviens plus de la précédente ! C’est dire à quel point je suis investie dans cette série. La saison 2 était vraiment décevante, je n’étais pas motivée à continuer et vu tona vis sur ce premier épisode, je ne compte pas changer d’avis pour le moment.

    J'aime

    1. C’est vrai que l’an dernier aussi je ne me souvenais plus de tout… Mais là, c’est terrible comment je n’avais plus rien en tête. Désolé de te tuer l’envie de voir cette série ! Elle est rigolote quand même, j’ai eu de bons fous rires (mais ce n’était pas voulu)

      J'aime

      1. J’imagine que ce n’est vraiment pas voulu vu que la série est loin d’être drôle, bien au contraire 😅 J’avais que peu d’espoirs mais je pense vraiment m’arrêter là et lire tes avis pour bien rigoler !

        Aimé par 1 personne

  2. Ah ouais, tu as vraiment la dent dure ! Pour ma part, j’étais super contente de retrouver la série et j’ai été très indulgente pour tout ce qui tu soulignes. Le seul truc qui m’a vraiment fait tiquer c’est quand ils se retrouvent dans l’avion du retour et que Michaela flippe un peu de se retrouver dans un avion (comme si elle n’avait pas repris l’avion depuis le début) et Ben fait une blague pas drôle sur quand ils vont arriver, je me suis demandé comment Michaela et Zeke étaient allés en vacances au Costa Rica. A pied, en voiture, en bateau ? Non, parce que normalement on y va en avion, non ?

    J'aime

    1. Ahaha, j’ai tiqué aussi sur cette scène, mais l’article était long, j’ai eu la flemme de l’écrire ; je me suis fait les deux mêmes réflexions pour Michaela ayant déjà repris l’avion (mais peut-être pas avec Ben ?), ne serait-ce que pour se retrouver au Costa Rica. Et les lunettes de soleil de Ben, désolé, c’était ridicule, je n’ai pas réussi à me concentrer sur autre chose que ça !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.