Bingo Séries #49 : 4 ans !

Salut les sériephiles,

Je sais ce que vous allez dire, il n’est pas normal que cet article soit encore écrit à la hâte il y a moins de deux heures alors que ça fait cinq jours que la grille pourrait être prête. Malheureusement, avec ces actualités, vous vous doutez bien que les journées ne sont pas vraiment reposantes, et j’ai eu besoin de faire un break de mon écran une bonne partie de l’après-midi pour me calmer.

De toute manière, la grille n’aurait pas été fun si je l’avais écrite en étant énervé, alors vous n’avez rien perdu au change. C’est parti pour une nouvelle grille, donc, et j’en oublie le point le plus essentiel : c’est l’anniversaire du Bingo, encore, déjà ! Enfin, plus exactement, c’est dans quatre heures qu’on pourra fêter les quatre ans du Bingo. Et pour cet anniversaire déconfiné, j’ai remis à zéro les thèmes, histoire qu’on ne soit pas trop dans la répétition !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 avril au 7 mai 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Anniversaire du Bingo

Comme d’habitude, on commence cette grille anniversaire par un petit récapitulatif des points des éditions précédentes ! Ainsi, j’ai demandé sur Twitter quelques nombres entre 1 et 960, nombres correspondants aux divers points du Bingo depuis sa création (en vrai, 948 items différents depuis sa création, certains sont retombés deux fois… et même trois fois, maintenant !), et voici donc les quatre points que vous avez choisi, probablement sans même le savoir :

1. 364 – « Quelqu’un corrige quelqu’un d’autre: à la manière agaçante de tous les professeurs, on cherche quelqu’un qui corrige oralement (ou de manière manuscrite !) une faute d’orthographe, de prononciation, de vocabulaire, etc. Bref, on cherche un Ted Mosby ! » – Eh, c’était ma rentrée en tant que professeur, ça ! (grille 18)

2. 960 – « Un cliffhanger que vous n’aviez vraiment pas vu arriver : Merde, mais pourquoi est-ce que WandaVision est terminée ? J’espère que la prochaine série Disney + aura la même capacité à me rendre dingue et me décrocher la mâchoire ! Si vous êtes comme moi, ce point peut s’avérer particulièrement difficile parce que vous êtes habitués aux twists des séries… Mais même moi, je me fais avoir par certains rebondissements, franchement ; et je suis sûr que vous pouvez l’être, vous aussi ! Parfois, même, vous êtes surpris par tous les cliffhangers. Tant mieux pour vous : vous marquerez vite ce point ! Ne spoilez pas pour autant le contenu du cliffhanger, hein » – Pas hyper original ce choix de Laura, c’est répétitif du mois dernier ehe (grille 48)

3. 404 – « Un personnage avec plus de barbe que d’habitude : Le concept du movember ? Ne pas se raser de tout le mois. Il est hors de question que je le fasse (surtout que j’ai tendance à avoir la barbe qui vire au roux si ça pousse trop, HELP) donc je n’attends pas que votre personnage dise explicitement faire ce challenge… toutefois il doit être vu avec plus de barbe que d’habitude. Bref, nous cherchons un personnage qui déprime suite à une rupture et se retrouve en 24h avec une barbe de trois jours, ou un rescapé sur une île déserte qui ne peut plus se raser, un changement de look radical d’entre saison, etc. Un personnage avec plus de barbe que d’habitude, quoi. » – J’avais oublié l’existence de ce point, mais je le trouve sympa, c’est chouette de le retrouver (grille 20).

4. 500 « Entendre le titre d’une série dans un épisode : Le 179epoint a été choisi par TaniaJe vous laisse avec la description proposée à l’époque : « je n’arrête pas d’entendre des personnages me parler de « salvation » dans diverses séries alors ça m’a donné l’idée de ce point. ATTENTION, il ne s’agit donc pas d’un personnage disant qu’il va regarder la série, mais bien d’un personnage qui emploie le titre d’une série dans sa phrase sans avoir conscience que c’est le titre d’une série (ou en tout cas sans y faire explicitement référence). C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il y a quand même une série qui s’appelle Friends quand même. » Ouais, c’est tellement un copier-coller que je vous ai carrément laissé la répétition finale! » – INCEPTION ! Le 500e point était déjà un point du thème anniversaire, mais pour la deuxième année du Bingo. On y avait choisi le 179e point, qui est donc le tout premier point du Bingo à être joué une troisième fois. Joyeux anniversaire !

Anti…

Tequi a trouvé que c’était une bonne idée de proposer un thème qui permette de varier les points et les séries, alors elle était bien contente d’avoir ce choix. Voilà ce que ça donne :

  1. Une série parle d’un antidote : Généralement, un antidote, ça soigne un poison ; mais ça peut aussi être une métaphore (l’alcool devenant l’antidote aux déboires amoureuses et aux cœurs brisés par exemple). J’ai bien écrit que c’était à la série d’en parler, ça laisse donc la porte ouverte à toutes les possibilités : un personnage peut utiliser le mot, on peut en voir un sur une étagère d’une boutique ou dans un jeu vidéo !
  2. Un personnage utilise des antidépresseurs : C’est fou comme les premières idées qui me sont venues avec le mot « anti » sont liées à la médecine. Je vais tenter de compter sur Grey’s Anatomy pour ces points, logique, non ? Il nous faut donc un personnage qui utilise des antidépresseurs ; les placebos fonctionnent, mais pas les métaphores. Bref, il faut qu’il avale des pilules, quoi. Et ne reproduisez pas ça chez vous sans prescription médicale, hein.
  3. Un personnage se la joue antisociable : Tu perds ton sang froid ! Un personnage qui refuse de se rendre à une soirée ; un personnage qui passe sa journée enfermé chez lui sans voir personne (qui a dit confinement ?) ; un personnage d’adolescent qui s’isole au fond de la classe en refusant de parler aux autres et qui n’a pas d’amis… Le point s’interprète de plein de manières différentes, mais ça ne devrait pas être trop compliqué de le comprendre correctement et de jouer avec ça, je pense !
  4. Anticonstitutionnellement vôtre : Aïe, un personnage fait une action anticonstitutionnelle, voilà ce qu’il faut comprendre de ce point… Bon courage avec ce point ! Avant de vous déconnecter rageusement, pensez à toutes ces séries politiques sur les coulisses de la Maison Blanche et tout, je suis sûr qu’on peut trouver des choses anticonstitutionnelles. Pour se simplifier la vie, on va partir sur ce qui est reconnu comme anticonstitutionnel : les lois d’apartheid et séparations blancs/noirs sont donc anticonstitutionnelles, y compris si vous regardez une série où elles ne le sont pas encore. Bien sûr, ça marche aussi avec la fiction : des séries de science-fiction s’intéressent parfois à la construction d’une société, et tous les actes à leur encontre sont anticonstitutionnels. Et puis, de manière plus large, les attentats vont compter aussi. Avec ça, vous devriez trouver de quoi marquer ce point !

Sherlock

Parmi les exemples de points donnés par Gaëlle quand elle a eu le thème « série au choix » et qu’elle a pensé à Kaamelott, il y avait « trouver un personnage qui dise c’est pas faux ». Je ne veux donc entendre personne protester contre ces points, merci !

  1. Un détective privé à l’écran : Le personnage du détective privé n’est pas obligé d’avoir une réplique et il n’est pas forcément un personnage récurrent ou principal ; mais il est détective. Jusque-là, ça ne devrait pas être trop compliqué à trouver, il y en a plein les séries (et aucun dans nos vies, franchement).
  2. Un personnage à l’accent anglais : On ne retirera jamais à Sherlock son magnifique accent anglais, non ? On ne le retirera pas non plus à Fitzsimmons ou à tout un tas d’autres personnages de séries. A vous, donc, de trouver un acteur à l’accent britannique bien prononcé dans les séries que vous regardez. Je vous conseille Debris, mais on va encore m’accuser de ne pas être objectif après.
  3. Un personnage mort parle à ou est vu par un autre en vie : Je ne veux rien spoiler à Sherlock, mais le personnage des romans est tout de même connu pour être mort et avoir été ressuscité : mort parce que son auteur voulait conclure cette saga, revenu à la vie parce que les fans l’ont réclamé. Et ça, c’est un procédé qui existe encore aujourd’hui dans de nombreuses séries : beaucoup de personnages décèdent et sont encore présents dans les épisodes ou saisons suivantes parce que les personnages qui les connaissaient rêvent ou hallucinent. Parfois, ils ressuscitent, aussi. Et parfois, ce sont des flashbacks, mais attention, les flashbacks ne fonctionnent pas : il s’agit vraiment d’un personnage qui revient à la vie et/ou qui est bien mort mais que quelqu’un entend/voit. Les fantômes, ça marche ; même si ce n’est pas tout à fait ce que je cherche.
  4. Une référence à Sherlock Holmes : Élémentaire, mon cher Watson ; no shit Sherlock ; Baker Street… La référence peut être à la série britannique, aux livres, à l’auteur, etc. Vous allez voir qu’on va être surpris : il y a beaucoup plus de références à Sherlock que ce qu’on imagine ! Puis, bon, il y a une série Netflix sur le sujet qui vient de sortir quand même !

Télécommande

Un thème tout sympathique choisi par Melifog, et je l’en remercie parce que ça doit faire deux ans que tout le monde le boude ce thème !

  1. Un personnage utilise une télécommande TV : On commence assez simplement avec un personnage qui utilise une télécommande pour allumer la télévision. Ou pour l’éteindre. Ou changer de chaîne, changer le volume, etc. Simple, basique, ça va.
  2. Une télécommande pour un véhicule/robot : De la voiture téléguidée d’un personnage enfant à celle d’un scientifique qui manipule un robot à distance pour ouvrir un vaisseau extraterrestre susceptible de lui péter à la tronche, tout fonctionne. À vous de jouer, maintenant !
  3. Une télécommande vocale : Les fans de Charmed vont m’en vouloir parce qu’on en a une il n’y a pas si longtemps, mais l’idée est ici de trouver un objet qui fonctionne à commande vocale. Parce que techniquement parlant, la commande vocale, c’est la télécommande des flemmards. Combien de fois ai-je rêvé d’avoir les pouvoirs de Paige pour pouvoir faire venir à moi une télécommande posée trop loin, en plus ?
  4. Quelqu’un prononce le mot « télécommande » (remote control) : Franchement, à l’origine, je voulais faire un point sur l’usage détourné d’une télécommande en tant que micro ou sur quelqu’un tapant sa télécommande pour qu’elle fonctionne, mais je ne pense vraiment pas que ce serait un bon calcul sur l’avenir pour avoir des 20/20. Au dernier moment, je modifie donc ce point pour quelque chose d’un peu plus simple… mais pas forcément évident non plus. Et maintenant que j’ai fait ça, vous pouvez être sûr que personne ne parlera de télécommande, mais que tout le monde s’en servira comme micro. SUPER !

Actions

  1. Illustrer votre propre grille du Bingo Séries : Non, pas d’image de grille ce mois-ci, je suis trop en retard… et j’aime bien cette idée : je vous demande de créer votre propre illustration de grille. Ce peut être fait à l’ordinateur ou sur papier ; sur Bullet Journal ou sur feuille libre ; dessiné à la main ou constitué de photos imprimées ; sous la forme d’un calendrier de l’avent pour les gourmands ou d’un simple poster à cocher… Soyez créatifs et partagez vos plus belles créations de grilles du Bingo sur Twitter ou sur Instagram, avec le hashtag #BingoSéries (et mon @ pour que je partage svp ; @ShipouJG sur Twitter, @JomeTV sur Insta). Voyez ça comme un cadeau d’anniversaire que vous faites au Bingo 😊
  2. Voir un épisode anti-vous : Bon, il va être temps de sortir de nos zones de confort. Regardez donc le pilot d’une série que vous pensez que vous n’aimerez pas du tout ; ou un épisode supplémentaire d’une série que vous aviez détesté. Cela fonctionne aussi pour un rewatch si vous avez en tête une série que vous n’aviez pas aimé il y a quelques années et que vous pensez être capable d’aimer. De mon côté, ce serait donc un épisode d’une série type The Big Bang Theory ou Game of Thrones; ou genre un drama historique.
  3. Voir un épisode d’une série britannique : Je crois que j’étais parti sur quelque chose d’un peu trop complexe avec ce point, alors j’y reviens pour simplifier : n’importe quel épisode d’une série britannique fera l’affaire. Concrètement, ça me validerait aussi le point 18 parce qu’il y a un bon tas de séries britanniques historiques qui ne m’attirent pas du tout… Plus qu’à trouver une série dont je suis prêt à voir deux épisodes, même si je n’aime pas. Sur un malentendu, je pourrais me retrouver à être fan de The Crown ou Downtown Abbey. Pas d’obligation de combiner les points 18 et 19, évidemment.
  4. Utiliser une télécommande pour regarder une série (ou pour chanter un générique, allez) : Si vous êtes des adeptes des tablettes, ordinateurs ou smartphones, ça posera peut-être un problème, mais après tout, il y a encore des séries à la télévision, alors il suffira de l’allumer avec la télécommande pour regarder un épisode passant à ce moment-là. Les lecteurs DVD ou Blu-ray aussi ont des télécommandes. Ce point peut également fonctionner avec un rewatch, parce que bon, je vais être généreux, c’est un anniversaire après tout !

Le bonus geek : Joyeux anniversaire, il n’y en a pas au mois d’avril, histoire de nous rappeler qu’à l’origine, on galérait avec nos vingt points sans la moindre chance de leur échapper. Bon courage pour ce nouveau mois !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.