Olivia Rodrigo (#157)

Salut les sériephiles,

Très franchement, je n’ai eu aucune hésitation à choisir ma performance de la semaine… En fait, je savais dès lundi dernier ce que ce serait, parce qu’il est juste inadmissible de ne pas avoir fait d’article sur elle avant. Ben oui, j’ai passé toute mon année à l’écouter en boucle, tout de même, il fallait bien que j’en parle aussi pour son rôle de Nini… Quel nom de merde !

Top 20 Olivia Rodrigo GIFs | Rechercher le meilleur GIF sur Gfycat

Olivia Rodrigo

La série : High School Musical The Musical The Series
L’épisode concerné : S02E06 – Yes And… – 16/20

Pourquoi ? Je ne suis pas vraiment certain du doute qu’il peut rester face à mon amour de la voix d’Olivia Rodrigo. Si elle a son article, c’est donc très clairement pour sa performance vocale plus que pour sa performance d’actrice… mais l’un ne va pas sans l’autre. Si je prends tout mon temps à voir cette saison 2 de la série Disney +, c’est parce que je veux avoir le temps de saigner chaque chanson entre les épisodes. Et cette semaine, j’ai été servi avec la Rose Song dont j’avais entendu parler depuis un moment.

On ne va pas se mentir, jamais je ne m’attendais à avoir des frissons devant un truc nommé High School Musical The Musical The Series lorsque je l’ai commencée, et pourtant, Olivia a encore réussi cette semaine à m’emporter avec sa voix douce et les émotions de dingue qu’elle parvient à transmettre dans ses trémolos. Il est hallucinant de voir à quel point elle y arrive et à quel point ses chansons sont rafraichissantes aussi dans le message qu’elle fait passer. Si j’ai bien compris, c’est à elle qu’on doit l’écriture de cette chanson, et wow, c’est aussi fou que l’ensemble de son album.

What if – Just One More EpisodeDu côté du personnage, Nini reste une adolescente, mais elle est de plus en plus tiraillée entre son évolution personnelle et son couple qu’elle veut sauver par principe quand il est de plus en plus certain qu’elle n’est pas faite pour rester avec Ricky ! Et vous savez quoi ? Je trouve ça drôlement intéressant de pouvoir assister à une telle évolution dans une série pour ados, parce que c’est le genre de thématique que j’ai rarement vu aussi bien abordée dans les séries : c’est hyper cohérent du point de vue ados la manière dont c’est présenté. 

Et c’est sacrément bien écrit, sacrément bien interprété et sacrément sublimé par la Rose song. Que tout ça n’empêche pas de nous souvenir qu’Olivia est surtout là parce qu’elle est capable de gérer à fond la comédie voulue par la série pour son personnage. Starstruck | Ricky Bowen - Cast & Playlist - WattpadTout est très quinzième degré dans cette série, et elle a toujours la mimique et le timing impeccables pour gérer ces moments wtf. Tout en restant magnifique.


Aussi vue dans : Olivia Rodrigo est une enfant Disney, encore une. Elle a commencé sa série dans la série Frankie & Paige (au titre VO incompréhensible de Bizardvark – incompréhensible pour moi, hein, j’imagine que les fans connaissent l’explication) où elle tenait un vlog avec sa meilleure amie. Elle a parcouru bien du chemin depuis, avec un crochet également par New Girl le temps d’un épisode. C’est à peu près tout ce qu’elle avait à son CV avant de se faire remarquer pour High School Musical The Musical The SeriesOu si je suis plus honnête, avant de se faire remarquer pour son album Sour qui est une tuerie, tout simplement.


Animated gif about gif in High School Musical: The Musical: The Series 🎤  by ocean baby in 2021 | High school musical, Pretty people, OliviaL’info en + : Si la série est bien renouvelée depuis peu pour une saison 3, les rumeurs vont bon train sur un départ possible d’Olivia Rodrigo. Je ne parie pas encore dessus, parce qu’elle semble du genre à rester fidèle à ses valeurs et à ses amis – et elle a encore un paquet d’amis dans le casting. Le problème, c’est qu’il y a aussi Joshua Basset dans le casting et toutes les rumeurs qui en font sont ex quand lui s’est déclaré faire partie de la communauté LGBT+ il y a peu.

Bref, déjà que la possible rupture entre eux n’aidait probablement pas les scénaristes de la série et ne devait pas donner à Olivia Rodrigo de rester, là, on en est à Joshua Basset qui espère dans ses interviews voir Ricky explorer sa sexualité. Si l’on combine ça au succès plus que mérité d’Olivia Rodrigo dans sa carrière musicale, on pet comprendre une présence moins importante en saison 3… mais elle reste tout de même l’un des deux personnages principaux de la série. 

hiatus : ricky-nini: Josh & Olivia in the 'High School...

Il faudra voir avec le temps ce que ça donnera ; il est possible de lui accorder une présence moindre vu que le thème de la saison 3 sera un camp de vacances… Mais c’est vrai que la série sans Ricky et Nini, c’est moins incroyable, ils sont tellement talentueux ensemble !

Une chose est sûre : j’évite au maximum les articles qui parlent de tout ça tant que ce ne sont que des rumeurs et tant que j’ai encore des épisodes à voir ! No spoilers please.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

 

Vus cette semaine #38

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Walking Dead – S11E05 – Out of the Ashes – 16/20
Enfin un épisode qui ne donne pas l’impression de perdre son temps avec une avancée dans presque toutes les intrigues et des perspectives vraiment intéressantes pour la suite de la saison. Pour la première fois, je trouve qu’on se sent dans une dernière saison, avec des rappels plus ou moins habiles des saisons précédentes. Je n’ai pas vu le temps passer, et c’est tant mieux : c’est un peu le but devant une série normalement, ça n’a pas toujours été le cas avec celle-ci !
.

Mercredi

What if – S01E06 – What if… Killmonger Rescued Tony Stark ? – 14/20
L’épisode s’adresse principalement aux fans d’Iron Man et Black Panther, comme l’indique le titre… et j’ai oublié les ¾ de ces quatre films car je n’avais pas tellement accroché à ces héros et intrigues, malheureusement. Pour autant, ça ne m’empêche pas de constater tout ce qui est fait dans cet épisode pour nous montrer à quel point les scénaristes débordent d’idées qui seraient des films à budget bien trop important, même pour le MCU. On se contente bien de l’animé, cela dit, et c’est très sympathique à suivre… Mais j’en attends plus de la série désormais. Là, ça aurait été pas mal dans les premiers épisodes, quoi.

Vendredi

The Outpost- S04E10 – Something to Live For – 18/20
La saison prend des allures de fin de série la semaine où elle se fait annuler, ce qui me laisse quelques espoirs pour la conclusion de cette saga des Kinj, mais j’espère vraiment que la fin ne sera pas trop ouverte du côté des personnages. Pour l’instant, le but des scénaristes semble être de mener l’intrigue à son terme et de développer les personnages en parallèle de celle-ci, en leur laissant prendre une petite place au milieu de scènes trépidantes.

Dimanche

Evil – S02E10 – O is for Ovaphobia – 15/20
J’ai passé un excellent moment de l’épisode et ça mériterait sûrement une meilleure note MAIS je dois avouer que je commence à en avoir marre de la manière dont la série ne répond plus à aucune question et se contente de les accumuler sans laisser la moindre piste d’explications. C’est un peu dommage, parce que ça donne l’impression que les scénaristes ne savent plus vraiment ce qu’ils font – ou en tout cas, qu’ils oublient que nous, on ne le sait pas… et elle mérite mieux que ça, cette série.

Rattrapage

High School Musical: The Musical: The Series – S02E06 – Yes And… – 16/20
La structure des épisodes est loin de me convaincre avec des chansons qui tardent à arriver à chaque fois, mais je reconnais une efficacité de l’écriture des personnages avec cet épisode qui parvient à parfaitement gérer les adolescents en les traitant pour ce qu’ils sont – des adolescents. Pour une fois, je n’ai pas l’impression de voir une série d’ados traitant des intrigues adultes, quoi. Cela change beaucoup de choses. Et puis, Olivia Rodrigo is a queen, bordel de merde.
Lucifer – S05E12 – Daniel Espinoza: Naked and Afraid – 05/20
Il n’y a vraiment rien à sauver dans l’épisode et ce n’est vraiment pas faute d’avoir essayé de trouver. Il est tristement prévisible – et en même temps, pas assez, apparemment parce que la conclusion est encore plus décevante que ce que j’espérais. Franchement, ça n’avait aucun sens, c’était mauvais et même mal joué ? J’ai souvent eu du mal avec la série et particulièrement avec ce personnage, mais très honnêtement, là, ça m’a démangé de… zapper l’épisode ?
Lucifer – S05E13 – A Little Harmless Stalking – 15/20
Tout n’est pas perdu : les personnages sont insupportables hein, mais cet épisode avait du bon. Pour une fois, j’ai accroché à l’enquête et j’ai eu de bonnes surprises en cours de route. Ça me rassure pour la suite de la série – je sais qu’elle est finie, mais il me reste plus d’une dizaine d’épisodes à voir quand même, alors j’espère que j’ai de bons moments qui m’attendent encore !

Oui, j’ai oublié Riverdale (et The Other Two), il faudra que je me rattrape… mais j’ai pu reprendre Plus Belle la vie pour sept épisodes. Eh, je ne vais pas rattraper tout mon retard comme ça, mais j’ai deux épisodes de retard de moins que la semaine dernière comme ça.

> Vus en 2021 

 

Evil est quand même à ça de nous faire une Riverdale

Salut les sériephiles,

2019 | Smells like Chick Spirit

C’est un titre étonnant, n’est-ce pas ? J’exagère un tout petit peu avec ce jeu de mots qui vise à comparer les deux séries, mais très franchement, je viens de terminer un nouvel épisode de la série Evil, le dixième de la saison 2, et cette fois encore, je me suis retrouvé face à des intrigues qui n’avaient pas de conclusion, alors que celles de la semaine dernière étaient oubliées à nouveau. De plus en plus, je regarde les épisodes en ayant l’impression que les scénaristes oublient des trucs ou ne les reprennent que quelques épisodes plus tard. C’est peut-être pour ça que j’ai oublié la série dans mon article d’hier !

Voir aussi : Mon planning de la rentrée des networks

EVIL GIFs - Find & Share on GIPHY

Je commence à en avoir vraiment marre de finir les épisodes sur de bons gros « wtf » sans savoir quoi en faire… Quand ce n’est pas dès le début de l’épisode. La qualité est toujours là, la série est incroyable pour un tas de raisons, dont les moments wtf parfois sacrément bien dosés, et les acteurs sont tous bluffants à tour de rôle. M’enfin, côté écriture, je perds de plus en plus le sentiment que tout est maîtrisé parce qu’ils vont dans tous les sens sans chercher à donner une direction claire. Et vous savez de quelle autre série je dis ça ? Si vous avez lu le titre de cet article, oui.

Riverdale Cheryl GIF - Riverdale Cheryl Scream - Discover & Share GIFs

La différence avec Riverdale ? Cinq lettres seulement si on compare les deux titres. Elles ont même des personnages avec le même prénom !

Et plus sérieusement, cette dernière entame des trucs qu’elle ne conclue jamais parce qu’elle oublie vraiment en avoir parlé et qu’elle ne sait pas du tout où elle veut aller avec. Ca et le fait que les scénaristes ne lisent pas le travail de leurs collègues, aussi.

Voir aussi : Les critiques de la saison 5 de Riverdale

Don't Put That Evil On Me GIFs | TenorEvil a le mérite de savoir très clairement où elle souhaite aller et de nous le rappeler de temps à autres, tout en faisant toujours des références précises aux épisodes précédents… Parfois même, la référence est trop précise, avec des retours inattendus de personnages. Mais voilà, ils oublient juste de nous expliquer où ils vont ces scénaristes. C’est bien qu’ils le sachent, ce serait mieux de nous emmener avec nous.

La plupart du temps, ça ne me dérange pas, car ça permet de théoriser des tas de choses et de penser longtemps à la série entre chaque épisode. Avec cette saison 2, en revanche, ça donne juste un énorme sentiment de brouillon : il y a tellement d’épisodes qui se terminent sans qu’on ne sache de quoi il en retourne – autant d’un point de vue rationnel que d’un point de vue surnaturel… Et puis, surtout, il n’y a aucun indice qui permette de vraiment savoir ce qu’il en est. Rien que le principe du livre qui tombe à chaque épisode pour nous indiquer le titre ??

Voir aussi : Les critiques de la saison 2 d’Evil

Could You Explain David Acosta GIF - Could You Explain David Acosta Evil N Is For Night Terrors - Descubre & Comparte GIFs
Moi à la fin de chaque épisode d’une série qui était justement géniale dans ses explications en saison 1

Au départ, c’était sympa. Ensuite, ils ont commencé à l’inclure dans les scènes de la série et du coup, ça prend un côté méta totalement incompréhensible aujourd’hui, avec un livre qui tombe sur une table et une main qui vient l’ouvrir sans que personne ne soit là pour le lire, en théorie. Au-delà du fait que la série casse de plus en plus le principe de base concernant le doute fantastique (c’était une grosse part de sa réussite en saison 1 !), je trouve qu’on reste sur notre faim et que chacune des trois intrigues de cet épisode 10 mériterait d’avoir tout un épisode pour elle. Histoire d’avoir aussi une conclusion qui ne soit pas dans une saison… Je veux dire, RSM Fertility était annoncé comme le fil rouge de la saison 2 en fin de saison 1 et a été totalement zappé jusqu’à l’épisode 10.

GIFs on the Run — Evil | Sneak peek
Et à chaque épisode, on nous zappe des choses et des morceaux d’intrigues.

Je n’ai pas envie qu’ils recommencent à faire ça pour la saison 3. En fait, il y a tellement de pistes qui sont restées sans réponse que je me dis qu’il faudrait que je fasse une fiche pour suivre correctement la série. Ce n’est pas normal, hein. Ça peut l’être quand c’est bien mené et qu’on est assez fourni en indices pour se faire une idée de la direction prise ou pour avoir des pistes claires sur la suite.

Im The Comic Relief Ben GIF - Im The Comic Relief Ben Comic - Discover & Share GIFs

Là, chaque épisode me laisse juste perplexe et me fait pousser d’énormes WTF. Alors oui, la série a encore mon amour pour son casting, son ambiance, son côté loufoque, ses intrigues géniales et ses moments capables de faire peur l’air de rien. En revanche, elle commence à me perdre et j’espère qu’ils rectifieront le tir. Ça n’en prend pas du tout le chemin par contre.

Après, vous allez me dire à raison : de quoi est-ce que je me plains ? Les scénaristes nous avaient prévenu il y a un bon moment et je n’ai pas meilleure conclusion pour cet article que cette réplique : the world is weird. Indeed.

2019 | Smells like Chick Spirit

Evil – S02E10

Épisode 10 – O is for Ovaphobia – 15/20
J’ai passé un excellent moment de l’épisode et ça mériterait sûrement une meilleure note MAIS je dois avouer que je commence à en avoir marre de la manière dont la série ne répond plus à aucune question et se contente de les accumuler sans laisser la moindre piste d’explications. C’est un peu dommage, parce que ça donne l’impression que les scénaristes ne savent plus vraiment ce qu’ils font – ou en tout cas, qu’ils oublient que nous, on ne le sait pas… et elle mérite mieux que ça, cette série.

Spoilers

Le trio enquête sur RSM Fertility, menant Kristen a une découverte étonnante quand Ben est perturbé par la sœur de Vanessa.

That will be 350$.

Le titre de l’épisode ne laisse pas trop de doute : il va être question de RSM Fertility, enfin ! Et le résumé de l’épisode nous le confirme aussi : nous revoyons des anciens visages bien oubliés de parents effrayés par les enfants démoniaques. Le problème, c’est que Kristen fait partie des parents concernés puisque Lexis a été conçue grâce cette clinique privée. Kristen est clairement sur la défensive quand il est question de son expérience avec RSM, et je la comprends un peu… m’enfin s’ils enquêtent dessus, il n’y a pas trop le choix quoi.

La série est surprenante à revenir avec un véritable fil rouge dans cet épisode : ils font même revenir une des personnages très secondaires de la saison 1, et c’est la même actrice. C’est tellement rare dans ce genre de série ! En plus, la mère de Mathilda, c’est d’elle dont il est question, apporte un nouvel élément dérangeant concernant sa fille : Mathilda a eu besoin d’aller chez le dentiste, exactement comme Lexis. J’ai toujours écrit Lexie dans mes critiques, mais dans cet épisode, j’ai clairement entendu un s à son prénom dans certaines scènes, je suis perturbé.

On s’en fout un peu, ça ne change rien à l’intrigue : Kristen se met à douter de sa fille, qu’elle scrute comme jamais, n’aidant pas son entrée dans la pré-adolescence. En effet, voilà donc Lexis complexée par son sourire – et j’ai aimé les scènes concernant le tuto ou les yeux des gens détruisant toute possibilité de mentir. Vraiment, ça fonctionnait, et la gamine joue bien en plus.

Kristen est loin de se douter que sa fille la manipule pour savoir où va son regard, et bien sûr que son regard va sur les dents de sa fille quand on lui demande à quoi elle ressemble, parce que précisément, elle vient d’apprendre que les dents de sa fille étaient possiblement maléfiques. Lexis ne peut savoir ça. Quant à RSM Fertility, en menant un peu plus l’enquête, Kristen découvre que quelqu’un paie la société pour conserver ses ovaires… sans savoir qui et sans avoir la possibilité de le savoir au téléphone. Ce non-sens administratif m’a fait tellement rire !

Le problème, c’est que ça va plus loin que prévu : même sur place, Kristen n’a pas le droit de savoir officiellement qui paie pour ses ovaires… mais la secrétaire finit par être gentille avec elle et lui donner l’information. En effet, la secrétaire est persuadée que c’est la fin du monde et qu’il faut être gentil avec tout le monde. Tant mieux pour Kristen, hein, mais cette annonce d’apocalypse dans une série comme ça, ce n’est pas rien.

La personne qui paie pour les ovaires de Kristen ? Une certaine Cara Autry, un médecin qui ne bosse plus chez RSM depuis cinq ans. C’est étonnant. Cela nous fait une nouvelle piste pour la suite de la série, et ça tombe plutôt bien, parce que la maman d’un autre enfant possédé est toujours en contact avec elle. En effet, c’est grâce à Cara qu’elle a pu avoir son second enfant. Grâce à elle, Kristen peut remonter jusqu’à cette Cara… qui lui explique qu’elle trouve horrible de savoir que des ovaires sont abandonnés chaque année.

Ses convictions religieuses empêchent en effet Cara de laisser des ovaires être détruits, mais Kristen lui fait remarquer qu’on a simplement oublié de la prévenir de payer à nouveau. Elle oublie beaucoup de choses Kristen, mais en vrai, avec quatre enfants à gérer seule, je la comprends clairement. Quant à Cara, elle est une sacrée manipulatrice qui se débarrasse ensuite de Kristen en la faisant passer pour une cinglée qui l’agresse là où la vérité est clairement… le contraire, en fait.

L’avantage, c’est que tout ça a en fait pour but de faire en sorte que Cara flippe et mène Ben et David tout droit sur une nouvelle piste. Suite à sa confrontation avec Kristen, Cara décide en effet de reporter une partie de ses rendez-vous pour se rendre à la place chez… Leland. AH. Cela nous change tout, mais ça ne semble pas surprendre David qui assure que les forces maléfiques s’organisent. Soit. Au moins, David pourra en parler à Kristen la semaine prochaine ? Maintenant, soyons clairs : je n’ai rien compris à cette intrigue pour le moment. Encore.

Pendant ce temps, Lexis continue d’avoir des problèmes avec son corps. Quand sa mère, sa grand-mère et ses sœurs se retrouvent dans un magasin à faire du shopping, elle choisit alors un pull taille L quand la grand-mère choisit une robe qu’aucune grand-mère ne devrait encore capable de porter. Elle est canon, Sheryl – et c’est sûrement pour ça qu’elle vole la robe en laissant sa fille payer des fringues à ses gosses (maligne).

Lexis aussi l’est, mais il y a un petit détail embêtant tout de même : elle a une queue de démon qu’elle cache sous son pull et grâce aux conseils d’une influenceuse qu’elle adore. Alors pardon mais d’où elle a une queue ? Je suis de plus en plus perdu devant la série qui n’arrête plus de multiplier les intrigues cheloues sans leur accorder assez d’importance ou de place. Je veux dire, rien que les dents, c’était de côté depuis tellement d’épisodes !

Au moins, ça finit assez bien avec Kristen expliquant à sa fille que les influenceuses ne sont pas à suivre aveuglément : celle que Lexis idolâtre n’est pas magnifique à tous les moments de sa vie. Bien au contraire, il y a des paparazzis qui lui veulent du mal et montrent son vrai visage. Lexis peut ainsi finir l’épisode face à un miroir, pour apprécier son corps pour ce qu’il est et se dire magnifique. Malgré sa queue de démon ? We’ll see.

Du côté des autres intrigues, on retrouve dès le début la proposition de travail malhonnête de Leland pour la mère de Kristen… Et celle-ci accepte. C’est étonnant comme la tension de l’épisode précédent entourant ce dîner est totalement mise de côté par les scénaristes ici. Après, c’était marrant quand même à voir : Sheryl se retrouve à porter une robe rouge dans une soirée où il faut être habillée en blanc.

La robe qu’elle a volé dans le magasin fait encore plus d’effets que prévu, hein. Et Sheryl rencontre alors Edward, un « influenceur ». Pas au sens Instagram du terme, par contre. J’imagine. Je veux dire : Leland a dit que Sheryl était elle-même une influenceuse, alors j’imagine qu’il s’agit plutôt d’un terme satanique. Rien qui ne stoppe Sheryl et Edward dans leur étrange flirt. C’est de courte durée, mais l’essentiel, c’est que Sheryl parvienne à se faire remarquer par lui.

Elle est ainsi recontactée pour un autre rendez-vous avec Edward, qui finit par une scène étrange où elle est empoisonnée par Edward avec un cocktail délicieux. Elle se laisse avoir étrangement comme une bleue sur ce coup-là : Edward la ramène chez Leland où elle se retrouve paralysée sans crier gare au beau milieu d’une autre scène de flirt. Une fois paralysée, Edward lui fait une étrange injection, avant que Leland débarque en blouse blanche et demande si Sheryl est prête. Prête à quoi bordel ? Est-ce une opération chirurgicale ?

On dirait bien. C’est en tout cas lié à Cara qui est coincée et retenue prisonnière chez Leland aussi. Essaie-t-il de faire en sorte que SHeryl tombe enceinte ? C’était l’idée la plus logique, mais ce n’est pas la bonne, puisqu’Edward a droit lui aussi à son étrange intervention. Loin d’une chirurgie les deux personnages se retrouvent allongés côte à côté, avec du liquide passant de l’un à l’autre.

Pour ne rien arranger à l’affaire, David passe dans le coin et se rend compte que la voiture de Cara est toujours là. Il décide donc d’aller interroger directement Leland en personne, mais il tombe à la place sur Sheryl et Edward qui sortent de l’appartement tout heureux et chantant. Mais what ? Je ne comprends plus rien à ce que je regarde, à force.

En parallèle, Ben retrouve Vanessa en pleine crise de paranoïa, assurant que sa sœur, Maggie, a balancé des affaires dans tout l’appartement sans son consentement. Comme Ben PENSE être amoureux de Vanessa, il est prêt à tout endurer pour l’aider à aller mieux, ce qui fait qu’il accepte de l’accompagner chez Miss Marie, une médium soi-disant capable de la débarrasser de Maggie.

Ce n’est pas exactement ce que pense Ben, bien sûr, et il ne se gêne pas pour faire part de ses soupçons à Vanessa comme à Miss marie. Le numéro de médium est marrant à suivre, surtout que Ben est d’abord amusé des trucs et astuces de la médium, avant d’être surpris comme tout quand la table se met à s’envoler et que la médium assure que tout a marché comme il fallait. Oui, selon elle, Maggie n’est plus parce qu’une lampe s’est envolée et qu’elle a demandé de manière pas très gentille au fantôme de se casser.

Un cri de Vanessa semble confirmer que tout va mieux ensuite, ce qui ne rassure pas spécialement Ben. Il demande plutôt à Kristen de venir en aide à son amie en lui parlant, histoire de faire une sorte d’évaluation psychologique de Vanessa… mais il est interrompu dans sa demande par l’appétit sexuel de Vanessa. Ou de Maggie ? Après avoir couché avec Ben, celle-ci laisse en effet entendre qu’elle n’est peut-être plus Vanessa, mais bien Maggie.

De manière assez logique, ça perturbe Ben qui s’inquiète pour la santé mentale de celle qu’il pense aimer. De nouveau, Ben se retrouve à passer de mauvaises nuits, du coup. De mauvaises nuits, mais de bonnes journées, puisqu’il les passe avec l’appétit sexuel de Maggie quand, dans la nuit, il semble bien être avec Vanessa. Et pourtant, après avoir couché avec Maggie à nouveau, il reçoit un coup de fil de Vanessa… lui permettant de comprendre qu’il y aurait bien finalement à la fois Maggie et Vanessa. WTF ?

> Saison 2