Missions – S02E05-06

Épisode 5 – Réplique – 18/20
Comme l’an dernier, la mi-saison apporte son lot de surprises, avec une intrigue sous la forme d’un puzzle qui fonctionne à merveille et des rebondissements bien sentis. Difficile d’en dire beaucoup plus sans tomber dans le spoiler, je vais donc me contenter de cet avis cryptique pour cet épisode ; et me jeter sur le suivant, surtout.

> Saison 2


Spoilers

205.jpg

Ben, c’est pas comme si vous me demandiez si je pouvais aller à la boulangerie…

Cet épisode reprend de manière inattendue dans un cimetière, loin de Mars et des intrigues de la saison. On y retrouve William endeuillé dire que personne ne doit jamais savoir. Et un mystère de plus, un.

Quatre ans plus tôt, dans la Silicon Valley, on voit William et Basil (!) découvrir la mort d’Ivan Goldstein à la télévision. William n’y croit que moyennement, et il fait bien, parce qu’évidemment qu’Ivan était encore en vie, puisqu’il l’est encore. William demande alors à Basil de hacker les serveurs de Zillion pour chercher un problème dans la comptabilité. Et il trouve effectivement deux scientifiques licenciés récemment ayant obtenu une prime grâce à un accord de non divulgation.

William les interroge aussitôt sur la disparition de Goldstein, et ça nous explique qu’au cimetière, William n’était pas en deuil, mais simplement en train de vérifier si Goldstein était bien mort. Autrement, William a fait en sorte d’acquérir Zillion pour obtenir les informations qu’il voulait : les deux associés qui ont signé la clause de non divulgation sont en effet forcés de considérer l’option de lui dire toute la vérité.

Il découvre, après 31 minutes, que Goldstein est parti sur Mars où il est probablement mort… mais son corps est bien enterré pour autant. En effet, grâce aux recherches de Gemma et à l’existence de Vladimir, les scientifiques ont réussi à cloner un être humain, avec simplement un peu d’ADN et un schéma neuronal. Et cette avancée majeure de la technologie intéresse beaucoup William…

Sur Mars et dans le présent, toute la fine équipe entre donc dans le temple pour l’explorer à nouveau, cinq ans plus tard. Gemma ne se souvient plus bien du chemin à suivre, et de toute évidence, Simon non plus. Ainsi, quand ils arrivent à un embranchement, l’équipe se divise un peu, parce que les nouveaux ne font que moyennement confiance à nos héros.

La connexion entre Simon et Alex leur permet toutefois de se mettre d’accord. Alice et Samuel insiste vraiment beaucoup pour continuer à explorer Mars, particulièrement quand ils sont confrontés à une impasse et qu’ils ont peur de ne plus avoir le temps de rentrer au vaisseau, faute d’oxygène. Pourtant, Alice et Samuel ne sont pas au bout de leur surprise : ils découvrent ainsi l’existence d’eau dans cette caverne sur Mars, puis l’existence d’un immense bâtiment/machine dans la roche.

Alice dit qu’il s’agit d’une intelligence artificielle qui a attendu Jeanne et révèle tout un pan de mythologie pour la série : cette IA est là pour déchiffrer une équation, en lien avec un portail que les premiers hommes sur Mars espéraient ouvrir. Comprenant l’impossibilité de la tâche, ils ont fini par majoritairement partir s’installer sur Terre, alors que ceux qui restaient ont fini simples crânes dans un mur.

Ce sont des informations qui datent de la saison 1 et qu’Alice ne devrait pas être en mesure de connaître… Il est ainsi révélé qu’Alice est Irène, l’intelligence artificielle : William lui a créé un corps à partir du cadavre de sa fille, qu’il a fait déterré en début d’épisode ; parce qu’il était bel et bien en deuil. Inattendu : l’ADN de sa fille a permis à Irène de prendre vie et devenir humaine. Côté éthique, on repassera, mais côté intrigue, ça fonctionne bien : c’est comme cela qu’Alice connaissait le secret d’Alex et ça explique ses avertissements à Samuel dans le deuxième épisode ! Mais j’aurais vraiment avoir Basil cette saison pour flirter en vrai avec Irène, du coup !


Épisode 6 – Alice – 17/20
Cette saison fonctionne franchement bien, ouvrant de nouveaux chapitres et de nouvelles possibilités dans la lignée des épisodes précédents. Cette fois, on se concentre davantage sur un autre personnage et sur les relations compliquées d’un duo tout nouveau et dont on aimerait voir beaucoup plus. Pas sûr que ce soit possible vu la tournure de la saison, néanmoins.

> Saison 2


206.jpg

Le moment est venu que tu t’éveilles, Jeanne.

Dans cet épisode, Jeanne rentre au Cercle après sa conversation avec Ivan et elle tombe sur Vladimir qui accepte de lui apporter des réponses. Il serait temps ! Cinq ans plus tôt, Vladimir et Jeanne ont donc décidé d’effacer la mémoire de Jeanne afin qu’elle puisse rester sur « cette planète » afin d’être observée, pour mieux comprendre son pouvoir.

Comprendre, c’est également ce que doit faire Jeanne : elle est avec des copies d’êtres humains qui pensent désormais en tant que communauté plutôt qu’en tant qu’êtres individuels. L’idée est donc qu’Alice est une solution, et j’aime beaucoup cette tournure pour la série : Jeanne permet de mettre fin à l’individualisme des peuples en les faisant fonctionner ensemble.

Le seul problème, c’est qu’en découvrant tout ça, elle finit par s’énerver très fortement contre Vladimir, et que quand elle s’énerve son pouvoir a des conséquences plus graves : tout son village commence à avoir envie de s’entretuer. J’aime beaucoup cette idée de pouvoir, c’est chouette comme tout et le Cercle est vraiment sympathique.

Bon, forcément, tout ça, ça fait peur à Jeanne qui prend la décision de s’enfuir ensuite. Normal. Elle retombe sur Ivan, qui lui fait peur, couteau à la main. Et il lui tombe dessus.

Autrement, cet épisode revient sur Alice, la vraie, avec un flashback de William venant à la rencontre de sa fille le jour de l’enterrement de sa mère. Pour se faire pardonner de ne s’être jamais intéressé à elle, il lui offre l’Odyssée d’Homère. Super, c’est le père de l’année dis-donc. Sans trop de surprise, le bouquin finit à la poubelle et William à la porte. En tout cas, l’actrice qui interprète Alice est vraiment très douée !

On la retrouve plus tard dans un café où William lui a demandé de venir pour lui révéler qu’il veut une fille et qu’elle veut un père. La scène est assez follement irréaliste : il lui propose tout simplement un contrat pour devenir son père, avec toutes les conditions que ça impose. Être la fille d’un homme richissime comme ça, ça donne soudain envie, avec de l’argent à gogo, mais aussi des vacances tous frais payés, ou presque. Et un voyage sur Mars – pas le premier, mais le deuxième. Ah, voilà donc ce qu’Alice/Irène fait dans cette mission.

La scène la plus touchante ? Celle où Alice finit par l’appeler Papa et où il récite la réplique d’Ulysse à Télémaque le reconnaissant à la fin de l’Odyssée (franchement, c’est plus une spoiler alert à ce stade, si ?). C’est d’autant plus intéressant que le premier épisode de la série s’appelait Ulysse. Tout est lié, finalement, il avait raison Vladimir !

Et dans le présent, Alice/Irène mène l’équipe vers une porte qui va s’ouvrir pour les mener à Jeanne. Enfin, ça c’est la théorie. En pratique, cette porte à mi-chemin entre la porte des étoiles et le Seigneur des anneaux les mène sur une autre planète où l’air est respirable. Selon Alice, ils sont au plus proche possible de Jeanne et, effectivement, ils sont bien dans une forêt qui y ressemble ; mais pas à la porte de l’épisode précédent.

Ils sont donc à trois ou quatre heures de marche de Jeanne, mais je connais un Alan qui doit être mort d’inquiétude dans son vaisseau ! En attendant, Samuel propose de s’arrêter pour passer la nuit à faire des recherches pour savoir où ils sont. C’est l’occasion pour Simon et Gemma de parler de la mutation qu’il est en train de subir et de ressentir aussi avec William. Cela dit, il est surtout inquiet du danger que représente Alex, effectivement toujours hantée par Yann.

Cela ne l’empêche pas d’essayer de mieux comprendre William, qui se confie sur la mort d’Alice, victime d’une maladie orpheline. Touchant, tout ça.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.