à la Une

Bingo Séries #52

Salut les sériephiles,

J’ai très clairement surestimé mes capacités avec la grille précédente… mais également vos capacités, apparemment. Malgré une grille qui passait plutôt bien un certain nombre de tests préalables, il faut ainsi reconnaître que personne n’a réussi à venir à bout de la grille 51 ! Dingue, non ?

Ce n’est pas une première, mais c’est une… deuxième. On ne se démotive donc pas avant de découvrir la nouvelle, svp, et même en la découvrant d’ailleurs. Il y a toujours des points compliqués, sinon ce ne serait pas fun.

Quant à la grille en elle-même… désolé, je me suis lancé dans la rédaction de cet article beaucoup trop tard pour la publier comme il fallait à 20h. Ca viendra à un moment. J’ai également surestimé mes capacités à me remettre rapidement de la soirée de fin d’année du collège – et donc de ma soirée de départ, encore. Bref, on s’en fiche de ma vie, c’est parti pour la grille !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 juillet au 7 août 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Personne

C’est le nom du joueur qui a réussi à avoir 20/20 à la grille précédente !

  1. Un personnage se rend dans une pièce sans personne : On commence tout en douceur avec un point très simple. Il faut en effet simplement voir un personnage rentrer dans une pièce. Certes, plein de séries ont tendance à faire des scènes où les personnages sont déjà arrivés ; mais quand même, on finit toujours par avoir des pièces sans personne. Attention, je précise tout de même qu’un cadavre est une personne, même si cette personne est décédée.
  2. Un personnage dit qu’il n’y avait personne : Il n’y avait personne à la boulangerie (bon, pas dans une série américaine ni un dimanche matin, je sais), il n’y avait personne dans la maison du criminel, il n’y avait personne à draguer dans le bar, il n’y avait personne en cours, bref, y avait personne, quoi. Je ne peux pas faire plus clair comme point, non ? 😊
  3. Personne ne se porte volontaire : un personnage a besoin de volontaires, mais personne n’est motivé. Le point est interprétable de différentes manières ; l’idée est évidemment que personne ne lève la main dans un vote à main levée, par exemple… ou alors personne ne veut faire la tâche chiante au boulot et tout le monde se planque derrière son ordinateur. Cela fonctionne aussi si personne n’est volontaire pour accueillir un élève dans son équipe lors d’un cours de sport. Soyons créatifs, parce que ce point est déjà pas mal compliqué !
  4. Un plan d’une pièce sans personnage : Parfois, pour des raisons aussi chouettes qu’un claquement de doigt de Thanos, la caméra s’attarde sur une pièce totalement déserte. C’est plus rare, et c’est le dernier point de ce thème pour une raison : il va falloir trouver ce plan… mais on peut le faire, j’en suis sûr. Il faut donc un plan d’une pièce dans laquelle il n’y a pas de personnage et il n’y en aura pas tout au long de la scène. Pensez à ces coups de fil auxquels personne ne décroche, par exemple.

Smartphone

Voilà un thème que nous avions déjà eu dans un précédent Bingo, ce qui rend un peu plus compliquée la tâche de trouver des points originaux… et forcément, ça rend aussi plus compliquée la grille.

  1. Un personnage a un nouveau smartphone : On commence bien, allez ! Le point est simple : on cherche un personnage qui utilise pour la première fois son nouveau smartphone. Bon, ou qui en a un nouveau, tout simplement. Il va falloir être attentif : parfois, on le sait parce que c’est un cadeau ou un achat pour la cavale qui commence, parfois, c’est juste que le téléphone change d’un épisode à l’autre. J’ai vu dix épisodes au mois de juin et, oui, j’ai vu ce point. Je l’ai aussi vu dimanche. Bien joué, Jérôme.
  2. Une application sur un écran de smartphone : Pas trop compliqué normalement ce point, mais attention, je veux vraiment qu’on voit l’application en question sur l’écran ; pas juste que le personnage soit vu en train de se servir de son téléphone avec, probablement, une application dessus. Après, ça peut être tout et n’importe quoi, y compris le GPS, les applis de rencontre, les réseaux sociaux, tout ça tout ça.
  3. Un chargeur de smartphone est utilisé : Là encore, je l’ai vu au mois de juin, donc c’est que ça doit être faisable. Un personnage qui branche ou débranche son téléphone ; un figurant au fond de la gare qui est en train de charger son téléphone ou un terroriste fan de McGyver qui se sert d’un chargeur pour créer une bombe sont autant de possibilités de valider ce point. Have fun !
  4. Une application inventée pour la série : Et voilà, c’est reparti, Shipou nous fout un point improbable et trop compliqué. Ou pas. Il y a plein d’applications qui sont inventées pour les biens de certaines séries, surtout quand il s’agit de ne pas payer une marque… Les faux Instagram ou Facebook, on les a tous vus ! Et parfois, c’est beaucoup plus au cœur de la série. Eh, ça pourrait presque être l’occasion de terminer Silicon Valley cette affaire.

Chirurgie

Vous avez beaucoup hésité avant de vous fixer sur ce point… mais moi, je suis content parce que j’ai quelques épisodes de séries médicales à rattraper !

  1. Un chirurgien au travail : Vraiment, je donne quelques points dans cette grille… mais bon, c’est parce que je ne l’ai pas fait dans la dernière et qu’on m’en a voulu. Un chirurgien en tenue de travail, à l’hôpital.
  2. Un organe est visible : C’est l’avantage des effets spéciaux, des séries médicales et de l’envie de toujours nous en montrer plus, on finit toujours par voir un organe à un moment ou un autre ! Et donc c’est tout ce que j’attends comme point ; l’organe peut aussi être visible en photo (rapport d’autopsie, livre d’anatomie, tout ça, tout ça), donc ça se trouve en-dehors des séries médicales aussi. Par contre, l’organe doit être complet. Je précise, on ne sait jamais.
  3. Quelqu’un se sert d’un scalpel : Lame de 10, et hop, on coupe. Le fameux plan avec un petit filet de sang qui coule, quoi !
  4. Une chirurgie dans un lieu improbable : Merci à Tequi de m’avoir redonné l’idée de ce point que j’avais eu il y a fort longtemps. Quelqu’un va donc devoir nous faire une petite chirurgie dans un lieu incongru, sans avoir le matériel pour ça. Et c’est encore plus drôle si la personne n’est pas un chirurgien, évidemment. Drôle, mais pas obligatoire. Juste quelqu’un qui fait un acte chirurgical n’importe où… Voiture, forêt, avion, etc.

9-1-1

Le choix a été fait sous la pression par Ludo, mais bon, je pense que sans la pression, ça aurait terminé exactement de la même manière. C’est un peu prévisible comme choix, et ça m’arrange aussi parce que j’ai des épisodes à rattraper aussi !

  1. Quelqu’un compose le 9-1-1 : Attention, il faut voir la personne en train de composer le numéro, sinon, ça ne marche pas ! Et ce n’est du coup pas tout à fait évident de l’avoir dans la série qui porte ce titre, parce que souvent, on a simplement la personne qui répond au téléphone. M’enfin bon, ça se tente !
  2. Un accident spectaculaire qui vous coupe le souffle : Si vous n’avez jamais vu la série, vous devez vous demander de quoi je parle, mais en vrai, entre les bus encastrés dans le cinquantième étage d’un gratte-ciel et les éruptions volcaniques dans son spin-off, il y a de quoi faire ! Bref, c’est un point facile, il suffit de regarder la série, que je vous conseille.
  3. Un centre d’appels à l’écran : C’est là aussi un point que je peux avoir en théorie assez facilement. Je vais avoir un 20/20 à cette grille, vous allez voir ! Plus sérieusement, l’idée est donc de voir un centre d’appels téléphoniques, mais ça n’a pas à être forcément le 9-1-1. Les télévendeurs, par exemple, fonctionnent aussi. Les demoiselles du téléphone aussi, si vous voulez tester une série espagnole. Il y a donc de quoi faire dans plusieurs séries, promis !
  4. Les mots « first responders » sont prononcés ou écrits : Et patatra c’est le drame, voilà le point compliqué de cette grille, parce que même dans la série, il ne le dise pas si souvent que ça. Il fallait bien compliquer un peu les choses ! L’expression s’entend régulièrement aux États-Unis, y compris dans d’autres séries, et elle me pose toujours un problème de traduction, c’est dingue.

Actions

Il s’agirait de me dépêcher à écrire ce thème, il est plus de 19h. Pas d’introduction, donc.

  1. Parler d’une série que personne n’a vu: Et si possible, une série plutôt cool ! Bien sûr, quand j’écris « personne n’a vu », on s’entend hein, vous n’allez pas voir une série en avant-première (quoique), juste essayez de trouver une série qui est assez peu mise en avant dans les promos et dans vos fils twitter. C’est comme ça que tout le monde a fini par regarder In the Dark, non ? Soyons influenceurs. Et regardez In the Dark !
  2. Regarder une série sur un smartphone : C’est encore un point donné pour une partie des joueurs fréquents du Bingo, mais je sais que ce même point va être un calvaire pour d’autres. Ecoutez, moi, je vais bien avoir un trajet en train pendant ces vacances, ça devrait le faire. Ca m’arrive aussi d’en regarder sur smartphone en mangeant, en plus.
  3. Commencer une série médicale : Rien que pour ça, je ne vais pas avoir 20/20 à cette grille. Et quand je dis « commencer », c’est pas qu’un épisode, hein, comme d’habitude, ça veut dire trois ou quatre en théories. La série peut avoir 25 ans comme deux mois, c’est vous qui voyez.
  4. Regarder trois épisodes de la franchise 9-1-1 : trois, parce que comme d’habitude, je trouve qu’un, ce n’est pas assez pour se faire une idée. De la franchise, pour inclure le spin-off. Et pour ceux qui ont déjà vu, vous avez la possibilité de faire un rewatch ce mois-ci avec le bonus, donc pas de souci 😉

Le bonus geek : Ce mois-ci, c’est l’été, c’est la fête ! On repart donc sur la possibilité de valider jusqu’à cinq point avec des rewatchs (ça comprend le point 20, par contre) !

The Outpost – S04E01

Épisode 1 – Someone Has to Rule – 17/20
Eh bien, ça me fait mal de le reconnaître, mais j’ai adoré cet épisode de reprise. J’y allais avec mauvaise foi, pourtant, mais ils conservent pour le moment le niveau d’intérêt qu’ils avaient réussi à maintenir tout au long de la saison 3. L’épisode offre assez vite de nouvelles perspectives, prenant le temps d’introduire des intrigues qui seront importantes à long terme mais dont on peine encore à savoir exactement où elles iront. Chacun a son moment dans l’épisode pour évoluer et on ne perd pas de temps inutilement. C’est top comme début de saison !

Spoilers

Maintenant que Gwynn s’est sacrifiée pour sauver son peuple, l’Outpost se retrouve sans dirigeant légitime. Talon acceptera-t-elle de reprendre le trône ?

 

Are you coming in pregnant, uh, priestess.

Si jamais on avait réussi à oublier la mort de Gwynn, ce titre d’épisode nous le rappelle tel un poignard dans le cœur. Et le résumé de la saison précédente aussi, d’ailleurs ! Je me suis vite replongé dans toute cette intrigue, avec Yavalla et les Kinj, mais vraiment les noms alambiqués de la série ne me manquaient pas pour la critique. Le résumé était top en tout cas, mais il rouvrait la blessure de la mort de Gwyn se sacrifiant pour mettre fin aux agissements de Yavalla.

Et il le faisait bien, parce que l’épisode s’ouvrait ensuite sur l’enterrement de Gwynn. Malgré ça, l’épisode reprend bien vite en se centrant sur un nouveau personnage que je pense aimer rapidement : une voleuse qui se débrouille assez bien pour récupérer les bourses pleines d’argent de gens pourtant pauvres venant assister à l’enterrement de leur reine bien-aimée. L’enterrement est plein d’émotions, mais pas exceptionnel avec un discours que Talo n’arrive même pas à finir, histoire d’étouffer ses sanglots.

Garret prend donc le relai quand Talon perd les mots de tristesse. Moi, je veux juste qu’ils trouvent un moyen de la ressusciter, merde ! Garret essaie surtout de trouver un moyen public de convaincre Talon de prendre la couronne de Gwynn… mais bien sûr, Talon fait chier encore. Elle se barre donc en refusant la couronne devant tout le peuple – enfin, une quinzaine de figurants, quoi.

C’est doublement abusé : il devrait y avoir tout l’Outpost, déjà, et Talon devrait accepter la couronne, parce que c’est le genre de choses qui sont décidées AVANT la cérémonie. De son côté, Falista assiste à l’enterrement de Gwyn avant d’aller pleurer sur le cadavre de Tobin. Comme on revoit l’acteur, j’étais au moins content de voir qu’ils allaient ressusciter au moins un de mes deux personnages préférés.

Et ça n’a pas manqué : Falista est immédiatement contactée par les Deux qui ne sont plus Trois pour un marché sordide bien comme il faut. En effet, ils proposent de ressusciter Tobin en échange de la mort de vingt hommes. Ce n’est pas exactement un marché qui plaît à Falista, d’autant qu’elle sait que son mari le refuserait… Mais son mari est mort, alors… On sent qu’elle hésite, même quand elle les envoie bouler. Falista se décide alors à demander conseil à Zed, Garret et Janzo.

C’est du moins ce que je pensais, sauf qu’elle commence par leur reprocher l’absence de rite funéraire pour son mari – qui n’a pas pu être enterré en même temps que la reine – avant de réclamer sa place sur le trône. Après tout, c’est assez logique, elle a du sang royal.

Je me doutais bien qu’on se dirigerait vers là, mais ça ne plaît pas aux garçons. Moi, je trouve que c’est une idée sympa d’avoir Falista en reine, par contre, ils ont intérêt à être derrière elle pour s’assurer qu’elle ne reparte pas en vrille comme en saison 3. Malheureusement, je suis à peu près sûr que c’est ce que les scénaristes nous réservent. En attendant, les garçons ne voient pas Falista comme une bonne reine, et je les comprends vu son caractère changeant la saison précédente. Cela dit, elle a le sang royal et le Kinj rouge, ça peut aider, tout de même. Garret essaie encore de convaincre Talon qu’elle ferait une bonne reine, et une meilleure reine que Falista, mais c’est peine perdue : Talon préfère se bourrer et jouer à la taverne à leur fameux jeu Octor.

Elle y parie le destin des Blackbloods avec Zed, mais comme d’habitude, c’est elle qui gagne et qui pourra demander ce qu’elle veut de Zed. Pauvre Garret, il a du mal à comprendre la volonté d’autodestruction de Talon sur ce coup-là (et lui, il se remet bien vite de la mort de Gwyn par rapport à elle). Le problème de cette autodestruction ? Elle sort bourrée de la taverne et se fait attaquer par l’étrange femme qui volait de l’argent en début d’épisode.

Cette dernière est presque capable de nous tuer Talon, surtout que Xaba, son Lu-Qiri, ne répond pas à l’appel de notre héroïne. C’est un peu étrange car elle rapplique immédiatement d’habitude. Après, comme il s’agit de Talon, je n’ai pas eu vraiment peur pour elle – et même, j’ai trouvé ça bien de voir qu’elle pouvait perdre de temps en temps. Dépassée par son assaillante et sur le point de mourir, Talon se décide à ouvrir un portail…

Bien sûr, on reprend aussi loin de l’Outpost avec le réveil des dieux anciens, Tera et Verta, dans d’étranges tombeaux. Ils regrettent de ne pas voir les autres dieux se réveiller et semblent encore coincés dans les tombes, pour l’instant… sauf que chaque fois que quelqu’un utilise un Kinj, ils peuvent entrer en communication avec lui. C’est donc ce qu’il se passe quand Talon ouvre le portail, ce qui la perturbe assez longtemps pour que son assaillante puisse s’enfuir. Bizarrement, Talon fait le choix de ne parler à personne de la déesse qu’elle a pu apercevoir en utilisant son Kinj… C’est très con, je crois.

En parallèle, maintenant que sa mère est morte, Wren découvre qu’elle est la nouvelle grande prêtresse. C’est Zed qui lui rappelle son rôle, mais bon, c’est une scientifique, pas une femme de foi, et elle a une destinée à remplir désormais.

Cela dit, elle cherche un moyen de s’en débarrasser de cette destinée, et elle aime bien la manière dont Janzo lui permet de l’envisager : lui est en train de chercher un moyen de renverser Falista du trône avant qu’elle ne le prenne. J’ai trouvé que la conversation marchait bien, avec Janzo se demandant grosso modo quel système pourrait renverser efficacement la monarchie.

Pas de bol pour elle, Janzo se rend compte que le bout de ses oreilles est devenu blanc au lieu de noir. Et ça semble la perturber. À ce stade, il y avait deux possibilités : soit ça voulait dire qu’elle était la grande prêtresse, soit, à sa réaction, ça annonçait qu’elle était enceinte. Et clairement, je l’ai senti comme ça très rapidement alors que j’étais d’abord persuadé que c’était lié à son futur rôle de prêtresse. Deux changements d’un coup pour Wren, hey, j’adore le développement de son personnage !

J’ai bien fait de la penser enceinte, parce que quand Zed aperçoit ses oreilles, il lui crie qu’elle l’est. Ce n’est qu’après ça qu’elle se décide à cacher ses oreilles, ce qui est un peu con quand elle aurait pu le faire depuis le début mais qui permet de bonnes blagues avec un Zed bien incapable de tenir sa langue, malgré sa promesse de la tenir. Au moins, le sujet change rapidement quand nos héros se retrouvent pour une réunion au sommet – sans Falista – afin de savoir qui sera le prochain leader.

Falista, avec son King rouge et son sang encore plus royal que prévu, est vraiment parfaite pour ce rôle. Ils ne sont pas forcément tous d’accord (surtout Wren qui préférerait un leader choisi pour des vraies qualités), mais ils sont interrompus par une bataille entre les différents gardes de l’Outpost. Ils appartiennent tous à une faction différente, après tout, c’est donc bien logique que ça dérape.

Par chance, Falista passe par là avec son King rouge et elle torture tous les hommes présents. Garret l’arrête avant qu’elle ne commette une connerie, mais… ça prouve à quel point elle serait une reine dangereuse, en vrai. En plus, elle a un kinj qui la relie directement à Verta. La déesse lui annonce qu’elle sera bientôt parmi eux aussi – l’appelant Kultor au passage. Encore des noms impossibles à retenir tout ça.

Toujours est-il que Janzo, Talon et Garret sont bien forcés d’avouer à Falista qu’elle est la future reine légitime du royaume. Cela ne leur plaît pas, mais ils sont prêts à la reconnaître comme reine. Avant ça, Garret veut tout de même revenir sur le moment où il a été forcé d’arrêter Falista dans sa torture – ce qui ne lui plaît pas du tout. Du tout, du tout. Falista fait alors l’erreur de parler de la faiblesse de Gwynn en tant que reine. Tss. C’est un sujet sensible de parler de Gwynn comme ça, et ça tourne mal. Tant mieux, elle ne mérite pas le respect de qui que ce soit à critiquer ma Gwynn comme ça.

OK, je pensais que mon deuil du personnage était fait, mais finalement… peut-être pas totalement. Talon se barre donc quand il est question de la lâcheté de la reine précédente alors que Garret se comporte comme un coq avec Falista. La future reine est bien reloue et dangereuse, ce qui motive une fois de plus Garret à demander à Talon de prendre le trône avant elle. Cette fois, par contre, il est soutenu par Janzo. Celui-ci ne veut pas mentir à son peuple, mais il veut bien que Talon prenne le pouvoir avant Falista.

Talon n’est toujours pas pour, et elle préfère aller partager un moment chelou avec Wren – chelou parce que c’est Wren et qu’elle est enceinte – avant de rentrer chez elle pour mieux se faire attaquer par… la sœur d’Ilyin, Dragman ! Tout s’explique. Je ne sais pas trop à quoi elle servira, mais on nous révèle qu’elle a le même pouvoir de détection de mensonge que sa sœur, alors il y a du potentiel, probablement.

Elle est un peu déçue d’apprendre que Rebb, qui a tué sa sœur, est morte de la main de Talon, mais on s’arrête là pour cet épisode. Son introduction n’est probablement pas vaine cependant. On a vu assez de séries pour le savoir, non ? Dans le même genre, les Blackbloods qui perdent le contrôle des Lu-Qiri, c’est hyper flippant pour la suite.

Pourtant, ça ne semble pas affecter grand-monde. Wren et Talon les voient se balader dans la forêt, en rang d’oignon, et ne sont pas plus gênées que ça, tout occupées qu’elles sont à aller jeter les cendres du père de Talon dans l’eau. Mouais. Clairement, j’ai hâte de voir ce que ça donnera sur du long terme cette perte de contrôle. Pour l’instant, les scénaristes se concentrent donc sur les personnages et le deuil de Talon. Une fois que c’est fait, elle est capable de reconnaître qu’être reine la tente bien.

Allons bon. Ce n’est pas la seule intrigue en cours, cependant. Ainsi, la grossesse de Wren lui pose problème, de même que son statut de grande prêtresse. Elle commence donc à s’intéresser à l’histoire de son peuple et Zed en profite pour revenir à la charge pour que Janzo arrive à convaincre Talon de rouvrir le portail et de renvoyer les blackbloods. Dans le monde parallèle, Wren pourrait retrouver les notes de Yavalla.

Toutefois, tout ceci est moins urgent que la couronne à remettre à Talon. Il est pourtant déjà trop tard quand Garret réunit le peuple pour cela : il est interrompu par Falista, qui vient récupérer sa couronne. Elle n’est toutefois pas seule : elle a refusé catégoriquement de faire enterrer Tobin selon les rituels et elle a réunit une vingtaine de gardes loyaux pour s’assurer la résurrection de son mari.

Tout le monde est donc surpris de voir Tobin encore en vie, mais ça donne une légitimité assez dingue à Falista pour la couronne : elle a un mari revenu d’entre les morts, clairement, sur un peuple croyant, c’est un fait marquant. Falista introduit ensuite Un et Deux comme ses compagnons loyaux… Et la tête de Garret vaut de l’or.

Le peuple entier reconnaît ainsi la reine Falista et le roi Tobin, alors que nous savons que Falista vient d’accepter de recomposer le trio de Kinj tout puissant des premières saisons. Tout ça pour ça ! Un et Deux ont de plus vu les dieux eux aussi, alors ça va vite partir en vrille cette affaire. Et le retour de Tobin, s’il me fait plaisir !, va causer bien des remous aussi je pense. Le personnage a l’air un peu paumé et manipulé par Falista, là, je peine à croire qu’il n’essaie pas de parler à Garret ou Tobin avant de déclarer sa femme reine.

… Et en même temps, s’il la déclare reine, ça veut donc dire qu’il vient d’apprendre la mort de Gwynn. J’aurais aimé voir la scène. En tout cas, ça termine un épisode plutôt efficace, là !

The Outpost (S04)

Synopsis : La pandémie du Kinj violet est désormais terminée, mais le prix à payer est élevé. Les anciens Dieux sont libérés et Talon est considérée par tout l’Outpost comme une nouvelle leader naturelle après la mort de Gwynn (et de Tobin…).

Saison 1 Saison 2Saison 3 | Saison 4

Pour commencer, je ne suis vraiment pas sûr du tout de m’être remis de la fin de saison 3 et d’avoir envie de continuer la série après les morts successives de mes personnages préférés… mais en même temps, j’avais été tellement surpris par la qualité de la saison 3 que j’ai envie de croire que cette saison 4 sera à la hauteur elle aussi.

Si je n’avais pas été si occupé durant le mois de juillet, et si je n’avais pas eu tant de retard dans mes séries aussi !, j’aurais probablement repris la série dès son retour sur la CW il y a quelques semaines. Ca n’a pas été le cas et ce n’est pas bien grave : c’est l’été, après tout, je peux regarder les épisodes avec un peu de décalage, surtout que peu de monde regarde la série (eh, ça pourrait presqu’être un point du Bingo Séries ?). Je ne risque pas d’être spoilé avec celle-ci !

Je n’arrive par contre toujours pas à déterminer si la série est vraiment devenue meilleure avec le temps ou si je me suis juste totalement habitué à ce qu’elle proposait désormais. Je pense qu’il y a un peu des deux, mais en tout cas, cette saison 4 commence plutôt pas mal. Pardon, je suis presque dans le spoiler déjà, je vous laisse plutôt avec mes critiques de chacun des épisodes !

Voir aussi : The Outpost mérite bien un petit article

S04E01 – Someone Has to Rule – 17/20
Eh bien, ça me fait mal de le reconnaître, mais j’ai adoré cet épisode de reprise. J’y allais avec mauvaise foi, pourtant, mais ils conservent pour le moment le niveau d’intérêt qu’ils avaient réussi à maintenir tout au long de la saison 3. L’épisode offre assez vite de nouvelles perspectives, prenant le temps d’introduire des intrigues qui seront importantes à long terme mais dont on peine encore à savoir exactement où elles iront. Chacun a son moment dans l’épisode pour évoluer et on ne perd pas de temps inutilement. C’est top comme début de saison !
S04E02 – A Throne of our Own – 16/20
Cette saison est vraiment bien partie pour me plaire, même si le développement de certains personnages me paraît un chouilla incohérent par rapport à ce qu’on savait d’eux par le passé. Bref, du côté des détails, ce n’est pas encore tout à fait ça, mais sur le plan général, la saison est vraiment bien partie, ça fait plaisir. Et je suis plutôt à fond dedans, contrairement à ce que j’imaginais, en grande partie grâce au bon équilibre de l’humour et des répliques qui font mouche.
S04E03 – The Gods Thank You – 16/20
J’en suis presque à regretter de n’avoir que trois épisodes de retard parce que j’aurais été capable d’enchaîner sur un quatrième. Cette saison me plaît bien même si je ne vois pas encore tout à fait vers quoi elle se dirige à terme. Pas besoin d’y être pour savourer le voyage, heureusement, et l’épisode s’est une fois de plus laissé regarder tout seul là.

Saison 1 Saison 2Saison 3

Et de quatre !

Salut les sériephiles,

Déjà quatre ans que je commence quotidiennement un article ici avec ces mots ! Comme chaque année, je me sens obligé de faire un article pour célébrer cet anniversaire, parce que ça a donné une deuxième vie au blog de me lancer dans ce projet et parce que… je suis content de moi, tout simplement. Écrire ces articles quotidiens était une sorte de défi que je m’étais lancé à moi-même avec l’objectif de tenir un mois, alors quatre ans ! C’était inimaginable.

Pour être tout à fait juste, il y a eu deux petits fails avec une publication le mauvais jour, ce qui fait que ça ne fait que 537 jours d’affilée qu’il y a un article (au moins) publié sur le blog… mais tout de même, je considère que ça fait quatre ans que je tiens mon défi, et j’en suis content, parce que ça me demande une rigueur dont je ne me savais pas capable. Plus qu’à trouver la même volonté pour le sport ou mes résolutions non tenues de début d’année.

En revanche, je rencontre un problème avec le reste de cet article : il va être difficile de ne pas répéter ce que j’ai pu écrire les années précédentes… à commencer par un immense MERCI à chacun d’entre vous – ceux qui lisent ces lignes comme ceux qui ne les lisent pas mais en ont lu d’autres sur les quatre dernières années. Il est évident que sans lecteur, j’aurais fini par me lasser, mais avoir l’opportunité de discuter en commentaire (ou sur Twitter) est toujours un plaisir ! Bien sûr, le mois de juillet qui s’achève montre une sacrée baisse de l’activité en commentaire, mais elle accompagne une baisse de la publication des articles et est assez logique avec la période de vacances.

Et moi, je n’en prends jamais de vacances sur ce blog ? Comme chaque année, je me pose la question, c’est vrai ; mais j’ai peur de ne jamais reprendre si je devais m’arrêter pour une courte durée. Cette année, on a dit adieu aux TFSA faute de temps le vendredi. C’est dommage, tout de même, et ça fait que je me suis retrouvé parfois dans des positions improbables pour publier les articles à temps. Eh, j’ai fini un de mes articles à la va-vite dans une voiture me menant à la cérémonie de mariage que j’organisais il y a deux semaines. Et ça ne m’a pas empêché de gérer comme je pouvais d’autres petits soucis d’organisation en même temps 😉

Je crois que c’est l’anecdote la plus marquante de cette année pour les 500 mots. Quant aux TFSA, je me dis que ça m’offrira des idées d’articles si j’ai à nouveau des manques d’inspiration en me rendant vers l’objectif des cinq ans… Pas sûr de l’assumer, ce cap !

Cela dit, ça fait un moment que je n’ai plus eu de manque d’idée sur le sujet d’article du jour. Comme vous savez peut-être, j’ai toujours mon agenda pour me dire où je vais avec le blog. Sans lui et sans toutes les habitudes prises avec les RDV hebdomadaires ou mensuels du blog, j’aurais probablement jeté l’éponge il y a un moment.

Pour ne rien vous cacher d’ailleurs, il y a quelques jours, j’ai sérieusement remis en question le temps que prenait le blog, notamment sur mes visionnages d’épisodes ou parfois sur ma vie privée. Seulement voilà, je le fais chaque année et pour le moment, j’ai quand même l’impression de tirer plus de bénéfices que d’inconvénients à écrire quotidiennement.

De là à tenir jusqu’au cinq ans ? Écoutez, on verra bien. Je ne fais pas de promesse, mais a priori, je vais continuer pour le moment. L’avantage d’un blog, c’est aussi que j’en fais ce que je veux : j’ai eu tendance depuis un mois à mettre moins de gif dans certains articles… C’est un gain de temps, j’écris, je publie, hop le tour est joué en quinze minutes, ça change d’autres articles qui prennent parfois une heure (hum, celui d’hier par exemple, le temps de compiler les liens ou les stats quand WordPress rame…). C’est aussi un retour à l’écriture pure que j’aime beaucoup.

Ce que je sais aussi, c’est qu’à chaque fois que je me dis qu’il faut que j’arrête cette partie « 500 mots » et que je me lance sur d’autres projets (un jour, je terminerai mes romans, au pluriel, oui), je finis par avoir envie de poster les stats ou la performance de la semaine, ou les derniers coups, ou les sept clichés, ou… Vous cernez mon problème (ou mon secret de motivation) ? Je me suis piégé tout seul avec le blog, car c’est de la satisfaction immédiate : j’écris, je mets en page, c’est en ligne et j’ai des retours. Avec le temps, en plus, ça se cumule en une belle œuvre, et ça vaut plusieurs romans, facilement.

Pas besoin d’y passer quinze ans avant publication ; je peux même laisser les fautes et les corriger plus tard. Enfin, quand vous me signalez les fautes, merci encore, parce que pour ne pas mentir : je relis rarement avant de publier. Bref, ça ne peut pas s’arrêter tant que j’ai du temps libre cette affaire, et même quand je n’en ai pas, je m’en dégage… Je suis insupportable, je sais, mais certains sont là depuis quatre ans déjà, alors c’est que ça doit aller 🙂

MERCI !

 

Ce que j’ai retenu du Comic Con @home 2021

Salut les sériephiles,

San Diego Comic-Con 2021 TV Schedule - VarietyJe me suis rendu compte dans la nuit que j’avais totalement oublié de vous faire un retour sur le Comic Con @home 2021 finalement ! Oui, oui, dans la nuit, j’ai des pensées passionnantes quand je n’arrive pas à dormir, écoutez. Je trouve ça particulièrement triste, en revanche, de me rendre compte que ça m’est totalement sorti de la tête, parce que ça veut dire une chose : cette édition 2021 a été encore plus un fail que l’édition 2020 !

Voir aussi : Le retour d’un Comic Con @home

Je n’ai que très peu entendu parler du Comic Con cette année, cette édition à la maison a été totalement boudée par l’industrie, j’ai l’impression. Après, ce n’est pas aidé non plus par le fait que Marvel et DC tiennent leurs propres conférences de presse désormais… mais tout de même. La réputation de cette convention aura peut-être du mal à se refaire post-Covid tant elle a montré qu’elle n’était pas indispensable.

Tout de même, voici donc les informations qu’il fallait retenir et les trailers que j’ai eu envie de regarder au cours de ce long week-end…

Legends of Tomorrow

Non, je n’ai pas repris mon projet de voir tout l’Arrowverse un jour… Mais si jamais ça intéresse certains d’entre vous, je me suis totalement fait spoiler la saison 6 avec la première image de ce trailer. Autant le mettre ici, donc :

Et puisque je parle de l’Arrowverse, on a également les premières images du nouveau projet de Stephen Amell. Dans deux semaines, il sera à l’affiche de Heels une série sur la lutte pro avec les matchs scriptés et deux frères en pleine opposition. Je ne sais pas trop ce que ça peut donner. A priori, ça ne m’intéresse pas du tout… mais j’avais dit pareil de Glow, et c’était génial. Le trailer n’est pas si horrible pour une série d’été, mais ça sent les bonnes grosses morales américaines de base…

Dr Who

Je pense que c’est l’annonce qui a fait le plus parler d’elle, la saison 13 de la série sera entièrement consacrée à une seule et même histoire. Pas de date encore, mais un retour « plus tard cette année »… Et moi, ça me donne presque envie de m’y remettre de me dire que tout sera une seule histoire.

Lucifer

Je n’ai bien sûr pas regardé le trailer comme je ne suis pas à jour dans la série, mais je suis particulièrement déçu de l’annonce qui a été faite : la saison 6 commencera dès le 10 septembre 2021 sur Netflix. C’est moins de six mois après la fin de la saison 5, alors qu’il a fallu attendre plus d’un an entre les deux moitiés de cette saison 5. Résultat des courses, j’ai l’impression que mon retard dans la série n’est pas près d’être comblé.

Voir aussi : Lucifer (S05)

L’avantage, c’est que je vais probablement enchaîner sans pause ces épisodes… L’inconvénient, c’est donc que ça dénature totalement la notion de saison. Comme d’habitude avec Netflix, cela dit ! Allez, je vous mets quand même le trailer, mais là pour le coup, je n’ai pas regardé :

The Walking Dead

Comme chaque année, AMC n’a pas été avare en nouvelles images concernant ses séries. Je n’ai pas encore rattrapé Fear the Walking Dead, mais il y a une promo pour la saison 7 promettant enfin d’en arriver aux zombies affectés par les problèmes nucléaires. Pas de surprise, même à mon niveau avec mes quatre épisodes de retard, je ne me sens pas en retard du tout. Le trailer est ci-dessous, mais ne m’en parlez pas, je me suis déjà spoilé avec cette miniature annonçant la survie d’un personnage !

Voir aussi : Fear the Walking Dead (S06)

La saison 7 commencera dès le 17 octobre sur AMC… Là encore, moins de six mois après la fin de la saison précédente, mais eux, c’est comme d’habitude. Faut vraiment que je la rattrape ! Et donc la saison 11 de la série-mère sera déjà en hiatus à ce moment-là. Avec un retour dans une vingtaine de jours, c’est logique cependant. D’ailleurs, la saison 11 de la série-mère a eu droit à son trailer, et ça en revanche, je l’ai regardé.

Voir aussi : The Walking Dead (S10B)

C’est un des seuls trailers que je regarde chaque année, alors que je déteste ça pour les autres séries. Comme d’habitude, AMC révèle peu d’image, je sais que c’est généralement plutôt safe. Cette année, c’est encore pire : pour la dernière saison de la série, nous n’avons pas la moindre image de ce que la série proposera, mais une promo assez léchée et teasant quelques petits détails pour les plus attentifs. Je me demande si la série proposera une fin aussi peu engageante que les comics…

Voir aussi : La fin de The Walking Dead

Il me faut également en revenir à World Beyond, dont j’ai oublié pas mal des enjeux, je dois dire. Il me faudra relire mes critiques pour me souvenir de toutes les trahisons révélées en fin de saison 1… mais en attendant, nous avons un teaser qui nous montre une scène du premier épisode de la saison 2. Je n’aime pas quand ils font ça ! En plus, ça redéfinit totalement ce que j’attendais de cette deuxième partie.

Vraiment, ça ne va pas être fou, je n’attends pas le 3 octobre avec impatience…

Voir aussi : The Walking Dead World Beyond (S01)

Day of the Dead

Au cas où deux séries de zombies en octobre ne soient toujours pas assez pour satisfaire votre goût de la chair humaine, il y aura aussi celle-ci qui débarquera sur Syfy, en hommage à l’œuvre de George A. Romero. C’est du Syfy, peut-être que je testerai… mais dès octobre, probablement pas. On verra bien. On voit en tout cas dans ce trailer qu’on s’éloigne de l’histoire d’origine, précisément parce qu’on remonte aux origines de l’apocalypse.

Amazon Prime

Nous aurons une adaptation du roman The Wheel of Time sur la plateforme en novembre 2021. Ecoutez, pourquoi pas… Mais je ne vais pas mentir, je passe toujours complètement à côté des séries de cette plateforme. Pas faute de la payer, pourtant ; mais je ne sais pas, je ne prends jamais le temps de les regarder. Et il en sera probablement pareil de la série mexicaine de zombies (encore une !) annoncée pour la semaine prochaine (le 6 août). Au cas où, le trailer de SOZ : Soldiers or Zombies est ci-dessous.

Dexter

Comme annoncé précédemment la série va revenir pour une saison 9 après quelques années… mais comme je ne suis même pas allé au bout de la série, écoutez, ça ne m’a pas hypé plus que ça. J’ai pourtant vu des retours positifs sur ce trailer, donc j’ai dû juste passer à côté de ce qui faisait le fun de la série. Je vous le laisse quand même :

HBO Max

Outre dix films WB qui sortiront exclusivement sur leur plateforme, HBO Max a annoncé le projet d’une nouvelle série Superman qui se concentrerait sur Val-Zod, une version alternative du super-héros en collant (venant d’un monde parallèle, évidemment). Les univers parallèles vont être de plus en plus à la mode pour les super-héros, suivant ainsi ce que font les comics. Et si vous ne voyez pas l’intérêt d’une énième série sur ce super-héros, l’intérêt est ici que l’on se concentre sur un Superman à la peau noire qui découvre être un réfugié kryptonien sur Terre et doit ainsi dépasser sa peur des grands espaces.

Michael B. Jordan est pressenti pour le rôle puisque c’est sa société de production qui est derrière le projet et que tout le monde le voulait comme acteur dans ce rôle. On verra bien ce qu’il en sera, je vais attendre d’avoir plus d’informations pour voir si ça m’intéresse ou non. On va rester sur un pourquoi pas pour l’instant.

Par ailleurs, HBO Max a également confirmé que sa série préquelle au film Dune était toujours d’actualité. Nommée Dune : The Sisterhood, elle aura à ses commande Diane Ademu-John à qui l’on doit la production et l’écriture de Bly Manor. Et là, a priori, je vais passer mon chemin.

https://static.hitek.fr/img/up_m/2139181354/mandaloriansaison3affiche.jpgThe Mandalorian

Enfin, on a eu un poster de Grogu en train de construire un sabre laser sous le regard de Luke Skywalker. C’est bien un poster officiel, mais on ne sait pas encore ce qu’il signifie pour la série. C’est peut-être juste un coup de com pour le principe…

 

Voilà donc pour cette édition 2021 tout ce que j’ai retenu ou vu… Ce n’est franchement pas aussi dingue qu’il y a quelques années, mais ce n’est déjà pas si mal ?

En vrai, je me dis qu’à une époque, tout ça, c’était le contenu d’une seule journée de convention…