à la Une

Bingo Séries #65

Salut les sériephiles,

Vendredi prochain à 19h marquera le lancement d’une nouvelle édition du #WESERIES.

Voilà, comme ça, c’est dit et tout le monde l’aura vu avant que je ne trouve le temps d’écrire vraiment l’article. puis, comme ça, surtout, Vous allez voir plein d’épisodes pour cette grille de bingo qui aura ainsi peut-être plus de chance que la précédente… Non parce que je pense qu’on est tous d’accord pour dire que la grille 64 n’a vraiment pas été un franc succès parmi les habitués. Qu’importe, on va donner le meilleur de nous-mêmes pour cette 65e édition, pas vrai ?

Pour les nouveaux, les règles sont en fin d’article. N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…


C’est toujours l’été !


  1. Un personnage en sueur
  2. Un ciel sans le moindre nuage est vu dans l’épisode
  3. Quelqu’un est assis sur une plage
  4. Quelqu’un avec une planche de surf

Je ne suis pas vraiment en train de troller, promis, je m’étais dit le mois dernier que ce serait marrant d’avoir des thèmes qui se suivent pour ces deux mois d’été. Je ne suis pas sûr que ça soit ma plus brillante idée vu la complexité à trouver les points du thème du mois dernier, mais en même temps, je me dis qu’une partie de ceux-ci est peut-être plus facile à trouver. Rien de plus à préciser !

Et quand vous aurez les quatre points du thème, vous pourrez tweeter ça (mais même moi j’oublie de le faire) :

J’ai validé un thème du #BingoSéries qui sent bon l’iode et le soleil !  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Couleurs de cheveux

Rarement un thème n’aura autant fait l’unanimité sur Twitter.


5. Quelqu’un décrit par la couleur de ses cheveux
6. Un personnage qui a la même couleur de cheveux que vous
7. Une couleur de cheveux non naturelle à l’écran 
8. Quelqu’un change de couleur de cheveux

I still would make the same choice.


C’est simple, non ? J’ai vraiment peu cherché l’originalité avec ses points. Pour le point 5, ça peut être la description d’un suspect dans une série procédurale comme une manière désagréable de désigner quelqu’un, en passant par la description d’un enfant perdu à que sais-je encore. Pour le côté « non naturelle », vous avez D’Arcy ci-dessus qui tombe bien comme exemple, mais vous avez l’idée de base qui est plutôt de chercher du vert, du bleu, du rouge, etc. Maintenant, on peut aussi être plus à plus terre et penser aux fausses blondes. Comme vous voulez. Enfin, pour le point 8, j’admets les perruques, sinon, on ne s’en sort plus (mais dans l’idée j’avais plutôt Paige de Charmed).

 

Ce thème de #BingoSéries m’a fait envisager un vrai relooking à force, mais ça y est chéwie, je l’ai validé, c’est mag-ni-faïk  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Talisman & porte-bonheur

Un thème choisi par Twitter


9. Un personnage tient un talisman à la main
10. Un objet portant chance 
11. Un personnage parle de son porte-bonheur habituel
12. Un objet porte-bonheur à l’écran (même s’il n’est pas considéré comme tel).


Pour rappel, un talisman est un objet ayant des pouvoirs magiques ou en tout cas un objet qui est censé protéger son porteur – c’est souvent un bijou. Pour le point 10, on cherche un objet portant chance aux personnages – et oui, ça peut être une potion – tout comme dans le point 11 (même si le porte-bonheur peut pour ce point là être une personne ou une journée particulière). Pour préciser le point 12, enfin, l’idée est donc de voir une coccinelle, un fer à cheval, un trèfle à quatre feuilles ou n’importe quel objet/animal/plante servant de porte-bonheur habituellement, même si dans le contexte de l’épisode, il n’est pas utilisé pour ça. Un chiffre ne fonctionne pas, un dessin d’un de ces objets si.

Peut-on dire que le thème « Porte-bonheur » du #BingoSéries m’a porté chance si je l’ai validé ?  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Gestes déplacés

via Twitter


13. Un personnage fait en public un geste qu’il ne devrait pas faire
14. Un personnage fait un doigt d’honneur 
15. Un personnage mime un acte sexuel
16. Un personnage a la main baladeuse, sans demander le consentement de sa victime


Pour le point 13, je laisse volontairement libre l’interprétation, mais qu’on soit clair, il ne s’agit pas d’aller me trouver quelqu’un qui commet un meurtre non plus. Il faut un geste qui ne soit pas correct, par exemple donner une claque à son enfant ou embrasser quelqu’un qui ne le voulait pas. Pour le point 15, n’importe quel acte sexuel fonctionne : ça peut être celui de ce gif, ça peut être un mouvement de langue comme de hanche aussi… Je sais, ça ne se trouve pas dans toutes les séries, mais bon, ça arrive quand même régulièrement, selon les séries. Il faudra faire les bons choix pour ce thème. Par exemple, pour le point 16, je vais clairement terminer la saison de Special Victims Unit…

Je suis venu à bout d’un des thèmes les plus osés du #BingoSéries et le tout sans faire de doigt d’honneur à son créateur !  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Actions


17. Transpirer devant un épisode (pas forcément à cause de l’épisode)
18. Changer de couleur de cheveux pour un épisode (ou plus)
19. Votre série porte-bonheur
20. Trouvez au cours de vos visionnages un personnage de série à qui vous feriez un doigt d’honneur (et expliquez-nous pourquoi, hein)


Transpirer, ça devrait être facile car il y a pas mal d’endroits où on annonce encore des températures caniculaires la semaine prochaine. La série porte-bonheur, c’est la série qui vous a toujours porté chance d’une manière ou d’une autre. Si vous n’en avez pas, vers laquelle vous tourneriez-vous pour tenter d’avoir de la chance dans la vie (conseils qu’elle donne, popularité qui permettrait de rencontrer des gens, etc.) ? Et le point 20, ben, je reprécise : il faut que ce soit dans un épisode vu ce mois-ci, histoire que vous le fassiez à l’écran !

Enfin, j’entends hurler d’ici, mais… Il y a eu tellement de votes pour le thème de la couleur de cheveux que je me suis dit que ça pouvait être très fun comme point. Evidemment, il y a le point bonus ci-dessous pour contourner ce problème, mais ce serait plus marrant de tous jouer le jeu, non ? Je vous rassure les perruques sont autorisées, les filtres aussi (regardez alors l’épisode en visio avec quelqu’un par exemple), les objets si ça vous inspire d’avoir de faux-cheveux… mais le plus fun, c’est encore les colorations pour de vrai, provisoires ou non. Dites-moi quelle couleur je devrais tenter (faut que ce soit réaliste par contre, le blond, ça ne prend pas sur moi) et, qui sait ? peut-être que ça me motivera. J’en doute.

Quatre actions terminées pour le #BingoSéries, et pourtant, il fallait carrément changer de couleur de cheveux ? C’est quoi ce jeu ? https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Bonus : Comme l’an dernier, vous pouvez remplacer un ou plusieurs points du Bingo (jusqu’à cinq points en tout) par les suivants, uniquement aux dates indiquées…

07/08 : Journée mondiale de la bière : Boire une bière devant une série
08/08 : Journée du Chat – Un chat (l’animal) est vu à l’écran.
10/08 : Journée mondiale du lion – Un lion (l’animal) est vu à l’écran
12/08 : Journée de la Jeunesse – On fait remarquer à un personnage qu’il est jeune
13/08 : Journée des gauchers – Un gaucher est vu à l’écran (on doit le voir écrire/se servir de sa main gauche).
17/08 : Journée du Chat Noir – Un chat noir (l’animal) est vu à l’écran.
19/08 : Journée Mondiale de la photographie – Un personnage prend une photo
26/08 : Journée du Chien – Un chien (l’animal) est vu à l’écran.
31/08 : Journée du Blog – Faire de la pub pour le Bingo avec un lien vers cet article.
02/09 : Rentrée des classes – Un personnage apprend un nouveau mot ou un nouveau nom
04/09 : Journée mondiale de la barbe – Un personnage touche sa barbe (ou celle de quelqu’un d’autre)



Pour rappel, vous trouvez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 Août au 7 septembre 2022 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.
N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.
Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.
à la Une

Bingo Séries #61 : déjà cinq bougies !

Salut les sériephiles,

Ce qui devait arriver arriva : je suis super en retard pour la publication de cette grille ! Que cela ne nous empêche pas de célébrer ensemble le cinquième anniversaire du Bingo séries ! Eh oui, cela fait cinq ans déjà que j’ai eu cette drôle d’idée, un 7 avril. Et c’est bien pour ça qu’on continuera les grilles du 7 au 7, mouahahah. mERCI D’être encore présents !

Pour les nouveaux, les règles sont en fin d’article. N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…


Et de cinq !


  1. Regarder un épisode à 13h11 (68e point)
  2. Un acteur qui a la cinquantaine à l’écran (1000e point)
  3. Un jardinier est vu à l’écran (715e point)
  4. Un personnage est stressé dans l’attente d’une annonce (1013e point)

102 sur les bougies ? Plutôt 1200 : oui, oui, il y a eu 1200 points en soixante grilles. Rien que ça. Bon, j’exagère, parce que certains points sont déjà revenus par le passé, notamment quatre à chaque anniversaire – on est donc plutôt sur seulement 1180 points. Ridicule, n’est-ce pas ?

En tout cas, j’aime vraiment bien ce thème, parce qu’il permet toujours de retrouver d’anciens points plus ou moins oubliés. Franchement, le coup du 13h11 qui revient cinq ans après, c’était carrément inattendu. Bien joué, Ludo !

Et quand vous aurez les quatre points du thème, petite nouveauté, vous pourrez tweeter ça :

Merci @ludopuledt1 d’avoir proposé un point de #BingoSéries qui m’a empêché de manger tranquillement cinq ans plus tard ! (Thème 1 validé)
https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Fruits & légumes

Un thème choisi par Tequi.


5. Un personnage mange un fruit.
6. Un légume est coupé à l’écran.
7. Il y a au moins un fruit et un légume vu dans l’épisode.
8. Un fruit ou légume est cueilli à l’écran.


Bon courage ?

Les points ne doivent pas permettre de se poser un milliard de questions normalement. On est sur quelque chose d’assez simple à chaque fois ; et je peux déjà vous dire que je laisse le choix à chacun de considérer la tomate comme un fruit ou un légume, parce que flemme de la considérer comme fruit uniquement quand on se sert d’elle comme légume uniquement.

Je précise tout de même que pour le point 7, il est bien question de voir un de chaque, mais pas forcément dans la même scène (et sous toutes les formes : cuisinés ou non), alors que pour le point 8, ben, il faut que le personnage le cueille vraiment. Ouais, bon courage, mais ça arrive souvent.

Euh @tequiladrenalin voulait nous faire manger cinq fruits et légumes par épisode pour le #BingoSéries ou bien ? (Thème 2 validé)
https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Marches

Un thème choisi par Gaëlle


9. Un escalier en colimaçon est vu à l’écran
10. Un personnage emprunte un escalier en extérieur 
11. Un escalier sans contremarche
12. Quelqu’un ou quelque chose tombe dans les escaliers


J’ai presque l’impression que j’aurais pu trouver vingt points rien que sur les marches, et je regrette presque de ne pas avoir pensé à ce thème avant ! Croyez-moi ou non, mais je pense que le point 9 sera plus compliqué à trouver que le point 12 ; alors que le point 11 a failli être bien plus difficile (je voulais une main qui fasse tomber quelqu’un, mais bon, trop spécifique tout de même).

J’ai fait attention à la marche que @GaelleJaillet voulait qu’on se mange dans la grille du #BingoSéries (Thème 3 validé)
https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Criminels

via Twitter


13. Une activité criminelle est vue à l’écran
14. Le mot criminel est utilisé (en tant que nom ou adjectif)
15. Un personnage devient un criminel 
16. Deux criminels se rencontrent pour la première fois à l’écran


J’essaie vraiment de trouver des points faciles et peu discutables comme je suis en retard pour la publication de la grille. Les deux premiers ne posent vraiment pas question. Le 15 mérite peut-être d’être explicité : le personnage DEVIENT criminel, c’est donc uniquement son premier crime qui est pris en compte. La définition de crime est qu’il s’agit d’une infraction grave, contraire aux lois et punie sévèrement (mais le crime n’a pas à être puni immédiatement pour qu’on soit face à un criminel). Enfin, je précise qu’un premier crime montré en flashback me convient. Quant au point 16, eh bien, comme d’habitude, il est plus compliqué, mais pas infaisable, parce que ça arrive souvent les associations de criminels à l’écran quand même.

C’est criminel une grille si compliquée de #BingoSéries 😥 Il est fou, ce @ShipouJG ! (Thème 4 validé)
https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Actions


17. Illustrer votre propre grille de Bingo Séries (aux couleurs d’une série de votre mois)
18. Manger un fruit ou légume devant une série
19. Regarder un épisode assis sur une marche
20. Regarder un épisode de manière légale (nous ne sommes pas des criminels)


J’avais adoré voir les propositions de grille pour le quatrième anniversaire du Bingo… à croire que c’est une tradition d’anniversaire d’être en retard ! En tout cas, j’ai eu envie de recycler ce point aussi ce mois-ci. j’ajoute cette année la consigne que la grille doit être aux couleurs d’une série (logo, photo d’un acteur, d’une actrice, d’un lieu, codes couleurs, etc.). N’hésitez pas à la poster avec le hashtag !

Le reste est simple à comprendre, mais pas forcément à faire, surtout le point 19… J’ai de la chance, j’ai une marche dans mon appartement mouahaha. Bon, ce ne sera pas super confortable par contre, faut que je me trouve une série de 20 minutes.

Je ne suis pas un criminel, mais cette grille du #BingoSéries faisait mal aux fesses (Thème 5 validé)
https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Bonus : Il n’y en a pas ce mois-ci ! Non, il n’y en a jamais en avril/mai, c’est histoire de se rappeler qu’à une époque ça n’existait pas et qu’il fallait qu’on s’en débrouille. On y arrivait bien, d’ailleurs.

Sinon, quelqu’un se souvient de quel épisode de Younger sort ce gif ? Qu’est-ce que c’est que cette scène ??


Cinq bougies déjà ? Joyeux anniversaire au #BingoSéries ! https://justonemoreep.com/2022/04/06/bingo-series-61-deja-cinq-bougies


Pour rappel, vous trouvez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 Mars au 7 Avril 2022 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.
N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.
Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.
à la Une

Bingo Séries #59

Salut les sériephiles,

J’ai proposé il y a quelques jours une nouvelle version de mes articles bilans mensuels, et vous avez beaucoup aimé dans l’ensemble. Je me suis dit qu’il était donc peut-être temps de dynamiser également le Bingo Séries, en espérant deux choses : gagner du temps à la rédaction de l’article (raté), que ça vous plaise toujours autant (y a intérêt, dites-moi que je me suis pas foiré).

Pour les nouveaux, les règles sont en fin d’article. N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…


Février 2022


  1. Le mot février est utilisé par un personnage
  2. Quelqu’un fête la St Valentin
  3. Quelqu’un grelotte ou claque des dents à cause du froid
  4. Quelqu’un boit une boisson encore fumante

Rien de bien compliqué dans le thème de ce mois-ci, qui n’est lui-même pas très original. Bienvenue en février où l’amour et le froid dominent. Je ne vois pas quel point pourrait poser un problème tant on est sur des idées à la fois vagues et simples, et même parfois sur des points de précédentes grilles.


Exceptions

Un thème proposé par Tequi.


5. Un personnage demande un traitement de faveur
6. Un être exceptionnel à l’écran
7. Un événement naturel exceptionnel
8. L’exception qui confirme la règle habituelle de la série


On entre un peu plus dans le vif du sujet avec un thème qui demande forcément des précisions. Par être exceptionnel, j’entends évidemment un être qui sort du lot dans la série que vous regardez – quelqu’un qui est un champion olympique, quelqu’un qui est le seul à avoir des pouvoirs, quelqu’un qui est le seul à savoir manier une épée, que sais-je. Il doit être une exception au sein de sa série – par conséquent, si plusieurs personnages ont des pouvoirs dans la série, votre personnage n’aura rien d’exceptionnel.

Dans le même genre, un événement naturel exceptionnel doit vraiment l’être. Ouais, la tempête de neige au Texas dans 9-1-1 Lone Star aurait pu permettre de marquer ce point. Un tsunami, une tornade, une éruption volcanique. Regardez juste cette franchise. Un tremblement de terre reste exceptionnel dans tous les cas, même en Californie ; ce n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours (quoique).

Enfin, le dernier point de ce thème est libre d’interprétation : on cherche une exception à une règle établie dans la série… Ca peut donc être que les gentils dans une série procédurale perdent au lieu de gagner comme toujours, qu’un couple se forme alors que tout le monde disait que c’était impossible, que quelqu’un boive un verre d’alcool alors qu’il n’en boit jamais habituellement, qu’un chirurgien se foire sur une procédure routinière, qu’un épisode se termine sur un gros cliffhanger alors que ce n’est pas l’habitude dans la série, etc. Surprenez-moi, sans me spoiler !


Couteaux

Un thème proposé par Gaëlle


9. Un personnage utilise un couteau pour couper ce qui est dans son assiette
10. Un couteau utilisé comme arme de crime
11. Plusieurs couteaux sont visibles à l’arrière-plan
12. Un dessin de couteau


Un thème beaucoup plus terre à terre et moins sujet aux interprétations. Il me faut quand même préciser que pour le point 11, ça peut marcher aussi bien avec des couteaux utilisés (par exemple, des figurants dans un restaurant utilisent un couteau) que des couteaux accrochés au mur (dans une cuisine de restaurant ou une salle de torture) ou posés sur un comptoir de cuisine. Ouvrez l’œil !

Pour le point 12, le dessin peut être fait par un enfant, il peut apparaître sur un poster ou être le motif d’un t-shirt…


The Outpost

« Une série au choix » de Frankie


13. Un membre d’une espèce à apparence presqu’humaine
14. Une chorégraphie de combat à mains nues qui dure plus de trente secondes
15. Un même personnage apparaît torse nu dans trois épisodes de suite
16. Un mot qui n’existe que dans la série que vous regardez

Anand Desai Barochia (#116) – Just One More Episode

Peu de gens ont vu la série, et c’est bien pour ça que c’est celle-ci qui est choisie ! C’est pas mal pour l’inspiration, il y avait énormément à faire…

Pour le point 13, vous comprenez je pense qu’il nous faut une espèce qui ressemble vraiment à des humains, mais avec un peu de maquillages. Disons pour se mettre d’accord qu’il faut qu’on puisse reconnaître l’acteur.

Pour le point 16, entre les Kinj et les Lu-qiri, sachez que la série avait son propre vocabulaire. C’est loin d’être la seule à nous inventer des matières, des objets ou des concepts qui n’existent qu’au sein de la série et pas dans la réalité. À vous d’être malins dans les séries que vous regardez, pas comme moi au mois de janvier…


Actions


17. Avoir froid en regardant un épisode
18. Une « exception qui confirme votre règle » séries TV
19. Se servir d’un couteau devant un épisode. Soyez prudents.
20. Voir un acteur de The Outpost dans une série ou un film


Je viens vous faire faire quelques économies de chauffage, ou vous inviter à regarder vos séries dans les transports, à vous de voir. Je sais que certains ici vivent dans des pays chauds, mais j’imagine qu’il y a des clims ou des moyens de se rafraîchir quand même, ne me tuez pas !

Pour le point 18, vous vous connaissez mieux que moi, vous connaissez vos habitudes et vos règles (les séries que vous adorez ou non, les personnages qui vous font rire…) : à vous de trouver une exception par rapport à ce que vous attendiez en lançant l’épisode. Quant au point 20, ça fonctionne évidemment si vous découvrez la série pour la première fois ou si vous ne l’avez pas terminée ! J’ai dû ajouter les films parce que les acteurs n’ont vraiment pas beaucoup de rôles à leur actif…


Bonus : un point ne vous plaît pas ? Vous pouvez le modifier. C’est-à-dire que vous pouvez modifier/proposer un point à l’intérieur d’un thème : c’est la liberté. Annoncez-le en commentaire ici, ou sur Twitter. Vous pouvez le faire dès aujourd’hui, ou alors vous pouvez attendre les derniers jours de la grille, quand il ne vous restera que quelques points et que vous aurez identifié le point le plus impossible à avoir. Attention, il faut que le point modifié ressemble quand même à celui qui était proposé à l’origine – il faut un point commun et que ça reste dans le thème. C’est un petit twist, une petite liberté, un truc qui va permettre de ne pas avoir à négocier ce point qui est très proche de la règle, mais pas tout à fait dedans. Et vous pouvez donc le faire après avoir vu un épisode où, vraiment, vous y étiez presque au point, mais pas tout à fait. M’enfin, vous ne pouvez le faire qu’une fois, utilisez ce bonus sagement !

C’est le même bonus que ces deux dernières années, yep :



Pour rappel, vous trouvez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 février au 7 mars 2022 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.
N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.
Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.
à la Une

Bingo Séries #58

Salut les sériephiles,

Il paraît que c’est déjà l’heure de vous fournir une nouvelle grille de Bingo Séries. Autant vous dire que même si j’ai écrit que je voulais prendre de l’avance et que je l’ai tenu pour les articles du jour, ce n’est pas encore ça pour le Bingo. J’avais ma liste avant-hier, mais voilà, il est 18h38 au moment où je commence à écrire ça. Bref, c’est chaud cacao, mais l’essentiel, c’est d’avoir un article.

Et comme un article peut se passer d’introduction, passons à la suite. Bonne année tout de même à ceux qui ne passent sur le blog que pour les grilles… Content de vous revoir ici !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 janvier au 7 février 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

2022

  1. Un épisode diffusé en 2022 : Allez, je repars sur un classique, parce que j’aime bien ce point. C’est important de donner des points faciles, parfois. Bref, à vous de choisir l’épisode que vous souhaitez : tant que sa première diffusion est en 2022, c’est bon. Cela dit, ça force quand même à être à jour dans au moins une série, ou dans commencer une nouvelle…
  2. Un personnage prend une résolution : Si le premier point est donné et recyclé, celui-ci est recyclé et compliqué. Bien sûr, en janvier, on pense tout de suite aux grandes résolutions de la nouvelle année (je suis déjà mis à mal dans mon désir de lire dix minutes de livre-plaisir par jour), mais la vérité, c’est qu’une résolution, ça peut aussi être quelque chose de moins dingue que ça, une décision que prend un personnage pendant une soirée alcoolisée, ou après, pendant sa gueule de bois. Et il n’a même pas besoin de s’y tenir, juste de la prendre.
  3. Quelqu’un évoque 2022 : Vraiment, je recycle mes points, mais je ne vois pas pourquoi m’en priver : l’année change. C’est un point compliqué, mais on peut ruser : même sans entendre l’année, s’il est question de « l’an prochain » dans un épisode de 2021 ou de « cet été » dans un épisode de janvier 2022, on peut déjà considérer que l’année 2022 est évoquée. Bref, les sous-entendus sont possibles, sinon on ne s’en sort plus.
  4. Un tigre à l’écran : Je finis mon recyclage par un point datant de 2020… En 2022, l’astrologie chinoise nous indique que nous sommes dans l’année du tigre (d’eau). Plus qu’à en trouver un dans nos séries, mais comme je doute que ce soit facile d’avoir un tigre d’eau, je le laisse plus ouvert encore avec cette fois un tigre, tout simplement. Et oui, ça peut être un dessin de tigre, ça fonctionne aussi.

Arnaque

Choisi par Frankie, ce thème est un peu de l’arnaque, parce qu’il sonne bien, mais je n’avais pas vraiment d’idée pour le développer finalement.

  1. Un personnage est arnaqué : au sens strict, il est question de voir un personnage être arnaqué lors d’une vente ou dans une situation où il est possible d’être arnaqué. Au sens large, en revanche, l’arnaque peut signifier plein d’autres choses, comme lorsqu’un personnage ne repère pas la vraie identité d’un super-héros et se laisse flouer par celui-ci. Je vous laisse voir ce que ça donne, donc, je sens que je vais me faire bombarder de messages. Mais c’est toujours rigolo tant qu’on ne me spoile pas.
  2. Une arnaque à l’assurance est évoquée : Pas de sens large pour ce point, il est assez explicite pour que je ne me sente pas l’obligation de le développer dans les moindres détails. On cherche un personnage qui ment pour toucher l’assurance ; ou qui soumet une assurance-vie parce qu’il sait qu’il est sur le point de mourir en omettant bien sûr de le préciser, etc. « Evoquée » signifie aussi qu’il suffit que ce soit mentionné au cours d’une enquête policière pour que ça marche ;
  3. Un personnage arrêté dans son arnaque : Ce peut être une arrestation en bonne et due forme par la police comme ce peut être une arrestation plus simple, à savoir quelqu’un qui dénonce l’arnaque en cours. Et je vais élargir le tout en indiquant aussi que ça peut avoir lieu après (et même bien après) l’arnaque.
  4. Les scénaristes nous arnaquent : Si c’est bien fait, on ne s’en rend pas compte… mais selon les séries, on peut le voir. Une arnaque d’un scénariste ? Ben écoutez, quelque chose se produit alors que c’est impossible ; un deus ex machina se met en place, une intrigue est totalement oubliée d’un épisode à l’autre, la saison gagne du temps avec un épisode bouche-trou… Il en existe plein.

Sacs

Un thème judicieusement choisi par Melifog !

  1. Un sac à dos sur les épaules d’un personnage : Il suffit de regarder une série qui se déroule à l’école pour obtenir ce point normalement. Une fois de plus, c’est assez explicite pour ne pas avoir à développer plus que ça ce point, non ?
  2. Un sac à main est ouvert à l’écran : Pareil, je simplifie vraiment ce thème pour compenser la difficulté de la grille par ailleurs. Je suis vraiment super sympa, en plus : la formulation n’est pas assez claire, le sac peut être ouvert dès le début de la scène ou être ouvert par un personnage pendant la scène, ça m’est égal. Et avec le bonus, c’est vraiment un point cool ça.
  3. Un sac de morgue est fermé à l’écran : Ouais, je sais, je ne m’y attendais pas non plus au sac de morgue quand j’ai commencé à écrire ce thème, mais l’idée vient de me venir. Et je suis méchant avec ce point, parce qu’on voit plus souvent des sacs de morgue être ouverts que fermés. Quoique. C’est un grand classique de toute manière le sac de morgue. À voir si on trouve ça au cours du mois désormais. Suspense.
  4. Un sac dont le contenu est renversé : Ah, quand quelqu’un cherche quelque chose dans un sac sans le trouver et décide de renverser tout le contenu du sac sur la table… Un grand classique que je n’ose jamais faire parce que putain, y a trop de trucs qui traînent au fond de mon sac, ce serait encore plus le bordel. Pour ce point, j’avoue, je compte sur Euphoria et une situation de manque de la part de quelqu’un pour fouiller des sacs et les renverser quand il ne trouve pas ce qu’il veut. Sinon, il y aura bien une perquisition dans The Rookie, hein.

Magie

Le choix a été fait par Tequi qui assure qu’elle ne regrette rien car elle trouve ce thème cool. Moi aussi, je le trouvais cool, mais en fait… à voir.

  1. Quelqu’un parle de magie : On commence assez simplement avec un point qui peut se trouver dans bien des séries. La magie, on la trouve dans les séries de science-fiction, mais aussi dans n’importe quelle série qui fait un épisode d’Halloween, ou qui fait un détour dans une fête foraine, ou allons savoir quoi d’autres. Eh, ça le fait aussi avec certains épisodes Marvel !
  2. Un magicien à l’écran : Non, je ne suis pas du tout en train de forcer pour que tout le monde regarde The Magicians au moins une fois ce mois-ci, c’est faux. Regardez cette série. Bon, et si vous l’avez déjà vu comme moi qui suis en plein rewatch, ben, regardez d’autres séries fantastiques, ou comme je le disais plus haut, n’importe qui se prenant pour un magicien dans un centre commercial peut faire l’affaire. Faut juste trouver quoi.
  3. Un personnage a un pouvoir magique : Les sœurs Halliwell, les X-Men, Sookie, tout ça, ça fonctionne. Il nous faut des pouvoirs qui soient attribués au personnage, c’est tout. Il peut en avoir un ou plusieurs, d’ailleurs ; mais par contre, il faut qu’il s’en serve au moins une fois pour que ça fonctionne. Peu importe l’origine du pouvoir.
  4. La magie est brisée : Deux possibilités, ici. Soit un sort qui fonctionnait bien prend fin pour une raison ou pour une autre ; soit quelque chose qui paraissait magique ne l’est subitement plus (genre un magicien de supermarché explique son tour). En tout cas, il n’y a d’un coup plus de magie et c’est triste. Non ?

Actions

  1. Une résolution séries à tenir pour un mois : Un classique du début d’année reste donc de prendre de bonnes résolutions ! Je n’ai aucune idée de ce que va être la mienne, mais je vous encourage à en trouver une concernant vos habitudes de visionnage. Ce peut-être de faire du sport devant les épisodes, de manger chaque jour devant une série, de terminer une saison en un mois, peu importe. Prenez une décision et tenez-vous y. Par contre, il y a obligation de la tenir pendant 21 jours pour que ça fonctionne… et il faut l’annoncer avant, dans l’idéal. De mon côté, je crois que ma résolution peut simplement être de revoir un épisode de The Magicians par jour – surtout que j’ai deux rewatchs de la série en parallèle en ce moment (j’en suis saison 1 et 3 à la fois ehe). Oui, les rewatchs comptent.
  2. Votre plus grosse arnaque télévisuelle : Racontez-nous la fois où vous vous êtes sentis super arnaqué par une série. Une diffusion qui s’arrête sans explication, une annulation injuste, un personnage qui ressuscite alors qu’il aurait dû rester mort… Quel est le moment où vous vous êtes dit que l’arnaque était trop grosse pour vous ?
  3. Customiser un sac aux couleurs d’une série : N’allez pas dégommer vos sacs pour le Bingo, hein, des badges, un sticker… ça peut suffire. Ou si vous savez broder, éclatez-vous. Ou prenez un sac en toiles avec un logo d’une série. Faites-vous plaisir et postez-nous de jolies photos de vos sacs !
  4. Commencer une série qui parle de magie : À tout hasard, ce pourrait être The Magicians ou Buffy par exemple. La magie doit être un élément principal de la série pour que ça fonctionne… Une série avec des sorciers, avec des pouvoirs. Il y en a plein ! Plus qu’à m’en choisir une… enfin, si je recommence à participer au bingo à un moment.

Le bonus geek : le point bonus consiste tout simplement à valider deux fois le même point. Ouep, cela laisse donc la possibilité de ne pas faire l’un des points difficiles et de privilégier un point plus facile. Comme il y a cette année encore pas mal de points super simples pour janvier, ça devrait aller !

Evil – S03E09

Épisode 9 – The Demon of Money – 17/20
La série continue de nous proposer de très bons épisodes, et comme on s’approche de plus en plus de la fin de saison, je pense que c’est vraiment bon signe. Si comme d’habitude, ça a tendance à partir en vrille et surprendre par sa construction, l’épisode nous propose des intrigues sérialisées qui donnent envie de revenir, tout en apportant des réponses encore cette semaine. Reste juste à voir où elles nous mèneront, donc.

Spoilers

Le trio enquête sur des riches suivis par un démon après avoir investi en achetant les mêmes actions.

Okay, cheering the fuck up.

Kristen recommence à consulter son psy et comme il le dit lui-même, « ça fait longtemps ». C’était un peu déstabilisant, mais en même temps plutôt logique après le cliffhanger de l’épisode précédent : elle raconte à son psy ce qu’il s’est passé pour son ovaire perdu, mais aussi sa culpabilité de ne pas avoir eu le réflexe de prévenir sa nouvelle amie Valérie de la paranoïa de son mari. Pire encore, Kristen se met à culpabiliser d’avoir été soulagée. Au moins en partie.

Elle ne voulait pas, en effet, que son enfant soit élevée par une autre femme – et elle ne voulait pas d’un autre enfant comme ça, en fait. J’imagine bien qu’avoir quatre filles, c’est suffisant. Au milieu de la séance, Kristen en profite aussi pour remarquer qu’elle a peur qu’Andy ne revient pas, juste parce qu’elle a de plus en plus de mal à entrer en communication avec lui.

Kurt la rassure comme il peut, avant de lui expliquer qu’une thérapie hebdomadaire devrait recommencer pour Kristen. Pourquoi pas ? Je suis plutôt pour car c’est bien pour explorer les pensées de Kristen, en vrai. En attendant, elle passe aussi son temps à dévier la thérapie en posant des questions à son thérapeute, Kurt.

Ils ont une relation amicale qui vient un peu trop détourner l’attention de la thérapie, d’ailleurs, je trouve. Kurt lui ment donc sur la blessure qu’il a à la main et Kristen finit par le surprendre en train d’écrire son livre en chantant Alouette. C’est reparti pour une semaine à l’avoir en tête – une chose est sûre, chaque fois que je pense à la série, je l’ai en tête désormais. La scène se termine par Kristen qui obtient la possibilité de lire le livre pour voir si ça vaut le coup ou non.

Le cas de la semaine ? David passe son temps à dire à Kristen qu’elle n’est pas obligée de travailler après ce qu’il s’est passé, mais malgré tout, elle insiste elle pour venir travailler. Je peux la comprendre, autant se changer les idées quoi. En plus, l’enquête les mène sur le yacht d’un très riche. Le type est devenu riche rapidement, ce qui pourrait expliquer qu’il soit stressé et flippé…

C’est la piste que privilégie Kristen, même après avoir vu une vidéo un peu flippante : il y a clairement une ombre qui tente de s’approcher du yacht de l’homme, et l’ombre bouge bizarrement, et elle fait éclater les lampadaires du quai, et elle passe la nuit à faire des allers-retours dans le yacht. Bizarre, quoi.

En parallèle de ce cas de la semaine, Grace fait de nouveau appel à David en se servant une fois de plus de Victor Leconte comme intermédiaire. Si elle fait appel à lui, c’est parce qu’elle est désormais harcelée par l’Eglise pour continuer à dessiner des prophéties. On sent bien qu’elle en a marre et qu’elle est dépassée par ce qu’il se passe, mais David est capable de l’aider à prendre une pause en s’imposant un peu plus qu’elle.

J’aime bien l’amitié qui s’établit entre eux, mais j’ai l’impression d’avoir raté une étape malgré tout : ils sont beaucoup plus proches qu’ils ne l’étaient en saison 1, tout de même. Toujours est-il que Grace est toujours aussi efficace en tant que prophète : elle est capable d’aider David sur son cas de la semaine avant même qu’il ne lui en parle, en le connectant une fois plus aux fameux sigils.

Le riche du yacht reconnaît le symbole que Grace a souligné être en rapport avec le cas, et ça mène notre trio d’enquêteur à une autre femme, Tamara, qui a elle aussi remarqué qu’elle était suivie par une étrange ombre. Son discours est exactement le même que celui de l’homme. Et les scénaristes me font penser qu’ils sont aussi en contact avec des forces démoniaques, parce qu’ils sont capables de nous parler d’un stylo porte-bonheur, point du Bingo Séries de ce mois-ci (yay), tout en utilisant l’expression « Home sweet home », un point du mois dernier. Deux points compliqués dans la même scène ? Elle est démoniaque, cette salle des scénaristes, forcément, pour savoir tout ça.

Pour en revenir plus sérieusement à la critique de l’épisode, l’entretien avec Tamara mène finalement le trio à enquêter encore plus loin, en allant parler avec son oncle. Comme le type du yacht et comme Tamara, l’oncle a été suivi par une ombre qu’il dit être un démon à partir du moment où il est devenu riche. Le seul moyen de se débarrasser du démon ? En rendant tout l’argent, bien sûr.

Si pour Tamara, ça consistait à rendre une maison, pour son oncle, c’était un peu moins évident : il avait pas mal investi dans la chirurgie esthétique. C’est un problème quand il s’agit de rendre l’argent du coup. Il s’est crevé un œil, arraché le nez et il a dû gérer les implants mammaires de sa femme. Oh boy. Le lien avec le sigil ? Facile : le logo de la société qui l’a rendu riche est exactement le sigil. Bien.

Malgré cette piste, Kristen et David sont bien forcés d’expliquer au riche type du début d’épisode ce que Tamara et son oncle ont fait pour récupérer une vie normale. Ce n’est pas non plus une possibilité pour lui, le pauvre, parce que ça supposerait de rendre son yacht et ses fringues, mais aussi et surtout la chirurgie des hanches de sa mère. Oups.

Ce qui est intéressant dans la scène est toutefois que Kristen ne recommande finalement pas Kurt comme psy à cet homme – elle préfère en trouver un autre. Je la comprends.

De son côté, David apprend que Grace est désormais muette : elle refuse de parler. Il conseille à l’Eglise de la faire s’intéresser de nouveaux à des enfants pour que Grace puisse reprendre son travail. Et ça ne manque pas : David l’incruste à l’anniversaire de Kristen (ça sort de nulle part, oui) et dès lors que Grace joue avec les filles, bim, elle a une vision et un dessin à faire.

Avant ça, tout de même, elle nous annonce le retour d’Andy pour le jeudi suivant. Il n’y a que Laura pour l’entendre, mais j’ai hâte qu’on en arrive au fameux jeudi, car cette intrigue est en pause depuis trop longtemps désormais.

Après la fête, Kristen s’intéresse au manuscrit de Kurt, pour mieux se rendre compte qu’il est parti en vrille sévère. À première vue, c’est du charabia sur toutes les pages. En faisant pause, je me suis vite rendu compte que les premières pages consistent en une traduction de « Je peux le faire » en plein de langue (mais en français, c’est en italique ?) alors que les pages finales sont rédigées à l’envers. Il n’y a pas vraiment besoin d’un miroir pour s’en rendre compte, d’ailleurs, mais bon, l’une des filles de Kristen s’en rend compte comme ça, et elle adore le livre qui raconte la vie d’une mère de famille de quatre filles.

Les filles tuent ensuite la mère, et il y a des bouts de corps qui se baladent partout, si je comprends bien ce que la fille de Kristen raconte. Elle le raconte à Kurt directement : celui-ci appelle Kristen pour savoir ce qu’elle a pensé de son livre, mais il tombe sur une de ses filles qui reconnaît le nom de son nouvel auteur favori, n’hésitant pas à lui donner plein de conseils pour améliorer la fin.

Dans tout ça, il n’y a que Ben pour travailler sur le cas de la semaine. Il s’intéresse au problème des lampadaires qui éclatent avec Karima, trouvant rapidement une explication, mais il n’avance pas vraiment… jusqu’à ce qu’il soit réveillé en pleine nuit par une alerte de sécurité des caméras du riche, Henry. Je ne sais pas pourquoi je m’épuise à écrire son nom dans la critique, parce que le pauvre est tué quasiment immédiatement par son ombre.

Bon, bien sûr, sa mort est vue par la police comme un suicide, mais ça n’empêche pas le trio de continuer son enquête sur les parts de marché de GF, une société dont les parts seraient donc maudites. Au milieu de l’enquête, il y a encore l’anniversaire de Kristen pour mettre un peu d’ambiance dans l’épisode. Les filles de Kristen m’ont bien fait rire, même si elles sont toujours insupportables. On sent que les gamines s’éclatent, c’est déjà ça : elles organisent un anniversaire surprise à leur mère, histoire de rameuter tout le casting au même endroit.

Cela permet à Grace de croiser Sheryl et de lui faire une petite prédiction, avant de s’isoler dans la cuisine avec Kristen, qui souhaite désormais interroger Grace à propos de Lexis. Elle ferait mieux de lui parler de sa mère, parce que c’est elle le vrai problème : Grace le sent bien et lui assure qu’elle ne la blâmera pas pour ce qu’il se passera le lendemain soir. Aaah. Je ne sais pas si elle voit quelque chose concernant Andy, mais c’est énervant.

En attendant, elle assure à Kristen que Lexis est une fille bien et qu’elle s’en sortira si Kristen continue de l’aider et bien s’occuper d’elle. C’est un peu vague comme futur, ça, mais bon, espérons que ça permettra à Lexis de suivre le bon chemin et à Andy de survivre. Et oui : elle voit bien des informations du futur concernant Andy, dessinant un croquis pour que Kristen puisse lui venir en aide.

Sheryl a un sacré zoom, parce qu’elle arrive à prendre en photo le dessin de Grace de bien loin. Le dessin ? Une porte à côté de briques et de bocaux, ça n’aide pas franchement Kristen ça. Par contre, ça fait flipper Sheryl qui débarque aussitôt chez Leland pour lui montrer la photo qu’elle a prise. Sheryl est terrifiée, parce qu’elle a entendu aussi Grace dire à Kristen qu’Andy avait besoin de son aide. Elle manque de précision malheureusement.

La fête continue malgré tout, mais sans que ce ne soit la fête après tout ça. En effet, Karima finit par avouer à Ben qu’elle a décidé d’investir dans le fameux « stock market » qui rend les gens riches. Depuis qu’elle l’a fait, elle a gagné pas mal d’argent… et elle est suivie par une ombre. C’est clairement la silhouette d’un homme et ça la fait stresser. Pour la rassurer, Ben décide d’investir à son tour, mais seulement une fois qu’elle lui aura donné officiellement le conseil de le faire.

Cela se fait par SMS… et c’est très con de la part de Ben. Même s’il ne croit pas en des forces maléfiques, c’est quand même suffisamment angoissant pour ne pas le faire ? Genre, une explication rationnelle reste que l’argent est suivi par un psychopathe tout de même. En attendant, celui qui est suivi par un psychopathe, c’est Ben : il remarque rapidement l’ombre lui aussi.

S’il a d’abord bien peur de ce qu’il voit, il décide finalement d’aller voir de lui-même ce qu’il en est… et ne trouve pas de réponse car l’homme disparaît. Si ça n’a toujours rien de rassurant, Kristen a une merveilleuse idée et demande à Ben de lui filer l’information pour le placement financier à faire. Elle investit aussitôt… et refile cette MST numérique ensuite à l’homme qu’elle avait tabassé dans un magasin.

On l’a revu en début d’épisode en train d’harceler une autre femme sur internet, alors pourquoi pas : c’est bien mérité, je suppose. Ce n’est pas exactement ma vision des choses sur le sujet, mais c’est apparemment celle de Kristen quand elle propose une « trêve » au type. Tu parles d’une trêve… Il faudra s’y faire. Je ne suis pas sûr qu’on obtienne des réponses, en plus.

On approche en effet de la fin d’épisode, et Leland décide de s’occuper du cas de Grace. Nous sommes le lendemain soir et on comprend pourquoi elle a décidé de dire à Sheryl qu’elle ne lui en voulait pas : Leland tue la garde rapprochée de Grace (des prêtes) et débarque dans sa chambre, dans son donjon plus précisément, pour la tuer.

J’ai vraiment cru que ça allait se faire… mais non, Monseigneur débarque juste à temps pour sauver Grace et empêcher Leland de passer à l’action. Il parvient à blesser Leland, mais il se fait tuer au passage. Je ne m’y attendais vraiment pas, pas plus que je ne m’attendais à entendre le supérieur de notre trio confessait son amour pour le père Ignatus au moment de mourir. Encore un couple gay gâté par des scénaristes, ces deux-là.

 

9-1-1 – S05E09

Épisode 9 – Past is Prologue – 14/20
Des mois après avoir vu l’épisode précédent, je reprends ici mon visionnage avec un volet on ne peut plus classique de la série. C’est un épisode qui fonctionne bien, comme toujours, mais qui n’a rien d’exceptionnel, avec des avancées vraiment peu importantes pour les personnages. Je m’y attendais de toute manière, et il me reste une dizaine d’épisodes pour les intrigues majeures. J’ai hâte d’y arriver, par contre.

Spoilers

Le passé resurgit pour Taylor et Hen, principalement. Pour Athena, c’est juste un cold case à résoudre.


Come by any time. Call first.

J’ai découvert hier que la série reprenait dès la mi-septembre, et ça a mis à mal ma stratégie qui consistait à regarder et rattraper cette saison durant le mois en attendant la reprise d’octobre. Bref, il va falloir que je m’y mette, mais de toute manière, ça fait cinq saisons que je commence la saison avant de la terminer en pseudo binge-watch l’été. Cela devrait donc aller.

J’étais toutefois surpris de me rendre compte que je n’avais pas vu d’épisode de cette série depuis novembre ? Il me semblait avoir été à jour pendant plus longtemps que ça. Bon, bref, ma vie est cool hein, mais c’est censé être une critique de l’épisode, non ?

L’épisode commence directement par une première intervention plutôt périlleuse, comme toujours. L’avantage de cette série, c’est que même après des mois de pause, on peut la reprendre sans trop de mal. Les intrigues en cours ne sont pas si importantes pour suivre ce qu’il se passe durant près des dix premières minutes de l’épisode : une jeune femme passe son permis de conduire et elle échoue complètement.

Tout n’est pas perdu pour elle, parce que son examinatrice entre clairement dans un jeu de séduction avec elle et qu’elle n’a pas à proprement parler un accident de la route comme on pourrait s’y attendre. Non, la pauvre voit sa voiture s’enfoncer dans la route avec ensuite un geyser de pétrole ? Tout va bien. Bon, les deux femmes s’en tirent grâce à l’intervention des pompiers qui agissent comme il le faut pile dans les temps – mais elles s’en sortent vraiment de justesse.

C’est plutôt sympathique comme intervention, même si ça me rappelle aussi que la série propose parfois des personnages qui donneraient envie d’en savoir plus sur leur vie. Qu’ils fassent des spin-offs, allez. Bon, de toute manière, ils ont déjà du mal à nous raconter la vie perso des personnages récurrents, alors comment faire avec les personnages secondaires, hein ?

C’était tout de même cool de retrouver les deux femmes en fin d’épisode à l’hôpital, il y avait un petit sentiment de romance dans l’air.

Côté vie privée, May se rend ensuite chez sa mère par surprise : elle a désormais un appartement, mais son courrier arrive encore chez Athena. C’est l’occasion pour la jeune adulte de découvrir que sa mère et son beau-père ont une vie sexuelle pimentée, mais l’intérêt de la scène paraît tout de même assez peu évident.

L’anecdote fait en tout cas rire tous les pompiers en chemin vers une nouvelle intervention, et ça marchait bien pour les retrouver en tant qu’équipe. J’aime bien l’idée, du coup, surtout qu’ils avaient besoin de rire après les confidences de Buck peu joyeuses à entendre : il est sûr que Taylor veut rompre avec lui, parce qu’elle prend de plus en plus ses distances avec lui, refusant même de dormir chez lui.

L’intervention sur laquelle ils se rendent ? Elle est pleine de surprises pour Hen quand l’homme blessé la confond avec sa mère qu’il a connu quarante ans plus tôt. Forcément, Hen interroge sa mère ensuite sur le sujet, mais celle-ci prétend ne pas se souvenir de quoique ce soit. Elle est peu crédible quand elle s’inquiète clairement pour lui et finit par expliquer qu’elle se souvient de sa voiture.

C’est intéressant, et tant que les scénaristes ont la mère d’Hen à portée de main, ils s’en servent aussi pour aider Athena sur son cas de la semaine. Le cas remonte toutefois à 1987 avec un million de dollars volés à une table de casino. La mère bossait dans un casino, donc elle a plein d’informations précieuses à offrir à Athena. Le cas passionne aussi Bobby qui se prend aussitôt pour un détective et regarde les VHS… avant de les détruire, parce que ce sont des VHS.

J’ai trouvé ça drôle comme idée, tout comme j’aime le fait que le casino soit volé par un de ses employés, probablement. Par contre, voir Bobby et Athena se décider ensuite à tester leur théorie en volant le casino ? C’est du grand n’importe quoi : ils organisent une reconstitution pendant une soirée où le casino est plein.

La gérante du casino se rend bien compte de ce qu’il se passe et elle est clairement flippée de les voir faire cela. Non, elle ne l’est pas par peur de voir la sécurité de son casino remise en question ; elle l’est parce qu’elle est possiblement responsable du vol. En plus, Athena et Bobby ont compris qu’il y avait deux voleurs : elle et son mec de l’époque, l’oncle de celui qui a voulu utiliser un jeton quelques jours plus tôt. Voilà tout s’explique, et la gérante du casino est virée à défaut d’être arrêtée. Il n’y a pas grand-chose qu’Athéna puisse faire pour l’arrêter après tant d’années et sans autre preuve, mais bon, ça fonctionne bien. Et en fin d’épisode, Athena et Bobby peuvent se remettre à faire l’amour avec des objets professionnels, parce que c’est fun apparemment.

En parallèle, Hen continue de se poser des questions sur sa mère – et sur son père biologique ? Je ne sais pas pourquoi, je ne le sens que comme ça, il n’y aurait pas tellement d’intérêts autrement. En attendant, Hen se débrouille pour organiser un rencard entre sa mère et le type, sauf que la mère n’apprécie pas du tout l’ingérence de sa fille. Ca alors, que c’est étonnant. Elle se barre en engueulant Hen.

Le soir, Hen tente une conversation avec sa mère pour mieux comprendre ce qu’il se passe. Sans trop de surprise, on découvre au passage qu’Hen a peu de photos de son père – et que celui-ci était beaucoup trop absent de leur vie. Clyde, le type qu’Hen a croisé en intervention ? Un ancien amant de sa mère, qui voulait s’enfuir avec elle, même si elle était mariée. Elle l’a envisagée… mais elle a appris qu’elle était enceinte le jour où elle voulait s’enfuir.

Malgré tout, la mère est sûre que son mari était le père biologique d’Hen. Bon, on va devoir s’en contenter. Hen ? Elle réconforte sa mère autant que possible, lui expliquant qu’elle ne la juge pas parce qu’elle savait déjà qu’elle n’était pas heureuse dans son mariage. Cela nous mène au présent où elle peut enfin retrouver son amant, yay.

De retour chez lui après un petit entraînement, Buck découvre Taylor chez lui alors qu’elle avait dit qu’elle ne pouvait pas passer. Cela l’inquiète à cause de son historique de copines qui se barrent sans prévenir, mais cette fois-ci, ça n’avait pourtant rien à voir avec lui. A force de la presser, Buck parvient à faire dire toute la vérité à Taylor : elle se rend au procès de son père, accusé d’avoir tué sa mère ; quand il s’agissait possiblement d’un suicide.

Le cas intéresse immédiatement Buck qui est persuadé de pouvoir faire toute la vérité sur cette affaire, mais ça ne marche pas comme ça, quoi. Il veut au moins pouvoir accompagner Taylor pour la soutenir dans ce trauma – mais elle refuse. On s’en doute : il s’en fiche et se pointe quand même devant la prison de son père, parce que bon, il n’allait pas la laisser gérer tout ça toute seule.

Le problème, c’est qu’il arrive trop tard : elle a déjà été incapable de témoigner en faveur de son père ; et elle s’est déjà pris un tas d’insultes dans la tronche de la part de son père à cause de ça. Je sais que je suis censé compatir pour Taylor, mais vraiment, je n’arrive pas à m’accrocher à ce personnage. Quand elle a son côté bitch, ça m’arrive de l’apprécier… mais là, bof. En plus, la dernière scène qui nous explique qu’elle raconte la vie des autres dans son boulot parce qu’elle n’aime pas raconter sa vie là, c’était d’une lourdeur !

Après, l’essentiel, c’est que Buck soit heureux en couple avec elle. Et il semble l’être, même s’il ne connaît toujours pas son nom de famille.

> Saison 5

 

Resident Alien – S02E08

Épisode 8 – Alien Diner Party – 20/20
Enfin ! Je retrouve avec cet épisode ce que j’avais adoré en saison 1, et même un peu plus. Tout est hyper fluide dans les intrigues qui se réunissent enfin, il y a plein de révélations, d’humour et une intrigue qui avance à toute vitesse. C’est un épisode de mi-saison franchement réussi, et je suis content de ne pas avoir à attendre plusieurs mois pour voir la suite : le prochain épisode est dans une semaine.

Spoilers

Ben a organisé une fête surprise à Harry, et vraiment, il va y avoir des surprises !


What a fun development. You two kissed. Each other.

Difficile de s’arrêter dans le visionnage après l’épisode précédent, franchement. Me revoilà donc pour terminer cette première moitié de saison, juste avant sa reprise. C’est une bonne chose, non ? L’épisode commence cette fois-ci de manière surprenante, parce qu’il ne s’agit pas d’un flashback, mais d’une scène entre méchants, concrètement. Le militaire bien gentil qui avait volé la boule d’Harry tente de l’échanger à sa supérieure en échange d’une vie rangée… mais c’est un échec.

Le pire ? J’ai crié de joie ! Non, je vous rassure, ce n’est pas parce que le militaire se fait tirer dessus et est laissé pour mort que je suis content, c’est parce qu’il se fait tirer dessus par Enver Gjokaj ! Je suis tellement content de le voir embauché dans (encore !) une autre série, et c’est encore plus cool de le voir dans celle-ci car ça lui donnera l’occasion de rejouer avec Alan Tudyk. Bon, après, il a l’air d’incarner un alien… On verra.

De retour à Patience, nous reprenons dans cet épisode exactement où le précédent s’était arrêté. C’est plutôt chouette, parce que ça permet aux flics d’expliquer que l’infraction est clairement l’idée de Ben ou à D’Arcy d’expliquer qu’elle n’était pas vraiment invitée, mais qu’elle avait faim. L’œuf ? Ben manque de nous l’éclater au sol, mais Harry parvient à le rattraper à temps. Il doit encore se débarrasser de Kate pour mettre l’œuf en sécurité, et je retiens clairement la technique de l’araignée de compagnie dans les cheveux pour mettre fin à une conversation qu’on ne veut pas avoir.

Cependant, même avec l’œuf dans le bunker (alors qu’Olivia tente de forcer tout le monde à manger ses œufs), il reste un risque pour les invités de la fête : lors de l’éclosion, le bébé va être mort de faim, et un humain, c’est juteux pour lui. Quand en plus Harry se rend compte que le bébé a réussi à s’enfuir avant d’arriver dans le bunker, on sent bien que la fête va tourner à quelque chose de moins festif.

Et ce n’est pas peu dire : Ben force beaucoup trop les choses pour que ce soit fun et festif, franchement. Harry tente bien de se faire passer pour malade, et Asta veut s’en débarrasser aussi, mais bon, finalement Ben insiste tellement pour rester qu’Harry lui permet de rester. C’est la chronique d’une catastrophe annoncée, tout ça. Pour ne rien arranger, il reste aussi quelques secrets à exposer : Kate est ainsi enceinte et parvient à sentir le soufre de l’éclosion de l’œuf, tout en étant malade en sentant ceux d’Olivia. La pauvre !

Kate s’isole donc à l’extérieur, particulièrement quand Ben en ajoute une couche en espérant qu’elle ne soit pas enceinte, et D’Arcy ne peut s’empêcher de passer voir comment elle va. Et elle ne va pas bien, parce qu’elle remet en question sa vie à Patience après quelques conversations sur New-York. Finalement, D’Arcy parvient à la convaincre d’aller faire son test de grossesse.

Pendant qu’elle se fait pisser sur la main par une Kate (qui aime aussi qu’on lui pisse dessus apparemment – what), Harry comprend que l’alien se balade un peu partout dans la maison. On ne voit qu’un éclair passer à chaque fois, mais il semble vraiment ressembler à un alien, ma foi. Il bouffe de la viande crue, en plus, directement sur le barbecue du père d’Asta.

Asta voit bien qu’Harry est bizarre, mais pas forcément plus que d’habitude, alors elle ne se doute pas une seule seconde de ce qu’il se passe. Cela lui permet de s’inquiéter un peu quand Olivia (qui a noyé un verre dans le punch – what ??) lui parle d’OVNI et lui révèle qu’elle est sûre d’en avoir vu un quand elle était jeune.

La conversation est de toute manière interrompue par l’arrivée de Jay (livrant le gâteau de la fête) qui, contre toute attente, demande à Asta si elle accepterait de passer un moment ensemble le jour de son anniversaire. C’est mignon comme tout, mais c’est beaucoup d’un coup pour Asta qui décide de s’isoler dans les toilettes. C’est énervant de la voir rejeter D’Arcy une fois de plus alors qu’elles sont supposées avoir fait la paix tout récemment, mais bon, de toute manière l’épisode avance vers autre chose : Asta découvre enfin l’apparence du bébé extraterrestre. C’est vraiment un Harry miniature, et c’est mignon à voir.

Le bébé alien s’enfuit à l’extérieur de la maison, ce qui fait qu’Asta survit. C’est déjà ça. Il n’empêche qu’elle prévient Harry qu’il vaut mieux que tout le monde reste bien à l’intérieur de la maison, car l’extérieur pourrait être dangereux. Je le sens mal, mais j’adore ce type d’épisode où tout ou presque se déroule au même endroit.

Ou presque ? En parallèle, Ellen est chargée de jouer les babysitters pour Max et Sahar. Elle n’est pas spécialement douée, passant son temps au téléphone sans les voir étudier des cartes militaires ou écouter ses potins. Sahar apprend donc la disparition d’Ethan de la ville le soir où Max a dit que c’était un alien. Il n’en faut pas plus pour que Sahar comprenne ce qu’il se passe et demande à se rendre auprès d’Asta pour tout lui raconter.

Il faut d’abord se débarrasser d’Ellen pour ça, mais elle est une babysitter tellement naze que même quand elle comprend que les enfants sortent de la maison, elle leur demande simplement de rentrer avant les parents… Ce qui fait que Max et Sahar se rendent chez Harry, en restant à l’extérieur pour tenter d’attirer l’attention d’Asta.

Assez vite, ça tourne mal pour eux quand ils aperçoivent un raton laveur se faire bouffer par un bébé alien. Les pauvres grimpent à un arbre pour lui échapper, et je ne sais toujours pas si c’est une bonne idée. De mon côté, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander s’il n’y avait qu’un seul bébé alien, parce qu’on le retrouve très rapidement dans le sous-sol.

En effet, Ben y retrouve Harry pour lui demander de redevenir le médecin de la ville – et Harry accepte en lui faisant un câlin histoire qu’il ne soit pas bouffé par un extraterrestre. C’est toujours une bonne idée pour la suite de la saison, ça. Mais par contre, la suite de l’épisode accélère le rythme avec l’explosion de tout un tas de secrets.

Je ne m’y attendais pas forcément pour cet épisode, mais bien sûr, avoir tout le monde coincé dans la maison d’Harry – avec aussi le père d’Asta pour s’assurer que personne ne sorte – ça impose les échanges et les révélations. Tout part donc de Kate qui flippe de savoir que Ben veut installer une station balnéaire à Patience qui le ferait être maire de la ville pendant une décennie au moins alors qu’elle a clairement envie de se barrer.

Elle s’en confie à D’Arcy, qui comprend que les photos que Ben voulait prendre au sommet de la forêt n’étaient pas du tout pour le site web de Patience, mais pour installer une station balnéaire dont personne à Patience ne veut – comme le soulignent ensuite Asta, Olivia ou la mère d’Olivia déjà au courant parce que Mike était au courant (et donc Olivia). Tout va vite, et c’est hilarant.

Bon, ça ne l’est pas pour Kate : elle découvre rapidement que Ben a passé la journée avec D’Arcy quand il lui a dit n’avoir rien fait et, le ton montant, Mike se sent forcé de venir prendre la défense de Ben en indiquant que c’est D’Arcy qui a initié le baiser entre eux. Pauvre Kate. Elle pète assez légitimement un câble, pas tellement pour le baiser dont elle n’a rien à foutre, mais plus pour les secrets que son mari semble accumuler.

Même si celui-ci lui assure que ce n’est rien, ça fait beaucoup d’un coup et tout le monde les entend se disputer, rajoutant son grain de sel. Cela finit aussi en dispute entre D’Arcy et Kate, cette dernière étant vexée de ne pas pouvoir faire confiance à celle qu’elle pensait être son amie. La scène m’a fait de la peine pour D’Arcy, parce que finalement, ça se retourne encore contre elle quand Kate lui dit qu’elle n’est pas capable de s’intéresser à un vrai mec célibataire ou de s’assurer une vraie relation amoureuse. Et il n’y a personne pour la contredire (bravo Olivia pour le fou rire qu’elle m’a provoqué).

Je ne suis jamais invité à ce genre de soirées, moi, pourquoi je rate toujours ce genre de fun qui met tout le monde mal à l’aise ? Pour ne rien arranger, le bébé alien plonge dans le punch et le rend plus épicé, Kate balance à tout le monde qu’elle est enceinte (et heureuse d’avoir pissé sur la main de D’Arcy) et Asta… garde tout le monde prisonnier.

Pas d’inquiétude à avoir pour Kate et Ben, par contre : ils prennent le temps de parler dans les toilettes… avant d’en revenir à leur habitude de coucher ensemble plutôt que de parler. L’anniversaire d’Harry peut donc continuer avec une panne d’électricité, Kate et Ben qui ne sont pas bien discrets en faisant l’amour et Asta embarquant son père dans une chasse au bébé alien avec les fusils chargés d’Harry.

Finalement, tout ce qu’ils trouvent, c’est Max et Sahar qui peuvent enfin passer leur information sur Ethan à Asta. Celle-ci confie les enfants à son père, sans trop réagir à l’idée d’un Ethan enlevé par le gouvernement. Elle a d’autres aliens à fouetter de toute manière, et ça empire quand elle entend que D’Arcy a quitté la soirée. Elle la rattrape et lui conseille d’appeler Eliot pour réarranger les choses entre eux. Ce n’est pas gagné quand on voit comment elle se comporte à vouloir le faire attendre après un simple échange de « salut ».

Dans la maison, Olivia entend le bébé extraterrestre et comprend que quelque chose lui est arrivé avec les extraterrestres. Elle en parle à son mari et ça peut nous mener au cliffhanger, de manière bien fluide. À l’extérieur, Harry retrouve enfin le bébé qui lui saute dessus et… lui transmet un message de son papa. Goliath avertit ainsi Harry que leur peuple ne viendra pas détruire les humains finalement car une autre espèce extraterrestre a déjà commencé l’invasion de la Terre.

Malheureusement, nous n’en saurons pas plus : Harry se fait tirer dessus par l’homme aperçu à New-York dans le diner. Celui-ci regrette de ne pas avoir tué Sam lui-même et reproche à Harry de ne pas être resté dans le Colorado. Bon, Harry termine donc avec une balle en-dessous l’épaule, côté gauche. Ce n’est pas bien rassurant. L’homme qui l’agresse finit quant à lui avec une balle en plein cœur, tiré par Asta.

Le bébé ? Il plonge dans le lac de Patience. Et comme il fallait que ça dérape encore plus, D’Arcy débarque et voit que sa meilleure amie a tué un homme, tout en voyant aussi Harry blessé. C’est une sacrée mi-saison, je comprends pourquoi beaucoup ont pensé que c’était une fin de saison !