NCIS (S20)

Synopsis : Cette saison, l’équipe va devoir faire face au Corbeau, un criminel qui a été capable de bien les embêter la saison précédente – il avait empoisonné Jimmy & Kasie, puis fait accuser de meurtre Parker.

Saison 17 | Saison 18 | Saison 19

17-0

Pour commencer, je n’ai eu aucun doute sur mon envie de voir le premier épisode de la saison dès ce matin, et je ne regrette pas de l’avoir fait. La saison passée avait su me convaincre que la série se renouvelait pour garder son pep’s tout en s’adaptant à 2022, et ça semble se confirmer dès le premier épisode de cette saison.

Je ne compte pas spoiler sur cette page pour autant, je dirais juste que j’étais content de retrouver l’équipe et qu’elle m’a manqué durant l’été. Ce n’était pas le cas la saison précédente, alors c’est plutôt une bonne chose. Par contre, il ne faut pas trop en attendre de moi non plus : je continue de regarder la série pendant mes trajets ou repas. Contrairement à l’an passé, j’ai donné la priorité ce matin à l’épisode plutôt qu’à mes copies (mais je vous rassure, elles sont prêtes à être rendues aux élèves quand même, j’ai juste terminé à la récré – on a les pauses qu’on mérite).

Bref, comme l’an dernier, me voilà donc de retour pour des critiques express qui ne sont pas aussi complètes que mes critiques d’autres séries – mais qui sont quand même bien trop longues !

Voir aussi : Précédemment dans NCIS (saison 19) & NCIS Hawai’i (saison 1)

S20E01 – A Family Matter (I) – 16/20
L’épisode est une bonne reprise pour la saison : je trouve qu’on a un bon équilibre qui s’installe entre les personnages, l’intrigue principale en fil rouge promet d’être intéressante et de se dérouler peut-être un peu plus vite qu’une des précédentes et dans l’ensemble, c’était un épisode efficace de bout en bout. Non, vraiment, une bonne reprise.
NCIS Hawai’i – S02E01 – Prisoners’ Dilemma (II) – 13/20

Précédemment dans 9-1-1 (Récap Saison 5)

Salut les sériephiles,

On ne se quitte plus aujourd’hui, parce que c’est la rentrée des séries et qu’il y a plein d’épisodes disponibles – même si je ne les regarde pas tout de suite, donc, vous l’aurez compris. Il me reste ainsi à parler de 9-1-1, et voilà donc comment la saison se terminait ! Pour cette série, je me suis dit que j’allais procéder par groupe de personnages, afin que ça aille plus vite.

Athena, Bobby, May & Harry

La saison 5 fut éprouvante pour la famille, avec le kidnapping d’Harry en tout début de saison, le départ de Michael, l’ex-mari d’Athéna (parce que l’acteur ne voulait pas se faire vacciner contre le COVID, d’après les rumeurs), et avec May qui profitait d’une année sabbatique pour devenir opératrice du 911 – et pour manquer de cramer au boulot, aussi. C’était tellement éprouvant, donc, que Bobby en est venu à considérer de recommencer à boire. En effet, il a eu peur de perdre May dans un incendie, alors qu’il la considère désormais comme sa fille, mais il a aussi culpabilisé d’avoir fait entrer dans sa caserne Jonah, un grand taré de pompier qui a failli nous tuer Chimney. Sinon, ben May partait enfin à l’université car elle ne pouvait pas rester indéfiniment en année sabbatique pour rester à proximité de sa mère.

Chimney & Maddie

Pas évident à suivre ces deux-là, alors même qu’ils ont raté la moitié de la saison ! Après avoir accouché de Jee-Yun, Maddie a en effet fait une dépression post-partum, qui s’expliquait notamment par des problèmes de thyroïde. Quand elle a manqué de tuer sa fille dans sa baignoire et envisagé le suicide, Maddie a quitté la ville sans donner de nouvelles, ne laissant qu’une pauvre vidéo derrière elle pour expliquer son choix. Chimney s’est presqu’aussitôt lancé dans une quête pour la retrouver. Ce n’est qu’après plusieurs épisodes qu’on a pu les retrouver à Boston, et qu’ils ont pu se retrouver. Malheureusement, si Maddie allait mieux et voulait à nouveau s’occuper de Jee-Yun, le couple s’est rendu compte qu’ils avaient changé pendant ces six mois et qu’ils feraient mieux de rompre. La fin de saison nous prouvait que c’était une connerie sans nom de faire ça, heureusement. Ah, et Maddie reprenait son job aussi, il était temps !

Hen & Karen

Henrietta a eu une saison peut-être un peu plus facile cette année. Elle cherche certes à faire des études de médecine en parallèle de son boulot d’urgentiste, mais tout va bien dans sa vie. Elle a un instinct qui lui permet d’identifier Jonah comme un danger avant que quiconque le remarque et un ange gardien qui lui permet de sauver Chimney et de faire arrêter Jonah sans le moindre problème. En cours de route, elle s’est réconciliée avec sa mère et s’est débrouillée aussi pour la faire entrer de nouveau en contact avec son ancien amant. En fin de saison, sa mère, Toni, devait se marier, mais elle a finalement décidé de céder sa place à sa fille. Karen et Hen ont ainsi pu renouveler leurs vœux – et n’oublions pas qu’elles restent toujours sur la liste pour être famille d’accueil si je ne m’abuse.

Eddie & Christopher

Eddie est de loin le pompier aux intrigues les moins intéressantes, désolé pour tous ces fans. J’ai sacrément décroché en cours de saison, parce que je trouve qu’il était impossible de suivre ce que les scénaristes voulaient en faire. Un coup, il était en dépression et incapable de faire son travail ; un coup, il était en pleine forme et venait en aide aux autres. Difficile de savoir quoi en penser concrètement. Dans les faits, il a démissionné parce que Christopher avait peur de le perdre (et qu’il a failli se faire tirer dessus une deuxième fois, aussi), il l’a regretté très vite, mais n’a pas pu réintégrer son poste car Bobby lui a refusé. En cours de route, il a appris qu’il était le dernier survivant de son groupe de potes de l’armée. Et malgré tout ça, il a géré lors de l’incendie du poste de contrôle – au point de pouvoir revenir à la caserne 118 pour cette saison 6. De toute manière, le centre d’appels du 911 a brûlé et doit changer de locaux, alors pourquoi pas changer aussi le type qui gère les réseaux sociaux (mais espérons que Josh retrouvera Carson).

Buck, Taylor et Lucy

Après un début de saison éprouvant pour Buck qui a appris qu’il avait un frère mort qu’il n’avait pas pu sauver et une sœur dépressive qui quittait la ville sans le prévenir (ou presque), les choses se sont calmées et arrangées pour lui. Il a enfin pu entamer une relation sérieuse avec Taylor… jusqu’à ce que ça se complique avec l’arrivée de Lucy, une pompier qui remplaçait Eddie. Lucy est grave belle et grave cool à la fois, c’est une Buck au féminin, alors forcément, ça fait des étincelles. Il l’embrasse et le regrette, ne l’avoue pas tout de suite à Taylor qui lui pardonne finalement après avoir emménagé avec lui, et tout est bien qui finit mal : Taylor décide de faire passer son boulot avant sa relation en faisant un reportage sur Jonah, sans l’autorisation de Buck. Bref, Buck rompt avec elle en fin de saison.

Voilà un bon gros récap d’où on a quitté chaque personnage. Ce n’est pas complet, car il reste des personnages secondaires (en saura-t-on enfin plus sur Ravi ? verra-t-on encore le frère de Chimney après sa démission ?), mais dans l’ensemble, ça devrait avoir réussi à vous rafraîchir la mémoire. Et si ce n’est pas le cas, la critique de tous les épisodes des saisons précédentes est dispo sur le blog !

Précédemment dans The Cleaning Lady (Récap Saison 1)

Salut les sériephiles,

Il y a quelques semaines seulement, je terminais la saison 1 de The Cleaning Lady. Aujourd’hui, le premier épisode de la saison 2 est disponible après diffusion aux États-Unis. Je me suis dit que certains d’entre vous auraient peut-être besoin d’un petit rafraîchissement de mémoire, alors nous y revoilà.

Voir aussi : Toutes les critiques de The Cleaning Lady

De quoi ça parle ?

La série raconte la vie de Thony, une chirurgienne forcée de fuir son pays afin de devenir immigrée illégale aux États-Unis, le tout afin de sauver son fils qui a besoin d’une greffe pour être soigné d’une maladie qui le condamnerait s’il n’était pas soigné correctement.

Ne pouvant pratiquer la médecine aux USA, Thony se trouve un petit job de femme de ménage, en compagnie de sa belle-sœur Fiona. Un jour, elle assiste à un crime et de fil en aiguille, elle se retrouve à bosser pour la mafia de Las Vegas, et plus concrètement pour Arman, comme nettoyeuse de scène de crimes. Et comme la vie fait très bien les choses, elle est aussi indic pour le FBI, et plus concrètement pour Garret.

Comment ça se terminait ?

Attention, spoilers – Après bien des péripéties, la saison se terminait sur une alliance improbable entre Garret et Arman, avec l’intermédiaire de Thony. Le but était simple : faire arrêter un criminel, Hayak, pour qui Garret bossait et organisait une vente d’armes. Si Hayak se fait bien arrêter grâce à l’aide d’Arman et Thony, Thony n’en oublie pas de doubler Garret : l’argent du deal n’est jamais retrouvé par le FBI.

C’est que la femme de ménage est maligne. Elle s’est servie de Fiona pour récupérer en toute discrétion la crypto-monnaie sur une clé USB. Arman lui fait en effet totalement confiance et s’est débrouillé pour monter à bien ce plan. La saison se termine ainsi sur une Thony ravie de faire équipe avec Arman, celui-ci n’hésitant pas à lui donner des codes secrets pour accéder à l’argent.

Et le cliffhanger ?

Alors que Thony décide de rester aux USA et d’ouvrir avec Fiona un business qui permettrait de blanchir l’argent d’Arman, Marco, son mari ayant une tendance à trop jouer au casino, n’apprécie pas trop les choix de sa femme. Par conséquent, il décide de repartir dans son pays, mais pas sans emmener son fils avec lui. Le problème ? Il n’est pas du tout compétent pour fournir les soins dont son fils a besoin et il fait ça sans prévenir Thony.

Bref, elle termine la saison en panique car son fils n’est plus chez elle quand elle rentre. Allez, ça va lui donner une occasion de recontacter le FBI pour qu’ils l’aident à trouver son fils, à tous les coups. Nous verrons ça dans le premier épisode de la saison 2 – que je ne pense pas regarder immédiatement, mais comme ça, vous avez le résumé, au moins !

Précédemment dans NCIS (saison 19) & NCIS Hawai’i (saison 1)

Salut les sériephiles,

Grosse journée que celle de ce mardi : j’ai quatre séries qui reviennent, rien que ça. Autant vous dire que je vais rester bien à la bourre dans tout… Mais bon, ce n’est pas la question. On se retrouve avec cet article pour parler de la franchise NCIS – ou en tout cas de la série principale et de NCIS Hawai’i. Si comme moi la fin de saison précédente vous paraît loin, vous serez heureux de vous remettre en tête deux trois petites choses.

NCIS

NCIS

La saison 19 voyait Gibbs définitivement quitter l’agence gouvernementale après une intrigue plutôt bien gérée. Il était remplacé par l’agent Parker, alors que Bishop, elle, était remplacée par Jessica Knight. L’agent Knight a gagné petit à petit mon cœur en cours de saison, mais aussi celui de Jimmy. C’est surtout cette partie qui vous intéressera. La fin de saison 19 voyait les deux personnages s’embrasser pour la première fois après avoir pris bien du temps à se tourner autour – mais toujours moins que la moyenne de la série.

Voir aussi : Mark Harmon (#158)

Le cliffhanger principal n’était donc pas de ce côté, mais plutôt de celui de Parker. Dans le dernier épisode de la saison, Parker était au cœur de toutes les intrigues : son ex-partenaire se faisait assassiner alors que son ex-femme était kidnappée. D’abord soupçonné, Parker a réussi à blanchir à peu près son nom au moins auprès de son équipe quand son ex-femme, également ex-agent du FBI, a décidé de repointer le bout de son nez.

Le problème ? Il n’y a bien qu’auprès du NCIS que Parker est blanchi de tous soupçons. Le FBI le met sur écoute et le soupçonne de détournement de fonds. Tout cela est l’œuvre du Corbeau, le nouveau grand méchant de la série qui avait fait bien plus impressionnant en manquant de très peu de tuer Kasie et Jimmy. Parker est d’abord d’accord pour se rendre au FBI via le NCIS, mais une fois dans sa nouvelle agence, Parker est aidé par tous ses nouveaux subalternes qui n’acceptent pas de le voir être arrêté pour des crimes qu’il n’a pas commis.

Jessica, Nick et Tim, mais aussi Kasie, Jimmy et même Léon (!) décident donc d’aider Parker à s’enfuir juste avant d’être arrêté. Il s’enfuit avec son ex-femme… mais il est révélé dans les dernières secondes de l’épisode que celle-ci bosse pour le Corbeau. Manquait plus que ça.

ncis hawai'i

NCIS Hawai’i

Le spin-off s’est rapidement créé une identité propre l’an dernier en insistant bien plus sur des intrigues personnelles entre les agents. L’île est aussi magnifique chaque fois qu’on a l’occasion de nous la montrer, et elle est un personnage à part entière de la série. Et plus le temps passait, plus j’aimais la série – ce n’est pas négligeable.

Voir aussi : Double dose de NCIS Hawai’i cette semaine

Par contre, il n’y a pas grand-chose à rappeler avant la reprise de la nouvelle saison, je pense. Le gros moment de la fin de saison, c’était Lucy et Whistler qui se réconciliaient enfin et s’avouaient leur amour devant tous les collègues de Lucy. Pour les autres personnages, le happy end était aussi au rendez-vous : certes, Jane a perdu sa meilleure amie, mais elle a eu de bons moments à passer avec Joe – à voir s’il reviendra ou non maintenant qu’il a un petit rôle dans Resident Alien.

Kai a toujours sa famille sur l’île et il est réconcilié avec son père ; Jesse a sa fille, mais on ne l’a plus revue depuis l’épisode avec les pirates, donc j’imagine que ça ira creuser de ce côté-là. Il me semble enfin avoir lu qu’il y aurait un crossover entre les deux séries, donc il est toujours utile de rappeler qu’il y a une histoire à jouer entre Nick et Jane. M’enfin, ça n’aura jamais un grand impact : ils sont dans deux séries différentes pour un bon moment.

Voir aussi : La critique du crossover