The Rookie – S02E19

Épisode 19 – The Q Word (1) – 14/20
C’est franchement dommage : tout ce qui passe dans l’épisode est super en théorie, mais en pratique, l’écriture de l’épisode est vraiment peu réussie. On enchaîne tellement tous les clichés possibles que c’est prévisible comme jamais. Alors, OK, il se passe plein de choses et l’épisode n’est pas mauvais, mais non, il n’est pas aussi bon que ce qu’il devrait être et que ce que la série sait faire habituellement. Je n’ai eu absolument aucune surprise sur des rebondissements qui auraient dû me faire m’arracher les cheveux. Bref, je suis déçu d’avoir un bon épisode alors que je m’attendais à quelque chose d’excellent.

> Saison 2


Spoilers

219.jpg

The end of the race is always the hardest.

Voilà que l’on retrouve notre trio de bleus dans un bar à faire la fête en racontant leurs histoires à d’autres bleus d’un autre commissariat. On découvre que West a une rivalité avec un certain Chris depuis leur période à l’Académie : ils étaient toujours second et premier là-bas. John décide de s’occuper d’une jeune recrue policière bourrée que l’on ne connaît pas, mais elle lui confie s’inquiéter pour Chris qui a eu du mal avec son expérience en tant que bleu.

C’est l’occasion de nous rappeler que le système américain n’est pas super joyeux : pas de vacances, pas de congés maladie, la vie de bleu fait vraiment rêver. Et ça finit avec Nolan qui se fait tirer dessus avec des fléchettes.

Le lendemain, Lucy se réveille dans son lit avec Emmet. Sérieusement ? Ce fut rapide tout ça, on n’a même pas eu droit au rencard, c’est triste. En attendant, Lucy vit sa meilleure vie avec lui, toute heureuse d’être en couple avec, même si elle n’a pas envie que ça se sache au travail. Va juste falloir qu’elle prenne l’habitude d’arrêter de sourire bêtement toute la journée, parce que Tim trouve ça bizarre.

De son côté, Angela se plaint de son mariage à venir avec Wesley à West. J’aime vraiment beaucoup leur relation. Enfin, John demande de l’aide sur son couple à… Nick ? Je sais que je n’aime pas l’acteur et que je ne suis probablement pas objectif, mais je passe totalement à côté de leur relation. La conversation aurait été plus logique avec Nyla franchement. Le truc, c’est que Nyla est inquiète par la décision du juge à venir sur la garde de sa fille… mais aussi par l’idée idiote de Nolan de dire que la journée est calme.

Apparemment « Quiet », c’est le mot interdit à ne surtout pas prononcer. Pourtant, il n’a pas le tort : la journée est calme. En réunion matinale, on apprend que cela fait un an exactement que les bleus sont dans le programme. Dans trente jours, ils ne seront plus des bleus, mais des policiers pour de bon, que l’on garde vraiment. En attendant, il leur reste le mois le plus difficile à vivre et une journée qui commence calmement avec la garde de nuit qui ne leur laisse aucune affaire à régler.

Le calme avant la tempête, surtout quand John pourrit la journée en disant que c’est calme. Ainsi, tous les flics sont appelés sur une même affaire, une fusillade dans laquelle est impliquée Chris, dont West reconnaît immédiatement la voix. Sans trop de surprise, Chris se fait donc tirer dessus en ne restant pas comme il se doit à couvert. Il se prend la balle malgré le gilet pare-balle, et c’est évidemment West et Angela qui sont là sur les lieux pour s’occuper de lui. Pauvre West.

Nyla et Nolan prennent aussitôt en chasse la voiture, alors que tous les flics s’occupent autant que possible que Chris. On dirait une fourmilière à ce stade. Tim se rend compte qu’il s’inquiète beaucoup pour Lucy, inévitablement, parce qu’il parle au tuteur de Chris, bouleversé de ce qu’il vient d’arriver. Forcément, il se retrouve à engueuler Lucy bien rapidement, parce qu’elle fait une erreur de bleue. Emet n’apprécie pas de voir le tuteur de sa nouvelle copine la pourrir en public et intervient aussitôt. Erreur classique. Il se met Tim à dos, mais aussi Lucy. C’est à croire que c’est lui le bleu.

Dans l’ambulance, Chris fait un arrêt cardiaque supplémentaire alors que West lui parle. C’est évidemment Grace qui est chargée de s’occuper de lui à l’arrivée à l’hôpital.

Pendant ce temps, Nyla et Nolan arrivent dans un parking où ils retrouvent la voiture du suspect, mais pas le suspect. Nyla court après lui, en vain, alors que John découvre le flingue qui a tiré sur Chris. Ils commencent donc l’enquête ensemble, relevant des empreintes qu’ils peuvent identifier bien rapidement grâce à l’arrivée de Nick.

Cela permet d’envoyer Tim, Lucy et toute une unité de flics en intervention, où Tim continue de s’inquiéter pour Lucy… En vain, parce que le méchant n’est pas là. Par contre, tous les dossiers de celui-ci le sont, et ça permet de découvrir qu’il y a une taupe chez les flics. Oups. Tilm et Lucy préviennent aussitôt Gray qui en parle à Angela.

C’est sa policière de confiance : elle n’a pas encore officiellement son examen, mais elle l’a passée, alors il la fait détective. De toute manière, tout le commissariat est débordé après ce qui est arrivé à Chris.

Nyla est forcée par John et Nick de se rendre au tribunal pour s’occuper de son affaire avec Lila, ce qui permet au duo de John et Nick de travailler ensemble. Ainsi, ce dernier lui conseille d’aller voir Grace à l’hôpital pour lui dire qu’elle lui manque. Euh, ouais, non, tu ne déranges pas ta copine qui demande de l’espace sur son lieu de travail, c’est juste super chelou. Ah, ces américains !

Cependant, ils se rendent ensemble dans une énième villa à fouiller pour trouver le méchant et retrouver Angela devenue détective pour une journée. C’est un coup pour rien : le méchant n’est pas là, mais son frère oui. Ils l’arrêtent et retournent enfin au commissariat où John se rend compte que le flingue ayant servi à tirer sur Chris a disparu.

Il a beau le chercher partout, il ne le retrouve pas. La scène est bien foutue, avec ses battements de cœur et la mort de Chris en parallèle, qu’il apprend en parlant avec Gray pour lui annoncer la disparition de l’arme. Elle serait mieux si on ne savait pas déjà qu’il y a une taupe : quand Gray accuse Nolan, ça me passe au-dessus. Et puis, la taupe, c’est l’autre bleue avec qui John parlait en début d’épisode, ils insistent beaucoup trop sur sa présence : elle est là en début d’épisode à nous attacher à Chris, elle est à l’hôpital, elle est sur les lieux de la deuxième intervention… Bref, elle est la coupable idéale.

Soit c’est mal écrit, soit ce n’est pas elle et on nous fait une fausse piste… En attendant, John et Nyla comprennent que l’arme de crime a disparu à cause de la taupe. Gray entend les arguments, mais il continue de faire des reproches à Nolan quand même. C’est si peu intéressant. Nick prend sa défense, inévitablement, mais il n’aura de toute manière pas le dernier mot.

Tous les policiers doivent donc remettre leurs caméras, y compris Cole, la bleue que je soupçonne pour l’instant. C’est Angela qui est chargée de vérifier le contenu de toutes les caméras pour trouver la taupe… Et sans trop de surprise, c’est bien Cole qui est soupçonnée : sa caméra est vide, elle laisse toutes ses affaires dans le vestiaire. Bon, ça sent l’histoire où elle a été forcée d’agir contre son gré, quand même.

Le problème, c’est que comme elle est flic, elle sait comment s’échapper et ne pas être retrouvée. Tout le commissariat se met au boulot, soutenu par des pizzas apportées par Grace voulant faire savoir à Nolan qu’elle pense à lui. OK.  Disparais de la série, sérieux, je t’adore en tant qu’actrice, mais ce personnage, je n’y arrive pas tellement.

En tout cas, Nolan se remet à la recherche d’Erin Cole ensuite et peut la retrouver assez facilement grâce à ses réseaux sociaux et à ses conversations de l’épisode avec elle. Cela aurait été mieux si ça avait été réparti sur quelques épisodes franchement. En attendant, on part sur une course poursuite contre une caravane qui se désagrège peu à peu.

Grâce à ça, Erin Cole prend de l’avance sur nos personnages qui se retrouvent à devoir la chasser à pied… dans un stade. Sans la moindre surprise, c’est Nolan qui finit par retrouver Erin en premier. Elle menace de se suicider, mais John parvient à la faire parler. Elle se sent coupable de la mort de Chris, bien évidemment, parce que ce sont ses dettes qui ont provoqué tout ça.

John veut la convaincre de témoigner, mais c’est trop tard : elle aperçoit Nick et fait un geste avec son arme, forçant Nick à lui tirer dessus. En tout cas, c’est ce qu’on veut nous faire croire. En vrai, elle crie le nom de Nick (Armstrong) au moment où John lui demande de donner des noms pour son témoignage… Bref, ça va être lui le connard. Enfin, j’espère, si on peut s’en débarrasser, ça m’arrange.

En attendant, il fait son gentil en consolant John et en lui disant qu’il n’avait pas le choix de tirer sur Erin. Mouais. Tout le monde peut rentrer en étant bien déprimés, du coup.

J’ai adoré la scène West/Lucy, que je trouve sacrément juste, avec Lucy qui finit par recevoir la visite d’Emmet au lieu d’aider West. Il vient s’excuser d’avoir foiré plus tôt, mais ça paraît un siècle plus tôt ça. Au moins, la relation paraît choupie comme ça et Lucy peut lui pardonner avant de s’occuper de West.

Il y a tout de même une bonne nouvelle pour conclure l’épisode : Nyla récupère la garde partagée de sa fille et Nolan se rend compte que oui, Erin a donné le nom d’Armstong avant de le voir. Par contre, on se fout un peu de nous, parce que la caméra de John ne filme pas la même chose que ce qu’on a vu juste avant, hein.

> Saison 2

4 commentaires sur « The Rookie – S02E19 »

  1. Ça y est, toi qui ne pouvait pas voir Armstrong, tu as vraiment une bonne raison ^^ C’est vrai que cet épisode est mal fichu, les ficelles sont trop grosses, évidemment que la coupable est la bleue, c’est beaucoup trop appuyé.

    J'aime

      1. Oui, je l’avais compris en lisant tes avis 😂 La série te donne raison en plus de te méfier de lui depuis le début.
        Justement, je pensais que la série allait « réhabiliter » l’acteur et en faire un gentil mais dès que la tueuse en série apprend à Nolan qu’Armstrong a un secret, on sent qu’il n’est vraiment pas net.

        J'aime

      2. Ca alors, c’est dingue que ça se comprenne ma haine, ouuuups ehehehe

        Ce n’est vraiment pas cool de la part de la série d’en faire un méchant d’ailleurs, tout le monde a voulu croire que ça allait le réhabiliter, mais non mdr

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.