Stats de la semaine #19

Salut les sériephiles,

On a beau me dire « En mai, fais ce qu’il te plaît », la météo n’est quand même pas idéale pour ça. On est plutôt sur des giboulées de mars depuis quelques jours et j’en ai marre de voir la météo m’annoncer qu’il pleuvra des cordes tous les jours pour ne finalement me retrouver sous la pluie QUE lorsque je dois absolument me déplacer pour aller au travail – ou en revenir (mais ça, je suis plus souple dans les horaires, forcément). 

Que c’est frustrant ! En plus, je prévois un planning en accord avec cette météo et on se retrouve avec des dimanches à près de 30°C avec un beau ciel bleu, alors évidemment que je change tout. L’avantage, c’est que j’avance dans tout ce qui ne se fait pas à l’ordinateur, notamment mes lectures. L’inconvénient, c’est que les articles sont plus sporadiques sur le blog. Cela n’empêche pas la semaine dernière d’avoir été la meilleure de 2021 sur le blog, avec près de 1000 vues supplémentaires par rapport à la précédente.

Rien que ça, oui. Merci beaucoup à tous les lecteurs… Mais plus particulièrement à toutes les personnes qui sont fans d’une série en particulier, comme vous allez le voir ci-dessous 😉

Les articles les + lus de la semaine :

À quoi bon faire un classement plus précis ? Toute la saison 3 est propulsée dans les stats du blog par la diffusion sur Netflix et les moteurs de recherches qui redirigent les fans français vers mon blog, car peu de gens regardaient la série. Il est d’autant plus frustrant de voir que les gens arrivent sur le blog en faisant des recherches précises (coucou Charlie) et en se lamentant de ne pas avoir de suite à la meilleure saison de la série ! Chers fans, sachez que je suis 100% avec vous, c’est super frustrant que tout s’arrête comme ça. Une part de moi espère encore qu’un jour Netflix donne le feu vert à une suite sous une forme ou une autre. Sur un malentendu… Un film suffirait. Le succès ne serait pas forcément au rendez-vous, par contre, parce qu’il faut bien avouer que j’ai avoué une grosse partie des intrigues de la série. + de 1 000 vues rien que pour la saison 3

Bingo Séries – Ce rendez-vous des sériephiles joueurs fonctionne toujours très bien sur le blog, et je suis content de voir que certains participants récents rempilent depuis plusieurs mois ! C’est la preuve qu’on s’éclate vraiment bien, alors j’espère que si vous passez sur cet article par hasard à cause de la série évoquée ci-dessus, vous aurez envie aussi de vous lancer dans l’aventure. Moi, il faut d’ailleurs que je me mette à cette grille, parce que j’ai vu plein d’épisodes sans réfléchir aux points, ce n’est pas malin. 106 vues

Lexique – J’ai bien cru qu’avec une série cartonnant sur le blog, je n’allais pas avoir de quoi parler de cet article, mais il m’étonnera toujours avec une brusque remontée dans les vues hier… au point d’être l’un des articles les plus consultés, à nouveau. Et quel ship évoquer cette semaine ? Je vais me tourner lâchement du côté de NCIS et, inévitablement, de Bishop et Torres. Qui d’autres ? 95 vues

Euphoria – La critique de cet épisode est comme les Gaulois d’Astérix et Obélix : elle résiste à l’envahisseur et s’offre encore cette semaine une belle place dans le classement des articles les plus lus. Les chiffres sont désormais constants – une dizaine de vues par jour. Je ne la vois pas forcément au cours de la semaine, mais à chaque fois, la critique cumule assez de vues pour finir dans ce top. Une vraie performance d’endurance qui finit par pourrir cet article… mais si je regardais plus de séries en temps et en heure, aussi, ça irait mieux. 72 vues


Si vous n’étiez pas encore au courant, je suis tombé raide dingue amoureux de la carrière solo des chanteurs de High School Musical The Musical The Series et plus particulièrement de Joshua Bassett. Bien content de le voir sortir encore un nouveau single avant la reprise de la série ce week-end, surtout que j’évite soigneusement d’écouter les chansons de la série déjà sortie pour faire la promo de la saison 2. Je me garde la surprise !

Du côté des réseaux sociaux, j’ai profité de mes nombreux allers-retours en train cette semaine pour revenir davantage en force sur Instagram… Je n’arrive toujours pas à me décider pour me lancer dans les stories comme il faudrait que je fasse, mais en attendant, il y a quelques posts, alors c’est cool et ça peut parfois vous mettre sur la piste d’articles à paraître prochainement.

Le podcast se porte autrement toujours bien, au point qu’on a même fait une soirée hors sujet sur Twitch, où il était question de regarder plusieurs épisodes de Hollywood Girls. On s’est bien amusés… mais ça ne valait pas notre podcast de la semaine, portant sur la nudité dans les séries ! Il est déjà dispo sur Spotify et ne devrait pas tarder à arriver sur toutes les plateformes.

Enfin, sur Twitter, le plus cool cette semaine, c’est de voir l’ami Ludo de Prends un livre et détends-toi qui se lance enfin dans le partage de ce qu’il écrit pour un concours. Les deux premiers chapitres de sa petite histoire sont très courts, mais c’est agréable à lire et vraiment cool comme début d’histoire – même pour moi qui ne suis pas très porté sur les romances. N’hésitez pas à lire ça !




je n’aime pas Choe Becker

Il y a parfois des recherches Google menant au blog qui sont vraiment gratuites… mais j’avoue que moi non plus, je ne suis pas fan de ce personnage. La série revient bientôt, il faut se préparer à son retour dans nos vies !

PS : la faute au prénom vient bien de la recherche !


Quelques infos-clés :

  • 23 articles publiés la semaine dernière (+6)
  • 81 commentaires échangés ensemble (+8)
  • La performance de la semaine est Colby Hollman
  • +16 épisodes critiqués sur le blog, pour 17 vus
  • J’ai aussi changé le design à l’occasion du Bingo, pour voir un peu plus la vie en rose pour ce déconfinement progressif !

Bien sûr, tout ça vient aussi du retour d’une série très girly dans ma vie – et mon dimanche l’est de plus en plus d’ailleurs !

Le générique de la série Debris divise beaucoup, mais moi je l’adore… et je l’ai eu en tête une bonne partie du week-end ! Je n’en ai pas parlé ailleurs sur le blog, mais tout de même, c’est fou cette histoire de débris d’une fusée chinoise là… Tout ça pour un grand plouf ! La série est clairement moins décevante que le résultat de cette attente angoissée, je vous la conseille :

Trois autres saisons qui cartonnent :

Station 19 – Assez surpris de constater hier le succès de la critique de la semaine, qui a attiré énormément de monde – plus que d’habitude et plus que celle de la série-mère. Je ne m’y attendais pas, mais ça me paraît tout à fait mérité malgré tout, car j’aime vraiment bien ce qu’ils font de cette saison. Cela dit, cette année, je dis ça de toutes les saisons… Allez comprendre !

Zoey – La série n’est toujours pas renouvelée alors que la saison touche de plus en plus à sa fin… Je suis content de voir qu’elle fonctionne sur le blog, cela me redonne de l’espoir pour la suite, même si je sais que ça ne veut souvent rien dire. Je garde les doigts croisés alors que les upfronts de la semaine prochaine approchent à grands pas. j’espère des annonces en amont, dans les jours à venir…

FTWD – La série se fait franchement discrète sur le blog pour sa deuxième partie de saison, alors ça m’a quelque peu rassuré de voir la dernière critique fonctionner à nouveau ! Je trouve que cette deuxième partie de saison remonte à fond le niveau de la série et que tout se déroule très bien pour l’instant. Maintenant que j’ai dit ça, l’épisode d’aujourd’hui sera probablement une plaie à regarder tout à l’heure. On verra bien !


C’est passé plus inaperçu cette semaine, mais j’ai également terminé une saison cette semaine, et j’en suis content, forcément :

Fin de saison 1 pour le Caméléon (The Pretender, #08)

Salut les sériephiles, Ça y est, j’ai terminé la saison 1 du Caméléon ! C’est un grand jour, non ? Plus que trois saisons et deux téléfilms pour résoudre, et ce ne sera pas de trop au rythme où va la série. Et mes articles. Il est temps que je me mette à l’article, mais… Plus

Et avant de partir, ne manquez pas…

Les « Sept clichés TV » sont souvent un article que je me garde pour la fin du mois, mais cette fois, difficile de passer à travers la journée Star Wars sans en parler 😉

Sept clichés TV sur… Star Wars

Salut les sériephiles, May the fourth be with you! En cette journée spéciale Star Wars, je ne pouvais pas laisser passer l’opportunité d’un petit article sur cette saga/franchise. Et si je n’ai pas immédiatement su quoi en faire, l’épisode de The Rookie d’hier soir m’a finalement convaincu qu’il y avait matière pour un article sur les sept clichés, et tant pis si cet article (mensuel, je le rappelle) débarque trois semaines trop tôt ! En fait, c’est bien simple, personne ne peut nier le statut de films cultes…

Cliquez pour lire la suite de cet article

Bonne semaine à tous !

 

Vus cette semaine #19

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Rookie – S03E12 – Brave Heart – 18/20
Il n’y a pas à dire, c’était un bon lundi pour les séries ! Enfin, un bon dimanche soir aux USA. Bref, cet épisode est très bon, parce qu’il ramène plein de situations et personnages que l’on connaît déjà pour les développer de manière efficace, sans pour autant être forcément un épisode de série policière. On se prend au jeu et au suspense sur au moins deux des trois intrigues, et c’est suffisant pour avoir une bonne dose d’adrénaline en plus du divertissement.
Fear the Walking Dead – S06E11 – The Holding – 18/20
Décidément, la série ne fait pas dans la dentelle depuis son retour et parvient à proposer des épisodes qui me ravissent vraiment du point de vue de ce qui est fait pour l’évolution globale des personnages, mais aussi de la série et des intrigues qu’elle propose. Je trouve que l’ensemble fonctionne vraiment bien à nouveau cette semaine, et pourtant, elle ne se concentre pas forcément sur mes personnages préférés.
Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E11 – Zoey’s Extraordinary Double Date – 18/20
Pfiou, juste quand je pensais qu’on allait avoir un répit de par l’absence de certains personnages, bam, la série frappe à nouveau : elle excelle pour faire passer d’une émotion à l’autre et pour être très maligne et perspicace dans l’évolution de ses personnages et des relations. C’est encore un bon épisode qui réussit à prendre par surprise grâce à l’intelligence émotionnelle proposée par la série, et c’est tant mieux. Je veux bien une saison 3. J’attends vraiment impatiemment les upfronts là…

À rattraper : The Nevers (1 épisode)

Mardi

9-1-1 Lone Star – S02E11 – Slow Burn – 16/20
Je suis content de la petite intrigue secondaire de cet épisode qui vient donner une leçon à un personnage qui en avait bien besoin, alors que l’intrigue principale m’a laissé davantage perplexe. C’était intéressant et divertissant, mais je ne sais pas bien où ils vont avec ça, et je ne sais pas non plus si c’est une bonne idée d’y aller. On verra bien comment tout ça continue la semaine prochaine.
9-1-1 – S04E11 – First Responders – 17/20
Un épisode très sympathique cette semaine, avec une écriture intéressante qui permet aux intrigues d’avancer de manière fluide, tout en se concentrant sur des personnages secondaires que l’on apprend à mieux connaître. C’est tant mieux, car ça me fait les apprécier davantage ! En plus, comme toujours avec cette série, certaines scènes sont suffisamment marquantes pour qu’on se souvienne longtemps de l’épisode.
Debris – S01E10 – I Am Icarus – 18/20
La série revient comme convenu avec un épisode très prenant qui est la suite directe du précédent. Si l’impact n’est pas aussi grandiose que ce que l’univers des possibles nous laissait imaginer, je trouve tout de même que cette histoire est vraiment cool pour montrer à quel point les débris peuvent proposer une histoire grandiose. Et puis, la série ne s’encombre pas avec des fausses pistes ou des angles morts : ça tient la route, et c’est à mes yeux le plus important.

Mercredi

NCIS – S18E13 – Misconduct – 15/20
C’est mieux cette semaine pour cet épisode qui réussit enfin à gérer les conséquences d’un acte stupide il y a quelques épisodes. Grâce à ça, l’enquête est d’un coup bien plus fluide et la construction des personnages est beaucoup plus intéressante pour du long terme.

Jeudi

Younger – S07E07 – The Son Also Rises – 16/20
Je suis un peu déçu par cet épisode qui se concentre trop sur une relation qui ne m’intéresse pas et pas assez sur les personnages que j’ai envie de voir. Heureusement, l’humour de la série est toujours présent et sauve les meubles. Il les sauve même très, très bien, c’est toujours une certitude à chaque épisode : je sais que je vais rire. Cette série va me manquer.

Vendredi

Station 19 – S04E13 – I Guess I’m Floating – 15/20
Alors là, c’est surprenant, mais je crois que la meilleure partie de l’épisode résidait dans ses flashbacks qui étaient moins bavards que l’intrigue principale, tournant quelque peu en rond. Cela sauve l’épisode au lieu de le plomber comme le font généralement les flashbacks et ça méritait d’être souligné ici. Autrement, les scénaristes arrivent à me faire accrocher un peu plus à un personnage que je n’aimais pas jusque-là, j’espère que ça continuera.
Grey’s Anatomy – S17E14 – Look Up Child – 15/20
Je ne sais pas quoi en penser, principalement parce qu’à deux épisodes de la fin de saison tout ça prend une tournure de fin de série que je ne souhaite pas. Et puis, cet épisode recycle une idée de la saison précédente, je trouve, en arrivant moins à me convaincre. C’est peut-être là le principal problème : je n’arrive pas à voir ce que les scénaristes semblent s’accorder à voir. Frustrant.
Walker – S01E10 – Encore – 13/20
L’épisode est plutôt classique pour une série procédurale, mais il prend également le temps de développer certaines intrigues et personnages secondaires, ce qui lui permet d’être tout de suite plus intéressant que le précédent. J’aime bien ce que certains personnages sont en train de devenir, ça pourra peut-être garder mon attention pour la saison 2. Enfin, il faut déjà terminer cette saison, je sais.

À rattraper : Big Shot (2 épisodes) / Manifest (5 épisodes)

Samedi

Charmed – S03E11 – Witchful Thinking – 17/20
C’est un très bon épisode qui nous met bien à la place des personnages. Il est en revanche énervant de voir les sœurs ne pas comprendre certaines évidences qui ne sont pas encore révélées, mais suffisamment suggérées pour que l’on sache bien vers quoi se dirigera la saison ensuite. Tant mieux, j’aime bien avoir un petit coup d’avance sur les événements.

Challenge Séries 2021

Dollface – S01E04 – Fun Friends – 18/20
Je suis rassuré par cet épisode qui est vraiment beaucoup plus fun que la semaine dernière et qui parvient très bien à me faire rire à nouveau. Je pardonne à l’épisode 3 d’avoir moins réussi à me convaincre grâce à celui-ci qui est excellent, tout simplement, et varie la formule avec deux duos qui fonctionnent très bien. La série trouve son rythme.
Fin de saison 1 pour le Caméléon (The Pretender, #08)

J’ai vu aussi un épisode de The Dragon Prince

> Vus en 2021 

Station 19 – S04E13


Épisode 13 – I Guess I’m Floating – 15/20
Alors là, c’est surprenant, mais je crois que la meilleure partie de l’épisode résidait dans ses flashbacks qui étaient moins bavards que l’intrigue principale, tournant quelque peu en rond. Cela sauve l’épisode au lieu de le plomber comme le font généralement les flashbacks et ça méritait d’être souligné ici. Autrement, les scénaristes arrivent à me faire accrocher un peu plus à un personnage que je n’aimais pas jusque-là, j’espère que ça continuera.

Spoilers

Ben et Dean vont avoir une occasion improbable de se parler cœur à cœur.


– He’s gone
– And so is the boat.

La belle journée estivale commence déjà à tirer à sa fin avec l’arrivée de nuages noirs. Avant que ça ne vire à l’orage, je prends donc le temps de regarder cet épisode, même si j’en ai vu des retours mitigés ces deux derniers jours. Sans être spoilé pour autant, heureusement. Bon, cela dit, il n’y a peut-être pas grand-chose à spoiler…

L’épisode commence par Ben et Miranda au lit, et c’est tellement totalement gratuit et inutile pour l’épisode que je n’ai pas bien compris l’idée. En plus, on y revient un certain nombre de fois dans l’épisode, avec un flashback qui nous permet de découvrir que Ben a une grosseur inattendue à l’entre-jambe. Et cette fois, il n’est pas question de sexe, ce qui inquiète aussitôt Miranda. Elle ne se reposera jamais, la pauvre.

Son instinct est toutefois le bon : Ben et elle se rendent loin du Grey Sloan Hospital pour voir un médecin qu’ils ne connaissent pas et il leur annonce que la masse qui est là est vraiment mauvais signe pour lui. En fait, il pense qu’il s’agit d’un cancer qui risque d’aller vite et il propose carrément l’ablation du testicule. Bim.

En-dehors de ce diagnostic rapide, j’ai trouvé l’intrigue vraiment bien pensée, parce qu’il est intéressant d’avoir Ben avec des réactions normales, du genre ne pas vouloir être amené auprès de gens qu’il connaît pour se faire examiner le sexe ou être quelque peu bredouille quand il s’agit de parler de sa dernière éjaculation.

Il hésite ensuite à raconter à ses enfants ce diagnostic médical, surtout qu’il n’est pas prêt pour la chirurgie à laquelle il doit pourtant se préparer. Miranda envisage alors de contacter Catherine Fox pour un deuxième avis et elle n’est pas bien psychologue sur ce coup-là. Cela dit, ça se comprend bien quand elle résume l’année de merde qu’elle est en train de passer, sans même avoir à citer explicitement le covid. Je n’ai pas trop aimé cette manière d’en revenir à elle, mais c’est apparemment ce dont Ben avait besoin.

Quelques temps plus tard, Ben se rend alors sur un ferry pour célébrer les pompiers noirs de la ville, et le calendrier n’est pas idéal après George Floyd, puisque le chef continue de dire qu’ils ont besoin de la police dans un discours politiquement correct qui énerve Miller. Tu m’étonnes qu’il s’énerve. Sans trop de surprise, il se décide alors à aller confronter le chef, un peu à part sur le ferry, de nuit, parce que la nuit tombe vite apparemment. Je ne comprends pas trop ce script et cet après-midi qui vire à la soirée, mais soit.

Le chef a alors clairement un malaise cardiaque… et il tombe par-dessus bord. Soit. Miller a la réflexion la plus conne du monde à ce moment précis, à savoir qu’il saute à sa suite. Alors. Je ne sais pas, tu es pompier, tu devrais savoir que le minimum, c’est de donner une vraie alerte ou juste de prendre une des putains de bouées qui est juste à côté de toi.

Heureusement, Ben les entend et est un peu plus malin concernant la bouée. Il ne l’est pas beaucoup plus en donnant l’alerte, ne cherchant pas à confirmer que quelqu’un l’entende. Au minimum, tu appelles SUR TON PORTABLE les collègues qui sont là. Ou le 911 ? Et tu fais ça AVANT de sauter au milieu de nulle part dans de l’eau glacée.

Et puis, bien sûr, le chef continue évidemment son arrêt cardiaque au beau milieu de l’eau, et ce n’est pas bien rassurant. Il finit par faire un arrêt cardiaque et malgré la présence de deux pompiers à ses côtés, il ne peut être sauvé. Triste. Cela nous laisse les pompiers perdus dans l’océan, parce que le ferry est parti sans eux. Et comme il fait nuit, le tournage a dû être éprouvant pour les acteurs, franchement.

Ben a encore espoir d’avoir son portable sur lui – ce qui n’est pas le cas puisqu’il a été assez malin pour retirer sa veste – alors que Miller en arrive à jeter son portable dans l’eau quand il voit qu’il ne fonctionne pas. D’accord, mais c’est complètement con. Je veux dire, le portable, c’est une chose, il ne le pourra pas le récupérer… mais la carte SIM ?? L’éventuelle carte SD ? Il y a toujours des choses à sauver sur un portable inondé.

Bon, en tout cas, nos héros sont dans l’embarras sans portable à dériver comme ça. J’aurais aimé voir ce qu’il se passait sur le ferry, mais les scénaristes se sont contentés de rester sur ce trio, avec le chef mort qui continue de flotter avec eux parce que Dean refuse de le laisser couler, même si cela serait la bonne chose à faire pour survivre facilement dans cette eau glacée. En plus, j’imagine que c’est du coup un mannequin, mais c’est galère pour les acteurs quoi.

Ces personnages font la causette malgré tout, racontant tout ce qui leur arrive comme si de rien n’était. Oh, Dean a quand même peur de se faire bouffer par un requin (not gonna happen) et finit par raconter à Ben qu’il a envie de dire à Vic qu’il est amoureux d’elle. Sérieusement ! J’étais content de savoir cette intrigue laissée derrière nous, pourquoi y revenir ?

Le pire, c’est que malgré cette situation stressante, la meilleure partie de l’épisode reste… les flashbacks. Ceux sur Ben sont hyper prenants (et il raconte ainsi à Dean qu’il a un cancer, entre deux conversations sur George Floyd). De son côté, Dean a aussi droit à des flashbacks, comme Ben. J’étais par contre loin de me douter de ce qu’ils allaient lui pondre comme intrigue : alors qu’on repartait encore sur le procès à venir avec un rendez-vous entre lui et l’avocate, on s’est subitement retrouvé avec les parents de JJ à sa porte.

Rien que ça. C’était plus qu’étonnant, mais ça fonctionne très bien de voir pourquoi elle était si allumée à cause d’eux finalement. Ben oui, les beaux-parents sont atroces et ont carrément appeler ses parents au lieu de l’appeler lui. Tu m’étonnes que JJ les fuit comme ça ! Les parents de Miller débarquent donc aussi chez leur fils.

C’est horrible comme manière de procéder, mais ils sont malgré tout très touchants de vouloir être dans la vie de Prue maintenant qu’ils sont conscients d’avoir une petite-fille. Oui, oui, JJ leur a balancé qu’ils étaient grands-parents, avant de retourner dépenser l’argent de ses parents en Inde. Oui, JJ a une vie toujours aussi passionnante, même si elle ne donne plus aucune nouvelle à Dean

L’argent de ses parents ? Ils possèdent la moitié de Seattle, en fait, ils sont richissimes. Bien sûr, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais sur trois générations, avec celle du milieu chassée des USA par le racisme ambiant. Cela leur permet d’expliquer à Miller et ses parents que la famille compte plus que tout et qu’ils ont bien envie d’être de la famille eux aussi. D’ailleurs, ils achètent des cadeaux à tout le monde, histoire de se faire accepter plus facilement.

Ce n’est toutefois pas gagné. Pour en revenir au présent et à nos personnages perdus en mer, ils aperçoivent enfin un bateau qui pourrait leur venir en aide… mais tout ce qu’ils gagnent, ce sont des remous les forçant à laisser le chef dériver – AVEC la bouée de sauvetage qu’ils auraient pu garder pour eux. L’hypothermie finit par faire son boulot aussi pour les inquiéter encore plus, avec Dean qui ne sent plus ses jambes. Forcément, ils en reviennent à parler de Prue et Joey. La première a un avenir plus qu’incertain si Dean meure, alors il demande à Ben de s’en occuper. Le second est loin de ses années en tant que SDF, puisqu’on le voit carrément s’intéresser de très près à la médecine maintenant qu’il est recueilli par Miranda et qu’il a plein d’exemples de médecins noirs.

C’était cool, ça, j’ai aimé voir les scénaristes nous paver un futur pour lui. Par contre, j’ai moins aimé voir les deux personnages s’évanouir dans l’eau glacée. Ben se réveille alors sur une plage, et on nous fait un mini-suspense sur Dean, mais il est en vie aussi, alors tout va bien. Sur la côte, il y a des garde-côtes pour les retrouver et pour nous amener au passage avec eux Miranda et Vic. C’est cette dernière qui s’est occupée de Prue toute la nuit et elle répond à Miller qu’elle l’aime aussi quand il lui avoue ses sentiments – mais bon, le sien à elle est totalement amical, je pense. Par contre, personne ne leur demande rien pour le chef et il y a un type qui fait son jogging tranquillement, ça n’a aucun sens comme toute fin d’épisode.

 

 

 

Résultats du Bingo Séries #49

Salut les sériephiles,

Je sais bien que depuis mardi, il n’y a pas eu grand-chose sur le blog à se mettre sous la dent du côté des séries, mais je crois bien que cette soirée ne prend pas le chemin d’un gros visionnage non plus. Cela va encore m’en laisser beaucoup trop pour tout voir demain, mais bon, on verra bien ce que ça donnera demain – c’est un autre jour après tout.

Là, je vais mettre momentanément de côté ma fatigue et écrire cet article, puis ça va finir en soirée dodo devant un film, je crois, si possible un truc qui permette de poser son cerveau. Et ça tombe bien, cet article me permet aussi de le faire, parce que les résultats du Bingo Séries, ça s’écrit facilement.

Anniversaire du Bingo (4/4)

Stats de la semaine #49 – Just One More EpisodeJ’ai réussi assez rapidement à venir à bout de ce thème qui n’était pas bien compliqué cette année, avec des points faciles à valider. Le plus compliqué fut de trouver le titre d’une série au sein d’une autre, parce que ce n’est pas évident d’y penser, mais j’ai eu un beau « Person of Interest » dans Walker. Autrement, Betty a tendance à corriger tout le monde en permanence dans Riverdale, j’ai eu un cliffhanger sacrément inattendu dans Charmed et beaucoup plus de barbe dans un flashback de The Falcon and the Winter Soldier.

Anti (4/4)

TFSA – Mes personnages chouchous de 2018 | Smells like Chick SpiritCe thème m’aura fait découvrir les nuances subtiles des antidépresseurs et anxiolytiques auxquels je ne connais absolument rien, mais j’ai finalement validé les anti-dépresseurs avec la série El Foundou, dont il faudra que je parle à un moment sur le blog. Autrement, j’ai assisté à une intoxication alimentaire nécessitant un antidote dans The Wilds, un personnage se la jouait totalement antisociable dans Fear the Walking Dead à s’isoler dans sa cabane et dès le début du mois NCIS a proposé un épisode avec un acte anticonstitutionnel. Le mot a été prononcé, c’était improbable !

Sherlock Holmes (4/4)

Lindsey Morgan (#131) – Just One More EpisodeJe pensais vraiment galérer sur ce thème, mais la grille n’était pas si compliquée que ça ce mois-ci finalement – le plus dur fut le thème précédent. En revanche, il fallait vraiment varier ses séries pour la réussir… Enfin, je dis ça, mais j’ai eu une référence au héros britannique dans Riverdale également et Walker m’a offert le point de quelqu’un parlant à un mort – ce n’était pas la seule ce mois-ci. J’ai cru ne jamais mettre la main sur un détective privé, mais Le Caméléon est passé par là (en premier) alors que c’est avec Debris que je valide l’accent britannique. Ou The Nevers.

Télécommande (4/4)

T: blm Tumblr posts - Tumbral.comOui, oui, c’est aussi un 4/4, et c’est à nouveau avec des séries différentes, en plus ! C’était la clé de cette grille… This is us m’a donné une télécommande TV alors que Station 19 m’a donné le mot prononcé par un personnage la cherchant dans la caserne (cette scène !). C’est dans Resident Alien que j’ai eu une première télécommande manipulant un vaisseau (ce n’était pas la seule ce mois-ci) alors que la télécommande vocale a mis plus de temps à pointer le bout de son nez. Merci Liza d’avoir un GPS dans Younger.

Action (3/4)

I will always come back to you — booasaur: The Wilds (2020) - 1x10Oui si proche du but… Mais en même temps si loin : pour arriver à 20, il aurait fallu que je regarde une série britannique (c’est honteux de ne pas pouvoir valider ça avec The Nevers !), mais bon, quel était l’intérêt d’arriver à 20 quand j’ai eu le 19e point quand j’avais déjà trois 20/20 ? Je ne me suis donc pas forcé à finir la grille, surtout que je me suis déjà forcé à regarder The Wilds, une série parfaitement anti-moi. Les autres points ? Une illustration un peu foireuse, mais qui me donnerait presque goût au dessin et NCIS vu à la télévision.

J’arrive donc à 19/20 grâce à… quatorze séries différentes ! Pas mal du tout cette grille d’avril/mai. Il va maintenant falloir que je commence celle de mai/juin. Il est plus que temps, j’en vois qui valident déjà plein de points !