Walker – S01E15 (express)

Épisode 15 – Four Stones in Hand – 15/20
Une fois de plus, la série fait un grand écart entre cet épisode et le précédent, avec cette fois une intrigue beaucoup plus intéressante. Autant je me suis ennuyé tout au long de l’épisode 14, autant celui-ci proposait une enquête sympathique qui ne perdait jamais de vue les personnages et les relations entre eux. Bon, comme d’habitude, je suis là pour les dynamiques entre personnages. Même les intrigues secondaires ont réussi à être plus prenantes que d’habitude !

Spoilers

La mère biologique de Micki révèle qu’on lui a extorqué de l’argent alors que Cordell essaie de passer une journée sans régler le moindre cas criminel.

Pourquoi tentent-ils tant d’être une série familiale ? Franchement, ça ne fonctionne pas ! Je n’arrive pas du tout à accrocher à l’intrigue du cancer du père de Cordell. J’ai l’impression qu’on perd du temps là-dessus, on ne regarde pas vraiment une série sur un Texas Ranger pour voir ses parents ne pas faire l’amour et faire face à un cancer, franchement. Je suis certainement de mauvaise foi, cependant, parce que l’intrigue est bien écrite et je dois reconnaître que les réactions du père, aussi stupides soient-elles, reflètent une vraie réalité.

C’est donc important d’avoir ce genre de représentation à la télévision… mais j’aurais aimé que ce soit fait ailleurs, ou autrement. Difficile en fait d’avoir cette intrigue et d’y accrocher alors qu’on ne connaît pas vraiment les personnages quand ils fonctionnent et que nous ne sommes pas là pour ça.

Dans le même genre, Stella reste insupportable, mais j’ai un peu plus accroché à son personnage dans cet épisode, parce qu’elle ne supporte pas son frère qui est tout aussi insupportable. Le frère et la sœur retournent en effet au lycée où ils rencontrent un vrai succès après ce qu’ils ont vécu. Autant la mort de la mère les faisait passer pour des petites choses fragiles, autant l’attaque du ranch par des criminels, ça les fait passer pour des héros.

Stella est loin de se sentir comme ça, mais August est fier de pouvoir prétendre l’être, au moins un temps. Cela ne dure pas, bien sûr, parce qu’il a encore du stress post-traumatique et des problèmes à régler. Au moins, il gagne au passage une future petite-amie et non, ce n’est pas la meilleure amie de Stella. Cette dernière a du mal à reconnaître ses sentiments, de toute façon, et elle doit déjà se réconcilier avec Stella avant d’envisager quoique ce soit avec August.

Pas de bol pour elle, la nouvelle amie d’August semble vraiment tenir à lui et faire tout ce qu’il faut pour être sa future petite-amie. Franchement, je l’ai bien aimée, la voir prendre soin de lui, c’est pas si mal et pour une fois que quelque chose fonctionne dans la série et avec ces personnages, il faut le souligner.

Bon, autrement, Liam donne un défi à Cordell dans cet épisode : il doit passer une journée en tant que civil qui ne s’occupe pas d’une affaire criminelle. À vue de nez, je dirais que c’est ce qu’il a fait dans l’épisode précédent, mais bon, faisons comme si nous étions d’accord avec Liam et que cela lui était impossible. Alors que Liam donne à Cordell l’occasion de faire un rubik’s cube (bon dieu, je me suis cru en cours avec mes élèves là), Cordell se trouve rapidement une « quête » à régler.

En effet, on en revient à l’intrigue sur la mère biologique de Micki dans cet épisode. J’ai plutôt bien aimé ce qui était proposé avec cette intrigue : la mère biologique veut reprendre contact avec sa fille, mais ce n’est pas facile avec le caractère de Micki. Heureusement pour elle, elle a été arnaquée il y a quelques années par quelqu’un prétendant être pour lui extorquer de l’argent.

Il n’en faut pas plus pour que Cordell s’en mêle alors que Micki lui demande explicitement de ne pas le faire, et j’ai trouvé ça sympathique comme tout comme intrigue. En effet, ça montre bien le caractère du duo et les relations qu’ils entretiennent. Bien sûr, Cordell ne passe bauucoup de temps derrière son (nouveau) bar, mais c’est aussi pour ça qu’il n’a pas de client. Il passe en revanche du temps derrière les barreaux parce qu’il se fait arrêter par un ancien collègue.

C’était plutôt sympa comme épisode, et l’enquête en elle-même m’a même convaincu. J’ai aimé cette histoire de réunions d’alcooliques anonymes dirigées par une nana qui voulait juste se faire du fric. Après, je peux freiner mon enthousiasme, rassurez-vous, ça n’avait pas beaucoup de crédibilité. Je veux dire, Micki, flic, passe une journée à bosser sur un cas perso ? Et ce faisant, elle demande à un civil d’enfreindre la loi ? Et en plus, Cordell prend tout son temps à tout ranger, alors même qu’il est au téléphone avec Micki en train de lui dire de déguerpir, et vraiment ça n’a pas de sens !

Qu’importe le sens, tant qu’on s’amuse, écoutez. Le divertissement est efficace, la résolution aussi, le retour du titre de l’épisode était sympa. On est vraiment sur du procédural tout classique, mais ça a l’avantage de mettre en avant les relations entre les personnages tout au long de l’épisode. Ainsi, Micki finit par faire un pas vers sa mère en fin d’épisode, Cordell prend conscience que son boulot de ranger lui manque et Liam… Non, Liam ne sert toujours à rien, mais sa réaction en fin d’épisode sur la tricherie de son frère au Rubick’s cube m’a fait rire quand même.

Tout n’est donc pas perdu, la série peut proposer parfois des épisodes sympathiques.


Walker – S01E14 (express)

Épisode 14 – Mehar’s Jacket – 08/20
Sérieusement, on touche le degré zéro de l’intérêt avec cet épisode qui n’a pas du tout réussi à me convaincre. C’est bien simple, je crois que tous les personnages m’ont exaspéré au plus haut point. J’en viens à me demander pourquoi je la continue (mais en même temps, on voit aussi le temps que je mets à voir les épisodes, ça en dit long !).

Spoilers

Toute la famille part en roadtrip pour pleurer le mort (ou le job de Walker ?).

Oups, voilà un épisode que j’ai vu il y a un bon moment et dont j’ai totalement oublié de parler sur le blog ! Autant dire que la critique va être encore plus express que d’habitude, d’autant que j’ai détesté l’épisode. Je me suis ennuyé tout du long, et pourtant, il y avait des alpagas. C’est fun les alpagas, ça devrait m’aider.

Je commence donc par Cordell cette semaine. Mis à pied, il ne sait pas bien quoi faire de sa vie et les scénaristes de cet épisode. Par conséquent, la décision logique est de nous le montrer partir avec August, Stella et Geri en expédition pour voir les terres du meilleur ami mort. Ce dernier laisse donc des alpagas à la famille, allez comprendre comment l’idée est venue. Des alpagas au Texas, au moins, on peut dire qu’on s’amuse.

On sent bien que Jared Padalecki kiffe les animaux et que tout le monde s’est bien amusé sur le tournage, mais franchement, je ne sais pas trop quel était l’intérêt de l’épisode. On ne peut même pas dire qu’on était sur un travail de deuil passionnant à suivre, même si on a certes le classique coup du cycle de la vie. Si on m’avait dit un jour que je regarderai un accouchement d’alpaga dans une série, en mangeant un burger, je ne l’aurais pas cru. Et pourtant !

On note au passage que dans cette intrigue, Stella passe tout son temps à culpabiliser et être parfaitement insupportable, comme dans chaque épisode pour le moment. Au moins, là, j’ai su pourquoi c’était fait cette intrigue sur la culpabilité. Quant au titre de l’épisode, un clin d’œil y est fait lorsque Geri donne la veste d’Hoyt à Cordell – mais refuse de rester en couple avec lui, ce serait trop simple. Je ne lui fais toujours pas confiance de toute manière.

Côté famille de Cordell, on notera que la convalescence de Liam se passe bien, même s’il semble vouloir lâcher sa carrière, alors que les parents recommencent à ressembler à un couple maintenant qu’il y a une histoire de cancer en jeu. Pas-sion-nant.

Enfin, du côté de Micki et de l’intrigue Texas Ranger, on se fait bien chier cette semaine avec une enquête officieuse qui implique Tray lorsqu’il doit retrouver un certain Lou, qu’il est le dernier à avoir vu. S’ils se disputaient, finalement, la disparition n’a rien à voir avec Tray et tout à voir avec quelques problèmes d’argent. Allez, je ne dis jamais non à quelques scènes d’action pour Micki et son combat était sympathique, mais tout semblait écrit avec les pieds cette semaine. « Je n’ai jamais été là » dit son boss avant de rester bien en vue de l’ensemble des spectateurs et des caméras de portable. 

OK, vu.


Stats de la semaine #30

Salut les sériephiles,

Il s’est remis à pleuvoir et j’ai un nouvel ordinateur… A priori, plus rien ne devrait m’arrêter dans mes visionnages de séries, pas vrai ? C’est sans compter sur mon irrépressible envie, depuis hier, de faire le ménage et le tri dans tout mon bazar afin de commencer à préparer sereinement la rentrée prochaine. Si, si. J’essaie de me calmer et je compte bien me prendre une vraie journée de pause à un moment, je vous rassure.

En attendant, le blog continue de tourner au ralenti avec autant de critiques en un mois qu’en une semaine habituellement. Je ne sais pas trop ce qu’il m’arrive, on accusera la vieillesse… Ou on accusera les séries d’être moins prenantes, peut-être. Je veux dire, ça a beau me manquer, je suis moins dedans en ce moment et il faut toujours s’écouter, non ?

Et puis, je ne doute pas qu’une fois le bouton play activé, ça me remettra à fond dans les fins de saisons pas encore terminées ! Bref, voilà pour les petites news de mon côté. Quant aux stats, eh bien, c’est ci-dessous, comme d’habitude !

Les articles les + lus de la semaine : 

 

Lexique – Une inversion des deux premiers dans le top de la semaine, c’est le seul changement visible au cours des sept derniers jours ! Assez dingue, ma foi. Côté ship, eh bien, content de la tournure des événements dans Charmed ! 82 vues

Atypical – Je ne sais toujours pas quand trouver le temps de regarder la saison 4, mais en tout cas, la saison 3 a continué d’attirer pas mal de monde… Mais moins quand même que la semaine dernière. Vite, il va me falloir une autre série pour compenser mes stats :’) 80 vues

Marvel – Cette fois-ci, c’est une surprise : l’article continue d’attirer énormément de lecteurs par rapport aux autres du blog, alors que Black Widow ne fait plus tellement couler d’encre ces dernières semaines, je trouve ! Et en plus, ce résumé n’est pas forcément utile avant d’aller voir le film, je pense. 77 vues

Lost – Et ça continue encore et encore pour cet article qui va vraiment être mon coup de tête le plus rentable de l’année, je crois ! Au moins, je prêche la bonne parole et peut-être que certains repartiront avec une vision plus précise de ce qu’était censée être cette fin, loin des rumeurs et incompréhensions qui suivirent la diffusion. 73 vues

Euphoria – Une petite vue en moins cette semaine ! C’est la seule différence pour cet article qui reste au sommet des vues du blog. On notera que Zendaya a donné cette semaine une interview promettant une saison 2 douloureuse à regarder. C’est vrai qu’en saison 1, on s’éclatait à fond ! Pressé de la voir quand même, par contre. 67 vues

Bingo Séries – Ce fort taux de vues sur l’article a fini par me faire prendre conscience que j’avais totalement oublié de l’épingler à la page d’accueil. C’est désormais chose faite, donc j’imagine que cet article risque de quitter le top la semaine prochaine. Nous verrons bien ce qu’il en sera… 64 vues


Un an pile poil après la sortie de cette chanson, Misterwives propose une prise alternative très sympathique aux sonorités un brin estivale dans ma tête. J’adore, tout simplement.


Alors que ma panne de séries semble se prolonger sans fin, c’est toujours un plaisir de constater que ce n’est pas le cas chez les autres, qui parviennent à continuer les visionnages comme si de rien n’était.

Un grand bravo donc à Kevin qui vient de finir la grille de Bingo Séries hier soir… quand j’en suis toujours à cinq points, je crois.


tous les avatars morts korra

Charmant comme recherche, ça, dis donc. Je me dis parfois que ce qui mène au blog est un brin flippant… Mais ça pourrait être pire, cette semaine, je sais.

 

The Legend of Korra (S01)

Salut les sériephiles, Je suis fatigué ! Il est quasiment minuit, alors pardonnez mon absence de relecture (pour une fois que j’ai une excuse, j’en profite). Je viens aujourd’hui pour vous parler de mon visionnage de la saison 1 de La Légende de Korra, qui a eu lieu sur un coup de tête – et qui… Plus


Quelques infos-clés :

  • 17 articles publiés la semaine dernière, ce n’est pas si mal en vrai (+10)
  • +7 épisodes critiqués sur le blog
  • 21 commentaires échangés ensemble (-5, on sent que je ne suis pas le seul en vacances là)
  • La performance de la semaine est… Madeleine Mantock
  • La saison 3 de Charmed s’en va donc sur un cliffhanger bien triste et répétant l’Histoire. C’est parfaitement inattendu !

Trois autres saisons qui cartonnent :

Colony – Si Atypical perd de la vitesse, celle-ci en regagne brutalement… sans que je ne m’explique pourquoi, je dois bien l’avouer. Je pense que c’est encore et toujours une affaire d’algorithme qui met en avant les articles les plus lus.

Loki – Je dois bien avouer qu’avec le retard de visionnage, je ne m’attendais pas à ce que la série fasse des éclats sur le blog… mais tout de même, je trouve que les séries Marvel ont du mal à s’imposer ici. Genre, là, les résultats sont bons, mais j’ai publié quatre articles dessus quoi, donc heureusement !

Charmed – Je n’ai vu les deux derniers épisodes de cette saison qu’hier matin, mais il n’y a pas à dire, ils ont fait leur petit effet et attiré bien des lecteurs… Pas étonnant vu ce qu’il s’y passe, cela dit. J’ai hâte de voir ce que nous réservera la saison 4 désormais !


Et avant de partir, ne manquez pas…

Il y a eu un petit événement au cinéma la semaine dernière, tout de même !

J’ai tout oublié de Kaamelott, bordel

Salut les sériephiles, Il faudrait théoriquement que je profite de l’article du jour pour faire le point sur mes derniers coups, comme en chaque milieu de mois, mais la vérité, c’est que sur un coup de tête, j’ai réservé une place pour aller voir Kaamelott au cinéma en avant-première. C’est l’avantage de vivre à deux minutes à pied d’un cinéma qui ne passe que de la VF – quand un film en VF sort, on peut aller le voir sans que ce ne soit trop prise de…

Cliquez pour lire la suite de cet article

Kaamelott Premier Volet ? Juste ce que j’en attendais.

Salut les cinéphiles, J’ai encore failli oublier de publier mon article du jour, dis-donc. Pas faute de savoir quoi raconter aujourd’hui pourtant. En effet, j’ai sur un coup de tête décidé hier soir d’aller voir le film Kaamelott, comme vous le savez, puisque j’en parlais dans l’article d’hier. Alors, verdict ? Ma foi, c’est exactement ce que j’en attendais. Il faut comprendre par-là que je n’ai pas surkiffé comme beaucoup, mais je n’ai pas détesté non plus. Le film associe parfaitement les ambitions scénaristiques des deux dernières…

Cliquez pour lire la suite de cet article

Bonne semaine à tous !

 

Charmed (2018) – S03E18

Épisode 18 – I Dreamed a Dream… – 19/20
Je ne peux pas mettre 20 parce que je reste bien frustré par la tournure des événements et parce que je n’ai pas aimé la dernière scène de cet épisode, mais autrement, c’est une jolie prouesse d’écriture que cet épisode qui nous prépare comme il peut pour ce à quoi nous n’étions pas préparés du tout. Curieux de voir à quoi ressemblera la saison 4 désormais.

Spoilers 

Macy part seule en mission pour récupérer un échantillon lui permettant peut-être de trouver un remède au Whispering Evil.


It will be easy-peasy

C’est parti pour le dernier épisode de la saison ! Finalement, celle-ci sera passée vite. Moi qui trouvais que finir fin juillet, ça faisait tard… Eh bien, non, en fait. On reprend pour cette fin par Macy qui retourne dans la caverne de la tablette pour trouver du lichen phosphorescent afin de mettre au point un antidote contre le murmure maléfique. Rien que ça. Il aurait pu être intéressant d’être au courant de l’existence de ce lichen anti-Whispering Evil dans les épisodes précédents.

Si Macy affirme à Harry que ce sera une mission super simple et y croit vraiment quand elle se retrouve seule dans la caverne, il va de soi que ce ne peut pas être le cas. Elle se fait ainsi attaquer par le Whispering Evil pile à ce moment-là, dans une scène qui m’a paru drôlement violente pour la série, surtout en plein début d’épisode. La mise en scène faisait vraiment penser à un viol quand elle est plaquée contre un rocher, presqu’allongée, c’était hyper dérangeant.

Bien sûr, elle avale aussitôt le lichen, que l’on sait pourtant dangereux, afin de ne pas voir le futur apocalyptique se dessiner. J’ai bien cru qu’ils allaient nous tuer Macy comme ça dès le début d’épisode. Ce n’est pas le cas, bien sûr… Elle survit, lance sa bille et… comprend qu’elle est très mal en point. Elle retourne malgré tout au QG.

Harry la retrouve et la ramène aussitôt à ses sœurs afin que celles-ci trouvent un sort pour apaiser l’infection qui la ronge. Aucun d’entre eux n’est assez stupide pour espérer la guérir : ils savent bien que le lichen n’a pas d’antidote et est un poison préhistorique. Rien que ça. Rapidement, les filles trouvent dans le livre un sort espagnol de Josefina qui pourrait les aider (y avait-il besoin de nous faire tout l’historique du sort dans l’urgence ? Non) alors qu’Harry comprend que Macy est venue à bout du Whispering Evil.

Il en déduit aussi que pour la sauver, il n’a qu’à redevenir être de lumière. Evidemment. Il fallait logiquement qu’il prenne cette décision pour la fin de cette saison. Il retourne bien vite auprès de Celeste, en compagnie de Jordan, pour savoir comment redevenir être de lumière. Heureusement que Jordan, hyper comique dans ce début d’épisode, vient avec lui, parce que le seul moyen, c’est d’être tué par un mortel bien sûr.

Jordan est loin d’être ravi de la solution proposée par Céleste, mais celle-ci est convaincue que c’est leur seule option et qu’ils doivent se rendre au plus vite au QG pour qu’elle puisse transformer à nouveau Harry en être de lumière. Il n’a pas été long à faire un trait sur sa décision murement réfléchie pendant toute la saison, tout de même. Et Celeste ne met pas longtemps à mettre au point tout ce qu’il faut pour qu’il redevienne immortel.

Jordan est moins convaincu que Celeste, par contre, et il prépare tout de même un défibrillateur avant de tuer Harry. Au moins, on est sur une fin de saison avec de vrais enjeux. Ainsi, sans trop de surprise, Harry finit par mourir sans redevenir être de lumière, forçant Jordan à utiliser son défibrillateur. Celui-ci n’est toutefois pas assez puissant… jusqu’à ce que Céleste lui donne un coup de jus supplémentaire. Et hop, Harry peut redevenir être de lumière.

Pendant ce temps, au manoir, Mel et Maggie lancent le sortilège de ligne de vie pour venir en aide à Macy… mais ça tourne bizarrement. Elles ne doivent surtout pas se séparer de Macy, mais c’est soudainement plus compliqué que prévu quand elles sont téléportées dans une sorte de rêve où Macy fait tout ce qu’elle a toujours rêvé de faire en famille.

On commence gentiment avec une fête foraine où elles peuvent faire un tour de carrousel avant d’enchaîner sur un saut en parachute, y compris pour Mel enceinte de huit mois. Allez, il ne faut surtout pas lâcher Macy après tout. Cette dernière n’a pas conscience d’être dans un sortilège et ses sœurs mettent trois plombes à comprendre de quoi il retourne : le sort de ligne de vie donne en fait à Macy une raison de vivre. Je trouve vraiment le choix sympathique : ça fonctionne bien pour dire au revoir à un personnage de le voir vivre sa journée parfaite. Bon, par contre, chaque fois qu’elle s’ennuie où s’endort, les nuages arrivent et elle risque de mourir.

Mel et Maggie tentent donc par tous les moyens de la garder en vie en la maintenant éveillée, et on termine ainsi sur un roadtrip. Pour une fois, je suis presque content des news ayant spoilé le départ de l’actrice incarnant Macy, parce qu’au moins, on savoure vraiment le roadtrip en chanson comme un des derniers moments de fun entre les sœurs. Après… Savoir que l’actrice a arrêté de suivre celle qui incarne Mel sur tous les réseaux sociaux me fait me poser quelques questions, notamment dans les plans om les sœurs sont censées être toutes les trois ensemble mais que nous n’en voyons que deux.

Ah, c’est vraiment la saison 3 d’une série nommée Charmed alors ? En tout cas, Macy finit par percuter en voiture une femme qui lui ressemble. Pas de quoi s’inquiéter, hop, on retourne au Manoir où Macy prépare… son mariage. Oh bordel. C’est horrible de nous faire ça. J’adore ce personnage et elle méritait mieux que ce mariage fictif dans son rêve.

La femme qui lui ressemble ? Il s’agit de la Gardienne. C’est elle la pilote de l’avion, la femme de la route et celle qui officie ce mariage entre Macy et Harry. Le mariage est magnifique et unit Harry et Macy pour l’éternité à travers les dimensions. Et hop, on enchaîne sur un autre futur où Macy est maman d’un bébé avec Harry.

C’est terrible, parce que du coup, c’est là que la Gardienne intervient à nouveau pour demander à Macy de venir à elle. Les sœurs comprennent que Macy est sur le point de mourir cette fois, mais le sort s’interrompt. Heureusement, Harry arrive encore à temps, avec ses pouvoirs, pour sauver Macy. Sauf que l’actrice quitte la série. Ainsi, le personnage se réveille et on nous fait croire que tout va bien… mais ce n’est pas le cas.

Elle reste froide et Macy nous explique tout simplement que le Whispering Evil l’a détruite au niveau cellulaire. Rien ne peut donc être fait pour la sauver et elle demande simplement un temps à ses sœurs pour dire au revoir à Harry. C’est tout bonnement horrible. La série nous offre ce que nous n’avons pas eu avec Prue, à savoir un vrai moment d’adieu. C’est terrible à voir, par contre.

Bien sûr, Mel refuse catégoriquement la mort de sa sœur, mais Harry s’y fait et Maggie l’accepte. Macy va donc bel et bien mourir malgré la saison 4. C’est tellement inattendu – et ça l’aurait été encore plus si l’actrice ne l’avait pas annoncé avant. Macy affirme en tout cas à ses sœurs que ce n’est pas la fin de tout pour elle, et sa mort est plutôt poétique. Elle emmène ses sœurs devant l’arbre magique du QG où la Gardienne est prête à l’accueillir. On a tout de même droit à un moment tire-larmes avec un tas de flashbacks de moments heureux de la série.

Soyons clairs, je n’étais pas prêt pour ce départ. Je suis bien triste de voir Macy mourir comme ça, car c’est l’un de mes personnages préférés dans cette série. Elle est magnifique tout au long de l’épisode et sublime dans la mort… mais elle est morte tout de même, et ça, c’est sacrément frustrant. En plus, elle meurt vraiment sans crier gare, à cause d’un moment où elle est seule dans une mission dangereuse.

J’ai toujours dit que c’était une aberration dans cette série de les voir partir seules… mais bon, de là, à ce que ça finisse comme ça. Et le pire, c’est que l’épisode n’est toujours pas terminé. Il faut encore que Mel du futur vienne récupérer son futur et promettre à son alter-égo passé et à Maggie un futur avec plein de choses à venir. C’était frustrant, mais pas si mal écrit pour le coup.

Mel a ensuite à un moment avec Ruby, histoire qu’on n’oublie pas ce couple. Il ne faut pas oublier non plus Jordan et Maggie. Je suis très content de ce ship, très content de voir Jordan devenir être de lumière sans le savoir (je m’y attendais un peu) et plutôt content de ce que l’épisode propose. En revanche, je trouve ça un peu abusé que la toute fin de l’épisode prépare tant la saison 4. Les scènes de deuil auraient pu être bienvenues dans un autre épisode, pour se concentrer ici sur la mort de Macy.

Là, la saison se termine avec la gardienne annonçant l’existence d’une quatrième sœur, et ça ne nous laisse pas exactement faire le deuil de Macy comme il se doit. En plus, je trouve ça un peu naze comme Macy était déjà la demi-sœur supplémentaire de nous refaire ce coup. J’aurais préféré un pouvoir des trois se reconstruisant avec Abby (j’espère qu’elle sera là malgré ses adieux !) ou Josefina. Bon, on verra bien.

EN BREF – Ce fut une saison particulière et marquée par le Coronavirus, même s’il n’en est jamais question. Entre l’allergie magique et l’infection du Whispering Evil, autant dire que la série a su nous parler de la pandémie sans le faire. Pour le reste, la saison m’a paru passer super vite, je n’arrive pas à croire qu’elle soit déjà terminée.

Je l’ai trouvée un peu mieux construite que l’an dernier. Beaucoup d’épisodes continuent de partir dans tous les sens et les intrigues ne sont pas toujours super fluides ou linéaires, mais j’ai eu davantage l’impression de savoir vers quoi on se dirigeait puisque les épisodes fonctionnaient par trois ou quatre.

Bien sûr, cet épisode final fait oublier une grosse partie de la saison et restera le plus marquant, avec une histoire qui se répète entre les deux versions de Charmed. Voilà donc l’aînée qui tire sa révérence en fin de saison 3, même si dans cette version, l’adieu se fait de manière bien plus douce et préparée que l’originale. J’appréhende beaucoup la saison 4 désormais : autant j’ai adoré rapidement Paige, autant avec cette série qui y va toujours tel un éléphant dans un magasin de porcelaine, j’ai peur de ce que ça donnera.

Une chose est sûre en revanche, je suis curieux de ce qu’ils vont proposer en saison 4. J’aimerais qu’ils surprennent, peut-être en consacrant plus d’un épisode à la recherche de la sœur par exemple (toute une saison à essayer de la retrouver, ce serait fun comme transition… de toute manière, cette version de la série ne se repose pas autant sur le Pouvoir des Trois que la précédente). On verra bien au retour de la série.

En attendant, je vais aller pleurer Macy dans un coin, parce que son départ a beau être magnifique, on me retire quand même un personnage que j’adorais !