Vus cette semaine #38

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Publication des critiques complètes ce soir

American Gigolo – S01E01 – Pilot – 15/20
Sincèrement, le casting sauve beaucoup un épisode qui est lent, avec un scénario finalement assez peu surprenant malgré sa chronologie éclatée. La série est sympathique sans être incontournable, les personnages sont encore un peu plats à ce stade, mais quelque chose de positif se dégage tout de même de l’ensemble. Je ne sais pas encore ce que ça peut être, mais la série à ce petit côté irrévérencieux qui donne envie de la continuer – un peu en mode Guilty Pleasure.
American Gigolo – S01E02 – Pretty Baby – 14/20
Je suis déçu car j’espérais vraiment que la série parvienne à surprendre ou plaire. Si la fin d’épisode promet une intrigue plus intéressante, je ne peux pas dire que je sois surpris pour l’instant. Au contraire, tout semble plutôt convenu pour le moment et un bon nombre de scènes donnent plutôt l’impression de perdre notre temps que de nous faire avancer. Les personnages ne sont pas vraiment développés dans ces scènes-là, alors c’est frustrant. Et pourtant, il y a toujours ce je-ne-sais-quoi qui accroche et un peu plus de scènes tentant de justifier le titre de la série… sauf que c’est gratuit.

Mardi

NCIS – S20E01 – A Family Matter (I) – 16/20
L’épisode est une bonne reprise pour la saison : je trouve qu’on a un bon équilibre qui s’installe entre les personnages, l’intrigue principale en fil rouge promet d’être intéressante et de se dérouler peut-être un peu plus vite qu’une des précédentes et dans l’ensemble, c’était un épisode efficace de bout en bout. Non, vraiment, une bonne reprise.
NCIS Hawai’i – S02E01 – Prisoners’ Dilemma (II) – 13/20
C’est une reprise décevante précisément parce que ce n’est pas vraiment une reprise : l’épisode est complètement déséquilibré par le fait qu’il s’agisse d’un crossover dont l’histoire a déjà commencé. Cela ne permet pas de retrouver chaque personnage de manière aussi fluide que je l’espérais, certains pans qui font que j’aime la série sont ainsi laissés de côté. Pour ne rien arranger, la résolution de l’intrigue ne m’a pas tellement plu.
9-1-1 – S06E01 – Let the Games Begin – 17/20
La saison débute par un premier épisode très solide qui n’a rien à envier aux autres saisons, si ce n’est peut-être que ses enjeux sont moins importants pour Los Angeles – mais beaucoup plus pour les personnages. Certaines évolutions d’intrigues sont ici bien plus qu’attendues, d’autres décisions me déçoivent un peu, mais dans l’ensemble, on retrouve la série en grande forme ; et donc en meilleure forme qu’en fin de saison précédente.
The Cleaning Lady – S02E01 – Sins of the Father – 13/20
La reprise n’est pas franchement à la hauteur de ce que j’attendais, parce qu’on manque d’enjeux pour l’ensemble de la saison et surtout parce qu’un paquet de scènes ne paraissent pas bien logiques. Les scénaristes galèrent à justifier l’injustifiable et l’héroïne commet des erreurs de débutante sans qu’on ne sache bien pourquoi, changeant d’avis comme certaines changent de perruques dans cet épisode. J’espère que ça continuera mieux que ça !

Jeudi

Resident Alien – S02E15 – Best of Enemies – 15/20
J’ai eu du mal à entrer pleinement dans l’épisode qui semblait parfois un peu brouillon dans l’enchaînement de ses intrigues, mais en vérité, c’est toujours un plaisir de parcourir les rues de Patience avec ces personnages. Et puis, le fil rouge avance immanquablement dans cet épisode : il me manque une scène bien particulière que les scénaristes se gardent pour le dernier épisode, mais autrement, l’intrigue n’est vraiment plus au même stade après cet épisode.
She-Hulk – S01E06 – Just Jen – 16/20
Ouf, l’humour est de retour avec cet épisode et prend de nouveau sur moi. Pourtant, je suis aussi fatigué que la semaine dernière ! Côté intrigue, on sent bien que ça avance, même si certaines choses sont mises de côté pour l’instant. J’ai l’impression qu’on va passer la saison à sentir la menace planer sans jamais la voir vraiment, mais en même temps, la série n’en a pas besoin pour me donner envie de la regarder. Tant que je m’amuse bien et que j’ai trois actrices que j’adore au casting, je ne peux que continuer de regarder.

Vendredi

Les Anneaux de Pouvoir – S01E05 – Partings – 16/20
Légèrement mieux que la semaine dernière, c’est sûr, mais encore un peu trop prévisible par moments et pas assez logique à d’autres pour que je sois totalement convaincu par ce qui est proposé. L’épisode, même s’il est long, est toujours un régal pour les yeux, il y a toujours quelques personnages que j’adore – et d’autres que je n’aime pas trop – et c’est intéressant de faire peu à peu les liens avec Le Seigneur des Anneaux. Bref, c’est toujours une réussite !

Dimanche

Historias de Upa Next – S01E02 – Lola – 14/20
Moins de nostalgie dans cet épisode et plus d’incompréhension concernant ce que la série souhaite faire au juste. Concrètement, on retrouve certes les personnages que l’on connaît bien, mais à des stades de vie tellement différents qu’ils ne sont plus forcément ceux qu’on connaissait – et c’est donc trop court pour se faire une vraie idée. Mais bon.

Bref, c’est la rentrée des séries, enfin !

> Vus en 2022 

 

9-1-1 – S06E01

Épisode 1 – Let the Games Begin – 17/20
La saison débute par un premier épisode très solide qui n’a rien à envier aux autres saisons, si ce n’est peut-être que ses enjeux sont moins importants pour Los Angeles – mais beaucoup plus pour les personnages. Certaines évolutions d’intrigues sont ici bien plus qu’attendues, d’autres décisions me déçoivent un peu, mais dans l’ensemble, on retrouve la série en grande forme ; et donc en meilleure forme qu’en fin de saison précédente.

Spoilers

Quatre mois plus tard, la vie des pompiers n’a pas beaucoup changé. Mais ça ne va pas durer avec cette nouvelle saison.


That ring saved my hand.

High hopes ? Oui, moi aussi j’ai de high hopes pour cette saison, j’espère que les scénaristes ne me décevront pas, mais je sais que ce sera le cas. Je veux dire la première scène se déroule déjà dans un dirigeable au-dessus de Los Angeles, alors ça promet une belle scène dramatique. Non, je n’ai rien vu sur la saison avant de lancer cet épisode, pas même les photos promotionnelles.

Comme toujours, on commence par des scènes présentant une situation avec plein de personnages – ceux qui conduisent le dirigeable en commentant la vie au sol et en se racontant leur vie, les fans de sport dans un stade, notamment une maman hyper angoissée pour sa fille qui recommence à peine à vivre une vie normale. Soit.

Comme prévu, le dirigeable finit par avoir un petit problème de moteur qui le fait se diriger droit vers le stade. C’est un crash qui est prévu, et ça ne dit rien qui vaille. Si l’une des pilotes décide d’envoyer un mayday par les voies officielles, son co-pilote passe un coup de fil au 9-1-1. C’est l’occasion pour nous de retrouver Maddie, toujours aussi efficace dans son job.

Le nouveau centre d’appels ? Il semble beaucoup plus grand et aéré que le précédent, mais du coup, on en arrive à se dire que ça manque de bureaux pour tous les figurants des saisons précédentes. C’est peut-être un moyen de réduire le budget, mais en même temps, le budget est toujours au top dans cette série pour les accidents. Sans trop de surprise, voilà donc le dirigeable qui se crashe dans le stade.

C’est aussitôt la panique dans le stade, parce qu’à l’intérieur de celui-ci, on imagine aussitôt qu’il s’agit d’une bombe. Après tout, le sol et les murs tremblent, et ça fait le bruit d’une bombe, donc c’est bien logique. La mère et la fille sont bousculées dans tous les sens et sont séparées. C’est l’occasion pour nous de découvrir que la fille porte en fait sur elle un appareil médical avec des tubes. Malheureusement, quand elle tombe, les tubes sont visibles et l’homme derrière elle pense aussitôt qu’elle porte la bombe.

La pauvre n’est pas aidée. Par chance, les premiers secours arrivent déjà. Ce ne sont toutefois pas les pompiers qui s’occupent d’elle, mais Athena. Celle-ci a désormais des cheveux longs et comprend assez vite le problème de la gamine quand elle voit les tubes. Grâce à une photo envoyée à Maddie (oula, ça change de technique cette saison !), Athena découvre le problème exact de la gamine et se met à la recherche de son appareil de secours.

C’est sa mère qui l’a, mais Athena finit par la retrouver. La mère est tout aussi blessée que sa fille, donc Athena lui envoie des secours avant d’aller changer le cœur artificiel de la gamine selon les instructions de Maddie, parce que pourquoi pas ? Cela paraît presque simple comme procédure.

En parallèle, cette première intervention est gérée aussi par les pompiers. Ce sont Eddie et Buck qui s’occupent des pilotes du dirigeable, et si c’est assez impressionnant visuellement de les voir sur l’échelle, je dois dire qu’il y avait moins de tension et de pression. Bon, ils essaient d’en rajouter avec une échelle instable au moment de l’évacuation et un Eddie qui risque sa vie en sautant au-dessus du vide pour atteindre l’échelle, mais eh, au pire il pouvait se faire avoir Eddie, c’est pas grave.

Bref, l’intervention se termine bien et la saison peut enfin commencer. Si je disais en introduction que je comptais sur Lucy pour gérer et être davantage développée, je suis juste dégoûté par sa première scène. Elle est en visio et en effet, Lucy commence bien la saison : elle a une fracture au pied après avoir joué avec ses nièces. Bien joué.

Je suis un peu dégoûté parce que ça l’a fait s’absenter quatre à six semaines, donc j’imagine qu’on ne le reverra pas tout de suite dans la série. Ce qui est curieux, c’est qu’elle s’excuse de gâcher le voyage de noces de Bobby. Cela semble vouloir dire qu’il va s’absenter – et Athena aussi ? – alors que la saison commence à peine. Ce que Buck en retient, lui, c’est que Lucy allait être promue capitaine par intérim à sa place, et il n’aime pas ça.

Si je comprends pourquoi Bobby ne veut pas remettre Chimney à cette place-là, je me pose surtout la question de ce qu’il en est pour Hen. Lucy, c’est un choix logique, car elle a été introduite comme une pompier très expérimentée sur d’autres casernes, alors pourquoi pas ? Et bien, parce que Buck ne veut pas l’avoir comme cheffe. Heureusement pour lui, elle a donc une fracture, parce que sinon, il n’aurait pas trop eu le choix.

Il s’en plaint à Eddie et Christopher, ce qui est l’occasion pour nous de découvrir que cela fait quatre mois que la saison précédente s’est terminée et que Taylor a déménagé. Je me demande si on la verra encore dans la série après ce départ, d’ailleurs. Toujours est-il que Buck n’a pas de canapé, ce qui fait rire Christopher, et une forte envie de devenir capitaine par intérim. C’est vrai que ça fait quelques années qu’il est pompier désormais.

Dès lors, il essaie de se faire remarquer par Bobby sur les interventions, quitte à faire du zèle. Ce n’était pas une grande réussite, je trouve : il est devenu insupportable beaucoup trop rapidement. La deuxième intervention est sympathique dans la manière dont elle est présentée, avec un personnage complètement con qu’on imaginait tous perdre sa main quand il met la main dans une machine à broyer, juste pour récupérer sa bague de fiançailles. C’est finalement la bague de fiançailles qui se prend pour une balle de fusil. Le père s’en sort, et hop, on peut passer à autre chose. On reconnaît bien là un premier épisode de saison : des interventions surprenantes et réussies.

La troisième intervention est plus marrante encore, avec le fameux concours très américain où il faut garder sa main sur une voiture le plus longtemps possible pour la garder. Comme souvent dans les séries qui proposent un concours comme ça, ça se termine mal pour une des finalistes qui a des problèmes médicaux. Une intervention de pompiers plus tard – et un Buck insupportable, d’ailleurs – les deux finalistes gagnent une voiture pour éviter une mauvaise pub au gérant du garage. Simple, efficace, il faudrait des pompiers plus souvent.

Buck, en revanche, n’arrête pas de vouloir prouver qu’il est le meilleur à ce poste, et ça finit par souler Hen aussi. Elle se rend donc auprès de Bobby afin de se plaindre, histoire que Bobby annonce enfin qui sera capitaine à sa place pour quelques jours. C’est le moment pour Bobby de confesser qu’il a pensé à elle – ce qui la choque – mais a préféré ne pas lui demander car elle avait déjà beaucoup à faire en-dehors de la caserne.

Pourtant, elle est prête à prendre l’intérim, surtout pour une petite semaine. Oui, oui, une semaine. C’est un voyage de noces qui fait beaucoup parler alors que ça ne durera qu’une semaine. Buck est dégoûté d’entendre de la bouche de Bobby qu’Hen prendra sa place plutôt que lui, car lui n’est pas encore prêt à prendre cette place.

N’est-il pas mignon Buck ? Il se met aussitôt à flipper de ne pas pouvoir être capitaine par intérim parce qu’il n’a pas de canapé. La métaphore est un peu lourde, franchement, mais elle est compréhensible : il a peur de ne pas être à la hauteur pour choisir un nouveau canapé (et donc une nouvelle copine), craignant de refaire les mêmes erreurs. Certes. Bobby le rassure donc et lui conseille de se lancer, tout simplement. Le soir-même, Buck fait donc quelques travaux d’aménagement et s’installe un fauteuil.

Hen, elle, n’a pas cette peur. Elle prend la place de Bobby derrière son bureau, tranquille, pour remplir quelques rapports. La dernière fois qu’elle était à cette place, c’était pour voler des dossiers, ça fait une sacrée évolution en quelques mois.

En parallèle de tout ça, les pompiers ont donc aussi une vie. Après quatre mois, Maddie et Chimney font toujours appartements à part, et ça en devient ridicule : ils étaient prêts à se remettre ensemble en fin de saison précédente, c’est juste qu’ils ne sont pas prêts à se parler. Et ça se confirme quand même Josh le rappelle à Maddie. Oui, Josh est de retour dans le nouveau centre d’appels – et nous découvrons aussi de nouvelles recrues pour le call center du 9-1-1. May est ainsi remplacée par Noah, un nouveau tout mimi et assez maladroit, fan de Maddie… il a tout pour lui.

Bref, là n’est pas la question. La question, c’est que Maddie reste dormir chez Chimney pour quelques nuits parce qu’elle a des problèmes de plomberie (ce n’est pas un jeu de mots). Josh est la voix de la raison sur ce coup-là. Au travail, il indique aussitôt à Maddie que c’est un retour à la normale plus qu’attendu – et qu’elle ferait bien de lui dire ce qu’elle veut exactement.

Elle finit par le faire après s’être endormie pour la troisième fois devant un film qu’ils n’arrivent pas à finir ensemble, et bim, les voilà qui redeviennent enfin un couple – et une famille avec Jee-Yun. Malheureusement, ce n’est pas encore si simple : elle s’est barrée pendant six mois quand même et il reste quelques non-dits entre eux. Chimney flippe donc pendant une partie de la nuit et se barre au petit matin.

Grâce à une nouvelle intervention au boulot, Maddie parvient tout de même à prendre conscience qu’il est temps d’arrêter d’avoir peur et de se cacher – meilleure cachette de cache-cache pour ce petit frère qui réussit à faire en sorte que son grand-frère appelle le 9-1-1 quand même. Moi, j’en retiens qu’il était temps que Chimney et Maddie, après près d’un an, en arrivent enfin à se reparler et se remettre en couple. Et puis le « Mama stays » en fin d’épisode était tellement trop cute ? J’ai adoré.

Autrement, je suis plutôt content aussi que cet épisode prenne le temps de nous développer le personnage de May. Bien sûr, elle regrette son choix : la vie va être sacrément calme à l’université en comparaison au centre d’appels.

Il me reste à traiter une dernière intrigue : le fameux voyage de noces de Bobby et Athéna. Il serait temps de le faire, ça fait un moment qu’ils sont mariés. L’air de rien, le voyage ne pose pas problème qu’à la caserne : on comprend assez vite qu’Athena est ennuyée par Bobby qui veut y planifier trop de choses pour compenser. En six jours et sept nuits, il prévoit sept bars et une éco-croisière. Elle a beau dire qu’elle l’aime et qu’elle veut le laisser savourer, ça fait quand même beaucoup.

De toute manière, la fin d’épisode nous laisse présager un voyage de noces moins dingue que prévu : Athéna et Bobby parlent au téléphone, en visio, aux parents d’Athéna et le cliffhanger nous laisse sur un moment difficile à vivre pour Athéna… En effet, la voiture du mari rentre dans la maison et écrase la mère d’Athéna. Ce n’est pas un tsunami, mais ça devrait être suffisant pour retourner le personnage et proposer un bon deuxième épisode. Sans exploser le budget (mais un mur de maison quand même), la série trouve ainsi le moyen de marquer les esprits, comme elle le fait à chaque début de saison.

Pas sûr que ça débouche sur plusieurs épisodes comme d’habitude, en revanche.

> Saison 6

 

9-1-1 (S06)

Synopsis : La vie des opérateurs et équipes d’urgence continue à Los Angeles, avec cette fois un nouveau centre d’intervention pour répondre aux appels passés au 9-1-1.

Saison 1 Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 | Saison 5 | Saison 6

Pour commencer, je débute cette saison à une heure vraiment peu raisonnable une veille de jour où je bosse, mais ce n’est pas si grave, parce que ce sera un mercredi et que j’ai mathématiquement moins d’heure le mercredi. Non, en vrai, je suis impatient de voir ce que réserve le premier épisode, parce qu’il annonce souvent une grosse catastrophe à venir – et des premières intrigues sympathiques.

En plus, je me suis enfilé plein d’épisodes de la série ces derniers jours pour être prêt à regarder cet épisode le jour de sa sortie, alors ce serait tout de même dommage de ne pas le regarder le jour de sa sortie, justement. Bon, après, vu l’heure, je vais le voir aussi sur le lendemain de sa sortie… mais c’est un détail technique.

Plus sérieusement, cette saison 6 m’intéresse car j’espère que certains nouveaux seront davantage développés – Lucy, je compte sur toi, beaucoup – et que d’autres seront plus exploités par les scénaristes – principalement Josh et Linda à vrai dire. Je suis curieux de ce que deviendront des personnages comme May ou Ravi. Ou Taylor, tiens, parce qu’elle finissait mal la saison précédente.

Voir aussi : Précédemment dans 9-1-1 (Récap Saison 5)

Quoiqu’il arrive, je suis au rendez-vous pour de nouveaux bons gros dramas – mais je sais que je peux compter sur cette série pour me les fournir de toute manière.

S06E01 – Let the Games Begin – 17/20
La saison débute par un premier épisode très solide qui n’a rien à envier aux autres saisons, si ce n’est peut-être que ses enjeux sont moins importants pour Los Angeles – mais beaucoup plus pour les personnages. Certaines évolutions d’intrigues sont ici bien plus qu’attendues, d’autres décisions me déçoivent un peu, mais dans l’ensemble, on retrouve la série en grande forme ; et donc en meilleure forme qu’en fin de saison précédente.

Saison 1 Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 | Saison 5 | Saison 6

Précédemment dans 9-1-1 (Récap Saison 5)

Salut les sériephiles,

On ne se quitte plus aujourd’hui, parce que c’est la rentrée des séries et qu’il y a plein d’épisodes disponibles – même si je ne les regarde pas tout de suite, donc, vous l’aurez compris. Il me reste ainsi à parler de 9-1-1, et voilà donc comment la saison se terminait ! Pour cette série, je me suis dit que j’allais procéder par groupe de personnages, afin que ça aille plus vite.

Athena, Bobby, May & Harry

La saison 5 fut éprouvante pour la famille, avec le kidnapping d’Harry en tout début de saison, le départ de Michael, l’ex-mari d’Athéna (parce que l’acteur ne voulait pas se faire vacciner contre le COVID, d’après les rumeurs), et avec May qui profitait d’une année sabbatique pour devenir opératrice du 911 – et pour manquer de cramer au boulot, aussi. C’était tellement éprouvant, donc, que Bobby en est venu à considérer de recommencer à boire. En effet, il a eu peur de perdre May dans un incendie, alors qu’il la considère désormais comme sa fille, mais il a aussi culpabilisé d’avoir fait entrer dans sa caserne Jonah, un grand taré de pompier qui a failli nous tuer Chimney. Sinon, ben May partait enfin à l’université car elle ne pouvait pas rester indéfiniment en année sabbatique pour rester à proximité de sa mère.

Chimney & Maddie

Pas évident à suivre ces deux-là, alors même qu’ils ont raté la moitié de la saison ! Après avoir accouché de Jee-Yun, Maddie a en effet fait une dépression post-partum, qui s’expliquait notamment par des problèmes de thyroïde. Quand elle a manqué de tuer sa fille dans sa baignoire et envisagé le suicide, Maddie a quitté la ville sans donner de nouvelles, ne laissant qu’une pauvre vidéo derrière elle pour expliquer son choix. Chimney s’est presqu’aussitôt lancé dans une quête pour la retrouver. Ce n’est qu’après plusieurs épisodes qu’on a pu les retrouver à Boston, et qu’ils ont pu se retrouver. Malheureusement, si Maddie allait mieux et voulait à nouveau s’occuper de Jee-Yun, le couple s’est rendu compte qu’ils avaient changé pendant ces six mois et qu’ils feraient mieux de rompre. La fin de saison nous prouvait que c’était une connerie sans nom de faire ça, heureusement. Ah, et Maddie reprenait son job aussi, il était temps !

Hen & Karen

Henrietta a eu une saison peut-être un peu plus facile cette année. Elle cherche certes à faire des études de médecine en parallèle de son boulot d’urgentiste, mais tout va bien dans sa vie. Elle a un instinct qui lui permet d’identifier Jonah comme un danger avant que quiconque le remarque et un ange gardien qui lui permet de sauver Chimney et de faire arrêter Jonah sans le moindre problème. En cours de route, elle s’est réconciliée avec sa mère et s’est débrouillée aussi pour la faire entrer de nouveau en contact avec son ancien amant. En fin de saison, sa mère, Toni, devait se marier, mais elle a finalement décidé de céder sa place à sa fille. Karen et Hen ont ainsi pu renouveler leurs vœux – et n’oublions pas qu’elles restent toujours sur la liste pour être famille d’accueil si je ne m’abuse.

Eddie & Christopher

Eddie est de loin le pompier aux intrigues les moins intéressantes, désolé pour tous ces fans. J’ai sacrément décroché en cours de saison, parce que je trouve qu’il était impossible de suivre ce que les scénaristes voulaient en faire. Un coup, il était en dépression et incapable de faire son travail ; un coup, il était en pleine forme et venait en aide aux autres. Difficile de savoir quoi en penser concrètement. Dans les faits, il a démissionné parce que Christopher avait peur de le perdre (et qu’il a failli se faire tirer dessus une deuxième fois, aussi), il l’a regretté très vite, mais n’a pas pu réintégrer son poste car Bobby lui a refusé. En cours de route, il a appris qu’il était le dernier survivant de son groupe de potes de l’armée. Et malgré tout ça, il a géré lors de l’incendie du poste de contrôle – au point de pouvoir revenir à la caserne 118 pour cette saison 6. De toute manière, le centre d’appels du 911 a brûlé et doit changer de locaux, alors pourquoi pas changer aussi le type qui gère les réseaux sociaux (mais espérons que Josh retrouvera Carson).

Buck, Taylor et Lucy

Après un début de saison éprouvant pour Buck qui a appris qu’il avait un frère mort qu’il n’avait pas pu sauver et une sœur dépressive qui quittait la ville sans le prévenir (ou presque), les choses se sont calmées et arrangées pour lui. Il a enfin pu entamer une relation sérieuse avec Taylor… jusqu’à ce que ça se complique avec l’arrivée de Lucy, une pompier qui remplaçait Eddie. Lucy est grave belle et grave cool à la fois, c’est une Buck au féminin, alors forcément, ça fait des étincelles. Il l’embrasse et le regrette, ne l’avoue pas tout de suite à Taylor qui lui pardonne finalement après avoir emménagé avec lui, et tout est bien qui finit mal : Taylor décide de faire passer son boulot avant sa relation en faisant un reportage sur Jonah, sans l’autorisation de Buck. Bref, Buck rompt avec elle en fin de saison.

Voilà un bon gros récap d’où on a quitté chaque personnage. Ce n’est pas complet, car il reste des personnages secondaires (en saura-t-on enfin plus sur Ravi ? verra-t-on encore le frère de Chimney après sa démission ?), mais dans l’ensemble, ça devrait avoir réussi à vous rafraîchir la mémoire. Et si ce n’est pas le cas, la critique de tous les épisodes des saisons précédentes est dispo sur le blog !