Résultats du Bingo Séries #49

Salut les sériephiles,

Je sais bien que depuis mardi, il n’y a pas eu grand-chose sur le blog à se mettre sous la dent du côté des séries, mais je crois bien que cette soirée ne prend pas le chemin d’un gros visionnage non plus. Cela va encore m’en laisser beaucoup trop pour tout voir demain, mais bon, on verra bien ce que ça donnera demain – c’est un autre jour après tout.

Là, je vais mettre momentanément de côté ma fatigue et écrire cet article, puis ça va finir en soirée dodo devant un film, je crois, si possible un truc qui permette de poser son cerveau. Et ça tombe bien, cet article me permet aussi de le faire, parce que les résultats du Bingo Séries, ça s’écrit facilement.

Anniversaire du Bingo (4/4)

Stats de la semaine #49 – Just One More EpisodeJ’ai réussi assez rapidement à venir à bout de ce thème qui n’était pas bien compliqué cette année, avec des points faciles à valider. Le plus compliqué fut de trouver le titre d’une série au sein d’une autre, parce que ce n’est pas évident d’y penser, mais j’ai eu un beau « Person of Interest » dans Walker. Autrement, Betty a tendance à corriger tout le monde en permanence dans Riverdale, j’ai eu un cliffhanger sacrément inattendu dans Charmed et beaucoup plus de barbe dans un flashback de The Falcon and the Winter Soldier.

Anti (4/4)

TFSA – Mes personnages chouchous de 2018 | Smells like Chick SpiritCe thème m’aura fait découvrir les nuances subtiles des antidépresseurs et anxiolytiques auxquels je ne connais absolument rien, mais j’ai finalement validé les anti-dépresseurs avec la série El Foundou, dont il faudra que je parle à un moment sur le blog. Autrement, j’ai assisté à une intoxication alimentaire nécessitant un antidote dans The Wilds, un personnage se la jouait totalement antisociable dans Fear the Walking Dead à s’isoler dans sa cabane et dès le début du mois NCIS a proposé un épisode avec un acte anticonstitutionnel. Le mot a été prononcé, c’était improbable !

Sherlock Holmes (4/4)

Lindsey Morgan (#131) – Just One More EpisodeJe pensais vraiment galérer sur ce thème, mais la grille n’était pas si compliquée que ça ce mois-ci finalement – le plus dur fut le thème précédent. En revanche, il fallait vraiment varier ses séries pour la réussir… Enfin, je dis ça, mais j’ai eu une référence au héros britannique dans Riverdale également et Walker m’a offert le point de quelqu’un parlant à un mort – ce n’était pas la seule ce mois-ci. J’ai cru ne jamais mettre la main sur un détective privé, mais Le Caméléon est passé par là (en premier) alors que c’est avec Debris que je valide l’accent britannique. Ou The Nevers.

Télécommande (4/4)

T: blm Tumblr posts - Tumbral.comOui, oui, c’est aussi un 4/4, et c’est à nouveau avec des séries différentes, en plus ! C’était la clé de cette grille… This is us m’a donné une télécommande TV alors que Station 19 m’a donné le mot prononcé par un personnage la cherchant dans la caserne (cette scène !). C’est dans Resident Alien que j’ai eu une première télécommande manipulant un vaisseau (ce n’était pas la seule ce mois-ci) alors que la télécommande vocale a mis plus de temps à pointer le bout de son nez. Merci Liza d’avoir un GPS dans Younger.

Action (3/4)

I will always come back to you — booasaur: The Wilds (2020) - 1x10Oui si proche du but… Mais en même temps si loin : pour arriver à 20, il aurait fallu que je regarde une série britannique (c’est honteux de ne pas pouvoir valider ça avec The Nevers !), mais bon, quel était l’intérêt d’arriver à 20 quand j’ai eu le 19e point quand j’avais déjà trois 20/20 ? Je ne me suis donc pas forcé à finir la grille, surtout que je me suis déjà forcé à regarder The Wilds, une série parfaitement anti-moi. Les autres points ? Une illustration un peu foireuse, mais qui me donnerait presque goût au dessin et NCIS vu à la télévision.

J’arrive donc à 19/20 grâce à… quatorze séries différentes ! Pas mal du tout cette grille d’avril/mai. Il va maintenant falloir que je commence celle de mai/juin. Il est plus que temps, j’en vois qui valident déjà plein de points !

Bingo Séries #50

Salut les sériephiles,

« Alors qu’on commence plus ou moins la période de déconfinement » écrivais-je il y a un an… comment ne pas commencer cette grille par exactement les mêmes mots ? Je ne vais pas perdre de temps en introduction, cela dit, parce que dans une heure tout pile, il me faudra être en direct pour le prochain podcast de 42 minutes qui promet déjà d’être sulfureux – il va être question de nudité dans les séries, c’est le jeu de mots le plus naze de l’histoire de ce blog !

Avant ça, je ne pouvais pas faire l’impasse sur un des articles les plus attendus chaque mois : nous sommes en mai, on peut officiellement commencer une nouvelle année de Bingo Séries avec la cinquantième grille, rien que ça. Inutile de préciser qu’évidemment, nous partons sur un thème spécial 50e… et une grille qui ne va pas être évidente avec deux points que je trouve impossible… et plein d’autres points que je n’ai pas arrêté de voir cette semaine. La phase de tests s’est bien déroulée, ce qui ne peut vouloir dire qu’une chose : on va galérer sur tous les points que je trouvais facile et valider les difficiles en un rien de temps ! J’espère que ça vous rend aussi impatient que moi !

PS : le #WESéries aura lieu pendant cette grille, le week-end prochain 😉

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 mai au 7 juin 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

La 50e !

Il fallait bien que ça arrive un jour, et surtout, il fallait que ce soit un thème !

  1. Un acteur qui a la cinquantaine à l’écran : J’étais parti sur l’idée d’un personnage ayant 50 ans pile, m’enfin, je sens que ça va être galère. Contentons-nous des acteurs qui ont effectivement entre cinquante et cinquante-neuf ans, ça devrait faire l’affaire, tout de même !
  2. Le nombre 50 est affiché à l’écran : Un grand classique du Bingo chaque fois qu’il est question d’un nombre important dans un thème : trouvez-moi ce maudit cinquante à l’écran. Ce peut-être en utilisant les chiffres romains ou écrit en toutes lettres, car je ne suis pas aussi chiant qu’on veut bien nous le faire croire sur Twitter !
  3. Cinquante personnes au moins à l’écran : Je ne sais pas si vous vous souvenez de l’époque précédent le covid19, mais parfois, on allait à un concert ou à des événements avec plein de monde. Par chance pour nous, un paquet de séries continue de faire comme si la pandémie n’avait jamais existé et on n’avait de toute manière certainement pas vu toutes les séries qui précèdent celle-ci… Il existe donc des scènes où l’on peut voir cinquante personnes… Mais y en a-t-il bien cinquante à l’écran en même temps ? On va se marrer à compter. Non ?
  4. Il est fait mention d’un demi-siècle : … ou de cinquante ans en tant que période, pas en tant qu’âge (genre si quelqu’un dit qu’il a 50 ans, c’est le point un ; si un objet est perdu depuis 50 ans c’est bon. Since/for en anglais, tout ça tout ça). C’est un point volontairement difficile : j’aime bien terminer les thèmes par quelque chose de plus compliqué à trouver ! La mention peut être à l’écrit ou à l’oral, et elle peut aussi se calculer (genre on est en 2021 et quelqu’un nous dit que depuis 1971, il n’a pas bu une goutte d’alcool ; bim, cinquante piges).

Armageddon

Le thème exact était « film de ton choix » et Coralie a eu la bonne idée de choisir ce film que je n’avais jamais vu. C’est un problème qui se règle facilement heureusement, j’ai donc pris 2h30 de ma semaine à découvrir ce film culte… Et je suis prêt à trouver des points en rapport avec celui-ci ! N’hésitez pas à regarder le film, d’ailleurs, il est très sympathique !

  1. Un personnage prononce le mot Harry : C’est un peu comme « Jack » dans Titanic, c’est le mot qui revient tout le temps dans le script de ce film. C’est aussi un point super simple avec certaines séries, notamment Charmed, je reconnais… Mais bon, c’est comme ça, il y a toujours des gens pour qui la vie est plus simple que d’autres, c’est pareil pour le Bingo. Puis, consolez-vous en disant qu’à l’origine, j’étais parti sur un personnage ayant les initiales « AJ »… mais j’ai eu peur que personne ne puisse trouver ça !
  2. Il est question de la NASA : Cela se complique sensiblement avec les séries que j’ai en stock pour ce mois-ci, mais je me dis que certains personnages peuvent possiblement faire des blagues dessus. Il est souvent question de la NASA dans les séries américaines après tout. La mention peut être orale ou écrite, ce peut aussi être le logo qui est reconnaissable sur un T-shirt ou en arrière-plan. Fun fact, le budget de la NASA cette année est officiellement moins élevé que celui accordé par Amazon Prime Video à la première saison de la future série Seigneur des anneaux. Le monde est fou !
  3. Une météorite est vue ou évoquée : Encore une fois, je me dis que ce point est parfait pour reprendre Supergirl… mais ça fait plus d’un an et demi que je me fais des points piège comme ça et que je n’ai pas besoin de la regarder finalement ! En tout cas, kryptonite ou non, il va vous falloir un gros caillou venant de l’espace. Ou se trimballant dans l’espace, d’ailleurs. Météore, comète, météorite, astéroïde… tout est validé, sinon, je sens que ça va partir en débat comme les anti-dépresseurs :’)
  4. Un personnage demande de tout faire pour en sauver un autre : Oh, je ne vais pas spoiler le film, mais il nous faut donc un personnage qui insiste très fortement auprès d’un deuxième pour faire en sorte que le troisième reste en vie, « quoiqu’il en coûte » comme dirait la girouette qui a rechangé d’avis aujourd’hui ! Ah ATTENTION : la personne qui demande ça n’est pas censée être elle-même en danger ! Elle est en sécurité quand elle demande ça… Je compte totalement sur les séries médicales pour valider ce point, j’avoue, mais qui sait, on aura peut-être des surprises !

Dead

Tequi s’est demandée pourquoi je n’avais pas nommé ce thème « mort », tout simplement. En vrai, moi aussi. La phase de test m’a fait valider plusieurs fois cette semaine les points de ce thème…

  1. Le mot « dead » est écrit à l’écran : ou « mort », tout simplement, ou n’importe quelle autre langue, hein. Ouvrons l’œil sur les articles de journaux qui utilisent souvent ce mot-là dans les gros titres, mais aussi sur les calepins de personnages ne pouvant pas communiquer à voix haute parce que dans deux univers différents. Oui, oui. Quelqu’un aura-t-il la même référence que moi ?
  2. Des personnages assistent à un enterrement : Sortez les mouchoirs, bien sûr, mais aussi bien sûr les « SPOILERS ALERT ». Merci de ne spoiler personne, de simplement indiquer l’épisode où vous les voyez et c’est tout. L’enterrement peut être une crémation ou une cérémonie pour jeter les cendres dans la mer, bien sûr ; c’est à prendre au sens large. Si vous regardez une série avec des extraterrestres qui momifient le cadavre avant de le donner à bouffer par des cafards devant un parterre de spectateurs, ça me va aussi. Non, je vous rassure, je n’ai vu ça dans aucune série, c’est juste mon imagination qui s’emballe. Est-ce vraiment rassurant ?
  3. Quelqu’un dit avoir peur de mourir : Je sais, ça aurait pu le faire pour le thème précédent aussi, mais tout est lié ce mois-ci. Bon, quelqu’un qui a peur de la mort, c’est fréquent, j’imagine, mais de là ce qu’il l’exprime… Oh, si, ça arrive, là aussi dans les séries médicales. D’ailleurs, je l’ai validé deux fois sur ma phase de test. C’est un point facile, j’y crois.
  4. Quelque chose est dead : C’est là que l’importance du mot est révélée, parce que « la ligne a été coupée » en anglais donne « the line went dead », vous voyez ? Bref, quelque chose est mort, en panne, coupé… Et quelqu’un nous dit que c’est « dead » ou c’est « mort ». Peu importe la langue, tant que si on le traduit en anglais, ça donne bien dead (donc si vous regardez une série française où quelqu’un dit « la ligne est coupée », vous validez !).

Suspense

Voilà Py_Heck est de retour dans le classement des gagnants de la précédente grille, et il propose à nouveau un thème. Cela faisait longtemps !

  1. Un personnage est stressé dans l’attente d’une annonce : Quelqu’un qui attend un résultat médical, un test de grossesse qui n’en finit plus de s’afficher, les résultats d’un examen qui vont bientôt être communiqués… Un univers infini de possibilités s’ouvre à nous pour valider ce point. Le suspense est à son comble pour savoir comment on le validera !
  2. Un personnage garde volontairement le suspense avant une annonce : C’est un autre grand classique des séries : un personnage déclare avoir une grande annonce à faire, puis se la joue Benjamin Castaldi en pleine finale d’un Secret Story à ne pas vouloir nous donner l’information que l’on veut – et à ne pas la donner aux autres. Cela marche sur les assassins qui ne révèlent pas qui est la victime comme sur les personnes qui ont réussi un examen mais ne le disent pas tout de suite…
  3. Vous ne comprenez pas une portion de l’intrigue, et ça vous laisse en plein suspense : C’est totalement inspiré par mon visionnage récent de The Nevers, j’avoue, mais il y a parfois des séries qui nous proposent une sous-intrigue à laquelle on ne comprend pas grand-chose, de laquelle on décroche à chaque épisode et qui finalement nous garde sur un certain suspense en attendant de savoir où ça va. J’espère que vous avez ce genre de séries en stock… Sinon, commencez The Leftovers, The Nevers ou The Wilds, vous devriez y trouver votre compte. Non, je déconne pour la troisième, évidemment, ne commencez pas ça !
  4. L’issue d’un combat/d’une dispute est incertaine : Et le suspense est à son comble pendant quelques instants, parce que vous stressez vraiment pour la survie d’un personnage ou pour les conséquences de la dispute sur la suite de la série (il ne faudrait pas que bidule crève maintenant/que truc se fasse virer !). Bref, un moment dans un épisode qui vous accroche particulièrement et vous laisse les yeux fixés sur l’écran en mode « oh mon dieu, mais comment ça va finir tout ça ? ». Oui, ça aussi, c’est un point que j’aurais pu valider facilement cette semaine.

Actions

  1. Regarder un épisode 50 (en ayant vu les 49 précédents): J’ai hésité entre cinquante épisodes dans le mois, une série des années 50 ou simplement ce point-ci. Je ne suis même pas sûr d’en avoir un en stock moi-même, ça tombe généralement sur les saisons 3 ou 5 le cinquantième épisode d’une série… Je vous laisse faire vos calculs ! Par contre, pas de triche en mode « tiens, je vais regarder le 50e épisode de telle série à laquelle je ne connais rien », ce ne serait pas drôle. Sur un malentendu, moi, ça va me motiver à binger à fond la saison 2 du Caméléon
  2. Un épisode avec un acteur d’Armaggedon : Parce que vraiment, les acteurs de ce film ont eu des belles carrières aussi à la télévision, essayez de vous trouver un épisode avec l’un d’entre eux ! Bon, Ben Affleck, ça peut être compliqué, mais Liv Tyler… Facile ! Et si vraiment c’est encore la dèche le 1er juin et que vous voulez valider ce point, un rewatch d’un épisode déjà vu sera possible, mais uniquement à partir de cette date-là.
  3. Un hommage à un personnage mort que vous aimiez : À nouveau, évitez de spoiler donc commencez par dire que vous allez valider le point 19 avec la mort d’un personnage dans telle saison de telle série. Une fois que vous avez dit ça, dites son nom. Un hommage, ça peut être beaucoup de choses, pas forcément une photo (surtout si vous êtes sur Twitter) : pensez aux chansons en rapport avec ce personnage, faites-nous un petit éloge de son caractère, trouvez quelque chose que vous diriez à son enterrement, soyez créatifs si vous êtes manuels (fanart, etc.). Il y a des dizaines de manières de valider ce point, et c’est bien ça que j’aime le plus !
  4. Arrêtez de dire où vous en êtes au point 16 : Ce mois-ci, il y aura du suspense dans le Bingo Séries ! Ce point numéro 20 sera le seizième que vous validerez, et pour cause : à partir du point 16, interdiction de dire ce que vous avez trouvé jusqu’au 7 juin à 20h… Gardez pour vous votre victoire à cette grille ! Cela permettra un vrai suspense pour la publication de la prochaine, pour savoir s’il y a eu assez de personnes à 20 ou non… Par contre, évidemment, quand vous arrivez à vingt, vous venez me donner vos quatre derniers points, histoire que je sache qui est la personne qui finit en premier 😉

Le bonus geek : Nouvelle année du Bingo, nouveau retour à zéro ! Le 25 mai, c’est encore et toujours la journée des geeks ! Ce jour-là, vous pourrez donc choisir de ne pas valider le point de votre choix… Mais attention, comme l’an dernier, ça ne touche qu’un seul point de la grille et il faut l’annoncer en commentaire de cet article le 25 ! Et comme je suis généreux, cette année, si vous avez fini votre grille avant ça, vous pouvez également choisir d’offrir votre point bonus à quelqu’un (qui pourra donc ne pas faire deux points grâce à son bonus et au votre).

Bingo Séries #49 : 4 ans !

Salut les sériephiles,

Je sais ce que vous allez dire, il n’est pas normal que cet article soit encore écrit à la hâte il y a moins de deux heures alors que ça fait cinq jours que la grille pourrait être prête. Malheureusement, avec ces actualités, vous vous doutez bien que les journées ne sont pas vraiment reposantes, et j’ai eu besoin de faire un break de mon écran une bonne partie de l’après-midi pour me calmer.

De toute manière, la grille n’aurait pas été fun si je l’avais écrite en étant énervé, alors vous n’avez rien perdu au change. C’est parti pour une nouvelle grille, donc, et j’en oublie le point le plus essentiel : c’est l’anniversaire du Bingo, encore, déjà ! Enfin, plus exactement, c’est dans quatre heures qu’on pourra fêter les quatre ans du Bingo. Et pour cet anniversaire déconfiné, j’ai remis à zéro les thèmes, histoire qu’on ne soit pas trop dans la répétition !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 avril au 7 mai 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Anniversaire du Bingo

Comme d’habitude, on commence cette grille anniversaire par un petit récapitulatif des points des éditions précédentes ! Ainsi, j’ai demandé sur Twitter quelques nombres entre 1 et 960, nombres correspondants aux divers points du Bingo depuis sa création (en vrai, 948 items différents depuis sa création, certains sont retombés deux fois… et même trois fois, maintenant !), et voici donc les quatre points que vous avez choisi, probablement sans même le savoir :

1. 364 – « Quelqu’un corrige quelqu’un d’autre: à la manière agaçante de tous les professeurs, on cherche quelqu’un qui corrige oralement (ou de manière manuscrite !) une faute d’orthographe, de prononciation, de vocabulaire, etc. Bref, on cherche un Ted Mosby ! » – Eh, c’était ma rentrée en tant que professeur, ça ! (grille 18)

2. 960 – « Un cliffhanger que vous n’aviez vraiment pas vu arriver : Merde, mais pourquoi est-ce que WandaVision est terminée ? J’espère que la prochaine série Disney + aura la même capacité à me rendre dingue et me décrocher la mâchoire ! Si vous êtes comme moi, ce point peut s’avérer particulièrement difficile parce que vous êtes habitués aux twists des séries… Mais même moi, je me fais avoir par certains rebondissements, franchement ; et je suis sûr que vous pouvez l’être, vous aussi ! Parfois, même, vous êtes surpris par tous les cliffhangers. Tant mieux pour vous : vous marquerez vite ce point ! Ne spoilez pas pour autant le contenu du cliffhanger, hein » – Pas hyper original ce choix de Laura, c’est répétitif du mois dernier ehe (grille 48)

3. 404 – « Un personnage avec plus de barbe que d’habitude : Le concept du movember ? Ne pas se raser de tout le mois. Il est hors de question que je le fasse (surtout que j’ai tendance à avoir la barbe qui vire au roux si ça pousse trop, HELP) donc je n’attends pas que votre personnage dise explicitement faire ce challenge… toutefois il doit être vu avec plus de barbe que d’habitude. Bref, nous cherchons un personnage qui déprime suite à une rupture et se retrouve en 24h avec une barbe de trois jours, ou un rescapé sur une île déserte qui ne peut plus se raser, un changement de look radical d’entre saison, etc. Un personnage avec plus de barbe que d’habitude, quoi. » – J’avais oublié l’existence de ce point, mais je le trouve sympa, c’est chouette de le retrouver (grille 20).

4. 500 « Entendre le titre d’une série dans un épisode : Le 179epoint a été choisi par TaniaJe vous laisse avec la description proposée à l’époque : « je n’arrête pas d’entendre des personnages me parler de « salvation » dans diverses séries alors ça m’a donné l’idée de ce point. ATTENTION, il ne s’agit donc pas d’un personnage disant qu’il va regarder la série, mais bien d’un personnage qui emploie le titre d’une série dans sa phrase sans avoir conscience que c’est le titre d’une série (ou en tout cas sans y faire explicitement référence). C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il y a quand même une série qui s’appelle Friends quand même. » Ouais, c’est tellement un copier-coller que je vous ai carrément laissé la répétition finale! » – INCEPTION ! Le 500e point était déjà un point du thème anniversaire, mais pour la deuxième année du Bingo. On y avait choisi le 179e point, qui est donc le tout premier point du Bingo à être joué une troisième fois. Joyeux anniversaire !

Anti…

Tequi a trouvé que c’était une bonne idée de proposer un thème qui permette de varier les points et les séries, alors elle était bien contente d’avoir ce choix. Voilà ce que ça donne :

  1. Une série parle d’un antidote : Généralement, un antidote, ça soigne un poison ; mais ça peut aussi être une métaphore (l’alcool devenant l’antidote aux déboires amoureuses et aux cœurs brisés par exemple). J’ai bien écrit que c’était à la série d’en parler, ça laisse donc la porte ouverte à toutes les possibilités : un personnage peut utiliser le mot, on peut en voir un sur une étagère d’une boutique ou dans un jeu vidéo !
  2. Un personnage utilise des antidépresseurs : C’est fou comme les premières idées qui me sont venues avec le mot « anti » sont liées à la médecine. Je vais tenter de compter sur Grey’s Anatomy pour ces points, logique, non ? Il nous faut donc un personnage qui utilise des antidépresseurs ; les placebos fonctionnent, mais pas les métaphores. Bref, il faut qu’il avale des pilules, quoi. Et ne reproduisez pas ça chez vous sans prescription médicale, hein.
  3. Un personnage se la joue antisociable : Tu perds ton sang froid ! Un personnage qui refuse de se rendre à une soirée ; un personnage qui passe sa journée enfermé chez lui sans voir personne (qui a dit confinement ?) ; un personnage d’adolescent qui s’isole au fond de la classe en refusant de parler aux autres et qui n’a pas d’amis… Le point s’interprète de plein de manières différentes, mais ça ne devrait pas être trop compliqué de le comprendre correctement et de jouer avec ça, je pense !
  4. Anticonstitutionnellement vôtre : Aïe, un personnage fait une action anticonstitutionnelle, voilà ce qu’il faut comprendre de ce point… Bon courage avec ce point ! Avant de vous déconnecter rageusement, pensez à toutes ces séries politiques sur les coulisses de la Maison Blanche et tout, je suis sûr qu’on peut trouver des choses anticonstitutionnelles. Pour se simplifier la vie, on va partir sur ce qui est reconnu comme anticonstitutionnel : les lois d’apartheid et séparations blancs/noirs sont donc anticonstitutionnelles, y compris si vous regardez une série où elles ne le sont pas encore. Bien sûr, ça marche aussi avec la fiction : des séries de science-fiction s’intéressent parfois à la construction d’une société, et tous les actes à leur encontre sont anticonstitutionnels. Et puis, de manière plus large, les attentats vont compter aussi. Avec ça, vous devriez trouver de quoi marquer ce point !

Sherlock

Parmi les exemples de points donnés par Gaëlle quand elle a eu le thème « série au choix » et qu’elle a pensé à Kaamelott, il y avait « trouver un personnage qui dise c’est pas faux ». Je ne veux donc entendre personne protester contre ces points, merci !

  1. Un détective privé à l’écran : Le personnage du détective privé n’est pas obligé d’avoir une réplique et il n’est pas forcément un personnage récurrent ou principal ; mais il est détective. Jusque-là, ça ne devrait pas être trop compliqué à trouver, il y en a plein les séries (et aucun dans nos vies, franchement).
  2. Un personnage à l’accent anglais : On ne retirera jamais à Sherlock son magnifique accent anglais, non ? On ne le retirera pas non plus à Fitzsimmons ou à tout un tas d’autres personnages de séries. A vous, donc, de trouver un acteur à l’accent britannique bien prononcé dans les séries que vous regardez. Je vous conseille Debris, mais on va encore m’accuser de ne pas être objectif après.
  3. Un personnage mort parle à ou est vu par un autre en vie : Je ne veux rien spoiler à Sherlock, mais le personnage des romans est tout de même connu pour être mort et avoir été ressuscité : mort parce que son auteur voulait conclure cette saga, revenu à la vie parce que les fans l’ont réclamé. Et ça, c’est un procédé qui existe encore aujourd’hui dans de nombreuses séries : beaucoup de personnages décèdent et sont encore présents dans les épisodes ou saisons suivantes parce que les personnages qui les connaissaient rêvent ou hallucinent. Parfois, ils ressuscitent, aussi. Et parfois, ce sont des flashbacks, mais attention, les flashbacks ne fonctionnent pas : il s’agit vraiment d’un personnage qui revient à la vie et/ou qui est bien mort mais que quelqu’un entend/voit. Les fantômes, ça marche ; même si ce n’est pas tout à fait ce que je cherche.
  4. Une référence à Sherlock Holmes : Élémentaire, mon cher Watson ; no shit Sherlock ; Baker Street… La référence peut être à la série britannique, aux livres, à l’auteur, etc. Vous allez voir qu’on va être surpris : il y a beaucoup plus de références à Sherlock que ce qu’on imagine ! Puis, bon, il y a une série Netflix sur le sujet qui vient de sortir quand même !

Télécommande

Un thème tout sympathique choisi par Melifog, et je l’en remercie parce que ça doit faire deux ans que tout le monde le boude ce thème !

  1. Un personnage utilise une télécommande TV : On commence assez simplement avec un personnage qui utilise une télécommande pour allumer la télévision. Ou pour l’éteindre. Ou changer de chaîne, changer le volume, etc. Simple, basique, ça va.
  2. Une télécommande pour un véhicule/robot : De la voiture téléguidée d’un personnage enfant à celle d’un scientifique qui manipule un robot à distance pour ouvrir un vaisseau extraterrestre susceptible de lui péter à la tronche, tout fonctionne. À vous de jouer, maintenant !
  3. Une télécommande vocale : Les fans de Charmed vont m’en vouloir parce qu’on en a une il n’y a pas si longtemps, mais l’idée est ici de trouver un objet qui fonctionne à commande vocale. Parce que techniquement parlant, la commande vocale, c’est la télécommande des flemmards. Combien de fois ai-je rêvé d’avoir les pouvoirs de Paige pour pouvoir faire venir à moi une télécommande posée trop loin, en plus ?
  4. Quelqu’un prononce le mot « télécommande » (remote control) : Franchement, à l’origine, je voulais faire un point sur l’usage détourné d’une télécommande en tant que micro ou sur quelqu’un tapant sa télécommande pour qu’elle fonctionne, mais je ne pense vraiment pas que ce serait un bon calcul sur l’avenir pour avoir des 20/20. Au dernier moment, je modifie donc ce point pour quelque chose d’un peu plus simple… mais pas forcément évident non plus. Et maintenant que j’ai fait ça, vous pouvez être sûr que personne ne parlera de télécommande, mais que tout le monde s’en servira comme micro. SUPER !

Actions

  1. Illustrer votre propre grille du Bingo Séries : Non, pas d’image de grille ce mois-ci, je suis trop en retard… et j’aime bien cette idée : je vous demande de créer votre propre illustration de grille. Ce peut être fait à l’ordinateur ou sur papier ; sur Bullet Journal ou sur feuille libre ; dessiné à la main ou constitué de photos imprimées ; sous la forme d’un calendrier de l’avent pour les gourmands ou d’un simple poster à cocher… Soyez créatifs et partagez vos plus belles créations de grilles du Bingo sur Twitter ou sur Instagram, avec le hashtag #BingoSéries (et mon @ pour que je partage svp ; @ShipouJG sur Twitter, @JomeTV sur Insta). Voyez ça comme un cadeau d’anniversaire que vous faites au Bingo 😊
  2. Voir un épisode anti-vous : Bon, il va être temps de sortir de nos zones de confort. Regardez donc le pilot d’une série que vous pensez que vous n’aimerez pas du tout ; ou un épisode supplémentaire d’une série que vous aviez détesté. Cela fonctionne aussi pour un rewatch si vous avez en tête une série que vous n’aviez pas aimé il y a quelques années et que vous pensez être capable d’aimer. De mon côté, ce serait donc un épisode d’une série type The Big Bang Theory ou Game of Thrones; ou genre un drama historique.
  3. Voir un épisode d’une série britannique : Je crois que j’étais parti sur quelque chose d’un peu trop complexe avec ce point, alors j’y reviens pour simplifier : n’importe quel épisode d’une série britannique fera l’affaire. Concrètement, ça me validerait aussi le point 18 parce qu’il y a un bon tas de séries britanniques historiques qui ne m’attirent pas du tout… Plus qu’à trouver une série dont je suis prêt à voir deux épisodes, même si je n’aime pas. Sur un malentendu, je pourrais me retrouver à être fan de The Crown ou Downtown Abbey. Pas d’obligation de combiner les points 18 et 19, évidemment.
  4. Utiliser une télécommande pour regarder une série (ou pour chanter un générique, allez) : Si vous êtes des adeptes des tablettes, ordinateurs ou smartphones, ça posera peut-être un problème, mais après tout, il y a encore des séries à la télévision, alors il suffira de l’allumer avec la télécommande pour regarder un épisode passant à ce moment-là. Les lecteurs DVD ou Blu-ray aussi ont des télécommandes. Ce point peut également fonctionner avec un rewatch, parce que bon, je vais être généreux, c’est un anniversaire après tout !

Le bonus geek : Joyeux anniversaire, il n’y en a pas au mois d’avril, histoire de nous rappeler qu’à l’origine, on galérait avec nos vingt points sans la moindre chance de leur échapper. Bon courage pour ce nouveau mois !

Bingo Séries #48

Salut les sériephiles,

Le #WESéries m’avait fait peur et j’avais décidé de sortir une grille de Bingo assez compliquée le mois dernier… Tellement compliquée, d’ailleurs, que personne n’a réussi à en venir à bout. C’est rare un tel échec de l’ensemble d’entre nous. L’avantage, c’est qu’on est tous dans la même galère quand c’est comme ça. L’inconvénient, c’est que ça me fiche une pression monstre sur la grille suivante.

J’ai donc joué à l’autruche pendant longtemps et je l’ai rédigée à la va-vite en fin d’après-midi. Elle n’est pas passée par la même phase de tests que les autres, ça promet de belles catastrophes… mais eh, cette fois, tout le monde a choisi les thèmes puisque vous êtes un peu plus d’une quinzaine à avoir voté ce midi sur Twitter.

J’ai laissé peu de temps pour les votes cela dit… C’est que je sentais bien que j’étais trop en retard. Tout le monde avait envie de simplicité en tout cas, car on a des thèmes assez communs à un grand nombre de séries.

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 mars au 7 avril 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.


Retour du soleil

J’ai trop envie d’y croire et il fallait bien que je trouve un nouvel angle pour aborder le printemps, non ? On commence à avoir un bon nombre de grilles qui l’évoquent déjà, là !

  1. Quelqu’un qui bronze : J’aime commencer par de la difficulté, mais il y a tellement de séries se déroulant en Californie qu’on devrait réussir à trouver de quoi faire… même si tout le monde est en pause en ce moment ! Ironiquement, bronzer ne se fait pas qu’au soleil et une séance d’UV fonctionne également, si jamais vous en trouvez une à un moment. On ne sait jamais.
  2. Un personnage est vu au lever du soleil : Attention, un insert qui montre le soleil en train de se lever n’est pas suffisant : la scène doit vraiment être tournée au lever du soleil ! Privilégions donc les séries tournées en extérieur avec l’aurore au loin. Parfois, des scènes tournées en studio fonctionnent malgré tout : on voit alors le soleil levant à travers une fenêtre. Petite aide : privilégiez les fins de saisons, c’est souvent là qu’on en trouve dans un paquet de séries !
  3. Un personnage retrouve le soleil après un long moment : Je laisse volontairement flou l’idée d’un « long moment ». Ca peut être un personnage torturé et/ou enterré vivant qui retrouve le soleil après quelques heures ou des personnages qui viennent de vivre six mois de nuit consécutives. Dans un cas comme dans l’autre, vous voyez bien que c’est un long moment… Et je ne vous parle même pas du premier épisode de The 100 ! D’ailleurs, c’est retrouve ou trouve, je vais être sympa. On note que ça fonctionne aussi avec les vampires suicidaires.
  4. Un personnage revient d’une destination ensoleillée : Je vous rassure, le bonus vous permettra de vous débarrasser de ce point un brin galère ! Au cas où, il s’agit donc de penser à trouver des personnages qui sont partis en vacances où ils ont pris le soleil. Remarquez, je dis ça, mais dans mon prochain épisode de NCIS, il y aura techniquement un personnage revenant d’Afghanistan, et ça me paraît être une destination ensoleillée également quand il était dans le désert… bref, tout ça pour dire que ça ne marche pas qu’avec les vacances : une destination ensoleillée, ça marche aussi si c’était pour le travail !

Ustensiles de cuisine

Comme d’habitude, j’ai vérifié si ce thème était déjà tombé, car il me disait vaguement quelque chose. Ben, j’ai juste retrouvé ces mots dans un très vieil article de Bingo où il était question d’un roi enfonçant une fourchette dans la main d’un de ses sujets. Charmant.

  1. Un personnage possède un mixeur dans sa cuisine : Je simplifie vraiment notre vie car il suffit de voir l’objet dans la cuisine d’un personnage ; pas forcément de le voir s’en servir. De toute manière, c’est un des objets que l’on voit le plus fréquemment dans les séries, alors je ne m’inquiète que partiellement, il y aura bien quelqu’un pour nous mixer un cocktail ou un smoothie. En revanche, j’ai bien précisé dans la cuisine, méfiez-vous !
  2. Un personnage se sert d’ustensiles pour cuisiner : Concrètement, il faut un personnage en train de faire la cuisine, mais attention, il doit se servir de plusieurs outils pour cela… Le plus souvent, on découvre le personnage débordé par tout ce qui lui arrive, avec des ustensiles un peu partout autour de lui, de la farine sur le nez et des habits sales. Ou alors, c’est un chef cuisinier. Parmi les ustensiles, je vais être sympa, on va compter les couverts, les pots à épice, les casseroles ou les machines comme les fours et micro-ondes. Et oui, les potions de Charmed, c’est de la cuisine aussi.
  3. Un personnage utilise un couteau de boucher : Enfin, de boucher ou équivalent, un long couteau bien tranchant qui sert à couper la viande, quoi… mais après rien n’empêche de l’utiliser pour tuer quelqu’un. D’ailleurs, si on a certitude qu’un couteau de la sorte a été utilisé par un personnage (accusé d’un meurtre ayant eu lieu hors écran par exemple), c’est également bon, je vous rassure !
  4. Un personnage utilise un rouleau à pâtisserie : Aïe, ça se complique, mais la description est évidemment la même, s’il s’en sert comme d’une arme, ça fonctionne aussi. Je ne sais pas trop où on va trouver ça, mais j’en ai déjà vu dans plusieurs séries franchement. C’est souvent l’ustensile utilisé pour nous dire qu’attention le personnage a sorti l’artillerie lourde. Moi aussi avec ce point !

Effets spéciaux

Pour le coup, je me souviens très bien que ce thème est tombé l’été dernier ; il n’y a donc pas si longtemps que ça. Les effets spéciaux les plus simples ont donc déjà été évoqués dans le Bingo… Pas grave, en voici une nouvelle fournée !

  1. Du sang qui gicle à l’écran : Le personnage se prend une balle dans le bras ; une victime de meurtre se prend un couteau dans le ventre ; un coup de poing fait saigner un nez, on ne fait pas plus facile et classique que ce point-là… Et pourtant, le faux sang, c’est déjà un effet spécial ! C’est plus ou moins compliqué d’en trouver en train de gicler, en revanche, on a l’habitude de voir les blessures… mais là, il faut que les gouttes de sang soient propulsées. Allez, je vous donne genre trois jours pour tous avoir validé ce point.
  2. Une voiture roulant en studio : Le fond vert pas bien réussi qui défile alors que les personnages sont en voiture, on le connaît tous normalement. Il est encore régulièrement utilisé dans un certain nombre de séries, alors je vous laisse trouver une série qui en abuse pour marquer ce point.
  3. Un acteur est remplacé par un cascadeur : Les cascades font partie des effets spéciaux les plus usuels dans les séries et les films, et tous les acteurs ne sont pas toujours capables de les faire. Le personnage est alors vu de très loin ou de dos, histoire qu’on ne sache pas que ce n’est pas le même acteur que d’habitude qui est en train de l’interpréter. Certaines séries en abusent, d’ailleurs.
  4. Quelqu’un change d’apparence à l’écran : Métamorphoses, vampires, démons à visage parfois humain, super-héros qui change de costume de manière « magique » (donc pas une simple affaire de je déchire ma chemise)… Les effets spéciaux servent parfois à changer totalement l’apparence d’un personnage. À vous de trouver un plan où l’on voit cette métamorphose s’effectuer à l’écran. Si c’est hors écran, ça ne marche pas, donc.

Cliffhanger

C’est marrant, cette semaine, j’ai dû envoyer à une collègue mon article définissant ce que c’était… mais je vois que les participants du Bingo savent déjà ce que c’est. Bon, au cas où, l’article est juste ici : ce que c’est qu’un cliffhanger. Sur ce, il est temps de passer à la grille, non ?

  1. Un épisode qui propose plusieurs cliffhangers : Vous pouvez donc être sûrs que je regarderai au moins un épisode de Riverdale ce mois-ci. L’idée est donc d’avoir trois à cinq « dernière scène de l’épisode » se finissant sur un moment censé nous donner envie de revenir.
  2. Une news choquante… au prochain épisode : Un personnage ouvre la porte, mais on ne sait pas qui est derrière celle-ci. Un personnage reçoit un coup de téléphone et s’évanouit. Un personnage reçoit un SMS et inspire un grand coup. Un personnage déclare « j’ai quelque chose à te dire, ça va tout changer entre nous »… mais l’épisode est déjà terminé et vous ne connaîtrez la réponse qu’à l’épisode suivant. Oui. C’est la définition même de cliffhanger, redonnons-lui du sens.
  3. Un personnage entre la vie et la mort : C’est trop tôt pour avoir une fin de saison là, non ? Bon, on va faire avec alors… Vous connaissez tous l’histoire : un coup de feu est tiré en fin d’épisode, mais on ne sait pas qui est la victime ; quelqu’un est laissé dans un coma ; un personnage est passé à tabac dans un endroit où personne ne le retrouvera ; un autre est jeté au fond de l’océan avec un boulet et personne pour venir le sauver… Il y a des classiques dont on ne se défait pas !
  4. Un personnage est suspendu dans le vide : Et ça, peu importe que ce soit en fin d’épisode ou non, l’idée est de revenir à la base étymologique du mot avec un personnage accroché comme il peut à une falaise. La falaise, vous allez tous me tomber dessus si je la donne comme ça, donc j’élargis, le personnage peut se rattacher à la vie en haut d’un immeuble dont il tombe, d’un avion dont il tombe, d’une falaise dont il tombe ou que sais-je encore ?

Actions

  1. Regarder un épisode au lever du soleil: et si vous vivez en France, je vous conseille de le faire vite, parce qu’en ce moment le lever du soleil, c’est 7h20 environ. Cela tombe bien, c’est plus ou moins l’heure de mon réveil le matin et cette semaine, j’en ai profité pour regarder La Légende de Korra. Il me reste encore quelques épisodes, alors pourquoi pas ? Ne cherchez pas à gruger : le lever du soleil, ça dure trois minutes ; et il faut qu’au moins quelques secondes soient dedans. Hâte de voir vos tweets matinaux ! Oups, on va me râler dessus, je sens.
  2. Cuisiner devant une série : Utiliser un mixeur ce n’est pas bien pratique, mais faire cuire du riz, ça ne fait pas beaucoup de bruit et ça n’empêche pas de regarder un épisode en même temps par exemple. Je sais que c’est déjà dans les habitudes de certains, moi y compris si c’est un repas que je prépare en étant seul – pourquoi pensez-vous que je regarde Walker ? Ce point ne devrait pas trop poser de problème.
  3. Élire votre pire effet spécial du mois : Le but est ici de trouver la pire scène possible avec les effets spéciaux les plus ratés selon vous… Mais ne déviez pas de vos habitudes de visionnage pour autant, regardez vos séries habituelles et trouvez celle qui rate le plus ce genre de scène. Le point peut être marqué dès les premiers jours avec une scène où c’est particulièrement raté… et rien ne vous empêche de trouver pire ensuite et de changer ce point. Si vous n’avez rien d’ici un mois, vous déciderez le 6 avril, a posteriori, lequel était simplement le moins réussi à défaut d’être raté. C’est juste que ça vous complique la tâche si vous visez le 20/20.
  4. Un cliffhanger que vous n’aviez vraiment pas vu arriver : Merde, mais pourquoi est-ce que WandaVision est terminée ? J’espère que la prochaine série Disney + aura la même capacité à me rendre dingue et me décrocher la mâchoire ! Si vous êtes comme moi, ce point peut s’avérer particulièrement difficile parce que vous êtes habitués aux twists des séries… Mais même moi, je me fais avoir par certains rebondissements, franchement ; et je suis sûr que vous pouvez l’être, vous aussi ! Parfois, même, vous êtes surpris par tous les cliffhangers. Tant mieux pour vous : vous marquerez vite ce point ! Ne spoilez pas pour autant le contenu du cliffhanger, hein.

Le bonus geek : Au cours du mois, on aura la fête des Grands-mères (demain), la journée internationale du droit des femmes (le 8), la journée mondiale de la plomberie (11 mars), la journée nationale de la bataille d’oreillers* (le 4 avril), etc. Je n’ai pas réussi à en faire des points intéressants, même si je débordais d’idées ! En point bonus, vous avez donc le choix de piocher une de ces journées et de la transformer en point. Le point bonus est donc : effectuer une action en rapport avec la journée (une fête, un événement, un anniversaire, des élections) où vous regardez l’épisode. Et comme je suis sympa, vous pouvez aller jusqu’à trois points bonus (sur trois journées différentes). … C’est parti pour le déluge de questions !

* Je fais un copier-coller de ce point par rapport à l’an dernier et personne ne m’a fait remarquer que j’y parlais de bataille d’oreilles ? Franchement, merci à vous, je vois que je suis lu attentivement.