Bingo Séries #41

Salut les sériephiles,

C’est un petit été pour le Bingo Séries, avec un seul gagnant pour la grille de Juillet pour l’instant (bravo !), même si j’ai bon espoir de réussir à la terminer moi aussi avant d’entamer la suivante, que je vous propose dans cet article ! Elle me paraissait simple cette grille, mais elle en a laissé plus d’un hagard… Espérons que la nouvelle nous portera plus de chance, même si je l’ai un peu corsée pour éviter d’avoir trop de gagnants d’ici dimanche, avec le #WESéries qui devrait permettre de bien avancer, tout de même !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 août au 7 septembre 2020. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Météo estivale

Je sais, je me répète plus ou moins chaque été avec ce genre de points, mais ils sont incontournables de la période, que voulez-vous ? En plus, la grille est assez compliquée comme ça, permettons-nous des points faciles !

  1. Un personnage ébloui par le soleil : Grand classique des séries avec sortie de confinement, ce point peut être aussi facile que difficile selon vos visionnages. Un personnage qui sort et met des lunettes de soleil à l’écran, ça fonctionne aussi… mais on doit le voir mettre les lunettes de soleil, sinon ça ne fonctionne pas.
  2. Un personnage a besoin de s’hydrater : On commence dans les (nombreux) marchandages à venir avec cette grille, mais l’idée est d’avoir un personnage qui a vraiment besoin de boire de l’eau, pas juste quelqu’un qui se sert un verre parce qu’il a soif. Non, il faut que ça fasse quelques jours qu’il n’a pas bu ou qu’il soit en plein désert ou qu’il soit infecté par un virus alien qui le vide de son eau. Bref, l’hydratation est absolument nécessaire et peut même être offerte par l’hôpital.
  3. Un orage éclate : Rien ne vaut l’ambiance lourde des orages estivaux qui viennent et vont, non ? Je ne demande pas forcément que ce soit l’été dans votre série (mais ce serait mieux quand même), mais juste que l’orage éclate : on doit au minimum entendre le tonnerre gronder donc, sinon ça ne fonctionne pas du tout, vous vous en doutez ; avec un éclair, c’est bien vu également !
  4. Une vague de chaleur : Elle peut être naturelle ou artificielle (radiations, notamment) mais tous les personnages de la série et leur environnement doivent se prendre un coup de chaud au cours de l’épisode. Comme c’est un point compliqué, on notera que certaines séries (coucou Smallville) propose ça comme pouvoir à un personnage, et auquel cas, ça peut fonctionner aussi un personnage qui réchauffe quelque chose ou quelqu’un par ses yeux ou ses mains et grâce à des pouvoirs… si et seulement si la vague de chaleur qu’il provoque est visible. Enfin, une explosion provoque aussi une onde de choc qui peut être considérée comme une vague de chaleur si on la voit bien visuellement (c’est rarement le cas si c’est une voiture qui explose, ça l’est plus souvent en cas d’explosion de bâtiment, ce qu’on a tous eu l’occasion de voir récemment malheureusement). Bref, une vague de chaleur à l’échelle de l’environnement OU une vague de chaleur visuellement visible (tautologie !).

Luxe

Bravo à Geeleek d’avoir réussi à finir cette grille en premier, et plutôt en avance en plus ! Cela lui a permis pour la première fois de choisir un thème, et voilà donc ce avec quoi il a voulu nous faire jouer ce mois-ci…

  1. Une voiture de luxe est vue à l’écran: Je vois d’ici les débats qui vont me tomber dessus parce qu’on aura pas tous la même définition de voiture de luxe, mais notons donc qu’il faut une voiture d’une marque vraiment chère (Mercedes, Tesla) ou une voiture futuriste (type Batmobile) là où tous les autres personnages ont des voitures normales. Par contre, une voiture futuriste dans une série futuriste, ça n’a rien de luxueux sauf s’il est indiqué que le personnage a la voiture la plus chère du marché.
  2. Des bijoux de luxe vus à l’écran: Même combat, en fait… un joli collier ou même une bague de fiançailles tout ce qu’il y a de plus banal, ce n’est pas du luxe. Par contre, le braquage d’une rivière de diamants dans une bijouterie, là, c’est bingo. Ne soyez pas de mauvaise foi en validant le point, vous savez faire la différence entre des pierres très précieuses et des bijoux Claire’s. Je n’ai rien contre Claire’s, hein, mais on cherche de quoi faire rêver Blair Waldorf !
  3. Une villa à la taille disproportionnée par rapport à son nombre d’habitants : Oh, Lucifer, je compte tant sur tes enquêtes pour me rapporter ce point ! C’est un truc très classique des séries, en vrai, surtout quand ça se passe du côté de Los Angeles (ou de St Tropez souuuuuus le soleil), de nous montrer des villas immenses occupées par un célibataire ou un couple sans enfant. Là encore, on n’a pas tous la même définition de « taille disproportionnée », je sais bien, mais à partir du moment où la chambre fait la taille d’un salon et le salon d’une maison, avec vue imprenable et piscine de la taille d’une salle à manger, vous savez que vous êtes bons pour valider le point.
  4. Une salle de vente aux enchères: C’est le point un peu compliqué de ce thème et je suis dégoûté de l’avoir vu dans un de mes épisodes de la semaine dernière parce que je ne suis pas convaincu d’en revoir une de sitôt. Il faut bien des points compliqués… Personnellement, il n’y a que dans des séries que j’assiste à des ventes aux enchères de toute manière. Et comme je sens que vous allez marchander comme dans une enchère, je parle bien d’une salle de vente, une vente avec enchères au marché du coin, ça ne marche pas. En revanche, la salle de vente sans la moindre vente, ça fonctionne, si jamais vous devez tomber là-dessus sur un malentendu…

Panne

Le combat fut acharné sur Twitter entre vingt personnes ayant pris le temps de venir voter (merci), mais c’est finalement la panne qui a eu le plus de votes (deux de plus que les autres, en fait). Un brin redondant avec le thème échec du mois dernier, mais ça devrait le faire !

  1. Une panne de voiture : Super, le coup de la panne, il ne manquait plus que ça dans une grille de Bingo ! On va prendre « panne » au sens large, le pneu crevé, ça passe (purée, ça aussi je l’ai eu ces quinze derniers jours !) ; la voiture emmenée au garage sans qu’on ne puisse voir à l’écran la panne, ça passe aussi.
  2. Une panne d’électricité (ou coupure de courant imprévue) : Je me trolle moi-même, j’ai aussi eu ça cette semaine dans une série. Quand les lumières s’éteignent d’un coup et que les écrans d’ordinateur deviennent tous noirs pour une raison ou une autre, ça fonctionne. Notons que les vaisseaux spatiaux qui n’ont plus d’énergie d’un coup, ça marche aussi (on sait jamais). Il faut une panne d’électricité, quoi.
  3. Une panne d’oreiller : Un personnage a oublié de mettre son réveil ? Un personnage se lève trop tard ? Hop, point validé. Généralement, ce genre de scène s’accompagne d’un personnage qui se réveille en sursaut en regardant son réveil ou son portable, en panne. Ou juste sans batterie. Est-ce que j’ai vu ça récemment dans mes séries ? Plusieurs fois, alors ça ne m’inquiète pas trop !
  4. Une panne sexuelle : « Ca arrive même aux meilleurs », absence d’orgasme féminin et autres éjaculations précoces sont acceptées ici comme « panne sexuelle », de même que des périodes d’abstinence non volontaire dans un couple (genre « ça fait X temps qu’on l’a pas fait, tu me trompes ? »). Je sais, c’est un point difficile, et clairement pas un point qu’on peut trouver dans toutes les séries… Mais honnêtement, je pense que tous les sériephiles ont déjà entendu ce genre de répliques, non ? Je prends l’idée de « panne sexuelle » au sens très, très large en plus, alors vous allez bien trouver un point !

Ascenseur

Un thème que j’adore et que je voulais voir tomber depuis un moment, mais personne n’en voulait jamais… Bien sûr, maintenant qu’il tombe, c’est mort, je ne vais pas les marquer ces points ! Plus qu’à reprendre Suits et prier…

  1. Un personnage appuie sur le bouton d’un ascenseur : On commence dans la simplicité, parce qu’il suffit de voir un ascenseur pour que ça fonctionne. La plupart du temps, on voit les personnages se soucier de l’étage vers lequel ils vont. Cependant, vous remarquerez peut-être quelques incohérences sur la manière de se servir d’un ascenseur dans certaines séries où les personnages n’appuient pas sur le bouton, genre « WTF? ». Ça marche sinon pour le choix de l’étage comme pour le bouton d’appel de l’ascenseur, ce point.
  2. La sonnerie des portes d’un ascenseur se fait entendre : Pour le coup, pas besoin de voir un personnage à l’intérieur de l’ascenseur, il suffit d’entendre le « ding » caractéristique pour que ça fonctionne. Vous allez voir, vous n’avez peut-être jamais remarqué à quel point les ascenseurs sont utilisés comme moyen pratique pour marquer l’arrivée ou la sortie d’un personnage…
  3. Les portes d’un ascenseur sont maintenues ouvertes : « Bloquez l’ascenseur s’il vous plaît » hurle ce personnage ayant eu une panne de réveil dans sa villa de taille disproportionnée. Vous connaissez tous cette scène. Vous l’avez tous vu, et pas qu’une fois, et pas que dans une seule série. Mais notez qu’en cas de panne d’ascenseur (j’ai vraiment eu envie de mettre ce point, mais ça aurait été gros) où on ouvre manuellement les portes, on les maintient ouvertes aussi. Pas forcément besoin non plus de mettre la main ou le pied pour maintenir ouvertes les portes : il y a parfois un bouton pour ça. Bref, tous les plans dans lesquels les portes de l’ascenseur se rouvrent ou sont maintenues en position ouverte fonctionnent. C’est large, non ?
  4. Un ascenseur vu d’en haut : Comme dans la promo de Defenders pour ceux qui ont la référence ! Pour voir un ascenseur d’en haut, il faut espérer en effet une caméra de surveillance ou quelqu’un qui débarque par la fameuse trappe (inexistante pourtant ?) d’un ascenseur. Comme d’habitude, je termine comme cela par un point compliqué ce thème 😉

Actions

  1. Devoir adapter vos conditions de visionnage au soleil : Il n’y a pas plus météo estivale que le soleil qui se reflète sur votre écran et vous empêche de discerner quoique ce soit à votre série – surtout que les séries estivales ont tellement l’habitude de se dérouler la nuit, c’est insupportable de les voir faire exprès. J’en ai déjà parlé sur le blog, cela dit. Si vous vous retrouvez à fermer vos volets ou augmenter la luminosité de l’écran (ou à la baisser après fermeture des volets), vous marquez ce point !
  2. Repérer un objet de luxe que vous aimeriez avoir dans une série: Fringue, sac à main, voiture, bijoux, objets technologiques, art déco… Les personnages de série ont souvent la chance d’évoluer dans des mondes bien plus luxueux que nos petits quotidiens de sériephiles amateurs. Quel objet de luxe aimeriez-vous que vos personnages vous offrent, du coup ? Je suis sûr qu’il y en a un, et ça va faire de jolies captures d’écran, forcément !
  3. Être en panne d’envie, d’inspiration ou d’idées, voire de séries : Tous les sériephiles connaissent ce moment, je pense… Vous avez un peu de temps devant vous, mais vous ne savez pas quelle série regarder ou quoi faire. Pire : vous êtes en vacances, mais vous ne regardez aucune série parce que vous êtes en panne de séries ! Voilà. C’est une situation désagréable, mais c’est assez commun en août, et ça va bien avec le thème « panne », non ?
  4. Vivre un ascenseur émotionnel devant un épisode : De la plus grande joie à la pire tristesse ou l’inverse, avec si possible un bon effet de surprise, vous savez tous ce qu’est un ascenseur émotionnel et avec les fins définitives de séries qui nous attendent en août, j’imagine qu’on va pouvoir trouver ça. Attention, pour le coup, ne spoilez pas la raison de l’ascenseur émotionnel (et j’aurais même envie de dire attendez deux jours après diffusion de l’épisode avant de dire avec quelle série vous avez validé le point histoire de ne spoiler personne). Vous êtes des adultes responsables (normalement), soyez sympa avec les spoilers !

Nouvelles grilles copie.jpg

Le point bonus : Vous vous doutez bien que si la grille a quelques points compliqués, c’est parce qu’il y a un bonus facile et intéressant. Comme l’an dernier, vous pouvez remplacer un ou plusieurs points du Bingo par les suivants, uniquement aux dates indiquées… et il y a des petits nouveaux dans la liste, en plus :

07/08 : Journée mondiale de la bière : Boire une bière devant une série
08/08 : Journée du Chat – Un chat (l’animal) est vu à l’écran.
10/08 : Journée mondiale du lion – Un lion (l’animal) est vu à l’écran
12/08 : Journée de la Jeunesse – On fait remarquer à un personnage qu’il est jeune
13/08 : Journée des gauchers – Un gaucher est vu à l’écran (on doit le voir écrire/se servir de sa main gauche).
17/08 : Journée du Chat Noir – Un chat noir (l’animal) est vu à l’écran.
19/08 : Journée Mondiale de la photographie – Un personnage prend une photo
26/08 : Journée du Chien – Un chien (l’animal) est vu à l’écran.
31/08 : Journée du Blog – Faire de la pub pour le Bingo avec un lien vers cet article.
01/09 : Rentrée des classes – Un personnage apprend un nouveau mot ou un nouveau nom
05/09 : Journée mondiale de la barbe – Un personnage touche sa barbe (ou celle de quelqu’un d’autre)

Le #WESéries 15 pour bien commencer l’été

Salut les sériephiles !

Histoire de profiter à fond de l’été pour regarder quelques séries, rien de tel qu’une nouvelle édition du #WESériesCelle-ci débutera vendredi prochain à 19h et est toujours organisée par Ludo et moi-même. Si tout se passe bien, on devrait normalement participer tous les deux du coup, surtout qu’on a dû décaler d’une semaine cette édition faute de pouvoir tout gérer dans les temps le week-end dernier, c’est malin !

« Commencer l’été » ? Avouez que juillet n’était pas si top, alors que ce week-end, on dépasse les 35°C un peu partout… Restons dans la fraîcheur de nos maisons pour regarder des séries !

Pas de changement particulièrement notable à retenir pour cette quinzième édition. Vous êtes les bienvenus pour participer avec nous sur Twitter ou sur le groupe Facebook du #WESéries puisque que tous les amateurs de séries sont invités à participer à ce challenge avec nous – les amateurs, et les autres qui veulent découvrir un peu l’univers des séries aussi, d’ailleurs ! Que tu sois un régulier ou un petit nouveau, cet article propose un récapitulatif des règles, alors c’est parti !

WES15-3

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes jamais vus auparavant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, c’est-à-dire le 7 août, à 19h jusqu’au dimanche 9 août à minuit. L’occasion de me déprimer en réussissant la prochaine grille de Bingo Séries qui paraîtra, si tout va bien, jeudi soir en moins de 48h ?

Pour qui ? Comme je le disais en introduction, c’est toujours ouvert à tous ceux qui le souhaitent. Ainsi, n’importe qui peut décider de participer à n’importe quel moment du week-end avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen d’échanger sur les épisodes qu’on regarde, nos objectifs du week-end, nos avancées… et ça permet également de rester motivés dans le week-end, qui peut parfois paraître long si vous avez choisi les mauvaises séries !

Comme d’habitude et comme tout le monde n’est pas aussi dingue que nous, on vous propose quatre niveaux, plus ou moins simples selon vos habitudes et votre emploi du temps du WE. Essayez quand même de vous surpasser, compliquez-vous la tâche si vous avez déjà l’habitude de voir plein de séries en prenant un niveau plus compliqué ! Chacun peut faire selon son niveau et son emploi du temps, finalement.

Niveaux 15

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou encore 8h30 minutes (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de varier les plaisirs ! Si vous êtes comme moi, il y a sûrement tout un tas de séries dans lesquelles vous avez du retard d’accumulé. J’ai huit épisodes de retard par-ci, quinze par-là, j’ai largement de quoi en trouver treize, beaucoup trop simplement. Dans l’idéal, je vais donc réussir à me terminer la saison 2 de God Friended Me. Ou pas.

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, il va vous falloir… voir un épisode de plus et rester 40 minutes de plus devant une série ! Ouep, c’est le mois d’août, on peut bien se permettre de rendre le challenge encore un peu plus épicé pour tout le monde : avec le défi, il vous faut donc 560 minutes d’épisodes 😉

Le moyen : 720 minutes ! Vous avez compris le principe je pense, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : de finir vos rattrapages non terminés lorsque vous étiez à tenter le basique, tout simplement ! 18 épisodes, c’est un bon moyen de se mettre à jour dans certaines séries, ou carrément de rattraper toute une saison comme je l’ai fait lors de la dernière édition. De mon côté, il y aurait donc encore et toujours The Outpost ou The Other Two au programme, sans oublier bien sûr American Horror Story

Voir aussi : Cet été sur le blog

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en restant 60 minutes de plus devant une série, soit un bon gros épisode de série Netflix ou HBO… Bim, ça fait 780 minutes au lieu de 720. Du coup, autant aller jusqu’au niveau difficile, non ?

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min (ouille !). Cela ne représente qu’un tiers du week-end, hein, vous avez largement l’occasion de manger et dormir, et même d’avoir une vie sociale ! Même pas drôle ce challenge, il n’est pas une vraie excuse pour être associable…

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé ! Moi, j’aurais par exemple Supergirl, mais la flemme est totale. Puis, il y a tellement de séries que je dois encore voir, que je ne sais pas si je choisirais celle-ci.

Vous trouvez ça trop simple ? Je suis bien d’accord avec vous ! Tentez donc de caser 80 minutes de plus dans votre compteur pour atteindre les 960 minutes (et être si proche de l’ultime !).

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait aussi, vous savez ? Lors de la dixième édition, j’y suis arrivé en commençant le samedi après-midi, quand même. Je l’ai aussi fait la dernière fois, un peu aidé par le confinement. C’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre. Après, c’est un challenge, mais c’est le but de ce week-end aussi : se challenger et dépasser nos limites…

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix ou Prime Video avec 13 épisodes… parce qu’autant d’épisodes d’une seule série, ça risque d’être lourd – même si c’est jouable. C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça, tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, on n’est pas là pour se faire du mal, mais plutôt du bien. Puis, il y a la saison finale de The Rain qui est diffusée jeudi, ça peut être l’occasion de la dévorer !

Vous trouvez ça trop simple ? Vous êtes donc partis pour 100 minutes d’épisode supplémentaires dans ce week-end, pour atteindre les 1140 minutes. Ca reste tout à fait faisable, il y en a toujours pour nous faire ce type de score à chaque édition (coucou Enid, dont je vous conseille le blog).

ET VOILÀ ! Pour cette fois, je suis encore incertain de ce que je vais viser comme niveau et/ou défi, mais je ne pense pas aller jusqu’à l’ultime. Si je fais le basique, je serais déjà bien content. On verra bien, vous aurez compris avec les rubriques « je vous conseille » que j’ai énormément de choix de toute manière.

Qu’est-ce que je vais regarder, du coup ? N’étant pas tout seul tout le week-end, je verrais aussi pour peut-être commencer une nouvelle série ; et là encore, j’ai pas mal de choix sur les plateformes de streaming auxquelles j’ai accès (ou Love, Victor, pourquoi pas). On verra selon les envies, aussi, c’est l’avantage de ce week-end de challenge, les règles sont volontairement souples.

Pourquoi 15

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste du copier coller malgré quelques modifications à chaque fois… comme une bonne partie de l’article, vous le savez probablement à force 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer !

Une deuxième bonne raison de participer est de se frotter à la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Sérieset c’est génial aussi quand on rencontre des nouveaux qui se lancent dans l’aventure !

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de cartonner dans la grille du Bingo Séries qui débutera justement vendredi à minuit… C’est l’idéal pour commencer en marquant un grand coup ! Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec : ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV VENDREDI À 19h !

Bingo Séries #40

Salut les sériephiles,

Juillet s’est entamé tellement vite qu’aucun d’entre nous n’a réussi à boucler entièrement la grille précédente du Bingo Séries, qui restera donc dans l’histoire du jeu : c’est la première fois que personne n’arrive à atteindre le 20/20. On est beaucoup à flirter avec, mais on ne parvient pas à 20… La grille n’était pas si compliquée, mais bon, ce n’est pas nouveau : plus c’est compliqué en apparence, plus on y arrive vite ; plus c’est facile, plus on rame. Promis, c’est un théorème qui se vérifie bien souvent ! Espérons que la période estivale soit plus propice au 20/20 et plus généreuse avec nous !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !


Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 juillet au 7 août 2020. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.


Échec

Comment ça, ce thème n’a rien à voir avec le mois de juillet ? Comment vous appelez notre performance à la grille précédente si ce n’est pas un échec ? En tout cas, j’ai l’impression d’un bon gros échec d’écriture de mon côté, alors que la grille avait eu quelques jours de tests avant rédaction qui se passait pourtant bien pour moi. Comme quoi ! Espérons que celle-ci, dans la précipitation, soit meilleure.

  1. Un personnage échoue à un examen : Échec du permis de conduire, du bac ou d’un test de tirs de paintball, ça m’est égal, tant que c’est un examen qui menait à l’obtention d’une preuve que l’examen était réussi !
  2. Un échec informatique à l’ordinateur (erreur 404 ou autre bug) : Grand classique des séries d’espionnage ou de nos heures passées sur Internet, l’erreur 404 et tous les bugs rencontrés par les hackers sont souvent le fruit d’échecs informatiques bien embêtants… Par conséquent, à nous d’en trouver un, mais attention, ça ne fonctionne que s’il est question de quelque chose se passant à l’ordinateur. Eh, ça peut aussi fonctionner pour les flics tentant de tracer en vain un appel depuis leur ordinateur, comme ça, parce que souvent c’est écrit « fail » à l’écran !
  3. Une mission échoue : L’occasion pour moi de terminer mes rattrapages de séries policières, parce que c’est clairement ce dont il est question ici. Par mission, j’entends donc toutes les missions d’espionnage, de sauvetage d’un membre de l’équipe ou du monde si on est dans une série qui voit les choses en grand. Vous connaissez plein de séries avec des missions, je pense, donc vous savez ce que c’est. Et ça marche aussi pour des ados qui se mettent en tête de réussir une mission pour obtenir les derniers potins en interrogeant le quaterback hyper populaire, hein. OK, overdose de 13 reasons why pour moi, clairement.
  4. Quelqu’un joue aux échecs : je vais me mettre à l’abri avant que les fans de The 100 ne viennent me tuer car cette édition commence une semaine trop tard… mais bon, vous voyez l’idée j’imagine, il nous faut un plateau d’échecs. Cela fonctionne aussi si la personne joue aux échecs de manière informatique. Petit bonus pour vous (non) si en plus on assiste à un « échec et mat », admiration éternelle (oui) s’il s’agit juste de figurants jouant à l’arrière-plan dans un parc comme on en voit parfois dans certaines séries.

Multi

Ce mois-ci vous avez choisi les thèmes collectivement sur Twitter, et je dois dire que je ne pensais certainement pas que celui-ci obtiendrait votre approbation. Je suis bien embêté pour trouver des idées maintenant !

  1. Une partie de jeux vidéos en multi-joueurs : Bref, à partir de deux personnes jouant à la console ensemble, on est bon. Cela fonctionne à peu près aussi pour les jeux vidéos en ligne, qui se passent sur serveur et qui permettent à plusieurs d’être en train de jouer en même temps. On notera qu’on peut même faire un combo si nos personnages échouent la mission du jeu… Non ? Je tente de simplifier cette grille autant que possible, j’avoue.
  2. Un personnage qui fait du multitâche : autrement dit, un personnage qui fait plusieurs choses à la fois. Alors précisions tout de suite que marcher ou respirer n’est pas considéré comme une tâche, hein. Par multitâche, j’entends par exemple un personnage au téléphone avec sa fiancée et qui tape sur son clavier pour le boulot en même temps, un personnage qui fait la cuisine et le ménage en même temps, un secrétaire qui organise un mariage et trouve une solution de dernière minute pour le cas de son patron avocat (je mise tout sur Donna dans mon rattrapage de Suits, parfaitement)… Si vous avez des doutes, je reste disponible pour répondre à vos questions (sans spoiler par contre).
  3. Une tenue multicolore : Une tenue avec plus de quatre couleurs différentes sera considérée ici comme étant multicolore… Je sais que la pride était le mois dernier, mais on n’a pas eu l’occasion de la célébrer avec le Bingo, alors n’hésitez pas si vous avez une tenue arc-en-ciel, ce sera avec plaisir ! Bon, plus de quatre couleurs, ça sent quand même la faute de goût par contre, mais rassurez-vous, ça comprend ici les vêtements et accessoires, et les éventuels motifs sur les vêtements, c’est donc plus simple qu’il n’y paraît, je pense.
  4. Un personnage de multimillionnaire : C’est peut-être plus compliqué à trouver… sauf qu’on a tous en tête des séries à la Salvation avec des personnages plus riches que Crésus et Picsou réunis. Dans l’idéal, il faudrait que ce soit précisé que le personnage l’est, mais quand il y a de l’argent en vue, on a toujours un personnage pour le souligner, non ? C’est peut-être un point plus compliqué que les autres, mais il en faut bien, sinon la grille aura une durée de vie plus éphémère que Quibi et ce n’est pas l’intérêt non plus.

Filtres

Content de voir ce thème tomber, parce que je l’aime beaucoup et que je l’attendais particulièrement !

  1. Un filtre Snapchat/Instagram/Facebook utilisé par un personnage : Allez, on commence par un point plutôt facile pour tous ceux qui ont des adolescents dans leurs séries du moment… ce sera plus compliqué pour les autres, mais je suis sûr que vous allez trouver. À noter que je donne ces réseaux sociaux à titre d’exemples, mais ça marche si c’est un réseau social imaginaire ou juste un filtre qui y fait penser.
  2. Un personnage filtre son café/son thé : Je sais, ils ont tous des machines à café en capsule désormais, mais n’oublions pas les bonnes vieilles cafetières italiennes et les filtres à café de la bonne époque… Voilà un point qui n’est pas forcément des plus simples, mais on devrait bien trouver ça. J’ajoute le thé pour simplifier la tâche : un simple sachet de thé fait office de filtre, donc bon, voir un personnage qui met un sachet de thé dans de l’eau chaude (ou se servant d’une théière), ça devrait le faire !
  3. Une foule est filtrée à l’entrée d’un lieu : Concrètement, on cherche donc des personnes que l’on ne permet pas d’entrer en boîte de nuit parce qu’ils sont mal habillés ou des gardes faisant le tri à l’entrée d’un congrès pour vérifier que tout le monde a bien une invitation pour être là. Et profitez bien de cette scène, on n’est plus près d’en voir des comme ça avec la distanciation sociale… Ça va réduire le budget figurants cette affaire, franchement.
  4. Un filtre de couleur appliqué à l’image : Les plus courants sont les filtres sépia ou de couleurs chaudes pour nous faire comprendre dans un lieu où il fait chaud (coucou Les Experts), mais on voit parfois de jolis filtres bleus pour accentuer l’effet de la nuit (coucou la version originale de Buffy) ou pour nous dire, avec des lumières bleues et roses, qu’on est dans une boîte de nuit intergalactique. Bref, tout prend une couleur différente grâce à un filtre ajouté en post-production ou grâce à des led de couleurs qui font le même travail. Cherchez notamment les séries où des personnages se droguent, ça passe souvent par ce type de filtres pour accentuer les contrastes… Enfin bon, ce n’est qu’un exemple.

Effets spéciaux

Il existe plein d’effets spéciaux différents, donc c’est un thème vraiment large !

  1. Une explosion de véhicule ou bâtiment : Une bonne grosse explosion, c’est toujours impressionnant quand ça dépasse le stade du grille-pain ou du micro-onde. La notion de véhicule vous permet de compter les bateaux et les avions autant que les voitures, celle de bâtiment, les cabanes comme les immeubles de quinze étages. Ça se combine bien avec les séries policières ou d’espionnage, ça !
  2. Un fond en image de synthèse : Un décor futuriste, un personnage qui saute d’un avion ou juste des personnages en voiture à Paris si l’on en croit God Friended Me, c’est beaucoup, beaucoup plus courant qu’on ne le pense. Saurez-vous repérer les fonds verts dans vos visionnages de mois ? Attention, il est bien question du fond, ce qui suppose qu’il y a un personnage devant (cela peut aussi être la vue d’une fenêtre).
  3. Une créature en image de synthèse à l’écran : Je ne veux pas gâcher vos vies, mais non, les séries avec loups-garous utilisent rarement de vrais loups dans les scènes d’action, l’ours polaire de LOST était largement une création informatique (mais c’était une poupée à la base pour le tournage et la première bande-annonce) et les créatures magiques d’un certain nombre de séries n’existent pas. Plus qu’à en trouver une… Par contre, attention, un robot n’est pas une créature ; on cherche une créature vivante, qui respire vraiment de l’oxygène.
  4. Un acteur maquillé pour changer son apparence de manière radicale (démons, vampires, grand brûlé, etc.) : Une grosse partie des effets spéciaux peut parfois se contenter d’un peu de maquillage, lentille ou perruque pour changer totalement l’apparence d’un acteur… À vous de trouver une série qui fait un bon usage du maquillage pour changer l’apparence d’un personnage. Espérons donc une petite invasion extra-terrestre dans nos séries estivales !

Actions

Pas de Comic Con de San Diego cette année, ça va faire plaisir à certains de ne pas avoir à chercher de vidéos… mais bon, ça rend ce thème (et cette grille) beaucoup trop simple !

  1. Vous échouez à deviner quelque chose devant une série : Typiquement, vous étiez persuadé(e) d’avoir trouvé le meurtrier, mais en fait non. Comme on ne regarde pas tous des séries avec des meurtriers, ça marche pour d’autres rebondissements, du type vous pensiez que Machin allait mourir, mais finalement, c’est Truc qui y passe ; Bidule et Machin étaient forcément en couple à la fin de l’épisode pour vous, mais en fait non (à cause de la mort de Truc, probablement) ; un patient d’une série médicale s’en tire alors que vous pensiez vraiment qu’il allait mourir. Merci de ne pas spoiler en partageant vos résultats !
  2. Boire du jus multivitaminés devant une série : Théoriquement, c’est donc un jus de fruits avec différents types de fruits, donc plusieurs types de vitamines. Comme on est en plein été, les smoothies fonctionnent aussi. Et si vous n’aimez pas ça, ben, mangez plusieurs fruits, tout simplement. Multipliez les vitamines, donc !
  3. Appliquer un filtre de réseau social à une série : Ne spoilez rien, mais faites-nous rire en utilisant le filtre chien sur un personnage de loup-garou, par exemple. Vous avez tous vu ce genre de filtres appliqués à des statues dans les musées ou à des présentateurs télé, faisons pareil avec les séries. On devrait avoir une jolie galerie de photos marrantes ce mois-ci, du coup, et si l’idée vous plaît, on pourra même faire un concours des meilleures à la fin du mois :’) Attention, pas besoin de chercher une application si vous n’avez pas ce qu’il faut à portée de main, il existe des tas de sites qui proposent des « filtres marrants » ou des « filtres à selfie » qui feront très bien le travail, sans rien télécharger 😉
  4. Une scène d’effets spéciaux qui vous bluffe particulièrement ce mois-ci : Il va falloir trouver une scène devant laquelle vous vous dites « wahou », comme quand vous avez vu l’Oceanic 815 se crasher, découvert la planète de Takeshi ou tout le monde danser chez Cosima. Je n’insisterai jamais assez, mais : pas de spoiler !

Le point bonus : Ce mois-ci, on retrouve le point bonus qui m’avait donné l’idée d’ajouter des points bonus à mes grilles du bingo. Vous pourrez… Valider jusqu’à cinq points avec des rewatchs.

Nouvelles grilles copie.jpg

Bingo Séries #39

Salut les sériephiles,

Le mois de juin est déjà arrivé, même si le début d’année est passé sans qu’on ne s’en rende vraiment compte avec tout le confinement. Vraiment, quand il va être question d’un bilan de 2020, je ne vais pas avoir grand-chose à dire. Au moins, je pourrais écrire que j’ai continué à publier régulièrement le Bingo Séries, et ça, c’est plutôt chouette. Les thèmes de ce mois ont beau être inédit, vous allez voir qu’ils ressemblent à certains déjà tombés par le passé, j’espère que vous aimerez tout de même… et que vous êtes plutôt branchés vêtements !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !


Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 juin au 7 juillet 2020. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.


Black Lives Matter

Le premier thème du mois colle toujours plus ou moins à l’actualité, pas de raison de ne pas continuer avec ça ce mois-ci, surtout sur un sujet si important. Les séries prennent le temps de nous éduquer, j’en parlais mardi dernier sur le blog, alors j’espère que cette grille de bingo nous permettra d’en prendre davantage conscience… et surtout que ça permettra de trouver des séries intéressantes à regarder quand on regardera avec quelles séries ces points sont validés !

N’utilisez pas le hashtag du mouvement si c’est juste pour marquer un point sur les réseaux sociaux svp. Le but n’est pas d’instrumentaliser un mouvement pour faire de la pub au Bingo, ni de se divertir sur le dos du mouvement, mais d’en parler entre nous – et avec des concerné(e)s – pour s’enrichir mutuellement et pour ne pas oublier que ça existe. C’est à ça aussi que servent les objets culturels, et les séries en sont.

Si vous utilisez le hashtag, assurez-vous que c’est pour communiquer et échanger sur les séries qui traitent intelligemment de ce sujet, pas pour l’invisibiliser avec la partie jeu du Bingo.

  1. Un contrôle policier dans l’épisode : Le contrôle peut être routier ou piéton, ou même se faire au commissariat, mais l’idée est de chercher quelqu’un qui doit donner ses papiers à un agent de manière à se faire contrôler.
  2. Quelqu’un est repris pour son racisme : De l’insulte à la remarque qui ne se voulait pas raciste mais l’était quand même, du nazi arrêté par la police au lycéen très con, le racisme est un sujet qui pullule encore dans les séries. Heureusement, il y a toujours au moins un personnage pour le souligner et rétablir les choses et nous faire comprendre que c’était avec le but de nous apprendre quelque chose… À nous de trouver un épisode où c’est le cas !
  3. Le personnage principal de la série est une personne noire : L’occasion pour moi de me rendre compte que je n’ai plus assez de séries à mon actif après les fins de Scandal et HTGAWM, pendant qu’Altered Carbon (saison 2) et Dear White People sont en pause. L’industrie a fait pas mal de progrès ces dernières années, heureusement, mais il y a encore du travail à faire sur le sujet.
  4. Un personnage noir meurt : attention aux spoilers lorsque vous communiquez vos points, particulièrement s’il s’agit d’un personnage principal et pas juste de la victime du jour dans une série procédurale. D’ailleurs, c’est l’occasion de souligner que pendant des années, les personnes noires dans ce type de séries étaient soit des cadavres, soit des criminels, de préférence organisés en gang. On en revient peu à peu, heureusement, mais ça continue d’exister alors peut-être que ce point 4 permettra de dénoncer quelques séries qui ont besoin de faire un travail sur elle-même…

Penderie

Thème choisi par Tequi, dans la lignée d’un TFSA récent.

  1. Un vêtement que vous aimeriez bien acheter : Je poursuis totalement dans le thème du TFSA, oui, mais à vous de trouver un vêtement que vous aimeriez bien acheter dans vos séries, celui qui s’accorderait bien à votre garde-robe, quoi. Les accessoires (bijoux, ceinture, chaussures…) ne comptent pas pour les points de ce thème, attention, on parle vraiment de vêtements. Évitons aussi les sous-vêtements, surtout pour ceux qui aiment mettre les photos sur Twitter !
  2. Un personnage a un vêtement similaire à celui que vous portez : à la base, j’espérais pouvoir dire le même exactement, mais ce serait ambitieux. Concrètement, un vêtement de la même couleur que vous (genre, un t-shirt rouge ou une robe noire, par exemple, particulièrement si elle est taillée comme la vôtre). Attention, vous devez porter le vêtement devant l’épisode et, honnêtement, pas la peine de vous changer en cours d’épisode, ce serait de la triche. Pour les choses les plus courantes – par exemple les jeans – la couleur ne suffit pas, il faut que ce soit taillé à peu près partout ou qu’il y ait la même caractéristiques (genre un trou au niveau des genoux, par exemple). Après, je vous laisse assez libre d’interprétation, c’est un point qui reste simple !
  3. On voit la penderie d’un personnage : Penderie, placard à vêtement, dressing-room… L’endroit où le personnage conserve tous ses vêtements sera considéré comme sa penderie pour ce point, sinon on ne s’en sort plus. Et donc, si le personnage est SDF, le sac qui contient ses vêtements peut fonctionner aussi, si on le voit ouvert. Ca va, c’est large !
  4. Un personnage a au moins quatre tenues différentes au cours de l’épisode : Rien de plus frustrant que ces personnages qui ont une garde-robe infinie et une capacité à laver des dizaines de vêtements qui dépasse l’entendement ! Quatre, ça paraît beaucoup, mais ça va super vite : parfois, on nous montre les personnages en pyjama au réveil, en tenue de boulot pour la journée, en soirée avec un nouveau look et enfin durant la nuit, en sous-vêtements par exemple. Et ça tombe bien, parce que le prochain thème, c’est justement…

Sous-vêtements

Thème choisi par Frankie, et promis, elles ne se sont pas tenues au courant de ce que l’autre avait choisi. Enfin, j’espère.

  1. Un personnage met des chaussettes : Parce que ce geste du quotidien n’est pas si courant que ça à l’écran. Plein de fois, on les voit même se rhabiller, mais on ne les voit pas mettre de chaussettes parce que la caméra se concentre sur autre chose… Dur, dur d’être pieds nus sur un plateau de tournage avec les câbles et tout ce qui traîne par terre. À vous de jouer !
  2. Une culotte non portée est vue à l’écran : Je sais, c’est bizarre quand je le présente comme ça, mais c’est en fait très courant, les plans sur les sous-vêtements des personnages pour nous faire comprendre qu’ils viennent de coucher ensemble. On ne compte plus les séries où l’héroïne ne retrouve pas/oublie sa culotte après une nuit torride, aussi. Parfois, plus rarement, on voit aussi des séances de shopping où les culottes sont dans le magasin ou sur un mannequin en plastique. Ca marcherait aussi.
  3. Un homme en caleçon : Grand, grand classique. Je ne vois même pas l’intérêt de préciser ce point, à part pour dire que « en caleçon », ça ne veut pas juste dire sans le pantalon, mais bien sans le haut non plus. On va tolérer le caleçon-chaussettes vu le nom du thème ! Quant à la dénomination homme, on va compter tous les personnages adolescents et adultes pour le coup, comme les ados sont souvent joués par des adultes (et comme je regarde Riverdale en ce moment, parfaitement).
  4. Un soutien-gorge visible malgré les vêtements : Un autre grand classique des looks féminins dans les séries est le soutien-gorge visible à cause d’un décolleté trop plongeant ou d’une association ambitieuse de t-shirt blanc/soutien-gorge noir. Une bretelle qui dépasse d’un t-shirt enfilé à la va-vite pour le week-end, ça marche aussi (parce que oui, les actrices dans les séries ont souvent des soutiens-gorges dans des moments parfaitement improbables), de même que ça fonctionne en cas de personnage dont les vêtements sont déplacés par un amant un peu trop vigoureux – mais attention les vêtements doivent être portés ! Du coup, le chemisier ouvert, ça passe (va falloir que je reprenne Suits), le t-shirt en train d’être retiré, non !

Danse

Thème choisi par Melifog. Regardez Zoey’s Extraordinary Playlist, vous trouverez tout ou presque !

  1. Un personnage danse seul : Il est temps de se lancer dans un rattrapage de Grey’s pour ceux qui sont en retard. Les autres, comme moi, n’ont plus qu’à espérer que ça puisse se trouver. Pour info, s’il danse d’abord seul puis est rejoint par quelqu’un d’autre, ça fonctionne aussi !
  2. Deux personnages dans un slow ou autres danses qui se dansent à deux : Plus qu’à chercher un bal de promo ou un mariage dans mes séries pour espérer retrouver ça.
  3. Des personnages respectent une chorégraphie : Cette fois, il n’y a pas trente-six solutions, il faut trouver une série musicale, je pense, à moins qu’un flash-mob improbable pointe le bout de son nez, mais je n’y crois pas beaucoup. Je me mets en difficulté tout seul avec cette grille, parce que je vais refuser qu’on joue sur les mots pour une fois : les chorégraphies de combat ne passent pas (c’était totalement mon intention au début, mais ce serait trop simple).
  4. Le nom d’une danse est prononcé : salsa, zumba ou autre macarena, slow, rock endiablé ou valse, les noms de danse sont légions… mais ils se font rare dans les séries. Ou pas ? Vérifions ça ensemble, je suis sûr qu’on va en trouver ! Juste, je ne suis pas sûr que c’est The 100 qui m’apportera ce point, mais j’ai tant de rattrapages qui m’attendent…

Actions

17. Voir ou revoir un épisode avec une intrigue #BlackLivesMatter : Je parlais de ce type d’épisode dans mon article de mardi, mais ils sont vraiment nombreux ces dernières années. Entre les séries qui parlent uniquement de ça et celles qui en parlent pour apporter leur pierre à l’édifice, il y a de quoi faire !

18. Porter un vêtement qui vous fait penser à une série : Cela peut être un t-shirt officiel de la série, comme un simple vêtement acheté parce que ça vous rappelait le look d’un personnage que vous aimiez. Les produits dérivés non officiels fonctionnent aussi (heureusement pour moi). C’est un point qu’on a déjà du faire, mais bon, ça fonctionne toujours, non ? Dans l’idéal, vous le portez devant la série en question. Du coup, pour moi, c’est facile, je n’ai qu’à attendre jeudi prochain et remettre mon t-shirt The 100 !

19. Porter de nouveaux sous-vêtements devant un épisode : Bon, évitez les photos sur Twitter, c’est tout. Pour clarifier les choses : ça peut être de nouvelles chaussettes, par exemple ; et on va compter aussi les t-shirts que vous mettriez sous vos vêtements pour sortir ou les pyjamas. Je ne veux pas que vous explosiez votre budget non plus, pas la peine que ce soit flambant neuf, mais bon, faut bien compliquer un peu le point qui est censé être une action, alors prenez quelque chose de récent. Puis pour le fun, vous pouvez tout à fait le regarder en sous-vêtements sans rien d’autres ou quoi. Vivez votre meilleur Bingo !

20. Avoir envie de danser devant un épisode : Il va falloir compter sur de bonnes musiques dans les épisodes inédits à voir du mois, apparemment ! Je suis sûr que ça peut se trouver, surtout un mois de fête de la musique. J’ai hésité, d’ailleurs, à imposer ça pour le 21, mais ça serait vraiment mission impossible, je pense ! En attendant, j’insiste : vivez votre meilleur Bingo !

Le point bonus : Ce mois-ci pas de date limite, il suffira de… Valider le contraire d’un point de la grille. Concrètement, certains points méritent toutefois des précisions parce que leur contraire n’est pas forcément évident :

1. Quelqu’un qui devrait l’être n’est pas contrôlé par la police : et je vous parie que ce sera quelqu’un de blanc…
2. Une remarque raciste n’est pas reprise par qui que ce soit : ça arrive aussi de suivre une scène avec que des nazis, pas exemple.
3. Aucun personnage principal n’est noir dans la série : changez de série, surtout si elle date de 2020. Plus on remonte dans le temps, plus c’est courant, en revanche. Plus on est sur CBS, plus c’est courant aussi…
4. Quelqu’un qui n’est pas noir meurt.
5. Un vêtement que vous détesteriez posséder : d’une personne du même genre que vous, sinon, ça n’a pas grand intérêt.
6. Pas de contraire pour ce point.
7. Un personnage se change sans qu’on ne voit sa penderie.
8. Un personnage a la même tenue durant tout l’épisode (et est présent pour au moins quatre scènes).
9. Un personnage retire des chaussettes.
10. Un plan sur un personnage portant une culotte.
11. Un caleçon non porté.
12. Un soutien-gorge qu’on devrait voir mais qu’on ne voit pas : la magie des effets spéciaux. C’est très rare, cependant, ça me paraît peu faisable comme inverse de point.
13. Un groupe de personnages danse (plus de 5 personnages).
14. Plusieurs personnages dansent un slow ou autres danses qui se dansent normalement à deux : genre un câlin de groupe qui fait un slow.
15. Des personnages qui se plantent dans une chorégraphie : C’est l’heure de regarder Un, dos, tres !
16. Le nom d’une danse est écrit : galère, mais dans certaines salles de gym, ça doit se voir !
17. Pas de contraire pour ce point.
18. Porter un vêtement qui n’a rien à voir avec la série que vous regardez : un maillot de bain devant Survive ou une doudoune devant une série qui se passe dans le désert, genre Midnight, Texas...
19. Voir un épisode en étant en commando : c’est-à-dire sans sous-vêtements. Vous faites ce que vous voulez, ça ne regarde que vous !
20. Trouver une scène où des personnages dansent alors que vous n’auriez pas envie de danser sur cette musique.

Nouvelles grilles copie copie

Bonnes recherches à tous !