Bonne rentrée séries !

Salut les sériephiles,

Je sais, ça fait tout bizarre de lire ces mots-là depuis le temps, mais eh, il est temps pour moi de reprendre en main le blog comme je l’entends.

Après près de cinq ans (je l’ai un peu en travers d’avoir dû abandonner si près d’un anniversaire pareil) de bons et loyaux services sur mes articles du jour, WordPress a tellement bugué que j’ai fini par prendre du retard dans les publications. J’ai plein d’articles qui trainent sur mon ordinateur, mais j’ai pris la décision, mi-août, de ne pas les publier du tout – pour la plupart en tout cas, allez savoir s’il y aura des exceptions.

Il y a plusieurs raisons à cela, et je peux facilement en faire le tour : certains articles sont déjà périmés et n’auraient plus trop de sens aujourd’hui ; d’autres sont trop longs à mettre en page ; certains ne me plaisent pas tellement (surtout les critiques des films à vrai dire, ça faisait un moment que je n’aimais pas trop ce que donnait mon format), d’autres étaient simplement incroyablement répétitifs (combien de fois ces derniers mois ai-je écrit que WordPress buguait ?).

Au cours de l’été, j’ai donc pris du recul avec le blog, m’arrêtant d’écrire les articles quotidiens au 1er août (je les voulais quand même mes cinq ans !). Je suis revenu un peu malgré moi à la source : puisque les articles mettaient longtemps à se publier, je me suis dit qu’il valait mieux me concentrer davantage sur les épisodes. J’en ai vu bien peu cette année par rapport aux années précédentes, et c’est bizarre. Certes, le boulot m’a parasité énormément, mais j’ai aussi eu d’autres projets en ligne qui faisaient que je passais moins de temps sur un WordPress qui me ralentissait et me mettait dans un mauvais état de nerfs.

C’est toujours gênant quand votre hobby censé vous relaxer finit par vous parasiter lui aussi. Cet été, j’ai repris goût au binge-watching avec certaines séries, à la diffusion hebdomadaire pour d’autres et à la critique pour toutes les séries vues. J’ai recommencé les TFSA, mais je n’arrive plus à tenir le rythme non plus. Je l’avais toujours dit : au moment où j’arrêterai d’écrire les 500 mots, tout le reste allait s’effondrer ici.

Depuis, j’ai envisagé plein de choses pour le blog : l’arrêter, bien sûr, surtout que ça semble très à la mode dans mon petit cercle cette année (il y a eu beaucoup de modifications dans les contenus autour de moi) ; le reprendre comme si de rien n’était (mais c’est impossible avec WordPress) ; ouvrir un serveur Discord pour commenter les épisodes (parce qu’il y a plein de possibilités là-bas) ; me contenter des critiques d’épisodes ; faire une vraie rentrée sur le blog… et me voilà aujourd’hui, le 18 septembre à n’avoir toujours pas trouvé de réponse.

Certes, le podcast me permet toujours de commenter ce qu’il se passe dans le monde des séries (bientôt en haut du blog un épisode sur la rentrée, justement), mais ce n’est pas exactement la même chose. Je ne sais pas trop dans quoi me lancer, vous l’aurez compris, mais j’apprécie de pouvoir privilégier des visionnages de séries à l’écriture d’articles sans avoir le regret de foirer mon rendez-vous avec l’article quotidien.

Comme la rentrée des séries est on ne peut plus proche, je me suis remis en plein brainstorm de ce que pourrait donner le blog. L’envie d’écrire est toujours là, le temps plus tellement, la priorité au visionnage est évidente. Et finalement, c’est très bien comme ça. Il y a toujours des lecteurs sur le blog après trois mois sans article quotidien. Le monde continue de tourner. J’aborde donc cette rentrée série différemment : je me dis qu’il est temps d’écouter simplement mes envies.

Il n’y aura plus de « 500 mots sur » ici pour le moment. Si un jour, ça me reprend d’en écrire, vous serez les premiers au courant puisque je les publierai. En attendant, il y aura quand même de temps à autres des « Précédemment dans » (cette semaine ??) pour faire le résumé de qu’il s’est passé dans les fins de saison des séries que je m’apprête à recommencer ; sûrement des articles « focus » sur les saisons que je regarde (et termine) ; probablement quelques coups (de tête, de cœur, de sang, de poing, de foudre, de mou, de pub, de grâce, de blues…) chaque fois que j’en sentirais l’envie là aussi.

J’espère que vous resterez sur le blog quand même (mais je ne m’inquiète pas trop) lorsqu’il y aura des semaines sans article ; et j’essaierai de répertorier les articles qui parlent de certaines séries directement dans les pages saisons de celles-ci. Quant aux critiques, elles continueront chaque fois que je verrai un épisode d’une série que j’ai commencé à commenter ici, avec du retard parfois et puis c’est tout. D’autres séries auront peut-être droit à des critiques sur une saison d’un coup. Je vais essayer de me trouver un planning et un rythme, j’attends aussi mon emploi du temps définitif pour ça.

Bref, c’est beaucoup de blabla pour rien, c’est une réflexion en cours depuis trois mois sans qu’elle n’aboutisse à rien, mais eh, on ne change rien, on continue les mauvaises habitudes, ce qui n’empêche pas que je voulais juste vous souhaiter une bonne rentrée des séries et vous assurer que non, JustOneMoreEp.com n’irait nulle part.

Bingo Séries #66

Salut les sériephiles,

Le temps passe tellement vite que nous sommes déjà à la rentrée : il est donc temps pour moi de dévoiler une nouvelle grille et comme à peu près tous les mois, son arrivée me prend par surprise alors que je suis loin d’avoir terminé la précédente grille. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir vu pas mal d’épisodes ces dernières semaines… Peut-être que je manque d’attention, peut-être que je ne regarde pas les bonnes séries. Qu’importe, tant qu’on s’amuse, c’est le principal.

Pour les nouveaux, les règles sont en fin d’article. N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…


En septembre, le fainéant peut aller se pendre


  1. Un personnage reprend le travail après une pause
  2. Un personnage qui organise un planning
  3. Quelqu’un soupire face à une tache ou du travail à faire
  4. Quelqu’un est critiqué car il ne travaille pas assez

J’ai découvert le proverbe servant de titre à ce thème il y a quelques jours sur Wikipedia, et j’en suis juste fan, alors je devais vous le partager. En vrai, ce n’est jamais qu’un thème de rentrée assez classique, mais avec le twist de la flemme que l’on connaît tous ?

Et quand vous aurez les quatre points du thème, vous pourrez tweeter ça (mais même moi j’oublie de le faire) :

Ce ne sera pas moi le fainéant pendu du #BingoSéries !  https://justonemoreep.com/2022/09/06/bingo-series-66


Ecologie

Ouais, va falloir s’accrocher ce mois-ci.


5. Un geste écologique pour la planète
6. Il est question du réchauffement climatique
7. Il est question de recyclage
8. Un futur où la Terre est cramée par la pollution vu à l’écran


Il n’est pas évident de trouver des points en lien avec ce thème que l’on pourrait avoir malgré tout dans différentes séries. Frankie a choisi ce thème d’actualité pour septembre, et ça m’a un peu inspiré quand même. Pour le point six, les climato-sceptiques, ça fonctionne donc, et pour le point 7, vous pouvez évidemment prendre « recyclage » au sens large.

 

On espère un futur plus joyeux pour le #BingoSéries que celui vu pour le thème écologie.  https://justonemoreep.com/2022/09/06/bingo-series-66


Ephémère

Un thème choisi par Twitter


9. Un personnage casté pour un seul épisode
10. Un personnage n’a son travail que pour un seul épisode 
11. Un logement éphémère pour les personnages
12. Un insecte éphémère


Voilà un thème comme je les aime, parce que ça permet d’aller chercher dans des séries de genres très différents. Par contre, ça nécessite aussi quelques explications : pour le point 9, n’importe quelle victime de meurtres, patient d’hôpital ou que sais-je peut fonctionner en théorie. Attention toutefois aux séries qui les font parfois revenir l’épisode suivant… Pour le point 10, ça englobe les Joey enchaînant les petits jobs, les personnages qui ont une promotion pour un seul épisode (ou les droits pour opérer par exemple), les remplaçants, que sais-je encore. Le point 11 ? Ben, les personnages sont en vacances, en fuite pour une raison ou une autre, dans une maison sous protection policière, bref, vous voyez. Enfin, pour l’insecte éphémère, on va compter n’importe quel type de papillon, sinon, on n’y arrivera jamais ?

Réussir le thème éphémère du #BingoSéries m’a pris du temps, et c’est un peu ironique https://justonemoreep.com/2022/09/06/bingo-series-66


Chagrin

via Twitter


13. Un chagrin d’amour pour un personnage
14. Une larme solitaire sur la joue d’un personnage
15. Un personnage dit qu’il a de la peine, du chagrin
16. Quelque chose se réduit comme peau de chagrin


Pas évident ce thème, mais vous l’avez choisi : pour le chagrin d’amour, merci de ne pas trop spoiler sur Twitter. La larme solitaire, vous la connaissez tous cette larme qui coule pile au bon moment sur la joue de l’acteur. Et le point 16 ? Je ne sais pas trop, une peau de chagrin, c’est quelque chose qui se réduit à chaque utilisation… Il y a plein d’applications possibles pour les séries, les boucles temporelles avec les fruits qui pourrissent au fur et à mesure, les chargeurs de pistolets qui se vident (si votre série est bien faite), surprenez-moi ?

Je n’aurai pas le chagrin de ne pas finir ce thème de #BingoSéries, ouf !  https://justonemoreep.com/2022/09/06/bingo-series-66


Actions


17. Mettre de côté son travail pour regarder un épisode
18. Proposer une affiche mêlant écologie et série
19. Regarder une série de manière éphémère
20. Evoquer votre dernier chagrin sériephile


N’ayez crainte : pour le point 17, je ne vous demande pas de vous faire virer en regardant un épisode sur votre lieu de travail non plus. Votre travail, ça peut être les taches administratives ou le ménage à la maison aussi ; tout le monde n’a pas des copies à corriger ou des cours à préparer en rentrant, JE SAIS. Le point 18 ? C’est l’aspect créatif du Bingo, écoutez : vous connaissez les affiches promo de séries ? Faites-en une qui soit écolo (et faites moi rire dans vos choix ?).

Le point 19 est à hurler également : regarder de manière éphémère, c’est donc juste voir un ou deux épisodes d’une série que vous ne regardez pas… Ce n’est pas forcément le premier épisode, mais ça peut l’être. Le danger ? Accrocher suffisamment à la série pour finalement la regarder. :’) Enfin, pour le point 20, n’oubliez pas d’indiquer la série avant pour ne spoiler personne !

C’est validé pour les quatre actions du #BingoSéries ! https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Le bonus geek : Pour cette rentrée des séries, plusieurs bonus geeks peuvent être obtenus, comme d’habitude ! Ainsi, si vous commencez quatre nouvelles saisons (peu importe la date de diffusion) durant cette édition, paf, un point. Si vous en commencez quatre autres (cette fois-ci avec une diffusion entre le 7 septembre et le 7 octobre), paf deux points. Et si vous en commencez douze en tout, dont huit commençant pendant la durée de cette grille, paf trois points. On s’arrête à douze en revanche, l’idée étant de commencer des saisons pour en voir un peu plus qu’un seul épisode – donc attention, ce n’est pas compatible avec le point 19. Jouez le jeu s’il vous plaît, comptez les épisodes si vous avez vraiment l’intention de continuer la saison.



Pour rappel, vous trouvez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 septembre au 7 octobre 2022 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.
N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.
Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Bingo Séries #65

Salut les sériephiles,

Vendredi prochain à 19h marquera le lancement d’une nouvelle édition du #WESERIES.

Voilà, comme ça, c’est dit et tout le monde l’aura vu avant que je ne trouve le temps d’écrire vraiment l’article. puis, comme ça, surtout, Vous allez voir plein d’épisodes pour cette grille de bingo qui aura ainsi peut-être plus de chance que la précédente… Non parce que je pense qu’on est tous d’accord pour dire que la grille 64 n’a vraiment pas été un franc succès parmi les habitués. Qu’importe, on va donner le meilleur de nous-mêmes pour cette 65e édition, pas vrai ?

Pour les nouveaux, les règles sont en fin d’article. N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…


C’est toujours l’été !


  1. Un personnage en sueur
  2. Un ciel sans le moindre nuage est vu dans l’épisode
  3. Quelqu’un est assis sur une plage
  4. Quelqu’un avec une planche de surf

Je ne suis pas vraiment en train de troller, promis, je m’étais dit le mois dernier que ce serait marrant d’avoir des thèmes qui se suivent pour ces deux mois d’été. Je ne suis pas sûr que ça soit ma plus brillante idée vu la complexité à trouver les points du thème du mois dernier, mais en même temps, je me dis qu’une partie de ceux-ci est peut-être plus facile à trouver. Rien de plus à préciser !

Et quand vous aurez les quatre points du thème, vous pourrez tweeter ça (mais même moi j’oublie de le faire) :

J’ai validé un thème du #BingoSéries qui sent bon l’iode et le soleil !  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Couleurs de cheveux

Rarement un thème n’aura autant fait l’unanimité sur Twitter.


5. Quelqu’un décrit par la couleur de ses cheveux
6. Un personnage qui a la même couleur de cheveux que vous
7. Une couleur de cheveux non naturelle à l’écran 
8. Quelqu’un change de couleur de cheveux

I still would make the same choice.


C’est simple, non ? J’ai vraiment peu cherché l’originalité avec ses points. Pour le point 5, ça peut être la description d’un suspect dans une série procédurale comme une manière désagréable de désigner quelqu’un, en passant par la description d’un enfant perdu à que sais-je encore. Pour le côté « non naturelle », vous avez D’Arcy ci-dessus qui tombe bien comme exemple, mais vous avez l’idée de base qui est plutôt de chercher du vert, du bleu, du rouge, etc. Maintenant, on peut aussi être plus à plus terre et penser aux fausses blondes. Comme vous voulez. Enfin, pour le point 8, j’admets les perruques, sinon, on ne s’en sort plus (mais dans l’idée j’avais plutôt Paige de Charmed).

 

Ce thème de #BingoSéries m’a fait envisager un vrai relooking à force, mais ça y est chéwie, je l’ai validé, c’est mag-ni-faïk  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Talisman & porte-bonheur

Un thème choisi par Twitter


9. Un personnage tient un talisman à la main
10. Un objet portant chance 
11. Un personnage parle de son porte-bonheur habituel
12. Un objet porte-bonheur à l’écran (même s’il n’est pas considéré comme tel).


Pour rappel, un talisman est un objet ayant des pouvoirs magiques ou en tout cas un objet qui est censé protéger son porteur – c’est souvent un bijou. Pour le point 10, on cherche un objet portant chance aux personnages – et oui, ça peut être une potion – tout comme dans le point 11 (même si le porte-bonheur peut pour ce point là être une personne ou une journée particulière). Pour préciser le point 12, enfin, l’idée est donc de voir une coccinelle, un fer à cheval, un trèfle à quatre feuilles ou n’importe quel objet/animal/plante servant de porte-bonheur habituellement, même si dans le contexte de l’épisode, il n’est pas utilisé pour ça. Un chiffre ne fonctionne pas, un dessin d’un de ces objets si.

Peut-on dire que le thème « Porte-bonheur » du #BingoSéries m’a porté chance si je l’ai validé ?  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Gestes déplacés

via Twitter


13. Un personnage fait en public un geste qu’il ne devrait pas faire
14. Un personnage fait un doigt d’honneur 
15. Un personnage mime un acte sexuel
16. Un personnage a la main baladeuse, sans demander le consentement de sa victime


Pour le point 13, je laisse volontairement libre l’interprétation, mais qu’on soit clair, il ne s’agit pas d’aller me trouver quelqu’un qui commet un meurtre non plus. Il faut un geste qui ne soit pas correct, par exemple donner une claque à son enfant ou embrasser quelqu’un qui ne le voulait pas. Pour le point 15, n’importe quel acte sexuel fonctionne : ça peut être celui de ce gif, ça peut être un mouvement de langue comme de hanche aussi… Je sais, ça ne se trouve pas dans toutes les séries, mais bon, ça arrive quand même régulièrement, selon les séries. Il faudra faire les bons choix pour ce thème. Par exemple, pour le point 16, je vais clairement terminer la saison de Special Victims Unit…

Je suis venu à bout d’un des thèmes les plus osés du #BingoSéries et le tout sans faire de doigt d’honneur à son créateur !  https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Actions


17. Transpirer devant un épisode (pas forcément à cause de l’épisode)
18. Changer de couleur de cheveux pour un épisode (ou plus)
19. Votre série porte-bonheur
20. Trouvez au cours de vos visionnages un personnage de série à qui vous feriez un doigt d’honneur (et expliquez-nous pourquoi, hein)


Transpirer, ça devrait être facile car il y a pas mal d’endroits où on annonce encore des températures caniculaires la semaine prochaine. La série porte-bonheur, c’est la série qui vous a toujours porté chance d’une manière ou d’une autre. Si vous n’en avez pas, vers laquelle vous tourneriez-vous pour tenter d’avoir de la chance dans la vie (conseils qu’elle donne, popularité qui permettrait de rencontrer des gens, etc.) ? Et le point 20, ben, je reprécise : il faut que ce soit dans un épisode vu ce mois-ci, histoire que vous le fassiez à l’écran !

Enfin, j’entends hurler d’ici, mais… Il y a eu tellement de votes pour le thème de la couleur de cheveux que je me suis dit que ça pouvait être très fun comme point. Evidemment, il y a le point bonus ci-dessous pour contourner ce problème, mais ce serait plus marrant de tous jouer le jeu, non ? Je vous rassure les perruques sont autorisées, les filtres aussi (regardez alors l’épisode en visio avec quelqu’un par exemple), les objets si ça vous inspire d’avoir de faux-cheveux… mais le plus fun, c’est encore les colorations pour de vrai, provisoires ou non. Dites-moi quelle couleur je devrais tenter (faut que ce soit réaliste par contre, le blond, ça ne prend pas sur moi) et, qui sait ? peut-être que ça me motivera. J’en doute.

Quatre actions terminées pour le #BingoSéries, et pourtant, il fallait carrément changer de couleur de cheveux ? C’est quoi ce jeu ? https://justonemoreep.com/2022/08/06/bingo-series-65


Bonus : Comme l’an dernier, vous pouvez remplacer un ou plusieurs points du Bingo (jusqu’à cinq points en tout) par les suivants, uniquement aux dates indiquées…

07/08 : Journée mondiale de la bière : Boire une bière devant une série
08/08 : Journée du Chat – Un chat (l’animal) est vu à l’écran.
10/08 : Journée mondiale du lion – Un lion (l’animal) est vu à l’écran
12/08 : Journée de la Jeunesse – On fait remarquer à un personnage qu’il est jeune
13/08 : Journée des gauchers – Un gaucher est vu à l’écran (on doit le voir écrire/se servir de sa main gauche).
17/08 : Journée du Chat Noir – Un chat noir (l’animal) est vu à l’écran.
19/08 : Journée Mondiale de la photographie – Un personnage prend une photo
26/08 : Journée du Chien – Un chien (l’animal) est vu à l’écran.
31/08 : Journée du Blog – Faire de la pub pour le Bingo avec un lien vers cet article.
02/09 : Rentrée des classes – Un personnage apprend un nouveau mot ou un nouveau nom
04/09 : Journée mondiale de la barbe – Un personnage touche sa barbe (ou celle de quelqu’un d’autre)



Pour rappel, vous trouvez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 Août au 7 septembre 2022 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.
N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.
Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

The Orville – S03E10

Épisode 10 – Future Unknown – 14/20
Il est difficile de noter cet épisode qui était beaucoup plus bavard et plat que d’habitude, parce qu’il avait une bonne raison de l’être : il s’agit probablement de la fin de la série. Les scénaristes et la production ont donc mis le paquet sur toutes les intrigues des personnages encore ouvertes pour proposer une conclusion de série qui puisse être satisfaisante, tout en laissant ouvert la possibilité d’une suite, mais ça donne une fin de saison un peu décevante. On finit au moins en paix avec cette saison, et possiblement la série, mais sans que ce ne soit pour autant un épisode aussi dingue que le précédent . Cela fonctionne bien dans l’ensemble, la série me manquera, mais si elle devait ne pas avoir de suite… eh bien, je m’en remettrais.

Spoilers

Isaac observe Bortus et Klyden renouveler leur union, et ça lui donne une idée.

 

The only life considered poor is one that’s wasted on apathy.

Je ne me suis pas jeté sur l’épisode aujourd’hui parce que j’avais peur d’en découvrir la durée, mais finalement, il ne dure pas beaucoup plus longtemps que les autres : 1h21, c’est envisageable, non ? Il va bien le falloir de toute manière. Je suis vraiment curieux de ce que la fin de saison nous réservera, parce que cette saison a fait un quasi sans faute pour moi, mais il me semble que tout est à peu près réglé.

Je suis encore triste de la mort de Charlie, bien sûr, mais il faut pourtant s’en remettre : cet épisode est possiblement le dernier de la série. Il me semble que les acteurs ne sont plus sous contrat et la saison 4 n’a pas encore été annoncée, alors comme le dit le titre de cet épisode, le futur est incertain.

Ce début d’épisode nous suit Isaac se baladant dans tout le vaisseau et passant d’un personnage à l’autre pour finalement amener une banane à Claire. Hum, sans jeu de mots graveleux, promis. Ce voyage dans l’ensemble de l’Orville n’est pas sans rappeler le début de saison qui voyait le fils de Claire courir partout pendant une bataille – cette fois, tout est bien plus calme.

Il faut dire que maintenant que la paix intergalactique est revenue, ils n’ont plus grand-chose à faire à bord – ce n’est pas comme s’ils étaient censés être un vaisseau d’exploration. L’exploration du jour ? La culture Moclan, une fois de plus. J’espérais qu’on puisse les laisser de côté maintenant qu’ils étaient des adversaires de l’Union, mais non, ce n’est pas le cas malheureusement.

À la place la culture Moclan continue de faire la pluie et le beau temps au sein de l’Orville : Bortus et Klyden veulent renouveler les vœux de leur mariage à travers une cérémonie nommée Kazh’gahl. Si ça doit être le dernier épisode de la série, je suis un peu déçu que ça soit ça le début de l’épisode, parce que franchement, il est difficile d’apprécier Klyden, et parce que les Moclan ont une mentalité de merde tout de même.

La cérémonie est en plus particulièrement débile et gênante à observer : Klyden doit donc s’échapper dans la forêt, à moitié nu, et devant des témoins. Les témoins du jour ? Leur fille et tous les collègues de Bortus, évidemment. Si Bortus parvient à rattraper Klyden dans les bois, ils auront une union prospère et tout ira pour le mieux. Ils pourront coucher ensemble dans les bois, toujours avec tous les témoins à proximité. Si Klyden triche et se laisse attraper, alors ils seront maudits dans leur union.

OK ? Ben l’épisode passe donc huit minutes sur la cérémonie, avec une scène bien longue voyant Bortus courir à moitié à poil après un Klyden lui balançant un rocher. Pas trop de suspense et pas d’accident : Klyden et Bortus renouvellent leur union devant les témoins – dont Isaac.

Celui-ci observe la tradition et la cérémonie, et apparemment, il est touché dans son esprit logique par cet aspect de l’union. Il entame donc des recherches sur les traditions terriennes et finit par demander Claire en mariage au beau milieu de la cafétéria. Oui, bien sûr, un robot qui souhaite s’engager dans le mariage ? Il n’a pas dû voir les statistiques du divorce, lui, ça va un peu à l’encontre de son obsession de la performance quand même.

Claire est totalement choquée par la situation, et ça finit plutôt en engueulade entre eux. Le pauvre souhaitait pourtant bien faire, et il finit par bien faire en expliquant à Claire que son choix est certes un calcul, mais qu’il a déjà « pensé » au futur : une fois Claire morte, il entend donc continuer de surveiller Ty et Marcus. Et les enfants de Ty et Marcus. Et les enfants des enfants. Et… Bref, vous avez compris.

Par conséquent, Claire passe du choc et de l’énervement à la réflexion : elle se rend compte qu’elle est vraiment amoureuse de son robot, et elle s’en confie à Kelly et Talla. Les trois femmes se bourrent complètement la gueule à se faire un pour/contre le mariage, et c’était plutôt marrant de les retrouver comme ça.

Par contre, pas une d’entre elles ne pensent à Ty et Marcus ? Heureusement qu’Ed est là pour être « l’homme sobre » de la situation et parler d’eux. Par contre, sa solution de leur laisser la décision finale n’est pas exceptionnelle. Claire se décide donc à parler à ses fils, mais bien sûr, ils sont déjà au courant de ce qu’il se passe dans la vie de leur mère. C’est bien logique, c’est un petit vaisseau après tout.

Les fils de Claire sont apparemment prêts à lui pardonner, et puisqu’ils voient leur mère heureuse, ils lui conseillent vraiment d’aller voir Isaac pour se marier. Tout est bien qui pourrait donc bien se passer… mais ce n’est pas si simple, évidemment.

De son côté, Isaac est très patient et attend la décision de Claire, mais John finit par lui faire remarquer que ce n’est peut-être pas une bonne idée de se marier avec sa première partenaire. Il lui conseille carrément de faire des rencards et d’avoir des relations avec d’autres personnes avant de se marier, ce qui est à mon avis un peu débile comme idée. C’est toujours bien d’essayer et tout, mais s’il n’a pas de raison de rompre avec Claire, pourquoi donc irait-il essayer avec d’autres au lieu de se marier avec elle ?

C’est un vieux débat tout ça, ce n’est pas la première fois que je l’entends et chacun a son opinion dessus, de toute manière. Toujours est-il que Claire est prête à se marier avec Isaac désormais, mais que celui-ci a sûrement l’équivalent de doutes, même s’il ne dit rien à Claire. Il accepte la réponse de Claire, il lui dit prêt à se marier… et demande à Kelly de lui faire l’amour. Allons bon.

Il ne le dit pas comme ça, évidemment. Kelly se renseigne sur ce qu’il se passe et parvient à lui expliquer que John n’a raconté que de la merde, mais elle est quand même suspicieuse d’un coup par rapport au mariage à venir. Elle demande à parler à Claire, se retrouve heureuse d’être demoiselle d’honneur de Claire qui la considère comme sa meilleure amie dans l’univers entier, mais… elle doit tout de même lui expliquer ce qu’il s’est passé avec Isaac.

Une fois de plus, Claire se retrouve à faire la morale à Isaac et lui expliquer comment les relations fonctionnent, avant qu’on enchaîne sur une scène ridicule où elle engueule John devant tous ses subalternes. Vraiment, ce n’était pas super comme scène : j’ai trouvé que les acteurs sonnaient faux, franchement. Et c’est gênant quand à côté de ça j’ai trouvé sympa et réussi de voir Gordon être demandé comme témoin d’Isaac.

Le robot le souhaite comme témoin car l’équipage le trouve drôle, mais comme Bortus se trouve drôle, il réussit à pirater cette demande et devenir lui-même le témoin. C’est n’importe quoi, franchement, et je suis presque déçu d’Isaac sur ce coup. Il se rattrape vite à mes yeux en invitant à son mariage le Premier Kaylon et, pour faire bonne mesure, l’ensemble de la flotte des Kaylon ensuite. Pourquoi pas, après tout ?

En tout cas, Gordon ne se remet pas de la situation et de Bortus qui lui pique sa place, une situation qui l’énerve même plus que l’invasion des Kaylon apparemment. Charlie ? Elle n’est même pas mentionnée dans l’épisode, je trouve ça vraiment abusé. Après, rassurez-vous, Gordon retrouve vite le sourire quand il voit son sandwich de l’épisode de voyage dans le temps apparaître soudainement dans l’Orville. Je me doutais bien qu’il arriverait à un moment dans cet épisode, mais je m’attendais plutôt à ce que ce soit la dernière scène.

Ce n’est donc pas le cas. On enchaîne avec l’enterrement de vie de jeune… robot masculin ? d’Isaac, organisé par un Bortus qui décide de se prendre pour Elvis. Allez comprendre, il faut croire que le fun s’est arrêté avec notre siècle ? Ils passent tout leur temps à parler du XXIe siècle, tout de même. Ils auraient pu prendre des références d’une autre époque de temps en temps, aussi. Bon, peu importe, la soirée tourne au désastre et à l’ennui total, à part pour Klyden, plus amoureux que jamais.

À l’inverse, l’enterrement de vie de jeune fille de Claire est excellent niveau fun et amusement. Kelly et Talla organisent une soirée dont elles se rappelleront, grâce notamment à un faux Isaac dans le simulateur pour faire le show. Le lendemain, Claire continue de rusher les préparatifs en essayant des robes. Allez savoir pourquoi, Ed est là pour assister à ça, et si ça ajoute un peu d’humour, ça ne changera pas grand-chose.

Finalement, 4 000 vaisseaux Kaylon arrivent à proximité de l’Orville pour faire flipper tout le monde, avant qu’Isaac n’explique la situation. Toute la planète est donc invitée au mariage de Claire et Isaac, et ça ne pose problème à personne.

Pendant ce temps, le vaisseau met le cap vers Sargas Four, une visite déjà visitée par le passé dont le nom ne me disait toutefois rien. Cependant, une fois qu’ils sont de nouveau en contact avec Lysella, ça m’est revenu. Il s’agit donc de la planète où toutes les décisions étaient prises en votant pour ou contre – en likant ou non – et de la planète où John a failli se faire tuer car tout le monde le voulait mort.

C’est intéressant de ramener cette planète dans l’équation car l’ère des réseaux sociaux ne s’est toujours pas arrêtée dans notre présent, contrairement à la promesse de la série. Lysella était celle qui avait aidé John à s’en sortir et elle a trouvé désormais le moyen de recontacter l’Orville pour demander l’asile et rejoindre l’Union.

Elle n’en a rien à faire que personne d’autre de sa planète ne soit dans l’espace, elle ne veut plus vivre dans sa société complètement nulle où tout le monde décide de voter à l’encontre de tout le monde, car c’est le seul moyen d’avoir un peu d’union. L’Union dans l’espace, c’est autre chose. Ed et Kelly ont un entretien assez profond avec elle pour tester sa motivation, et sa motivation est jugée valable en genre trois minutes. Vraiment, un entretien profond, vous voyez ?

Kelly passe alors une bonne partie de son épisode à expliquer à Lysella les règles de l’Union et de l’Univers. C’est limite frustrant : ça aurait été bien d’avoir tout ça dès le premier épisode de la série, parce que finalement, elle ne fait qu’expliquer des choses que l’on connaît déjà depuis, comme le simulateur (vraiment, j’ai hâte qu’on invente un truc comme ça autrement qu’avec la réalité virtuelle) ou le réacteur.

C’était toutefois intéressant d’avoir une description de ce qui fait la richesse dans l’Union : le salaire n’est pas une nécessité quand un synthétiseur peut te donner tout ce que tu veux, alors la richesse, c’est la valeur que tu as dans la société. C’est vraiment utopique comme système, de pouvoir faire tout ce que tu veux de ta vie sans être jamais mal vu ou considéré comme un poids pour la société, tant que tu fais quelque chose. Mon métier dans l’Union serait probablement de regarder tout plein de séries produites sur Terre au XXIe siècle, depuis le simulateur pour voyager au passage. Tant qu’à faire.

Bien sûr, Lysella a rapidement des tas de questions à poser à Kelly : elle ne comprend vraiment pas pourquoi l’Union ne partage pas ses avancées technologiques qui pourraient sauver des millions de vies sur son monde. Malheureusement, la série avait déjà fait le tour de la question pour nous, alors c’était un peu redondant d’avoir Kelly lui expliquant, plutôt deux fois qu’une, que son monde n’était pas prêt.

C’est frustrant car la leçon est également pour nous qui regardons la série, mais bon, admettons. Lysella a bien du mal à comprendre pourquoi tout de même, et c’est lourd qu’elle ne puisse pas le comprendre toute seule. J’entends bien la culpabilité de survivante qu’elle retire de tout ça, mais ça paraît assez évident que des avancées technologiques trop importantes dans son monde finiraient inévitablement entre de mauvaises mains.

Malgré tout, Lysella demande à quitter l’Orville pour retourner chez elle, et Kelly semble penser que c’est une bonne idée. Il est pourtant évident que le but est simplement d’aller sur sa planète avec tout ce qu’il faut pour recréer un synthétiseur et un simulateur. Bien sûr, l’équipage de l’Orville n’est pas totalement débile, et ils découvrent bien vite qu’elle a dans son sac tout ce qu’il faut pour ça. Kelly se retrouve donc à devoir lui réexpliquer une fois de plus que ce serait une catastrophe, mais cette fois-ci avec le simulateur. Elle aurait pu commencer par-là, parce que c’est tout de même plus parlant.

Lysella semble ainsi prendre la décision de rester, et elle assiste ainsi au mariage de Claire et Isaac, se démerdant, allez savoir comment, pour se retrouver au deuxième rang. C’est un peu abusé. Si la robe de Claire (l’option C si je ne m’abuse ?) est chouette, je suis un peu déçu de voir que le reste de l’équipage est juste avec un uniforme blanc. C’est nul, zéro effort n’est fait. Il en est de même pour les Kaylon, mais ça, c’est moins surprenant, et ils m’ont fait rire à copier l’équipage de l’Orville.

Le mariage ? Il est on ne peut plus simple : dans le simulateur, histoire d’avoir une petite forêt sympathique, Claire et Isaac, sous son apparence humaine, peuvent ainsi échanger leurs vœux. J’aime beaucoup ceux d’Isaac, très raccord avec le personnage.

Ce mariage apporte une conclusion assez classique à la saison/série, avec en plus la possibilité d’apporter une belle scène où Ed constate le chemin parcouru au cours de la saison avec les Kaylon. Mieux encore, les scénaristes ont bien compris qu’il n’y aurait peut-être pas de saison 4, alors ils ont eu la bonne idée de nous ramener Alara !

J’étais très content de la voir, et très surpris aussi. Je m’attendais un peu à ce que ce soit elle la surprise d’Ed, parce que c’est l’une des rares intrigues laissées ouvertes par la série. Son départ était triste et avec une explication originale, rendant sa présence d’autant plus surprenante. Il restera la fille d’Ed de toute évidence, mais on verra bien si une saison 4 aura l’opportunité de se faire ou non. En attendant, la série se termine avec son humour décalé habituel, grâce au discours de Bortus, gênant comme tout, rattrapé heureusement par Gordon, sur décision d’Isaac, capable de comprendre que c’est une catastrophe d’avoir Bortus comme témoin faisant un discours sur tous les défauts de leur couple.

Le discours est un peu cliché et l’humour est forcé parce qu’il y a trop de gens qui rient en arrière-plan pour que je ris moi aussi, mais eh, c’est très sympa. Et la série se termine par une petite chanson de Gordon, avec Lysella rejoingnant le reste du casting, allez savoir pourquoi, et les scénaristes prenant le temps de faire un clin d’œil à Yaphit, dont l’interprète est mort, tout en laissant une porte ouverte pour Kelly et Ed qui se tiennent la main.

Ils me manqueront, vraiment, malgré ce dernier épisode trop plat pour ce qu’était la saison – et la série. Difficile de se dire que c’est terminé, probablement pour de bon.

EN BREF – La dernière saison de la série est vraiment particulière parce qu’elle effectue un virage à 180° par rapport aux précédentes. L’accent est mis sur le sérieux des intrigues plutôt que sur le côté humoristique, voire parodique, voulu les premières années. Elle fonctionne toutefois particulièrement bien, malgré la longueur de ses épisodes, en nous permettant une immersion vraiment complète dans cet autre univers.

Dans le fond, j’ai l’impression que cette saison vers de nouveaux horizons s’est surtout concentrée sur les horizons que l’on connaissait déjà, en développant le potentiel qu’avait toujours eu la série. C’était plus ou moins réussi et l’épisode final est un étonnant exercice d’au revoir/adieu pour boucler autant de choses que possible tout en laissant des portes ouvertes.

En définitive, c’est une saison que je suis vraiment content d’avoir eu après autant d’attente. Je sais qu’elle a divisé, mais je serais de ceux qui la défendront. Au revoir ou adieu The Orville, merci de me laisser en paix avec les intrigues en cours et les personnages, pour me remettre de la décision qui sera prise de la continuer ou non.

La série quitte Hulu, ça semble indiquer un possible renouvellement en vrai… Nous verrons !