Last Night in Soho (#49)

Salut les cinéphiles,

Last Night in Soho - film 2021 - AlloCinéMieux vaut tard que jamais : alors qu’il m’a fait de l’œil sur toute la période où il était en salle, je n’ai pas pu regarder Last Night in Soho. J’ai donc profité de pouvoir le regarder cette semaine, et sans trop de surprise, il est devenu un coup de cœur à son tour. J’en parlais d’ailleurs à demi-mot dans mon article sur Red Notice, peut-être que certains l’auront deviné avec la référence à Downtown. J’adore cette chanson, le simple fait que ce film l’utilise était déjà bon signe pour lui.

Voir aussi Red Notice : entre classique et modernité, un bon moment sur Netflix (#48)

Bon, ce n’est pas la seule chose qui vaille le détour avec ce film, encore que la bande originale est faite quasi-entièrement de chansons que j’adore, alors ça a largement aidé à en faire un coup de cœur. Pour le reste, il faut déjà passer par la case synopsis : Eloise Turner est une jeune étudiante en mode qui se retrouve bien malgré elle propulsée dans les années 60 durant la nuit lorsqu’elle est forcée de déménager à cause de sa colocataire invivable. Dans ses rêves, Eloise suit toute la vie très sixties de Sandie, une jeune femme comme elle qui espère percer dans le chant à Londres. Malheureusement, pour obtenir la gloire et la célébrité, tout n’est pas toujours rose.

Last Night in Soho's dance trick, explained by Matt Smith and Edgar Wright - Polygon

Forcément que tout n’est pas rose, car le film est classé dans la catégorie des films d’horreur psychologique. Bon. Je n’ai pas trop vu l’horreur dans ce film. Il y a certes des moments pour faire peur, mais l’ensemble est très psychédélique, et ça n’a jamais provoqué de frissons de mon côté. En revanche, la photographie très léchée avec ses jeux de miroirs et de couleurs, les décors sublimes me donnant envie de retourner à Londres (particulièrement durant le générique de fin que j’adore tout simplement pour son originalité), les looks et la bande-son, c’est un grand oui.LastNightInSoho's GIFs on Tenor

Le casting également : au côté de Thomasin McKenzie qui a le rôle-titre, on retrouve aussi deux acteurs qu’on ne présente plus aux sériephiles, à savoir Anya Taylor-Joy et Matt Smith. Un gage de réussite ? Je pense que ça y contribue largement, parce que le succès ne peut pas venir du scénario. Etirée sur deux longues heures, cette histoire est très classique et prévisible. Seulement, on ne prend pas le temps de deviner à l’avance les événements, bercés par les images et tous les beaux détails à admirer. Dans le fond, ça m’a parfois rappelé Cruella, ce côté mode hyper présent qui côtoie la bonne musique, c’est toujours un plus pour moi.

Last Night in Soho | TIFF21 GIFs - Find & Share on GIPHYJ’ai donc passé une excellente soirée devant ce film et mis un peu plus d’une heure à écrire un article très court devant. C’est là tout le paradoxe : si le film se classe dans les coups de cœur pour sa simplicité sublime, j’ai quand même pris le temps de faire autre chose devant… Ce qui veut dire qu’un deuxième visionnage sera peut-être pénible et long. Je vais donc en garder un bon souvenir initial et m’arrêter à cet article qui vous en dit du bien.

Si vous cherchez de quoi passer une bonne soirée, ou si vous êtes très peureux mais avez envie de vous aventurer sur un film d’horreur, ça me paraît être le bon film. Vous n’en sortirez pas traumatisés, juste satisfaits. Ou remboursés ? Nope, je n’ai pas l’argent pour ça, assumez vos choix – si vous écoutez mes conseils et que ça ne vous plaît pas, tant pis pour vous (et moi, puisque j’y perds une personne qui me lisait, snif, revenez quand même svp). Rrrrrrr-ghghghghgh! — Last Night in Soho (2021) dir. Edgar WrightAprès, si vous êtes traumatisés par ce film, c’est que l’horreur n’est vraiment pas faite pour vous, car j’étais même surpris de (re)découvrir pendant le film que c’était censé être de l’horreur tellement c’est mignonnet.

Bonne fin de soirée à tous !

Quoi de neuf ? #47

Salut les sériephiles,  

Euh, comment ça il est 22h30 ? Bordel, j’ai la double impression que cette journée passe hyper vite et qu’elle est interminable. C’est plutôt logique : j’ai eu formation ce matin très tôt, puis une après-midi au boulot, puis du boulot et des choses à gérer ce soir, ce qui fait que j’ai l’impression d’avoir eu trois journées en une, sans vraiment laisser la place au divertissement. Bon, j’exagère, j’ai pu voir The Magicians en mangeant, tout de même.

En vérité, tout ça est bien logique : je paie les conséquences de mon WE en séries parce que c’est bien beau de se regarder plein d’épisodes pendant tout le week-end, mais à un moment, le boulot qui n’a pas été fait doit bien être fait, hein. Je m’en doutais de toute manière, je l’avais annoncé avant. Les séries cette semaine, ça va être le régime sec à nouveau, je crois. Quoique, j’ai peut-être samedi pour faire semblant.

On verra bien, en attendant, vous êtes là pour des nouvelles du blog.


Alors, quoi de neuf sur le blog ?

Le WESéries fut une énorme réussite pour moi : j’ai réussi à atteindre le niveau ultime (de justesse, mais ce n’est pas grave) en finissant quatre saisons et en balayant pas mal ma liste de séries à voir sur TVtime. Il me reste plein de retard encore et je n’ai pas de quoi faire un top 50 pour mon calendrier de l’avent annuel, mais ce n’est pas grave, c’était satisfaisant de se sentir en train d’avancer. Malheureusement, le répit est de courte durée avec Disney qui nous balance deux épisodes de Hawkeye dès demain. J’ai hâte de les voir, mais sachant qu’il y a aussi deux films que je souhaite voir au cinéma et que j’ai des réunions jeudi et vendredi soirs… Ben merde, quoi. 

Côté articles, j’ai aussi des choses à prévoir cette semaine, comme par exemple les derniers coups qui sont en retard ou les sept clichés TV du mois. Je ne sais pas encore sur quoi ils vont porter par contre. On va dire que je vais avoir une idée brillante à un moment. J’espère.

En ce qui concerne les séries, le week-end dernier m’a fait avancé pas mal et j’ai pu me mettre à jour dans les hebdos qui comptent vraiment. Ma priorité est maintenant de terminer High School Musical The Musical The Series, Are you afraid of the dark et Manifest afin de pouvoir parler des saisons terminées sur la période 2020/21. Je crois que ce sont les principales qu’il me reste à terminer, j’abandonne l’idée d’être à jour dans Big Shot pour l’instant.


 

Quelques infos-clés :

  • 25 articles publiés la semaine dernière (+14)
  • +18 épisodes critiqués sur le blog, pour 25 vus.
  • 34 commentaires échangés ensemble (+30)
  • La performance de la semaine est… Okieriete Onaodowan
  • J’ai aussi vu quelques épisodes de The Magicians et terminé la saison 1 – et j’en suis au 2×03. C’est tellement bien.
Avec un titre pareil, je ne pouvais qu’écouter pour voir ce que ça donnait. C’est du Adele, pas forcément ma tasse de thé, donc, mais j’avoue, ça s’écoute tout seul et la fin, wow.

la purge saison 2 qui meurt

Sérieusement, mais regardez la série plutôt que de vous spoiler comme ça dans vos recherches Google. Je ne comprends pas. Et ça m’énerve de me retrouver à spoiler des gens contre mon gré, même si eux sont volontaires. J’aurais dû parler de ça aussi dans le podcast d’hier, tiens, les recherches menant au blog et prouvant que les gens aiment se spoiler.

 

The Purge (S02)

Synopsis : Chaque année, pendant une nuit seulement, tous les crimes sont permis aux États-Unis sans que personne dans les autorités n’intervienne. Cette nuit-là s’appelle la Purge, et cette saison 2 suit de nouveaux personnages qui… Plus

Les articles les plus lus :


C’est marrant ce retour de l’article Euphoria… Il aura vraiment tenu quasiment toute l’année en tant qu’article le plus lu de la semaine, ça nous spoile totalement quel sera l’article le plus lu du blog cette année, je crois. En plus, ça va repartir en vrille : Zendaya sera bientôt à nouveau sur grand écran et la saison 2 est prévue pour 11 janvier. C’est bientôt !

Le reste du classement de la semaine ne possède pas vraiment de surprise : on repart sur les gros classiques du blog et sur la période de Noël. Elle commence à être légitime cette période de Noël en plus : plus qu’un mois. Et en plus, ça veut dire qu’il me reste moins d’un mois avant les prochaines vacances. Eh, on tient comme on peut – surtout que je pense vraiment me prendre une semaine complète.



Il paraît qu’ils ont essayé de casser internet avec cette vidéo. Je ne pense pas que ça soit le cas, mais ils ont cassé mon Spotify et les suggestions habituelles. Cela dit, ça finit ici parce que j’ai bien aimé quand même.

Trois saisons qui cartonnent :

Charmed – On ne déloge plus les soeurs Vera de ce classement des saisons très consultées sur le blog, mais je ne sais toujours pas pourquoi elles connaissent ce succès en ce moment. Dire qu’il faut attendre mars pour les retrouver, et même pas toutes.

Station 19 – Je ne suis pas surpris de voir cette série ici : j’ai vu deux épisodes cette semaine, et il s’agissait en plus d’épisodes marquant un vrai tournant dans la série. Je ne suis pas certain d’avoir bien digéré ce que j’ai regardé, d’ailleurs.

9-1-1 – Je suis capable de faire à peu près le même commentaire que pour la précédente… mais le tournant est moins dramatique tout de même. Il l’est suffisamment pour dégager Grey’s de ce classement, en revanche.


Et avant de partir, ne manquez pas…

Un article que j’ai publié tout récemment a failli entrer dans le top de la semaine, et c’est assez rare donc je le repartage ici pour la postérité :

Red Notice : entre classique et modernité, un bon moment sur Netflix (#48)

Salut les cinéphiles, J’étais parti à l’origine pour cet article sur l’idée d’écrire mes derniers coups aujourd’hui. Franchement, ça me paraissait une bonne idée, j’avais du temps et on était en milieu de mois… Et puis, paf, la vie s’en est mêlée, il est 22h quand je commence à rédiger cet article et c’est foutu… Plus

Bonne semaine à tous !

 

Riverdale (S06)

Synopsis : Maintenant que Riverdale est de nouveau une ville, il est temps d’entamer une nouvelle ère qui changera tout pour la ville. Ou pas. Ah, et aussi : Archie et Betty sont-ils morts dans l’explosion ? Suspense. Ou pas.

Saison 1 Saison 2Saison 3Saison 4 | Saison 5 | Saison 6

Pour commencer, cette nouvelle saison débarque trop tôt à mon goût après la suivante, que je n’avais même pas pris le temps de terminer. En l’absence de hiatus, j’ai l’impression que tout s’enchaîne, et ce n’est pas une impression agréable avec cette série qui part toujours en vrille. J’ai malgré tout hâte de savoir quelles conneries ils nous réservent cette saison. Je sais qu’elle commence par un événement spécial en cinq épisodes… Et je suis curieux, car je n’en sais rien de plus.

Bien sûr, pour ne pas changer mes bonnes habitudes, vous comprendrez que la critique du premier épisode de la saison ne sera pas disponible tout à fait tout de suite : rendez-vous à 21h42 pour pouvoir la lire, mais avant ça, surtout, RDV à 21h pour un podcast de 42 minutes. On ne se refait pas, attendez ! Enfin, si, d’ailleurs, on se refait un peu avec un nouveau compte Twitter : @42minutes_

S06E01 – Welcome to Rivervale – 12/20
Alors, comment dire ? La série se réinvente une fois de plus, juste après l’avoir fait dans l’épisode final précédent… et c’est déstabilisant parce que concrètement, on sent bien qu’ils ne réinventent absolument rien d’autre qu’un nom propre. C’est juste l’occasion pour eux de contourner leur cliffhanger un temps et de proposer une intrigue perchée qui aurait trop de conséquences sur la série si elle devait avoir lieu pour de vrai.
S06E02 – Ghost Stories – 14/20
Non, je ne suis pas tombé sur la tête. Je n’ai vu qu’un épisode cette semaine alors je suis généreux dans la notation, mais je le suis aussi parce qu’une des trois intrigues de l’épisode me plaît assez pour avoir passé un bon moment devant cet épisode. Les scénaristes s’amusent avec leur idée pourrie pour ce début de saison, mais ça donne une ambiance plus sympathique et surtout très cathartique. Il n’y a aucune cohérence entre ces deux premiers épisodes, mais un schéma qui se dessine et qui pourrait me plaire sur un malentendu.

Saison 1 Saison 2Saison 3Saison 4 | Saison 5 | Saison 6

Okieriete Onaodowan (#166)

Salut les sériephiles,

On est lundi, un podcast est sur le point de poindre le bout de son nez dans vos oreilles (l’image est bizarre, n’est-ce pas ?) et moi, j’ai surtout à écrire un article du jour. Le lundi est désormais le rendez-vous hebdomadaire consacré à la performance de la semaine, et cette semaine, mon choix fut vite fait malgré le #WESéries et la multiplication d’épisodes vus… En effet, il y a un acteur qui méritait bien mon attention :

Okiertete Onaodowan GIFs - Get the best GIF on GIPHY

Okieriete Onaodowan

La série : Station 19
L’épisode concerné : S05E05 – Things We Lost in the Fire – 19/20

HQ ROLEPLAY GIFS // your source for high quality roleplay gifs. — *✧・゚ — OKIERIETE  ONAODOWAN GIF PACK ・゚✧ *...Pourquoi ? Ben parce que j’aime beaucoup le personnage de Dean Miller, déjà, et parce que la semaine dernière les scénaristes ont décidé de se concentrer davantage sur lui et son intrigue. On sait bien comment ça a terminé, par contre, avec – et c’est un spoiler sur la saison 5 de la série donc si vous n’êtes pas à jour, vous arrêtez de lire cet article merci (non vraiment, arrêtez de lire, vous allez m’en vouloir sinon) – un accident malvenu et une maison qui explose.

Oui, il a fallu qu’on dise au revoir au personnage de Dean Miller, qui se retrouve à mourir dans un épisode intense et pas forcément concentré sur lui.travichughes Honnêtement, ça m’a énervé, surtout quand on est passé à la deuxième partie du crossover, celle confirmant sa mort, qui ne se concentrait pas du tout sur les bons personnages vis-à-vis de Miller. Genre, pas une scène de Jack, c’est de l’abus total. Et ils ont crédité l’acteur pour l’épisode alors qu’on ne l’y voit pas, il est juste un cadavre, sérieusement. C’est bâclé comme mort, surtout que l’épisode suivant ne nous fait même pas assister à l’enterrement.

Bien sûr, le personnage tournait en rond depuis deux saisons à ne pas réussir à gérer sa vie romantique comme il l’entendait, mais de là à finir comme ça… Pff. Il aura au moins pu dire ses sentiments une nouvelle fois à Vic avant de mourir, parce que bien sûr, Vic aussi a failli y passer dans cet épisode.

On comprend bien que l’intervention est douloureuse et inhabituelle dans cet épisode, mais ça n’empêche pas les scénaristes de se concentrer sur l’héritage qu’a pu apporter Dean à l’univers de la série et à la série elle-même. dean miller on TumblrAprès, pour un épisode de départ, il faut quand même noter qu’il n’a pas eu beaucoup de choses à jouer – à part la panique de voir Vic mourir. Son départ n’est pas à la hauteur de ce qu’il a su démontrer dans la série, je trouve. M’enfin, ce qui est fait.


 

Vu aussi dans : Outre ses 70 épisodes dans les séries de Shonda Rhimes, il n’a pas fait grand-chose à la télévision, se contentant de rôles de guest-star pour un épisode le plus souvent. Au cinéma, j’ai pu le voir récemment dans Sans un bruit 2, mais son rôle ne cassait pas trois pattes à un canard. Cependant, ça ne veut pas dire qu’il n’a rien fait d’autre de mémorable, loin de là.

Hercules Mulligan Hamilton GIF - Hercules Mulligan Hamilton Musical -  Discover & Share GIFsEn effet, Okieriete Onaodowan est tout de même la super-production de Broadway qu’est Hamilton. Dans les rôles de Mulligan et Madison, il montre à quel point il est brillant en chant et en danse, mais aussi en rap. Si vous n’avez toujours pas vu le spectacle et que vous possédez un bon niveau d’anglais, n’hésitez surtout pas à vous précipiter dessus, ça vaut le coup.

Bref, je comprends pourquoi il a demandé à quitter la série, parce qu’il peut faire beaucoup mieux, je crois. C’est un acteur qui était sous-exploité depuis quelques saisons et j’espère qu’il trouvera des projets à la hauteur de son talent !


L’info en + : Si on n’est pas tout à fait sur un cas classique de Katherine Heighl, il semblerait vraiment que ce soit Okieriete Onaodowan qui soit à l’origine du départ de son personnage. Les rumeurs couraient depuis plusieurs mois sur la demande de son départ – rumeurs qu’on entendait déjà avant la fin de la saison 4. Il faut dire que les scénaristes ne savaient pas trop quoi faire de lui en le laissant coincé dans son intrigue amoureuse avec Vic. Il était pourtant tellement génial avec JJ, ils auraient dû nous la garder.

st19mine | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

Je suis un peu énervé par la mort du personnage, en revanche, parce que tout était tracé pour lui : il pouvait quitter la série facilement avec le projet Crisis One qui, en plus, était un excellent projet. Je vois bien que l’idée est de torturer davantage Vic avec sa mort, mais elle me paraît tellement peu nécessaire que je suis dégoûté de le voir partir comme ça. C’est le problème dans le Shondaland, la mort est toujours privilégiée quand l’acteur demande à aller explorer sa carrière ailleurs. Je crois que la seule vraie exception fut Sandra Oh – bon, et Katherine Heighl, mais ils lui ont réservé un sort pire que la mort pour se venger du départ : l’oubli total).

Okieriete Onaodowan GIFs - Get the best GIF on GIPHYBref, je souhaite vraiment le meilleur à l’acteur pour la suite, et j’espère qu’il ne regrettera pas son choix. Cela n’a pas l’air d’être le cas pour l’instant : il a partagé un message d’une « fan » critiquant le point de vue de son personnage comme s’il était celui de l’acteur. Gênant. Avec tant de messages de haine, on comprend peut-être aussi ce qui a motivé son départ, mais si c’est ça, c’est triste.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes