Mes cinq séries françaises préférées

Salut les sériephiles,

Il est l’heure pour moi de me concentrer sur un nouveau TFSA qui m’a donné du fil à retordre : Tequi nous demande cette semaine de parler de nos séries françaises préférées. Si ça me donne du fil à retordre, c’est parce que je suis un mauvais compatriote et que je n’en regarde pas tant que ça. Et le peu que je regarde est de qualité quand même très variable, ce qui complique la donne.

Voir aussi : Mes cinq nouveautés préférées du premier semestre 2022


  1. Missions

Une équipe d’astronautes est envoyée sur Mars pour porter secours à la toute première équipe à s’y être rendue, disparue en cours de route.

Missions (S01) – Just One More EpisodeIl me reste une saison à voir, mais la saison est plus courte heureusement, alors j’ai bon espoir de prendre le temps de la voir prochainement. En attendant, ça reste une très bonne série française qui a le mérite de proposer une aventure de science-fiction. C’est suffisamment rare dans le paysage français pour être souligné, et même si ça me demandait toujours de me réadapter au fait que ça parle français, le mystère était bon. La série est trop peu connue et mérite d’être vue.

Voir aussi : Les meilleures séries dans l’espace


  1. Plus Belle la Vie

La vie des habitants du quartier du Mistral à Marseille.

https://www.stars-actu.fr/wp-content/uploads/2019/01/pblv-plusbellelavie-2019.jpgJ’ai beaucoup hésité sur la place à donner à la série. Concrètement, je ne pouvais pas l’exclure du top, car c’est la série que j’ai regardé le plus longtemps. J’ai environ onze mois de retard et la série s’approche de sa fin tellement elle était à bout de souffle depuis quelques temps. Cependant, si la qualité s’est nettement dégradée en cours de route et que les intrigues ou jeux d’acteurs n’ont pas toujours été au rendez-vous, le feuilleton quotidien a mérité sa place dans ce top pour des périodes et intrigues vraiment marquantes – la tromperie du mari de Johana avec Blanche, l’intrigue de l’éboulement du gymnase, celle de l’Enchanteur, tout ce qui touche Victoire ou même les débuts de Samia/Boher, en passant par, évidemment, l’évolution du personnage de Tom… Beaucoup de moments font de cette série une bonne série française, aussi critiquée soit-elle.

Voir aussi : L’annulation de Plus Belle la vie et moi


  1. Les bleus, premiers pas dans la police

La vie de jeunes policiers intégrant pour la première fois la police.

Les Bleus, premiers pas dans la police, Série TV, 2006-2009 | Crew UnitedLa série avait tout plaire, avec une équipe de jeunes acteurs brillants – la série a révélé Elodie Yung, à la tête aujourd’hui de The Cleaning Lady – et un synopsis très à la mode, pas sans rappeler Grey’s Anatomy, mais dans la police. Difficile de ne pas penser à la série aussi quand vingt ans plus tard, ABC se lance dans Quantico puis The Rookie… Bref, une série française qui a réussi à marquer son époque, et pas qu’un peu, avec des intrigues géniales, des scènes hyper marquantes (la nuit je mens) et un renouvellement de casting souvent réussi. A redécouvrir, vraiment, ne serait-ce que pour cette habileté à s’adapter à une production subissant de nombreux changements.

Voir aussi : The Cleaning Lady (S01)


  1. Dix pour Cent

Le quotidien des agents de stars de l’agence ASK.

Dix pour Cent – S04E05 – Just One More EpisodeTrop courte, aujourd’hui copiée à l’internationale, mais bien trop excellente pour être ignorée, Dix pour Cent est une véritable pépite du service publique. Avec des répliques cultes ou tranchantes, des personnages inégalables (Andrea en tête, bien sûr, mais aussi Noémie ou Hervé) et hilarants, des intrigues perchées et surtout une particularité remarquable : celle de faire intervenir de grands acteurs français mettant en scène leur vie. Enfin, acteurs français… Ils ont réussi à avoir en guest Sigourney Weaver tout de même ! Et la série a contribué à révéler au monde entier le talent de Camille Cottin. Vraiment incroyable et efficace de bout en bout concernant l’humour, la série s’est parfois perdue dans son intrigue, mais ça n’a jamais été grave.

Voir aussi : Call my Agent The Musical?!!!


  1. Les Bracelets Rouges

Le quotidien des enfants malades d’un service hospitalier, unis par les bracelets rouges du bloc opératoire.

Les Bracelets rouges – S03E08 – Just One More EpisodeLe synopsis ne donne pas envie, je sais. Cela paraît improbable que la série soit première avec un tel résumé, d’ailleurs. Cela m’embête de lui donner la première place pour une autre raison : il s’agit du remake d’une série espagnole, et c’est loin d’en être le premier remake (Red Band Society, par exemple)… mais ce n’est pas grave, on va faire fi du manque d’originalité car la série était brillante, tout simplement. Les meilleurs ingrédients de la version espagnole se retrouvent ici avec en plus la capacité de proposer de bonnes répliques et un vrai sentiment que ça se passe dans un service hospitalier français. Je l’ai dit pendant toute la diffusion de la série : je ne suis pas entièrement neutre sur le sujet pour avoir passé enfant quelques nuits à l’hôpital, mais au-delà même de ça, je trouve que la série a révélé d’excellents acteurs et a réussi à conserver le ton du livre dont elle s’inspire : on n’est jamais dans le pathos malgré le sujet, et au contraire même, la série parvient à donner le sourire. Et je ne vous parle même pas de ses autres qualités, comme la musique par exemple, parce que ça va finir par être trop long comme article !

Voir aussi : Piqûre de rappel pour Les Bracelets Rouges


Enfin, je ne peux pas terminer cet article sans citer également la géniale Fais pas ci, fais pas ça. Si elle n’est finalement pas dans la liste, c’est parce qu’elle s’est un peu perdue en cours de route, je dirais aux alentours de la saison 5 ou 6, à trop se concentrer sur les parents (excellents cependant) plutôt que les enfants. On aurait pu avoir mieux… mais eh, je les aime quand même les Bouley et les Lepic !

Voir aussi : Fais pas ci, fais pas ça, LA comédie française à (re)voir

Sinon, j’ai bien sûr retiré du lot les webséries, mais il y en a d’excellentes qui sont à voir, hein – Ulysse, Preview, Le Visiteur du futur (qui revient en septembre au cinéma, comme annoncé en… 2018 !!). Je n’oublie pas non plus les programmes courts qu’étaient Bref, Connasse ou même Kaamelott. Depuis, cette dernière a eu tendance à s’éterniser un peu trop et les dernières saisons font que je ne peux pas la citer ici, mais bon, elle rejoint les rangs d’autres séries que j’aimais beaucoup sans être dans le top, comme, par exemple au hasard… Léa Parker.

Non vraiment, la production française, c’est parfois quelque chose quand même…

Voir aussi : J’ai tout oublié de Kaamelott, bordel !

Résultats Bingo Séries #61

Salut les sériephiles,

Bon, habituellement, j’écris un article pour vous communiquer mes résultats du Bingo Séries. Pas de raison de changer la tradition à l’occasion d’un anniversaire, n’est-ce pas ? Allez dire ça à WordPress qui refuse de me publier quoique ce soit en ce moment depuis portable – et à ma vie chaotique qui fait que je n’ai pas eu le temps d’allumer l’ordinateur. C’est tapé au portable, pardonnez les fautes.

PS : Je laisse l’article intact, même si bon, j’ai repris quelques coquilles à l’ordinateur au moment de publier, tout de même.

Et de cinq !

Cinq ans de Bingo Séries, cela laissait une grande marge pour retrouver des points intéressants dans les éditions précédentes. On se retrouvait avec un premier thème assez éclaté, mais pas si difficile. Je n’ai certes pas trouvé de jardinier dans mes quelques épisodes du mois – mais j’ai bien hésité à me le valider quand dans El Foundou il y a eu bien de la terre retournée… En attendant, le reste est validé assez facilement par les séries Shonda Rhimes vues juste après un déjeuner, donc à 13h11, avec des acteurs de 50 ans et des personnages stressés par une annonce. 3/4

Fruits & légumes

Un thème qui me plaisait énormément quand je l’ai ajouté à la liste, mais qui nécessitait un peu trop de concentration, je crois. Par chance, je m’en tire plutôt bien : il y a eu un fruit dans le médiocre épisode d’How I met your father et des personnages d’El Foundou pour cuisiner à plusieurs reprises. J’ai donc eu facilement les points, que ce soit le légume coupé ou le fruit et le légume dans un même épisode. 3/4

Escaliers

C’est clairement le thème auquel j’ai fait le moins attention, je dois bien l’avouer. Du coup, j’ai eu une magnifique chute inoubliable dans les escaliers de Grey’s Anatomy (et des escaliers sans contremarche, en plus !), mais c’est à peu près tout. Ah non, il y avait aussi une chute d’escaliers en extérieur dans How I met your father. Bref, j’ai retenu les chutes plus qu’autre chose, et ça ne me fait que 2/4 pour ce thème.

Criminels

El Foundou continue de me rendre service pour la rencontre entre des criminels, parce que c’est facile quand ils le sont presque tous et qu’ils finissent par se rencontrer… certes, ils ne le savent pas forcément, mais ça marchait. Pour le reste, ça aide de regarder la franchise NCIS ou d’avoir un personnage de Station 19 qui devient une criminelle bien malgré elle. Je ne comptais pourtant pas sur cette série pour avoir le point… 4/4

Actions

Reste à évoquer les actions, et ce n’est pas mal du tout une fois de plus : il y a simplement la grille que je n’ai pas faite aussi bien que ce que j’aurais voulu, à défaut d’avoir de l’inspiration et du temps. Tant pis. Pour le reste, j’ai mangé une pomme devant la deuxième partie du crossover NCIS, juste après m’être assis sur une marche pour la première partie. Quant à l’épisode vu de manière légale, ben, il y a Riverdale sur Netflix. Fallait bien que cette série me serve ce mois-ci encore, non ? 3/4

Résultats

Je termine donc le bingo d’anniversaire avec un 15/20. C’est loin d’être mon meilleur résultat, mais ce n’est pas non plus mon pire… donc je suis plutôt content de ce que ça donne ? La vieillesse, ça doit ressembler à ça, je n’arrive plus à faire de 20/20 comme au bon vieux temps… mais bon, ça me va malgré tout !

Après, je ne serais pas contre le visionnage de plus d’épisodes et la lecture de pages supplémentaires. M’enfin, c’est comme ça.

Résultats Bingo Séries #60

Salut les sériephiles,

Bon, habituellement, j’écris un article pour vous communiquer mes résultats du Bingo Séries. J’avais donc prévu, dans un excès de confiance, que mon article de ce soir ferait le tour des différents thèmes pour vous donner comme d’habitude le score final. Malheureusement pour moi, le score final, il est bien maigre…

Soixantaine

Oh, ce n’est pas maigre parce que je n’ai pas réussi la grille, mais simplement parce que je n’ai pas pris le temps de vérifier ce que je regardais par rapport aux points demandés. Pire que ça : j’ai complétement redécouvert des points en préparant cet article. Pourtant, les premiers jours, je m’entrainais à chercher « soixante quelque chose » dans les films que je regardais… et finalement, ben, ça m’est sorti de la tête. J’ai bien tenté hier devant El Foundou, mais 60 pile, c’est trop précis quoi. Bref, j’avais l’acteur qui a soixante ans grâce à NCIS, je me souviens que j’ai eu une plaque d’immatriculation avec un 60 quelque part (mais était-ce un film ?) et voilà.

Système monétaire

Pareil, le thème système monétaire, je suis à peu près sûr d’avoir eu tous les points à un moment ou un autre, mais je suis bien incapable de savoir où exactement. La flemme d’aller chercher précisément est là : cependant, je sais que j’ai 4/4 à ce thème et on va partir sur un 2/4 pour la soixantaine.

J’ai besoin de…

Cela se complique encore plus pour les besoins par contre. Pour la colère, je l’ai eu dans El Foundou cette semaine, donc c’est facile. Le reste par contre, je ne sais plus exactement ? J’ai bien dû avoir le besoin de plus de temps dans Grey’s, mais sans certitude. Je regrette de ne pas avoir fait sérieusement ce thème…

Noms de villes

Heureusement pour moi, noms de villes, c’était plus simple à faire a posteriori : Seattle du côté des séries ABC, le sigle de la police et le nom de Tunis dans la série ramadanesque. C’est un 3/4 avec certitude.

Actions

Reste à évoquer les actions, et ouf, on arrive à dépasser la moyenne : j’ai déjà visité Marseille, et j’ai vu un épisode de Plus belle la vie, ce qui me fait le point 20. L’épisode final d’Euphoria durait plus de soixante minutes, ça me fait le point 17. Quoi d’autre ? Quelque chose dont j’ai besoin à l’écran ? Eh, un nouveau portable ! Plus sérieusement, un médecin disponible sans rendez-vous et sans attente comme dans Station 19, ça m’irait bien. Surtout si c’est Carina.

Résultats

Bref, 4+2+1+3+3, on est déjà à 13. Je peux m’ajouter un point bonus puisque j’ai vu un épisode pour la journée de la procrastination aussi, donc j’arrive à quelque chose d’assez semblable à mes scores habituels.

Comme quoi, même si j’ai vu peu d’épisodes, cette grille était faisable et facile. Il aurait juste fallu que j’y fasse plus attention. Allez, go écrire sérieusement les points à chercher dans mon carnet pour ce mois-ci… Non parce que c’est bien beau de se laisser déborder par la vie comme ça, mais c’est infernal aussi d’ouvrir son carnet et voir qu’il y a plein de pages vierges dedans. J’ai crisé tout à l’heure en me rendant compte que je n’avais rien écrit de la semaine.

Pas d’épisode, presque pas de lecture, pas d’agenda… Rien ne va plus.

Sept clichés TV sur… le cinéma

Salut les sériephiles,

Je passe de plus en plus de temps à me triturer le cerveau pour trouver mes prochains thèmes de « sept clichés sur », mais chaque fois que je pense avoir fait le tour, je finis par trouver de nouvelles idées. Après quelques séances de cinéma, me voilà donc assez logiquement à revenir sur le lien entre séries TV et cinéma. Ce n’est pas toujours évident, car les deux formes de divertissement sont parfois mises en concurrence pour de mauvaises raisons, mais eh, les personnages vont quand même au cinéma parfois. Petit tour d’horizon des clichés dans ces cas-là.

This is us : la série a-t-elle perdu son élan ? - News Séries à la TV - AlloCiné

  1. Tout le monde achète des popcorns et bavarde au cinéma, comme dans This is us

Si les personnages de votre série sont dans une salle de cinéma, vous pouvez être à peu près certains qu’ils auront des popcorns et/ou des sodas avec eux. C’est un truc que l’on voit dans plein de séries et la première qui m’est venue en tête est celle-ci, parce qu’on voit Jack les acheter et que c’était marrant. Pourtant, aux avant-premières de Kevin, ils n’en ont pas toujours, mais c’est plus l’exception qui confirme la règle, je crois. Par contre, je commence par un cliché qui va diviser : perso, c’est FAUX, je suis radin et pas forcément fan de popcorn. À la rigueur, j’achète des bonbons parfois, et encore, vu le prix. Je sais cependant que certaines personnes achètent des popcorns à chaque séance ou presque… Sinon, pour les bavardages, c’est inévitable : si on voit les personnages dans un cinéma, il faut bien les voir parler aussi. Pour la réalité… Ouais, si, il y a souvent des bavardages, tout de même.

  1. On décide d’aller au cinéma avant de choisir un film, comme dans Plus belle la vie

Un truc qui me marque souvent dans les séries, c’est que les personnages proposent d’aller au cinéma sans avoir la moindre idée du film qu’ils iront voir. Au prix que coûte la séance, ça paraît assez dingue, surtout pour des personnages qui ne semblent pas y aller souvent. Cela permet ensuite d’avoir la traditionnelle scène où les personnages débattent pour savoir quel film (ou quel genre de film) ils iront voir. Perso, je n’ai jamais fait ça, c’est FAUX. Je repère les films et je propose d’aller les voir au cinéma, les gens me disent oui ou non, mais ça me paraît prendre le problème à l’envers de se dire « tiens, on va au ciné, mais je ne sais pas pourquoi ».

30 ans et célibataire? Voici 30 films à se mater en solo!

  1. Le cinéma va occuper une place centrale de la vie des persos, comme dans Charmed

Souvent, lorsqu’une série se donne la peine de faire un épisode où les personnages vont au cinéma, c’est pour en faire le thème central de l’épisode : les personnages vont en parler dans tout l’épisode, un enfant va s’enfuir pendant que le père dort… ou alors le film va devenir soudain réalité quand on est dans une réalité fantastique. Bon, ce dernier point, ça ne marche pas, mais les deux autres, ma foi, j’imagine que le cliché est plutôt VRAI ? Quand je vais au cinéma, il y a toujours un ou deux moments où j’en parle ensuite – que ce soit avec la personne avec qui je l’ai vu, sur le blog, avec des collègues, etc.

  1. Les personnages vont au cinéma… en drive-in, comme dans That ‘70s show

Gros cliché des séries des années 90, et surtout des séries pour ados : les fameux cinémas plein-air où l’on vient en voiture assister à la projection d’un film. Je continue d’être bouche bée à chaque fois que je vois ça à l’écran, parce que le concept me paraît super bizarre. Une voiture, c’est pas hyper confortable ; c’est toujours au milieu de champs qui doivent regorger de moustiques et ça se passe mal quasiment à chaque fois. Vraiment, c’est un concept que je ne connais pas et qui m’épate. Ni vrai, ni faux, mais c’est un cliché que je ne pouvais pas ignorer.

Le cinéma où a travaillé Hannah Baker et Clay Jensen dans 13 Reasons Why | Spotern

  1. Il y a toujours une belle file d’attente quand on va au cinéma, comme dans 13 Reasons why

Bon, les personnages de la série travaillent dans un cinéma, je ne sais pas si ça compte, mais il semble y avoir toujours du monde à attendre quand ils vendent des tickets – genre y a quelqu’un avant et quelqu’un après. Alors désolé de casser l’ambiance, mais c’est FAUX, il y a plein de cinémas dans lesquels il n’y a pas tant de monde que ça, surtout dans les petites villes.

  1. Le cinéma est une référence commune, comme dans Community

C’est un cliché facile et vérifiable un peu partout, parce qu’il est VRAI : évidemment que tout le monde a entendu parler des « boring-ass Marvel movies » (cette réplique m’a traumatisé à ce point, oui) et peut faire des références à Star Wars. Les films qui sortent au cinéma sont le sujet de conversation entre des personnages qui ne vont peut-être pas au cinéma ensemble, mais tout de même. La culture se partage donc, et ça, même sur le petit écran.

Abed From Community Quotes. QuotesGram

  1. Le cinéma est mort, plus personne n’y va, comme dans Grey’s Anatomy

Il est possible que je me plante et j’attends de voir si Aurélien passera par ici pour me contredire, mais il me semble vraiment que sur les dix-huit saisons de Grey’s Anatomy, on n’a pas eu de scène où les personnages allaient au cinéma. S’il y en a eu, ce n’était pas marquant et ça ne changera pas ce que je veux dire avec ce point : il est super rare de voir des personnages aller au cinéma finalement. Pourtant… Ben, je sais pas, j’y vais tout le temps moi ? Difficile de ne pas constater par contre que c’est plutôt VRAI, surtout avec le covid : les séances sont de plus en plus désertes tout de même.