Lucifer – S04E07

Épisode 7 – Devil is as Devil Does – 15/20
Ce n’est pas que je n’aime pas cette saison, c’est qu’elle a quand même pas mal de défauts dans l’écriture de ses personnages, parce que la contraction à dix épisodes au lieu de vingt-six se sent trop, et pas de la meilleure des manières. Autrement, ça reste un épisode sympathique à regarder, comme toujours avec cette série.

Saison 4 


407.jpg

You can’t start as an angel and then turn out all evil.

Eve renvoie donc Lucifer dans ses pires travers et on est censé accrocher à cette intrigue ? Je ne sais pas, Eve paraissait fun mais pas méchante ; Lucifer paraissait avoir conscience de ce qu’il faisait et de la nécessité de ne pas faire le mal… et même sa relation avec Chloe ne me justifie pas un tel revirement de situation.

Il décide en plus de ramener Eve sur la scène de crime qui suit, ce qui permet à celle-ci de sympathiser avec Ella alors que Lucifer fait en sorte que Chloe accepte « l’aide » d’Eve sur le cas. C’est débile : plus on avance dans la saison, plus Eve se comporte comme une enfant. Le personnage que j’aimais bien est en train petit à petit de me taper sur le système, surtout quand elle fait des moues enfantines en permanence ou caresse Lucifer dans chaque scène, s’incrustant dans le plan à chaque fois pour pousser Lucifer au pire. Après, c’était plutôt sympathique dans la mise en scène, parce qu’on sent que quelqu’un s’est éclaté à diriger les acteurs pour que Chloe soit aussi loin que possible du couple dans des scènes où ils sont toujours en trio.

Autrement, Dan est toujours insupportable et soupçonne, à juste titre, Lucifer de faire du mal aux criminels. Je sais qu’il a raison, mais les raisons qui le poussent à penser ça ne sont pas les bonnes. Il est loin de penser qu’il a raison : il veut juste se venger de la mort de Charlotte. Pfiou. Il va me faire regretter l’existence du personnage de Charlotte s’il continue !

Il se lance donc dans une vendetta contre Lucifer, cherchant par tous les moyens à l’accuser de tous les maux du monde. Bizarrement, il préfère se concentrer sur les poubelles plutôt que sur Eve alors que celle-ci est insupportable aussi dans cet épisode. Elle n’hésite pas à coller Lucifer tout du long, poussant des cris ridicules de groupie et le poussant à utiliser son pouvoir pour résoudre le crime de l’épisode, histoire de le voir ensuite punir le criminel.

Eh, rien de nouveau sous le soleil : les enquêtes me blasent et le fil rouge n’avance pas assez vite à mon goût, parce que je me doutais dès le début que Lucifer allait finir par regretter son voyage du côté obscur. Et bien sûr, c’est grâce à Chloe qu’il repasse du bon côté et évite de se laisser influencer par Eve. Bref, l’épisode voit les deux femmes de la vie de Lucifer s’opposer pour l’influencer d’un côté ou de l’autre, le laissant hyper énervé de tout.

Franchement, mon problème avec cette saison vient vraiment de l’épisode précédent et des semaines s’étant passées : le personnage de Lucifer change trop vite d’un coup. Autant Chloe est plutôt bien traitée, autant les autres personnages, je n’y arrive pas : Dan bloque sur Charlotte depuis sept épisodes, Lucifer change du tout au tout… je ne trouve pas l’écriture si réussie que ça. À la rigueur, je préférais limite quand la série n’avançait pas d’un iota en dix épisodes. Ouais, je ne sais pas ce que je veux, c’est comme ça.

Ainsi donc, dans cet épisode Lucifer avoue à Chloe qu’il a tué quelqu’un et elle ne fait rien, parce qu’il est le Diable après tout. Bon, ça la laisse en pleine interrogation métaphysique sur la justice divine, le bien et le mal. Elle s’en confie à Ella, qui continue de nous parler de sa crise de foi et de sa religiosité au passé… Mais enfin, à quel moment au juste Ella a perdu tant que ça tout son système de valeur ? Et Chloe s’en fout totalement, elle la laisse s’enfuir quand Ella a clairement besoin de parler de tout ça à quelqu’un. Ramenez-lui Linda, merde !

Chloe a d’autres chats à fouetter cependant, comprenant qu’après tout Lucifer est un ange avant tout et décidant de lui venir en aide, en essayant de contacter Linda pour ça. Elle est assez bête pour faire ça devant Trixie, mais c’est plutôt génial de voir Trixie revenir dans la série comme ça. Elle s’inquiète à son tour pour Lucifer et décide de se rendre chez lui, dans ce qui nous fournit les deux meilleures scènes de l’épisode : la découverte de l’appartement de Lucifer par une enfant (qui a bien grandi, d’ailleurs), l’interrogatoire d’Eve par Trixie.

Comme nous sommes dans une série cependant, tout ne peut pas rester fun et il faut qu’un grand méchant débarque pour essayer de tuer Lucifer, mettant Trixie et Eve en danger pour quelques secondes. Bien sûr, Lucifer ne laisse rien leur arriver et il ne punit même pas le criminel, puisqu’il est interrompu par l’arrivée de Chloe et Dan.

Chloe prend alors le temps de rappeler à Lucifer qu’il est aussi un ange, avant de remercier Eve d’avoir protégé Trixie, même si elle n’a pas vu à quel point elle l’a fait, franchement. Eve continue de vouloir une punition pour les criminels, mais elle comprend qu’elle doit laisser Lucifer agir seul. Elle comprend bien que si elle veut que Lucifer soit heureux, ce n’est pas forcément en suivant le chemin qu’elle attend de lui qu’il le sera. Alléluia.

Pendant que Lucifer se décide à aller se confronter au boss de celui qui a voulu le tuer, Chloe et Dan mènent l’enquête, comprenant qui est le commanditaire de l’attaque. Oh, le criminel a la gentillesse de ne pas balancer Dan quand il est clair pour tout le monde dans la pièce, sauf Chloe, qu’il est responsable de l’existence de cette attaque. Par chance, si la police est lente, Lucifer s’est décidé à écouter Chloe plutôt que son instinct maléfique. Il ramène donc au commissariat le grand méchant.

De son côté, Amenadiel est toujours avec sa sœur. Pour se disputer, ils décident de monter sur un toit d’immeuble, même s’il n’a plus ses pouvoirs et que c’est plus dangereux qu’autre chose pour lui. Dans cet épisode, il décide de convaincre sa sœur que les humains sont bons.

Enfin, l’épisode revient aussi sur le duo Maze/Linda, ce qui fonctionne plutôt pas mal. Maze continue de vouloir surprotéger Linda qui va vraiment passer la saison à se convaincre qu’elle peut gérer sa grossesse seule. Pourtant, elle a quand même Remi qui lui en veut et qui est à sa recherche alors heureusement que Maze la suit partout. Bien sûr, elle n’en a pas encore conscience et ne sait pas qu’Amenadiel retrouve l’étendue de ses pouvoirs pour se battre contre Remi.

Il est capable de mettre K.O Remi bien rapidement et comme celle-ci se laisse battre, elle lui promet de respecter sa décision. Mouais, j’ai un doute quand même. Quant à Linda/Maze, l’épisode se termine sur Linda expliquant à Maze qu’elle a besoin de se trouver quelqu’un elle aussi, parce qu’elle est en train de l’étouffer bien plus que nécessaire.

La fin d’épisode voit Chloe accepter de rencontrer le prêtre du début de saison qui lui parle de la prophétie sur son premier amour qui va nous ramener le Mal sur Terre. Et le problème, c’est qu’en parallèle, Lucifer appelle Linda, totalement perturbé parce qu’il a pris le temps de regarder ses ailes pour voir si elles étaient toujours là… et que ses ailes sont devenues démoniaques au lieu d’être aussi angéliques qu’avant. Bon, c’est ça leur gros cliffhanger de l’épisode, mais franchement, je m’y attendais depuis qu’il a été question d’introduire Eve dans la série (pour être précis, je pensais que sa présence signifiait qu’on se dirigeait vers la fin du monde, finalement, c’est un peu moins grave que ça).

Enfin, si Dan m’a soulé durant toute la saison, je dois lui reconnaître en fin d’épisode un très bon point : il est le seul à s’inquiéter pour Ella et sa perte de foi. Je trouve ça génial d’avoir enfin quelqu’un pour s’occuper d’elle… … En revanche, je ne suis pas du tout fan du couple qui est en train de se créer ! C’est bien trop rapide de voir Dan et Ella terminer ensemble, franchement, faut m’expliquer comment les scénaristes ont pensé que c’était une bonne idée de les faire coucher ensemble sur la table des preuves. Pff. J’aurais préféré voir Dan avec Maze, encore.

Et ça n’a rien à voir avec l’épisode, mais j’adore le mug d’Ella, ça m’a fait mourir de rire de l’imaginer découvrir ce mug à l’origine.

Saison 4 

Lucifer – S04E06

Épisode 6 – Orgy Pants to Work – 14/20
Ironiquement, cet épisode me plait moins parce qu’il est à la fois trop semblable à ceux que je n’aimais pas auparavant (avec trop d’insistance sur l’enquête et pas assez sur le reste) et trop à l’opposé de ce qu’était la série (parce que Netflix y va à fond sur la nudité et que ça n’est pas tellement la série que j’avais envie de voir). Le tout fait avancer la saison drôlement plus vite qu’avant, mais ça m’a laissé une drôle d’impression un peu trop proche de l’ennui.

Saison 4 


406.jpg

You think you’re helping, Lucifer, but you’re not.

Rien ne va plus, sérieusement, je devais terminer cette saison jeudi et me voilà samedi à n’en voir qu’un seul parce que bon, y a quand même l’Eurovision ce soir, j’ai mes priorités dans l’échelle du fun). Plusieurs semaines se sont déroulées pendant mon absence, alors je me dis que j’ai bien fait de laisser passer quelques jours ! En effet, Maze revient après plusieurs semaines pour découvrir Lucifer en pleine orgie, puis pour découvrir que Linda est, pour reprendre ses mots, « grosse ». Elle est partie chasser quelque temps, revenant avec une boîte pour le bébé.

De son côté, Amenadiel s’est transformé en papa parfait, mais il est hanté par son passé malgré tout. Il s’aperçoit donc que Remiel est sur Terre parce qu’elle a senti l’existence d’un nouvel être Céleste… le bébé de Linda. Elle pense cependant qu’il s’agit du bébé de Lucifer, puisqu’il couche absolument partout.

C’est un peu bizarre, ce personnage de Remiel : contrairement à tous les autres anges vus dans la série jusqu’ici, elle est incapable de se fondre correctement dans la masse et a besoin de son frère pour savoir comment s’habiller en présence d’humains. Il l’emmène ensuite au Lux pour lui faire découvrir l’humanité et surtout pour suivre une mauvaise piste avec elle, toujours à la recherche du bébé Céleste – même si bien sûr, Remiel finit par comprendre et découvrir la vérité derrière les intentions de son frère, qui protège Linda et son enfant à venir.

Bon, et donc, Lucifer : il s’amuse à faire des orgies avec Eve et à vivre pleinement sa meilleure vie, quitte à rendre Chloe tellement jalouse que c’est assez drôle. Bon, il se retrouve aussi avec son pantalon pour orgie au boulot, parce que les producteurs peuvent se lâcher maintenant qu’ils sont sur Netflix. Clairement. On finit même dans un camp nudiste à un moment, parce que pourquoi pas, si ça permet de voir le derrière de Lucifer et Ella.

Bref, la série nous parle de cul et nous montre du cul ; mais eh, pourquoi pas, parce que ça apporte pas mal d’humour à la série de le voir si débordé de sexto d’Eve. Celle-ci finit par l’oublier cela dit, histoire de passer la journée avec Eve. Leur duo pourrait être sympa, mais on ne les voit pas assez ensemble, malheureusement, puisqu’elles font la fête hors écran et ne font que parler de Lilith.

Le but est de nous montrer un nouveau malaise de Maze, qui finit par accompagner Linda à son cours sur l’accouchement quand Amenadiel est forcé de rester avec Remiel plutôt qu’avec elle. Oui, mais quand il est question de maternité autrement que pour les douleurs de l’accouchement, Maze est pleine de regrets sur son enfance et sa mère. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle s’est tant absentée : elle ne savait pas quoi offrir à Linda pour fêter sa grossesse.

Quant à Linda, elle est peut-être enceinte, mais elle fait toujours aussi bien son boulot : elle se retrouve donc chez Lucifer pour l’aider à prendre conscience que l’équilibre qu’il pense avoir trouvé est loin d’être parfait. Ce n’est pas bien compliqué d’avoir raison pour le coup : il passe son temps à acheter des cadeaux d’excuses pour Chloe et Eve, parce qu’il est en retard ou absent pour chacune d’entre elles, à chaque fois.

Même quand il veut bien faire les choses, il finit par s’endormir alors qu’il planque avec Chloe, ignorant totalement le moment où elle s’excuse auprès de lui… en profitant donc pour lui dire qu’elle est jalouse. Moui, je suis sceptique face à ce développement du personnage, pour le coup. C’est bizarre cette ellipse de plusieurs semaines entre les épisodes, ça mériterait plus de développement je trouve.

L’enquête de la « semaine » ? Rien de bien fou, franchement, mais des scènes marrantes, comme un faux enlèvement par exemple. Et puis, des scènes où Lucifer veut se racheter à tout prix en enchaînant les conneries, s’endormant partout ou offrant les mauvais cadeaux : une photocopieuse pour s’excuser auprès de Chloe offerte à Eve, une poupée pour Eve qui revient à Chloe au commissariat, histoire que Dan puisse s’énerver à nouveau.

Soit. Eve comprend en tout cas que Lucifer essaye à tout prix de lui plaire et de faire ce qu’elle veut, mais elle voit ça comme une malédiction : ce n’est pas de l’amour s’il se force à être un autre, et elle le sait. Elle lui en parle autant que possible pour le faire changer d’avis, mais ça mène juste à une scène où il l’abandonne derrière lui pour retourner au commissariat, ayant trouvé une nouvelle piste pour l’enquête.

Tout ça les mène à une belle percée pour identifier le coupable et découvrir l’existence d’un trafic d’êtres humains, mais l’intervention tourne bien mal quand Lucifer n’arrive pas à arrêter le méchant qui, dans sa fuite, tue l’une des flics avec qui Lucifer s’entendait bien. C’est triste et ça mène à un Dan absolument imblairable qui engueule Lucifer qui n’aide pas. Euh ? Sans lui, le méchant se serait enfui quand même puisque Chloe était occupée.

Et puis, Dan lui reproche encore la mort de Charlotte, ça devient lourd. Certaines intrigues avancent super vite et il y a lui qui est bloqué depuis six épisodes sur la même haine idiote. J’en arrive à espérer qu’il lui arrive malheur quand même ! Lucifer se laisse déprimer un court instant, mais il est remotivé par Eve et retrouve vite le méchant, à qui il révèle son vrai visage avant de le passer à travers une vitre et le tuer. Merci Eve, tu viens de faire basculer Lucifer du mauvais côté à nouveau. Ca promet pour la suite et c’est tant mieux, parce que cet épisode m’a ennuyé plus qu’autre chose.

Saison 4 

Lucifer – S04E04-05

Épisode 4 – All About Eve – 16/20
Cet épisode prend le temps de fournir quelques scènes que j’attendais depuis le début de saison, tout en introduisant un nouveau personnage qui se fait rapidement une place dans le casting de la série. Côté construction, il est moins classique que d’habitude dans son traitement de l’enquête, ce qui aide aussi à le rendre plus intéressant que d’autres.

Saison 4 


404

The forbidden fruit was less of an apple and more like a banana. A very large banana.

Je n’ai plus d’inédits à voir le mardi en ce moment et suis à jour dans mes hebdos (en quelque sorte), alors je me suis dit que j’allais en profiter pour continuer cette saison. C’est pas mal pour se divertir en plus, comme mes cours sont prêts et que je n’ai pas de copies à corriger (avant ce soir en tout cas). Bon, mais vous n’êtes pas là pour savoir tout ça ; juste pour avoir une critique de l’épisode. Autant s’y mettre donc !

Lucifer ? Il est clairement en pleine dépression après sa dispute avec Chloe, et il se balade ainsi en caleçon dans le Lux bondé, pour récupérer un peu d’alcool. Normal. Personne ne semble se formaliser de son look, à part le barman qui lui montre la piste de danse sur laquelle se déhanche… Eve. Magnifique, c’est donc elle l’inconnue de l’épisode précédent.

Comme toujours avec la série, la mythologie se fait un brin tordre le cou : Eve s’est échappée du Paradis et raconte à Lucifer qu’elle n’a jamais été amoureuse d’Adam, puisqu’elle a été créée pour lui. Et comme elle s’ennuyait au Paradis, elle écoutait aussi le récit des nouvelles âmes débarquant là-bas pour mieux se rendre compte que le fun lui manquait.

C’est ainsi qu’elle revient voir son ex, Lucifer, parce qu’il est le seul qu’elle connaît sur Terre. C’est une introduction un brin perchée, mais ça fonctionne bien. Lucifer refuse toutefois de se laisser séduire par celle qui est censée être la séductrice par excellence. Il la renvoie donc vers l’hôtel d’un ami… sauf que son chauffeur Uber n’est pas celui qu’il prétend être et n’hésite pas à tirer en pleine tronche de Lucifer quand Eve refuse de lui rendre un collier.

Très vite, on comprend ce qu’il en est : ce collier est le même qui est responsable du meurtre sur lequel Chloe enquête seule de son côté. Ben oui, elle s’est débarrassée de Lucifer et essaye de se convaincre que ce n’est pas si mal de faire son boulot comme avant… Seulement, la pauvre est poursuivie par Lucifer quoiqu’elle fasse : elle se retrouve à interroger Bashir, un de ses amis, et se sert donc d’une faveur de Lucifer pour obtenir des infos.

C’est embêtant parce que Lucifer ne peut plus se servir de cette faveur pour que les hommes de Bashir laissent tranquille Eve (et merci à Bashir de faire bronzette, me donnant au passage un point du Bingo Séries). Bien évidemment, ce sont eux qui sont après elle, et aussi fun soit elle, la caméra insiste bien sur ses réactions quand il est question de Chloe et je n’aime pas bien ça. Bon, cela dit, l’épisode avance assez vite et il est cool que pour une fois le cas soit vraiment lié à l’intrigue des personnages.

Eve retrouve vite le collier dans les mains d’une « amie » grâce à Lucifer, mais comme Chloe est sur la même piste, on sait bien que ça va finir par une rencontre Lucifer/Chloe assez attendue depuis le début de l’épisode. Non parce que bon, Chloe qui bosse avec Dan, c’est bien beau, mais ça ne vend pas autant de rêve que son duo avec Lucifer. Et aussi, je n’aime pas le personnage de Dan, hein.

Chloe débarque donc dans le bar alors que Lucifer était en train de s’y battre et Eve en train de s’y amuser comme jamais. Ben oui, c’est sa première bagarre dans un bar et apparemment, c’est le genre de fun qu’elle attendait. Cela dit, la confrontation entre Chloe et Lucifer est tout sauf fun, avec un Lucifer qui envoie paître Chloe bien vite.

De son côté, Linda fait une première échographie qui a pour but de nous ajouter de l’humour, clairement. Ainsi, Maze a peur pour Linda lorsqu’on lui met du gel sur le ventre et est dépitée de savoir qu’elle attend un garçon alors qu’Amenadiel est plutôt curieux de voir les ailes de son fils. Les ailes ? Linda est terrifiée, ça y est.

En même temps, il y a de quoi : elle apprend qu’elle va avoir le premier bébé ange de l’Histoire. Au secours, quoi. Allez, comme il question de Linda, il est bien aussi que cet épisode prenne enfin le temps d’une confrontation entre Chloe et Maze, au cours de laquelle Maze s’éclate à dire que la détective est faible et que Linda a bien mieux géré la vérité qu’elle.

Cela fait quatre épisodes que j’attendais le moment où Linda parlerait enfin à Chloe, mais finalement, c’est Linda qui se retrouve à flipper encore plus que Chloe. C’est toutefois l’occasion de vraiment développer son personnage et de nous expliquer à quel point elle veut être maman et à quel point elle est forte. L’amitié Chloe/Linda n’a jamais été aussi intéressante au cours des trois saisons précédentes.

Comme Lucifer comprend que Chloe est sur la même enquête que lui, il envoie Eve divertir Chloe pour mieux soutirer des informations à Ella en parallèle. C’est plutôt drôle et ça nous ramène le trio Eve/Lucifer/Chloe à la même soirée, une vente aux enchères. Poussé par Eve, Lucifer accepte finalement d’aider Chloe à récupérer le collier qui est le motif du meurtre du cas de l’épisode ; et c’est plutôt chouette de voir que Lucifer est toujours faible face à Eve.

Le plan se déroule sans trop d’encombre et permet d’arriver à la conclusion de l’épisode où Chloe refuse finalement de rendre le collier à Lucifer et Eve – une fois qu’Eve s’est fait un grand plaisir de frapper l’entre-jambe du méchant du jour. Frustrés, Lucifer et Eve rentrent chez le Diable, avec Eve marquant de jolis points auprès de Lucifer… jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle a déjà récupéré le collier par elle-même et ne lui a pas dit.

Elle justifie son mensonge par le fait qu’elle est toujours amoureuse de lui et de son fruit interdit – même si sa très large banane c’est bien beau, mais c’est dit qu’elle croque le fruit défendu quand même, et aïe ! – et qu’elle est revenue sur Terre pour Lucifer. Rien que ça. Lucifer n’est pas convaincu, mais quand Eve ne réagit pas avec effroi lorsqu’il lui montre son vrai visage, il se laisse embrasser… au moment où Chloe venait lui rendre une visite pour se réconcilier avec lui. C’est un cliffhanger facile ça.

Sinon, Linda flippe de tous les lustres, ventilateurs et dangers de son appartement. Elle passe donc l’épisode à tout couvrir de papier-bulle, pour finalement mieux découvrir que Maze et ses couteaux envisagent de venir vivre chez elle. Allez, c’est marrant comme idée.

Saison 4


Épisode 5 – Expire Erect – 15/20
Cette saison est sympathique et j’aime bien la construction de ses épisodes. On ne perd jamais tout à fait le fil rouge de vue et c’est top à voir. Cela dit, en milieu de saison, les choses ont tendance à être un peu plus calme. Qu’importe, cet épisode s’amuse avec l’ensemble de ses personnages malgré tout. De mon côté, je me demande comment certains vont évoluer à partir de là où on les laisse dans cet épisode…

Saison 4 


405.jpg

See? Didn’t have to chase him at all. He got tired.

L’épisode commence par un grand n’importe quoi où Lucifer est drogué, Eve en train d’embrasser Ella et Chloe fascinée par un sandwich. On revient donc trente-six heures plus tôt pour mieux comprendre l’histoire, et on découvre au passage qu’Eve est là depuis une semaine. Ah, ça y est, il aurait fallu arrêter d’enchaîner les épisodes apparemment, alors que jusque-là, tout ça s’enchaînait au jour près.

Bon, bref : une semaine plus tard, Eve est persuadée que Lucifer est son copain parce qu’elle couche avec et lui fait plaisir avec… un costume d’elle-même. J’ai ri de l’idée, j’avoue. Lucifer, beaucoup moins : il est flippé par l’idée qu’Eve les pense en relation à ce point. Il en parle donc à Linda qui analyse assez justement sa peur et lui propose d’avoir un sentiment de conclusion avec Chloe avant de continuer à avancer dans sa relation avec Eve.

Et ça tombe bien, parce que Chloe est justement forcée de faire équipe avec Lucifer à nouveau quand elle doit entrer dans un club select en utilisant une vieille voiture. Elle se rend donc auprès du Diable pour obtenir son aide et le découvre à moitié nu, avec Eve dans la douche. À ce moment-là, elle doit pourtant encore penser qu’il vit sa vie avec tout un tas de nanas, mais ce n’est bien sûr pas le cas. Elle finit par le découvrir encore en contact avec « la fille de la vente aux enchères ». Non, elle n’a clairement pas fait le lien avec l’Eve de la mythologie, ce qui est bête.

Elle découvre aussi que Lucifer pense qu’il s’agit de leur dernier cas ensemble, mais elle refuse de s’en inquiéter, parce qu’elle sait qu’il gère ses problèmes en s’enfuyant ; bien habituée à le voir revenir marié. C’était plutôt bien pensé et j’aime beaucoup sa relation avec Ella, on a vraiment deux meilleures amies, l’air de rien.

Pour une dernière enquête ensemble, Lucifer et Chloe découvrent surtout qu’ils aiment travailler ensemble… mais pas de chance pour eux, Ella fait du zèle et réussit toute seule à résoudre l’ensemble de l’affaire avant d’envoyer Dan arrêter le meurtrier. Et voilà qui est censé marquer la fin de trois saisons de coopération. De toute manière, Dan ne sert toujours à rien dans cet épisode, alors les scénaristes le remettent en duo avec Maze, qui le drague encore.

Cet épisode prend aussi le temps d’une confrontation entre Amenadiel et Eve. L’ange n’est pas dupe et a juste peur qu’elle soit là pour se venger de la mort de son fils, tué par Lucifer après tout. Celle-ci dit qu’elle n’en a pas grand-chose à faire et qu’elle veut juste profiter de la vie ; sans même s’inquiéter de peut-être ne plus pouvoir retourner au Paradis. J’ai bien aimé la scène, surtout qu’il était aussi question de Charlotte.

Amenadiel prend mal que Lucifer omette une fois de plus de lui parler de la présence de quelqu’un qu’il connaît, et c’est vrai que ça commence à être redondant à force. Les deux frères en reviennent à une énième dispute.

Pendant ce temps, Ella rencontre Eve au Lux où elle est venue faire la fête et si elle veut la détester, ce n’est pas bien efficace : très rapidement, elle se retrouve à prendre de la drogue avec, parce que c’est… fun ? Dites ce que vous voulez, mais Ella qui se met à aimer se droguer dans une boîte, ça ressemble plus à Netflix qu’à la série de la Fox. J’ai dû mal à cerner Ella cette saison, sa crise de foi est complétement laissée de côté pour le moment, c’est bizarre.

En tout cas, la drogue la rend bien comique et fait qu’elle adore Eve, qu’elle n’hésite pas à présenter à Chloe lorsque celle-ci débarque au Lux pour annoncer qu’il faut finalement retrouver et arrêter le coupable. Tout ça permet à Chloe d’enfin comprendre la véritable identité d’Eve, juste avant que leur coupable ne débarque au Lux, ne tire sur Lucifer et n’annonce qu’une bombe est désormais dans le club. Rien que ça ?

Que fait Chloe quand Lucifer se prend une balle ? Plutôt que de s’en éloigner autant que possible en espérant que ce soit assez loin pour qu’il se soigne, elle se précipite sur lui. Pas vraiment la meilleure de ses idées pour sauver le héros, franchement. Bon allez, avançons dans l’épisode : le Lux est pris en otage et Chloe se sent bien seule puisque Lucifer est blessé et Ella complétement défoncée.

C’est finalement Eve qui lui redonne confiance en elle pour résoudre cette affaire improbable et trop compliquée. J’aime beaucoup le personnage d’Eve, elle apporte de bonnes choses dans cet épisode, et j’adore sa relation à l’ensemble des personnages.

Forcément, Maze entend parler de la prise d’otage au Lux et elle débarque au commissariat pour aider Dan à gérer l’affaire. C’est gros, mais comme d’hab, elle gère tout en deux temps, trois mouvements, engueulant Dan quand il veut absolument respecter les procédures légales. Ben oui, à quoi bon rester dans la légalité et la crédibilité après tout ?

Leur duo fonctionne bien cela dit, parce que comme j’adore Maze, ça me rend Dan supportable. Très vite, ils retrouvent l’ancienne copine du preneur d’otage, qui est en fait elle-même une criminelle. C’est gênant parce que quand elle débarque au Lux, elle blesse Marco, le preneur d’otage, et prend à son tour tout le monde en otage.

Bon, ce n’est pas si grave : Ella va mieux grâce à un peu de cocaïne lui redonnant sa concentration et Chloe a un plan. Le sandwich ? C’est un signe envoyé par Dan pour qu’elle comprenne que la police va débarquer par le coin sud-ouest du club. Le baiser entre Eve et Ella ? Il fallait calmer la crise d’angoisse d’Ella, qui avoue aussi avoir besoin d’une nouvelle connexion maintenant qu’elle n’est plus en accord avec sa foi pour Dieu.

Tout finit donc bien grâce à ces différents éléments : Ella réussit à déconnecter à temps la bombe et Chloe à mettre K.O la preneuse d’otage en la plaçant dans le coin sud-ouest du club. Facile. J’ai surtout aimé la réaction de Chloe de protéger Lucifer quand elle a pensé que tout allait exploser. Eve le voit, Lucifer aussi : il décide de continuer à travailler avec Chloe. En plus, moi, je ne suis pas contre un ship Eve/Ella.

Cela dit, Ella continue de m’inquiéter, parce que sa nouvelle conclusion est qu’elle ne peut pas attendre un signe de Dieu et ne peut compter que sur elle car Dieu n’existe pas. Humph, ils nous ruinent un peu son personnage là. La conclusion de l’épisode voit autrement Chloe se convaincre qu’Eve est peut-être la meilleure chose qui puisse arriver à Lucifer – et en parler à Amenadiel. J’ai bien aimé que celui-ci prenne la peine de lui passer un message de son père ; c’est plutôt cool comme idée, surtout que Chloe a bien besoin d’une bonne nouvelle dans sa vie compliquée.

Eve ? Elle apprend finalement que Lucifer ne peut être blessé que quand Chloe est là, et elle sait ce que ça veut dire, même si Lucifer lui assure être en couple avec elle désormais… Bon, cela donne envie de voir la suite, mais pas trop quand même, je vais donc m’arrêter là pour ce midi, histoire de savourer encore la saison plus tard sans avoir tout vu d’un coup.

Saison 4 

Lucifer – S04E02-03

Épisode 2 – Somebody’s Been Reading Dante’s Inferno – 15/20
On repart sur du plus classique avec cet épisode, forcément, mais c’est plutôt bien parce qu’avec un nombre d’épisodes restreint, cette saison va plus vite que les précédentes pour faire avancer ses différents fils rouges. Cela marche bien mieux, et cette saison risque de n’avoir que de bons épisodes à ce rythme-là.

Saison 4 


402.jpg

I’m only vulnerable when I’m close to you.

L’épisode reprend par un flashback pour nous expliquer ce que Chloe a fait de ses vacances. Et comme le titre l’indique, elle a lu tout un tas de textes sur Lucifer en Europe, de la Bible à Dante. C’est ainsi qu’elle a été contactée par le prêtre de l’épisode précédent, disant faire des recherches sur les gens pensant avoir rencontré le Diable ou être le Diable. Et bien sûr, il connaît Lucifer et est un peu terrifié par celui-ci.

La présence de Chloe lui confirme qu’elle n’en pense pas que du bien non plus, et il s’en sert donc pour lui proposer d’empoisonner Lucifer. C’est embêtant tout ça comme intrigue, mais le prêtre a de quoi convaincre Chloe tout de même : tout un dossier de vieilles photos replaçant ses visites à travers l’Histoire et ses connexions à tout un tas de meurtres passés.

De son côté, Lucifer se prend la tête pour comprendre pourquoi Chloe ne lui parle pas de leur baiser, alors qu’Amenadiel débarque pour lui annoncer qu’il compte rester en ville et pour lui servir de psy. J’espère que les scénaristes lui trouveront vite une autre utilité, parce que ce n’est pas rendre justice au personnage que de l’enfermer là-dedans.

Lucifer fait ce qu’il peut pendant tout l’épisode pour demander à Chloe un rencard avec elle. Cela prend vraiment une grosse partie de l’épisode, mais le meilleur est encore quand Chloe finit par demander des informations sur l’Enfer, vérifiant pas si discrètement ses recherches de vacances. Même si ça inquiète Lucifer, il continue d’espérer un rencard avec elle et en parle à Ella qui le soutient… et est dégoûtée d’être là quand Chloe décide de reporter à plus tard le rencard.

En même temps, c’est logique : elle est amoureuse et ça ne s’efface pas comme ça. Alors un rencard où elle doit le tuer, elle le reporte autant que possible et ça se comprend. Elle en parle d’ailleurs avec son prêtre préféré qui continue de lui faire un lavage de cerveau assez efficace.

Autrement, dans cet épisode, Dan est toujours aussi insupportable, en voulant à Lucifer pour le meurtre de Charlotte et pour tout ce qu’il a caché dans la saison précédente. Cela va finir par me faire regretter l’épisode bonus où ils étaient potes ! Et le pire, c’est que les scénaristes semblent clairement décider de vouloir en faire désormais un ami pour Amenadiel qui cherche désespérément à se faire de vraies connexions sur Terre maintenant que c’est sa maison.

Ce n’est pas bien brillant de le voir se faire rejeter de partout : même une SDF lui vole son portefeuille alors qu’il lui donne de l’argent. Il finit par se confier à un SDF espagnol, quand même. Oui, vivement que les scénaristes trouvent quoi faire de lui.

L’enquête de la semaine nous amène sur le plateau de tournage d’une télé-réalité, The Cabin, où une candidate a été tuée. Ella en est toute excitée parce qu’elle est fan du programme, ayant visionné plus de vingt saisons en deux semaines, ce qui me paraît difficilement jouable, même pour un sériephile comme moi.

L’intrigue est plutôt sympa avec ce pseudo Koh Lanta et un épisode qui veut nous montrer l’envers du décor, avec le méchant finalement plutôt cordial une fois que les caméras ne tournent plus. Quant aux caméras, évidemment, elles continuent de tourner malgré l’enquête policière. Le contraire n’aurait pas été conforme à ce que l’on sait de la télé après tout.

Bien sûr, tout ça n’est qu’un prétexte pour faire avancer le reste de l’épisode ; mais on notera quand même que le crime de cet épisode est passionnel, et que la candidate est tuée par sa petite amie secrète, par accident. Cette petite amie manque aussi de tuer Lucifer dans une explosion lorsqu’elle veut détruire le plateau, mais c’est plutôt une bonne chose : la peur que ressent Chloe quand elle pense perdre Lucifer en dit long.

Finalement, il sort sans problème de l’explosion, et encore tout habillé. L’enquête étant résolu, le rencard tant attendu peut également avoir lieu, même si Chloe a hésité tout l’épisode, à souffler le chaud et le froid avec lui. C’était assez long à voir d’ailleurs, surtout quand elle a reproché à Lucifer de ne penser qu’à lui, le blessant au passant.

Quant au rencard, il se passe bien pour Lucifer, mais pas tellement pour Chloe, toute stressée. On avance vraiment dans la relation entre ces deux-là, et ça change de l’an dernier où il ne se passait rien. La meilleure scène de l’épisode est ainsi clairement celle-ci, lorsque Chloe essaye de mieux comprendre Lucifer et les règles tordues de la série, notamment concernant sa manière d’être blessée chaque fois qu’elle est là. C’est bien qu’elle le comprenne enfin.

Et c’est d’autant plus nécessaire que ça lui permet de voir qu’il est prêt à tout pour elle : il n’hésite pas à se dresser entre elle et une hache quand elle découvre qu’elle avait le mauvais assassin et que le vrai, un caméraman, s’attaque à elle. C’est aussi ça qui permet à Chloe de prendre sa décision finale et de ne pas empoisonner Lucifer, allant même jusqu’à lui demander un second rencard.

Une sous-intrigue voit aussi Linda continuer à vouloir faire un tas de sport et s’entraîner avec Maze, même si ce n’est pas vraiment la meilleure de ses idées. Elle se dope clairement et finir par s’évanouir, ce qui inquiète à juste titre Maze, la forçant à voir un médecin. C’est plutôt une très bonne chose, clairement, parce que Linda reçoit en fin d’épisode un coup de fil qui lui explique probablement qu’elle est enceinte. Et ça ne manque pas : Linda annonce en fin d’épisode qu’elle est enceinte d’Amenadiel à celui-ci. Pas hâte de voir ce qu’en pensera Maze.

Pour conclure l’épisode, il faut encore régler le cas de Chloe et du prêtre, puisqu’elle doit lui expliquer qu’elle ne l’aidera pas. Le père Kinley lui dit que ce n’est pas si grave et qu’il la comprend… pour finalement aller voir Lucifer et lui dire qu’il a des choses à lui révéler sur Chloe. Oh la.

Saison 4


Épisode 3 – O, Ye of Little Faith, Father – 16/20
Alors, je n’arrête pas de lire que la série n’a pas changé en passant sur Netflix, mais désolé de ne pas être d’accord avec ça. Elle s’est débarrassée d’une bonne partie de ses défauts et avance bien plus vite qu’avant. Cela la rend beaucoup plus addictive et permet aux acteurs de fournir des scènes de meilleure qualité. C’est tout bénef’ quoi, même s’il y a aussi quelques abus du côté de la crédibilité qui ne me semblaient pas être là auparavant !

Saison 4 


403.jpg

I’m not a normal priest.

L’épisode reprend exactement là où le précédent nous a laissé, avec le Père Kinley se présentant à Lucifer comme un enquêteur du Vatican. Son but est de briser autant que possible le couple Chloe/Lucifer : il prétend ainsi être un bon samaritain s’inquiétant pour Lucifer, qu’il croirait humain, alors que Chloe s’apprêterait à s’en prendre à lui.

Forcément, Lucifer s’inquiète un peu et finit par demander à Chloe si elle a besoin de parler de lui à quelqu’un ou si elle l’a déjà fait. Le problème, c’est qu’elle lui ment, le forçant à aller demander conseil à Linda. Leur duo fonctionne toujours aussi bien cette saison, et c’est tant mieux.

Le bébé de Linda et Amenadiel ? Evidemment, il est abordé comme un point important de cette saison. C’est un sacré fil rouge secondaire, et on se croirait sur Netflix à avoir deux intrigues comme ça traitées à chaque épisode. Tant mieux : c’est bien plus prenant que la saison précédente d’avoir des avancées sur toutes les intrigues, j’insiste.

Maze apprend donc l’arrivée d’un futur bébé et elle est plus OK avec l’idée d’un bébé d’Amenadiel et Linda que ce que je pensais. C’est cela dit génial de voir la série torturer petit à petit Linda avec l’idée de la grossesse à laquelle elle ne s’attendait pas et qui la fait bien stresser. Maze en rajoute une couche avec l’idée que les accouchements sont même une méthode de torture en Enfer. Forcément.

Amenadiel ? Il veut se comporter en bon papa et ramène plein de bouquins à une Linda débordée par la situation. Et comme c’est Linda et qu’elle gère toujours tout toute seule, elle… dégage rapidement Amenadiel de son bureau, puis refuse sa demande en mariage. C’est une intrigue bien menée et qui va être intéressante à suivre sur du long terme. J’ai hâte.

Ella a abusé de la tequila et a la gueule de bois, révélant aussi à Chloe qu’elle est en pause dans sa relation avec Dieu. Oula, j’ai dû rater une étape, parce qu’elle est clairement en pleine crise de foi, et c’est bizarre venant d’un personnage si attaché à la religion jusque-là. Si Chloe s’inquiète pour elle, ça ne dure pas car elle est perturbée par Dan.

Ah, Dan ! Il continue de m’insupporter pour le troisième épisode d’affilé. Je vais finir par le mettre dans un ring avec Elsa d’Atypical pour voir lequel des deux m’énerve le plus. Cette saison ne lui réussit pas – même si Lucifer lui fout tellement la misère que je comprends un peu. Et lui est encore pire que Chloe vis-à-vis d’Ella : il lui dit qu’il refuse d’entendre parler de Dieu, la pousse à retirer sa croix et… ne s’occupe absolument pas d’elle ou de savoir comment elle va. Super le pote ! J’ai hâte d’avoir un épisode plus centré sur Ella pour savoir ce qu’il en est.

Il faut bien parler de l’enquête de l’épisode également, mais franchement, elle n’a pas réussi à me passionner, une fois de plus. J’ai aussi trouvé que l’épisode abusait sérieusement du côté de la crédibilité, et ce n’est pas la première fois que je le remarque cette saison : cette fois, Lucifer s’attaque clairement à un suspect, manquant de peu de l’étrangler, devant témoins et devant Chloe qui n’en a rien à faire. C’est gros.

Et à aucun moment dans la suite de l’épisode il n’est question de ce comportement à risques. Dans les premières saisons, Chloe le reprenait quand même lorsqu’il faisait ce genre de truc. Et elle l’empêchait autant que possible de le faire, d’ailleurs. Dans le même genre, Maze réussit rapidement à convaincre un Dan frustré par la non-avancée de son cas qu’il n’a pas besoin d’un mandat pour aller interroger un gang.

Les deux font alors équipe pour aller tabasser du méchant dealer de drogue et… euh fuck la loi ? En plus, ils font de la merde, parce qu’ils interrompent l’une des meilleures scènes de l’épisode qui est, une fois de plus, un rencard entre Chloe et Lucifer.

Alors que Chloe donne un nouveau rencard à Lucifer, le diable recontacte le Père Kinley pour lui dire qu’il se trompait… mais le doute persiste, surtout lorsque Kinley lui révèle le plan qu’il avait prévu pour Chloe. L’épisode nous révèle aussi qu’il a l’aide d’un deuxième prêtre. Cela nous fait un vrai grand méchant pour cette saison : les services secrets du Vatican. Un peu gros, mais pas si aberrant dans cette série.

Bon, Lucifer a donc un peu peur quand même, surtout qu’il voit bien que Chloe essaye de le rendre plus gentil et respectable qu’il ne l’est. Il prend enfin le temps de la confronter et trouve la fiole dont Kinley lui a parlé. La confrontation est assez dingue, mais Dan réussit à l’interrompre, le relou. Il ramène donc Lucifer et Chloe à la réalité de leur cas de l’épisode.

Ce dernier est toutefois bien plus intéressant que d’habitude, parce qu’il est sous-entendu puis révélé en cours de route que ce n’est pas un cas au pif, mais que tout a été organisé par Kinley. Et oui, il a convaincu un de ses amis de tuer deux personnes pour forcer Lucifer à le punir, afin qu’il montre son vrai visage alors que Kinley et son pote sont cachés derrière un miroir. Oups.

Lucifer et Chloe comprennent ce qu’il en était quand le meurtrier se suicide devant eux, et Chloe peut ainsi aller arrêter Kinley comme si de rien n’était. Il n’empêche qu’il reste quand même à régler la trahison de Chloe vis-à-vis de Lucifer : elle a envisagé de le tuer et lui a menti tout au long de ces trois premiers épisodes. Lucifer ayant toujours dit la vérité, il n’apprécie vraiment pas le mensonge.

Pourtant, en fin d’épisode, Chloe est une fois de plus déchirante dans sa relation à Lucifer, lui expliquant qu’elle est terrifiée à l’idée d’être en présence du Mal incarné. La fin d’épisode est donc sacrément bien fichue, parce que Lucifer est blessé par la vérité, peut-être plus que par les mensonges.

Il lui montre à nouveau son vrai visage, espérant qu’elle puisse l’accepter tel qu’il est, mais bien sûr, Chloe ne peut être sûre qu’elle en est capable. Et franchement, l’actrice déchire dans cet épisode également, on sent que la série la pousse bien plus dans ses retranchements cette saison.

Allez, sinon, en fin d’épisode, Dan retrouve donc le sourire grâce à Maze… ce qui ne me passionne pas. Autrement, en prison, Kinley refuse de se confesser auprès de son pote et apprend qu’il est excommunié… avant de nous révéler qu’il est question d’une prophétie sur le premier amour de Lucifer. C’est cela qu’il essayait d’empêcher en faisant rompre Chloe et Lucifer.

Le problème, c’est que rien ne dit que Chloe est le premier amour de Lucifer et que la série nous introduit un nouveau personnage, une femme que Netflix a mis en avant dans ses promos et dont on m’a spoilé la présence aux côtés de Lucifer et Chloe sur Twitter (notamment). Reste à voir qui elle sera exactement.

Saison 4