Le bar rétro-futuriste Ready Player One

Salut les… cinéphiles !

Je vous avais annoncé mardi dans mon article « Mes derniers coups de… » que je n’allais pas tarder à parler cinéma sur le blog, et bien nous y voilà ! Aujourd’hui, je vous parle de Ready Player One sans spoiler, et il s’agit du premier article d’une trilogie sur ce film ; car oui, j’ai de quoi faire une trilogie d’articles, sans pression, au calme comme dirait l’autre.

IMAG0317.jpg

J’ai eu la chance de voir le film il y a deux jours, mais je n’en dirais rien ici pour parler tout d’abord du bar « rétro-futuriste » éphémère ouvert dans Paris à l’occasion de la sortie du film le 28 mars. Vous avez donc jusqu’au 27 mars pour vous y rendre, car il s’agit de promotion pure et dure. Je trouve ça un peu dommage que ce bar ne reste pas ouvert aussi après la sortie du film et pendant la période d’exploitation, mais le but est de vous en faire découvrir l’univers. En fait, non, je regrette qu’il ne reste pas ouvert tout court, car j’ai adoré l’ambiance là-bas. Dès qu’on y entre, on se rend compte qu’ils ont bien fait le travail pour un bar éphémère : il ne va durer qu’une semaine, mais il y a une bonne dizaine de jeux d’arcade (sûrement un peu plus) et un décor au point.

IMAG0324.jpgAvant toute chose, même si c’est un bar, je n’ai bu que de l’eau là-bas, alors je ne peux pas trop vous parler de la carte des boissons, désolé ! Je peux en revanche vous parler de la nourriture, parce que je m’y suis pointé hier vers 13h30 en espérant fortement avoir de quoi manger. Je n’ai pas été déçu : en fait, c’est une cantine bio qui est transformée en bar pour la semaine, donc on y mange forcément très bien, puisque c’est ça qu’on est censé y faire à la base !

Il y a plusieurs choix mais la cantine se spécialise surtout dans deux plats principaux : un bol végétarien, tout plein de légumes donc, et un bol protéiné, avec de la viande en plus. La première option est à 9€ et la deuxième à 11, vous devinerez donc facilement que j’ai pris la première, parce que je reste #TeamRadin et que la bouffe végé, c’est bon. J’ai choisi une base de riz (il y avait aussi base quinoa), et il y avait aussi des carottes, betteraves, etc. Pas de mauvaise surprise : c’était bon et ça calait bien assez pour l’après-midi. Le prix n’est pas si élevé pour Paris et pour la quantité servie, donc si vous voulez y manger, vous ne le regretterez pas. Les couverts et verres d’eau étaient en libre-service, donnant une ambiance plus cool qu’au restaurant. Les tables sont aussi bien grandes, donc c’est bien pour accueillir des groupes ou rencontrer des gens.

On notera la présence de prises électriques à disposition, ce qui est toujours bienvenue dans un bar geek. Il n’y en a pas beaucoup, mais c’est une possibilité en tout cas. Évidemment, en y allant un mercredi après-midi, je m’en suis plutôt bien tiré. Il n’y avait pas grand-monde, donc j’ai pu tester plusieurs jeux d’arcade, et même laisser ma marque en finissant 6e sur l’une des machines (bon, je n’ai pas réussi à changer toutes les lettres, du coup, j’y suis sous le nom de… Jaa. Bien.) ! Les jeux d’arcades étaient sympathiques, mais disons ce qu’il en est : si le film est bercé par les jeux et la culture geek, on n’y voit pas énormément de jeux d’arcade.

IMAG0346.jpg

Non, ce qui fait l’intérêt du film, c’est au contraire des jeux bien plus modernes, en réalité virtuelle. Du coup, j’ai été positivement surpris de découvrir au fond du bar un espace « Oasis » nous permettant de tester des jeux en réalité virtuelle. C’est le genre de choses que je ne prends jamais le temps de faire dans les salons du genre Comic Con parce qu’il y a trop d’attente ; mais là c’était l’occasion ! Comme je le disais plus haut, il n’y avait pas grand-monde, donc j’ai pu en profiter pour rester un petit quart d’heure et tester deux jeux.

La réalité virtuelle, c’est une expérience à vivre tout de même, et c’est très top : on est équipé d’un casque pas si lourd qui permet de voir le jeu tout autour de nous et de manettes dans chaque main pour interagir avec ce qui nous entoure. Vivement les séries en réalité virtuelle !

IMAG0330.jpgPlus sérieusement, j’ai pu tester un premier jeu qui consistait à taper dans une balle avec une batte de baseball pour exploser des blocs au loin. C’était facile une fois le concept (et surtout les boutons des manettes) compris et j’ai adoré. Le deuxième jeu s’est beaucoup moins bien passé pour moi : j’étais dans une sorte de pyramide, pourchassé par des squelettes meurtriers. Pour se déplacer, je pouvais marcher de quelques pas (mais galère quand on ne sait pas trop ce qui nous entoure dans le monde réel) ou me téléporter, mais je n’étais pas doué à ça.

Dans le film, ils ont réglé le problème avec l’invention de tapis qui s’adaptent aux pas que l’on fait, mais dans la vraie vie, ce n’est pas évident. Quant au jeu, il m’a permis d’être meilleur que jamais au tir à l’arc, je me suis donc amusé à détruire quelques squelettes de flèches dans la tronche (une fois que j’ai pensé à viser la tête en tout cas) avant de me retrouver quelques minutes plus tard entouré par cinq ou six squelettes. Et j’avais beau viser, leurs machettes étaient performantes !

Bref, c’était une expérience sympa si j’omets le moment où les squelettes se sont mis à m’entourer (j’ai compris après coup qu’il aurait fallu se téléporter quelques mètres plus loin, mais pas évident quand on ne maîtrise pas tout) pour me tuer. Autant être entouré dans Minecraft n’est pas une partie de plaisir, autant en réalité virtuelle, c’est horrible car tu tournes la tête et BAM gros plan sur une gueule de squelettes. J’imagine d’ici les films d’horreur en réalité virtuelle… et non merci !

IMAG0337.jpg

Je me suis remis de mes émotions en visitant la troisième petite salle du bar qui est une reconstitution d’un salon geek au top, avec des piles de VHS, DVDs, livres, Rubbik’s cube et tout un tas d’autres objets de la culture pop. Cela permettait de faire de jolies photos, de s’affaler dans des canapés et de profiter du bar ; mais je n’avais plus le temps : il fallait que je rentre dans ma banlieue pour bosser, quand même, ça m’arrive parfois.

Vous aurez compris, je vous recommande fortement ce bar, même si vous n’avez pas (encore) envie d’aller voir le bar, vous devriez y passer de chouettes moments, que vous soyez seuls ou entre amis. Essayez si vous le pouvez de viser des horaires où il n’y a pas trop de monde : si c’est grand, je doute qu’il puisse contenir plus d’une centaine de personnes, et même si c’est le cas, il n’y aura pas de jeux pour tout le monde, malheureusement.

Cela dit, sachez aussi qu’il y a des « easter eggs » à trouver sur place (dans le décor du salon geek, j’ai trouvé pas mal de références soit au film, soit à des franchises connues, mais je ne sais pas trop ce qu’il fallait trouver et je ne m’y suis pas attardé).

IMAG0342.jpg

En tout cas, tant que ce n’est pas le samedi après-midi où j’ai peur que ce soit inévitablement bondé pour l’occasion, c’est vraiment un chouette endroit à visiter dans Paris cette semaine, et ça vous met dans l’ambiance du film. Le bar reste ouvert jusqu’au 27 mars, grâce à une étonnante association Warner Bros et BNP Paribas, donc foncez dans le XIe arrondissement, 11 rue Breguet ; métro Bastille (sortie 7 pour la plus proche, je crois, et quelques minutes de marche).

Les horaires sont variables, ça change chaque jour, donc je vous laisse le soin de vérifier par vous-même pour pas vous pointer à un moment où c’est fermé, les horaires sont dispo sur Google en tapant l’adresse, donc vous devriez vous en tirer sans moi de toute manière.

Voilà, c’est tout pour moi aujourd’hui, j’espère que ça vous a plu et que le film vous intéresse, car je ne tarderai pas à sortir mon article « Faut-il aller voir Ready Player One ? », et ce sera bien sûr sans spoiler. Le troisième article sera un fourre-tout de ce que j’ai aimé dans le film, avec des spoilers cette fois (c’est qu’il y a une logique dis donc !), et sortira le 28 mars au soir 😉

IMAG0336.jpg
Vous aurez compris que c’est exactement comme à la maison, mais en moins bien rangé ! J’adore 🙂

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.