Stats de la semaine #04

Salut les sériephiles,

Il est temps pour moi d’écrire le bilan statistique de la semaine qui vient de s’achever, et ça me fait du bien de me remettre à l’écriture du blog après une encore trop grosse journée de boulot et d’incertitude sur la situation sanitaire. Que les annonces du gouvernement tombent, mince !

mygracemysalvation - Tumblr blog | Tumgir
Comme quoi, il faisait un bon président potentiel lui.

En les attendant, on peut au moins se régaler de séries comme il y en a de plus en plus en ce moment, et ça, c’est vraiment cool. Par contre, moi, ça nécessite de mon côté que j’y mette un peu plus du mien pour voir les épisodes quand ils sortent. Je fais ce que je peux ! En attendant, nous voici donc à faire le point sur la popularité d’articles quelque peu plus anciens ; mais eh, ce sont les plus lus des sept derniers jours, malgré une légère baisse de fréquentation du blog :

  1. Euphoria – S01E09 (spécial) : 175 vues
  2. Lethal White : le retour de Strike sur la BBC : 117 vues
  3. Salvation – S02E13 : 103 vues
  4. Ce que c’est qu’un ship : 94 vues
  5. Dix pour Cent – S03E05-06 : 91 vues

Stressed Realization GIF by euphoria - Find & Share on GIPHYOn a un joli trio de tête cette semaine, avec trois séries qui marquent un retour gagnant dans le classement. Pour Euphoria, ce n’est pas spécialement une surprise avec la sortie d’un nouvel épisode spécial vendredi dernier… Par contre, bizarrement, l’épisode 10 que j’ai critiqué hier soir n’a pas l’air d’attirer grand-monde pour le moment. Les mystères de l’algorithme !

Strike commence sa diffusion aux États-Unis, et j’imagine que c’est ce qui rapporte quelques vues à cet article, mais je ne saurais trop comment les justifier autrement. Salvation, elle, est une constante du blog depuis un moment, et la sortie de la saison 2 sur Netflix n’a fait que confirmer la tendance. Il en est de même pour Dix pour Cent : l’arrivée de la saison 4 sur la plateforme de streaming a permis un petit pic de la série dans les vues du blog. C’est logique, surtout avec cet article qui a l’idée judicieuse d’être à la fois bien placé dans les algorithmes de moteur de recherches et d’être un récap pratique avant de commencer une nouvelle saison.

Dix pour Cent | Smells like Chick SpiritReste le mystère de cet article sur les ships : à force, on imagine que le monde entier connaît la définition de ce mot, pourtant ! Et même quand je scrute les résultats des moteurs de recherche, je ne m’explique pas ce résultat… Tout ce que j’y trouve concernant les couples est un brin plus sexuel, à coup de « scènes érotiques », « cassie et chris danger sexe » (ça concerne Euphoria pour les sceptiques) ou « american horror story pour se masturber ». Oui, c’est écrit comme ça, mot pour mot. Je ne veux pas savoir.

Concentrons-nous donc sur autre chose : avec 21 articles publiés, je suis en peu en-deçà de ce que je fais certaines semaines, mais dans la moyenne globale du blog (trois articles par jour, c’est pas mal quand même). Ceux-ci ont en revanche été peu commentés : seulement 29 commentaires en tout la semaine dernière… Comme à chaque fois que le nombre de vues baisse, le nombre de commentaires diminue lui aussi. Peut-être qu’il faudrait que je sois plus réactif dans mes réponses finalement ? Oups !

Ca n’aide pas non plus de publier les articles du jour à 23h50 tous les soirs. Ca, malheureusement, ça n’a pas l’air de prendre la direction du changement pour le moment quand je vois mes horaires cette semaine ! En plus, j’ai forcément plutôt envie de me réfugier dans les séries. À ce sujet, regardons les cinq saisons les plus consultées de la semaine :

  1. Euphoria (S01)
  2. Salvation (S02)
  3. Dix pour Cent (S04)
  4. Colony (S03)via GIPHY | Giphy, Usa network, Michael and sara
  5. Dix pour Cent (S03)

Bon, alors, on ne va pas se mentir, ces résultats font un peu mal à l’égo, parce qu’on est loin d’être sur un top fantastique cette semaine, la majorité de ces saisons cartonnant grâce à de vieux articles. Où sont les fans de WandaVision ? Probablement perdus sur Allociné et d’autres sites mieux référencés que moi ? C’est très étonnant ces affaires de référencement : parfois, sur certaines séries, je suis mis en avant d’un coup et sans raison ; sur d’autres, je ne le suis pas du tout.

Le plus intrigant restent les cas comme ceux de This is us ou 9-1-1 : parfois, les articles critiquant un épisode grimpent facilement à la centaine de vues en trois jours ; parfois, les articles comme ceux de cette semaine peine à être lus 20 fois. Bon, après, pour le cas de cette dernière série, j’ai vu l’épisode très en retard… mais quand même !

Zoey’s Extraordinary Playlist me console un peu : elle a réussi à remonter grandement dans les stats du blog… mais juste pas assez pour faire face à l’hégémonie de Netflix qui s’incruste sur quatre marches de ce podium ! Héritage : comment Dix pour cent a abordé des sujets de société brûlantsQuant à Euphoria, vraiment, après l’épisode que j’ai regardé hier soir, je lui souhaite simplement une longue vie… Et à vous aussi, allez, ça fait une jolie conclusion pour l’article en plus :

Longue vie à tous !

 

 

Hunter Schafer (#123)

Salut les sériephiles,

Je vais renommer l’article du jour en « article de la veille », parce que vu l’heure à laquelle je les sors en ce mois de janvier, je pense qu’il est clair qu’il y a plus de lecteurs le lendemain de la parution que le jour même, non ? Pour cette fois, j’avais une excuse : je voulais voir l’épisode d’Euphoria avant de l’écrire, histoire d’être sûr de ne pas regretter mon choix. Et désolé Gina Torres, tu ne faisais pas le poids face à…

Euphoria (HBO) sur le forum Télévision & Séries - 11-05-2019 19:37:20 - page 7 - jeuxvideo.com

La performance de la semaine :
Hunter Schafer

La série concernée : Euphoria
L’épisode : S01E10 (spécial) – F*ck Anyone Who’s Not a Sea Blob – 19/20


hunter hunter gifs | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirPourquoi ? En fait, c’est simple, tous les acteurs d’Euphoria méritent d’avoir un article à leur nom – et aussi un épisode qui leur est pleinement consacré selon cette nouvelle mode du huis-clos de Noël qui a si bien fonctionné pour Rue et Jules. Oh, l’épisode de cette semaine, se concentrant sur Jules, est loin d’être l’ambiance de Noël lui aussi : on y suit Jules en thérapie. À grand renfort de flashbacks, l’épisode nous sort bien souvent du huis-clos, cependant.

Ce n’est pas bien grave, car que ce soit dedans ou en-dehors, Hunter Schafer touche pleinement au sublime avec cet épisode. Elle est d’une beauté rare avec le dévoilement de l’intimité de son personnage dans les moindres détails. L’exploration des failles de Jules offre une perspective vraiment passionnante pour le personnage, mais ce fut aussi la possibilité de révéler toute l’étendue de la palette du jeu de l’actrice.

jules vaughn euphoria | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirLe plus marquant ? Probablement cette scène où elle passe du sanglot soudain à la colère : c’était sublime, au sens strict du terme, tout en étant surprenant. C’est impeccablement géré car on sent le changement d’émotion à la fois sur le visage d’Hunter Schafer et dans le ton utilisé pour parler. Impressionnant. Et ce n’est pas tout : Jules évoque aussi Rue lors de sa thérapie, et chaque fois que c’est le cas, un sourire se dessine sur son visage – le sourire de l’amour. Elle l’a moins avec ShyGuy118 d’ailleurs, et pour cause : elle s’est rendu compte qu’elle avait construit sa féminité autour des hommes ; tout ça pour qu’ils ne l’intéressent plus vraiment… C’est malin.

Au-delà de la séance chez la psy qui vaut déjà son pesant d’or pour un article performance de la semaine, il faut bien revenir sur les flashbacks aussi, où Hunter Schafer nous vend une Jules vraiment adolescente très réussie. La crise contre son père lorsque sa mère vient s’excuser ? Prenante.

𝔰 𝔱 𝔞 𝔯 𝔩 𝔢 𝔰 𝔰Ce n’est toujours pas fini : l’épisode en revient aussi à l’espèce de rêve commun de Jules et Rue, où elles auraient un appartement ensemble. Là, Jules s’imagine rentrer chez elle pour s’exploser contre une porte de salle de bain fermée à clé par une Rue en pleine overdose et/ou tentative de suicide. On sent que l’actrice s’est donnée sur cette scène, sa voix qui se brise, elle est capable de nous hanter un bon moment, je crois… Magnifique épisode, donc, et magnifique interprétation tout du long par Hunter Schafer.


Vue aussi dans : Je ne sais pas si c’est un choix, mais Hunter Schafer n’a tourné dans rien d’autre depuis le début de la série. Et avant ça, elle était mannequin. Oui, ça parait un peu dingue, mais Euphoria est la première expérience devant la caméra de cette actrice qui paraît pourtant avoir fait ça toute sa vie tant ça semble simple quand on la regarde dans la série. Peut-être qu’elle a une intimité avec le personnage qui explique cela, mais quand même, c’est impressionnant. Et c’est une actrice à surveiller !


Euphoria kerstspecial 2 recensie op Streamz op MoviePulpL’info en + : Bon, à ce stade, ce n’est plus tellement une information en plus car je crois que tout le monde le sait déjà, mais je me sens forcé d’indiquer que je suis bluffé par le fait qu’Hunter Schafer a aussi co-produit cet épisode. Mieux encore, elle a aussi participé à son écriture, et ça explique peut-être cette aisance à entrer dans le personnage. Elle a ainsi déclaré que le personnage était « cathartique » pour elle.

Tu m’étonnes. Toute la série est déjà conçue comme une gigantesque catharsis à la vie adolescente si compliquée en 2019… Mais cet épisode d’introspection est encore plus dérangeant car on ne peut s’empêcher d’être fasciné par une vie déjà si brisée, si éclatée. Bien sûr que ça fonctionne, et bien sûr que ça ne surprend pas de lire que l’actrice a aidé à façonner toute cette intrigue pour Jules. Poignant, tout simplement.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes