Life in Pieces – S03E16-17

Épisode 16 – Pageant Bike Animals Jerky – 16/20
C’était un épisode inégal avec deux histoires qui m’ont fait mourir de rire (dont une qui s’inscrit dans mes préférées de la série)… et deux qui m’ont fait sourire sans plus. Plus on avance dans la série, plus j’ai mes membres de la famille préférés dans cette série. En tout cas, elle semble avoir encore de beaux jours devant elle, et j’espère vraiment qu’elle sera renouvelée pour une saison 4. Hier, CBS a renouvelé onze de ses séries, et elle n’en fait pas partie (mais en même temps, ils n’ont pas annoncé grand-chose pour les comédies et l’échec des nouvelles cette année est plutôt bon signe… j’espère).

> Saison 3


Spoilers

16.jpg

Aunt Colleen fixed me, now I’m pretty.

Story One – Pageant : Jen et Greg ont confié Lark à Colleen pour l’après-midi et Jen est terrifiée de retrouver sa fille dans une robe de soirée pour les concours de beauté d’enfants auxquels Colleen participait enfant. Colleen en fait alors des caisses pour la semaine, déguisant Lark de 150 manières différentes. C’était une excellente histoire pleine de gags : entre les tenues délirantes des concours de beautés, les grimaces de Colleen et Jen, les blagues balancées à droite à gauche (Joan qui twerke !), j’ai tout simplement adoré ces six minutes d’épisodes hyper drôles… et malgré tout gênantes quand Lark finit par danser sur Good Vibrations.

Story Two – Joan’s Bike : Joan s’est fait voler son vélo et ça devient une catastrophe quand personne ne s’en occupe vraiment. Elle demande l’aide de la police qui a bien sûr d’autres choses à faire, puis de Matt qui lui parle de Craiglist (le bon coin américain qui existait bien avant notre version française) où elle finit par retrouver son vélo, vendu par un certain Dale. Ce n’était pas si dingue, mais la manière dont Greg, Matt et Joan oublient Tim à deux reprises, y compris avoir revolé le vélo est assez marrante. Après, j’ai toujours du mal avec ces petites histoires qui se terminent sans vraie conclusion, mais bon.

Story Three – Avenue Hughes The Musical : Heather veut se débarrasser des peluches de Sophia qui n’est pas prête à leur dire au revoir… Ce qui mène à une chanson interprétée par Sophia pour garder ses peluches et à toute la dispute avec sa mère. Les peluches se mettent à bouger et chanter, Heather répond à son tour en chanson et franchement, c’était génialissime. Oui, bon, OK, je me fais toujours avoir avec les épisodes musicaux, mais si Sophia et Heather sont capables de nous pondre ça, j’espère qu’on aura un jour tout un épisode musical, parce que c’était excellent. La chanson était entraînante, pleine de gags, ça donnait le smile et je veux plus d’épisodes comme ça (c’est déjà en passe d’être mon histoire préférée de toute la saison).

Story Four – Jerky : Clementine et Tyler se lancent dans la production et vente de viande, juste pour se faire du fric. Ce n’est pas si brillant que ça pour eux : même en utilisant la tronche de John, ils n’arrivent pas à vendre. C’est sans compter sur l’aide non voulue et improbable de John qui finit par trouver une utilité à leur viande en la donnant à son chien. Avec le mini spectacle qu’il concocte rapidement avec le chien, la vente est subitement un succès. Bien que volés de leur produit et idée, Clementine & Tyler acceptent de passer un marché pour récupérer 20% des ventes… Franchement, ce n’était pas génial comme dernière histoire, mais je leur pardonne rien que grâce à la troisième.



Épisode 17 – Sitter Dating Sister Mattress – 15/20
Moins drôle dans l’ensemble, cet épisode avait malgré tout de bons moments et des histoires assez sympathiques à suivre. J’en retiens quelques répliques excellentes et un avancement de certaines intrigues qui commençaient à traîner, même si l’avancée principale se fait de manière inattendue. La série prouve au passage que des sujets tristes peuvent être abordés avec humour, même si elle passe à côté d’un pan psychologique important de ses personnages. Ouep, ça me laisse mitigé sur l’intrigue de la troisième histoire, mais autrement, rien à redire sur la continuité de l’histoire.

> Saison 3


 

17

And I biblioteca her virginity, if you know what I mean.

Story One – Sitter Search : Clementine pose comme à son habitude un nouveau lapin à Jen & Greg pour leur babysitting (c’est donc pour ça qu’ils avaient fait appel à Colleen dans l’épisode précédent) et Heather leur propose une application pour rencontrer une baby-sitter. Oui, comme une application de rencontre : c’est donc immédiatement la compétition pour trouver la meilleure, et ça finit en étalage de leur fierté d’avoir possiblement trouvé la perle rare, Jordana. Si elle est géniale au premier abord, elle finit par révéler qu’elle croit assez aux fantômes pour penser qu’ils réveillent peut-être Lark. Ce n’est finalement pas un job pour elle, mais on se sera bien marré. Là encore, je regrette juste l’absence de vraie conclusion, mais c’est habituel pour la série.

Story Two – Everybody Loves Ryan : Heather et Tim ont un diner avec Sam et Ryan, son copain du moment. Elle est immédiatement soulée par ses parents quand ceux-ci tombent amoureux de Ryan… jusqu’à ce que la mère de Ryan ne sache pas trop qui est Samantha au milieu de toutes les copines de son fils. Il n’en faut pas plus pour enrager Heather… mais avec Tim, ils décident d’être subtils, ne sachant pas trop si Sam est au courant ou non. C’est plutôt drôle, surtout que ça finit par Sam pensant que ses parents envisagent un mariage plus ouvert et parce que Ryan finit par se griller tout seul quand il se casse la jambe et que toutes ses copines se pointent à l’hôpital. La mère de Ryan grille la couverture d’Heather en affirmant qu’elle était au courant des multiples copines ; et c’était plutôt marrant. L’histoire se termine avec une Sam réconciliée avec Ryan, mais pas avec ses parents… elle n’est pas au bout de ses peines, clairement ! Tout cela était hyper cliché, mais plutôt marrant quand même.

Story Three – Surrogate Gate : Colleen retrouve sa sœur revenant du Brésil et les retrouvailles se passent à merveilles, jusqu’à ce que Matt la rencontre et soit persuadée d’avoir couché avec elle à Cancun lors de son Spring Break. Quand il se rend compte que non, il est soulagé et accepte sa proposition de porter leur bébé… malheureusement, lors de l’annonce à la famille, Greg et Rita (la sœur) se reconnaissent immédiatement car ils ont couché à Cancun lors du spring break. Quatre fois. Cela ruine un peu le fun pour tout le monde, sauf pour nous téléspectateurs, car c’était bien drôle !

Story Four – Last Mattress : John et Joan veulent acheter un nouveau matelas et se rendent dans le magasin ensemble… même si Joan préférerait être seule. En effet, John est incapable de prendre une décision et les essaye tous sans se décider. Joan est désespérée et demande de l’aide à la famille : Greg et Jen leur propose de chercher sur Internet, comme eux, menant à un improbable test de leur matelas par les parents. Comme ce n’est jamais assez long, John n’aime pas le matelas qu’ils commandent sur internet, finit par se décider pour un de ceux du magasin… avant de se rétracter quand il comprend que ce sera probablement son lit de mort. Comme bien souvent avec ces deux-là, je n’ai pas du tout accroché à l’histoire et j’ai trouvé que ça manquait d’humour, faisant retomber l’ambiance d’un épisode plutôt bon par ailleurs.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.