Ma première sitcom (12/16)

Salut les sériephiles !

La saga de l’été continue, avec cette fois un détour par une autre de mes premières de sériephile. J’ai pas mal hésité et je me suis finalement dit que ça ferait du bien de parler un peu d’un format que j’ai abandonné ces derniers temps (même si je suis revenu le week-end dernier avec Teachers). Voilà donc ce que je peux dire de ma première sitcom… Et plutôt deux fois qu’une !

Voir aussi : Ce que c’est qu’un(e) sitcom

En VF : The Nanny

Ah, Une Nounou d’Enfer, son rire inimitable et ses personnages si attachants ! C’est bien simple, je regardais avant d’aller me coucher la sitcom de M6, de 20h à 20h30, pendant toute mon enfance. C’était la demi-heure télévision après le repas (pendant que les adultes rangeaient en bas ou faisaient le ménage), qui précédait le moment de lecture (qui, lui, s’éternisait bien au-delà du couvre-feu parfois, mais chut). Bref, c’était un de mes moments préférés, forcément !

Je pense que cette sitcom est celle que j’ai le plus suivi enfant, parce qu’elle tournait vraiment en boucle (avec tout de même parfois Notre Belle-Famille, Madame est servie – qui aura bientôt son revival avec Tony Danza et Alyssa Milano, mon dieu -, Ma famille d’abord et Touche pas à mes filles… Marrant comme il y a eu des choix faits et l’absence d’une décennie de sitcom familiale). En fait, j’ai regardé ça avant de savoir ce qu’était une sitcom, une série ou tout simplement une saison. Je suis encore choqué de me rendre compte que si, il y avait des cliffhangers de saison (je soupçonne la télévision française d’avoir encore fait n’importe quoi).

Waving The Nanny GIF by TV Land - Find & Share on GIPHY

Les personnages y étaient géniaux, et je la regarde encore parfois aujourd’hui… mais plutôt en VO. Aussi, quel choc quand j’ai (re)découvert cette semaine que Maggie avait la voix de Buffy (ou Susan Mayer).

Voir aussi : Le retour d’Une Nounou d’Enfer

En VO : How I met your mother

https://media.melty.fr/article-4139439-raw/media.gifThe Nanny, c’est bien beau, mais comme je l’ai souligné, ce n’était pas vraiment un choix : je ne savais même pas ce qu’était une sitcom. Non, ma première sitcom quand j’en parle, c’est plutôt la première que j’ai regardée en VO, et c’est donc How I met your mother. Pour l’anecdote amusante, je l’ai commencée le même soir que True Blood dont j’ai parlé la semaine dernière comme ma première série d’été. Il me fallait quelque chose pour oublier le cliffhanger terrible… et je me suis tourné vers celle-ci parce qu’Alyson Hannigan était au casting.

Bien m’en a fait. J’ai vu les trois premiers épisodes d’un coup, jusqu’à pas d’heure (là encore, bien après le couvre-feu, mais chut) et j’ai dévoré la saison 1, avant de suivre ensuite la série à la semaine chaque fois qu’elle était diffusée. Pour une série choisie sur un coup de tête pour une seule actrice, j’ai eu de la chance quand même, parce qu’elle a duré neuf ans (et contrairement à beaucoup, j’ai vraiment accroché à l’ensemble, à part la 6 peut-être, parce que je déteste Zoey).

20 précieuses leçons de vie apprises grâce à How I Met Your Mother ...

La série vieillit mal, et peut-être même plus mal que The Nanny, du côté de ses blagues sexistes et parfois même homophobe, et ça me fait de la peine, mais ça ne m’empêche pas d’avoir adoré à l’époque et de rire encore du reste des blagues aujourd’hui. De toute manière, tout ce qui ne passe plus me rassure aussi : c’est la preuve qu’on évolue en tant que société et que je grandis moi-même, donc ce n’est pas quelque chose de négatif à mes yeux.

10 Relationship Lessons from "How I Met Your Mother" - Coffee ...

Voir aussi : Ce que sont les rires dans les sitcoms

Voilà donc pour mes premières sitcoms… Depuis deux ou trois ans, et surtout depuis la fin de Life in pieces, je me rends compte que j’ai plus de mal à trouver mon bonheur dans les comédies cherchant trop à me faire rire. Je me marre plus devant des séries comme Riverdale, franchement… C’est comme ça, que voulez-vous ! Ca me passera peut-être.

5 gosses de séries « absolument trop choupis » ? Mazette !

Salut les sériephiles,

Une fois de plus, voici un thème de TFSA qui me laisse super perplexe. Tequi, si tu passes par là (dans deux mois pendant un rattrapage de lecture), je me demande ce que t’as fumé pendant ton confinement pour nous pondre un truc pareil. Tout le monde sait que les enfants dans les séries sont insupportables, certainement pas choupis ! Bon, pour le bien de ce thème, je me suis fixé aux enfants de moins de douze ans – au-delà, c’est de l’adolescence. Généralement, les scénaristes ne savent pas quoi faire des enfants, et ça se sent. Malgré tout, j’ai fait le tour de mes séries pour en trouver cinq que je tolère, et même une première place qui a toute sa place ici !

Attention, il y aura des spoilers sur Les Bracelets rouges et la saison 5 d’Agents of S.H.I.E.L.D dans l’article.

Côme se réveille, Clément en couple et rupture de Roxane et Thomas ...

  1. Come (Les Bracelets rouges)

Je ne le mets que cinquième parce qu’on l’a surtout connu dans le coma et qu’il était bien plus appréciable quand il l’était, le pauvre. Son personnage une fois réveillé oscillait entre scènes très chouettes et intrigues où il était insupportable. Heureusement, on était déjà attaché à lui parce qu’autrement, il n’aurait pas obtenu sa place ici.

  1. Robin (Agents of S.H.I.E.L.D)

May & Robin edit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirLe personnage est surtout ici pour une des actrices que je trouve exceptionnelle et vraiment super douée pour son âge, mais au-delà de ça, j’adorais la relation qui s’est tissée entre May et elle. Je ne sais pas si la fin de la série reviendra là-dessus, mais une partie de moi l’espère tout de même parce que Robin est choupie dans son attachement à l’équipe. J’aime aussi la manière très sympathique dont la série l’a fait revenir alors qu’on la connaissait quand elle était encore petite. Sinon, je fais d’une pierre deux coups parce qu’avec un seul personnage, je parle en fait de deux actrices. Pour le fun fact du jour, sachez donc que Robin est interprétée par Lexy Kolker lorsqu’elle a cinq ans, mais par Ava Kolker, sa grande sœur, à douze ans. Pendant la diffusion, j’étais persuadée qu’ils avaient simplement utilisé du maquillage pour vieillir l’actrice, sans me poser plus de questions… C’est vraiment bien joué de leur part !

very] personal screencaps — Alexa Swinton as Piper – Emergence, 2019

  1. Piper (Emergence)

Je suis déçu de l’annulation de la série, parce que je trouve qu’elle réussissait dans l’ensemble à nous proposer deux gamines qui n’étaient pas insupportables, et c’est tellement rare que ça méritait d’être souligné. Oh, les secrets autour de Piper étaient parfois un peu chiants, c’est sûr, mais sa relation avec Jo et l’ensemble de la famille la rendait très attachante. Dans l’ensemble, la série proposait donc une gamine qui parvenait à ne pas être chiante et qui a su s’attirer toute ma sympathique sur plusieurs épisodes. Elle méritait bien que je l’évoque ici, du coup !

Randall, You Are The Coolest Kid GIF - ThisIsUsSeries ...

  1. Randall (This is us)

Je l’adore à l’adolescence et à l’âge adulte – au moins au début de la série – alors inévitablement, j’adore aussi quand il est enfant. Adopté dans une famille en deuil et se retrouvant avec deux jumeaux après un abandon à la naissance, il n’y a pas à dire, Randall n’a pas une vie simple. Il grandit en étant bien différent de son frère et de sa sœur, mais il est tout de même super attachant avec eux. Puis, le gros avantage de cette série, c’est qu’on sait déjà ce que les enfants vont devenir, alors même quand ils sont un peu chiants, on leur pardonne plus facilement. En plus, les scénaristes font un joli travail pour ne pas les rendre insupportables, mais ce n’est pas nouveau que l’écriture de la série est géniale !

Giselle Eisenberg Tumblr posts - Tumbral.com

  1. Sophia (Life in Pieces)

De très loin la gamine la plus attachante de la télévision, non ? Je sais que la série est peu connue, mais vraiment, elle vaut le détour pour certains de ses personnages, à commencer par Sophia qui avait toujours l’art de balancer la bonne réplique au bon moment, sur le bon ton et avec un humour de dingue. En quatre saisons, on a eu le temps de s’attacher à elle et ses mimiques choupies, surtout que grandir ne lui a jamais fait de mal. Plein de séries gèrent mal l’évolution des enfants, mais ça n’a pas été le cas pour celle-ci, et c’est tant mieux !

sophia hughes | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirJe termine l’article en évoquant enfin Council of Dads, enfin annulée. Charlotte aurait pu avoir sa place ici, mais il me semble qu’elle est déjà plus vieille que la limite d’âge fixée par cet article. JJ, en revanche, je suis déçu de ne pas avoir pu en découvrir plus, parce que finalement, il y avait beaucoup à faire du personnage et peu a pu être fait en si peu de temps.

Sinon, j’ai aussi pensé à Cal de Manifest, mais comment dire… Il n’est pas choupi et il est grave relou, lui !

Cal Stone GIF by Manifest - Find & Share on GIPHY

PS : en revanche, j’ai totalement zappé Christopher lors de la rédaction de l’article. Sorry 9-1-1 !

Ces séries qui rendent heureux

Salut les sériephiles,

En cette période de confinement, le TFSA de la semaine dernière tombait à pic : Tequi doit avoir des dons de voyance, voilà tout. En effet, elle nous demandait de parler de ces séries qui sont capables de nous rendre heureux. Franchement, ce n’est pas évident comme sujet, parce que bien souvent, les séries nous font passer par toutes les émotions. Des séries qui restent 100% positives, c’est quasi introuvable… mais bon, en voilà quelques-unes qui me donnent quand même le smile à chaque fois.

Résultat de recherche d'images pour "the magicians gif"

  1. The Magicians

Je ne me voyais pas ne pas parler de cette série que j’adore et qui me rend super heureux à chaque épisode, même si elle a aussi la capacité de me rendre super triste et de me faire pleurer. C’est juste pour ça qu’elle est en cinquième position, parce qu’elle ne me rend pas heureux à chaque fois tout de même, mais voilà, c’est un tel plaisir de voir Margo et Eliot échanger des répliques parfaites dans chacune de leurs scènes. La série a un bon côté méta que j’adore et qui est hyper efficace pour me filer le smile.

Résultat de recherche d'images pour "westworld"

  1. Westworld

Là pour le coup, la série n’a jamais réussi à me faire plaisir. Elle me rend heureux parce qu’elle est complexe dans son intrigue et que j’adore démêler le vrai du faux. Reconstruire le puzzle de cette série est tout à fait jouissif et elle a la capacité de se renouveler de manière vraiment originale. La saison 3 vient juste de commencer, mais elle m’a déjà donné le sourire deux semaines de suite, alors je sais que c’est une valeur sûre pour me rendre heureux. Il en faut peu pour être heureux, finalement, Disney n’avait pas tort – même s’ils me rendent tristes à décaler la sortie de Disney +.

Résultat de recherche d'images pour "life in pieces"

  1. Life in pieces

Forcément, cette liste se devait d’avoir au moins une comédie ! Et cette comédie familiale a mis du temps à gagner mon cœur, mais une fois que c’était fait, je n’ai plus jamais arrêté de rire devant leurs mésaventures. La série est super drôle, avec des personnages attachants et aux répliques qui font bien souvent mouche. Je l’ai conseillée pendant toute sa période de diffusion et je ne change pas de discours dans ce TFSA : regardez-là, elle est vraiment fun et vous rendra heureux, c’est sûr et certain.

Résultat de recherche d'images pour "high school musical the series"

  1. High School Musical The Musical The Series

Il fallait bien une série musicale dans cet article, et j’ai opté pour celle-ci. J’adore Glee, mais je n’oublie pas l’épisode « The Break-up », ni l’épisode sur la mort de Finn. On a connu mieux pour rendre heureux. À l’inverse, la série de Disney + (décidément, je suis frustré !) est excellente à regarder pour être heureux. C’est une série pour adolescents, certes, mais c’est version Disney alors les gros dramas ne sont jamais de vrais grands chagrins qui vous bouleverseront… Au contraire, même les coups durs sont presque drôles. Le tout se fait avec des chansons de mon adolescence reprises et des chansons originales, dans une ambiance toujours fun et avec une fois de plus pas mal de méta. Tout pour me plaire !

Résultat de recherche d'images pour "teachers"

  1. Teachers

Et je ne pouvais terminer que par celle-ci. Il me reste encore une bonne saison et demi à voir pour la regarder en entier, mais cette série m’a tellement fait rire sur sa première saison et demi que je sais qu’elle aura toujours la capacité de me rendre heureux. Suivre la vie de prof à l’école primaire aux États-Unis, ça n’a rien qui ne m’attire de base… mais pourtant, dans cette série, c’est fait avec tellement de blagues et d’humour et de références ! C’est à voir, vraiment, tellement c’est cool : on n’arrête pas de se marrer. Et puis, les gamins sont aussi fous et cons que les profs, ou l’inverse je ne sais plus trop comment le présenter. J’espère que je vous donne envie avec celle-ci, parce que je l’adore et je me la garde pour des jours de grosses déprimes. Et non, le confinement n’est pas suffisant !

Voilà pour moi pour ce TFSA ! J’espère que ça vous aura donné quelques idées en ces jours sombres et anxiogènes pour enfin être un peu heureux… C’est nécessaire, non ? Il n’y a pas meilleur geste barrière à l’épidémie !

Les meilleures séries 2010-2019

Salut les sériephiles,

C’est encore avec une semaine de retard que je débarque, mais l’avantage des TFSA de Tequi, c’est qu’ils sont parfois assez intemporels pour se le permettre. C’est le cas de celui de cette semaine puisqu’il est question simplement de désigner nos séries préférées de la décennie qui vient de se terminer. La tâche n’est pas simple, surtout que, comme d’habitude, j’ai décidé de me limiter à cinq séries. Vous me connaissez, tout est bon pour gagner du temps, et comme c’est le concept de base de ces articles, pas de raison de changer une formule qui gagne.

Seulement cinq séries ? Pas facile du tout !

Image associée

  1. The Haunting of Hill House

Elle mériterait probablement une meilleure place que celle-ci, mais comme il n’y a eu qu’une saison, je préfère rester prudent pour le moment. Pour moi, cette série est vraiment l’une des meilleures séries d’horreur, parce qu’elle a réussi à parler d’un sujet plutôt habituel (la maison hantée) de manière vraiment originale et avec des personnages très fouillés. La construction de la série est impeccable, les épisodes accrocheurs, l’écriture vraiment réfléchie (les cinq étapes du deuil, la Bent-Neck Lady, tout ça tout ça). Incontournable, je pense.

Résultat de recherche d'images pour "orphan black"

  1. Orphan Black

Tatiana Maslany mérite toutes les récompenses du monde pour son travail absolument dingue dans cette série. C’est bien simple, j’ai été incapable de faire pause sur les trois premiers épisodes. Si la série s’est un peu perdue en cours de route sur certaines intrigues, c’est très clairement une série qui aura marqué par sa qualité globale, ses effets spéciaux, ses acteurs complètement géniaux. Non, vraiment, passer à côté de cette série aurait été une perte cruelle et je suis content de l’avoir découverte (merci Poluss).

Résultat de recherche d'images pour "westworld"

  1. Westworld

Cette série a été immédiatement un énorme coup de cœur alors qu’elle n’avait pourtant pas grand-chose pour elle : complexe, présentée comme une possible « nouvelle Game of Thrones », un côté western… Pourtant, qu’est-ce que j’ai immédiatement accroché aux notes de musique, à la claque visuelle et à la construction impeccable des deux premières saisons. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire fascinante !

EDIT : Je ne sais pas où j’avais la tête, mais clairement, vous pouvez décaler les séries précédentes d’une place pour faire de la place à une autre numéro 3, mais les 3 séries qu’il vous reste à lire sont vraiment ex-aequo dans mon coeur.

Résultat de recherche d'images pour "the 100"

3. The 100

Clairement l’une des meilleures surprises de la décennie, parce que la série commence plutôt mal et comme une série pour adolescents médiocre avant de devenir une aventure palpitante. La géopolitique, les répliques, les développements fous des personnages et tant de bons moments, je ne sais pas comment j’ai pu oublier de la citer dans la première version de cet article. Si vous aviez besoin d’une preuve pour prouver que je suis fatigué, vous l’avez !

Résultat de recherche d'images pour "the magicians"

  1. The Magicians

J’ai beaucoup hésité à la mettre en première place, mais la vérité est que je n’ai accroché que moyennement à la première saison, et que c’est ensuite que j’ai découvert progressivement à quel point j’adorais la série. Je suis actuellement en train de me faire violence pour écrire cet article plutôt que de lancer la saison 5 qui commence aujourd’hui. Vraiment, c’est l’une des meilleures découvertes séries de ces dix dernières années !

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield"

  1. Agents Of S.H.I.E.L.D

Ce n’est peut-être pas la meilleure en qualité parce qu’elle a eu ses coups de mou, mais c’est pour moi la plus marquante et, franchement, la meilleure sur une bonne partie de ses arcs : notamment en fin de saison 1 ou toute la dernière partie de la saison 4. Je ne suis probablement pas objectif : c’est encore une série Whedon, les personnages sont géniaux, les répliques s’enchaînent à merveille et la série a débarqué sur nos écrans dès 2013. J’ai eu plus que le temps de m’y attacher… Et c’est tant mieux !

J’oublie probablement de très bonnes séries, mais voilà, à instant T, les cinq séries qui me sont venues d’instinct. Bien sûr, j’aime aussi This is us ou Life in pieces, mais ce ne sont pas les meilleures, ce ne sont pas celles qui m’ont rendu le plus fou au cours des dix dernières années… Younger, Man seeking woman, Wrecked et Mixology méritent d’être mentionnées ici, tout comme Continuum, Sense8 ou The Leftovers. J’en regarde trop, c’est tout.