Mes derniers coups de… #32

Salut les sériephiles,

23h40 et je commence à peine la rédaction d’un article qui me prend parfois une heure à mettre en page… Bon, faisons une croix sur les gifs, probablement. L’essentiel, c’est de participer, j’aime mon article du jour, il existera coûte que coûte, quitte à éditer plus tard ! Trêve de blabla,  à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

elodie davis Tumblr posts - Tumbral.com

Coup de Cœur : Sans surprise, ce coup de cœur va immédiatement à la saison 2 de Trinkets que j’ai enfin pris le temps de terminer hier. C’était aussi bien qu’en saison 1, même si l’intrigue était moins suivie et, franchement, bravo aux scénaristes d’avoir si bien mené la barque malgré l’annulation injuste par Netflix – injuste car bien trop rapide !

Coup de Mou : Sans trop de surprise, Ratched me plaît bien, mais c’est sans plus. Je m’attendais à regarder toute la saison 1 d’un coup et, finalement, je n’ai pas du tout envie de la bingewatcher comme ça m’arrive parfois de le faire. La série est chouette, je ne dis pas, mais le premier épisode d’une heure était bien comme ça et je me demande si je ne vais pas faire genre un par semaine… à voir, mais gros coup de mou ce visionnage, ça m’a démotivé tout au long du premier épisode !

Coup de Poing : Je ne regarde peut-être plus grand-chose, mais j’ai quand même vu Strike ce mois-ci, et j’y ai trouvé dans l’épisode 4 un coup de poing qui valait carrément le coup. Attention spoilers… Fallait pas s’attaquer à Robin, Raffy. Evidemment que Cormoran débarque et est carrément badass quand il s’agit de protéger son associée – qui est un peu plus que son associée, il faut bien le dire. La scène rendait tout aussi bien dans la série que dans le roman, c’est cool !

cormoran strike | Tumblr

Coup de Blues :Comme prévu, cette rentrée série est hyper violente avec absolument rien à se mettre sous la dent, ou presque. Merci le Covid pour cette planification hyper molle du genou, pour rester poli. Je suis bien triste de la situation et c’est un vrai coup de blues, surtout que ça tombe sur un mois où ça me motiverait d’avoir des épisodes solitaires et hebdomadaires à regarder, parce que je ne regarde plus grand-chose en ce moment, il faut bien le dire…

Coup de Vieux : Rien à voir avec la série, mais alors vraiment rien, mais voilà… alors que je me préparais des Fajitas ce soir (beaucoup trop tard pour avouer à quelle heure), je me suis rendu compte que ce plat que j’avais l’impression d’avoir découvert « tard » dans ma vie était un plat que je mangeais depuis 13 ans… sur 27 années de vie. Bref, ça fait la moitié de ma vie sans fajitas et la moitié avec, et ça m’a foutu un coup de vieux parce que je pensais sincèrement que ce plat devenu un des piliers de mon alimentation était un truc qui resterait à jamais une découverte tardive et récente. Finalement non. Passionnant cet article, vraiment !

GIF funny comedy confused - animated GIF on GIFER

Coup de Barre : Depuis mon dernier article sur les coups, je n’ai pas revu un seul épisode de Teachers, ni un seul de God Friended Me. J’étais pourtant en rattrapage intensif la dernière fois. Je me fatigue d’abandonner des saisons en cours comme ça, mais il faut dire ce qui est, je n’ai pas la motivation pour les regarder en ce moment. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais voilà, même hier soir où j’avais plein de temps devant moi ben… non.

Coup de Bol : Je vais totalement me porter la poisse sur ce coup-là, mais j’ai décidé que cet article serait publié dans huit minutes et j’y crois dur comme fer. Bref, mon coup de bol, c’est de réussir à publier cet article dans les temps malgré un coup de fil interminable en vision avec SophieCa faisait longtemps, et ça fait plaisir !

Coup de Gueule : Gros coup de gueule qui couve depuis deux jours dans les articles, mais franchement, je suis le cas contact Covid d’un collègue vu pour la dernière fois le 11 septembre et je n’ai été prévenu qu’hier, le 21 septembre ! On m’a quand même fichu en isolement malgré la période d’isolement de sept jours après le dernier contact (hein ???) et, comble du comble, il semblerait que je sois asymptomatique et qu’une autre collègue soit contaminée parce que j’ai mangé avec elle. C’est du grand n’importe quoi. Puis, aujourd’hui, j’ai été une autre fois cas contact et l’ARS n’était même pas au courant que je l’étais une première fois. J’ajoute à ça que mon médecin traitant est injoignable, que mon employeur ne sait pas vraiment comment régulariser ma situation de télétravail improbable, que les parents d’élèves veulent savoir quand je reviens et qu’il est impossible de me faire tester – puisque je n’ai pas de voiture – ailleurs que dans un labo à côté de chez moi… m’ayant donné RDV le 29 septembre. Ah bah clairement depuis le 11 septembre, le covid va vous attendre les gars !

Aparato do Entretenimento: CRÍTICA: Julie and the Phantoms, uma nostalgia  contemporânea bem produzida por Kenny Ortega para a Netflix
Moi à l’idée que je peux perdre mon odorat à tout moment comme quelques personnes de mon entourage qui ont tenu deux à cinq jours sans

Coup de Tête : Après cet article, je commencerai une nouvelle série musicale sur Netflix. Je vous laisse deviner laquelle. Ca n’a aucun sens de commencer si tard ? Pas grave, j’ai bien l’intention de la voir quand même car je l’avais repérée avant que tout le monde en parle et maintenant tout le monde est fan dans ma TL !

Coup Tordu : Et maintenant que j’ai dit que je ne comptais pas reprendre Supergirl de si tôt, ça y est, la CW nous balance ce soir que la série est annulée et se terminera à la fin de sa saison 6. Alléluia ! Mais voilà, maintenant que je sais ça, j’ai limite envie de la reprendre. Le masochisme a de beaux jours devant lui…

Melissa Benoist Excited GIF - MelissaBenoist Excited Supergirl - Discover &  Share GIFs

Coup de Pub : RDV à 21h pour parler de séries et d’épisodes musicaux dans le prochain épisode de 42 minutes! J’espère que vous serez nombreux à nous suivre, parce qu’on est bien décidé à chanter… Après avec mon petit covid qui couve, je n’ai plus qu’à espérer ne pas être aphone. Ce serait la meilleure des excuses, non ?

Coup de Grâce : Il est 23h59, je ne vais pas tenter le diable, je publie l’article sans gif. Sinon, je n’ai toujours pas parlé de The 100 dans cet article, mais quelle déception cette saison finale. J’ai envie de recycler le gif du mois dernier, et je ne vais pas m’en priver :

The 100: All The Times Bellamy Blake Was The Heart of The Show ...

Bonne nuit à tous !

Edit : 0h08, bim, les gifs sont là. Pas trop mal, 28 minutes l’article alors que c’est l’un des plus longs à pondre d’habitude, je suis content de moi.

Bilan séries août 2020

Salut les sériephiles !

Oui, ça va encore être une grande semaine de visionnage d’épisodes sur le blog cette semaine, mais bon… On fait ce qu’on peut avec cette rentrée qui me laisse quelque peu sur les rotules à défaut d’avoir pu la préparer comme il se doit à l’avance. C’est mon problème, et je n’ai pas envie que ça me prive pour autant d’écrire mes articles, et voilà comment je me retrouve à ne pas avoir de temps (pour le moment) pour regarder des épisodes. Comme ça me manque, ça ne durera probablement pas trop longtemps. En attendant, voici donc le récap des saisons terminées au mois d’août, comme d’habitude. Et il y a de quoi faire, en plus !

Séries renouvelées

Perry Mason (S01) – J’ai eu énormément de mal à me plonger dans cette série, mais je suis resté pour son casting cinq étoiles qui a su me convaincre qu’il y avait du potentiel malgré bien des problèmes de sexisme, racisme et plein d’autres -isme tous plus abjects les uns que les autres. Se dérouler dans le passé n’excuse pas tout… mais la saison se termine bien en semblant s’améliorer sur ces différents points. Soit ils ont lu mes articles, soit ils ont juste conçu ça comme un truc qu’on pouvait bingewatcher pour voir l’évolution. Pas dingue, en tout cas. Note moyenne : 15/20

The Other Two (S01) – J’ai peut-être mis un an à regarder cette courte saison 1, mais j’en suis totalement fan et je ne saurais que trop la recommander. La série me fait énormément rire à raconter les déboires d’un frère et d’une sœur adultes névrosés et perdus dans leur vie… alors que leur petit frère est une rockstar qui cartonne. C’est intelligemment écrit, bien interprété et je ris à chaque épisode. Note moyenne : 17/20

The Outpost (S02) : Avant la reprise de la série pour la rentrée, je me suis dit que ce serait peut-être une bonne chose d’enfin regarder cette fin de saison 2… La surprise fut plutôt bonne. Pour moi, la saison 2 est plus solide que la première parce que les enjeux sont un peu plus grands et parce que je n’en attends plus grand-chose. Avec ses nouveaux personnages, la série a su insuffler un second souffle à son intrigue et m’être un peu plus intéressante ! Tant mieux. Note moyenne : 14,5/20

American Horror Story – 1984 (S09) : Avec peu de temps devant moi en octobre dernier (une constante dans ma vie parfaitement), j’avais mis en pause mon visionnage de cette saison pour une seule et unique raison… Il s’agissait à mes yeux d’un slasher à voir l’été, d’un coup, pendant une chaude soirée de canicule. C’est chose faite et c’est sans regret ; il s’agit définitivement des meilleures conditions pour regarder ce qui est totalement une réécriture frisant la parodie des slashers se déroulant dans les années 80. Drôle, terrible, percutant. J’ai adoré la première partie de saison. La deuxième partie, elle, nous fait du AHS, et c’est un peu dommage. American Hors Sujet, wesh. Note moyenne : 17/20

Fin de séries

Agents of S.H.I.E.L.D (S07) – On ne pouvait rêver meilleure fin de série, je crois, toute l’équipe créative de la série s’est donnée à fond et ça se sent. Cette saison déchirait tout ! Il y a bien quelques petites choses à redire et manque que j’aurais aimé voir à l’écran, mais honnêtement, la série s’en va sur l’une de ses meilleures saisons à mes yeux, et ça me fait tellement plaisir que je ne leur en veux pas le moins du monde. J’ai même envie de revoir la série, c’est dire ! Note moyenne : 18,5/20

The Rain (S03) – Si je ne peux pas en dire autant de celle-ci, j’ai beaucoup aimé la conclusion qui était à la fois logique et pertinente. L’évolution de la série depuis la saison 1 s’est toujours dirigée vers de plus en plus de science-fiction, mais ça ne m’a pas dérangé. Les enjeux de cette saison étaient peut-être trop rapidement survolés, par contre, mais en si peu d’épisodes, ce n’est pas étonnant. L’ensemble fonctionne bien, c’est une fin solide. Note moyenne : 17,5/20

Et ce sera tout pour aujourd’hui, je n’évoque pas Lucifer, puisque la saison n’est pas terminée, n’en déplaise à Tequi 😉 Bonne soi… ouais ben bonne nuit, en fait.