9-1-1 – S05E04

Épisode 4 – Home and Away – 16/20
J’ai trouvé l’épisode plus logique, mais du coup, il l’était presque trop : j’en suis arrivé à attendre certaines scènes dont l’impact émotionnel a été réduit précisément parce que je les attendais. D’un autre côté, on a aussi droit à des développements de personnages que j’aime beaucoup et le cliffhanger me laisse perplexe sur la suite de la série. Bon. Vivement mardi prochain.

Spoilers

Le départ inattendu de Maddie perturbe Chimney et l’ensemble de l’épisode ne donne pas envie d’être parent.


Does it look like I’m FaceTiming with these people ?

Maddie a enregistré un message vidéo avant de quitter Chimney, assurant qu’elle aime Chimney et Jee Yun, mais ça n’empêche pas le pompier d’avoir peur pour elle et d’être sûr que quelqu’un lui veut du mal. Le pauvre. Maddie est partie et a retiré 20 000$ au passage, faisant envisager tous les scénarios les plus fous à Chimney… Même les plus fous des plus fous, du genre Doug la forçant à faire ça.

La vache, c’est sacrément dur comme scène, je plains tellement Chimney et je le comprends tellement de sentir la haine monter en lui quand il est question de Maddie osant lui faire ça. Par contre, Buck… Il a clairement parlé à Maddie pour assurer comme ça qu’elle a besoin de distance entre elle et ses problèmes. Chimney ne s’en rend pas compte, mais c’est quasi-certain.

Les scénaristes ne perdent pas trop de temps à remplacer Maddie, et c’était étrange : au centre d’appel, May rencontre Claudette, une ancienne employée qui gère à fond le boulot et semble être une star du service. Je ne sais pas si on avait vraiment besoin d’elle : ça fait beaucoup après les départs d’Abby et Maddie. Pourquoi ne la connaissions-nous pas d’avant ? Et puis, a-t-on vraiment besoin d’un perso de plus quand on a déjà May, Josh et Sue ? Et Linda ? Et Maddie ? Parce que Maddie va revenir, hein ?

J’ai du mal avec Claudette, en plus. Dès sa première intervient, on nous la présente comme une sorte de super-héroïne alors qu’elle ne fait rien et elle est pote avec tout le monde, là. Je comprends bien que l’intention des scénaristes est qu’on ne l’aime pas trop – elle vole le café de May, pour le principe ??? – mais ça me laisse encore plus perplexe sur la raison de sa présence, du coup…

Vous vous souvenez quand j’écrivais à la fin de l’épisode précédent que la série ne nous laissait pas de répit cette saison ? Elle finit par le faire avec cet épisode qui met un certain temps à en arriver à la première intervention de l’épisode, un camion qui fonce dans une parade. Il ne le fait pas volontairement, mais à cause de freins le lâchant et d’une petite vieille qui roulait tout doucement. Comme tout le monde, je pensais qu’elle serait la cause de l’accident, mais non.

L’épisode y va fort quand même, avec deux cheerleaders qui se font projeter dans les airs. L’une d’elle meurt et l’autre répond à Hen que son prénom est Makayla… alors qu’il est évident que non. Je n’ai pas eu le temps de retenir les prénoms en début d’épisode, mais j’ai vu assez de séries pour savoir que quand elle dit « Makayla », elle demande juste des nouvelles de sa pote. C’est très con, parce que du coup, Hen et Eddie assurent aux parents de Makayla qu’elle est en vie… alors que probablement pas.

Sur place, il y a aussi un prof de science très mal en point et son étudiant insupportable avec lui qui d’un coup s’inquiète pour lui. Et tout part en vrille aussi quand dans le camion accidenté, il y a du gaz chlorine, apparemment très toxique et forçant un confinement du quartier.

Le confinement, comme l’ensemble des secours, est géré depuis le centre d’appel par Jo… Ah bah non, par Claudette. Elle est insupportable, sérieusement. Josh ou Sue n’ont plus leur mot à dire apparemment, et May non plus quand elle essaie d’être un peu trop humaine avec les personnes à qui elle parle. Et forcément, May ne se sent pas du tout à l’aise en sa présence, avec l’impression qu’elle la déteste.

Elle s’en confie à Josh, qui essaie de la rassurer et laisse passer bien trop de choses à Claudette. Je veux dire, il est son boss et semble trouver ça drôle de savoir qu’elle n’en a rien à faire ? Elle est tellement infernale et insupportable.

Pour en revenir à Hen et Eddie, à l’hôpital, ils croisent à nouveau les parents de Makayla… Et ils prennent le temps de les remercier. Les parents de Cassie, la deuxième cheerleader, débarquent alors. C’est tellement frustrant toutes ces scènes ! On SAIT le quiproquo. Ils nous mettent de la musique dramatique là, mais ON SAIT que Cassie est en vie. Makayla, par contre…

Ils mettent beaucoup trop de temps à emmener les parents de Cassie à la morgue où ils peuvent enfin révéler la vérité. Le cauchemar de tous les parents, clairement. Le cauchemar des médecins, aussi, et des urgentistes, encore plus : la mauvaise identification d’un patient – d’une victime, d’une personne décédée.

Hen prend pourtant sur elle d’aller annoncer la vérité aux parents… qui peuvent au moins compter sur leurs amis. M’enfin bon, ça ne change rien au fait que Makayla est morte, que Cassie est en vie et que ça sent le procès à venir pour Hen ? Je ne sais pas, je sais qu’elle n’a rien fait de mal, mais bon, on est aux États-Unis et une erreur pareille, des parents endeuillés… Nous verrons bien.

Bien sûr, l’épisode prend le temps de revenir sur le cas Harry, qui comme je l’envisageais est bien sur un stress post-traumatique, avec une incapacité à parler de ce qui est arrivé. L’aspect psychologique est sacrément intéressant, avec une psy expliquant calmement à Athena et Ben qu’il faut vraiment qu’Harry rentre chez Athena pour lui faire comprendre que le monde est comme il était avant, toujours aussi sûr. Moui. Je pense qu’il aura retenu la leçon de ne pas parler aux étrangers, quand même.

Le problème, c’est qu’il ne parle plus à personne, finalement ; pas même à ses parents. Surtout pas à ses parents. Ils sont tellement stressés en même temps, ça ne donne pas envie. Au moins, ils ont conscience de ne pas être parfaits sur ce coup-là, c’est déjà ça de pris. Ah, et on a à la fois le gros plan sur les gants et un personnage qui retire des gants dans cet épisode, c’est bien pour le Bingo Séries. Je pense me garder le gros plan.

En tout cas, Athena ne va pas bien non plus dans cet épisode : elle est encore perturbée à l’idée de savoir que Jeffrey était chez elle, et elle se lance dans un grand ménage. Bobby fait ce qu’il peut pour la réconforter en rentrant du travail, mais c’est vrai que je comprends aussi pourquoi Athena et Michael sont si stressés vis-à-vis d’Harry.

C’est finalement May qui parvient à décoincer son petit-frère, dans une scène entre les deux qui sonne très juste. Vraiment, je n’aimais pas beaucoup ces deux-là au début de la série, mais les scénaristes ont réussi à rendre le personnage de May intéressant. Désormais, on la suit en train de s’affirmer dans son boulot et vis-à-vis de son frère, et je trouve ça bien amené dans la série. Quant à Harry, il est énervé après ses parents, et il est temps qu’il leur fasse savoir. On est parti pour la crise d’adolescence, ça.

Bon, autrement, après le départ de Maddie, Chimney a pris des congés pour se faire à son nouveau statut de papa célibataire. Tout le monde veut qu’il reprenne le boulot, à commencer par Buck et… son frère ! Ah ! Il est donc bien pompier dans une autre caserne et il s’inquiète encore pour lui. Il a bien raison de le faire.

Pendant leur appel, Chimney reçoit une lettre de son assurance lui apprenant que Maddie est passée par les urgences avec sa fille. Le problème, c’est que Chimney n’était pas du tout au courant. Inquiet, il se rend donc aux urgences où il a une scène terriblement douloureuse à regarder de craquage face à la médecin qui s’est occupée de Jee Yun. La médecin a une sacrée mémoire, parce qu’elle se souvient très bien de Jee Yun et Maddie, bizarrement.

J’aime assez l’idée qu’un médecin puisse se souvenir de ses patients comme ça, au moment de rentrer chez soi, mais soyons honnêtes : Jee Yun représente quoi, trente minutes de sa vie sur une semaine hyper compliquée, une semaine plus tôt ? Humph. Chimney est en revanche incroyable dans cette scène où il demande à savoir ce qui est arrivé à sa fille, avant d’expliquer la dépression post-partum de Maddie à une inconnue.

En tout cas, il finit par apprendre que Maddie culpabilise d’avoir failli noyer sa fille et… il s’en confie aussitôt à Buck. Le problème, c’est que Buck insiste à nouveau pour souligner que Maddie a besoin de temps pour se rendre compte qu’elle n’est pas un danger pour sa fille et que Maddie a toujours eu ce comportement à prendre de la distance vis-à-vis de ses problèmes. Ce n’est pas la réaction que Chimney attendait : après huit jours sans Maddie, il comprend que Buck a eu sa sœur au téléphone et a des nouvelles d’elle.

Il ne sait pas où elle est bien sûr, mais ça n’empêche que Chimney est plus qu’énervé d’apprendre qu’il a eu des nouvelles de Maddie sans lui dire. Et euh… Honnêtement ? Je suis du côté de Chimney sur ce coup-là. Je ne vois pas l’intérêt de ne pas dire qu’il a parlé à Maddie quand Chimney est en train de se morfondre et de stresser… Même si Maddie lui a demandé de ne rien dit, même si elle a supplié de ne rien dire… Je ne vois pas du tout ce que ça change de lui dire qu’il a parlé, en fait ?

Chimney lui fout alors un bon coup de poing, et là je n’approuve pas. Buck se rend alors chez Eddie pour avoir un peu de glace et un avis à la fois médical sur son œil au beurre noir et amical sur ses relations. Y a du boulot. De son côté, Chimney décide d’ignorer la demande de Maddie et les conseils de Buck : il quitte la ville pour partir à la recherche de Maddie.

Il n’a aucune idée d’où aller exactement, mais il y va quand même. J’espère qu’il retrouvera vite Maddie parce que je veux revoir ces personnages vite ! Je pense que ça prendra quand même un ou deux épisodes, parce qu’on a une scène d’au revoir entre Chimney et Hen. Et après cet épisode atroce pour les parents en général, j’ai eu peur de voir Chimney laisser Jee Yun dans la voiture. Je m’attendais à tout comme cliffhanger, là. Finalement, on a eu la version soft avec simplement Chimney quittant Los Angeles.

Et maintenant que j’ai rattrapé mon retard dans la série, ben… Plus qu’à attendre la suite mardi prochain. Dire que je voulais avancer au rythme d’un épisode par semaine pour avoir de quoi faire pendant les pauses de diffusion. C’est malin, ça.

> Saison 5

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.