Retour sur le marathon Buffy

Salut les sériephiles !

Vous l’aurez compris avec le titre, je vais ENCORE vous parler de Buffy ce soir. Ce n’est pas bien original, je retombe de plus en plus dans la marmite ces derniers temps, mais cette série est tellement géniale que je ne peux pas m’en empêcher. Samedi dernier, la Cinémathèque française organisait un marathon de douze épisodes Buffy (avec tellement de temps de pause qu’on aurait presque pu en voir quatorze ou quinze limite aha) entre midi et 23h. L’occasion pour moi de vous faire un nouvel article, qui parlera surtout aux fans. Attention aux spoilers.

Résultat de recherche d'images pour "buffy"
Un détour par le 4×01, ça l’aurait fait aussi ! C’est terrible : douze épisodes seulement, même choisis par les fans, c’est difficile !

Malgré les grèves qui ne simplifiaient vraiment pas l’accès à la cinémathèque, j’étais ravi de me rendre compte que je n’étais pas du tout le seul fan à les avoir bravées et à être présent. En plus, il y avait des visages connus dans la foule et que des gens venus pour être des fans heureux, ça fait plaisir. Bref, l’attente avant le premier épisode était bon enfant et s’est bien déroulée, et puis, j’étais vraiment tout content de ne pas être non plus tout seul pour le marathon… que je ne pensais pas encore faire en entier, naïf que je suis. Ben oui, avec les grèves, ce n’était pas raisonnable. Au diable, la raison. Bref, retour sur les douze épisodes, comme prévu !

Voir aussi : Ma 1e convention – Buffy Once More With Feeling 3

Image associée
Oui, bon, vraiment, il y a des leçons de la série qu’il faut que j’apprenne !
  1. Welcome to the Hellmouth (1×01)

Le pilot de Buffy vieillit vraiment bien. La diffusion sur grand écran ne le dément vraiment pas. D’accord, il y avait une majorité de fans, mais on a senti la salle qui riait aux blagues (et à certains effets spéciaux) et le 4:3 n’a dérangé personne franchement. Je reste bluffé par l’écriture de cet épisode – et de la série en général : c’est si fluide, si parfait. Difficile de ne pas avoir envie de se faire toute la série après ça…

Résultat de recherche d'images pour "buffy faith end of days"

2/3. End of Days/Chosen (7×21-22)

… sauf que la cinemathèque a décidé de proposer une diffusion thématique plutôt que chronologique. Plutôt que proposer un visionnage dans l’ordre, on s’est donc trouvé avec cet étonnant choix de passer du tout premier à la toute fin. Et ça aurait mérité de voir le deuxième épisode pour certains parallèles, mais bon tant pis. Pour moi, c’était le bonheur d’avoir ma dose d’Eliza Dushku et la joie de revoir des épisodes qui sont finalement parmi ceux que j’ai le moins revu alors qu’ils sont géniaux !

Résultat de recherche d'images pour "buffy the wish"
Ah, Cordy ❤
  1. The Wish (3×09)

Après une pause de douze minutes (et non trente comme on s’y attendait, parce qu’il y avait du retard à rattraper), voilà qu’on est passé à cet épisode bien drôle et sympathique de l’univers parallèle. Si ça n’a jamais été mon épisode préféré, c’était un plaisir de retrouver le personnage de Cordelia et la Willow vampire. Et puis l’introduction d’Anya, juste après avoir eu sa terrible conclusion dans Chosen, c’était sympathique…

Résultat de recherche d'images pour "buffy the gift"
She saved the world a lot.
  1. The Gift (5×22)

Ah lala voir sur grand écran le « previously on » de cet épisode, qui reprend cinq saisons de la série, mais c’était juste dingue les amis ! Je parlais d’Anya dans l’épisode précédent, mais dans celui-ci encore, il est question de voir le développement de son personnage avec la demande en mariage et sa réaction face à l’apocalypse, assez similaire à celle de la saison 7. L’évolution du personnage dans ces trois épisodes, c’est flagrant et vraiment intéressant à voir comme ça (enfin, j’aurais aimé voir dans l’ordre, mais le choix des épisodes est intéressant). Après, c’était un peu lourd à ce moment du marathon, c’était la deuxième apocalypse en peu de temps, et les similitudes d’écriture entre les deux fins de série de la série (parce que la saison 5 devait être la dernière) sont nombreuses. Le littéraire en moi a aimé les comparaisons, en plus de l’expérience phénoménale de voir ce final sur grand écran. Le plongeon ! Ah lala.

Image associée

  1. Tabula Rasa (6×08)

J’étais vraiment heureux que cet épisode soit sélectionné dans les dix préférés des fans par les votes : je l’adore, tout simplement (et il m’a convaincu qu’il fallait que je reste le soir, parce que la saison 6 purée). En plus, il a une bonne demi-heure d’humour (même un peu plus), ça faisait du bien ! L’écriture, les quiproquos, les réactions de tous les personnages… Cet épisode « amnésie » est l’un de mes préférés de la série, montrant bien à quel point la série repose quand même sur ses personnages et leurs interactions, plus que tout le reste. Et la fin, mon dieu, la dépression de voir Alyson Hannigan jouer si bien est toujours aussi vive… Quant à Michelle Branch, elle nous sublime le tout avec sa chanson et j’étais à fond, tout simplement (désolé pour ceux qui étaient autour de moi et m’ont peut-être entendu chanter ouuups).

Résultat de recherche d'images pour "buffy the body"
Intenable.
  1. The Body (5×16)

Autant on a entendu tout le public rire sur les six épisodes précédents, autant la lourdeur de cet épisode nous a tous emportés et a fait de cet épisode l’expérience la plus unique de ce marathon. Vraiment, c’était incroyable de voir cet épisode sur grand écran. Si pour les épisodes de fin, l’absence du contexte précédant immédiatement et de la montée de l’intensité a un peu tronqué les émotions (notamment The Gift !), pour celui-ci, nul besoin de quoique ce soit pour l’introduire. Franchement, la salle était hyper investie directement (parce que cette scène d’intro putain !) et c’est un silence vraiment religieux qui a régné dans la salle. Certains ont quitté la salle avant, mais personne n’a bougé pendant l’épisode. Vraiment, c’était silencieux, à part quelques larmes. D’ailleurs, j’aurais bien aimé faire genre, mais on m’a souligné que si, si, j’avais pleuré et je ne pouvais pas le cacher. Voilà ; et pourtant, je n’avais pas pleuré la première fois devant… comme quoi, le contexte fait beaucoup.

Voir aussi : Kristine Sutherland (Performance de la semaine)

Résultat de recherche d'images pour "buffy innocence"
That was then. This is now. Cultisssime.
  1. Innocence (2×13)

Nouvelle session de deux épisodes avec cette fois le thème « Buffy/Angel ». Mouais, je ne suis pas fan du couple, mais c’était très cool de revoir cet épisode qui a de vrais bons moments, et notamment toute la métaphore pas bien subtile de la première fois avec le mauvais petit ami. Joss Whedon est brillant, Drusilla et Spike aussi, Jenny aussi, les couples Willow/Oz et Xander/Cordelia aussi. Bref, je suis fan de la série.

Résultat de recherche d'images pour "buffy becoming"

  1. Becoming (2×22)

Encore une apocalypse, youpi ! Acathla, la musique “open your eyes”, le duo Spike/Buffy qui se forme pour la toute première fois, le message de Willow non transmis par Xander (mais quel con !), Joyce qui découvre la vérité sur sa fille, moi qui connais par cœur pas mal de répliques de l’épisode, tout est parfait et plein de parallèles sont à dresser entre les épisodes de ce marathon. L’évolution des personnages dans cette série, c’est dingue ! Après, Angel et moi, on n’est pas spécialement amis, je dois dire…

Image associée
Mais donnez-lui un Emmy putain.
  1. Normal Again (6×17)

Un autre épisode culte de la série pour la dernière session de visionnage de la série, et encore un épisode de la saison 6. C’est parfait, c’est ma saison préférée ! Cela faisait quelques années (déjà !) que je n’avais pas regardé cet épisode et, honnêtement, il est toujours aussi bien. Là encore, c’est une petite prouesse d’écriture, même si je ne suis pas super fan de la fin (j’aurais aimé une ou deux scènes de plus). En tout cas, dur de ne pas être investi !

Résultat de recherche d'images pour "buffy hush"
Ces démons, sur grand écran, au secours !
  1. Hush (4×10)

Bon, d’accord, j’avais revu l’épisode à Halloween et il aurait été plus raisonnable de rentrer chez moi à heure convenable, mais franchement, sur grand écran, cet épisode, il déchire. C’est le premier épisode d’Amber Benson et entendre toute la salle applaudir et jubiler de LA scène du distributeur entre Willow et Tara, c’était tout dingue (et inattendu, parce qu’il y a plein de moments géniaux sur lesquels il ne s’est rien passé dans la journée). Le temps est passé super vite devant cet épisode qui est à la fois terrifiant et super drôle. On s’est bien marré, certains ont sursauté aux jump scares, c’était chouette… mais l’impatience avant le dernier était là aussi.

Résultat de recherche d'images pour "buffy once more with feeling"

  1. Once More With Feeling (6×07)

Si je suis resté jusqu’à 23h20, c’est uniquement parce que je voulais avoir la chance de vivre l’épisode musical sur grand écran. Je veux dire, je pense que ça reste mon épisode préféré toutes séries confondues, celui que je connais par cœur (là encore, désolé pour ceux qui m’entouraient… mais tout le monde chantait, ça va) et qu’il fallait voir sur grand écran. Tout le monde qui chante (il aurait fallu les paroles en anglais plutôt que les sous-titres VF pour vraiment avoir tout le monde), chaque chanson attendue avec encore un peu plus d’impatience et paf, les 48 minutes sont passés tellement vite que l’épisode m’a paru durer cinq minutes. Et ensuite, eh bien, c’était fini…

Résultat de recherche d'images pour "buffy once more with feeling"

En tout cas, ça me confirme que Buffy est vraiment une série culte et géniale, mais aussi que voir des épisodes entre fans, même avec des inconnus, c’est une expérience qui vaut le coup. Le grand écran, les réactions des uns des autres, ça change aussi un peu la vision de la série en créant de nouveaux souvenirs associés aux épisodes. Vraiment, merci à la cinémathèque française pour ce marathon ! Mes 13€ sont largement rentabilisés et je n’ai eu aucun regret à attendre de 23h30 à 1h du matin d’avoir un train de retour. Oui, 1h. Quand on est fan, ce n’est pas grand-chose, et je souhaite à tous les sériephiles ici présent d’avoir un jour la chance d’un tel marathon sur leur série préférée. Oh, et aussi, je me suis fait la réflexion qu’une collection d’épisodes dans un ordre aléatoire comme ça, ça marchait plutôt pas mal !

Allez, je me tais, j’ai encore l’épisode calendrier de l’avent à écrire, faut que je me dépêche !

4 commentaires sur « Retour sur le marathon Buffy »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.