Résultats du Bingo Séries #56

Salut les sériephiles,

Est-ce que vous êtes prêts pour le fail du mois – ou même de l’année ? Eh bien, vous avez tort. Je suis dépité de mon score, mais ce n’est pas un fail total puisque j’atteins tout de même la moyenne à la dernière grille du Bingo Séries. J’ai bien cru que ça n’allait pas le faire et pas un d’entre vous n’a souhaité me troquer quoique ce soit quand j’en ai parlé sur Twitter. Ah, ça donne envie de prendre de son temps pour créer des grilles, ça, je vous le dis !

Plus concrètement, c’est peut-être aussi un peu ma faute, j’aurais pu faire un effort pour demander plus directement ce dont j’avais besoin. M’enfin quand même. Bref, voici donc le résultat en mode disette de ce qu’a donné cette 56e grille :

Automnal (3/4)

C’est là que j’ai pu rafler le plus de points sans la moindre difficulté : j’ai eu un paysage automnal en tirant un peu sur la définition de ce que c’est dans NCIS… Et j’ai eu la masse de dindes et de vent qui souffle : pour la dinde, j’ai eu de quoi manger dans Grey’s ou Station 19 et un joli dessin qui n’avait rien à faire là dans Dollface. Pour le vent, c’est cette dernière série qui m’a bien aidé aussi, même si j’ai aussi eu ce qu’il fallait dès mon premier épisode de The Walking Dead ce mois-ci. Bref, j’avais de quoi troquer des points difficiles, mais non.

Moyen-âge (0/4)

C’est très violent, et ça faisait une éternité que ça n’était pas arrivé : je n’ai pas marqué le moindre point dans cette catégorie ! J’hallucine, surtout que je ne m’en étais pas rendu compte avant : je pensais trouver quelque chose dans mes séries de zombies, mais j’en ai peu regardé, ou dans Manifest. En vain. Quelle tristesse.

Canapé (3/4)

Voilà un thème déjà beaucoup plus simple et qui vient me sauver les stats de cet article. Ouf ! Des canapés, il y en avait un peu partout de Walking Dead à Dollface en passant par NCIS Hawai’i. Par contre, je n’ai vu personne en déplacer. Je crois que je n’ai pas été assez attentif en même temps, et je suis à peu près sûr qu’il y en a un qui a dû bouger dans la série de zombies… Mais à défaut d’avoir fait attention écoutez, tant pis pour moi. Cela n’aurait pas changé grand-chose.

Comics (2/4)

La galère, la galère. Ironiquement, j’ai encore eu un des points que je pensais les plus difficiles à avoir : la bulle de BD à l’écran. Dollface était le pari gagnant ce mois-ci pour avoir des points ! En revanche, personne n’a lu de comics… Je pense bien avoir laissé passer des références, mais sans certitude. Quant à la série inspirée de comics, j’ai de quoi faire là aussi, mais on va dire que j’ai validé avec Lucifer pour citer une série de plus.

Actions (4/4)

Ouf ! Un thème complet, ENFIN. Et bizarrement, c’est celui des actions qui n’est pas habituellement le plus simple. Du côté des vêtements, j’ai beaucoup de choses aux couleurs automnales, donc je me suis habillé de mes meilleurs habits marrons avant de me poser face à mon écran et à mon meuble TV décoré de feuilles mortes et marrons en ce moment. À fond dedans, je ne fais pas les choses à moitié comme avec cette grille, écoutez. Voir un épisode sans être sur son canapé, c’était un peu étrange, mais bon, pourquoi pas : je me suis assis par terre et j’ai mangé sur mes genoux pour regarder Walker. Pourquoi pas ? Les comics ? Buffy, évidemment… D’ailleurs, je crois que j’ai la fin de l’arc qui m’attend pour vous sortir un article dessus. Enfin, j’ai aussi tenté de rendre au Moyen-âge ce qui était à la modernité, et ça donne un article pas bien passionnant sur Riverdale.

Voilà qui me mène péniblement au score terrible de 12/20. Ce doit être mon plus mauvais à date… Et pourtant, la grille ne me semblait pas si difficile : il y a clairement des points que j’aurais dû avoir. Tant pis, écoutez.

Où sont passés les épisodes d’Halloween ?

Salut les sériephiles,

Vaste question que celle du titre, n’est-ce pas ? Elle part d’un constat qu’un certain nombre de sériephiles a pu faire avec moi, j’imagine : nous n’avons plus tellement d’épisodes d’Halloween à croquer ces dernières années… Giles rupert giles buffy contre les vampires GIF - Find on GIFEREt ça me soûle particulièrement, parce que j’adorais ça, moi !

Quand j’ai commencé le Bingo Séries, il y avait encore régulièrement sur les networks des épisodes se déroulant en octobre, donc avec des festivités d’Halloween plutôt chouettes et donnant presque envie que cette fête s’exporte en France tellement les personnages rivalisaient d’inventivité pour se déguiser ou pour se faire peur, gentiment. Les choses ont bien changé depuis.

inthedarkedit Tumblr posts - Tumbral.comDepuis la création du Bingo en effet, et encore plus depuis que le Covid nous a frappé, les networks semblent super timides à faire des saisons qui collent au calendrier. Si ça peut se comprendre pour éviter des décalages, avec In the dark qui nous a sorti une saison de Noël de juin à septembre par exemple, je trouve quand même que c’est hyper frustrant et dommage de constater qu’aucun épisode spécial n’est prévu dans mes séries hebdo cette année. Pour une fois que je suis à peu près à jour à Halloween !

J’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion, notamment cette année, d’affirmer à quel point j’aimais les épisodes et les séries qui suivaient notre quotidien. Ça n’a l’air de rien, c’est vrai, mais j’aime les séries entre autre parce que j’aime voir les personnages grandir et évoluer, et une part de ce qui est vraiment cool est de les voir faire ça en parallèle de nos propres vies. Bref, quand ils fêtent Halloween ou Noël en même temps que nous, c’est quand même pas mal intéressant. C’est ce qui fonctionnait à fond avec Plus Belle la Vie d’ailleurs, avant qu’ils oublient d’intégrer le Covid dans le scénario et perdent encore plus d’intérêt quand l’effet de réel était LE point positif de leur série. station 19 4x04 | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirCela dit, je touche ici à un point important, l’air de rien : le Covid.

Autant les séries ont réussi à nous pondre des intrigues satisfaisantes mimant ce que nous avons vécu avec la pandémie, autant c’est très clairement ce qui a totalement perturbé les plannings des networks. C’est logique, intégrer une pandémie dans les scénarios, ce n’est pas forcément évident quand le plan était de proposer autre chose. Cependant, les séries ont été bouleversées au-delà du scénario : les productions ont du adapter leur calendrier et envisager d’avoir à faire des quarantaines et prendre en compte des cas contact.

Dès lors, difficile d’avoir une visibilité précise sur la date de diffusion, et donc sur l’épisode qui sera diffusé à Halloween. Et en même temps, qu’est-ce qui les empêche vraiment d’en prévoir un ? Ce ne serait pas la première fois qu’une série ne respecte pas le calendrier dans sa diffusion (sans vouloir me répéter, les épisodes d’In the Dark en plein mois de décembre alors que nous étions en plein été… heureusement qu’il faisait moche cet été, hein) et on aurait nos épisodes d’Halloween. Enfin, moi.

Eve Doherty | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirJ’en arrive en fait à me demander si ces épisodes ont vraiment un public. Alors que je m’apprête cette année encore à revoir  les mêmes épisodes d’Halloween que ceux dont j’ai fait la liste en 2019 (Buffy, Charmed et Community forever), force est de constater que la majorité des séries qui en proposent sont des comédies (je n’en regarde plus tellement) ou des séries fantastiques (mon planning en est désespérément vide). Les autres le font parfois, sans que ce ne soit jamais une réussite.

Le prétexte ne fait pas le bon épisode de toute évidence, alors c’est plutôt bien qu’ils ne s’y risquent pas pour le principe de le faire, mais j’aimerais quand même en voir davantage, des épisodes d’Halloween. C’est toujours sympathique de voir les personnages se déguiser. J’aime moins quand même les épisodes qui cherchent à faire peur pour le principe : tout le monde ne s’y réussit pas. Je dirais même que c’était plus souvent raté que réussi quand des séries non horrifiques s’y sont risquées.

Young Penelope GIF - Young Penelope Riverdale - Discover & Share GIFs
Cette série a pourtant toute l’ambiance pour Halloween, mais pas un épisode d’Halloween réussi…

Qu’est-ce qui me manque alors au juste ? Je crois que je suis nostalgique de l’époque où les networks régnaient et que le calendrier était mathématiquement le même dans les séries que dans nos vies – et pourtant, je ne fêtais pas franchement Halloween.

Désormais, avec les séries diffusées par les plateformes de streaming, ce genre d’épisode-événement se perd. Forcément, Netflix diffuse tout d’un coup, ça n’aurait donc pas beaucoup de sens… Scream tv series? | Horror AminoOn a tout de même eu parfois des spéciaux Netflix, mais ce n’était pas une réussite non plus le Christmas Special Sense8 avec sa scène casée histoire de dire que c’est un épisode de fin d’année et l’Halloween Special Scream qui oubliait qu’il était un épisode d’Halloween (probablement parce qu’il ne l’était pas d’ailleurs, c’était juste pour le marketing). Même le retour de Stranger Things pour sa deuxième saison faisait un meilleur Halloween… Ce serait sympa s’ils nous faisaient la surprise de diffuser la nouvelle saison là (quoique, j’ai tout oublié, il faut nous laisser le temps de nous y remettre).

Animated gif about gif in stranger things. by FELICIA

Bref, vous l’aurez compris depuis le début de cet épisode, je ne sais pas exactement ce que je veux. De bons épisodes d’Halloween, est-ce vraiment trop demandé ? Je n’en avais pas l’impression, pourtant ! Une chose est sûre, c’est une espèce portée disparue sans avoir eu le temps de passer par la case en voie de disparition. Et en ce qui me concerne, c’est dommage, même si nous ne sommes pas nombreux à regretter ces épisodes.

Désormais, les networks se contentent de marquer la pause des vacances et de reprendre comme si de rien n’était. Bonnes vacances, du coup.

Is Buffy slaying the multiverse now? (#LMBD2021)

Salut les sériephiles,

Oui, le titre est en anglais, mais j’écris en français… Comme Buffy le dit si bien :

buffy the vampire slayer deal with it gif | WiffleGif

Nous ne sommes que jeudi, mais j’ai déjà de bonnes nouvelles concernant mon avancée dans le challenge Mois de la BD : j’ai terminé de rattraper tout mon retard dans le reboot de Buffy… C’était bien plus rapide que je ne le pensais, mais c’est parce que j’avais pas mal de trajets en train. Et pourtant, j’avais aussi pas mal de copies à corriger, comme quoi, tout est faisable. Bref, on n’est pas là pour que je raconte ma vie, mais pour que je fasse un point sur les numéros 23 à 29 de Buffy – avec aussi un hors série sur Giles.

Voir aussi les critiques des autres numéros : #1 #2 #3 #4 | #5 #6-8 | #9-12 | #13-17 | #18-22 #23

Buffy the Vampire Slayer #24 - (EU) Comics by comiXologyEt comment dire ? J’ai mis beaucoup de temps à me replonger dans l’univers de ces comics, malgré une relecture d’un numéro dont j’avais à peu près tout oublié. J’ai toujours un énorme problème : je ne distingue pas certains personnages entre eux, notamment Anya/Buffy. C’est un problème qui pouvait parfois se produire dans la série (notamment en début de saison 6 quand elles ont la même couleur de cheveux, mais bon, Anya, ça changeait tous les trois épisodes), mais je trouve ça vraiment dérangeant en dessin. Dans le même genre, je suis incapable de reconnaître Cordelia ou de faire la distinction entre d’autres personnages féminins.

Il faut dire qu’il y a un milliard de personnages féminins et qu’elles sont toutes hyper anorexiques avec ces dessins. C’est gênant comme tout pour une série rebootée qui se veut ouverte d’esprit. L’ouverture d’esprit, on l’avait au départ avec les couples, mais même ça est mis de côté dans ces numéros. Après, je ne peux pas m’en plaindre non plus : c’est plutôt réjouissant de ne pas avoir à se taper 150 scènes de doutes amoureux et de relations mièvres… mais tout de même, une bonne partie de ce qui fait le cœur de Buffy n’est plus là dans ces comics.

Cependant, les comics ont réussi à m’accrocher par moments dans ma lecture, notamment lors d’une scène bien particulière où – SPOILERS – Faith devient une meurtrière… de vampire. Comme dans la série, elle a son intrigue pour tourner mal, mais cette fois-ci, j’ai vraiment de la peine pour elle : elle tourne mal en tuant Xander, sauf que Xander est un vampire et qu’elle n’a pas tout à fait tort de le faire.

Buffy The Vampire Slayer Kills a Classic Scooby Gang Member - Again

La scène était assez choquante par contre, c’était vraiment osé de leur part. Je ne m’attendais pas à le voir disparaître comme ça, sous les yeux d’une Willow légèrement partie en cacahuète plus vite que dans notre univers.

marianna ignazzi Tumblr posts - Tumbral.comParce que oui, ça y est, ils osent basculer dans le multivers. On savait déjà qu’on se dirigeait vers là grâce aux comics Angel & Spike, mais cette fois-ci, c’est une réalité : il est confirmé que le reboot n’est qu’une branche d’un univers parallèle où nos héros vivent en 2021 au lieu de 1996. Euh. Soit. On ne va pas poser trop de questions, ça se fait avec des références sympa à la série et une absence de crevettes qui m’a fait sourire sous mon masque dans le RER.

Il n’empêche que ce multivers soulève un tas de questions. Buffy se les pose, mais ses doutes sont trop noyés sous la masse de personnages et de pseudo-révélations (Morgan ou la mère de Giles, ça va trop loin). On en oublie certains personnages pendant des numéros entiers (mais qui sont ces gens ?) et je n’arrive plus vraiment à suivre où on en sont chacun, pas aidé par des évolutions qui ne prennent pas le temps d’être développées et que l’on devine même si elles sont éclipsées.

La rédemption de Willow, franchement, elle est bâclée et je ne suis toujours pas sûr d’avoir tout capté – le deuil de Xander est-il censé être réglé ? Tout va si vite ! Même Growly, c’est mignon, mais c’est tellement rushé ! Et puis… C’est bien gentil de nous faire un multivers, mais passer d’un univers à l’autre en tournant simplement la page sans qu’on ne nous dise où on est n’aide pas à tout comprendre du premier coup. Oui, il y a des comics que j’ai relus déjà. Je ne les compte pas une deuxième fois pour le challenge, mais je devrais franchement.

buffy comics | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

Et malgré tout, je me connais, je vais continuer la série, parce que le cliffhanger du numéro 29 (spoilers) est sympathique avec Silas sentant nos héros se rendant comme ils peuvent chez Anya pour échapper à la mère de Giles et à Faith – en laissant une Kendra aussi paumée que moi derrière.

Le one-shot sur Giles ? La couverture nous le révélant en vampire me faisait un peu peur et j’avais l’impression d’être spoilé… mais finalement, Boom Studios a décidé d’exploiter le multivers à fond. Nous sommes donc dans une autre réalité pour ce spin-off, et les personnages – Buffy, Xander, Willow – se la jouent à 100% comme les scénaristes de What if ? en imaginant ce qu’il se passerait si Giles était un vampire. C’est l’occasion de mentionner Tara et d’explorer vraiment le cœur des personnages… et au fond, c’est exactement ce qu’il manque au reste du reboot !

Buffy the Vampire Slayer: Tea Time No.1 - Comics de comiXology: WebIl n’y a que quatre personnages dans ce comics, et chacun a l’occasion d’imaginer un monde où Giles deviendrait vampire. C’était un vrai plaisir à lire, parce que c’est l’une des rares fois où j’avais vraiment l’impression de retrouver l’univers de la série, avec des querelles amicales entre Willow et Xander et la sensibilité du personnage de Buffy vraiment exploitée comme il le fallait. Il s’agissait malheureusement d’un one-shot, à la fin sympathique. Il vaut le coup, mais les dessins ne sont pas exceptionnels non plus.

Ah, j’oubliais : impossible de mettre la main sur « Conversation with (vexing) dead people ». Je suis un peu déçu… mais bon, ce ne sont jamais que dix pages bonus, je m’en remettrais, j’imagine.

Et du côté du challenge ? Je suis super déçu : je pensais vraiment marquer un tas de points « couple » et « LGBT », mais finalement, cette plongée dans le multivers nous éloigne vraiment des intrigues personnelles au profit d’une intrigue plus large pas toujours très claire. Après, j’avoue que je me suis validé des points « chiens » pour les créatures accompagnant Silas, le nouveau grand-méchant, parce que ce sont TOTALEMENT des chiens de chasse. Juste, ils sont magiques et géants.

MangaYeh: Buffy the Vampire Slayer Teases Multiverse With a Surprising Villain Behind It

C’est parti en vrille, mais les personnages n’en oublient pas de lire, heureusement, et puis, quand même, ça fait huit comics de moins de 50 pages. Je prends ! Cela me fait donc un total de 68 points en milieu de mois… Oui, mes lectures de la semaine rapportaient 18 points, bien moins qu’avec Korra la semaine dernière, mais pas si mal quand même.

Bon, et j’ai inversé un peu l’ordre de ma PAL, mais je m’attaque maintenant à ma relecture de Wynd. J’ai hâte… et je vais marquer plein de points « LGBT » là au moins. C’est le jour parfait pour reprendre : le dixième numéro est sorti hier, donc je vais pouvoir lire les dix d’un coup. Je vous en reparle vite !

Sept clichés TV sur… les travaux chez les héros de séries

Salut les sériephiles,

Nous sommes déjà à la fin du mois d’août, et même si je vis dans un grand déni de la fin des vacances, je n’en oublie pas mes habitudes sur le blog : il est donc temps pour un nouvel article sur les clichés que l’on voit parfois dans les séries sur des choses qui concernent notre vie de tous les jours. Seulement voilà, j’ai parfois du mal à trouver des sujets car j’ai eu le temps de faire le tour de ce qui était le plus évident.

Par chance pour moi, j’ai eu l’occasion à deux reprises au cours du mois d’août d’aider à faire quelques travaux – au point d’avoir fait plus de choses chez les autres que dans les travaux nécessaires pour emménager chez moi qui s’étaient déroulés quand j’étais encore à 500 km. Oups. Voici donc quelques clichés TV sur les travaux dans les lieux de vie, parce que bizarrement, je me suis rendu compte en posant du parquet en peignant une porte que j’avais de quoi faire pour ça !

1) Il y a toujours un homme à tout faire pour ses travaux, comme dans Desperate Housewives
Ce quiz Desperate Housewives te dira si tu mérites Mike ou pasAlors on va commencer par l’évidence-même avec cette idée de l’homme à tout faire que l’on voit souvent dans les sitcoms ou les comédies. Mike Delfino, Tony Micelli, Xander Harris ou Léo Wyatt, vous en trouvez dans plein de séries. Le type est limite là uniquement pour être la personne à qui s’adresser quand il y a un problème dans sa maison, et ça tombe bien, il y a toujours problème dans le quartier ou dans la maison, histoire de justifier son rôle dans la série. C’est beau, mais ça ne se passe pas exactement comme ça en France, quand même. Bien sûr qu’on peut en trouver, mais ils sont loin d’être des modèles d’efficacité à tous les coups. Ou de sexytude. C’est donc un cliché FAUX, parce qu’à mon sens, on ne connaît pas tous quelqu’un super bricolo et toujours dispo… À moins que ce ne soit moi le modèle d’efficacité ou de sexytude. Bon… Si vous aviez vu mon efficacité et ma sexytude à remettre une poignée de porte en maillot de bain, vous comprendriez mieux la blague. Guiness record du remontage de poignée le plus lent du monde, je pense.

Plus Belle la Vie - Le nouvel appartement d'Estelle et Francesco - Vidéo  Dailymotion2) Peindre est super simple et peut se faire n’importe quand, comme dans Plus Belle la vie
Je n’ai pas vu d’épisodes de la série cette semaine, donc j’ai à peine dépassé l’intrigue de l’emménagement d’Estelle et Francesco, et autant vous dire que je me suis arraché les cheveux quand je l’ai vue. C’était avant même d’avoir à peindre une porte cette semaine, mais ça me paraissait déjà carrément ridicule de voir Estelle repeindre quatre fois son mur dans une couleur différente au sein d’un même épisode – allez, deux pour être gentil. Genre, au-delà de la fatigue que c’est de peindre une grande surface de manière impeccable, autant vous dire que si vous peignez un mur, vous en avez déjà pour plus d’une journée avec les six heures d’attente entre la sous-couche et la première couche, plus encore deux à trois heures pour la deuxième couche. Bref, non, on ne se lève pas sur un coup de tête au milieu de la nuit pour faire des travaux, c’est FAUX. Quant à la conclusion de l’intrigue… Tout ça pour ça ? Le cœur en peinture était mieux que les néons, putain ; et j’ai le même genre de lumière chez moi et ça ne marche pas franchement en pleine journée quand il y a du soleil… Alors à Marseille. Bon…

Throwback Thursday - Charmed - All Hell Breaks Loose3) Il n’y a jamais aucun problème au cours des travaux, comme dans Charmed
FAUX, faux, archi-faux. Je suis mort de rire chaque fois que je vois Léo finir ses travaux en un temps record, surtout au tout début de la série quand on ne sait pas encore qu’il est un être de lumière et que les sœurs trouvent ça parfaitement qu’il répare toute la maison sans jamais poser la moindre question sur la casse permanente de tout ce qui se trouve au 1329 Prescott Street. C’est quand même légèrement justifié quand on le voit utiliser ses pouvoirs… mais souvent, on le voit travailler avec des outils, y compris dans les dernières saisons quand tout le monde sait bien qu’il a des pouvoirs. Ce n’est de plus qu’un exemple très révélateur d’un symptôme de beaucoup de séries où les travaux ne posent pas de problème particulier.

Les fuites d'eau et moi – Just One More Episode4) Les travaux coûtent de l’argent, comme dans Buffy
À l’inverse, Buffy a fini par se rendre compte du problème lorsque la Tueuse s’est retrouvée à devoir gérer la maison avec toutes les dépenses que ça impliquait. La plomberie qui saute (ravi d’être meilleur plombier qu’elle !), la fenêtre à faire réparer par son pote, les problèmes de découvert… La saison 6 n’est pas toujours évidente à digérer, mais bordel, qu’est-ce que l’entrée dans l’âge adulte est étonnamment réaliste pour une série, et encore plus pour une série ado ET fantastique. Cette fois, on touche à un cliché VRAI qu’on a pu revoir depuis dans d’autres séries, comme Community par exemple. Rassurant de voir des personnages avoir des problèmes d’argent.

Dexter® —5) Placer des bâches, c’est facile et elles tiennent impeccablement, comme dans Dexter
La peinture de la porte n’était qu’une petite partie des travaux car je suis arrivé prêter main forte uniquement pour les dernières étapes de la bataille. Il s’agissait des étapes faciles, vous vous doutez bien. En tout cas, la bâche au sol ? Elle était loin de tenir aussi bien que celles de Dexter, hein. Après on a tué personne sur place, je pense, et c’était pareil pour le scotch de protection… Mais voilà, si vous achetez une bâche, sachez que c’est hyper galère à utiliser ; que quand vous la retirez, il faut que tout soit sec pour pas que ça ne coule et que non, on ne réutilise pas la même bâche plus d’une fois quoi. C’est pas qu’un serial-killer, c’est un maniaque, mais quand même, le sang, ça tâche, ce cliché est FAUX, tu nous mens, Dexter !

6) Things Just Got Real 🤔😱 💔 😱 💔 😱 (A Shock-Fic) | Riverdale AminoFaire des travaux, c’est rapide, comme dans Riverdale
Comment ne pas citer les travaux de rénovation entrepris par Veronica dans la saison 5 ? Cela dure un épisode et demi et la rénovation ne change absolument rien ; et je ne parle même pas des travaux de la boutique qui sont fait d’un épisode à l’autre sans qu’on en entende parler. Autant vous dire qu’il n’y a pas de problèmes de fric dans cette série. En tout cas, dans les deux cas, c’est FAUX comme cliché. Je veux dire, quand elle engage Archie, on le voit juste torse nu à bosser vite fait et basta ; sa boutique, elle fait appel à des artisans qui finissent une rénovation dingue en une semaine… Dans la vraie vie, tes potes viennent, sont possiblement torse nu d’accord (mais ils ne sont pas Archie, hein), mais ça te prend plus d’une semaine pour une petite pièce. Si tu fais appel à des artisans, il y a des retards de travaux d’au moins une semaine et le résultat n’est pas parfait. Tu nous mens aussi, Riverdale… Mais personne n’en a jamais douté.

7) Faire des travaux, ça prend du temps, comme dans The Rookie
(léger spoil saison 3)
On termine ainsi par un cliché VRAI ? Oui et non… John met peut-être l’ensemble de la saison 2 à refaire sa maison, mais c’est pour mieux mener à une fin de saison où tout est détruit à l’arrache et un début de saison 3 où, miracle, tout est impeccable à nouveau. Du coup, les travaux ont fini par être plus express que ceux d’Archie… Mais l’intention y était et c’est tellement rare de voir une série prendre le temps de nous montrer une avancée cohérente des travaux en parallèle de la vie pro de son héros que je voulais le souligner.

Il s’agissait déjà de mon septième cliché ! Dingue comme ça passe vite une fois qu’on se met à en chercher. Une chose est sûre, faire des travaux, c’est épuisant et lent. M’enfin, faites-les avec des gens cools et ça passera plus vite. En plus, avec un peu de musique, ça peut finir par être drôle – mais ne riez pas trop, c’est sérieux les travaux quand même.

Quant à moi, sachez que le résultat du parquet posé ou de la peinture n’est probablement pas parfait et impeccable, mais j’étais satisfait du rendu. Et ça, aucune série n’en parle vraiment, mais bordel, c’est satisfaisant quand les travaux sont finis et qu’on les a faits soi-même ! Un beau programme de vacances… mais je ne vous propose pas mes services pour autant, désolé.