Bingo Séries #58

Salut les sériephiles,

Il paraît que c’est déjà l’heure de vous fournir une nouvelle grille de Bingo Séries. Autant vous dire que même si j’ai écrit que je voulais prendre de l’avance et que je l’ai tenu pour les articles du jour, ce n’est pas encore ça pour le Bingo. J’avais ma liste avant-hier, mais voilà, il est 18h38 au moment où je commence à écrire ça. Bref, c’est chaud cacao, mais l’essentiel, c’est d’avoir un article.

Et comme un article peut se passer d’introduction, passons à la suite. Bonne année tout de même à ceux qui ne passent sur le blog que pour les grilles… Content de vous revoir ici !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 janvier au 7 février 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

2022

  1. Un épisode diffusé en 2022 : Allez, je repars sur un classique, parce que j’aime bien ce point. C’est important de donner des points faciles, parfois. Bref, à vous de choisir l’épisode que vous souhaitez : tant que sa première diffusion est en 2022, c’est bon. Cela dit, ça force quand même à être à jour dans au moins une série, ou dans commencer une nouvelle…
  2. Un personnage prend une résolution : Si le premier point est donné et recyclé, celui-ci est recyclé et compliqué. Bien sûr, en janvier, on pense tout de suite aux grandes résolutions de la nouvelle année (je suis déjà mis à mal dans mon désir de lire dix minutes de livre-plaisir par jour), mais la vérité, c’est qu’une résolution, ça peut aussi être quelque chose de moins dingue que ça, une décision que prend un personnage pendant une soirée alcoolisée, ou après, pendant sa gueule de bois. Et il n’a même pas besoin de s’y tenir, juste de la prendre.
  3. Quelqu’un évoque 2022 : Vraiment, je recycle mes points, mais je ne vois pas pourquoi m’en priver : l’année change. C’est un point compliqué, mais on peut ruser : même sans entendre l’année, s’il est question de « l’an prochain » dans un épisode de 2021 ou de « cet été » dans un épisode de janvier 2022, on peut déjà considérer que l’année 2022 est évoquée. Bref, les sous-entendus sont possibles, sinon on ne s’en sort plus.
  4. Un tigre à l’écran : Je finis mon recyclage par un point datant de 2020… En 2022, l’astrologie chinoise nous indique que nous sommes dans l’année du tigre (d’eau). Plus qu’à en trouver un dans nos séries, mais comme je doute que ce soit facile d’avoir un tigre d’eau, je le laisse plus ouvert encore avec cette fois un tigre, tout simplement. Et oui, ça peut être un dessin de tigre, ça fonctionne aussi.

Arnaque

Choisi par Frankie, ce thème est un peu de l’arnaque, parce qu’il sonne bien, mais je n’avais pas vraiment d’idée pour le développer finalement.

  1. Un personnage est arnaqué : au sens strict, il est question de voir un personnage être arnaqué lors d’une vente ou dans une situation où il est possible d’être arnaqué. Au sens large, en revanche, l’arnaque peut signifier plein d’autres choses, comme lorsqu’un personnage ne repère pas la vraie identité d’un super-héros et se laisse flouer par celui-ci. Je vous laisse voir ce que ça donne, donc, je sens que je vais me faire bombarder de messages. Mais c’est toujours rigolo tant qu’on ne me spoile pas.
  2. Une arnaque à l’assurance est évoquée : Pas de sens large pour ce point, il est assez explicite pour que je ne me sente pas l’obligation de le développer dans les moindres détails. On cherche un personnage qui ment pour toucher l’assurance ; ou qui soumet une assurance-vie parce qu’il sait qu’il est sur le point de mourir en omettant bien sûr de le préciser, etc. « Evoquée » signifie aussi qu’il suffit que ce soit mentionné au cours d’une enquête policière pour que ça marche ;
  3. Un personnage arrêté dans son arnaque : Ce peut être une arrestation en bonne et due forme par la police comme ce peut être une arrestation plus simple, à savoir quelqu’un qui dénonce l’arnaque en cours. Et je vais élargir le tout en indiquant aussi que ça peut avoir lieu après (et même bien après) l’arnaque.
  4. Les scénaristes nous arnaquent : Si c’est bien fait, on ne s’en rend pas compte… mais selon les séries, on peut le voir. Une arnaque d’un scénariste ? Ben écoutez, quelque chose se produit alors que c’est impossible ; un deus ex machina se met en place, une intrigue est totalement oubliée d’un épisode à l’autre, la saison gagne du temps avec un épisode bouche-trou… Il en existe plein.

Sacs

Un thème judicieusement choisi par Melifog !

  1. Un sac à dos sur les épaules d’un personnage : Il suffit de regarder une série qui se déroule à l’école pour obtenir ce point normalement. Une fois de plus, c’est assez explicite pour ne pas avoir à développer plus que ça ce point, non ?
  2. Un sac à main est ouvert à l’écran : Pareil, je simplifie vraiment ce thème pour compenser la difficulté de la grille par ailleurs. Je suis vraiment super sympa, en plus : la formulation n’est pas assez claire, le sac peut être ouvert dès le début de la scène ou être ouvert par un personnage pendant la scène, ça m’est égal. Et avec le bonus, c’est vraiment un point cool ça.
  3. Un sac de morgue est fermé à l’écran : Ouais, je sais, je ne m’y attendais pas non plus au sac de morgue quand j’ai commencé à écrire ce thème, mais l’idée vient de me venir. Et je suis méchant avec ce point, parce qu’on voit plus souvent des sacs de morgue être ouverts que fermés. Quoique. C’est un grand classique de toute manière le sac de morgue. À voir si on trouve ça au cours du mois désormais. Suspense.
  4. Un sac dont le contenu est renversé : Ah, quand quelqu’un cherche quelque chose dans un sac sans le trouver et décide de renverser tout le contenu du sac sur la table… Un grand classique que je n’ose jamais faire parce que putain, y a trop de trucs qui traînent au fond de mon sac, ce serait encore plus le bordel. Pour ce point, j’avoue, je compte sur Euphoria et une situation de manque de la part de quelqu’un pour fouiller des sacs et les renverser quand il ne trouve pas ce qu’il veut. Sinon, il y aura bien une perquisition dans The Rookie, hein.

Magie

Le choix a été fait par Tequi qui assure qu’elle ne regrette rien car elle trouve ce thème cool. Moi aussi, je le trouvais cool, mais en fait… à voir.

  1. Quelqu’un parle de magie : On commence assez simplement avec un point qui peut se trouver dans bien des séries. La magie, on la trouve dans les séries de science-fiction, mais aussi dans n’importe quelle série qui fait un épisode d’Halloween, ou qui fait un détour dans une fête foraine, ou allons savoir quoi d’autres. Eh, ça le fait aussi avec certains épisodes Marvel !
  2. Un magicien à l’écran : Non, je ne suis pas du tout en train de forcer pour que tout le monde regarde The Magicians au moins une fois ce mois-ci, c’est faux. Regardez cette série. Bon, et si vous l’avez déjà vu comme moi qui suis en plein rewatch, ben, regardez d’autres séries fantastiques, ou comme je le disais plus haut, n’importe qui se prenant pour un magicien dans un centre commercial peut faire l’affaire. Faut juste trouver quoi.
  3. Un personnage a un pouvoir magique : Les sœurs Halliwell, les X-Men, Sookie, tout ça, ça fonctionne. Il nous faut des pouvoirs qui soient attribués au personnage, c’est tout. Il peut en avoir un ou plusieurs, d’ailleurs ; mais par contre, il faut qu’il s’en serve au moins une fois pour que ça fonctionne. Peu importe l’origine du pouvoir.
  4. La magie est brisée : Deux possibilités, ici. Soit un sort qui fonctionnait bien prend fin pour une raison ou pour une autre ; soit quelque chose qui paraissait magique ne l’est subitement plus (genre un magicien de supermarché explique son tour). En tout cas, il n’y a d’un coup plus de magie et c’est triste. Non ?

Actions

  1. Une résolution séries à tenir pour un mois : Un classique du début d’année reste donc de prendre de bonnes résolutions ! Je n’ai aucune idée de ce que va être la mienne, mais je vous encourage à en trouver une concernant vos habitudes de visionnage. Ce peut-être de faire du sport devant les épisodes, de manger chaque jour devant une série, de terminer une saison en un mois, peu importe. Prenez une décision et tenez-vous y. Par contre, il y a obligation de la tenir pendant 21 jours pour que ça fonctionne… et il faut l’annoncer avant, dans l’idéal. De mon côté, je crois que ma résolution peut simplement être de revoir un épisode de The Magicians par jour – surtout que j’ai deux rewatchs de la série en parallèle en ce moment (j’en suis saison 1 et 3 à la fois ehe). Oui, les rewatchs comptent.
  2. Votre plus grosse arnaque télévisuelle : Racontez-nous la fois où vous vous êtes sentis super arnaqué par une série. Une diffusion qui s’arrête sans explication, une annulation injuste, un personnage qui ressuscite alors qu’il aurait dû rester mort… Quel est le moment où vous vous êtes dit que l’arnaque était trop grosse pour vous ?
  3. Customiser un sac aux couleurs d’une série : N’allez pas dégommer vos sacs pour le Bingo, hein, des badges, un sticker… ça peut suffire. Ou si vous savez broder, éclatez-vous. Ou prenez un sac en toiles avec un logo d’une série. Faites-vous plaisir et postez-nous de jolies photos de vos sacs !
  4. Commencer une série qui parle de magie : À tout hasard, ce pourrait être The Magicians ou Buffy par exemple. La magie doit être un élément principal de la série pour que ça fonctionne… Une série avec des sorciers, avec des pouvoirs. Il y en a plein ! Plus qu’à m’en choisir une… enfin, si je recommence à participer au bingo à un moment.

Le bonus geek : le point bonus consiste tout simplement à valider deux fois le même point. Ouep, cela laisse donc la possibilité de ne pas faire l’un des points difficiles et de privilégier un point plus facile. Comme il y a cette année encore pas mal de points super simples pour janvier, ça devrait aller !

Et c’est quoi son excuse aujourd’hui ?

Salut les sériephiles,

Toujours pas de critique, toujours pas d’article avec la suite du top et à peine un article du jour, de 500 mots quand même, faut pas abuser. Cette semaine se termine vraiment en toute petite forme, avec encore moins de choses que les semaines où je vais sur place au travail. C’est que le télétravail s’est bien porté, c’est que la troisième dose de vaccin est passée par-là (avec très peu d’effets secondaires) et c’est qu’on termine ce soir le week-end marathon de Noël.

La bonne nouvelle, c’est qu’il s’est passé quelques petits trucs qui verront naître à terme de nouveaux articles sur le blog. La mauvaise nouvelle, c’est qu’en attendant, ben il ne se passe pas grand-chose ici. On va se concentrer toutefois sur le positif, comme d’habitude : j’ai pu, pendant que je préparais les toasts, blinis et autres réjouissances du réveillon, continuer enfin mon rewatch de The Magicians. Je ne vais certainement pas terminer la série avant le 31, mais au moins, ça avance et je vais pouvoir rédiger un article sur la saison 3. Encore faut-il faire celui sur la saison 2, je sais.

Toujours concernant cette série, j’ai reçu pour Noël en cadeau un joli comics retraçant l’histoire de l’Alice des romans, j’en parlerai donc tout prochainement. Oui, j’ai quasiment fini ma lecture en moins de 24h, mais eh, c’est une bande-dessinée, ça se lit inévitablement vite (quoique, moins que je ne le pensais a priori, et tant mieux).

Du côté des cadeaux, je n’aime pas trop m’étaler sur le sujet, mais j’ai été encore cette année très gâté, et notamment par quelques-uns d’entre vous, alors merci, c’était super plaisant d’avoir des petits paquets à ouvrir le 25 au matin. J’ai pu compléter l’air de rien ma collection de DVDs Orphan Black et j’ai eu pas mal de lecture, de bonnes nouvelles et des heures de divertissement en perspective. Plus qu’à trouver du temps pour ça.

Du temps, qu’est-ce que ça manque sur cette fin décembre ! Aujourd’hui, j’ai percuté que si on était le 26, cela signifiait aussi que la nouvelle année approche. Qui dit nouvelle année, dit nouvel agenda. Je ne vais pas vous mentir : j’ai un peu délaissé celui de 2021 au cours de cette semaine de vacances, petite aversion de le voir à force de noter des choses dedans ce mois-ci… J’espère que ça ne me fera pas cet effet pour 2022.

En plus, en 2022, je vais innover un peu : il est trop tard pour recevoir à temps mes carnets habituels, pris sur Redbubble. Qu’à cela ne tienne, mon agenda 2022 sera un carnet plus basique, sur lequel viendra se poser un sticker. Pour le reste, je vais reprendre mon organisation habituelle je pense, car elle fonctionne bien. J’ai toutefois une centaine de pages en plus, donc j’ai réfléchi une bonne partie de la journée à des pages un peu plus Bullet Journal. J’ai hâte de m’y mettre plus concrètement demain, même si ça signifie aussi que je vais encore prendre du retard sur le blog.

On n’est plus à ça près, et au moins, je rattrape les vlogmas de Ludo pour compenser. Vous voyez ? Il y a toujours du positif. Et il y en a plus cette fois-ci par rapport aux fois où mon excuse pour ne pas avancer les séries est d’avoir été occupé à bosser. Cette fois-ci, j’étais occupé à bouffer et festoyer, mais aussi à préparer des petits trucs qui aideront le blog sur du plus long terme. C’est quand même plus joyeux !

Sur cette note positive, il me reste donc à vous souhaiter à tous une joyeuse nuit… Mais aussi à souhaiter à nouveau un joyeux anniversaire à Morgane. N’hésitez pas à lui souhaiter si vous passez sur Twitter 😉

Sept clichés TV sur… Les courses de Noël

Salut les sériephiles,

Joyeux Noël à tous ! Encore. Désolé pour hier soir, je me suis laissé déborder par l’organisation du réveillon hier, ce qui fait que je n’ai pas pu publier l’article que j’avais prévu et commencé : celui-ci, tout simplement. Voici donc ce que vous auriez dû lire hier :

1.Personne ne fait les courses comme dans How I Met Your Mother
C’est un truc que j’avais déjà relevé dans de précédents articles, il me semble, mais c’est quand même merveilleux le monde des séries où il suffit de changer d’épisode pour que d’un coup tout soit décoré et prêt. Personne ne semble avoir à faire les courses pour de la déco, des cadeaux ou de la bouffe. Et ça, vraiment, c’est un cliché on ne peut plus FAUX. Enfant, j’avais envie de croire que tout ça était simple, mais à la vérité, même en faisant beaucoup de courses en ligne (les joies de la livraison simplifiée en région parisienne), on finit toujours dans les magasins à un moment ou à un autre.

2. Quand on les fait, la liste n’est pas vraiment prête à l’avance, comme dans Fais pas ci, fais pas ça
Autre truc fascinant dans les séries quand il s’agit d’aller faire les courses, les personnages semblent avoir une liste hyper approximative de ce dont ils ont besoin, même pour un repas de réveillon. C’est apparemment une fois dans le magasin qu’il leur vient l’idée de réfléchir à ce dont ils ont besoin… Et là pour le coup, le cliché est tellement FAUX que personne ne peut y croire : déjà en temps normal, on fait une liste pour ne pas passer cinq heures dans le magasin, mais dans le cadre d’un réveillon, tout est anticipé normalement.

3. On peut acheter son cadeau le 24 comme dans Home for Christmas
Autre exception aux magasins dans les séries, si personne n’y fait de courses de Noël, il arrive parfois que l’on suive les personnages en train de faire des emplettes le 24. Mais alors, le 24 uniquement. Bien sûr, dans cette série de Noël, il y a une raison qui pousse l’héroïne à aller faire ses achats si tardivement dans le mois, mais ça n’empêche qu’elle fait ça sans que ça ne semble poser problème. Du coup, je suis partagé : il est VRAI qu’on peut faire ses courses et trouver un cadeau le jour J… mais pour l’avoir fait le 23 cette année, c’est compliqué quand même de trouver son bonheur.

4. Le père Noël est toujours là pour les courses comme dans Zoey’s Extraordinary Christmas
Les rares fois où nous voyons des personnages se déplacer dans un magasin pour Noël, vous pouvez être sûr et certains qu’ils croiseront un père Noël, s’ils ne sont pas eux-mêmes le père Noël d’ailleurs. C’est énervant comme tout parce que si vous avez des enfants, vous devez savoir que le père Noël est loin d’être toujours là : c’est donc FAUX. Oui, il a son stand, c’est sûr, mais comme c’est un job, ben, inévitablement, les magasins ne le paient pas 24h sur 24h. Seulement, peu importe l’heure à laquelle les personnages passeront, eux, ils auront la chance de voir le père Noël. Et de lui parler sans attendre dans la plupart des cas – ou tout l’inverse si c’est ça l’humour de l’épisode. D’ailleurs…

5. Personne n’achète en ligne comme dans Merry Happy Whatever
S’il est un cliché qui restera toujours FAUX, c’est que le peu de fois où on voit des personnages faire des achats de Noël, que ce soit en déco, bouffe ou cadeau, c’est toujours dans les magasins qu’on les retrouve, même si le centre commercial doit être plein et que ça leur prendra la journée. Bon, c’est logique, ce n’est pas bien passionnant de voir des personnages en train de surfer, je pense… mais tout de même ! C’est trop pratique pour ne pas le faire, surtout dans les séries où les personnages vivent dans une grande ville.

6. On a des idées loufoques et des achats compulsifs à l’approche de Noël, comme dans The Simpsons
VRAI, entièrement VRAI ce cliché, on ne peut plus VRAI : plus Noël approche, plus on a des envies d’achat qui ne s’expliquent pas. C’est parfois logique, cela dit : la pub est partout qu’il est difficile de ne pas penser à certains objets et de ne pas avoir de nouveaux besoins. Si je n’ai jamais été aussi radical que Bart dans le tout premier épisode avec son tatouage, il est bien vrai qu’on ne réfléchit parfois pas assez loin quand on est dans les magasins à l’approche de Noël. M’enfin bon, ne regrettons rien, pas aujourd’hui.

7. D’ailleurs, le 24 est extensible à l’infini, comme dans toutes les séries
Cela ne concerne pas que le 24 décembre, mais toutes les journées sur lesquelles les scénaristes se concentrent ont l’incroyable tendance à être interminables. C’est sûrement pour cela que les personnages ont ensuite le temps de trouver tout ce qu’il faut pour le réveillon au beau milieu de la journée du 24 décembre. Dans la réalité, désolé, c’est FAUX : tu vas faire tes courses le 22 décembre et il y a déjà plein de produits en rupture de stock.

Et voilà donc ce que vous auriez dû lire hier soir si j’avais pris un peu moins de temps à préparer mes toasts et blinis dans l’après-midi. Tant pis.

C’est enfin les vacances !

Salut les sériephiles,

C’est ENFIN les vacances ! Après l’article d’hier, vous deviez vous attendre à ce titre d’article aujourd’hui, non ? C’est dans les habitudes du blog de toute manière, chaque fois que les vacances scolaires débarquent, je fais le point sur tout ce que j’espère pouvoir faire de ces deux semaines sans avoir à donner de cours. J’ai déjà évoqué hier soir l’aspect travail et les copies (dès demain, allez, on y croit), mais ce n’est pas tellement ce qui vous intéresse le plus, normalement. Non, vous, ce qui vous intéresse le plus, c’est, d’une part, le blog et, de l’autre, les séries.

Sans y aller par quatre chemins, voilà donc ce qui est prévu. Côté blog, j’espère arriver au bout du top 45, même si pour ça, il va falloir que je fasse quelques visionnages de plus. J’imagine qu’il faudrait aussi que je prépare un peu le mois de janvier à venir, avec un nouveau design. Avant ça, Noël et le réveillon de cette nouvelle année approchent, et avec eux, les articles qui accompagnent toujours cette période, histoire de faire le point sur l’année écoulée, les meilleurs épisodes, les recherches les plus populaires, tout ça, tout ça.

Ce sont des articles que je prends toujours du plaisir à écrire, parce que c’est toujours cool de faire le point chaque année. C’est donc au programme des jours à venir sur le blog, comme ça fait dix-sept jours maintenant qu’il est au programme pour moi de décorer mon appartement avec toutes mes affaires de Noël. Malheureusement, ce n’est toujours pas fait… Et je n’ai toujours pas mes cadeaux non plus.

Ce n’est pas demain que tout ça avancera, puisque je suis de déménagement, et dimanche, ben le sommeil devrait l’emporter. Lundi, probablement vaccin. Bordel, c’est déjà Noël, en fait. Et c’est une bonne nouvelle parce que j’ai quelques cadeaux qui commencent à s’accumuler dans mon salon – certains d’entre vous sont à remercier pour ça, et vraiment, merci – mais c’est aussi un brin stressant de me rappeler que j’ai plein de séries à voir.

Ben oui, je voulais terminer quelques saisons pour le top 45 avant le nouvel an. J’abandonne totalement l’idée de finir mon rewatch The Magicians à temps ou d’avancer mon Challenge Séries 2021 jusqu’à son terme, finalement. En effet, vu que je ne suis toujours pas dans l’esprit de Noël, j’ai plutôt envie de me consacrer à quelques séries de Noël. Ben oui. Parmi elles, il y a bien sûr Hawkeye qui, si j’ai bien compris, se déroule en décembre, mais aussi quelques autres séries plus dans l’ambiance enfantine. Eh, j’ai mes articles Disney à écrire aussi, et mes hebdos à rattraper. J’ai toutes les séries de cette semaine, et quelques critiques de la semaine dernière qui attendent encore que je m’occupe d’elles.

Bref, j’ai déjà l’impression d’avoir les yeux plus gros que le ventre avec cet article, et pourtant, je vise bien moins de choses que d’habitude où j’écris la liste des mille séries que je compte vraiment rattraper. Sans jamais le faire pour autant. Au moins là, c’est un peu réaliste : bosser, tenir le blog, voir quelques séries pour bien finir 2021. Et regarder le film Zoey’s Extraordinary Playlist, faut quand même pas déconner, c’est un miracle que je ne sois pas trop spoilé après tant de jours sans l’avoir regardé.

Par contre, pour faire tout ça, il faut quand même être en forme… alors bonne nuit. Enfin, presque bonne nuit, j’ai encore l’article du top 45 à rédiger. Chaque chose en son temps.