2019 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles !

L’air de rien, le blog sous sa mouture actuelle souffle aujourd’hui sa quatrième bougie d’activité puisque je l’ai relancé le 3 janvier 2016 pour parler de mon tout premier Challenge séries. Je le dis absolument tous les ans, mais qu’est-ce que je me sens vieux ! Tout est parti d’un coup de tête et je pensais sincèrement tenir le truc pendant max deux mois, certainement pas pendant quatre ans. C’est une fois de plus l’occasion de vous remercier de me lire, surtout les plus fidèles qui sont là depuis le tout premier jour (ou presque) et ceux que j’ai rencontré grâce au blog, devenus pour certains des amis. Cela dit, merci à l’ensemble d’entre vous pour les plus de 130 000 vues du blog en 2019 !

Bon, c’est bien beau tout ça, mais ce n’est pas le but de cet article. Non, comme l’an dernier, l’idée est ici de se faire un bon gros récap de l’année sur le blog, histoire d’en finir à peu près avec 2019 (même s’il me reste les bilans séries et films du mois à publier la semaine prochaine).

500 copie
Derrière ce flou, il fallait reconnaître une capture des Orphelins Baudelaire. L’ambiance enneigée de l’épisode me faisait penser à janvier.

Janvier

Pour la première fois depuis janvier 2018, mais certainement pas la dernière, le blog a dépassé la barre des 10 000 vues durant le mois, et rien que pour ça, ce mois valait déjà le détour. Pas forcément très inspiré dans mes articles 500 mots, j’ai réussi à affronter la page blanche tout en voyant un tas de très chouettes séries, comme les nouvelles saisons de Future Man et The Magicians. L’année commençait bien !

500 copie
Ce couple tout flou n’était autre que celui de l’excellente saison 4 de Channel Zero ! Le rapport à Février ? Une couleur bleutée qui me rappelait celle de 2018, en fait.

Février

Tout plein de petites choses ont fait ce mois, comme les 20 ans de La chambre des secrets ou la bonne surprise d’aimer The Walking Dead à nouveau. C’est le mois où je me suis rendu compte que j’allais de plus en plus souvent au cinéma (merci Dragons 3), mais aussi le mois où pour mes 26 ans je me suis demandé si je n’allais pas y passer avec presque 41°C de fièvre. Et pourtant, toujours là pour vous parler malgré tout, calmez ce blogueur !

500 copie
J’espère que vous aurez tous reconnu que ces couleurs printanières sont extraites de The Magicians… Et que le flou en cache le meilleur couple !

Mars

Les vues du blog ont commencé à s’emballer avec la sortie de Captain Marvel alors que je passais énormément de temps à lire des comics et voir des films, sans jamais oublier qu’avant tout, j’adore les séries. C’est pour cela que je me suis lancé en milieu de mois dans un rewatch de Charmed ; et ça m’a bien occupé une partie du mois, ça. Par contre, force est de constater, d’une année sur l’autre, qu’il y a moins de sorties culturelles quand on est loin de Paris, hein.

500 copie
Un joli parc aussi aux couleurs du Printemps pour dire au revoir à You’re the Worst (enfin !)

Avril

La sortie d’Avengers a fait exploser toutes les statistiques du blog, c’en était presque effrayant ! Cela n’a pas empêché le mois de se dérouler normalement, avec des vacances au top (coucou Poluss), ma décision (enfin) d’arrêter de commenter tous les épisodes que je voyais pour me binger The Rookie, la suite de mon rewatch, l’annonce de Disney +, Notre-Dame qui a brûlé… Non, vraiment, c’est je pense l’un des mois les plus marquants de 2019, il s’est passé tellement de choses !

500 copie
Ce flou d’un joli lever de soleil, c’est évidemment un extrait de The 100 ! Je trouvais que ça faisait un joli rappel des couchers de soleil printaniers. 

Mai

The 100 était enfin de retour (avec des épisodes ayant fuité en avance !) et Shadowhunters tirait sa révérence alors que je finissais mon rewatch. Pour la gestion du blog, le mois de mai est à la fois le plus simple et le plus compliqué : c’est simple parce que les articles s’écrivent seuls avec les upfronts et la gestion de mon futur agenda de septembre. C’est galère parce que c’est long à écrire, tout simplement aha ! En plus, côté professionnel, ça sentait déjà bon la fin d’année avec le gros rush pour finir le programme tout en survivant à une inspection.

500 copie
On fait péter le maillot de bain mais le soleil est encore timide… comme dans In the dark

Juin

Un bon gros week-end de début de mois qui marquait quasiment le début d’une période de vacances plus tard, et j’étais prêt pour un mois de juin qui a filé à la vitesse de l’éclair. Il faut en retenir la reprise de Fear the Walking Dead, mon visionnage d’Avatar et ENFIN la possibilité de me remettre à lire beaucoup (non, vraiment beaucoup). Oui, c’est là que ça a commencé à dérailler un peu du côté des visionnages de séries, surtout que la fin des saisons hebdomadaires était passée par là, mais c’était chouette quand même.

500 copie
Derrière ce flou, c’est le soleil de Midnight Texas qu’il fallait reconnaître, à l’image du soleil dans lequel on baignait cet été !

Juillet

La canicule a frappé plein de fouet alors qu’il fallait que j’organise un déménagement sur plus de 500 kilomètres. Je sais, c’est presque devenu une habitude et ça fait une bonne saga de l’été sur le blog, mais c’était aussi énormément de stress à gérer, de cartons à faire, de moments d’angoisse de ne jamais trouver ce que je voulais… Et surtout, l’absence de temps pour vraiment regarder mes séries, même si j’en regardais plein, ironiquement. Heureusement, le Comic Con de San Diego est un rendez-vous annuel qui, lui aussi, s’écrit tout seul et je n’ai pas arrêté d’aller au cinéma !

500 copie
Bienvenue au Grand Hotel d’une série déjà très regrettée qui mettait bien dans l’ambiance canicule 😥

Août

Cette fois, ça ne rigole plus, il faut déménager, donc visiter des appartements (finalement, c’est en visio que j’aurais vu mon appartement actuel), faire des cartons encore plus vite, gérer tout l’administratif, le ménage… Et pour ce faire, rien de tel que des épisodes de Plus Belle la Vie en fond sonore. Oui, oui, au point d’avoir rattrapé deux ans de la série en deux mois, et alors ? Mon été 2019 aura rythmé par des chaleurs intenables et ces épisodes. Bon, et un peu de sorties aussi, mais vraiment, ces vacances ont été hyper particulières et aménager sans savoir où l’on ira travailler moins de dix jours plus tard, c’est un concept chelou. Ah ben d’ailleurs le mois a fini sur ma rentrée, et ça aussi, c’était marquant… alors qu’au début du mois, j’en étais à deux ans d’articles quotidiens.

500 copie
Deux personnages qui contemplent un peu de grisaille, ça allait bien avec la rentrée, mais ça vient de The Outpost

Septembre

Le déménagement effectué, il faut reprendre ses marques et ça s’est fait assez rapidement finalement – plus que je ne le pensais. Les sorties entre amis, ma carte de cinéma, la lecture pour le Mois de la BD de Ludo, le travail qui bouffe tout mon temps libre et la reprise des séries en fin de mois, tout s’est bien passé et je me suis rendu compte que je n’avais pas trop de mal à trouver mes nouvelles habitudes. Ce n’était pourtant pas gagné à l’origine.

500 copie
Stranger Things m’a donné envie d’attendre impatiemment Halloween tout le mois avec son ambiance cocooning et ses couleurs orangées !

Octobre

Ce mois-là, les amis ! De très loin mon meilleur de 2019, et pourtant il ne payait pas de mine à être de retour sous la grisaille parisienne. Oui, mais voilà, entre mes semaines hyper chargées, j’avais des week-ends assez exceptionnels : d’abord le pass presse pour la Paris Manga Sci-Fi Show grâce au Sérigraphe, ensuite mon pass gagné par jalousie affichée sur Twitter pour ma toute première convention (sur Buffy évidemment), puis une projection sur grand écran de Preview avec une partie du casting et enfin le Comic Con où j’ai pu parler plusieurs fois à Amy Acker qui EN PLUS m’a reconnu ? Et il n’y a pas que ça à retenir du Comic Con en plus. Alors oui, rencontrer des acteurs chaque week-end, ça m’a totalement mis dedans vis-à-vis des visionnages séries et j’ai maintenu la tête hors de l’eau comme je pouvais niveau boulot ; mais c’est sans regret. Franchement, c’est presque à me faire reconsidérer tout ce que je disais sur ma non-envie de revenir à Paris.

500 copie
Quelques couleurs automnales trouvées dans This is us

Novembre

Le contrecoup d’un mois d’octobre si parfait c’est que novembre est passé hyper rapidement tellement j’avais du boulot à faire. Du côté du blog, je me suis surtout concentré sur le rattrapage nécessaire de mon Challenge Séries 2019 que je voulais réussir à finir, et ça s’est senti, je crois. J’aime un peu moins mes articles de ces derniers mois, j’ai vu moins de séries et pour ne rien arranger, ma santé s’est remise à dérailler, merci la pollution. Bon, pas grave, j’ai quand même vu La Reine des Neiges, et ça c’est cool, non ?

500 copie
Un beau sapin et quelques décos de Noël trouvées dans la saison 1 du reboot de Charmed

Décembre

Mais où est passée cette année ? J’ai l’impression d’avoir tellement passé les six derniers mois sur les chapeaux de roues que je ne comprends pas comment on peut déjà être en 2020. Pourtant, j’ai déjà ma progression générale de mon premier trimestre bouclée – à la fois pour les dates marquantes du blog et pour le boulot. La période de Noël est toujours compliquée à gérer, avec l’envie d’être dans l’esprit des fêtes, mais l’appréhension des dites fêtes qui ne sont pas toujours synonymes de grands plaisirs… Pourtant, dans l’ensemble, cette année était encore géniale ; notamment parce que j’ai revu tous les Harry Potter, mais aussi et surtout grâce à vous. D’ailleurs, si jamais la personne qui m’a envoyé une Box Harry Potter pouvait se dénoncer, ça m’arrangerait, parce que je ne sais toujours pas qui remercier ! Et sinon, je n’ai pas le temps d’en parler dans un article dédié, mais la semaine dernière, je suis allé voir We Will Rock You au Casino de Paris, et vraiment, si vous avez l’occasion d’y aller ce soir, demain ou après-demain pour la dernière, je vous conseille ce show qui était génial !

C’est tout pour moi aujourd’hui, et pour 2019 surtout ! Merci encore d’être toujours là sur le blog et j’espère qu’on passera encore une année de folie ici 😉

365 000 mots plus tard

Salut les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour "impressed tv show"
365 000 ?!

Vous me croyez si je vous dis que j’étais en train de réfléchir à quel article écrire là alors que ça fait un mois que je vois la date fatidique du 1er août arriver ? C’est grave, mais j’avais presque réussi à oublier la date, pourtant très symbolique pour le blog. Il y a deux ans, je me lançais en effet dans l’aventure du « 500 mots sur » en me disant, « allez, un article par jour pendant un mois, puis un article comme ça de temps à autre ». Et depuis, j’ai publié un article par jour sans exception (ou presque : il y a eu deux accidents, un article publié trop tôt et un dont la planification n’a pas fonctionné et a été posté le lendemain, mais il y a quand même eu des articles sur le blog ces jours-là).

Résultat de recherche d'images pour "surprise veronica mars tv show"
This is not an exercise. 

Voir aussi : Le tout premier « 500 mots sur… »

Pfiou ! Quel voyage, les amis ! En deux ans, il s’en est passé des choses : j’ai terminé les études, passé quelques concours, avec des désillusions et une réussite, commencé un nouveau job, j’ai déménagé (une fois et demi), j’ai vécu un tremblement de terre (la classe ou pas ?), j’ai voyagé dans trois ou quatre pays et surtout, j’ai rencontré plein de gens ! Comme l’an dernier, je ne peux pas écrire cet article sans vous dire un énorme MERCI. Si vous lisez ces lignes, vous faîtes partie de ceux qui me motivent chaque jour à me poser devant mon ordinateur pour écrire quelques lignes à publier. C’est d’autant plus vrai si vous êtes un lecteur régulier et que vous commentez (ici, ou sur Twitter, ou sur Messenger), que vous discutez avec moi, qu’on échange. Je sais que j’ai aussi des lecteurs réguliers silencieux, mais merci à vous quand même, parce que les vues sont déjà un moteur de motivation.

J’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, je pense, mais c’est super motivant ce défi d’un article par jour.

Résultat de recherche d'images pour "can't we get a frickin' day off around here"
Nope !

Si c’est fou, j’adore voir la réaction des personnes qui le découvre pour la première fois et me prennent pour un grand malade. J’ai toujours été un grand bavard, alors 500 mots, ce n’est pas grand-chose, vraiment, mais c’est vrai que ça prend du temps.

Certes, tous les articles ne se valent pas. Certains sont plus longs que d’autres à écrire (les derniers coups, mon dieu !), d’autres sont parfois très courts (les annonces de #WESéries sont des copies conformes sur plein de points) ; certains sont encore intacts, d’autres sont devenus totalement obsolètes parce que les gifs ou, pire, les vidéos ont sauté… mais qu’importe, ils ont été une mini-tranche de vie. Si j’ai toujours adoré écrire, je n’avais jamais réussi avant ce blog à être parfaitement régulier comme ça !

Image associée

Je vous rassure, je n’écris pas réellement chaque jour, je prends parfois quelques articles d’avance parce que, non, ce n’est pas possible d’avoir accès à de quoi écrire chaque jour. Du côté des idées, c’est parfois angoissant de n’avoir pas la moindre idée de ce dont je vais parler, mais en vérité, aujourd’hui, j’ai un planning prêt jusqu’à mi-septembre là, avec à peine deux ou trois jours où je ne sais pas quoi écrire. Bref, c’est faisable, je le sais.

Voir aussi : Un an de « 500 mots sur… »

Comme l’an dernier toutefois, j’ai envie d’écrire une fois de plus que, peut-être, je vais me faire plus irrégulier dans la publication cette année ; parce que j’aurais pas mal de transport en plus de mes heures de travail…

Résultat de recherche d'images pour "connor how to get"
Non, nous n’en sommes pas là, mais au cas où quoi.

Voilà, comme ça, je me dédouane si je plante cette année ; mais en tout cas, je suis fier de pouvoir écrire qu’entre le 1er août 2018 et le 1er août 2019, j’ai réussi à publier chaque jour un article de 500 mots minimum.

Résultat de recherche d'images pour "wonderful tv show"
Pratique, ce blog, finalement.

Et comme je ne me relis que rarement (la quantité VS la qualité…), je sais qu’il reste des fautes, que tout n’est pas assumable et surtout qu’il y a des articles que je redécouvre chaque fois que je me balade moi-même sur les pages listant ces publications quotidiennes. Parce que oui, ça m’arrive de me promener dans mes propres écrits et de redécouvrir (plus ou moins totalement) des paragraphes, en me souvenant au passage où j’étais lors de la rédaction !

Voir aussi : 2017 | 2018 | 2019

Résultat de recherche d'images pour "cordelia buffy"

C’est un concept complètement fou, on le sait tous, mais ça m’apporte tellement aussi. J’ai pu interviewer des acteurs quand même, j’ai pu avoir quelques services presse ou des invitations à des festivals/avant-premières ; ça me débloque de la page blanche et on ne va pas se mentir, ça donne aussi confiance en soi, donc ça rebooste et c’est une bon moyen de rester positif quoiqu’il arrive. Jamais je n’y aurais cru si on m’avait dit qu’un blog me donnerait tout ça. Quant au projet des 500 mots, j’ai beau savoir que c’est perché et que je suis l’un des seuls à m’en soucier vraiment, ça me rend tellement heureux d’avoir réussi !

Franchement, au départ, mes articles faisaient tous 500 mots exactement, parce que je trouvais ça bien comme limite. Puis, petit à petit, je me suis dis que ça pouvait bien dépasser si j’avais plus à dire… On est donc plus souvent sur une moyenne de 600/700 mots, et ça part parfois en vrille (je pense que les plus longs font 2000 mots). Au bas mot (sans jeu de mots), j’ai donc écrit plus de 365 000 mots en deux ans. Pour comparaison, Harry Potter et l’Ordre du Phénix, c’est 257 000 mots environ. Bref, je n’ai peut-être jamais réussi à finir un roman, mais je n’ai pas à rougir non plus, j’ai réussi au moins ça (avec moins de succès que JKR, je sais).

Résultat de recherche d'images pour "sirius black"

Allez, je vais savourer la publication de cet article, bonne fin de journée à tous !

Bingo Séries : 2 ans ! #25

Salut les sériephiles,

20h sonne, c’est donc l’heure pour moi de vous révéler une nouvelle grille du Bingo Séries, et ça se fait avec presque de l’émotion, parce que demain, ça fera deux ans que j’ai publié la première grille sur le blog. Le temps passe à une vitesse folle ! D’un côté, je suis choqué de me rendre compte que ça fait déjà deux ans, de l’autre, je me rends bien compte que la constitution de la grille et la recherche des points sont entrées dans mon quotidien au point que je ne l’imagine plus forcément sans. Voilà, ça, c’était pour vous rassurer, apparemment le Bingo n’est pas prêt à disparaître !

Allez, fin de la parenthèse oscillant entre nostalgie et amour des joueurs qui continuent de revenir avec fidélité chaque mois, il est temps de révéler la grille… et comme l’an dernier, il s’agit d’une grille d’anniversaire qui recycle tout plein de choses de ces vingt-quatre derniers mois ! J’espère que ça rappellera de bons souvenirs à certains… mais je sais que ça risque d’en rappeler aussi de mauvais. Allez, avec un peu de chance, les points et thèmes compliqués d’hier seront les points et thèmes faciles d’aujourd’hui !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 avril au 7 mai 2019. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a désormais un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

BINGO copie

Joyeux anniversaire

Pour le thème spécifique du mois, j’ai décidé de vous passer la main sans bien le préciser : j’ai demandé sur Twitter quatre chiffres ou nombre en 1 et 480, ce qui représentait en fait tous les points déjà tombés dans le Bingo. Eh ouais, on est déjà à 480 points tombés – bon 476 en vrai, parce que j’ai déjà fait ce coup-là l’an dernier – l’air de rien. Voilà donc vos choix, bien malgré vous :

  1. Entendre le titre d’une série dans un épisode : Le 179e point a été choisi par Tania. Je vous laisse avec la description proposée à l’époque : « je n’arrête pas d’entendre des personnages me parler de « salvation » dans diverses séries alors ça m’a donné l’idée de ce point. ATTENTION, il ne s’agit donc pas d’un personnage disant qu’il va regarder la série, mais bien d’un personnage qui emploie le titre d’une série dans sa phrase sans avoir conscience que c’est le titre d’une série (ou en tout cas sans y faire explicitement référence). C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il y a quand même une série qui s’appelle Friends quand même. » Ouais, c’est tellement un copier-coller que je vous ai carrément laissé la répétition finale !
  2. Quelqu’un parle du karma : Je parlais de mauvais souvenir en introduction, celui-ci en est un pour moi car j’ai galéré avant de tomber dessus devant 9-1-1. On remercie bien fort Gaëlle d’avoir réclamé le 268e point, donc, « Un point pas évident, mais [qui] s’entend de temps à autres, surtout pour nous dire que le karma is a bitch. Que la personne qui y fait référence y croit ou pas, il va donc falloir trouver quelqu’un qui en parle, et ce n’est pas forcément si simple alors bonne chance à tous ! »
  3. Quelqu’un se découvre un pouvoir : Alors là, je crois qu’il n’y a pas grand-monde qui était déjà là pour se frotter à ce point à l’époque puisque Ludo a choisi le 2e point de la touuuute première grille ! Je suis bien content de retrouver ce point, même si je n’ai aucune série qui correspond pleinement à ça dans ce que j’ai envie de voir : « plus compliqué, il s’agit cette fois d’un super-héros qui découvre soudainement qu’il peut faire quelque chose de nouveau, d’un humain qui devient surhumain (ou inhumain, si vous voyez ce que je veux dire) ou d’un magicien qui se découvre un don… »
  4. Un personnage dans un parc : Et enfin, Violet Tilly a choisi le 41e point, un point estival que j’avais totalement oublié avant de le relire… Voilà ce que je vous en disais : « c’est simple comme bonjour, ça ne compte pas les figurants. Par parc, j’entends aussi les squares et tous types d’espaces verts dans une ville, mais pas les forêts. » Ouais, à l’époque, je précisais encore la différence figurants/personnages, c’était un bébé-bingo pas tout à fait mature !

02

(au choix)

Py_Heck avait le choix de réutiliser n’importe lequel des thèmes déjà tombés… il a donc eu l’idée maligne de choisir ce thème où il pouvait décider des quatre points à donner. Comme ça, ce n’est pas de ma faute si vous trouvez ça dur, c’est de la sienne !

5. Voir un épisode datant de 2013 : Comme c’était il y a six ans, j’imagine que je ne suis pas le seul que ça va prendre complétement au dépourvu (même dans l’Arrowverse, j’en suis à 2014 !), alors bon courage à tous. Au cas où, ça peut être l’occasion de commencer Agents of S.H.I.E.L.D ou Orphan Black, qui sont d’excellentes séries, hein !
6. Regarder une série dont le titre commence par a, v, r, i ou l : Cela laisse pas mal de choix, donc pour le coup, c’est un point beaucoup plus facile que le précédent, je trouve. Et puis, rien n’empêche de faire d’une pierre deux coups si vous regardez plusieurs épisodes d’une série de 2013 commençant par ces lettres-là !
7. Voir un épisode du DCverse : Et comme tout le monde ne regarde pas forcément les séries de CW et que le thème avait déjà posé problème la dernière fois, j’ai envie d’ajouter, n’importe quelle série s’inspirant d’un comic DC, ce qui élargit le point à d’autres séries. 
8. Voir un épisode parlant d’oubli : un personnage qui oublie quelque chose, quelque chose qui est oublié, une amnésie temporaire ou générale… La description de Py_Heck est vaste, du coup profitez-en. Il paraît que c’est inspiré de ma tendance à oublier des choses, mais franchement, je n’oublie que rarement mes articles ; moi, je pense que c’est qu’il s’en veut encore d’avoir oublié une lettre dans son hashtag le mois dernier quand il a gagné mais que je n’ai pas vu.

Bateau2.png

Voyage, voyage

Ce thème remonte un peu, puisqu’il est tombé lors de la quatrième grille du Bingo Séries ! Il y a une éternité quoi… merci donc à Frankie de nous le redonner !

  1. Un personnage fait sa valise : Bon, je ne suis pas très inspiré par rapport au point « voir une valise », mais c’est un peu plus compliqué à trouver cette fois, car on veut voir quelqu’un en train de faire sa valise… bon, pas forcément pour voyager, donc, souvent on voit ça pour les couples qui rompent. N’oubliez pas de ne pas spoiler, du coup.
  2. La carte d’un pays étranger est vue : Un pays étranger au pays de production, hein. J’imagine la carte spécifique du pays, mais s’il est pointé sur un planisphère, ça va aussi. S’il est question du plan d’un état, d’une région ou d’une ville de ce pays étranger, ça me va aussi. Cela ne fonctionne pas par contre si c’est une série américaine avec le plan d’un état américain qui n’est pas celui de la série, parce que c’est le même pays. Voilà, voilà, je ne pense pas pouvoir être plus clair.
  3. Un billet pour voyager est vu : Billet d’avion, de train, qu’importe, on doit voir le billet d’un personnage qui chercher à voyager. Bon, donc un ticket de métro, ce n’est pas vraiment un voyage : on veut un truc qui puisse se rapprocher de vacances, ou d’un voyage professionnel. Genre disons que voyage, c’est quand le personnage ne dort pas chez lui le soir-même, vous voyez ? Je crois qu’on tient ici un point bien compliqué, mais soyez reconnaissants : sur mon brouillon, j’avais « un personnage achète un billet », et c’est encore plus rare.
  4. Un personnage change de pays au cours de l’épisode : ou à la rigueur, d’un épisode à l’autre s’ils se suivent immédiatement, parce que je suis sympa. L’idée est simplissime, je pense, je précise juste qu’il est bien écrit « un personnage », donc c’est le même qui doit être dans deux pays différents au cours de l’épisode. Cela ne fonctionne pas s’il y a deux pays dans l’épisode, mais que ça concerne des personnages différents.

Capture d'écran 2017-08-24 16.21.15.png

Espace

Oups, Tequi est arrivée troisième, mais je me suis trompé sur mon post-it et j’ai demandé à AnadoraBlack de choisir un thème comme je la pensais troisième. Tequi étant bonne joueuse, elle ne m’en veut pas (trop) et a donc laissé le choix d’Anadora : Espace… un thème qu’elle avait déjà choisi lors de la sixième grille ! Je change toutefois les items, pas besoin de chercher un astronaute cette fois, pour ceux qui ont de mauvais souvenirs !

  1. Il est question d’un satellite : il peut être naturel ou artificiel, réel ou fictif, ça m’est égal. À vrai dire, je ne vous demande même pas qu’il soit en orbite dans l’épisode que vous regardez, tant qu’il est bien considéré comme satellite ou ex-satellite de la planète.
  2. Une scène se passe dans l’espace : à bord d’un vaisseau ou non, ça se passe dans le ciel au-dessus de notre atmosphère – ou de celle de la planète sur laquelle se déroule votre série/épisode. J’aime bien ce thème, il n’y a pas beaucoup de choses à expliquer finalement.
  3. Quelqu’un parle d’astronaute : Il n’a pas disparu notre astronaute ! Il est donc de retour de manière encore plus difficile, puisqu’il nous faut maintenant un personnage qui en parle – parce qu’il veut le devenir, parce qu’il en connaît un, etc. On notera que ça marche aussi avec les rares « space walkers » de The 100 et de manière générale avec d’autres termes désignant des gens capables de se balader dans l’espace une fois la tenue adaptée enfilée.
  4. Le nom d’une étoile/d’une constellation est cité : Bon, on reste sur la même thématique, mais on repart sur une posture plus terrienne. Le nom de l’étoile ou de la constellation peut être celui de quelque chose qui existe ou qui est fictif. Les noms de codes d’espions inspirés d’une constellation ne fonctionnent pas : on cherche vraiment des personnages qui font une référence directe à l’espace, à l’étoile, à la constellation.

04

Actions

  1. Regarder une série qui commence par la même lettre que son prénom : une idée suggérée par Gaëlle il y a un an et que j’aime bien, même si elle n’est pas évidente pour tout le monde. Il me semblait l’avoir déjà proposé dans un bingo précédent, mais je n’ai pas retrouvé, donc j’avais dû virer parce que je trouvais ça trop compliqué. En même temps, il existe des séries avec un peu toutes les lettres. Pour ne bloquer personne, vous pouvez vous servir de votre pseudo à la rigueur ; ou revoir un épisode pour ce point. Mais bon, jouez le jeu.
  2. Partager un fan-art séries : Après les fanfictions, les fan-arts, qui consistent à tout un tas d’œuvres, le plus souvent numériques, inspiré par une série et créé par des fans. Si vous êtes du genre à dessiner/photoshopper, c’est le moment de dévoiler vos talents… si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours nous présenter le travail d’un artiste que vous avez particulièrement aimé. C’est un point facile.
  3. Raconter votre souvenir le plus marquant de la 2e année du Bingo : Tout est dans le titre. Pour ceux qui viennent d’arriver dans le Bingo, racontez plus comment vous êtes arrivés ici. Pour le raconter, c’est en commentaire ici, sur Twitter ou en écrivant un article sur votre blog. C’est au choix, amusez-vous. Essayez svp de trouver aussi des bons souvenirs d’ailleurs, sinon, je vais être super triste de voir que je ne fais que créer des traumatismes chez les sériephiles !
  4. Suggérer une idée d’action inédite : Comme l’an dernier – et même si je n’ai pas encore épuisé l’ensemble des idées que vous m’aviez communiquées lors de la treizième grille, je compte sur vous pour avoir de belles idées inédites d’action. Evitez de répéter des actions déjà utilisées lors d’une grille précédente, histoire qu’on continue sur un peu d’inédits.

Et le point-bonus, réclamez-vous ? C’est une grille anniversaire, alors en souvenir du bon vieux temps, il n’y aura pas de bonus pour ce mois d’avril… Je sais, ça rend une grille difficile encore plus difficile, mais eh, ça fait deux ans qu’on joue, on sait faire désormais !

Anniv2

Un an de « 500 mots »

Salut les sériephiles,

On y est, c’est pour de vrai : cet article est le 366e « 500 mots sur… » du blog !

Image result for seriously

Je ne sais même pas par où commencer cet article, alors que ça fait un an que j’y songe, que je l’anticipe, que je redoute de ne pas y arriver, etc. Non, parce que, quand même, je n’ai jamais eu autant de rigueur dans un divertissement de toute ma vie : un an d’article quotidien ! Si on m’avait dit que je ferais ça il y a ne serait-ce que 367 jours, j’aurais dit que c’était complétement cinglé et que j’en étais incapable. Et il y a 365 jours aussi d’ailleurs, j’avais présenté ce RDV comme « un article aussi quotidien que possible ». Ah ben, on a vu le résultat !

Voir aussi : Le tout premier « 500 mots sur… »

Oui, mais je me suis donné pour défi intérieur de faire un article par jour en août 2017, pour marquer le coup et histoire de m’occuper mon dernier mois de vacances… et arrivé en septembre, je me suis dit que je pouvais bien continuer. Et puis, en octobre, quand je suis parti en Irlande, je me suis dit que c’était trop bête d’arrêter une formule qui fonctionnait bien, et puis le temps a passé, en mars, j’ai eu mon concours et j’ai « triché » en demandant à sept personnes de me remplacer (ce qui m’a toutefois pris du temps dans l’organisation aha) et on est arrivé hyper rapidement en juillet 2018. Et là, ça a été le drame. Vous n’avez pas idée de la pression que je me suis mis tout seul avec ces articles ce mois-ci. Hors de question de rater le nouveau défi que je m’étais inconsciemment fixé : poster au moins un article par jour pendant un an.

Image result for challenge accepted

Voir aussi : Les articles « La série préférée de… », merci encore aux participants de cette semaine exceptionnelle.

Forcément, ça a donné lieu à la multiplication d’articles « blabla » sur ma vie, faute d’avoir des news séries où le temps de m’y mettre sérieusement, ça a donné lieu à une autre « triche » hier avec l’article sur le #WESéries, mais… ça y est, j’y suis, je l’ai fait !

Je voulais pour cet article prendre le temps de remercier tous mes lecteurs, les passagers qui n’ont que fait que lire « Une saison 2 pour Salvation ? », l’article le plus lu du blog (et qui a permis de me faire un peu mieux connaître grâce à un meilleur référencement Google entraîné par toutes ces vues), les réguliers qui me lisent presque religieusement chaque jour et commentent, les muets, les qui me rattrapent de temps en temps, les qui ne lisent que ce qui les intéresse, tout le monde, quoi. Je n’aurais certainement pas eu cette régularité dans les articles quotidiens si ce n’était pas pour vous, pour vos vues constantes (minimum 25/30 par jour !). MERCI.

Image result for thank you tv show

Je sais que pour beaucoup, ce n’est pas grand-chose ces chiffres, mais je trouve ça beaucoup trop chouette d’avoir des gens pour lire tous ces blablas rarement relus et avec des fautes, pour entamer le dialogue dans les commentaires, pour me sentir moins seul dans mon addiction aux séries… bref, ces articles « 500 mots » ont permis plus de visibilité au blog et m’ont souvent donné envie de le continuer les quelques fois où je me dis y passer trop de temps. C’est un peu un lieu de sociabilité pour nous (dit-il alors qu’il n’a plus visité d’autres blogs depuis bien trop longtemps), on y écrit la série de nos vies tous ensemble !

Image result for bummer tv show
Nope.

J’aimerais que cet article soit porteur de bonnes nouvelles et d’une promesse de recommencer un an au même rythme… Cependant, ça va plutôt être l’inverse. De manière réaliste, je sais que je ne vais pas pouvoir continuer indéfiniment comme ça : août s’annonce catastrophique niveau temps libre avec le déménagement – un déménagement, quoi – et cette dernière semaine de juillet a déjà été compliquée à gérer. Retour en septembre ? Pas du tout : premier appart tout seul (enfin, deuxième techniquement, mais premier depuis que j’ai un blog), premier job, 59 copies de seconde régulièrement (et je vais les pousser à rendre au moins une copie double chacun), retour en fac avec la formation, programme à préparer, réunions en tous genres, paperasse à n’en plus finir… la masse de boulot est conséquente.

Hors de question d’abandonner le blog, et hors de question d’arrêter définitivement le blog, mais il va me falloir retrouver un nouvel équilibre. J’ai vu cette année qu’écrire ces 500 mots ralentissait aussi mon rythme de visionnage de séries : il faut entre 15 min et une heure pour écrire un article comme ça (selon l’inspiration, les sujets, la mise en page) ; ça bouffe souvent le temps d’un épisode.

Image result for why glee

Il est donc probable que je ralentisse le rythme des publications. Il y aura toujours plusieurs articles par semaine cela dit (parce que les stats, parce que « mon épisode préféré de… », parce que les news de séries, parce que j’aime blablater), mais j’ai décidé de lever un peu le pied : si je n’ai pas d’idée d’articles, je n’irai plus me forcer à en trouver. D’ailleurs, je n’ai pas d’idée pour demain. Enfin, c’est ce que je dis, mais allez savoir, peut-être que je continuerai au même rythme. Je profite juste de cet article pour réaffirmer le concept de base qui n’était pas un article/jour.

Et oui, j’en ai encore profité pour écrire un article de blabla, c’est vrai. Et pour ne pas voir Salvation, c’est malin. J’en profite aussi pour vous annoncer que l’un(e) d’entre vous m’a demandé à publier un article prochainement sur le blog… Ce sera le cliffhanger du jour, pensez à revenir pour en savoir plus aha !

Image result for agents of shield