Bingo Séries #56

Salut les sériephiles,

Nous sommes de nouveau le six du mois et, une fois de plus, je n’ai pas du tout terminé ma grille du Bingo Séries précédente. Je ne suis pas le seul à ramer ces derniers temps parce que nous n’avons de nouveau pas les gagnants nécessaires pour renouveler la grille. Pas de souci, Twitter est là pour que vous m’aidiez, merci !

Bon, plus sérieusement, je me demande s’il ne va pas falloir que je ralentisse le rythme sur les grilles ou que je recycle davantage les précédentes, parce que je ne m’en sors pas : je finis à peine d’en rédiger une que la suivante est déjà là, et entre temps, j’ai vu dix épisodes, c’est n’importe quoi cette année 2021. L’an dernier, j’avais réussi à reprendre pied en décembre/janvier, ça me laisse donc un peu d’espoir.

En attendant, je vous ai concocté une nouvelle grille aussi complète que possible… Et on n’est pas sortis de l’auberge, elle va être galère ! Oui, elle sort en avance aujourd’hui, parce que la demande a été insistante sur Twitter et que pour une fois elle est prête… mais ça ne commence que dans douze heures tout de même !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 novembre au 7 décembre 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Automnal

  1. Un paysage automnal : De jolis feuillages d’un rouge flamboyant, un ciel gris-orangé de coucher de soleil, des feuilles au sol… Attention, il ne faut pas que ce soit trop l’hiver, on veut vraiment un paysage d’automne, un paysage dans lequel on ne serait pas surpris de trouver des marrons et des colchiques dans les prés. Et si possible, faites qu’il soit beau, ça fera de jolies captures sur Twitter pour ceux qui continuent de faire des captures.
  2. De la buée sort de la bouche d’un personnage : Parce qu’à l’automne, il commence à faire sincèrement bien trop froid pour continuer de se promener en extérieur comme si de rien n’était, cherchons une série dans laquelle les personnages regrettent un peu d’être dehors tellement ils ont froid. Pas besoin de les voir grelotter pour autant, il suffit de se fier à la buée qui sort de leur bouche quand ils parlent… à ne pas confondre avec de la fumée de cigarette, évidemment. C’est valable dans toutes les situations où les personnages rejettent de l’air formant de la buée, que ce soit dans un parc en extérieur comme dans une chambre froide où ils seraient enfermés.
  3. Le vent souffle fort : Non, je ne parle pas d’un petit courant d’air de rien du tout, mais d’un vent qui se voit vraiment à l’écran – avec les cheveux longs des personnages qui s’envolent, des visages qui se couvrent sous un cache-col, des feuilles qui s’envolent, des objets qui tombent, tout ça, tout ça. Bref, l’automne quoi, un vent frais du matin qui souffle au sommet des grands pins.
  4. Une dinde dans un épisode : En dessin, en vrai ou dans l’assiette, célébrons Thanksgiving en cherchant une dinde dans nos séries.

Moyen Âge

Choisi par Frankie, qui assume entièrement de se faire détester par l’ensemble des joueurs du Bingo !

  1. Il est question du Moyen Âge : au sens très large du terme ! Pêle-mêle, il peut y avoir une référence à un roi en particulier, au féodalisme, à un château qui date du XIIe siècle, à une guerre célèbre… Le seul problème, c’est qu’il est surtout question d’Europe quand on parle de cette période, forcément, alors bon, ce n’est pas dans les séries américaines qu’on trouvera le plus facilement notre bonheur.
  2. Un personnage en armure se déplace à cheval : Je reconnais que je mise absolument tout ce que j’ai sur The Walking Dead à ce stade, mais bon, il doit bien y avoir des séries historiques avec des chevaliers ou des carnavals sympathiques. Sinon, ben, regardez The Outpost, elle a une bonne fin et la qualité arrive petit à petit. Ouais, j’avoue, j’avais mis ce thème dans ma liste quand je la regardais, je pensais que personne n’oserait jamais le choisir !
  3. Une relique médiévale à l’écran : Ce peut être une bague aux armoiries d’une grande famille, une tapisserie ou un calice, un artefact magique ou un couvert d’époque, une armure de chevalier ou une robe de bal, qu’importe. Par contre, il faut que ça vienne du Moyen Âge (ou qu’on puisse supposer que ça date vraiment d’une époque ancienne). Ah, oui, puisqu’il est question de relique, on parle bien d’un objet du Moyen Âge dans une série qui ne se déroule pas au Moyen Âge…
  4. Une scène se déroule durant le Moyen Âge : C’est large, il suffit que ça se passe entre le Ve et le XVe siècle… De là à trouver ça dans Grey’s Anatomy, il y a un monde, je sais, mais eh, il y a des séries qui aiment jouer de voyages dans le temps ; et il y a des séries historiques aussi… Bon courage quand même pour ce point !

Canapé

Un thème judicieusement choisi par Twitter !

  1. Un canapé est visible à l’écran : Il suffit de regarder une sitcom pour valider ce point, mais franchement, après le thème précédent, ce n’est pas plus mal d’avoir un point simple, non ?
  2. Un personnage est assis/affalé sur un canapé : Pareil, je simplifie vraiment ce thème pour compenser la difficulté du précédent… alors je valide toutes les manières de se poser sur un canapé : assis, allongé, même en poirier si ça vous chante.
  3. Un personnage déplace ce qui est sur le canapé : Promis, c’est moins rare qu’il n’y paraît. Chaque fois qu’un personnage est montré en train de faire du ménage chez lui, on le voit déplacer ou remettre un coussin. Perso, c’est très rare que je fasse ça au moment de passer le balai, mais chez les américains, l’un ne va pas sans l’autre. Et sans envisager tout ça, il suffit de s’asseoir pour se rendre compte qu’il nous manque d’un coussin dans le dos – ou qu’il faut le retirer. Et parfois, il y a même des gens qui posent tout simplement la télécommande sur le canapé. Ou une boîte à pizza (ça, ça me fait criser). Ou un plaid.
  4. Un canapé est déplacé : Non, je n’ai pas fumé de la drogue, j’ai juste envie que personne ne réussisse cette grille, écoutez ! Plus sérieusement, ça existe et c’est faisable : quand des personnages déménagent, ils déplacent parfois le canapé. Quand ils refont leur intérieur, paf, le canapé est déplacé (entre deux épisodes, mais ça marche aussi car je n’ai pas demandé à ce que ce soit visible à l’écran). Eh, cette affaire de visible ou non à l’écran me rappelle toutes les fois où un appartement est vidé : si on a vu le canapé dans l’épisode (ou l’épisode précédent) et qu’il n’y est plus, c’est bon. Sinon, niveau déplacement, y a parfois plus simple : une scène de ménage, une scène de coucheries avec le canapé qui se décale sous la force des gens nus ou un canapé qui se fait dégommer par une force magique quelconque ; à moins que ce ne soit une tempête… A moins qu’il ne cache une trappe secrète, ce maudit canapé ! Bon, d’accord, AUCUNE idée d’où je vais trouver ça, surtout que Charmed ne revient pas tout de suite.

Comics

Le choix a été fait à nouveau par Twitter et ça m’arrange aussi, parce que je le trouve plus simple que Moyen âge ce point…

  1. Un personnage lit un ou des comics : Je commence par un des points le moins simple (mais pas le moins simple, je le garde pour le 16), parce que finalement, c’est souvent cantonné aux ados la lecture des comics… mais eh, on en trouve parfois, notamment dans les séries procédurales. Je garde espoir.
  2. Une référence aux comics (dans notre monde) : Non, les séries Marvel ne comptent pas ; l’idée est vraiment d’avoir une référence aux comics dans le monde réel. Après, la référence s’entend au sens très large : s’il est question de Marvel, c’est banco, même si le doute est présent entre comics et films. Par contre, si le personnage parle de « films Marvel », c’est non. Il est vraiment question des comics, tout de même. M’enfin, entre les personnages de type Superman et la mode des Walking Dead, ça devrait aller.
  3. Une série inspirée de comics : Facile, il suffit de regarder la série que je viens juste de citer ou Hawkeye qui débarque dans une vingtaine de jours. En fait, il y a tellement de séries inspirées de comics que ça ne laisse que l’embarras du choix – et je m’en excuse.
  4. Une bulle de BD à l’écran : Au moins, il n’est pas forcément question de comics ici… La bulle peut être vu en arrière-plan dans une publicité, être un gros plan sur un livre ou juste une manière d’indiquer les pensées du personnage pour un épisode particulier, à vous de voir.

Actions

  1. Voir un épisode en étant aux couleurs de l’automne : Du marron, du rouge ou du orange pour vos vêtements une fois dans le vêtement, donc. Ce peut être des vêtements, un plaid, ou une couverture… Et comme je ne précise pas vraiment, rien ne dit que je ne parle pas simplement de la pièce dans laquelle vous regarderez l’épisode qui peut aussi être mise assez simplement aux couleurs de l’automne en disposant quelques marrons devant votre télévision, ou un cadre photo, ou que sais-je ? Faites comme vous le sentez pour vous sentir en automne devant votre épisode !
  2. Transposer un personnage moderne en personnage du Moyen Âge : C’est le point créatif du mois, arrêtez donc votre crise d’angoisse. Fan art ou fanfiction sont les bienvenus : montrez-nous à quoi ressemblerait votre personnage préféré s’il vivait au Moyen âge… Vous pouvez l’imaginer en roi ou reine d’un royaume, en serf avachi par le travail ou en chevalier héroïque ; nous faire un très joli dessin ou rédiger un ou deux paragraphe(s) sur sa vie médiévale… Les possibilités sont larges ! Je suis curieux de savoir ce que donnera ce point, franchement !
  3. Voir un épisode dans son salon – SANS s’asseoir sur son canapé : Non, mais ! Je vous vois venir à choisir le thème canapé parce que l’action qui y sera associée sera simple… alors je pimente le tout en vous proposant de voir un épisode en étant A COTE du canapé (ou des fauteuils, hein). Assis par terre devant le canapé, appuyé sur le canapé mais debout, sur une chaise qui n’a rien à faire là habituellement, faites nous rire dans votre manière de regarder un épisode… et choisissez une sitcom, ça fera moins mal au dos !
  4. Lire des comics en lien avec une série : Facile comme tout ! Attention, il ne s’agit pas de relecture par contre. Entre les séries inspirées de comics et les comics qui s’inspirent de séries, il y a de quoi faire. Je pense aller taper dans The Magicians pour une fois ! Ou juste lire le numéro de Buffy qui a dû sortir mercredi dernier, en vrai (sauf qu’attention, j’ai mis le point au pluriel !). En tout cas, tout ça est ironique, parce que figurez-vous qu’en novembre 2017, on avait eu le thème « historique » et l’action « lire un livre en rapport avec une série » en point 20. On avait aussi eu les coussins l’an dernier… Je recycle pour le mois de la journée du recyclage (le 15).

Le point bonus : Troquer un point pour le Black Friday. Vous avez déjà remarqué comme parfois vous voyez quatre fois un point dans vos séries ? Et comme parfois d’autres voient trois fois un point que vous n’avez pas ? Eh bien, à partir du 26 novembre (et jusqu’au 7 décembre, oui), nous pourrons nous échanger nos points, comme des cartes pokémon. Autrement dit, si vous voyez certains points plusieurs fois, notez les bien, car vous pourrez peut-être les donner à quelqu’un en échange d’un point que lui aura vu plusieurs fois, mais pas vous. Les transactions se feront via Twitter, utilisez ensemble les hashtags #BingoSéries et #BlackFriday. Amusez-vous bien !

Ce bonus avait généré des questions la première année, donc je reprécise : vous ne pouvez donner que des points que vous avez vus au moins deux fois. Un point, c’est une référence à une série/un épisode, et vous ne pouvez le donner qu’à une personne. Maintenant si vous voyez quatre fois un canapé à l’écran dans le mois (c’est tout ?) et qu’il y a trois personnes qui sont en galère sur ce point (mais que regardent ces gens ?), vous pouvez donc garder un point pour vous et donner les trois autres à trois personnes différentes… qui en retour vous donneront le point « se déplacer en armure à cheval », parce qu’eux regardent des trucs historiques.

NEWGrilleBINGO copie

Tudum 2021 : mouais

Salut les sériephiles,

S’il fallait encore une preuve que je suis totalement à la ramasse en ce moment, ce serait facile : je suis passé totalement à côté de Tudum, l’événement mondial de Netflix qui fait énormément parler de lui sur cette fin de journée. Ben oui, je ne sais pas, un événement mondial, on pourrait croire que j’en aurais entendu parler avant, surtout qu’il est question de séries, mais non, ce ne fut pas le cas. Pire encore, j’ai pris le wagon en cours de route et… meh !

Grosso modo, je suis déjà assez fasciné de découvrir que ça a lieu sur Youtube. Les types ont une plateforme de streaming payante et ils proposent à leurs abonnés d’aller découvrir les nouveautés à venir sur une autre plateforme. Alors OK, ça peut être l’occasion d’engranger ensuite de nouvelles inscriptions, mais je pense que la logique fonctionnerait aussi avec un accès à Tudum depuis la page Netflix, y compris pour les non-abonnés, non ?

C’est étonnant, mais ça permet d’avoir un chat… histoire que tout le monde spoile toutes les séries et tous les films encore plus que ne le font les bandes-annonces qui sont diffusées. Ouais, le CM de Netflix France doit être aux anges ce soir, il y a eu plein de spoilers sur le chat. Déjà que je lis de moins en moins les tweets de Netflix à cause de ça ces derniers temps, là, ça m’a vacciné et j’ai continué de faire totalement autre chose. Ce fut un fail, donc.

Et sinon, quoi de neuf du côté de Netflix alors ? Ben écoutez, pas grand-chose à vrai dire. Il a été question de Stranger Things, bien sûr, mais même après tout ce temps, on ne nous donne toujours pas de date, juste des spoilers. C’est dommage. À l’inverse, Emily in Paris a eu droit à ses photos promos, sa bande-annonce et sa date de sortie de saison 2 aujourd’hui. Nous retrouverons les aventures françaises de l’instagrammeuse la moins crédible de la télévision le 22 décembre pour… son exploration de la côte d’Azur ensoleillée. Mouais. En décembre, je suis plus chocolat chaud et séries sombres, mais bon, la vitamine D ne fait pas de mal, j’imagine ?

On notera que les vacances de Noël sont devenues un moment privilégié pour la plateforme, qui avait l’habitude d’y sortir de You et sortira aussi cette année Cobra Kai, le 31 décembre. Quelle date naze pour diffuser une série – sortez le 30 décembre ou le 1er janvier, sérieux, mais évitez –nous les spoilers pour le nouvel an, je sais pas. Que je suis critique aujourd’hui ! Cela arrangera ceux qui ne savent pas quoi faire de leur réveillon – j’en fais probablement partie, en plus.

Quoi d’autre ? Eh, pas grand-chose en ce qui me concerne. OK, un film avec Gal Gadot et d’autres grands noms du cinéma, je veux bien, mais bon, ce n’est pas comme si j’allais regarder la bande-annonce pour me spoiler non plus. Après la sortie très confidentielle de Dear White People cette semaine, je n’attends plus grand-chose de cette plateforme.

Ouais, je commence sincèrement à bouder Netflix ces derniers temps… Entre l’augmentation des prix et les nouvelles séries qui ne me hypent pas plus que ça, ce n’est plus l’amour fou entre nous. Et si nos jours étaient comptés ? Je trompe bien souvent Netflix avec Prime Video et Disney +. Mais bon, je reste pour l’instant, ils ont Riverdale, et ça, ça vaut le détour (bordel, je déprime à l’idée de devoir rattraper deux épisodes d’un coup, merde).

Ah et avant de vous quitter, bonne nouvelle : j’ai récupéré un ordinateur vieillot, poussiéreux (je ne compte plus mes éternuements à l’écriture de cet article), en clavier qwerty allemand* (heureusement que je connais par cœur mes touches Azerty), plein de bugs et sans logiciel pour les captures… mais eh, c’est un ordinateur, je vais pouvoir reprendre du service en attendant que l’assurance en finisse avec mon ordinateur – mais pas aujourd’hui, c’est bien aussi les articles sans image, non ? Et ça, c’est une bonne nouvelle pour commencer la soirée. À 22h parfaitement. Bonne soirée !

* Franchement, zéro excuse de ne pas commencer Dark immédiatement, du coup.

Sans un bruit 2 : à voir en salle pour l’immersion #17

Salut les cinéphiles,

La sortie de Sans Un Bruit 2 annulée le 18 mars et reportée - coronavirus cinéma

Toujours pas de série sur ce blog qui est censé y être consacré, mais bon, j’ai un an de terrasses et de films à rattraper tant que nous sommes déconfinés et que le Covid ne me frappe pas. Il faut donc que j’en profite et c’est chose largement faite cette semaine, avant une semaine compliquée de réunions et de travail qui n’en finit plus lundi prochain.

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/sheet_media/movie/7_957090.jpgEn attendant, donc, je me suis réfugié au cinéma avec Laura et son chéri, histoire de reprendre nos bonnes habitudes de fin 2019/début 2020. Et ce ne fut pas décevant du tout, puisque nous sommes allés voir Sans un bruit 2. Il était temps, il se sera fait attendre longtemps avec sa sortie prévue en mars 2020.

On ne va pas se mentir, il nous a fallu un bon moment pour nous remettre la fin du film précédent en tête, faute de l’avoir revu, mais le début est suffisamment bien fait pour que ça nous revienne rapidement en tête. Les scénaristes ont su nous remontrer les bons détails pour ça, genre le clou dans l’escalier, et nous remettre dans leur ambiance particulière.

Voir aussi : Critique encore plus express du premier film

Le film est plutôt une réussite, dans la lignée du précédent. Il en hérite aussi quelques défauts, comme les lenteurs inévitables dû à son concept – quand vous vous déplacez sans faire de bruit, il faut tout de même décomposer chaque geste et être plus lent.This is my Kingdom" — moviebuffs: A Quiet Place: Part II (2020) dir.... Cela dit, ça passe relativement vite comme film et c’est assez peu irritant par rapport à d’autres films du genre. Alors bien sûr, on ressort avec une furieuse envie d’acheter des chaussures à tout le casting et il y a un gamin qui mérite bien quelques tartes à être un cliché du pré-ado relou et incapable de se passer de sa mère deux minutes ; mais tout de même, j’ai passé un très bon moment devant, même lorsqu’il traine en longueur dans ses parallèles et sa multiplication de sous-intrigues.

https://www.trillmag.com/wp-content/uploads/2020/01/a-quiet-place-1.gifFace à ce concept de film, il est évident que j’ai eu à nouveau envie de rattraper mes épisodes de retard de Fear the Walking Dead, alors sur un malentendu, ça me débloquera peut-être de ma panne de séries. En revanche, comme pour la franchise de zombies, je suis un peu frustré par le film qui se repose sur sa musique pour ses jumpscares et par la toute fin qui… me laisse sur ma faim.

Et en plus, il le fait à deux reprises : la fin, bien sûr, mais aussi la transition entre la première séquence et la deuxième. J’ai adoré le fait de revenir en arrière, tout en trouvant ça un peu lourd comme flashback car on connaît déjà les bestioles et qu’on ne voit pas trop comment le héros comprend qu’il ne faut pas faire de bruit du tout ; mais j’ai eu du mal à comprendre le découpage – parce qu’au fond, j’aurais bien envie de savoir la suite immédiate de cette scène. On est à fond dans le film, et bam, on repart sur plus lent. Au moins, c’était top de commencer sur une scène d’action.

John Krasinski On Terrifyingly Real Nature Of 'A Quiet Place 2' Stunt
Par contre, j’avais vu la bande-annonce depuis le temps et j’insiste pour dire que ça retire une part du fun de savoir à l’avance les choses

Il est rare qu’un film me laisse autant sur ma faim, mais là, le rythme est haché et ça manque vraiment de conclusion. J’imagine qu’ils se laissent une porte ouverte pour un troisième volet. Il y a toujours de quoi faire du côté des origines de ces bestiaux ou de la suite de l’histoire. Honnêtement (spoilers attention), un film sans les retrouvailles finales, c’est juste frustrant. M’enfin, c’est le bon genre de frustrant, surtout qu’ils n’ont pas osé tuer certains personnages, contrairement au premier.

A Quiet Place 2 Is Coming To Cinemas Early With Special ScreeningEt pour un retour au cinéma, il est parfait ce film ! Il commence même par un plan qui rappelle certains confinements (ironique, pour un film qui devait sortir avant !). Autant je regrettais de ne pas avoir vu le premier en salle pour son ambiance silencieuse et immersive (tout en me disant qu’il était impossible d’avoir un vrai moment de silence au cinéma), autant j’y ai eu droit pour cette séance. Elle restera en tête pour son silence de plomb à certains moments-clés du film. Là-dessus, le film gère très bien les moments dans lesquels proposer le silence total et ceux dans lesquels se reposer sur la bande-son.

Quiet Place GIFs - Get the best GIF on GIPHYBref, j’ai adoré, je suis content de ma soirée… Et c’est bien pour ça que je ne résiste pas à l’envie de vous en parler si vite avec cette critique express. Le film est à voir au cinéma par contre, je pense vraiment que ça joue à l’ambiance de le voir avec toute une salle qui retient son souffle (et son covid ?).

Hollywood Octonauts Roll-Play (Part 2) - A quiet place - Wattpad
Sinon, le monstre me fait toujours autant penser à Stranger Things, mais ce n’est évidemment pas une mauvaise chose !

Sept clichés TV sur… les jeux (de société)

Salut les sériephiles,

Chaque mois, j’essaie de trouver des idées pour un article « sept clichés TV sur » et chaque samedi, j’essaie de parler de jeu sur le blog. Si j’allais passer aux jeux sur Internet à défaut d’être inspiré pour d’autres articles sur des jeux de société, je me suis rendu compte que je n’allais pas avoir de jour pour les clichés au cours du mois de novembre. Ni une, ni deux, j’ai décidé de faire d’une pierre deux coups et de m’intéresser aux jeux de société – et autres – dans les séries. Pas une mince affaire, mais tout de même, j’ai trouvé de quoi faire beaucoup plus vite que ce que j’aurais cru !

1/ Les soirées jeux, c’est beaucoup trop bien… comme dans Supergirl

yuan aso - Zen Cart,MagentoDifficile de ne pas penser immédiatement à Kara et ses « Game night » dans un article comme celui-ci ! Dès la première saison, nous découvrons que Kara organise régulièrement des soirées jeux de société avec ses amis, et c’est une tradition qui perdure jusque dans la saison 5 – qu’il faut toujours que je regarde d’ailleurs. C’est tellement bien que certains désespèrent d’y être invités et que Kara désespère que ça tourne souvent court à cause d’une menace en ville. Moi, je désespère simplement de ne pas habiter suffisamment près d’amis fan de ce genre de jeux, mais bon. Je dirais que ce cliché est donc VRAI, puisque quand j’en fais, ce sont toujours des bons moments. Par contre, si quelqu’un me sort un jeu sur un moment entre amis où ce n’était pas prévu de jouer, j’ai beaucoup plus de mal à entrer dedans, généralement. Bref, invitez-moi pour faire des jeux de société et je serais à fond, pas l’inverse. En revanche, j’ai dit « à fond ». Genre vraiment. Gente, en mode Stranger Things, qui nous rappelle qu’il n’y a pas d’âge pour être à fond dans les jeux de société et jeux de rôles. Vous êtes prévenus.

stranger things | Undergraduate Library Blog - University of Illinois at Urbana-Champaign

2/ Tout peut devenir un jeu de société… comme dans How I met your mother

Best Ass Slap Game GIFs | GfycatAvec un personnage comme Barney, toute la vie est un immense jeu à peu près vingt-quatre heures sur vingt-quatre… Pas étonnant, donc, que tout soit devenu jeu à un moment ou un autre de la série. Pourtant, c’est finalement le père de Lily qui est un créateur de jeu de société ! Le pauvre ne connaît pas franchement le succès, sauf quand il adapte le fameux Slap Bet en jeu de plateau. Clairement, ce n’est pas un jeu auquel j’aurais envie de jouer, mais c’est un grand succès pour lui. Est-ce que tout peut devenir jeu de société ? Eh, désolé, mais avec un peu d’imagination, ce cliché est VRAI. On fait des jeux pour résoudre des meurtres ou pour s’acheter des maisons en payant des impôts, après tout. Puis, je suis prof, j’ai transformé certains cours de grammaire en jeux, ne cherchez pas à me dire le contraire !

the queens gambit | Tumblr

3/ Les échecs, c’est cool… comme dans The Queen’s Gambit

Non, je n’ai toujours pas regardé la série que je boycott pour l’instant tellement Netflix me harcèle pour que je la regarde. Cependant, difficile de passer à côté du fait que depuis qu’elle est de retour, les gens se sont enfin rendus compte que ce jeu était cool. Fini les clubs d’échecs pour ringards de toutes les séries adolescentes, c’est de nouveau cool. Depuis le temps que je le disais ! J’ai passé une bonne partie de mon été à faire des parties en ligne… et maintenant, je me rends compte que tout le monde utilise le même jeu que moi. Pff. Encore un cliché VRAI !

The Gargoyle King | Wiki | Riverdale Amino

4/ Ca peut vite virer au meurtre et à la secte… comme dans Riverdale

Quoi ? Il me fallait bien un cliché qui soit FAUX. Le titre se suffit à lui-même, là, en plus. Je viens à peine d’entamer la saison 3, mais elle est déjà partie tellement loin dans son délire de faux Donjons & Dragons que je ne sais pas comment le formuler autrement que ça. Ne jouez pas avec Jughead, c’est tout. En même temps, ça ne me viendrait pas à l’esprit de jouer avec les personnages de cette série, ils ont tous l’air super chiants. D’ailleurs, ça m’amène au point suivant !

5/ Les bons jeux peuvent être chiants si joués avec les mauvaises personnes… comme dans The Walking Dead World Beyond

hope bennett | TumblrD’accord, ce n’est pas exactement un jeu de société, mais il me semble qu’ils ont joué à la balle, puis à « Je n’ai jamais » en cours de saison 1 et purée, qu’est-ce qu’on s’est fait chier. Ils ont enchaîné ensuite avec un « action ou vérité » qui a vite tourné court, merci mon dieu. Ce sont des adolescents qui cherchent à s’occuper, d’accord, mais pourquoi faut-il qu’ils le fassent en pourrissant autant tous les jeux qui peuvent être sympa par ailleurs. Non, je déconne, jamais je n’ai trouvé « je n’ai jamais » sympa. Action ou vérité, aussi, c’était compliqué… M’enfin, certaines séries le font bien. Et puis, il y a celle-ci, et tout a paru chiant. Le truc, c’est que c’est VRAI que parfois, si on joue avec les mauvaises personnes, les meilleurs jeux ne prennent pas.

Rewatch : #SixSeasonsAndAMovie (Community S02) – Just One More Episode

6/ Les jeux cultivent l’imagination… comme dans Community

Si j’ai cité Supergirl plus haut, la première série à laquelle j’ai vraiment pensé, c’est celle-ci. Il y a plein d’épisodes dans lesquels les personnages jouent finalement, même si c’est rarement à la taille d’un simple jeu de plateau… Il n’y a qu’à voir les parties de paintball qui prennent des dimensions problématiques. Cela dit, ils ont d’excellents épisodes à partir de pas grand-chose, et ça montre à quel point avec les bonnes personnes et de l’imagination, on peut passer des moments merveilleux dans le jeu. C’est le genre de série qui donne vraiment envie de jouer à Donjons et dragons, non ? Bref, bien sûr que les jeux développent l’imagination, c’est VRAI.

Community S03E04. Remedial Chaos Theory | TV Spoiler Alert
Sinon, leur meilleur épisode a légèrement un dé au cœur du scénario. Ce n’est pas pour rien.

7/ Le Bingo, c’est addictif… comme dans TeachersBingo GIFs | Tenor

Comment terminer cet article sans parler du Bingo ? C’est un jeu de plateau après tout, et Teachers montre bien au cours de sa saison 2 à quel point ça peut être addictif. Et si je n’ai jamais été super fan de ce jeu avec les numéros à tirer parce que ça impliquait trop de hasard et pas assez de stratégie de ma part, difficile de passer à côté du fait qu’une fois transformé en jeu à boire devant une série, j’ai adoré. Oui, j’ai adoré au point de me lancer dans l’aventure du Bingo Séries chaque mois sur le blog, et il paraît qu’à ça aussi, on peut devenir addict ! C’est donc que ça doit être vrai…

Mon avis sur la saison 8 de Buffy Contre les Vampires en comicsEt voilà, j’en suis déjà à sept clichés… C’est passé vite pour un article qui m’est venu sur un coup de tête. En plus, je n’ai même pas épuisé mon stock. Comme en ce moment, je fais pas mal d’articles sur le Covid19, je me dis que j’aurais pu tout aussi bien faire un point sur le cliché concernant les jeux qui permettent d’attendre la fin du monde, comme dans Buffy pour ceux qui sont arrivés à la toute fin et qui savent qu’il n’y a bien que les fous pour réussir à dormir avant l’Apocalypse… Les autres préfèrent continuer de faire des jeux de société pour attendre. D’ailleurs, on a tout de même eu plusieurs parties de jeux durant la série, l’air de rien. Ils étaient cool avant l’heure, que voulez-vous ?

Voir aussi : Quel protocole sanitaire pour les plateaux de tournage de séries ?

Sinon, j’imagine que Supernatural a au moins un épisode sur un jeu de société. Un jour, il faudra que je rattrape mes 13 saisons de retard. En attendant, je vais publier cet article et regretter d’avoir oublié des séries évidentes que j’aurais pu caser dans ces sept clichés.