Résultats du Bingo Séries #48

Salut les sériephiles,

Promis, j’ai vu des épisodes du Caméléon et je n’oublie pas la série, je vous en parle dans l’article de demain. Il est simplement plus tard que prévu au moment de la rédaction de cet article, et je me rabats sur quelque chose de plus rapide à écrire. En plus, d’habitude, je publie les résultats du Bingo précédent dès le 7, alors est-ce vraiment un retard de publication d’un article si c’est pour combler un autre retard, hein ?

Vous n’avez pas 4h pour répondre à cette question, voici juste mes résultats, surtout que je n’ai pas du tout mis à jour régulièrement le thread Twitter. Oups ! Et pour les retardataires, la nouvelle grille du Bingo est disponible depuis avant-hier 🙂

Retour du soleil (3/4)

manifestedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirJe pensais vraiment que ce thème serait très simple, parce que plus d’une fois durant le mois qui précédait j’en avais validé chaque point. Malheureusement pour moi, ça n’a pas été simple… Bon, je pense que j’ai raté un point « lever du soleil » avec Korra, mais même, il me manque aussi le personnage revenant d’une destination ensoleillée. Enfin, je l’ai eu, mais avec le même épisode, j’ai préféré valider « Quelqu’un bronze », merci Manifest d’avoir servi un peu à quelque chose. Finalement, je me suis ainsi rabattu sur un épisode du Caméléon pour le marquer, parce qu’il était dans le désert à l’épisode précédent, et il ne l’était plus dans le suivant… mais bon, je ne suis pas super convaincu, parce qu’il n’est pas fait référence à l’épisode précédent. Sinon, pour le personnage qui retrouve le soleil après longtemps, je considère que c’est ce qui se passe pour quelqu’un dans le troisième épisode Debris.

Ustensiles de cuisine (3/4)

Season 1 Food GIF by 9-1-1: Lone Star - Find & Share on GIPHYJe l’attendais depuis longtemps ce thème, et il n’a pas été synonyme d’un grand succès, parce que je n’ai pas réussi à trouver de rouleau à pâtisserie. Plusieurs couteaux de bouchers ont en revanche rythmé mon mois, à commencer par un dans un épisode de la saison 4 de Korra. J’ai pu voir un mixeur dans la cuisine de 9-1-1 Lone Star, une série qui commence à me manquer, et un personnage cuisinant dans le 1×06 de Walker, notamment (mais pas que).

Effets spéciaux (4/4)

abigael | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirL’avantage d’un thème comme celui-ci, c’est qu’il est très simple d’en valider tous les points ! Du sang qui gicle ? Il y en a partout, même dans Grey’s Anatomy ! Des voitures en studio ? Resident Alien abuse un peu sur ses fonds verts… Des cascadeurs clairement visibles ? Humph, The Falcon and the Winter Soldier ou Station 19 en abusent parfois. Quant au changement d’apparence à l’écran, il a mis plus de temps que ce que je pensais à venir, mais Abigail dans Charmed a fini par me sauver la mise… même si ce n’est pas spécialement beau à voir !

Cliffhanger (3/4)

Jared Padalecki Cordell Walker GIF - JaredPadalecki CordellWalker  TexasRanger - Discover & Share GIFsÀ nouveau, il serait bon de faire attention aux épisodes que je regarde sans les critiquer immédiatement, parce que je pense que j’ai raté le point « news choquante appris plus tard », notamment dans La légende de Korra, toujours. La série me valide toutefois le point « suspendu dans le vide », alors bon, je n’ai pas tout raté. Pour le reste, ce sont Lone Star et Walker qui me valident des points cliffhangers. La première a intérêt à revenir vite pour ses personnages entre la vie et la mort ; la seconde a osé faire des cliffhangers pour la première fois sur son épisode 6, et plutôt quatre fois qu’une, allez comprendre.

Action (4/4)

Le danger ? Mouhaha je me ris du danger ! - Nick
Beaucoup trop tôt !

Comme d’habitude, je termine avec les actions, et cette fois ça se passe bien pour moi ! Je me suis même regardé un épisode de NCIS à 7h10, c’est dire à quel point j’étais motivé pour cette grille ! Après, Walker m’a donc aidé à trouver un cliffhanger inattendu, puisqu’ils n’en faisaient jamais avant… et j’ai aussi pris l’habitude de cuisiner devant (mais il m’a fallu attendre l’épisode suivant pour le valider). Quant au pire effet spécial, désolé Abi, mais ce n’était pas possible ça, Charmed ! Enfin, la série a fait pire, ce n’était vraiment pas beau à voir !

Bonus : Alors, c’était un hasard total, mais le 21 mars, j’avais des chaussettes différentes au pied, parce que j’ai trié rapidement mon linge et que j’ai des paires de chaussettes de couleurs très similaires. Pourquoi je vous raconte ça ? Non pas parce que je suis un elfe libre, mais parce que le 21 mars, c’était la Journée mondiale de la Trisomie 21, et on nous demande de penser à eux en mettant des chaussettes différentes ; et ça faisait donc une action toute trouvée pour ce bonus.

Autrement, merci à Poluss de m’avoir fait prendre conscience que le chocolat que je mangeais à Pâques fonctionnait plutôt pas mal comme action devant mes épisodes du 4 avril. J’en ai donc remangé un peu plus devant une série, et elle sera responsable de mes kilos en trop post-confinement, c’est décidé.

Ce qui, finalement, mis bout à bout, me fait arriver au score de 17/20 sans les deux points bonus. Franchement, 19/20, ce n’est pas mal du tout, je suis content de ce mois qui s’achève ! Plus qu’à recommencer et faire mieux pour la nouvelle grille !

Mes derniers coups de… #38

Salut les sériephiles,

Un mois tout pile depuis le dernier article de cette série d’article… c’est que je finis par prendre le pli de le publier dans les temps ! Ce n’était pas chose gagnée d’avance, et j’ai bien hésité à attendre plus longtemps pour voir ce que le gouvernement allait nous pondre histoire de remplir le « coup de gueule » en toute facilité. M’enfin, ce serait redondant, alors je vais tenter de trouver autre chose. Trêve de blabla, à présent, je tente de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Alan Tudyk GIF by SYFY - Find & Share on GIPHY

Coup de cœur : C’est très facile à choisir aujourd’hui : Resident Alien, bien évidemment. J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur le blog, mais cette série est vraiment très fun et chouette. C’est simple comme tout dans l’écriture, avec un alien qui cherche à ne pas se faire griller et à remplacer sa première victime dans sa vie de tous les jours, seulement, il n’y a pas besoin de faire beaucoup plus compliqué. La série est marrante, elle a une bonne intrigue avec un fil rouge et des personnages attachants. Je n’en demande pas plus !

Coup de mou : J’ai envie de parler de The Walking Dead ici, mais c’est plus parce que je suis déçu qu’autre chose. Je n’ai pas encore vu le dernier épisode, parce que j’ai aussi un coup de mou et pas mal de fatigue en ce début de semaine ; mais bon, cette saison 10B nous fait un yoyo évident et peu appréciable. Je veux dire, le premier sur Maggie était passionnant avec une nouvelle menace et tout… et le second est juste un épisode flashback qui nous réécrit tout un personnage en révélant des infos qui changent tout sur lui au cours des deux dernières saisons. Ce n’est pas glorieux comme écriture, et ça ne me donne pas envie de voir ce spin-off annoncé sur Carol et Daryl. Pas étonnant, cela dit.

https://media.melty.fr/article-4019453-raw/media.gif

Coup de poing : C’est difficile de ne pas penser à Grey’s Anatomy et Station 19 ici, même s’il n’y avait pas vraiment de coup de poing dans les deux épisodes de vendredi dernier. Attention aux spoilers. Dans le spin-off, j’ai aimé le changement de ton évident avec une sorte de mini-film d’action qui fonctionnait bien pour les personnages mis en avant, et ça se terminait donc par un choc, avec ce qui arrive à Andrew. Je ne vous parle même pas du développement dans la série-mère, ça m’a laissé au trente-sixième dessous, tout simplement. Bref.

daily grey's anatomy gifs

Coup de blues : Les amis, ça fait un an que le confinement français a été annoncé ce soir, et donc un peu plus d’un an en ce qui me concerne que je l’ai été, puisque j’avais pris de l’avance dès le 14 mars. Et ben, ça me manque de plus en plus ; mais c’est possiblement la fatigue de fin de journée qui me fait écrire ça. Au moins, pendant le confinement, on avait la certitude de faire quelque chose qui avait un sens pour contrer l’épidémie. Alors que bon, quand il est 17h43 et que tu ne peux plus acheter de papier toilettes parce que le magasin a déjà fermé sa porte aux clients pour s’assurer de pouvoir tout fermer à 18h, j’ai du mal à trouver le sens. Je n’aime pas le couvre-feu, il n’a une utilité que bien partielle quand on voit le taux d’incidence dernièrement. Venons-en à bout, au moins pour les magasins, ce n’est plus trop tenable et adaptable à la vie parisienne et à la taille des appartements. Ah, en fait, non, cette anecdote n’est pas une expérience personnelle, mais je connais quelqu’un à qui c’est arrivé. Triste vie, non ? Rendez-moi le confinement avec pénurie de spaghettis, il me manque.

Pin by Sahel on Avatar | Korra, Legend of korra, Avatar
Sinon, Korra prend aussi un petit coup de vieux en saison 4 et ça lui va grave bien !

Coup de vieux : Puisque je suis incapable de me fixer à un planning prédéterminé de Challenge Séries, j’ai commencé il y a deux jours une nouvelle série… qui date de 1996 ! Eh ben purée, on prend un coup de vieux quand on voit les looks à coup de bandeaux dans les cheveux et la qualité des images parfaitement discutable avec son format ridiculement petit. La série en question ne vieillit pas si mal pour l’instant, malgré quelques problèmes de féminisme pas si développés encore… Mais j’aime bien, alors qu’enfant, je n’accrochais pas. Et il est là le plus gros coup de vieux : mes goûts changent. C’est fou.

Coup de barre : Fiou, ce début de semaine est épuisant ! C’est tout.

dailybuddie.tumblr.com - TumbexCoup de bol : Hey, c’est bien fichu le planning séries en ce moment… On perd 9-1-1 et 9-1-1 Lone Star qui sont en hiatus pile pour le retour des séries médicales d’ABC trois jours plus tard. Franchement, c’est bien pratique, parce que ça se regarde par deux et que ça fait beaucoup d’un coup quand les quatre sont à l’antenne en même temps. Bref, ça m’arrange bien ce 2021 avec de moins en moins d’hebdo. En parallèle, j’arrive à me raisonner sur les visionnages, et jusqu’à cette semaine, je tenais plutôt bien mes 10 épisodes/semaine environ. Je suis moins convaincu pour cette semaine.

rocky Carroll Tumblr posts - Tumbral.comCoup de gueule : Eh, les scénaristes de NCIS, il serait temps d’arrêter de nous prendre pour des cons, on la connaît votre technique d’écriture toute naze là ! Bon, pardon, si vous n’êtes pas à jour, on s’arrête de lire. Si vous avez vu les trois derniers épisodes, pas de spoiler pour le prochain… Mais on peut en parler des trois derniers épisodes qui nous débarrassent coup sur coup de trois personnages féminins ? Autant Maria Bello a demandé à partir et OK, je comprends, autant les deux autres… Puis, comme par hasard, l’actrice qui demande à partir est celle qui a le moins bel au revoir ? On a eu une scène pleine d’émotion pour la femme de Jimmy, une autre pour la mort d’Emily, mais Jacqueline… Elle a juste un baiser tout naze avec Gibbs ? Ca devient lourd leur habitude de tuer les femmes pour faire avancer les personnages masculins. Bref, c’était mon coup de gueule, voilà, ça fait du bien quand ça sort.

Coup de tête : Il semblerait que je sois dans une période début de saisons, et même de séries, c’est assez fou ! Sur les quatre dernières semaines, j’ai donc commencé quatre séries… C’est que ça fait un petit nombre de saisons 1, à force. En même temps, il y a tellement de séries qui se sont terminées en 2020, il faut bien que je trouve de quoi les remplacer, non ? Je fais ce que je peux pour ça, et tant pis si ça fait quatre coups de tête coup sur coup.

Walker' Back in the Saddle brings more 'Supernatural' fans in | Movie TV  Tech Geeks NewsCoup tordu : Honnêtement, plus je vieillis, plus je me découvre une passion pour les séries procédurales. La semaine dernière, NCIS était à deux doigts de me faire pleurer et j’ai vu deux épisodes de Walker qui m’ont bien accroché. Je suis foutu. Je vous assure qu’au rythme où je vais, d’ici quinze ans, je ne regarderai plus que ça. Eh, ça fait peur ! Bon, non, hein, disons juste que ça aide bien de regarder ce genre de séries quand on est fatigué et qu’on est en train de faire autre chose en même temps, mais je ne me leurre pas sur le côté insupportable des gosses de Walker. Par contre, si je me mets à en regarder de plus en plus, ça ne fait pas du bien forcément pour le blog qui se retrouve avec moins de critiques. 

Coup de pub : Il n’y a pas grand-chose à promouvoir en ce moment, je crois. J’ai probablement la mémoire courte, mais tant pis : en attendant d’avoir une idée pour le mois prochain, je vous invite vivement à vous inscrire à la newsletter de Felicia Day. Toutes les deux semaines, elle envoie un mail où elle raconte sa vie, et c’est drôle. Ca me fait plaisir de la retrouver comme ça 🙂

Netflix Netflix Startup GIF - Netflix NetflixStartup NetflixLogo - Discover  & Share GIFs

Coup de grâce : Ah, on a des nouvelles de la chronologie des médias et des changements à anticiper. Netflix aurait ainsi promis d’investir 40 millions dans le cinéma français s’il obtenait la possibilité de diffuser durant un an les films… un an tout juste après leur sortie. Cela serait un sacré changement, mais ça n’interviendrait qu’à partir des films sortis en 2023, donc en 2024 sur Netflix. Pas pour tout de suite et surtout pas au goût du cinéma français. Les artistes français ne sont pas très rassurés par les changements à venir – les négociations devraient se terminer en juin, en théorie – et font même des pétitions. MOUAIS. Il faut passer au monde d’après les gars, on sait très bien que le cinéma est en crise et que les plateformes le révolutionnent ; il serait temps qu’on ne reste pas coincé avec notre train de retard en France ! Bon, y a un vrai débat là, je sais, mais concrètement, à l’ère du streaming, la chronologie des médias me paraît surtout être une balle dans le pied des artistes : les gens regardent illégalement…

 

Vus cette semaine #11

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Walking Dead – S10E18 – Find Me – 13/20
Bizarrement, j’attendais plus de l’épisode après l’excellent retour de l’épisode précédent, mais on tombe exactement sur ce que je redoutais avec ce principe des one-shots. Ce n’est pas tant que je n’aime pas les personnages sur qui on se concentre cette semaine, c’est que l’épisode manque de rythme et nous prend pour des truffes à révéler des informations cruciales pour la construction de personnages que l’on aurait dû avoir il y a fort longtemps.

Mardi

9-1-1 – S04E08 – Breaking Point – 15/20
Léger mieux cette semaine avec un épisode aux intrigues assez prévisibles, mais tout de même sympathiques car capables de provoquer un certain nombre d’émotions. C’est une mi-saison qui s’inscrit bien dans l’actualité et passe mieux que la semaine dernière où l’ennui guettait presque. En plus, les intrigues des personnages avançaient… Par contre, je m’attendais à un cliffhanger plus choquant encore.
9-1-1 Lone Star – S02E08 – Bad Call – 20/20
Accusez-moi de surnoter si vous le souhaitez, mais cet épisode se concentre sur mes personnages préférés et est une excellente mi-saison qui prend aux tripes et nous donne vraiment envie de connaître la suite au plus vite. Par rapport à la série-mère, il n’y a pas photo, nous avions là une qualité énorme et un épisode hyper prenant. J’adore, tout simplement… et je n’aurais jamais cru écrire ça il y a deux mois quand j’ai commencé la série !
Debris – S01E02 – You Are Not Alone – 16/20
Très honnêtement, je ne comprends rien, mais dans le meilleur sens possible de cette phrase pour l’instant : c’est prenant et intrigant, et ça ne ressemble pas tellement à d’autres histoires du genre. Les intuitions des personnages sont toujours les bonnes, et c’est tant mieux, parce qu’ils s’en sortent mieux que moi à déduire certains éléments pour l’instant. C’est assurément une série qui vaut le détour, même si je ne sais pas encore vers quoi elle se dirige : c’est peut-être le plus frustrant, d’ailleurs, son fil rouge sera peut-être son point faible si ça continue comme ça. C’est pourtant ce que je préfère d’habitude.

Mercredi

NCIS – S18E09 – Winter Chill – 16/20
Comme trop souvent, l’intrigue de cette semaine était une enquête qui ne parvenait pas à surprendre… Mais ça n’a pas empêché l’épisode de me laisser complètement abasourdi par certains développements auxquels je ne m’attendais pas. J’imagine que les scénaristes voulaient nous rappeler que c’était une année de merde, mais ça m’apprendra à réclamer qu’ils fassent des épisodes correspondant à notre actualité.

Jeudi

Resident Alien – S01E04 – Birds of a Feather – 18/20
Si la crédibilité de certaines intrigues est souvent à remettre en question, il n’y a pas à dire, l’écriture de la série est vraiment très chouette, avec des personnages attachants et de bonnes blagues. Je n’ai pas l’impression de n’avoir vu que quatre épisodes ! Et ça devient difficile d’attendre une semaine entre les épisodes, parce que c’est vraiment très prenant comme intrigue. Je vais quand même le faire, parce que c’est un mode de diffusion que j’aime, tout simplement.

Vendredi

Walker – S01E05 – Duke – 15/20
Cet épisode fut une bonne surprise, parce qu’il mettait de côté les intrigues que j’aime moins pour se concentrer sur une aventure bien plus intéressante : celle promise par le cliffhanger de l’épisode précédent. Comme quoi, il peut y avoir de bons épisodes, même dans un format familial un peu soporifique.
Walker – S01E06 – Bar None – 15/20
Honnêtement, je commence à apprécier la série, même si c’est totalement un faux sentiment dû au fait que cette semaine, les scénaristes mettent de côté le procédural pour se concentrer davantage sur les personnages et la construction de la série sur du plus long terme. Il serait temps ? On dirait qu’ils trouvent un meilleur équilibre, j’espère que ça va continuer comme cela !
Station 19 – S04E06 – Train in Vain – 18/20
Je suis énervé par cet épisode pour un tas de raisons, mais ça ne l’empêche pas d’être excellent. Il y a deux excellentes intrigues en parallèle, en fait, et le plus frustrant vient du fait que la plus importante sur le long terme est éclipsée par l’autre, beaucoup plus stressante et inquiétante en tant que fan. Bref, on nous oppose intrigue parlant de la réalité et intrigue allant plus loin dans la fiction, et ça m’a perturbé.
Grey’s Anatomy – S17E07 – Helplessly Hoping – 16/20
Bon ben, pour son retour, la série nous fait du pur Grey’s Anatomy et ça a du mal à passer en milieu de saison comme ça. Avec tout un suspense sur une annulation possible de la série dans les semaines à venir, j’ai vraiment du mal à comprendre les scénaristes sur l’écriture de cette intrigue. Je ne suis pas le seul à ne pas comprendre en tout cas, mais je n’en dis pas plus pour ne spoiler personne. Encore une fois, en revanche, difficile de mettre une note à cet épisode.

Challenge Séries 2021

Riverdale – S04E07 – The Ice Storm – 09/20
On repasse sous la moyenne parce qu’il ne se passe absolument rien dans cet épisode. Je veux dire, ça parvient à peine à être drôle tellement il n’y a rien d’exceptionnellement con (ou presque), je suis en train de perdre mon pari misérablement alors que j’étais à ça de le gagner et les intrigues ne me fascinent pas. C’est décevant, c’est tout.
Riverdale – S04E08 – In Treatment – 12/20
Gina Torres ne peut pas sauver toutes les séries, même si elle tente de le faire. Au moins, on retrouve un bon humour dans cet épisode – même si c’est toujours à l’insu de leur plein gré, comme on dit. Cette parodie d’une série à succès israélienne ne tient pas la route, mais c’est exactement pour ça que je suis là, alors ça marche mieux. Et puis, il y a une nouvelle réplique cultissime d’Archie, ça me suffit.

J’ai également vu un épisode d’une série des années 90 qui va rejoindre mon Challenge Séries 2021 ! Je vous en reparle dans l’article du jour de vendredi prochain… (quel suspense !)

> Vus en 2021 

9-1-1 Lone Star – S02E08

Épisode 8 – Bad Call – 20/20
Accusez-moi de surnoter si vous le souhaitez, mais cet épisode se concentre sur mes personnages préférés et est une excellente mi-saison qui prend aux tripes et nous donne vraiment envie de connaître la suite au plus vite. Par rapport à la série-mère, il n’y a pas photo, nous avions là une qualité énorme et un épisode hyper prenant. J’adore, tout simplement… et je n’aurais jamais cru écrire ça il y a deux mois quand j’ai commencé la série !

Spoilers


It’s been a year full of miracles

Oui, alors, la série me prend par les sentiments dès la première scène puisqu’on est chez Carlos et TJ pour les un an de sobriété de TJ. C’est beaucoup trop chou à voir, surtout qu’il est tout content de voir qu’il a trouvé l’amour dans le Texas. Les parents sont tout de même gênés en ce jour de fête, parce qu’ils ont décidé de rompre mais leur fils ne le sait pas encore : il assure alors que leur couple réuni est ce qu’il espérait depuis ses sept ans.

C’est… insupportable. Je ne supporte pas ces personnages, tout simplement. En plus, Gwyn n’assume pas du tout la vérité, même quand TJ trouve tous les cartons dans la maison. Oui, vous avez bien lu tout ça : Gwyn est déjà en train de remballer les 150 cartons qu’elle venait juste de vider. C’est d’un ridicule sans nom, comme l’ensemble de cette intrigue de toute manière. TK prend finalement plutôt bien les choses et assure même qu’Enzo fera un chouette papa une fois qu’il sera mis au courant.

Après, il le prend bien, c’est une manière de dire les choses, mais en vrai, il n’en mène pas large. Et il ne peut même pas en parler à Carlos, très occupé dans cet épisode, ni à son père, parce qu’il est énervé après lui. Les parents s’inquiètent aussitôt pour leur fils cependant, parce que TK a l’habitude de se renfermer sur lui-même, avant de déraper.

Owen s’inquiète pour lui, et ce n’est que le début de ses inquiétudes. En effet, Carlos a un bon gros problème dans cet épisode. Je suis content de le retrouver, mais l’intrigue fait de la peine pour lui, parce que ça remue bien des choses pour le personnage. Il se retrouve en effet appelé sur le vol d’une banque par un arme qui porte une bombe.

Le problème, c’est qu’il explique à Carlos et sa coéquipière qu’il a été forcé de voler la banque à cause de la bombe qu’on lui a mis de force alors qu’il voulait juste faire ses courses pépère. Maintenant, tout ce qu’il veut, c’est retrouver son fils. Carlos le croit sans demander beaucoup plus de précision et le laisse repartir, alors que sa co-équipière n’approuve pas tellement sa décision.

Ce n’est pas la seule car les apparitions ne vont pas en faveur de Carlos. Il est ainsi jeté en salle d’interrogatoire et bon pour attendre un moment qu’arrive… son père. Le père de Carlos est évidemment un Texas Ranger, parce que sinon ce ne serait pas drôle, et c’est lui qui se retrouve sur l’affaire, prêt à mettre à pied son fils s’il le faut. Il est assez clair qu’il est déçu par son fils à qui il donne tort sur ce coup-là. J’espère vraiment que ce ne sera pas le cas, parce que ce serait dommage de pourrir le personnage à ce point.

En attendant, il cherche à avoir du soutien auprès de son copain, mais TK est en intervention quand il vient à la caserne. C’est toutefois une bonne chose : il tombe ainsi sur son beau-père qui se comporte comme son père. L’avantage, c’est qu’Owen a aussi un mixeur dans la cuisine de la caserne, alors ça me fait un point du Bingo Séries au milieu d’une scène sympathique écrite avec des grosses ficelles.

Tout l’épisode pourrait se résumer ainsi, mais je l’ai vraiment beaucoup aimé et la série est en train de gagner vraiment en qualité par rapport à la série-mère, c’est fou. En effet, toutes les interventions de cet épisode sont liées et ça fonctionne vraiment bien : les pompiers sont appelés dans un immeuble où une explosion a lieu. C’est évidemment en lien avec l’affaire de Carlos, mais ça, ils ne s’en rendent pas compte immédiatement, même lorsqu’ils trouvent des bombes artisanales.

Marjan et Paul refusent d’évacuer tant qu’ils ne trouvent pas l’enfant qu’ils sont venus chercher… Mais il y a toujours une bombe dans l’immeuble. Finalement tout est bien qui finit bien avec une jolie explosion, mais ce n’est que le début. Carlos est en effet rappelé au commissariat par son père : le suspect à la bombe a été retrouvé, et il s’est livré de lui-même à la police pour raconter tout ce qui lui est arrivé.

Il semble vraiment dire la vérité, le père de Carlos en est convaincu… mais il ne félicite pas son fils car l’enquête est encore en cours, alors il ne peut rien commenter officiellement. Pff. Carlos repart bien énervé du commissariat, tout ça pour passer une longue soirée seul.

En effet, TK ne répond toujours pas à ses appels. Et pour cause : le dernier appel que reçoit Grace dans cet épisode est un appel qui envoie l’équipe paramédicale s’occuper d’une femme enceinte dans un garage d’immeuble où leur ambulance ne passe pas. Les choses tournent drôlement mal quand la femme n’est pas enceinte, mais est une coéquipière des deux criminels responsables du braquage de la banque.

C’est inattendu et ça marche bien pour l’épisode de nous relier tous les appels, même si ce n’est probablement pas bien crédible que ce soit toujours la même caserne sur tous les fronts. La prise d’otage des paramedics est plutôt logique : elle a pour but de nous montrer que l’un des hommes a été blessé dans l’explosion de l’immeuble plus tôt.

Un seul ? Bon, ça permet à Vega de faire ce qu’elle peut pour le sauver, tout en proposant d’aller dans un endroit plus calme que ce parking dans un excellent moment où les kidnappeurs sont à deux doigts de tuer un couple qui n’a rien demandé. C’est juste dingue à voir, le flingue à côté de Nancy, là ? Ca marchait grave bien.

Et dire que cinq minutes plus tôt, TK se plaignait de ses parents qui faisaient n’importe quoi ! L’endroit plus calme proposé par Vega ? L’ancien restaurant de son mari, où tout peut se dérouler aussi bien que possible : l’homme est à peu près sauvé alors que les paramédics sont toujours braqués par deux armes à feu. J’ai adoré voir ce trio dans le feu de l’action : Vega, froide et détachée, restant professionnelle dans la pression ; TK frustré de ne pouvoir rien faire (et se faisant assommer en voulant sonner une alarme) et Nancy, dépassée par la situation et hyper pessimiste.

J’aime vraiment énormément le personnage de Nancy cette saison, je la trouve cool et vraiment bien écrite. En tout cas, outre TK mis au sol, les choses prennent un tournant encore plus horrible quand l’homme qu’ils soignent se réveille et étrangle Vega, avant de tirer sur son propre coéquipier. Il considère que c’était une erreur de faire appel au 9-1-1, même sous un faux prétexte, et de faire confiance à Vega les emmenant dans un lieu où on peut les retrouver facilement.

Il ne pense pas si bien dire : Carlos s’inquiète pour TK alors il se rend chez les parents de celui-ci. Bien sûr, Gwyn et Owen s’inquiètent d’une rechute de son fils, mais Owen découvre rapidement que l’ambulance de Vega n’est jamais revenue à la caserne et qu’il se passe en fait autre chose. Dans le garage où ils arrivent grâce à un appel à Grace qui leur indique la dernière localisation connue de l’ambulance, Carlos retrouve la médaille de sobriété de TK, laissé là intentionnellement, et comprend qu’il y a un lien entre sa disparition et l’affaire de son père lorsqu’il voit le van des kidnappeurs.

Carlos fait rapidement les liens nécessaires pour deviner où sont partis les paramédics. Il appelle aussitôt son père pour le tenir informé de la situation, et celui-ci lui dit bien sûr de rester sur place, mais ce n’est pas exactement le caractère de Carlos, ni celui d’Owen. C’est plutôt une bonne chose. En effet, ils arrivent pile à temps !

Dans le restaurant du mari de Vega, notre nouvelle capitaine se sacrifie sans hésiter pour son équipe : elle négocie avec les ravisseurs pour s’assurer que TK et Nancy restent en vie et qu’ils ne prennent qu’elle en otage, car c’est d’elle dont ils ont besoin. Vega est beaucoup trop maligne pour ses kidnappeurs, franchement. Je m’attendais à ce qu’elle soit sérieuse, mais on découvre en fait qu’elle a un plan tout autre : elle sépare en effet les kidnappeurs, ce qui permet à TK et Nancy de maîtriser la femme alors Vega utilise les blessures de l’homme qu’elle vient de soigner pour le mettre à terre.

Vraiment, elle est trop maligne… mais manque d’y passer puisque l’homme se relève, et avec un flingue en plus. Ben voyons. Owen débarque jsute à temps pour tirer sur le malfrat qui allait tuer Vega. Euh ? D’où il a un flingue comme ça, lui ?

Est-ce qu’on va avoir une scène où TK et Carlos s’embrassent devant le père ? Non parce que c’est un peu tout ce qui m’intéresse maintenant que la situation stressante et prenante de l’épisode est terminée – oui, j’étais à fond dedans même si je me doutais bien que personne n’y passerait. C’est déjà bien d’avoir le père de Carlos qui lui dit être fier de lui et de son travail de flic. C’était encore plus mignon d’avoir le père devinant que TK est son beau-fils et faisant des compliments à son fils.

C’est si parfaitement écrit pour être mignon sans que ce ne soit trop lourd non plus. L’approbation n’est pas bien crédible, mais pour une fois que la FOX est ouverte d’esprit, on ne va pas critiquer. L’épisode se termine donc à l’hôpital avec Gwyn et Owen s’engueulant auprès de TK qui y est une fois de plus allongé. C’est que ça commence à devenir une habitude de le voir patient de l’hôpital…

La bonne nouvelle, c’est qu’il en a marre de ses parents et pousse sa mère vers la sortie. C’est vrai que son intrigue ne m’aura jamais passionné… mais ce sera bizarre si elle n’est plus là au prochain épisode, que j’attends au tournant, vraiment.

Bizarrement, le cliffhanger nous éloigne loin de tout ça en revanche, et nous éloigne aussi de Paul, Marjan et Mateo qu’on aura trop peu vu cette semaine. On retrouve dans la dernière scène Grace et Judd en train de conduire sous une pluie battante, et je n’aime pas du tout ce genre de début de scène. Quand en plus Judd regarde bien peu la route et que Grace lui prend une main alors que clairement, il doit conduire dans une situation à risque, on sait vers quoi ça se dirige.

Tellement d’ailleurs que je n’écoutais pas trop la conversation sur les beaux-parents qui avait lieu dans la voiture. J’étais beaucoup plus concentré sur la route qu’eux : ils ne réagissent pas aux coups de klaxon d’une voiture qui semble les percuter et le cliffhanger nous montre une voiture (celle de Judd et Grace probablement) être éjecté d’un pont et commencer à couler. Rien que ça. Putain, pas ces personnages-là, franchement ! Hâte de les voir survivre… le 20 avril !

Saison 2