Vus cette semaine #22

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Deuxième semaine à me laisser couler sous le travail et à avoir la flemme de rattraper mon retard dans certaines séries… C’est malin ! En plus, j’ai rattrapé les séries diffusées le même jour, brillant.

Lundi

The Rookie – S03E14 – Threshold – 17/20
On sent bien que les scénaristes n’étaient pas trop prêts pour une fin de saison, car certaines choses paraissent rushes dans cet épisode, mais ça ne l’empêche pas d’être très bon et chouette à suivre, franchement. Je suis curieux de savoir ce qu’ils feront de leur saison 4 à présent, tout en étant assez attaché aux personnages pour savoir que j’ai déjà envie d’y revenir. Allez, à dans quelques mois, Los Angeles !

Mardi

Mercredi

NCIS – S18E15 – Blown Away – 13/20 – Épisode vu la semaine précédente
Pas tellement convaincu par cet épisode qui en fait trop pour être crédible, à bien des égards. Il y a pourtant un fil rouge intéressant qui se dessine… mais à un épisode de la fin de saison, je ne sais pas quoi en penser.
NCIS – S18E16 – Rule 91 – 14/20 Fin de saison
Pardon, mais alors quelle déception. D’accord, cet épisode a réussi à me laisser bouche bée à un moment donc c’est probablement une bonne fin de saison, mais il se passe quelque chose qui semble avoir été écrit avec les pieds. Je ne comprends pas trop comment certaines décisions ont pu paraître à quelqu’un être une bonne idée.
This is us – S05E15 – Jerry 2.0 – 16/20Épisode de la semaine précédente
Un épisode très sympathique qui prépare le terrain pour une fin de saison en plantant un peu partout la graine du doute et des possibilités scénaristiques. Chaque personnage semble être sur le point de se lancer dans une grande étape, l’air de rien, et ça fonctionne bien comme préparation pour la suite. Du coup, je vais enchaîner tout de suite avec l’épisode 16, désolé pas désolé, c’est l’avantage d’être en retard.
This is us – S05E16 – The Adirondacks – 15/20 – Fin de saison
Je ne devrais pas l’écrire ici car c’est déjà un spoiler, mais sachez que j’ai tellement envie de mettre une mauvaise note à cet épisode que c’est dur de rester neutre. Une sorte de darkest timeline semble se mettre en place dans cet épisode qui, à une exception près, nous propose franchement une tournure décevante pour les intrigues qui me plaisaient le plus cette année. Bon. On verra ce que donnera la dernière saison de la série, mais elle part mal.

Jeudi

Vendredi

Samedi

Challenge Séries 2021


J’ai vu aussi huit épisodes de Hollywood Girls parce que c’est super important de rester à jour là-dedans apparemment. 

> Vus en 2021 

Vus cette semaine #21

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Un peu débordé par le travail cette semaine, et par l’Eurovision, la vie perso, la grêle me faisant rater un train et tout un tas de choses. C’est comme ça !

Lundi

Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E13 – Zoey’s Extraordinary Goodbye – 19/20
Je ne pensais vraiment pas que c’était possible, mais la série parvient à proposer un épisode parfait pour conclure la saison, fonctionnant à la fois comme fin de saison et possible fin de série. En fait, comme l’an dernier, cette fin est géniale parce qu’elle donne envie d’avoir la suite, tout en proposant une conclusion efficace qui n’appelle pas nécessairement un épisode de plus. Je le veux quand même. Quelle série géniale ! Je garde les doigts croisés.

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Challenge Séries 2021


J’ai vu aussi deux épisodes de Hollywood Girls et un de NCIS dont il faudra que j’écrive la critique un jour. 

> Vus en 2021 

Vus cette semaine #20

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Fear the Walking Dead – S06E12 – In Dreams – 16/20
J’y ai vraiment mis de la mauvaise foi au début et ça se sent dans la critique, mais encore une fois, la série parvient à me faire tomber dans son piège cette semaine. Je n’aime pas spécialement la construction de cet épisode, mais le message que ça fait passer et les intentions des scénaristes sont parfaitement clairs et efficaces pour mener à une fin d’épisode que je n’oublierai pas.
Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E12 – Zoey’s Extraordinary Session – 15/20
C’est terrible d’être déçu de l’avant-dernier épisode de cette saison alors que je crains de plus en plus une annulation de la série, non ? Pourtant, j’attendais mieux de cet épisode qui réussit moins que d’habitude à nous emmener sur le terrain de l’émotion et est une parenthèse inattendue dans les intrigues en cours. Ce n’est pas ce que j’en attendais, et ce n’est pas vraiment mieux que ce que j’en attendais…
The Rookie – S03E13 – Triple Duty – 17/20
Franchement, cette saison 3 fonctionne bien depuis quelques semaines et j’aime sa manière de nous proposer des intrigues qui ont clairement pour but d’être développées sur du long terme. Cela tombe bien puisqu’ABC vient de renouveler la série pour une saison 4. Autant vous dire que j’ai déjà prévu d’être au rendez-vous, surtout après cette fin d’épisode !
The Nevers – S01E04 – Undertaking – 17/20 – Épisode de la semaine précédente
Certaines intrigues se précisent, et c’est agréable de les comprendre, quand d’autres arrivent et rendent tout ça encore plus confus. L’avantage, c’est que je ne sais jamais tout à fait vers quoi on se dirige avec eux tellement ça part dans tous les sens. L’inconvénient, c’est que la critique n’apporte probablement pas toutes les réponses. Mais bon, je passe de bons moments devant la série, c’est déjà ça !
The Nevers – S01E05 – Hanged – 17/20
J’ai un sentiment très partagé face à cet épisode, parce que j’ai vraiment eu l’impression qu’il manquait des scènes entre celui-ci et le précédent, pour ne pas dire qu’il manquait un épisode complet. Malgré tout, c’était hyper prenant et j’ai beaucoup aimé, surtout la dernière partie de l’épisode qui a réussi à me prendre complètement par surprise par rapport à ce qui semblait se préparer. Hâte de finir ce début de saison, déjà, puisque le sixième marquera une pause dans la diffusion.

Mardi

9-1-1 – S04E12 – Treasure Hunt – 17/20
J’aime bien ce genre d’épisode comme la série sait si bien le faire : il y a clairement un aspect enquête parodié dans la chasse au trésor de cet épisode, mais c’est prenant. Pas besoin de développer énormément les personnages à chaque épisode après tout, parfois, ça peut rouler comme sur des roulettes sans rien avoir à faire. La preuve.
9-1-1 Lone Star – S02E12 – The Big Heat – 19/20
Si une scène en milieu d’épisode va trop loin à mon goût pour être parfaitement crédible, le reste était tout simplement beaucoup trop bien écrit. Je me suis fait balader par un twist de l’épisode, franchement, alors que je pensais être capable de voir venir ce qu’ils nous proposeraient cette semaine. Vraiment, cette saison 2 est très réussie.
Debris – S01E11 – Asalah – 16/20
C’est un bon épisode, mais je suis déçu qu’il ne soit pas excellent comme les précédents. On touche du bout des doigts des réponses que les scénaristes refusent toujours de nous donner, ce qui laisse une grande frustration à l’écoute du générique final qui ne fait que poser les questions qu’on se pose. Le sort de la série reste incertain, en plus, mais les audiences sont au plus bas alors…

Mercredi

NCIS – S18E14 – Unseen Improvement – 16/20
Voilà un épisode qui porte vraiment bien son nom. J’ai beaucoup aimé les deux intrigues proposées par l’épisode, qui réussissent à gérer bien comme il faut la transition qui a commencé il y a quelques épisodes.
This is us- S05E14 – Music and Mirrors – 16/20
Avant sa fin de saison qui approche à grands pas, la série trouve une nouvelle fois le moyen de marquer un coup juste, même si ça a pris son temps. Ce n’est pas forcément un épisode qui me restera à l’esprit quand je penserai à la série, mais ça ne l’empêche pas pour autant d’être efficace.

Jeudi

Younger – S07E08 – The Baroness – 17/20
Les trois intrigues de cet épisode montrent bien que la série a moins à raconter que lors de la saison précédente, mais ça ne l’empêche pas pour autant de continuer à me faire rire. J’ai l’impression que ces personnages pourraient tenir encore une dizaine de saisons en restant captivants – quitte à ajouter des nouveaux au passage. C’est dommage de voir la série se terminer cette année (même s’il est temps et même s’il y a deux saisons, je m’attendais à son annulation) !

Vendredi

High School Musical The Musical The Series – S02E01 – New Year’s Eve – 18/20
Cet épisode est diffuse avec six mois de retard et ça se sent vraiment dans l’écriture, mais au-delà de ça, c’était un vrai plaisir de retrouver tout le casting (allez, 90% en tout cas) et des chansons qui parviennent encore à mettre le smile malgré les années passant. Je retrouve là le feel good que j’attendais de cette série, et ça fait plaisir. Un bon début de WESéries !
Walker – S01E11 – Freedom – 12/20
Je suis déçu parce que la série n’était pas si mal pendant un moment, mais on est à nouveau sur des épisodes qui m’ennuient vraiment depuis deux semaines. J’espère que ça repartira d’ici la fin de saison !

À rattraper : Big Shot (3 épisodes) / Manifest (7 épisodes)

Samedi

Charmed – S03E12 – Spectral Healing – 14/20
Honnêtement, j’ai l’impression que cet épisode est simplement là pour combler le temps en attendant qu’il se passe à nouveau quelque chose dans les prochains épisodes. Il était intéressant d’assister à certains développements, mais ce n’était vraiment pas leur meilleur épisode de la saison. Les scénaristes jouent la montre, donc.

Challenge Séries 2021

Dollface – S01E05 – Beauty Queen – 19/20
La série enchaîne les situations hilarantes et j’ai bien cru que je n’allais pas m’arrêter de rire du tout devant cet épisode. J’adore la fluidité de l’épisode qui n’a que deux intrigues différentes à explorer, mais le fait très bien dans les deux cas. C’est bien simple, l’épisode tire parti de tout ce qui a été mis en place avant lui pour être génial. Tout simplement.

J’ai vu aussi deux épisodes de The Dragon Prince et cinq de The Pretender (Le Caméléon)

> Vus en 2021 

Fear the Walking Dead – S06E12

Épisode 12 – In Dreams – 16/20
J’y ai vraiment mis de la mauvaise foi au début et ça se sent dans la critique, mais encore une fois, la série parvient à me faire tomber dans son piège cette semaine. Je n’aime pas spécialement la construction de cet épisode, mais le message que ça fait passer et les intentions des scénaristes sont parfaitement clairs et efficaces pour mener à une fin d’épisode que je n’oublierai pas.

Spoilers

Grace se réveille, apparemment amnésique, au milieu d’une jolie forêt rose.

She was in labor when we left.

Bon, j’ai parié dans mon article du jour sur un article de qualité très inférieure après une excellente reprise et je dois dire que la première scène de l’épisode ne me rassure pas tellement avec un filtre et des arbres roses absolument partout autour d’une Grace endormie. Evidemment.

Elle manque de se faire tuer par un zombie, mais est sauvée in extremis par une jeune femme qui dit se nommer Athena, comme la déesse grecque. On note rapidement que Grace n’est plus enceinte, même si elle continue de marcher comme une femme enceinte et que la série est partie dans un délire de filtre et d’abus de rose un peu partout, exactement comme sur mon blog en ce moment, hein.

Bien sûr, il est évident que Grace n’est pas vraiment en danger dans cet épisode : elle est simplement en train de rêver, comme le révèle le titre de l’épisode qui n’est pas qu’une simple référence à une chanson, cassant tout ce que nous sommes en train de regarder. Bon, en revanche, vraiment, il est évident que ma prophétie auto-réalisatrice va bien se concrétiser : cet épisode va être chiant à regarder.

Grace est débile à ne pas comprendre qu’elle est la mère d’Athena, quand c’est évident très rapidement que c’est le cas : la petite lui dit qu’elle vit depuis seize ans à la communauté établie par Morgan quelques mois plus tôt. Nous voilà donc seize ans plus tard, et la série en profite pour nous établir un très joli futur pour tous les personnages.

Alicia est donc retournée au stade brûlé par sa mère pour créer sa propre communauté avec Luciana et Wes, Al est partie à la recherche d’Isabelle sans donner la moindre nouvelle, et les autres sont encore là. Dwight a deux enfants de sa Sherry (jeu de mots ô combien original), Daniel et Victor sont devenus amis et il n’y a que Morgan qui paraît ridicule avec sa barbe de père Noël.

Tout ça est bien gentil, mais le docteur Dorie, aka June, ne voit pas de concussion quand elle examine Grace, alors c’est très étrange comme épisode. Finalement, il est rapidement révélé qu’il y a quelque chose à deviner sur le présent au milieu de tout ça, parce qu’on a quelques flashs de l’hôpital où Grace était censée se rendre – à moins que ce soit autre chose ?

Cela sent vraiment mauvais, en tout cas, car il y a des zombies dans le tas, et rapidement, on en arrive à une voiture « The end is the beginning » dont Morgan se souvient. Il n’en faut pas plus pour que la voiture explose et qu’on comprenne qu’elle a probablement subi un traumatisme, ou une explosion, ou allons savoir.

Grace est en train de rêver de toute manière, et elle se retrouve prise dans une sorte de boucle temporelle pas exceptionnelle où Athena tue toujours le même zombie en essayant d’attirer sa mère vers le mur. Celle-ci comprend alors qu’elle est inconsciente après un attentat à la voiture piégée – et bien sûr, la série ne met pas longtemps à nous révéler que c’est le cas. Dans notre présent, Morgan essaie de réveiller Grace, parce qu’ils sont entourés par les zombies et parce qu’il faut bien qu’elle accouche. C’est plus simple si elle est réveillée tout de même.

Evidemment. L’épisode est long à nous montrer Grace comprendre tout ce qui arrive, mais je dois dire que j’ai fini par accrocher à tout ce qui arrivait. C’est chiant d’avoir tout un épisode se centrant uniquement sur ce personnage, évidemment, surtout dans un rêve, mais ça marche bien parce que la grossesse de Grace a été un point de suspense très important de tout ce début de saison.

Voilà donc qu’elle est en plein travail et inconsciente dans une écurie entourée de zombies et où Riley, le méchant de l’épisode précédent, ne met pas longtemps à débarquer aussi. Morgan communique avec June par radio avant leur arrivée, et ce n’était peut-être pas très malin de le faire. Il se retrouve forcé de déplacer Grace dans une brouette pour échapper à quelques balles tirées par Riley et ses hommes.

Cette partie de l’épisode fonctionnait étrangement bien, alors que dans son rêve, Grace entend en partie ce qui arrive dans la réalité. Elle peut notamment le faire grâce au lecteur et aux écouteurs de sa fille, qui est encore plus conne qu’elle à ne pas savoir ou comprendre que c’est sa mère. Franchement, ce n’est pas bien compliqué à comprendre, non ?

Bon, il faut toutefois que l’épisode avance, alors quand Morgan retire les écouteurs de Grace, Grace n’entend plus trop la réalité dans son rêve. Elle se présente toutefois à sa fille et s’arrange pour qu’elle la conduise à une intersection où elle pourra à nouveau appeler Morgan et peut-être lui parler. Soit. Le chemin à faire est long et semé d’embûches.

Elle parvient toutefois à le faire, tuant un Riley imaginaire au passage avant de monter sur un cheval blanc arrivant comme par magie quand elle en a besoin. C’est pratique les rêves. Cela permet aussi de rendre plus intéressant les monologues habituels des personnages : Grace raconte à Athena son passé et l’identité de son père, Matthew, de manière plus cool que ce qu’on a d’habitude.

Dans ce rêve, Grace finit par arriver dans les mêmes écuries que celles où elle est censée être dans le présent, et on a toujours ces jolies feuilles roses oniriques. Je trouve ça cool car l’esthétique de l’épisode est vraiment sublime. Par contre, ça sent mauvais pour Grace – on sent la mort qui se pointe encore pour elle. Je veux dire, on a vu sa tombe dans ce futur et, après tout, elle a aussi eu droit à sa dose de radiation avant qu’on ne la rencontre.

L’avantage de cet épisode est alors d’avoir une vraie scène émotionnelle entre elle et Athena, qui aurait été moins facile à écrire si elle avait dû interagir avec un bébé. Cela passe bien, avant d’en arriver à une scène d’action peu utile dans un monde rêvé contre un Riley zombifié. Je me dis juste, face à cette scène, qu’Athena me manquera quand elle ne sera plus dans la série.

Dans la réalité, on en arrive aussi à une confrontation entre Morgan et Riley. Le but de ce dernier est de récupérer la clé que possède Morgan. Allons bon. Je ne vois pas pourquoi Morgan s’obstine tant que ça pour une clé qui n’ouvre rien de concret à ses yeux. C’est le symbole de la paix aux yeux de Morgan, m’enfin, quand même.

Morgan parvient à planter Riley, laisser inconscient ou mort ses hommes, et tout semble bien finir pendant un instant… mais Grace s’écroule morte dans son rêve alors qu’elle arrête de respirer dans la réalité. Dans le rêve, c’est un vieux Morgan qui réapparaît et sauve Athena, avant d’emmener Grace vers une jolie porte blanche. Dans la réalité, Morgan fait ce qu’il peut pour que Grace survive… mais son massage cardiaque ne marche du tout.

Oh. L’épisode est bien triste sur ce coup-là, mais ce n’est pas évident de survivre à un accouchement en pleine apocalypse zombie. Grace y arrive pourtant, se réveillant brutalement et sans la moindre crédibilité dans la réalité lorsqu’elle passe les portes blanches des écuries, l’amenant vers la réalité. C’est à une Grace totalement désillusionnée que Morgan peut ainsi parler.

Mourante, toujours, et en plein travail, toujours, elle explique à Morgan qu’elle aura une petite fille, Athena, et que le futur sera beau, comme dans son rêve. Moui. Elle se réveille assez pour avoir le temps de parler et d’enregistrer une cassette pour son gosse, mais aussi de se faire jeter dans du foin par Morgan qui cherche à la protéger d’une nouvelle attaque de Riley.

Celui-ci débarque en voiture dans l’écurie et manque de les percuter, mais ils s’en sortent en vie tous les deux. Morgan est tout de même forcé de lui donner la fameuse clé qu’il convoitait tant que ça et Grace comprend soudainement qu’Athena (pff encore un A majuscule dans la série, c’est abusé après Alicia et Althea) lui a indiqué, dans son rêve, que la clé était une manière d’avoir la paix. Elle supplie Morgan de donner la clé et d’avoir la foi, parce qu’elle sait que tout ira bien.

Sa fille lui a dit, par conséquent, Riley ne peut que perdre. Eh, c’est bien, elle est convaincue par ce qu’elle dit. Elle peut ensuite accoucher en musique dans une scène jolie comme tout, nous réduisant les douleurs de l’accouchement. J’aurais aimé rire un coup en apprenant qu’elle accouchait d’un petit garçon, mais la vérité, c’est que les scénaristes sont bien plus tordus que ça. Ils lui font accoucher d’une petite fille morte-née.

Et on ne peut que se retrouver en plein deuil d’un personnage qui avait l’air très cool. Pauvre Grace. Elle a une vie terrible, quand même, entre Matthew, les radiations et cet accouchement super triste. Elle arrive malgré tout à rire de tout ça, parce que ce n’était qu’un rêve… Oui, d’accord, mais bon. Cette fin d’épisode sera marquante, parce qu’il n’y a pas pire que cette situation pour une maman. Je veux dire, cette grossesse a duré plus de neuf mois pour nous, en plus, alors on a vraiment eu l’occasion de la sentir.

On s’est imaginé un bébé, on s’est imaginé un joli futur… et on n’aura rien de ça. La série a toutefois juste raté un truc, qui nous aurait tous détruit encore plus : le bébé ne s’est pas zombifié tout de suite. M’enfin, à part ça… Quelle horreur cette fin d’épisode. Il n’y a pas de mots face à la mort d’un bébé, de toute manière.