Vus cette semaine #29

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Westworld – S04E04 – Generation Loss – 19/20
Les saisons passent et se ressemblent, mais j’arrive encore à me laisser entraîner par la série qui développe son intrigue de manière toujours aussi intéressante. Les surprises de l’épisode sont parfaitement dosées pour qu’on les devine juste avant la révélation, ce que j’aime beaucoup : ça permet de se sentir pleinement investi dans ce que l’on regarde. Par contre, la série parvient moins à surprendre qu’avant – on connaît trop la mélodie désormais. Ce n’est absolument pas un problème pour adorer ce que je regarde, heureusement, car il n’y a toujours pas de fausse note.

Rattrapage The Walking Dead

S11E12 – The Lucky Ones – 15/20
C’était bien mieux que l’épisode précédent, heureusement, mais ça reste un épisode trop prévisible. Depuis la mi-saison, j’ai l’impression de voir les pions être déplacés sur un échiquier, mais sans que ce ne soit jamais surprenant. Si c’est intéressant à voir, cette dernière saison manque donc de quelques surprises et retournements inattendus pour le moment. Peut-être qu’il fallait combler avant la fin de saison, cependant.
S11E13 – Warlords – 17/20
J’ai l’impression de retrouver la série en bien plus grande forme avec cet épisode qui propose une narration éclatée à reconstituer. Cela fonctionne bien pour ménager quelques effets de surprises et nous balader, et c’est rare que la série y parvienne, alors ça se souligne ici. C’est un très bon épisode, ça m’a raccroché en cours de route alors que je pensais que ça n’allait plus arriver à force.
S11E14 – The Rotten Core – 17/20
C’est peut-être parce que je sais que la série touche à sa fin dans une dizaine d’épisodes, mais je trouve que cet épisode cherche vraiment à résoudre ce qui était resté jusque-là sans conclusion, quitte à ce que ce soit parfois schématique ou juste effleuré. Il s’agit d’une excellente idée : cela rend l’épisode vraiment intéressant. L’action est diffuse, le rythme plutôt lent, mais les personnages évoluent et la situation prend une tournure différente, pour mener à une vraie fin tout bientôt.
S11E15 – Trust – 15/20
Pour un avant-dernier épisode avant une longue pause, j’ai trouvé qu’une bonne partie de l’épisode manquait d’enjeux. Le casting est tellement large qu’il est difficile de faire le tour des personnages et d’apporter une conclusion à tous, j’imagine, mais il aurait peut-être fallu éviter de perdre du temps dans des intrigues inutiles lors des épisodes précédents (je n’ai pas oublié l’épisode 11, non) pour avoir le temps nécessaire de tout résoudre – et pour accentuer les tensions de manière plus efficace dès cet épisode.
S11E16 – Acts of God – 17/20
Il ne reste plus que huit épisodes avant la fin de la série ! Et on sait désormais ce qui risque de s’y jouer. Après un tiers de saison qui a eu du mal à trouver son rythme et à rester pleinement intéressant dans les enjeux qu’il proposait chaque épisode, la fin promet d’être plus intéressante. En attendant, cet épisode met en place les jalons de ce qui mènera à la conclusion de la série, et c’est plutôt rassurant de voir qu’il le fait avec succès.
 

Rattrapage

This is us – S06E07 – Taboo – 15/20
Après quelques mois, je me suis dit qu’il était temps de reprendre la série, tout de même, et j’aime bien le faire par ce genre d’épisode qui permet bien de voir tout le monde et de se remettre les différentes intrigues en tête. Bien écrit, l’épisode repose sur les formules assez classiques de cette série – ou pour reprendre une des intrigues de l’épisode, il repose sur une recette dont l’ingrédient secret est bien présent pour améliorer l’ensemble.

J’aime les vacances… mais vraiment pas le Covid, apparemment.

> Vus en 2022 

 

Vus cette semaine #28

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Westworld – S04E03 – Années Folles – 19/20
Cette fois, la série est vraiment en train de renouer avec l’excellence. C’est un véritable plaisir de découvrir cet épisode : il n’a pas besoin d’apporter des réponses, juste de développer son intrigue et ses rebondissements. Chargé de clin d’œil à un passé qu’on ne connaît que trop bien, l’épisode passe à une vitesse dingue. Un vrai plaisir.

Mercredi

Ms Marvel – S01E05 – Time and Again – 16/20 Rattrapage
Les réponses apportées par l’épisode ont l’avantage d’être fluides et d’apporter une conclusion naturelle à une grosse partie de ce qui était présentée durant la saison. Par conséquent, on nous laisse la porte ouverte à du mieux pour le dernier épisode, tandis que celui-ci fonctionne bien mieux en tant qu’unité narrative qui ne disperse pas trop. Et ça change de voir la série ne pas se disperser, et ça fait du bien.
Ms Marvel – S01E06 – Back to Normal – 18/20
C’est une excellente fin de saison parce que nous sommes délestés du poids de certaines intrigues et qu’on en revient à ce que la série souhaitait faire depuis le début. C’est divertissant et fun, on pardonne plus facilement le manque de subtilité quand c’est comme ça, et ça se termine à peu près comme je le souhaitais. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de surprises en cours de route par contre !

Jeudi

The Orville – S03E05 – A Tale of Two Topas – 18/20 Rattrapage
Plus qu’un épisode, c’est un mini-film à ce stade, mais un film qui nécessite tout de même d’avoir vu le reste de la série pour bien le comprendre. Il y a quelques longueurs, surtout au début de l’épisode, et ça me fait demander si cette intrigue n’aurait pas été plus pertinente et intéressante si elle avait été étendue à plusieurs épisodes tout au long de la saison. En tout cas, c’est une intrigue bien importante qui est proposée par cet épisode. Concrètement, malgré des choix souvent simplistes, c’est une belle manière d’aborder le sujet compliqué de la transexualité et des relations diplomatiques.
The Orville – S03E06 – Twice in a Lifetime – 19/20 rATTRAPAGE
C’est un excellent épisode pour plein de raisons : j’aime le scénario de base et l’idée qui le motive, le casting, les personnages qui gagnent mon affection même quand je les détestais avant, mais aussi l’humour qui n’empêche pas pour autant les vraies émotions de surgir quand on a besoin d’elles. Un véritable plaisir, donc, malgré de petites longueurs, une scène qui semblait n’avoir rien à faire là ou une durée excessivement longue pour un simple épisode.
The Orville – S03E07 – From Unknown Graves – 17/20
La structure de cet épisode est étrange, parce qu’elle rejoint davantage ce que les autres séries font habituellement… mais pas celle-ci. Pour le coup, l’épisode aurait pu être raccourci assez simplement par la réduction d’une de ses intrigues moins importantes a priori que les autres. Il faut dire que les autres sont inévitablement plus convaincantes puisqu’elles s’intéressent de plus près aux personnages. Et vraiment, j’aime passer du temps avec eux.

Dimanche

Evil – S03E05 – The Angel of Warning – 16/20
Si l’épisode semble retomber dans certains travers de la saison 2, j’ai l’impression que c’est proposé de manière bien plus consciente et assumée cette fois. Cela permet d’avoir une sensation bien différente quand l’épisode se termine, car les personnages sont plutôt dans le même état que moi. Cela change. Autrement, la qualité est toujours au rendez-vous et la série continue d’exceller dans sa manière de questionner notre monde et notre quotidien. Un régal.
Evil – S03E06 – The Demon of Algorithms – 17/20
C’est de manière très insidieuse que cet épisode est extrêmement efficace : l’angoisse qu’il provoque n’est pas tellement celle d’une peur sur le moment, mais plutôt ce genre de peur qui revient hanter les pensées ensuite. Il y parvient en mettant en scène des situations assez quotidiennes l’air de rien et une intrigue bien moins fantastique que ce que la série fait parfois. Cette fois, c’est bien réel, et les surprises le sont tout autant.

Rattrapage Shondaland

Station 19 – S05E16 – Death and the Maiden – 14/20
Bien que très marrant par moments tout en étant capable de viser juste dans les émotions, cet épisode n’en reste pas moins un épisode très classique de la série. Ce qui lui fait perdre le plus de points ? Le positionnement pas bien crédible de certains personnages. Les discours à faire passer sont justes et bons, mais personne ne parle comme ça à des supérieurs hiérarchiques sans sanction, surtout dans ce domaine. Et ça finit par attaquer un peu la cohérence de la série.
Grey’s Anatomy – S18E16 – Should I Stay or Should I Go ? – 16/20
La série ne me manquait pas spécialement pendant tout ce temps où je ne l’ai pas regardée, mais je replonge dedans hyper vite et avec plaisir. C’était un bon épisode, qui pour la première fois laisse entrevoir certains aspects importants de quelques personnages. On sent bien que ça évolue et ça bouge au sein de l’hôpital, même si c’est très lent à se faire. Et puis, il y avait cette voix de la raison tout au long de l’épisode qui était quand même vachement cool.
Station 19 – S05E17 – The Road You Didn’t Take – 16/20
Je suis rassuré par cet épisode qui est déjà bien plus réussi. Il réserve des surprises et est bien écrit pour les amener progressivement, tout en étant assez cohérent dans la manière dont les personnages sont construits et évoluent. Un bon point pour lui, donc, et un bon moment de ma journée devant cet épisode qui mène en douceur vers le dernier de la saison.
Grey’s Anatomy – S18E17 – I’ll Cover You – 15/20
J’ai préféré la manière dont cet épisode ménageait ses effets et ses surprises, tout en prenant le temps de développer certains personnages… mais je suis quelque peu frustré de me rendre compte que d’autres personnages sont trop ignorés ou sous-exploités par les scénaristes. Ce n’est pas nouveau, ça arrive souvent, sauf que ça donne un épisode qui est certes divertissant, mais qui donne l’impression de gagner du temps sur quelques intrigues.
Station 19 – S05E18 – Crawl Out Through the Fallout – 18/20
Cet épisode ressemble un peu à un rendez-vous manqué avec la fin d’une saison, étant plus un épisode de la semaine très bon qu’une vraie fin comme on s’y attendrait. Pourtant, les intrigues évoluent vite et certaines atteignent une apogée dans l’épisode, c’est évident, mais tout n’est pas à la hauteur de mes attentes. Dans l’ensemble, ça reste un épisode solide et vraiment réussi. Vivement la saison prochaine !
Grey’s Anatomy – S18E18 – Stronger Than Hate – 14/20
C’est un étrange épisode qui, pour le coup, comble vraiment le temps avant la fin de saison en deux parties. Je ne sais pas si c’était vraiment nécessaire… Mais bon, on va faire avec. Il y a donc une partie de l’épisode qui est un peu plus fun et légère, une intrigue qui est là pour combler le temps et une autre qui vise à faire passer un message, mais le fait avec tellement peu de subtilité que ça en devient presque bizarre par moments.
Grey’s Anatomy – S18E19 – Out for Blood – 17/20
C’est un bon épisode qui prépare le terrain pour le dernier de la saison, en s’appuyant sur des répliques des épisodes précédents et en faisant assez naturellement évoluer les intrigues vers quelque chose de nouveau, sans perdre de vue son envie de faire dans le social, une fois de plus. Parfois, c’est très attendu, parfois, c’est surprenant. Bref, c’est un bon épisode et j’espère une conclusion qui redonnera encore plus de souffle à la série.
Grey’s Anatomy – S18E20 – You Are the Blood – 19/20
Ce ne peut pas être un 20/20 car je ne sais vraiment pas vers quoi se dirigera la série après cet épisode, mais eh, 400 épisodes, ça se fête franchement ! C’est assez dingue de les voir enchaîner les records comme ça et se débrouiller pour toujours avoir des histoires à raconter. Cette année, ils ont tenté de vraiment renouveler certaines choses, tout en faisant du neuf avec du vieux. C’est efficace et ça mène à une jolie conclusion de série. Euh pardon, de saison.

Autres rattrapages 

Charmed – S04E03 – Unlucky Charmed – 14/20
Après deux excellents épisodes, j’ai pris un temps fou à me relancer dans la série et… je suis déçu. J’ai peut-être trop magnifié les premiers épisodes et j’en attendais donc beaucoup de celui-ci, mais je l’ai trouvé bien trop brouillon, avec des scènes qui en deviennent même parfois ridicules. L’intrigue générale est bonne, on a des réponses et évolutions de personnages, ainsi qu’un méchant qui promet, mais ça n’empêche pas l’ensemble d’être moins bon que prévu.
Walker – S02E12 – Common Ground – 13/20
Très franchement, l’intrigue de l’épisode est aussi conne que prévisible depuis le cliffhanger de l’épisode précédent, et c’est donc un épisode qui n’avait que très peu de surprises à offrir. Malgré tout, ça fonctionne bien et ça mène à une fin réussie. Et puis, depuis le temps que je n’avais plus vu ces personnages, cela faisait presque plaisir de les retrouver.
Walker – S02E13 – One Good Thing – 15/20
Je suis positivement surpris par cet épisode qui décide d’aller drôlement vite en besogne pour résoudre quelques problèmes qui trainaient en longueur depuis une bonne dizaine d’épisodes. Cela rend beaucoup plus intéressante l’histoire proposée au cours de ces quarante minutes, et ça ouvre de nouvelles perspectives pour la suite de la série. Bon, pas forcément des perspectives géniales, mais eh, c’est cool, ça renouvelle un peu ce qui est proposé.
Walker – S02E14 –  No Such Thing As Fair Play – 14/20
Un épisode qui est loin d’être un épisode d’action, à nouveau. Au moins, on prend le temps de traiter à peu près correctement les conséquences des révélations de l’épisode précédent, mais ça n’empêche que c’est toujours étonnant de voir à quoi sont réduites les enquêtes sur cette saison 2. Le pire ? Je crois que je préfère cette deuxième saison qui se fait sans temps à jouer les ranger…
Walker – S02E15 – Bygones – 14/20
Ah, c’est à croire qu’ils ont lu ma critique précédente ! On en revient enfin, avec cet épisode, à une intrigue qui se concentre davantage sur une enquête que sur les bons sentiments des personnages, et ça fonctionne bien parce que l’intrigue ramène un visage connu et appréciable pour la série. Bon, par contre, les intrigues secondaires étaient pénibles et longues. On ne peut pas tout avoir j’imagine.
 

J’aime les vacances.

> Vus en 2022 

 

Charmed (2018) – S04E03

Épisode 3 – Unlucky Charmed – 14/20
Après deux excellents épisodes, j’ai pris un temps fou à me relancer dans la série et… je suis déçu. J’ai peut-être trop magnifié les premiers épisodes et j’en attendais donc beaucoup de celui-ci, mais je l’ai trouvé bien trop brouillon, avec des scènes qui en deviennent même parfois ridicules. L’intrigue générale est bonne, on a des réponses et évolutions de personnages, ainsi qu’un méchant qui promet, mais ça n’empêche pas l’ensemble d’être moins bon que prévu.

Spoilers

Kaela tente de s’intégrer au sein de sa nouvelle famille.


You want to succeed? Learn to be less you.

J’ai quarante minutes devant moi, alors je me suis dit qu’un petit épisode ne ferait pas de mal… J’ai tellement de retard partout, par contre, que j’ai eu du mal à me décider sur la série que j’allais reprendre. Charmed m’a paru une bonne solution car je suis capable de ne pas les enchaîner et parce que j’ai beaucoup de retard dedans. J’avais aussi envie de reprendre cette histoire.

Bref, c’est parti pour un nouvel épisode, qui débute sur le fait que Kaela s’est bien intégrée chez ses demi-sœurs apparemment, puisqu’elle entre chez celles-ci en musique et de bien bonne humeur pour préparer le dîner. Cependant, ce n’est vraiment que dans les apparences : elle prépare un dîner et foire tout le dîner du côté social de la chose. C’est plutôt drôle parce qu’elle amène la conversation sur Ruby, l’ex de Mel, et sur ses ex à elle. Mel se sent mal et préfère quitter la table. J’étais plutôt content que la série revienne dessus pourtant, parce que Ruby a disparu sans raison tout de même.

C’est ensuite Jordan qui quitte la table quand il apprend que Maggie a eu la bonne idée de partir chasser sans elle des démons la nuit précédente. Et enfin, Maggie lâche aussi Kaela quand elle découvre qu’elle a fait la cuisine dans le bol de Macy. C’est un peu lourd tout ça, mais ça fonctionne bien pour me remettre en tête tous les personnages. Et franchement, la série me manquait, malgré ce début peu exceptionnel.

L’intrigue commence assez vite heureusement, avec Mel qui fait un cauchemar sur le Tallyman et Ruby qui la tue quand le masque du Tallyman tombe. Le Tallyman obsède clairement les sœurs, donc, avec une suite d’événements tragiques affectant le monde magique. On nous confirme au passage l’existence d’elfes, gobelins ou satyres dans la mythologie de la série. Pourquoi pas ?

La mythologie de la série, il faut l’absorber et ce n’est pas évident : Kaela l’apprend à ses dépens quand Harry se décide à lui donner des cours d’histoire de la magie. C’est l’occasion de découvrir un autre pouvoir des trois, le tout premier d’après Harry, et de voir Kaela avoir toujours autant de mal à s’intégrer.

Elle souhaite au moins faire de la magie, mais même ça, Harry le lui refuse. Concrètement, Kaela n’arrive pas à s’intégrer parce qu’elle ne connaît pas les règles tacites qui existent entre tous les membres de la famille. Elle en veut d’ailleurs à Harry de ne pas s’être pointé au dîner qu’elle organisait. La pauvre. Au moins, à parler du bol de Macy, elle obtient ce qu’elle veut : Harry a envie de passer à l’action.

Il envoie donc Kaela dans une réalité virtuelle où ils peuvent s’entraîner à faire de l’escrime. C’est un bon moyen pour lui de passer ses nerfs, quitte à l’attaquer trop violemment et à la tuer. Ce n’est pas grave, elle survit évidemment puisqu’il s’agit d’une réalité virtuelle… mais elle est vexée tout de même de découvrir qu’Harry est prêt à aller jusqu’à la tuer, tout en lui conseillant d’être moins elle-même si elle veut réussir.

Je suis sûr que c’est un mauvais conseil et que ce sera l’inverse à la fin de l’épisode, mais en attendant, Harry abandonne Kaela à sa réflexion pour mieux être intercepté et emmené auprès de Roxie, contre son gré – mais bon, il se laisse quand même faire, je trouve. Je ne sais pas si le but est d’en faire une nouvelle Abi de cette Roxie, mais je n’accroche pas des masses pour l’instant.

La série revient aussi sur la relation entre Maggie et Jordan. Il y a clairement des problèmes de communication entre eux, mais ça ne les empêche pas d’être en duo dans cet épisode où ils sont contactés par SMS par un leprechaun qui a besoin de leur aide. Et pour cause : quand ils arrivent chez lui, il ne lui reste que quinze minutes à vivre.

En effet, il est enfermé dans une cage de verre avec un dispositif de bombe voulant lui envoyer du poison quinze minutes plus tard… En trois minutes, Maggie a le temps d’utiliser tous les sorts qu’elle connaît, en vain. Jordan essaie quant à lui de s’occuper de la bombe, mais il n’y parvient pas beaucoup plus. Tout ce qu’il parvient à faire, c’est mettre un terme au décompte beaucoup plus rapidement que prévu.

L’avantage, c’est que ça permet à Maggie – qui n’a plus de vision – et Jordan de découvrir que le piège était en fait un faux. Alors que Frank se pense sauver, il fait l’erreur de boire un whisky clairement laissé par l’homme qui s’en prenait à lui, et devient aussitôt une bombe vivante. Tic, tac, tic, tac, boum, le leprechaun explose laissant simplement à Jordan et Maggie un drôle d’œuf et une énigme imblairable pour résoudre le mystère de ce qu’il s’est passé.

Ils décident donc de rentrer au manoir en contactant toute la famille. Le truc, c’est qu’Harry est occupé contre son gré et que Mel est occupée à… boire une bouteille de champagne. En effet, elle n’est pas allée au travail, préférant s’entraîner à utiliser son pouvoir : celui-ci ne semble plus fonctionner. En revanche, quand elle trouve une vieille boîte d’affaire de Ruby dans le grenier (mais qu’est-ce que ça fout là ??), elle a une vision qui la renvoie au jour de sa rupture avec elle.

Yep, Maggie ne parvient plus à avoir de vision, mais Mel en a de sa relation amoureuse avec Ruby. Cela est suffisant pour qu’elle décide de se bourrer un coup au champagne. Elle est toutefois interrompue par un bruit sourd venant du salon : Kaela s’y fait attaquer par ce qui semble être un serpent géant si l’on en croit les écailles que Jordan retrouve dans un coin. Charmant.

La disparition de Kaela inquiète évidemment les sœurs qui comprennent vite qu’elle s’est fait dévorer par un serpent et va être recrachée par celui-ci afin de se dissoudre petit à petit. Elles sont donc pressées d’aller l’aider, mais Mel prend tout de même le temps d’une potion pour ne plus être bourrée, parce qu’elle tient mal sa bouteille de champagne.

Elle tient mal aussi le fait d’être harcelée de souvenirs de sa rupture avec Ruby, sans qu’on ne sache pour l’instant ce qui provoque tout ça. L’avantage, c’est que Maggie et Mel retrouvent très rapidement Kaela dans les bois où le serpent a décidé de la recracher. Cela permet à Jordan de commencer à la soigner, mais pendant qu’il le fait, Maggie a aussitôt soif de vengeance.

C’est problématique et il s’en confie à Mel, qui tente d’aller calmer sa sœur. Bon courage. Elle y parvient tout de même en s’ouvrant davantage à Maggie : on découvre ainsi la raison de la rupture entre Mel et Ruby… Et c’est inattendu. Mel a décidé d’aller trop vite dans la relation, très clairement : elle a proposé à Ruby de se marier avec elle, et Ruby n’a pas voulu. Bon, en même temps, Mel avait la certitude d’être encore en couple avec elle dans le futur, ça peut expliquer sa volonté d’aller si vite… mais bon.

Alors que Maggie s’apprête à se confier sur ses problèmes, elles sont interrompues par le serpent géant qui est étrangement humain ? Ce n’est pas le démon le plus crédible ou terrifiant qui soit, mais c’est le but. Pendant ce temps, Kaela se réveille en effet et explique à Jordan ce qui lui est arrivé, notamment quand elle a pris l’œuf en main. On tombe alors dans le ridicule : « comment as-tu su que c’était un œuf ? ». Sérieusement ? Evidemment que c’est un œuf, et pas juste une pierre ?? Ca avait littéralement la forme d’un œuf.

Bref. Jordan comprend donc que le serpent n’est pas un serial killer attaquant Kaela pour le plaisir : c’est juste une maman énervée voulant protéger son petit à naître. Heureusement, il arrive à temps pour empêcher Maggie de tuer la serpent-maman, qui est sacrément humaine finalement. Malheureusement, ce n’est pas suffisant pour sauver la vie de cette maman : elle se met à faire tic tac elle aussi, et elle comprend qu’elle ne survivra pas.

Elle confie donc son œuf à Maggie, qui était en train d’essayer de la tuer juste avant. Ce n’est pas bien logique, même si Maggie semble particulièrement perturbée par tout ce qu’il s’est passé et par le fait qu’elle allait tuer une innocente. L’innocente finit par mourir et ça révèle à quel point le Tallyman a des pouvoirs puissants et problématiques.

On nous révèle à nous qu’il voit tout à travers les yeux des araignées, ce qui explique qu’il soit si ponctuel dans son timing pour faire exploser les êtres magiques autour des sœurs. Elles s’inquiètent évidemment de cette situation, mais bon, elles ont d’autres problèmes à régler. Pour Mel, par exemple, il est plus important de comprendre pourquoi Ruby n’a pas voulu se marier avec elle. Ce n’est pas qu’une question de timing après la mort de Macy (ce serait déjà bien suffisant), c’est simplement qu’elle a remarqué que toute la relation amoureuse entre elles tournait toujours autant de Mel, et jamais autour de Ruby.

De son côté, Harry a donc rendez-vous avec Roxie, ce qui est une excuse pour que la série nous propose un concert d’un groupe. On se croirait presque au P3 là pour le coup. Roxie est un personnage curieux et intrigant : elle explique être la dernière Circadian, comme Harry était le dernier être de lumière.

Elle souhaite apparemment l’aider avec ses problèmes, quitte à lui donner une potion pour calmer son étudiante rebelle ou un champignon magique de la forêt des gnomes (mais qu’est-il arrivé aux scénaristes ?) qui lui permettrait de déterminer plus clairement ce qu’il est. Roxie est sûre de ce qu’elle propose et il y a fort à parier qu’Harry reviendra la voir pour goûter ce champignon… mais en attendant, il ne prend que la potion.

Il ne s’en sert pourtant pas quand il prend un verre avec Kaela juste après. Celle-ci s’entend effectivement très bien avec Harry, finalement, faisant une petite blague à son être de lumière en lui faisant croire qu’elle n’était pas au courant d’être adoptée. C’était mal joué, mais c’était le but, alors je ne vais rien dire.

Harry en arrive à la conclusion qu’il n’est pas si heureux d’être un être de lumière finalement : il retourne auprès de Roxie pour prendre le champignon et… disparaît complètement ? J’imagine qu’on en saura plus dans un prochain épisode. En attendant, Kaela juge le chanteur du groupe qui s’est envoyé en l’air avec quelques êtres magiques (soit c’est random, soit le personnage sera là pour être son love interest, donc) et Jordan reprend son énigme du Tallyman.

Etonnamment, c’est Maggie qui essaie de changer d’ambiance et de faire une soirée romantique ensuite. Jordan n’est toutefois pas d’humeur : il est tombé amoureux d’une Maggie qui voulait sauver les gens, pas d’une Maggie qui voulait attaquer les gens avant de comprendre la situation. Il fait bien de la quitter, parce que la fin d’épisode nous montre une Maggie énervée dans la rue. Elle se fait harceler par un type qui finit par l’insulter de « bitch » et… elle perd son sang-froid, dégommant la face du type.

Pas exactement une Charmed Ones sur ce coup-là. Et pas exactement subtil de la part des scénaristes non plus ?

Le jeudi noir de la CW

Salut les sériephiles,

Je ne suis plus tout à fait au cœur de l’actualité avec cet article, mais je l’ai écrit jeudi de la semaine dernière quand j’avais vraiment envie d’écrire sur le sujet. Une relecture ce 22 mai fait que j’ai ajouté quelques éléments tout de même… mais bon, qu’importe, l’idée générale reste la même.

Une première secousse…

DC's Legends of Tomorrow - Série TV 2016 - AlloCinéPardon ? Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qu’il se passe du côté de la CW ? Non content d’avoir annulé Batwoman (qui regardait encore ?) et surtout Legends of Tomorrow, après sept saisons sans lui réserver la chance de se conclure normalement, la CW vient d’annoncer plein d’autres fins de séries… et ça va à l’encontre totale de ses habitudes. Depuis quelques années, la chaîne semblait renouveler les yeux fermés ses séries, en s’appuyant pour cela sur son deal avec Netflix qui lui permettait de rester à peu près rentable.

Personne ne regarde plus les séries de la CW… mais bon, tout de même, personne, c’est relatif : les audiences ne sont pas dingues, c’est vrai, mais ça reste beaucoup de monde ; et je ne parle même pas à l’international. Bordel, je me suis même mis à Riverdale avec l’assurance d’obtenir la fin un jour… tout ça pour ça ? (Bon, la série a été annulée à son tour depuis la rédaction de cet article – mais après sa septième saison, pas encore écrite ; il y aura une vraie fin… si les scénaristes pensent à l’écrire).

…avant le séisme ?

Poster Legacies - Saison 1 - Affiche 10 sur 19 - AlloCinéAujourd’hui, c’est un vrai tremblement de terre qui a eu lieu sur Twitter, avec pas moins de sept séries annulées par le network, sans crier gare. Oui, ils mettent fin à toute la grille ou presque, tout juste un an après l’avoir élargie pour avoir de quoi diffuser tous les soirs. Et on ne va pas se mentir, tout ne fait pas mal de la même manière. Par exemple, j’avais déjà oublié l’existence de Naomi, alors son annulation ne me fait ni chaud ni froid. Je ne regarde pas non plus Legacies…

Alors pourquoi ça me choque tant et pourquoi je parle de séisme ? Ben, cette dernière, c’est quand même une série qui a beaucoup fait parler d’elle et qui risque bien de mettre un terme à la franchise. Poster Roswell, New Mexico - Saison 1 - Affiche 16 sur 17 - AlloCinéDans le même genre, on dit de nouveau adieu aux 4400, confirmant que j’ai bien fait de ne pas regarder ce reboot qui n’aura pas de fin.

Difficile aussi de savoir si Roswell, New Mexico aura une fin elle aussi : elle est annulée avant le début de sa saison 4, mais celle-ci ayant été renouvelée il y a près d’un an, il est évident que la fin est déjà écrite… probablement pas comme une fin, puisque le network avait donné l’habitude d’annoncer les fins avant.

Du coup, ça fait quatre ans que j’hésitais à la regarder et je me dis que ce n’est peut-être pas une bonne idée du tout de me lancer là-dedans…

Ma vraie inquiétude

C’est cette absence de fin qui me fait le plus peur et que je considère le plus comme un séisme. Bien sûr, concernant les séries ci-dessus, je ne m’inquiète que moyennement, parce que dans le fond, je ne les regarde pas, mais ça me frustre toujours de savoir qu’une série n’a pas de fin, surtout après plusieurs années. Dynasty est également annulée sur un cliffhanger après cinq saisons par exemple… C’est au moins une manière pour moi d’être définitivement sûr que je ne la regarderai jamais.

Poster In the Dark (2019) - Affiche 14 sur 15 - AlloCinéEt bien sûr, il y en a une qui ne pouvait pas survivre à une telle vague d’annulation : il faut donc que je me prépare à dire adieu à In the dark avant même le début de sa diffusion de saison 4.

On en revient donc à un dilemme problématique : est-ce que je regarde la saison 4 ? La saison 3 était décevante, je suis en retard dans tout et la fin de saison me convenait assez bien pour faire une vraie fin.

J’ai peur de recommencer à regarder pour finalement me retrouver sur une fin ouverte qui n’en est pas une. Et imaginez si en plus la saison est géniale ?

C’est le cas de Charmed

Je crois que mon plus gros énervement ce soir est de découvrir l’annulation du reboot. Je l’aimais énormément, même si je suis seul contre beaucoup (mais pas tous : ceux qui le regardent l’aiment vraiment). Watch Charmed, Season 4 | Prime VideoLa saison 4 a vraiment super bien commencé. Alors d’accord, moi non plus, je ne la regarde pas en ce moment, mais je sais que ça va être un vrai plaisir de la rattraper.

Cela fait un peu chier de se dire que la série va probablement se terminer sans fin tout de même, surtout après une saison 4 qui aurait pu être dispensable. La fin de saison 3 aurait pu conclure la série puisqu’une actrice avait décidé de partir ; cela aurait été plus simple pour tout le monde.

Voir aussi : Charmed 2018 (S04)

Bref, la CW a changé de direction et ça se sent vraiment sur ces upfronts qui sont dignes d’un épisode de mariage de Game of Thrones. Au milieu de la colère, il me reste aussi la question de savoir ce que deviendra la chaîne l’an prochain après autant d’annulation…

Et putain, la fin de Charmed me fait sacrément chier tout de même. J’en perds toute politesse.