Résultats du Bingo Séries #48

Salut les sériephiles,

Promis, j’ai vu des épisodes du Caméléon et je n’oublie pas la série, je vous en parle dans l’article de demain. Il est simplement plus tard que prévu au moment de la rédaction de cet article, et je me rabats sur quelque chose de plus rapide à écrire. En plus, d’habitude, je publie les résultats du Bingo précédent dès le 7, alors est-ce vraiment un retard de publication d’un article si c’est pour combler un autre retard, hein ?

Vous n’avez pas 4h pour répondre à cette question, voici juste mes résultats, surtout que je n’ai pas du tout mis à jour régulièrement le thread Twitter. Oups ! Et pour les retardataires, la nouvelle grille du Bingo est disponible depuis avant-hier 🙂

Retour du soleil (3/4)

manifestedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirJe pensais vraiment que ce thème serait très simple, parce que plus d’une fois durant le mois qui précédait j’en avais validé chaque point. Malheureusement pour moi, ça n’a pas été simple… Bon, je pense que j’ai raté un point « lever du soleil » avec Korra, mais même, il me manque aussi le personnage revenant d’une destination ensoleillée. Enfin, je l’ai eu, mais avec le même épisode, j’ai préféré valider « Quelqu’un bronze », merci Manifest d’avoir servi un peu à quelque chose. Finalement, je me suis ainsi rabattu sur un épisode du Caméléon pour le marquer, parce qu’il était dans le désert à l’épisode précédent, et il ne l’était plus dans le suivant… mais bon, je ne suis pas super convaincu, parce qu’il n’est pas fait référence à l’épisode précédent. Sinon, pour le personnage qui retrouve le soleil après longtemps, je considère que c’est ce qui se passe pour quelqu’un dans le troisième épisode Debris.

Ustensiles de cuisine (3/4)

Season 1 Food GIF by 9-1-1: Lone Star - Find & Share on GIPHYJe l’attendais depuis longtemps ce thème, et il n’a pas été synonyme d’un grand succès, parce que je n’ai pas réussi à trouver de rouleau à pâtisserie. Plusieurs couteaux de bouchers ont en revanche rythmé mon mois, à commencer par un dans un épisode de la saison 4 de Korra. J’ai pu voir un mixeur dans la cuisine de 9-1-1 Lone Star, une série qui commence à me manquer, et un personnage cuisinant dans le 1×06 de Walker, notamment (mais pas que).

Effets spéciaux (4/4)

abigael | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirL’avantage d’un thème comme celui-ci, c’est qu’il est très simple d’en valider tous les points ! Du sang qui gicle ? Il y en a partout, même dans Grey’s Anatomy ! Des voitures en studio ? Resident Alien abuse un peu sur ses fonds verts… Des cascadeurs clairement visibles ? Humph, The Falcon and the Winter Soldier ou Station 19 en abusent parfois. Quant au changement d’apparence à l’écran, il a mis plus de temps que ce que je pensais à venir, mais Abigail dans Charmed a fini par me sauver la mise… même si ce n’est pas spécialement beau à voir !

Cliffhanger (3/4)

Jared Padalecki Cordell Walker GIF - JaredPadalecki CordellWalker  TexasRanger - Discover & Share GIFsÀ nouveau, il serait bon de faire attention aux épisodes que je regarde sans les critiquer immédiatement, parce que je pense que j’ai raté le point « news choquante appris plus tard », notamment dans La légende de Korra, toujours. La série me valide toutefois le point « suspendu dans le vide », alors bon, je n’ai pas tout raté. Pour le reste, ce sont Lone Star et Walker qui me valident des points cliffhangers. La première a intérêt à revenir vite pour ses personnages entre la vie et la mort ; la seconde a osé faire des cliffhangers pour la première fois sur son épisode 6, et plutôt quatre fois qu’une, allez comprendre.

Action (4/4)

Le danger ? Mouhaha je me ris du danger ! - Nick
Beaucoup trop tôt !

Comme d’habitude, je termine avec les actions, et cette fois ça se passe bien pour moi ! Je me suis même regardé un épisode de NCIS à 7h10, c’est dire à quel point j’étais motivé pour cette grille ! Après, Walker m’a donc aidé à trouver un cliffhanger inattendu, puisqu’ils n’en faisaient jamais avant… et j’ai aussi pris l’habitude de cuisiner devant (mais il m’a fallu attendre l’épisode suivant pour le valider). Quant au pire effet spécial, désolé Abi, mais ce n’était pas possible ça, Charmed ! Enfin, la série a fait pire, ce n’était vraiment pas beau à voir !

Bonus : Alors, c’était un hasard total, mais le 21 mars, j’avais des chaussettes différentes au pied, parce que j’ai trié rapidement mon linge et que j’ai des paires de chaussettes de couleurs très similaires. Pourquoi je vous raconte ça ? Non pas parce que je suis un elfe libre, mais parce que le 21 mars, c’était la Journée mondiale de la Trisomie 21, et on nous demande de penser à eux en mettant des chaussettes différentes ; et ça faisait donc une action toute trouvée pour ce bonus.

Autrement, merci à Poluss de m’avoir fait prendre conscience que le chocolat que je mangeais à Pâques fonctionnait plutôt pas mal comme action devant mes épisodes du 4 avril. J’en ai donc remangé un peu plus devant une série, et elle sera responsable de mes kilos en trop post-confinement, c’est décidé.

Ce qui, finalement, mis bout à bout, me fait arriver au score de 17/20 sans les deux points bonus. Franchement, 19/20, ce n’est pas mal du tout, je suis content de ce mois qui s’achève ! Plus qu’à recommencer et faire mieux pour la nouvelle grille !

Bingo Séries #49 : 4 ans !

Salut les sériephiles,

Je sais ce que vous allez dire, il n’est pas normal que cet article soit encore écrit à la hâte il y a moins de deux heures alors que ça fait cinq jours que la grille pourrait être prête. Malheureusement, avec ces actualités, vous vous doutez bien que les journées ne sont pas vraiment reposantes, et j’ai eu besoin de faire un break de mon écran une bonne partie de l’après-midi pour me calmer.

De toute manière, la grille n’aurait pas été fun si je l’avais écrite en étant énervé, alors vous n’avez rien perdu au change. C’est parti pour une nouvelle grille, donc, et j’en oublie le point le plus essentiel : c’est l’anniversaire du Bingo, encore, déjà ! Enfin, plus exactement, c’est dans quatre heures qu’on pourra fêter les quatre ans du Bingo. Et pour cet anniversaire déconfiné, j’ai remis à zéro les thèmes, histoire qu’on ne soit pas trop dans la répétition !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 avril au 7 mai 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Anniversaire du Bingo

Comme d’habitude, on commence cette grille anniversaire par un petit récapitulatif des points des éditions précédentes ! Ainsi, j’ai demandé sur Twitter quelques nombres entre 1 et 960, nombres correspondants aux divers points du Bingo depuis sa création (en vrai, 948 items différents depuis sa création, certains sont retombés deux fois… et même trois fois, maintenant !), et voici donc les quatre points que vous avez choisi, probablement sans même le savoir :

1. 364 – « Quelqu’un corrige quelqu’un d’autre: à la manière agaçante de tous les professeurs, on cherche quelqu’un qui corrige oralement (ou de manière manuscrite !) une faute d’orthographe, de prononciation, de vocabulaire, etc. Bref, on cherche un Ted Mosby ! » – Eh, c’était ma rentrée en tant que professeur, ça ! (grille 18)

2. 960 – « Un cliffhanger que vous n’aviez vraiment pas vu arriver : Merde, mais pourquoi est-ce que WandaVision est terminée ? J’espère que la prochaine série Disney + aura la même capacité à me rendre dingue et me décrocher la mâchoire ! Si vous êtes comme moi, ce point peut s’avérer particulièrement difficile parce que vous êtes habitués aux twists des séries… Mais même moi, je me fais avoir par certains rebondissements, franchement ; et je suis sûr que vous pouvez l’être, vous aussi ! Parfois, même, vous êtes surpris par tous les cliffhangers. Tant mieux pour vous : vous marquerez vite ce point ! Ne spoilez pas pour autant le contenu du cliffhanger, hein » – Pas hyper original ce choix de Laura, c’est répétitif du mois dernier ehe (grille 48)

3. 404 – « Un personnage avec plus de barbe que d’habitude : Le concept du movember ? Ne pas se raser de tout le mois. Il est hors de question que je le fasse (surtout que j’ai tendance à avoir la barbe qui vire au roux si ça pousse trop, HELP) donc je n’attends pas que votre personnage dise explicitement faire ce challenge… toutefois il doit être vu avec plus de barbe que d’habitude. Bref, nous cherchons un personnage qui déprime suite à une rupture et se retrouve en 24h avec une barbe de trois jours, ou un rescapé sur une île déserte qui ne peut plus se raser, un changement de look radical d’entre saison, etc. Un personnage avec plus de barbe que d’habitude, quoi. » – J’avais oublié l’existence de ce point, mais je le trouve sympa, c’est chouette de le retrouver (grille 20).

4. 500 « Entendre le titre d’une série dans un épisode : Le 179epoint a été choisi par TaniaJe vous laisse avec la description proposée à l’époque : « je n’arrête pas d’entendre des personnages me parler de « salvation » dans diverses séries alors ça m’a donné l’idée de ce point. ATTENTION, il ne s’agit donc pas d’un personnage disant qu’il va regarder la série, mais bien d’un personnage qui emploie le titre d’une série dans sa phrase sans avoir conscience que c’est le titre d’une série (ou en tout cas sans y faire explicitement référence). C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il y a quand même une série qui s’appelle Friends quand même. » Ouais, c’est tellement un copier-coller que je vous ai carrément laissé la répétition finale! » – INCEPTION ! Le 500e point était déjà un point du thème anniversaire, mais pour la deuxième année du Bingo. On y avait choisi le 179e point, qui est donc le tout premier point du Bingo à être joué une troisième fois. Joyeux anniversaire !

Anti…

Tequi a trouvé que c’était une bonne idée de proposer un thème qui permette de varier les points et les séries, alors elle était bien contente d’avoir ce choix. Voilà ce que ça donne :

  1. Une série parle d’un antidote : Généralement, un antidote, ça soigne un poison ; mais ça peut aussi être une métaphore (l’alcool devenant l’antidote aux déboires amoureuses et aux cœurs brisés par exemple). J’ai bien écrit que c’était à la série d’en parler, ça laisse donc la porte ouverte à toutes les possibilités : un personnage peut utiliser le mot, on peut en voir un sur une étagère d’une boutique ou dans un jeu vidéo !
  2. Un personnage utilise des antidépresseurs : C’est fou comme les premières idées qui me sont venues avec le mot « anti » sont liées à la médecine. Je vais tenter de compter sur Grey’s Anatomy pour ces points, logique, non ? Il nous faut donc un personnage qui utilise des antidépresseurs ; les placebos fonctionnent, mais pas les métaphores. Bref, il faut qu’il avale des pilules, quoi. Et ne reproduisez pas ça chez vous sans prescription médicale, hein.
  3. Un personnage se la joue antisociable : Tu perds ton sang froid ! Un personnage qui refuse de se rendre à une soirée ; un personnage qui passe sa journée enfermé chez lui sans voir personne (qui a dit confinement ?) ; un personnage d’adolescent qui s’isole au fond de la classe en refusant de parler aux autres et qui n’a pas d’amis… Le point s’interprète de plein de manières différentes, mais ça ne devrait pas être trop compliqué de le comprendre correctement et de jouer avec ça, je pense !
  4. Anticonstitutionnellement vôtre : Aïe, un personnage fait une action anticonstitutionnelle, voilà ce qu’il faut comprendre de ce point… Bon courage avec ce point ! Avant de vous déconnecter rageusement, pensez à toutes ces séries politiques sur les coulisses de la Maison Blanche et tout, je suis sûr qu’on peut trouver des choses anticonstitutionnelles. Pour se simplifier la vie, on va partir sur ce qui est reconnu comme anticonstitutionnel : les lois d’apartheid et séparations blancs/noirs sont donc anticonstitutionnelles, y compris si vous regardez une série où elles ne le sont pas encore. Bien sûr, ça marche aussi avec la fiction : des séries de science-fiction s’intéressent parfois à la construction d’une société, et tous les actes à leur encontre sont anticonstitutionnels. Et puis, de manière plus large, les attentats vont compter aussi. Avec ça, vous devriez trouver de quoi marquer ce point !

Sherlock

Parmi les exemples de points donnés par Gaëlle quand elle a eu le thème « série au choix » et qu’elle a pensé à Kaamelott, il y avait « trouver un personnage qui dise c’est pas faux ». Je ne veux donc entendre personne protester contre ces points, merci !

  1. Un détective privé à l’écran : Le personnage du détective privé n’est pas obligé d’avoir une réplique et il n’est pas forcément un personnage récurrent ou principal ; mais il est détective. Jusque-là, ça ne devrait pas être trop compliqué à trouver, il y en a plein les séries (et aucun dans nos vies, franchement).
  2. Un personnage à l’accent anglais : On ne retirera jamais à Sherlock son magnifique accent anglais, non ? On ne le retirera pas non plus à Fitzsimmons ou à tout un tas d’autres personnages de séries. A vous, donc, de trouver un acteur à l’accent britannique bien prononcé dans les séries que vous regardez. Je vous conseille Debris, mais on va encore m’accuser de ne pas être objectif après.
  3. Un personnage mort parle à ou est vu par un autre en vie : Je ne veux rien spoiler à Sherlock, mais le personnage des romans est tout de même connu pour être mort et avoir été ressuscité : mort parce que son auteur voulait conclure cette saga, revenu à la vie parce que les fans l’ont réclamé. Et ça, c’est un procédé qui existe encore aujourd’hui dans de nombreuses séries : beaucoup de personnages décèdent et sont encore présents dans les épisodes ou saisons suivantes parce que les personnages qui les connaissaient rêvent ou hallucinent. Parfois, ils ressuscitent, aussi. Et parfois, ce sont des flashbacks, mais attention, les flashbacks ne fonctionnent pas : il s’agit vraiment d’un personnage qui revient à la vie et/ou qui est bien mort mais que quelqu’un entend/voit. Les fantômes, ça marche ; même si ce n’est pas tout à fait ce que je cherche.
  4. Une référence à Sherlock Holmes : Élémentaire, mon cher Watson ; no shit Sherlock ; Baker Street… La référence peut être à la série britannique, aux livres, à l’auteur, etc. Vous allez voir qu’on va être surpris : il y a beaucoup plus de références à Sherlock que ce qu’on imagine ! Puis, bon, il y a une série Netflix sur le sujet qui vient de sortir quand même !

Télécommande

Un thème tout sympathique choisi par Melifog, et je l’en remercie parce que ça doit faire deux ans que tout le monde le boude ce thème !

  1. Un personnage utilise une télécommande TV : On commence assez simplement avec un personnage qui utilise une télécommande pour allumer la télévision. Ou pour l’éteindre. Ou changer de chaîne, changer le volume, etc. Simple, basique, ça va.
  2. Une télécommande pour un véhicule/robot : De la voiture téléguidée d’un personnage enfant à celle d’un scientifique qui manipule un robot à distance pour ouvrir un vaisseau extraterrestre susceptible de lui péter à la tronche, tout fonctionne. À vous de jouer, maintenant !
  3. Une télécommande vocale : Les fans de Charmed vont m’en vouloir parce qu’on en a une il n’y a pas si longtemps, mais l’idée est ici de trouver un objet qui fonctionne à commande vocale. Parce que techniquement parlant, la commande vocale, c’est la télécommande des flemmards. Combien de fois ai-je rêvé d’avoir les pouvoirs de Paige pour pouvoir faire venir à moi une télécommande posée trop loin, en plus ?
  4. Quelqu’un prononce le mot « télécommande » (remote control) : Franchement, à l’origine, je voulais faire un point sur l’usage détourné d’une télécommande en tant que micro ou sur quelqu’un tapant sa télécommande pour qu’elle fonctionne, mais je ne pense vraiment pas que ce serait un bon calcul sur l’avenir pour avoir des 20/20. Au dernier moment, je modifie donc ce point pour quelque chose d’un peu plus simple… mais pas forcément évident non plus. Et maintenant que j’ai fait ça, vous pouvez être sûr que personne ne parlera de télécommande, mais que tout le monde s’en servira comme micro. SUPER !

Actions

  1. Illustrer votre propre grille du Bingo Séries : Non, pas d’image de grille ce mois-ci, je suis trop en retard… et j’aime bien cette idée : je vous demande de créer votre propre illustration de grille. Ce peut être fait à l’ordinateur ou sur papier ; sur Bullet Journal ou sur feuille libre ; dessiné à la main ou constitué de photos imprimées ; sous la forme d’un calendrier de l’avent pour les gourmands ou d’un simple poster à cocher… Soyez créatifs et partagez vos plus belles créations de grilles du Bingo sur Twitter ou sur Instagram, avec le hashtag #BingoSéries (et mon @ pour que je partage svp ; @ShipouJG sur Twitter, @JomeTV sur Insta). Voyez ça comme un cadeau d’anniversaire que vous faites au Bingo 😊
  2. Voir un épisode anti-vous : Bon, il va être temps de sortir de nos zones de confort. Regardez donc le pilot d’une série que vous pensez que vous n’aimerez pas du tout ; ou un épisode supplémentaire d’une série que vous aviez détesté. Cela fonctionne aussi pour un rewatch si vous avez en tête une série que vous n’aviez pas aimé il y a quelques années et que vous pensez être capable d’aimer. De mon côté, ce serait donc un épisode d’une série type The Big Bang Theory ou Game of Thrones; ou genre un drama historique.
  3. Voir un épisode d’une série britannique : Je crois que j’étais parti sur quelque chose d’un peu trop complexe avec ce point, alors j’y reviens pour simplifier : n’importe quel épisode d’une série britannique fera l’affaire. Concrètement, ça me validerait aussi le point 18 parce qu’il y a un bon tas de séries britanniques historiques qui ne m’attirent pas du tout… Plus qu’à trouver une série dont je suis prêt à voir deux épisodes, même si je n’aime pas. Sur un malentendu, je pourrais me retrouver à être fan de The Crown ou Downtown Abbey. Pas d’obligation de combiner les points 18 et 19, évidemment.
  4. Utiliser une télécommande pour regarder une série (ou pour chanter un générique, allez) : Si vous êtes des adeptes des tablettes, ordinateurs ou smartphones, ça posera peut-être un problème, mais après tout, il y a encore des séries à la télévision, alors il suffira de l’allumer avec la télécommande pour regarder un épisode passant à ce moment-là. Les lecteurs DVD ou Blu-ray aussi ont des télécommandes. Ce point peut également fonctionner avec un rewatch, parce que bon, je vais être généreux, c’est un anniversaire après tout !

Le bonus geek : Joyeux anniversaire, il n’y en a pas au mois d’avril, histoire de nous rappeler qu’à l’origine, on galérait avec nos vingt points sans la moindre chance de leur échapper. Bon courage pour ce nouveau mois !

Vus cette semaine #14

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Rookie – S03E08 – Bad Blood – 16/20
La reprise se fait indépendamment d’un fil rouge, sur un épisode qui fonctionne bien indépendamment, mais manie assez l’humour pour qu’on ne s’ennuie pas non plus. Cela fait plaisir de retrouver les personnages après un mois, et je suis surpris de voir que nous n’en sommes qu’au huitième épisode de la saison. Il en reste quelques-uns à savourer finalement, c’est cool.
Charmed – S03E08 – O, The Tangled Web – 17/20
L’épisode parvient assez bien à trouver son rythme et son équilibre malgré un nombre important de sous-intrigues qui se mêlent toutes en une toile solide. L’épisode porte bien son titre, et il était agréable à regarder parce qu’on sentait bien que tout avançait, à la fois à l’échelle de l’épisode et de la saison. Que demander de plus ? Ah oui, je sais : une meilleure première scène…
Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E07 – Zoey’s Extraordinary Memory – 16/20
C’est un épisode surprenant, parce que je ne pense pas que les scénaristes avaient prévu de faire une pause dans la diffusion de la série… mais si on met de côté ce point-là qui échappent parfois à l’écriture, surtout en période de pandémie, c’est un très bon épisode qui fonctionne bien et qui est chouette à regarder. Il m’a même fait chanter, ce qui n’est pas toujours le cas (je sais, c’est étonnant).
The Walking Dead – S10E22 – Here’s Negan – 16/20 – Épisode d’aujourd’hui
Bien que je n’aime pas la construction inutilement alambiquée de l’épisode, il faut bien reconnaître qu’il s’intéresse à personnage fascinant et à un acteur génial, alors ça passe tout seul. Du point de vue la continuité de la série et du futur du personnage, je ne comprends pas trop où va cet épisode, particulièrement sur sa fin. Du point de vue de l’intérêt de cette origin story, ça passe aussi bien aujourd’hui que ça ne l’aurait fait en saison 6 ou à n’importe quel moment, et ça, c’est une prouesse. Bref, je suis mitigé et pas mécontent que la saison se termine – même si ce fut rapide.

Mardi

Debris – S01E05 – Earthshine – 17/20
La série fonctionne vraiment toujours autant, surtout que l’on commence à comprendre que nous sommes au sommet d’un iceberg bien énorme. Il va falloir démêler peu à peu toute la mythologie de la cellule, partagée également par des divisions au sein des agences gouvernementales que nous observons. Chaque personnage a ses pièces du puzzle et j’ai hâte qu’on le reconstitue peu à peu.

Jeudi

Resident Alien – S01E07 – The Green Glow – 16/20
S’il y a des morceaux d’intrigues auxquels j’ai eu du mal à accrocher, je suis bluffé par tout ce qu’il se passe en un épisode, et par la fluidité avec laquelle ça se passe chaque semaine. C’est efficace et accrocheur, j’aime vraiment beaucoup comment la série a réussi à créer son univers et à être convaincante en si peu de temps. En plus, je pense qu’elle est aussi efficace en diffusion hebdomadaire comme je le fais qu’en bingewatching, et ça, c’est rare.

Vendredi

Manifest – S03E01 – Tailfin – 08/20
Oh bordel, cela faisait un moment que je n’avais pas autant ri devant un épisode – enfin, depuis mon dernier épisode de Riverdale quoi, mais le problème, c’est que ce n’était pas du tout volontaire de la part de la série là non plus. Plus on avance, moins l’intrigue n’a de sens et, en plus, elle est complètement éclipsée par des choix de réalisation plus que foireux et des trous béants dans l’écriture du scénario. Quelle déception !
Station 19 – S04E09 – No One Is Alone – 20/20
La série confirme que son meilleur duo est capable de choses grandioses dans une intrigue qui est déprimante à souhait, pleine d’espoir en même temps, et parfaitement maîtrisée de bout en bout. Je ne pouvais espérer meilleur épisode que celui-ci pour commencer à régler le cliffhanger de la semaine dernière, ô combien problématique pour la continuité de la série.
Grey’s Anatomy – S17E10 – Breathe – 19/20
Je refuse d’aller au 20, parce que pour la première fois, j’ai compris à quel point ça pouvait être gênant ces séries qui parlent de la pandémie alors qu’on la vit encore, mais vraiment, le mélange des émotions dans cet épisode était parfait et je l’ai vécu à fond, après l’avoir craint pendant un certain temps, puisque j’avais été spoilé d’une partie de ce qu’il allait se passer. M’enfin, j’ai eu ma part de surprise et d’espoir dans cet épisode, alors…
The Falcon and the Winter Soldier – S01E03 – Power Broker – 15/20
Je n’ai clairement pas revu les bons films pour cette série, qui prolonge tous les opus auxquels j’ai le moins accroché apparemment. Les scènes d’action restent des spectacles d’action incroyables et on avance vraiment vite dans l’intrigue, puisque nous sommes déjà à la mi-saison. Tant mieux, d’ailleurs, parce que c’est bien, mais pas à la hauteur des films que je préfère dans le MCU.

Challenge Séries 2021

Le Caméléon, une série d’actualité, finalement (The Pretender, #03)

Rien de plus cette semaine. 

> Vus en 2021 

Charmed (2018) – S03E08

Épisode 8 – O, The Tangled Web – 17/20
L’épisode parvient assez bien à trouver son rythme et son équilibre malgré un nombre important de sous-intrigues qui se mêlent toutes en une toile solide. L’épisode porte bien son titre, et il était agréable à regarder parce qu’on sentait bien que tout avançait, à la fois à l’échelle de l’épisode et de la saison. Que demander de plus ? Ah oui, je sais : une meilleure première scène…

Spoilers

Macy passe une bien mauvaise journée au travail alors qu’Harry et Mel se confortent dans leurs préjugés. Quant à Abigail, elle a bien envie d’un petit barbecue.


You were about to turn Jordan into barbecue !

Oula, la série commence par un plan de Seattle digne de Grey’s avant de nous ramener dans le Shea Group. Cela faisait un moment qu’on n’avait plus de nouvelles d’eux, et ça me donne vraiment une impression d’une société de grands méchants. D’ailleurs, ça se confirme rapidement quand quelqu’un s’occupe de Macy, lui fait un sourire tout charmant et lui demande d’enregistrer son nom auprès de l’ascenseur à reconnaissance vocale. Les portes de l’ascenseur se ferment sur une Macy souriante et se rouvrent sur une Macy en larmes, accompagnée d’un filtre dégueulasse. Perturbant.

Et d’autant plus perturbant que l’épisode précédent se terminait sur un cliffhanger totalement oublié par cet épisode ? C’est étonnant.

Au QG, Macy a laissé sa place auprès d’Harry à Mel. J’ai découvert – on m’a dit pour être plus exact – que l’actrice était enceinte, donc maintenant, je ne vois plus que ça : elle est assise derrière une table qui cache bien son ventre et a un pull extra large pour bien commencer cet épisode et cacher ce qui doit être encore un tout petit baby bump. C’est rigolo.

Elle passe ensuite un portail avec Harry et se retrouve avec un bon gros manteau en pleine forêt. Allez savoir d’o sortent les bonnets, écharpes et vestes d’Harry et Mel. Ils utilisent en tout cas un sort pour tenter d’en connaître plus sur l’intrigue de cette saison.

En forêt, ils entendent une jeune femme hurler à la mort et se précipitent vers elle. Si elle est blessée, elle est aussi une être magique, comme la réaction allergique de Mel ne tarde pas à se manifester. Elle s’appelle Kira et n’attire absolument ma confiance à regarder Mel bizarrement quand elle dit être une Charmed Ones.

Kira étant blessée, Mel et Harry la ramènent au QG pour tenter de la guérir et surtout pour la tenir à distance de cette forêt. Ce n’est pas la meilleure des idées, je trouve, et Harry n’arrive bien sûr pas à guérir la femme.

Maggie a de son côté eu la bonne idée de s’attacher les cheveux, et ça lui va bien mieux, je trouve. On n’est pas là pour des avis sur le look des sœurs, alors je reprends la critique d’un épisode qui s’amuse à creuser la relation entre Maggie et Jordan. Cela ne semble pas brillant cette semaine, avec un test « psychologique » qui lui permet de déterminer le profil de Jordan et de vivre un moment gênant comme il faut quand le premier mot qui lui vient à l’esprit quand on lui parle d’amour est « perte ».

Voilà qui est fait. Il est forcé d’abandonner Maggie en cours de route à cause d’un coup de téléphone professionnel, alors Maggie se retrouve à demander à Macy de l’aider… mais celle-ci refuse. C’est étonnant, mais avec ce début d’épisode, on sait qu’il va se passer quelque chose. Et ça ne manque pas quand Maggie et Macy rencontrent Kira.

Comme elle semble être une sorcière attaquée par un démon, Macy s’énerve immédiatement après Abi, avant de se précipiter à l’action. Elle est bien orgueilleuse, d’un coup, la Macy. Maggie la suit évidemment après le portail qu’elle ouvre, et les voilà qui se retrouvent en forêt avec le même look qu’Harry et Mel plus tôt. Soit.

Maggie en profite pour interroger sa sœur pour son profil psychologique, et ça lui permet de commencer à creuser ce qui ne va pas avec Macy, ce qui est possible quand elle se met à parler du travail. Là-dessus, on se retrouve embarqué dans un flashback de Macy se retrouvant à devoir gérer un photoshoot au travail, alors que personne ne l’avait prévenue. En plus, la boss est hyper gênante à vouloir lui toucher les cheveux.

Ce n’est rien par rapport aux tenues léopard qu’on file à Macy, cela dit. Celle-ci refuse et profite de l’aide d’Ariel, la femme qui s’est chargée de l’accueillir, pour changer de tenue sans en avoir l’autorisation. La boss de Shea Group n’aime pas du tout l’idée par contre.

Dans le présent, Macy aperçoit une fumée dans la forêt, et elle se précipite alors, persuadée de pouvoir trouver un démon. Ce n’est pas le cas immédiatement, mais bien sûr, l’épisode cherche juste à gagner du temps avant de nous montrer que si, elles tombent sur une jeune femme au look de méchante. Je suis sûr qu’elle sera gentille. Je n’étais donc pas tellement surpris de découvrir qu’elle était une sorcière, mais ça changeait tout à l’intrigue du moment.

En parallèle, Harry et Mel continuent de s’occuper de Kira comme ils peuvent, mais ce n’est pas très efficace. Comme ils enchaînent les impasses avec Kira, Mel finit par s’énerver sérieusement après Abi. Elle qui prend toujours sa défense habituellement décide subitement d’aller s’attaquer à la démone pour qu’elle prenne enfin ses responsabilités d’être en charge du monde des démons. Le truc, c’est que sur place elle tombe sur Jordan mal en point face à Abigail.

Jordan ? Il est envoyé travailler auprès d’Abigail, bien évidemment. Tant mieux, je suis ravi de la retrouver dans cet épisode. Ce n’est toutefois pas le cas de Jordan : il doit récupérer la signature d’Abi, mais il ne peut pas partir tant qu’il n’a pas répondu à l’ensemble de ses questions sur ce qu’il s’est passé quand il a croisé sa sœur.

Evidemment, Abi en est toujours à chercher à résoudre son problème de forme démoniaque tentant de la tuer dans son sommeil, et elle garde Jordan prisonnier tant qu’il n’acceptera pas de la laisser voir tout ce qu’il s’est passé. Ben super. Il refuse bien sûr, ce qui énerve Abi, n’hésitant pas à se transformer en démon pour lui faire peur et avoir ce qu’elle souhaite.

Ce n’est pas super efficace pour autant, puisqu’elle est attaquée par Mel. Loin de s’occuper de Jordan, Mel se contente de se disputer avec Abi, menaçant même de la détruire pour de bon. Je ne suis pas convaincu qu’elle puisse avoir le pouvoir pour ça, mais on ne le saura pas, parce qu’Harry débarque pour les interrompre, ayant eu vent de ce qu’il se passait vraiment pour Kira : une simple lutte de pouvoir (politique) entre sorcières d’un même groupe.

Si Mel se sent un peu conne d’avoir aussitôt imaginé que seul un démon pouvait s’en être pris à Kira, elle est finalement très frustrée par la vérité et elle s’en prend quand même verbalement à Abi, assurant qu’elle ne peut être sauvée de toute manière. Elle se sert de Jordan comme argument, mais c’est de courte durée puisque Jordan finit par vouloir rester auprès d’Abi. Elle vient de menacer de le tuer, mais il a assez de peine pour elle et décide finalement de rester en sa compagnie.

Il lui donne même ce qu’elle veut, permettant de confirmer que, non, la sœur d’Abi n’a pas cherché à la tuer en lui jetant un mauvais sort. Abi est donc celle qui se fait mal toute seule, avec une force démoniaque qui cherche à la tuer… Franchement, c’est plutôt un bon signe si un démon cherche à tuer quelqu’un, non ?

Ce n’est pas comme ça qu’Abi le prend, pensant vraiment qu’elle ne pourra pas avoir de rédemption. Jordan la réconforte comme il peut, avec une petite sagesse qu’il tient de son propre repentir d’Afghanistan. Hein ? Franchement, ils nous réécrivent le personnage là, depuis quand a-t-il une telle sagesse ? Il nous laisse en tout cas Abi toute seule.

Du côté des Charmed Ones, l’intrigue n’est pas brillante : il faut régler les différents entre les sorcières, et ce n’est pas simple. Macy s’énerve après Kira quand celle-ci assure qu’elle a la vie simple et ne peut pas la comprendre, et sa réaction est une fois de plus disproportionnée. Si Harry veut logiquement suivre sa copine et tenter de comprendre ce qu’il se passe, c’est finalement Maggie qui s’y colle et la retrouve en train de faire un câlin à Ariel lui ayant rendu ses affaires.

Bon, à ce moment-là, on ne sait encore rien de ce qu’il s’est passé pour Macy, mais au moins, on sent que l’épisode avance avec Macy reconnaissant qu’elle ne va pas bien du tout. Dans le même genre, Mel et Harry se débrouillent pour réconcilier les deux sorcières qui se disputaient – une dispute vieille de plusieurs générations en fait. La dispute tourne autour de quelques pierres qu’une des sorcières possédait et que l’autre voulait récupérer… et c’est bien sûr là que la série nous ramène à son fil rouge de la saison.

Les pierres sont des runes arrachées à une cave magique qui intéresse grandement Mel et Harry. Ils font bien de s’y intéresser, parce qu’ils tombent ainsi sur la deuxième moitié de la tablette qu’il leur manquait. Ben super.

Un dernier flashback nous ramène à l’intrigue concernant Macy : elle s’est fait virer du Shea Group par la sécurité quand elle a refusé de faire la photo que sa boss voulait. Et elle a bien fait : la boss est une raciste de dingue qui se sert de Macy pour avoir une photo d’une personne de couleur devant des photos de pauvres enfants africains pour lutter contre la Malaria.

Quelle horreur. La série prend un chemin bien senti pour aborder le sujet du racisme, franchement, et je sens que cette Lori, la boss de Macy, va revenir à la charge dans de futurs épisodes. Bien évidemment, puisqu’elle va probablement avoir pour ambition de se débarrasser de Safe Space à présent.

Tout n’est pas si mal en cette fin d’épisode pour les sœurs, cependant : Maggie a pu avoir un délai supplémentaire pour son projet, Kira et Willow sont réconciliées et bien sûr, la fin d’épisode nous réunit les deux parties de la tablette en une seule. Y avait-il vraiment besoin d’un grand suspense et d’effets spéciaux pour cela ? Probablement pas. Mais allez, ça mettait du suspense là où il n’y en avait pas besoin.