Stats de la semaine #30

Salut les sériephiles,

Il s’est remis à pleuvoir et j’ai un nouvel ordinateur… A priori, plus rien ne devrait m’arrêter dans mes visionnages de séries, pas vrai ? C’est sans compter sur mon irrépressible envie, depuis hier, de faire le ménage et le tri dans tout mon bazar afin de commencer à préparer sereinement la rentrée prochaine. Si, si. J’essaie de me calmer et je compte bien me prendre une vraie journée de pause à un moment, je vous rassure.

En attendant, le blog continue de tourner au ralenti avec autant de critiques en un mois qu’en une semaine habituellement. Je ne sais pas trop ce qu’il m’arrive, on accusera la vieillesse… Ou on accusera les séries d’être moins prenantes, peut-être. Je veux dire, ça a beau me manquer, je suis moins dedans en ce moment et il faut toujours s’écouter, non ?

Et puis, je ne doute pas qu’une fois le bouton play activé, ça me remettra à fond dans les fins de saisons pas encore terminées ! Bref, voilà pour les petites news de mon côté. Quant aux stats, eh bien, c’est ci-dessous, comme d’habitude !

Les articles les + lus de la semaine : 

 

Lexique – Une inversion des deux premiers dans le top de la semaine, c’est le seul changement visible au cours des sept derniers jours ! Assez dingue, ma foi. Côté ship, eh bien, content de la tournure des événements dans Charmed ! 82 vues

Atypical – Je ne sais toujours pas quand trouver le temps de regarder la saison 4, mais en tout cas, la saison 3 a continué d’attirer pas mal de monde… Mais moins quand même que la semaine dernière. Vite, il va me falloir une autre série pour compenser mes stats :’) 80 vues

Marvel – Cette fois-ci, c’est une surprise : l’article continue d’attirer énormément de lecteurs par rapport aux autres du blog, alors que Black Widow ne fait plus tellement couler d’encre ces dernières semaines, je trouve ! Et en plus, ce résumé n’est pas forcément utile avant d’aller voir le film, je pense. 77 vues

Lost – Et ça continue encore et encore pour cet article qui va vraiment être mon coup de tête le plus rentable de l’année, je crois ! Au moins, je prêche la bonne parole et peut-être que certains repartiront avec une vision plus précise de ce qu’était censée être cette fin, loin des rumeurs et incompréhensions qui suivirent la diffusion. 73 vues

Euphoria – Une petite vue en moins cette semaine ! C’est la seule différence pour cet article qui reste au sommet des vues du blog. On notera que Zendaya a donné cette semaine une interview promettant une saison 2 douloureuse à regarder. C’est vrai qu’en saison 1, on s’éclatait à fond ! Pressé de la voir quand même, par contre. 67 vues

Bingo Séries – Ce fort taux de vues sur l’article a fini par me faire prendre conscience que j’avais totalement oublié de l’épingler à la page d’accueil. C’est désormais chose faite, donc j’imagine que cet article risque de quitter le top la semaine prochaine. Nous verrons bien ce qu’il en sera… 64 vues


Un an pile poil après la sortie de cette chanson, Misterwives propose une prise alternative très sympathique aux sonorités un brin estivale dans ma tête. J’adore, tout simplement.


Alors que ma panne de séries semble se prolonger sans fin, c’est toujours un plaisir de constater que ce n’est pas le cas chez les autres, qui parviennent à continuer les visionnages comme si de rien n’était.

Un grand bravo donc à Kevin qui vient de finir la grille de Bingo Séries hier soir… quand j’en suis toujours à cinq points, je crois.


tous les avatars morts korra

Charmant comme recherche, ça, dis donc. Je me dis parfois que ce qui mène au blog est un brin flippant… Mais ça pourrait être pire, cette semaine, je sais.

 

The Legend of Korra (S01)

Salut les sériephiles, Je suis fatigué ! Il est quasiment minuit, alors pardonnez mon absence de relecture (pour une fois que j’ai une excuse, j’en profite). Je viens aujourd’hui pour vous parler de mon visionnage de la saison 1 de La Légende de Korra, qui a eu lieu sur un coup de tête – et qui… Plus


Quelques infos-clés :

  • 17 articles publiés la semaine dernière, ce n’est pas si mal en vrai (+10)
  • +7 épisodes critiqués sur le blog
  • 21 commentaires échangés ensemble (-5, on sent que je ne suis pas le seul en vacances là)
  • La performance de la semaine est… Madeleine Mantock
  • La saison 3 de Charmed s’en va donc sur un cliffhanger bien triste et répétant l’Histoire. C’est parfaitement inattendu !

Trois autres saisons qui cartonnent :

Colony – Si Atypical perd de la vitesse, celle-ci en regagne brutalement… sans que je ne m’explique pourquoi, je dois bien l’avouer. Je pense que c’est encore et toujours une affaire d’algorithme qui met en avant les articles les plus lus.

Loki – Je dois bien avouer qu’avec le retard de visionnage, je ne m’attendais pas à ce que la série fasse des éclats sur le blog… mais tout de même, je trouve que les séries Marvel ont du mal à s’imposer ici. Genre, là, les résultats sont bons, mais j’ai publié quatre articles dessus quoi, donc heureusement !

Charmed – Je n’ai vu les deux derniers épisodes de cette saison qu’hier matin, mais il n’y a pas à dire, ils ont fait leur petit effet et attiré bien des lecteurs… Pas étonnant vu ce qu’il s’y passe, cela dit. J’ai hâte de voir ce que nous réservera la saison 4 désormais !


Et avant de partir, ne manquez pas…

Il y a eu un petit événement au cinéma la semaine dernière, tout de même !

J’ai tout oublié de Kaamelott, bordel

Salut les sériephiles, Il faudrait théoriquement que je profite de l’article du jour pour faire le point sur mes derniers coups, comme en chaque milieu de mois, mais la vérité, c’est que sur un coup de tête, j’ai réservé une place pour aller voir Kaamelott au cinéma en avant-première. C’est l’avantage de vivre à deux minutes à pied d’un cinéma qui ne passe que de la VF – quand un film en VF sort, on peut aller le voir sans que ce ne soit trop prise de…

Cliquez pour lire la suite de cet article

Kaamelott Premier Volet ? Juste ce que j’en attendais.

Salut les cinéphiles, J’ai encore failli oublier de publier mon article du jour, dis-donc. Pas faute de savoir quoi raconter aujourd’hui pourtant. En effet, j’ai sur un coup de tête décidé hier soir d’aller voir le film Kaamelott, comme vous le savez, puisque j’en parlais dans l’article d’hier. Alors, verdict ? Ma foi, c’est exactement ce que j’en attendais. Il faut comprendre par-là que je n’ai pas surkiffé comme beaucoup, mais je n’ai pas détesté non plus. Le film associe parfaitement les ambitions scénaristiques des deux dernières…

Cliquez pour lire la suite de cet article

Bonne semaine à tous !

 

Vus ces dernières semaines (#28-30)

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Le mois de Juillet n’a, comme prévu, pas été très riche en séries. J’en ai oublié de faire le point sur ce que j’avais vu…

Jeudi

Gossip Girl – S01E01 – Just Another Girl on the MTA – 16/20
Il y a plaisir à retrouver la voix de Kristen Bell et Gossip Girl, c’est indéniable. L’angle d’attaque choisi sur son identité est intéressant, ce premier épisode dense et plutôt prenant, mais cela n’empêche pas le reboot de souvent manquer d’envergure ou crédibilité. La série se cherche encore, tout simplement, et c’est particulièrement visible à travers les jeux d’une grande partie des acteurs, qui ne savent pas encore ce qu’ils font là. Après, c’est toujours aussi voyeuriste et ridiculement amusant comme concept : le potentiel est là.
In the dark – S03E03 – Somewhere Over the Border – 19/20
Ce n’est pas du l’épisode auquel je m’attendais après les rebondissements de la semaine dernière et je crise tout simplement de ne pas pouvoir découvrir la suite immédiatement. C’était génial, comme bien souvent, avec un épisode qui aurait pu être long vu son idée de départ, mais qui, à mon sens, fonctionne parfaitement ainsi. C’était immersif.
In the dark – S03E04 – Safe and Sound – 17/20 
C’est dingue comme les situations présentées par la série n’ont absolument rien de crédibles, mais paraissent toujours hyper réalistes dans leur exécution. C’est bien simple, tout s’enchaîne de manière fluide et donne l’impression que ça pourrait parfaitement arriver, même si on sait bien que non. La série est bien aidée par ses personnages et les interactions toujours propices, cela dit.
In the dark – S03E05 – Planes, Trains and Automobiles – 17/20 
C’est effectivement un bon titre d’épisode, ma foi, et ça résume bien à quel point la série a la bougeotte cette saison. La bougeotte, oui, mais elle ne perd jamais une seule seconde de vue ses objectifs. L’intrigue se développe selon un fil bien naturel et est captivante de bout en bout. En fait, je n’ai pas vu passer cet épisode, ni le précédent. Dommage, j’ai une semaine à attendre pour la suite maintenant !

Samedi

Charmed – S03E17 – The Storm Before the Calm – 16/20
Je n’ai pas particulièrement accroché à la division des intrigues de cet avant-dernier épisode de la saison. Tout va très vite et ça manque souvent de vraie logique entre les différentes parties de l’épisode. On passe d’un sujet à l’autre en nous vendant des liens qui ne sont pas vraiment là, je trouve. Après, ça reste un bon moment à passer et ça nous dirige vers une fin que j’ai hâte de découvrir.
Charmed – S03E18 – I Dreamed a Dream… – 19/20
Je ne peux pas mettre 20 parce que je reste bien frustré par la tournure des événements et parce que je n’ai pas aimé la dernière scène de cet épisode, mais autrement, c’est une jolie prouesse d’écriture que cet épisode qui nous prépare comme il peut pour ce à quoi nous n’étions pas préparés du tout. Curieux de voir à quoi ressemblera la saison 4 désormais.

Dimanche

Evil – S02E04 – E is for Elevator – 19/20
Ah oui, c’est marrant cet épisode peu de temps après avoir eu une conversation dans le podcast sur les ascenseurs. Définitivement, il va falloir privilégier les escaliers désormais, parce que cet épisode fonctionne plutôt pas mal du côté de l’angoisse qu’il met en place. J’aime aussi qu’il nous entretienne dans le doute, même si la santé mentale de nos personnages est de plus en plus affectée par tout ce qu’ils voient.

Rattrapage

Loki – S01E01 – Glorious Purpose – 16/20 
Eh bien… Je m’attendais à beaucoup plus ambitieux et audacieux comme scénario pour cette série. J’ai beaucoup aimé l’épisode, mais je ne suis pas sur un coup de cœur comme avec WandaVision. Je crois que j’en attendais trop et que j’attendais quelque chose de bien différent. Là, c’était très bavard comme premier épisode. Il y a beaucoup de bons moments et une intrigue qui va être intéressante à suivre, mais c’est aussi, bizarrement, très convenu dans les enjeux et la réalisation pour le moment.
Loki – S01E02 – The Variant – 18/20 
C’est un épisode déjà bien plus captivant et convaincant, parce que cette fois, nous découvrons vraiment les enjeux de cette (trop courte – elle sera trop courte !) saison. Le suspense est bon, les révélations fonctionnent et la fin d’épisode donne enfin envie de ne pas aller se coucher. Et ça tombe bien : j’ai terminé l’épisode à minuit et sans ça, j’aurais été me coucher. Là, j’ai juste enchaîné sur le trois pour avoir plus de réponses.
Loki – S01E03 – Lamentis – 19/20 
Les bavardages de la série continuent bien sûr dans cet épisode, mais cette fois-ci, Loki a en effet un interlocuteur à la hauteur pour que ce soit pleinement prenant. L’épisode n’est qu’un énorme détour qui prend son temps – et le nôtre avec – mais il possède les meilleures scènes d’action de la saison pour le moment, énormément d’humour et de vraies avancées dans la réflexion. Et puis, il est très LGBT sans en faire tout un foin pour autant ; et c’est parfait comme ça !

Challenge Séries 2021

Suits – S08E11 – Rocky 8 – 16/20
C’est fou cette série : cela fait un an que je n’ai plus vu d’épisode mais je ne suis absolument pas perdu devant cette reprise. C’est même pire que ça, je suis tellement comme un poisson dans l’eau face à cet épisode que j’ai passé quelques minutes à être persuadé d’avoir déjà vu l’épisode. Et pourtant non. C’est prévisible comme tout, on sait à quoi s’attendre avec Suits… mais c’est peut-être ça qui en fait sa force et son succès après tout.

J’ai aussi vu huit épisodes et un prime de Plus belle la vie datant de décembre 2020, parce que pourquoi pas… 

> Vus en 2021 

In the Dark – S03E05

Épisode 5 – Planes, Trains and Automobiles – 17/20 
C’est effectivement un bon titre d’épisode, ma foi, et ça résume bien à quel point la série a la bougeotte cette saison. La bougeotte, oui, mais elle ne perd jamais une seule seconde de vue ses objectifs. L’intrigue se développe selon un fil bien naturel et est captivante de bout en bout. En fait, je n’ai pas vu passer cet épisode, ni le précédent. Dommage, j’ai une semaine à attendre pour la suite maintenant ! 

Spoilers 

Murphy fait appel à Josh pour lui venir en aide et libérer Jess, mais celui-ci n’offre pas ses services gratuitement. Loin de là, même. 

I am not into Murphy. 

La série reprend exactement là où l’épisode précédent s’est arrêté : Josh prévient Gene de l’appel qu’il reçoit de Murphy et ça lui donne bien du pouvoir sur Murphy, l’air de rien. Il est en position de force avec elle et il le sait, alors il en profite : il passe un deal qui lui permet de récupérer les quatre fugitifs, la drogue à l’arcade et passer pour un véritable héros. 

Bon, après, avec cette série, on se doute bien que ça ne se passera pas si simplement, surtout que Max est loin d’avoir donné son accord. Felix fait ce qu’il peut pour le retrouver alors que Murphy s’inquiète surtout de savoir si Darnell et Tray sont en danger avec la descende de flics à l’Arcade. Ce n’est pas le cas, pas directement, mais Tray s’inquiète tout de même de ce qui est en train de se passer. C’est assez logique après tout, parce que c’est son revenu ce trafic de drogue, et tout va finir chez les flics. 

En tout cas, Darnell et Tray acceptent malgré tout ce qu’il se passe et se mettent eux aussi à la recherche de Max. Pas évident de retrouver un Kyle Green dans tout le Canada. Ils finissent toutefois par le faire, mais le nouveau patron de Max refuse de le balancer. Il le fait par défaut, avec son attitude pas très discrète, et ça nous motive aussitôt Murphy et Felix à se lancer dans huit heures de route, rien que ça. 

Après l’avantage d’une série, c’est que ça permet d’évacuer les huit heures bien rapidement. Felix, Murphy, Tray et Darnell arrivent bien vite dans ce diner à l’ambiance de Noël où Doug, un ami de lycée de Max, accepte finalement de leur donner le numéro de Max. Lui est déjà en train de refaire sa vie pépère avec une nouvelle copine, alors l’appel le déphase un peu. Le pauvre. Pour Jess, il est tout de même bien obligé de se rendre. 

C’est là qu’on voit que les scénaristes avaient réfléchi à ce plan : pour Jess, tous les personnages sont prêts à tout. Il faut encore attendre le train menant à Max maintenant, et Felix le fait en parlant avec Murphy du fait qu’il est un énorme loser et que la prison va être compliquée pour lui. C’est assez fou cette prise de conscience de sa part, mais c’est aussi une bonne chose, parce que ça permet à Murphy de le rassurer sur ses performances sexuelles. Cela m’a fait rire. 

Le problème de cette scène, c’est que Murphy ne fait pas attention à ce qu’il se passe avec Tray : ce dernier appelle un de ses potes de l’arcade, avec une forte ambition de prendre la tête du trafic de drogue. Rien que ça. Oh, je t’aimais bien Tray, c’est triste.  

Personne ne se méfie de lui, ni Felix et Darnell qui se font un aparté dans le wagon-bar, ni Murphy qui se fait un aparté avec une Jess dans sa tête pressée d’aller en prison pour être plus en sécurité. Perturbée par tout ça, Murphy décide alors de papoter avec Tray, l’empêchant ainsi d’organiser sa trahison, même si bien sûr, ça, elle ne le sait pas. 

Darnell et Felix ? Bien sûr que la série nous les rapproche : Felix décide de se bourrer la gueule tant qu’il le peut encore. Et c’est super drôle : il prend ainsi conscience qu’il est à fond sur Murphy et que son compliment n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Il décide donc d’aller revoir Murphy, sur les conseils de Darnell, pour coucher avec elle, parce qu’elle était prête à le refaire avec lui à un moment où elle aurait vraiment envie de coucher.  

Pas de bol pour Felix, Murphy est déjà en train de coucher, du coup, mais avec Tray. J’ai éclaté de rire, mais c’est super triste pour Felix en vrai. En tout cas, la série prend son temps pour nous montrer tout ce qu’il se passe dans le train, surtout pour une série qui a passé huit heures de voiture sous silence.  

Pendant ce temps, au commissariat, on découvre que Josh et Gene aussi se sont trop avancés : le commissaire est loin d’approuver la descente sur l’Arcade… surtout lorsqu’il apprend que le but est de récupérer Murphy. Evidemment, il continue d’espérer que Murphy restera loin des États-Unis. Gene en veut clairement à Josh d’avoir parlé de Murphy au commissaire, mais il ne se démonte pas et demande conseil à son ancienne collègue, qu’il drague de plus en plus. Enfin, ce n’est peut-être que moi, mais bon. 

De son côté, Jess, la vraie à l’Arcade, reste en pleine grève de la faim, mais ça lui permet de sympathiser avec Alex, sa geôlière très sexy. Bon, disons que c’est Alex qui sympathise à lui raconter sa vie, mais bon, on voit bien ça nous mènera tout ça. Cela lui permettra probablement de venir en aide à Jess au moment de l’assaut, surtout qu’elle ne semble d’accord avec le traitement que Josiah lui inflige. 

Cela permet à Jess de jouer avec elle sur la corde sensible, et c’est plutôt efficace, à vrai dire. Jess lui demande donc d’essayer de faire en sorte qu’elle survive, et c’est mieux que rien. La pauvre Alex, ça la met dans une sale position quand même. Oui, parce qu’en parallèle, on apprend que Josiah souhaite mettre à mort Jess à 21h. 

Alex essaie tout de même de lui sauver la vie, mais ça se retourne contre elle, puisqu’elle est réaffectée à une autre mission où elle ne pourra pas gagner assez d’argent pour assurer pour sa petite sœur. La pauvre. Et ça met à mal le plan de Jess, en plus, parce qu’elle avait clairement prévu de s’échapper grâce à Alex, c’est évident. Ce n’est peut-être pas vain : Alex est obligée de retourner au travail parce qu’elle a oublié une autorisation de sortie pour sa sœur. 

Et ça tombe bien, ça lui permettra d’être au bon (ou mauvais ?) endroit au bon (ou mauvais ?) moment. En attendant, tous nos héros se retrouvent. Max est toujours aussi cassant avec Murphy, surtout quand il se rend compte que Murphy bosse avec Josh, mais il l’est aussi avec Tray quand il comprend (bien vite) qu’il a couché avec Murphy, bien aidé par Felix qui balance tout pour ne pas être dans les suspicions de Max. 

C’était marrant à voir, et en même temps un peu triste : Max met en garde Tray des manipulations de Murphy et c’est triste parce qu’il a raison. C’est triste aussi parce que ça remotive Tray à voler de la drogue à l’Arcane pour prendre le lead ensuite. Et cela met en danger le plan de nos héros, qui découvrent en arrivant au rendez-vous avec Josh et Gene qu’ils n’ont pas de mandat. 

C’est donc parti pour une fin d’épisode pleine de stress : on découvre ainsi que Gene place un GPS sur la voiture de Murphy qui doit se rendre à l’Arcane. Là-bas, les choses tournent plutôt mal par rapport à ce qui est prévu : en effet, Alex découvre que le pote de Tray est en train de voler de la drogue. Loin de vouloir être impliquée là-dedans, elle se barre, suivie par le pote. Les deux se retrouvent alors coincés à l’extérieur de la salle de jeux. 

Si le pote se barre, Alex fait exactement ce qu’il ne fallait surtout pas qu’elle fasse : elle prévient Josiah de la descente à venir des flics. Ce pauvre Josiah s’amusait pourtant bien à la messe de Noël… C’est là-dessus que l’épisode se termine : un sympathique chant qui nous accompagne alors que nous voyons l’homme chargé d’exécuter Jess rentrer dans l’Arcane sous les yeux discrets d’Alex, puis Murphy, Felix et Max qui arrivent devant la salle de jeux complètement en flammes. 

Bon, je ne m’inquiète pas trop pour Jess en vrai, mais j’ai hâte de connaître la suite maintenant ! 

In the Dark – S03E04

Épisode 4 – Safe and Sound – 17/20 
C’est dingue comme les situations présentées par la série n’ont absolument rien de crédibles, mais paraissent toujours hyper réalistes dans leur exécution. C’est bien simple, tout s’enchaîne de manière fluide et donne l’impression que ça pourrait parfaitement arriver, même si on sait bien que non. La série est bien aidée par ses personnages et les interactions toujours propices, cela dit. 

Spoilers 

Darnell est chargé par Josiah de retrouver l’argent que le dealer pense embarqué par Murphy et ses amis. 

This is stupid. I’m gonna need a break. 

J’espérais revoir Michael dans la série, mais je ne pensais pas que ce serait si vite ! Dès la première scène, nous le voyons donc tenter d’appeler Darnell. C’est intéressant, parce que celui-ci ne connaît pas Lori Benson… mais j’imagine bien que Michael ne se découragera pas si vite. Quant à Darnell, il est vite rappelé par Josiah pour une nouvelle mission qu’il n’aura pas le choix de faire : récupérer l’argent de Nia volée à ses yeux par Murphy et ses amis. Ce n’est pas le cas, mais Josiah ne peut le savoir. Quant à la mission de Darnell, s’il ne la fait pas, Jess sera tout simplement tuée, parce qu’elle est dans le sous-sol du dealer de drogue. Oh crap. 

Dévastée par tout ce qu’il se passe, il est assez logique qu’elle refuse de manger alors que Darnell se débrouille comme il peut pour retrouver la piste de Murphy. Comme il est celui qui lui a donné le contact pour les faux papiers, il apprend assez vite qu’elle s’appelle désormais Lori Benson désormais. 

Assez vite, il apprend où en est Murphy et donne donc le change auprès d’Josiah. Ainsi, il peut se rendre au Canada rapidement pour retrouver Murphy sur le bord de la route. De là, il espère avoir accès à Felix et récupérer l’argent de Nia. Rien que ça. En effet, Felix a les numéros de comptes en banque de Nia et Darnell a les mots de passe. 

Tout ça c’est facile sur le papier, mais en pratique, c’est quand même assez dingue qu’ils arrivent assez vite à retrouver Murphy… mais alors Felix ? Il y a du boulot. J’aime bien, en tout cas, comment c’est fluide pour Murphy d’être sauvée par Darnell et son « boy » dont j’ai oublié le prénom (Tray ?). Le plan est présenté de manière simple et efficace, ce qui fait qu’elle récupère assez vite son portable des mains de Michael à qui elle pardonne.  

Après tout, il a réussi à se rattraper et à lui fournir un téléphone en état de marche, cette fois… mais bon. Dans tout ça, on oublie légèrement que Murphy est recherchée par la police, hein, mais bon, elle n’est plus accompagnée de ses amis habituels, ça ne doit pas aider les flics ? Elle est pourtant la plus repérable. 

Son téléphone récupéré, Murphy se retrouve à appeler Felix en boucle… Ce dernier a déjà trouvé un emploi, comme mascotte d’un fast-food. Le ridicule ne tue pas après tout. Il est tout content d’avoir des nouvelles de Murphy, espérant clairement qu’elle l’appelle suite à leur nuit torride, mais ce n’est évidemment pas le cas. Il me fait de la peine, le pauvre. 

En tout cas, il retrouve assez vite Murphy, Darnell et Tray dans une chambre d’hôtel où il se comporte vraiment comme le pire des imbéciles. J’adore ce personnage, c’est tellement un boulet. Felix en profite aussi pour mettre son argent dans le coffre-fort quand Darnell et Tray ne sont plus là, avant de se rendre à la bibliothèque municipale pour hacker le compte de Nia. 

Le seul problème, c’est que quand ils y arrivent, ils se rendent compte que Nia n’avait plus d’argent : elle est en négatif. Tray est tellement dépité que cette fois, il décide d’abandonner Darnell, le laissant seul avec Felix qui s’en veut d’avoir été paternaliste et un poil raciste avec Darnell. Sans même s’en rendre compte sur le moment. 

De son côté, Murphy se retrouve seule dans une chambre d’hôtel à se bourrer la gueule et à imaginer que Jess est avec elle. Je n’aime pas ces scènes, ça ne me dit rien qui vaille pour la suite. Le petit tête-à-tête imaginaire est toutefois interrompu par ce déserteur de Tray qui repasse par le motel pour expliquer à Murphy ce qu’il se passe. Cette dernière n’a pas tellement de difficultés à le convaincre de lui venir en aide malgré son envie de se barrer loin de tout ce merdier. 

C’est du pur Murphy, elle est trop forte. Son plan magique ? Utiliser les deux mille dollars de Felix dans le coffre-fort pour aller tout jouer au casino.   

Ils commencent par gagner, ce qui les met en confiance, surtout quand ils se mettent à boire de l’alcool. Que font ces débiles ensuite ? Ils misent tout sur la même partie, et ils perdent tout l’argent. Tray envisage à nouveau de se barrer, jusqu’à ce que Murphy lui propose de voler l’argent d’un autre joueur.  

Un peu de drague efficace de la part de Murphy et hop, tout semble en place pour que Tray vole l’argent sur le parking… Sauf que le client du casino réside lui aussi dans le motel – qui est plutôt un hôtel d’ailleurs. C’est loin d’être un problème pour Murphy qui devient une espionne de dingue : elle entend que le code du coffre-fort est quatre fois le même chiffre et se débrouille rapidement pour communiquer l’information à Tray. 

Son plan est hyper efficace, l’air de rien : en deux temps trois mouvements, elle se retrouve sous la douche avec le richissime client du casino pendant que Tray vole tout ce qui se trouve dans le coffre-fort. Malheureusement, il n’est pas si évident que ça de vendre son corps et Murphy ne parvient pas à coucher avec le client – le sexe sous la douche lui rappelant trop Max. Le moment qui suit est gênant, voire flippant, mais le type finit par comprendre qu’elle ne veut vraiment pas faire l’amour. 

Il a alors la bonne réaction pour un connard en train de tromper sa femme, à savoir qu’il ne la viole pas. Le problème, c’est que ça lui permet de constater bien vite que l’argent n’est plus là. Il s’en prend logiquement à Murphy, mais celle-ci est portégée de justesse par Tray. Il est sacrément doué Tray, en plus, parce qu’il nous met KO le riche client en dix secondes et il aide Murphy à s’enfuir par les escaliers. 

Ils sont certes poursuivis par le client du motel, mais ils s’en sortent à peu près indemnes, contre toute attente. Leur voiture va quand même être rapidement repérée par les flics, en vrai, mais bon, ce sont des criminels en plein apprentissage. Et puis, ils sont toujours plus malins que Felix. En effet, ce dernier se débrouille pour se faire remarquer à la bibliothèque lorsque la bibliothécaire joue aux racistes avec Darnell. Il tape un tel scandale que la police est finalement appelée… Putain, il est le pire des fugitifs. 

Le problème, c’est que pendant ce temps, Gene et Josh continuent aussi de mener l’enquête et découvrent que Murphy est passée par un motel où elle a réussi à passer pour la réceptionniste auprès d’un flic un peu concon. C’était plutôt marrant comme scène, mais le problème, c’est qu’ils sont plutôt bons : tout ça les mène au motel de l’épisode 2 où Gene et Josh découvrent la fausse identité de Felix, Gordon Howard.  

C’est terrible comme j’ai rigolé de la réaction de la vraie réceptionniste découvrant qu’elle a couché avec deux criminels. Pour en revenir à Felix, celui-ci est presque arrêté par les flics, donc, mais heureusement, Murphy et Tray arrivent à temps pour négocier avec le flic chargé de l’arrestation. Tray n’est pas des plus malins à montrer tout le sac avec l’argent, parce qu’il va de soi que le policier se laisse corrompre… avec l’ensemble de l’argent. 

Tant pis pour Jess. Nos héros sont donc libres, mais l’identité de Gordon définitivement corrompue. Reste alors à régler le problème pour Jess, ce qui fait que Murphy se décide à contacter Josh pour obtenir son aide en échange de sa coopération.