2021 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles,

Vous savez quoi ? Je me rends compte que, comme j’ai décalé cet article, j’ai totalement oublié de… fêter l’anniversaire du blog ! Eh oui, l’air de rien, le 3 janvier 2022, on fêtait la sixième année d’activité du blog. En âge séries, ça nous fait donc six saisons, alors je deviens un rare survivant à ne pas avoir été encore annulé par un network. Allez savoir, WordPress le fera peut-être à un moment. En attendant, merci à vous d’être encore là à me lire après six ans, ou alors juste après ces six lignes si vous venez de découvrir le blog. Peu importe, merci !

En tout cas, comme chaque année, je vous propose de faire à nouveau un petit tour des douze derniers mois, histoire de se remémorer cette année qui vient de se terminer.

Voir aussi : 2020 sur Just One More Episode

500 copie

Janvier

L’image accompagnant les articles du mois de janvier venait de la saison 1 de la très vite oubliée neXt. Avec sa neige, elle me paraissait parfaite pour cette période… mais la neige était aussi contrastée par une explosion qui symbolisait parfaitement la pagaille dans les protocoles sanitaires et décisions discutables concernant la pandémie. Lalala, pas de politique ici.

Il y a un an, l’année commençait par des retours en pagaille pour mes séries – et à vrai dire, c’est encore le cas cette année, même si je suis un brin en retard dans mes visionnages. Le mois de janvier a été marqué par de très bons visionnages, et c’était vraiment une bonne période pour ma sériephilie, entre le Challenge Séries (j’y croyais) qui commençait bien avec La Légende de Korra et 9-1-1 Lone Star ou l’arrivée plus qu’attendue de WandaVision. Oui, il y a un an, j’étais en plein manque de Marvel et je m’apprêtais à retrouver avec plus de plaisir que je ne l’imaginais cet univers. Et bien sûr, avec la neige qui avait fini par tomber (purée, on en est loin pour le moment cette année), le nombre de vues sur le blog avait pas mal augmenté.

500 copie

Février

Coup de cœur pour 9-1-1 Lone Star et image parfaite pour la St Valentin ce couple un peu flou. L’aurez-vous reconnu, cela dit ?

Comme souvent, février a débuté sur la nuit des livres Harry Potter, même si avec le coronavirus, cette édition était un peu particulière. Je ne sais pas vraiment ce que ça va pouvoir donner cette année, d’ailleurs, il faut que je commence à me renseigner. Si j’ai pu fêter mon anniversaire comme il se doit, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ce mois : on a eu droit au Whedongate bien sûr et Syfy France m’avait envoyé en avance un épisode de Resident Alien, mais à part ça, je ne sais plus trop ce qu’il y avait de marquant. Probablement rien ? (Désolé, The Outpost).

500 copie

Mars

Si je ne m’abuse, il s’agit ici d’une capture d’écran d’un épisode de Strike, plus d’un an après. C’était hyper printanier et ça ressemble un peu à certaines promenades en forêt que j’ai pu faire en mars, alors je trouve que c’était une bonne idée de ma part d’aller chercher dans mes archives. Oui, écoutez, je me jette des fleurs aujourd’hui, j’ai oublié mon anniversaire de blog, j’ai le droit.

Après WandaVision et mon énorme coup de cœur, c’était au tour de Falcon & Winter Soldier de débarquer dans ma vie. Leur arrivée a confirmé que Marvel Studios était au pic de sa créativité et fournissait des séries de qualité supérieure, même si je n’aimais pas trop le genre de cette série. En parallèle, je regardais Walker en même temps, et je me décidais donc à reprendre de plus en plus de séries procédurales… Pas étonnant que ce soit un succès pour Marvel à côté de ça. Et malgré un WESéries et la saison 3 de Korra, le blog commençait à perdre sacrément en vitesse avec de moins en moins de vues. Le couvre-feu abusait légèrement de ma santé mentale, aussi, je crois.

500 copie

Avril

Image provenant de l’excellente Debris, partie trop tôt, avec un filtre vert pour correspondre aux couleurs du blog sur ce mois d’avril. Je trouve qu’elle exprimait parfaitement l’enfermement d’un nouveau confinement… et la liberté des dix kilomètres permettant de se mettre au vert.

J’avais terminé mars par une fermeture de mon collège pour une semaine. Deux jours après réouverture, nous étions reconfinés pour la troisième fois. Quand j’y pense, on a été reconfiné pour le 1er avril, tout de même. C’est à l’image de ce mois de toute manière, c’était un énorme poisson à lui tout seul : j’y ai repris la catastrophique saison 3 de Manifest (que je me traîne depuis sans la finir), j’y ai regardé The Wilds d’un œil sacrément distrait et la seule chose positive pour sauver le mois fut finalement l’arrivée de la dernière saison de Younger. Malheureusement, celle-ci n’était pas non plus à la hauteur de mes espérances et a été un peu bâclée.

500 copie

Mai

Le soleil revient et je misais beaucoup sur le retour de Kelsey et Liza dans ma vie pour ensoleiller aussi mes visionnages de séries. La toute fin de Younger ne fut pas ce que j’en espérais, mais j’étais content de passer mon mois de mai à penser à elle avec cette couverture des articles du jour.

Fais ce qu’il te plaît ? Je ne sais pas trop, c’est le mois où on a commencé Hollywood Girls avec l’équipe de 42 minutes. L’air de rien, le podcast a continué son bout de chemin tout au long de 2021, et ça me rend plutôt heureux : on a pu fixer plein de rendez-vous pour des épisodes et des bons moments entre nous. Autrement, ce mois de mai a été plutôt mouvementé du côté de la vie hors-série : le vaccin covid a enfin débarqué et donné l’espoir de la fin du couvre-feu (vraiment, on a trop vite oublié cette période merdique), l’Eurovision était géniale et surtout, surtout, je retournais enfin au cinéma, pour la première fois depuis le début de la pandémie. Oh, ce n’était pas pour un film exceptionnel, mais ce n’est pas grave, c’était un plaisir. Côté séries, sinon, le blog a connu un pic de fréquentations de fin de saisons, j’ai découvert une série du Ramadan et Lucifer est revenu… sans que je ne sois au rendez-vous.

500 copie

Juin

Zoey était de retour, mais ce n’est pas pour autant que la vie était excitante. Cette photo un brin ensoleillée, mais pas trop, comme la météo du mois de juin, avec un personnage qui est à mi-chemin entre l’ennui et la rêverie exprimait parfaitement mon mood du mois de juin.

Après le pic de vues du mois de mai et avec toutes les fins de saison, je me suis retrouvé à… ne plus regarder énormément de séries. De mémoire, c’est aussi là que j’ai raté la sortie de Loki, allez savoir pourquoi. Si Evil et In the Dark ont pu reprendre et marquer mon été, je constate que ça a commencé à déconner parce que je ne trouvais plus de séries me faisant vraiment plaisir. Mes séries préférées étant terminées, ce n’est pas si étonnant. En parallèle, j’ai repris un peu plus la lecture avec l’arrivée des beaux jours, le cinéma d’animation me ravissait en-dehors du cinéma avec Raya ou surtout Les Mitchell et côté pro… je m’apprêtais à dire au revoir à un établissement que j’aimais beaucoup. Encore. L’air de rien, ça chahute pas mal et ça explique aussi la baisse de visionnage séries.

500 copie

Juillet

Je n’ai pas noté d’où venait l’image de ce mois-ci et j’ai un gros doute… A priori, je pense que je suis sorti de mes habitudes où je prends une photo d’un épisode vu récemment, à défaut d’avoir vu des épisodes récemment. Je pense bien que ça vient tout droit d’Euphoria cette capture, non ? En tout cas, coucher de soleil et mer, c’était parfait pour l’été.

Très peu de séries et très peu de vues sur le blog ce mois-là, et ça a marqué durablement parce que l’algorithme a commencé à me bouder et n’a pas encore fini de le faire depuis. Certes, il y a bien eu la sortie de Black Widow pour me remotiver, mais la vérité, c’est que ce fut un mois marathon avec deux mariages en une seule semaine, quelques jours sans connexion internet et beaucoup de projets à mener de front dans ma vie personnelle. Après avoir attendu plusieurs mois de pouvoir me poser en juillet pour voir des séries… c’était un comble. C’est là aussi que j’ai commencé à m’éloigner du Bingo Séries, un comble puisque je continue de vous proposer des grilles.

500 copie

Août

Détour par la plage, mais tout habillé parce que la météo ne permet pas vraiment de se promener en maillot de bain… On a eu un été loin d’être idéal pour les vacanciers, et ce n’est pas ce filtre jaune qui changera la donne. Quant à la série d’où ça vient, il s’agissait évidemment de Grey’s Anatomy – d’ailleurs, j’en ai fini la saison 17 au mois de juillet, je me rends compte qu’elle n’apparaît même pas dans mon bilan cette année.

Toujours pas énormément de séries vues dans ce qui ne peut pas être appelée une panne de séries (car j’en voyais quand même) mais qui s’y apparentait beaucoup. J’ai le même problème encore en ce moment, je ne retrouve pas l’étincelle qui me fait me jeter sur les épisodes parfois. Pas étonnant donc que je me sois jeté finalement sur mon tome 3 de The Magicians pour retrouver un peu de magie. En parallèle, j’ai enfin pu écrire que j’étais à jour dans Riverdale, mais ça n’a pas duré. Sur la deuxième moitié du mois, j’ai aussi mis en place un planning de rattrapage plus ou moins efficace, notamment pour The Walking Dead. Il faut que je me relance dans cette franchise à un moment, d’ailleurs.

500 copie

Septembre

Cette image issue de Riverdale n’était-elle pas parfaite pour la rentrée ? Un tableau à craie comme je n’en ai jamais eu en tant qu’enseignant pour bien prouver que la série est à côté de la plaque et un filtre avec quelques couleurs chaudes parce que la météo s’est foutue de nous avec le retour du soleil début septembre, et hop.

Avec septembre est arrivée une nouvelle rentrée, et qui disait rentrée disait nouveau travail et nouvel environnement, une fois de plus. Mon arrivée a été bousculée par plusieurs événements dont je n’ai pas forcément parlé ici mais qui ont compliqué les choses, avec une succession de mauvaises nouvelles et galères assez incroyables. Bien sûr, j’ai terminé le mois par un enterrement, ça n’aidait pas. Le Mois de la BD fait que j’ai quand même quelques bons souvenirs de septembre, alors que côté séries, ce n’était pas glorieux : l’annulation de The Outpost ou Evil qui s’enlise, ce n’était pas terrible. J’étais tout de même content de mes articles du dimanche se concentrant à nouveau plus précisément sur un épisode ou une saison vu(e) au cours de la semaine. Il faudra que je reprenne ça en 2022.

500 copie

Octobre

Un mois studieux avec un joli grimoire pour bien rappeler que je bossais beaucoup – et aussi que c’était le mois d’Halloween et des horreurs. Après tout, il s’agit d’un livre que tous les fans d’Evil auront reconnu à coup sûr !

Ce mois fut un véritable tunnel dont je n’ai pas grand-chose à dire. Si j’ai pu trouver mon équilibre au boulot un peu mieux, je n’ai pas énormément de souvenirs marquants de ce mois. Et pourtant, on n’avait plus de couvre-feu ! J’exagère bien sûr en disant ça : j’ai eu un super week-end pour regarder la dernière saison d’Atypical, j’ai fait mon coming-out de téléspectateur de New-York Special Victim Unit et surtout j’ai pu retourner à Bordeaux pour Halloween, et pas que, d’ailleurs. J’ai fini le mois en beauté dans ma vie perso, mais j’ai négligé le blog, une fois de plus.

500 copie

Novembre

Dès que j’ai vu ce plan dans The Walking Dead, j’ai su qu’il me servirait d’illustration pour un mois automnal. J’y ai ajouté un drôle de filtre coloré pour correspondre au design du blog.

Comment dire ? Il était déjà temps que janvier arrive pour les résolutions ? Je me rends compte que j’ai eu plus de mal à m’habituer au nouveau rythme de travail que j’ai pourtant pu fixer – et la vie s’est un peu acharnée une nouvelle fois. Côté travail, je suis hyper-satisfait du point de vue de ma productivité professionnelle, et c’est l’essentiel, mais ce mois de novembre a de nouveau été un tunnel avec peu d’articles et peu de séries. Allez, j’ai bien mon rewatch de The Magicians pour avoir quelque chose à quoi me raccrocher.

500 copie

Décembre

Home for Christmas m’a bien manqué pour finir l’année… mais bon, c’est comme ça. À défaut d’être assez à jour pour avoir une série de Noël à exploiter en couverture (si seulement j’avais commencé Hawkeye à temps !), je suis allé chercher cette photo qui sentait bon le sapin et les cookies de Noël.

Pour cette saison des tops, j’ai pu prendre conscience de la panne de série énorme que je traversais depuis l’été. J’ai compensé avec énormément de ciné (Spider-man et Encanto surtout) et le blog a pu se relever avec une progression dans les vues dû principalement à tous les tops et classements. Pourtant, je n’ai même pas réussi à finir le top 45, parce qu’il ne me plaisait plus. L’avantage des bilans de fin d’année, c’est que ça permet de mettre le doigt sur ce qui ne me plaisait plus. J’essaie de réajuster les choses ce mois-ci, et j’ai dans mon viseur mes fins de semaine avec la période du mercredi au samedi où il faut de toute évidence que j’ajuste certaines choses pour recommencer à voir plus de séries. On verra si j’y arrive.

Voir aussi : Vus en 2021

Le bilan de 2021 est donc que j’ai préféré mon premier semestre au second, parce que le second est plus marqué par la fatigue, le boulot qui n’en finit pas (merci les protocoles improbables qui se succèdent et la réadaptation à un nouvel établissement) et la frustration de ne plus trouver de séries vraiment plaisantes. Heureusement, Marvel Studios était là pour me redonner le goût des séries, et Resident Alien aussi. J’ai hâte que ça revienne, et Euphoria également. Ma sériephile est de plus en plus en train de s’inscrire dans un « c’était mieux avant », je me sens vieux avant l’heure… mais c’est aussi parce que je veux me tenir à jour dans des séries qui sont sans plus. Je ne me vois pas les arrêter, mais ça bouffe du temps !

Voir aussi : Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021

En attendant que je mette en place quelques solutions, 2022 commence par une bonne semaine où je suis satisfait de mon rythme et de la plupart de mes résolutions – je n’ai pas réussi à lire chaque jour, mais je lis suffisamment pour que ça me convienne ; je n’ai pas vu tous mes hebdos, mais j’ai avancé dans les rewatchs. Bref, j’ai mon agenda comme nouvelle arme pour aborder sereinement cette nouvelle année : je crois qu’il faut que je me fixe plein de petits objectifs pour avancer sereinement vers ce que je veux, c’est comme ça que ça fonctionne le mieux.

Voir aussi : Mes cinq résolutions pour 2022

J’espère que cette nouvelle sera pour nous encore plus belle et pleine de découverte d’épisodes excellents – et qu’elle remontera le niveau par rapport à 2021 !

#LMBD2021 : Le mois de la BD 2021

Salut les lecteurs (et les sériephiles, aussi !),

Aujourd’hui, on est le premier septembre et c’est un jour spécial. Non, je ne dis certainement pas ça parce que c’est la rentrée des profs, ni parce que c’est le jour où le Poudlard Express circule chaque année. Lui, il était là ce week-end. Quant à moi, si je vous dis ça, c’est parce que c’est déjà le lancement de la quatrième édition du Mois de la BD organisé par l’ami Ludo. Toute cette introduction vous dit quelque chose ?

Aucune description disponible.C’est normal, c’est sensiblement la même que l’an dernier, parce que j’ai décidé de participer à nouveau, exactement comme les trois dernières années. Cela devient répétitif, j’ai eu envie d’abuser du copier-coller. Avant tout, faisons le point sur les règles de ce défi 🙂

Voir aussi : Bilan de l’an dernier

Ce challenge, qui commence le premier septembre et s’arrête à minuit entre le 30 septembre et le 1er octobre, a pour but de nous faire lire davantage de BD, histoire de (re)découvrir l’univers des BDs, que ce soit les tomes français, les comics, les romans-graphiques, les mangas ou que sais-je encore… Tant qu’il n’y a que des images dans votre livre, on est bon, normalement.

Comme ce ne serait pas très engageant s’il n’y avait que ce côté « Lisons de la BD », Ludo a la bonne idée d’ajouter chaque année des petits défis pour pimenter ce qui devient alors un challenge où l’on cherche, dans la bonne humeur, à devenir le roi de la BD ! Enfin, en pratique, tout le monde s’en fiche, parce que j’insiste, ce qui compte normalement c’est la bonne humeur.

Ce qui compte pour moi ? Avancer dans mes lectures de BD… Parce que comme chaque année, j’ai lâché en cours de route vers décembre/janvier, donc j’ai plein de retard à rattraper ! Et comme en septembre, j’ai pour habitude d’être dépassé par la rentrée et l’administratif, ça me fait bien plaisir de lire quelques BD dans le train pour le boulot, l’air de rien.

Voir aussi : Bilan de 2019

Cela dit, vous n’êtes peut-être pas là pour ma vie, mais plutôt pour les explications, alors je vous laisse avec la vidéo de Ludo pour tout éclaircir – mais je fais un récap en-dessous si vous n’avez pas 40 minutes à perdre (je déconne, il explique en dix minutes à peine, le reste, c’est sa PAL si vous cherchez des idées de lecture !) :

Bref, si vous avez regardé la vidéo, vous savez tout… Si vous préférer lire, voici le petit récap – mais à nouveau, je copie-colle, oups. Il faut cumuler un maximum de points grâce à quelques règles simples : +1 point si la BD fait moins de 51 pages, +2 points si elle en fait moins de 100 et +3 points si elle en fait plus de 100. Ce n’est pas tout, évidemment. Comme pour le Bingo Séries, il y a ensuite des choses à repérer dans nos lectures, pour un point à chaque fois :

  • Un chien ou un chat
  • Une page sans texte
  • Des amoureux
  • Quelqu’un qui lit
  • Quelque chose de répréhensible légalement (pas moralement)
  • Il y a une carte géographique
  • Quelqu’un va à l’école
  • Le prénom de votre meilleur(e) ami(e)
  • Une thématique écologique
  • Une thématique LGBT+

C’est tout, et c’est déjà pas mal avec jusqu’à 13 points par BD. Ben oui, un item n’est évidemment valable qu’une fois par BD, sinon ce ne serait pas bien drôle (imaginez compter un point chaque page pour « le personnage principal est un chien… on ne s’en sortirait plus !). De toute manière, vous verrez, il faut déjà consulter la liste à la fin de chaque BD pour bien penser à tout compter 😉

En effet, vous pouvez valider le même item à chaque BD, hein. Bref, il faut compter, quoi. Sauf si vous avez la flemme, je vous ai dit, ce qui compte, c’est la bonne humeur et la lecture de la BD ! D’ailleurs, c’est tellement ça, que cette année, on peut même relire des BD si on veut. C’est cool, j’ai tendance à relire le tome d’avant quand je reprends une série après des mois…

Voir aussi : Bilan de 2018

What Happens After The Legend of Korra: 5 Events To Know From The Dark  Horse Comics - CINEMABLEND

Ce sera à nouveau le cas cette année, avec une Pile À Lire qui ne devrait pas surprendre grand-monde, comme il s’agit surtout de continuer des séries en cours dont j’ai déjà eu l’occasion de parler sur le blog. Voilà donc ce que ça donne :

  • Reprendre les comics The Legend of Korra il y a six numéros en tout et je n’en ai lu qu’un ou deux pour l’instant, je ne sais même plus, c’était en avril dernier. Il y a de fortes chances que je relise tout, donc. J’ai hâte de me relonger dans cette histoire, surtout que je sais déjà que ça va me valider un ou deux items. Mon but sera d’en parler sur le blog, évidemment 😉

Tynion and Dialynas Launch New YA Graphic Novel Series “Wynd” with BOOM!  Studios – Multiversity Comics

  • Relire le premier tome de Wynd maintenant que je l’ai enfin reçu en papier, avant de me lancer à fond dans la lecture de la suite. Le 10e numéro sortira le 15 septembre, donc ça me fait un mini-objectif pour le milieu du mois.

 

Habituellement, le gros du challenge consiste à reprendre mes lectures du reboot de Buffy

  • Spoilers BOOM!'s Buffy The Vampire Slayer # 23Cette année, je reprends également, mais ça ira bien plus vite que d’habitude comme j’avais lu jusqu’en mars, quand même. Et oui, je persiste dans ma lecture, parce que j’ai beau être déçu d’un certain nombre d’évolutions et des dessins, ma curiosité est piquée ! En plus, j’ai pile le temps de lire un ou deux numéros en allant au boulot en général.
    • « Conversations with (Vexing) Dead People », un bonus de dix pages qui est paru juste après le dernier numéro que j’ai pris le temps de lire…
    • Les numéros 24 à 29, le 29e sortant justement aujourd’hui, ça tombe quand même bien !
    • « Tea Time », un numéro centré sur Giles, paru entre les numéros 26 et 27 de la série principale.

Ms. Marvel (Marvel Comics - 2014) -2- Ms. Marvel (2014)

  • La bonne nouvelle est donc que normalement, si tout se passe comme les années précédentes, il me restera bien du temps pour reprendre Ms Marvel, au volume 2, cette année. Il est plus que temps de m’y mettre : la série arrive en effet pour la fin 2021 sur Disney +. Mieux vaut tard que jamais ! Côté lecture, j’en suis donc au tout début du volume 2 et j’ai à lire jusqu’au volume 10… Avant d’enchaîner sur les trois volumes de The Magnificent Ms. MarvelPoluss, tu es mon experte en la matière, alors si tu passes par là, tu as quinze jours à peu près pour me le confirmer stp 🙂
  • J’ai parlé à deux reprises sur le blog des comics The Magicians, parce que vraiment, la série me manque. Je viens juste tout juste de finir la trilogie de romans cependant, alors je vais peut-être attendre avant de les lire, surtout que j’ai envie de les découvrir en papier… Au cas où, j’ai donc à lire un tome de flashbacks sur Alice et un tome sur une nouvelle génération à Brakebills. On verra.

Boom Studios' The Magicians Comic Introduces a New Class

  • Et si l’envie me vient : autre chose, peut-être du côté des X-Men que je ne lis plus trop depuis des mois et des mois… Je n’ai rien suivi de cette histoire Krakoa, mais Way of X pourrait me tomber sous la main. Un jour, il faudrait que je reprenne les histoires centrées sur X-23 aussi, ça fait quatre ans que j’ai arrêté de la lire, je crois ?

Way of X de Si Spurrier et Bob Quinn en avril 2021 chez Marvel |  COMICSBLOG.fr

Bref, j’ai de bons moments de lecture en perspective, dans le train, et peut-être pas que !  RDV sur la page Facebook « Le mois de la BD » pour en parler, ou sur le hashtag #LMBD2021 ! De mon côté, on en parlera si tout va bien assez régulièrement durant le mois et de toute mainère le 1er octobre sur le blog, histoire de vous faire un point sur mon avancée !

 

Le Bilan du mois de la BD !

Salut les sériephiles, et surtout les lecteurs pour cette fois,

Nous sommes (encore, ouf) le 1er octobre et j’ai passé pas mal de temps ce matin à m’étendre sur The 100 au point d’en oublier cet article du jour. Ne vous inquiétez pas, je suis toujours là, tout de même, et je n’oublie pas que ce 1er octobre signifie mettre fin au mois de la BD. Je vous parlerai prochainement en long, en large et en travers de mon rattrapage du reboot de Buffy dans un autre article, parce que oui, ça y est, j’ai réussi à me mettre à jour hier soir, à 23h49 certes, mais dans le timing du challenge. J’ai énormément à dire dessus puisque j’ai rattrapé une vingtaine de comics depuis mon dernier article sur le sujet…

Voir aussi : HellmouthBuffy/Angel (BOOM! Studios)

Allez, ce n’est pas le sujet, je suis juste là pour vous faire un bilan, après tout, et je sens que l’article va vite dépasser les 500 mots. Commençons par le positif, parce qu’il y en a évidemment : j’en suis à un peu plus d’une BD par jour en moyenne sur ce mois de septembre, et c’est plutôt un succès de ce point de vue-là, j’en suis heureux !

En ce qui concerne les points, je n’ai pas à rougir de mon résultat qui est plutôt pas mal, je trouve, avec 131 points. Par contre, par rapport aux années précédentes, je suis moins satisfait du résultat dans ses détails. En effet, j’ai surtout cartonné sur les deux mêmes items : une case d’une page ; un cliffhanger (avec environ 30 points chacun). Forcément, puisque j’ai lu Promised Neverland et des comics, le cliffhanger est dans l’ADN même de la bande-dessinée…

Voir aussi : The Promised Neverland – Tomes 13 à 15

Amazon.fr - The Promised Neverland, Vol. 14 - Shirai, Kaiu, Demizu, Posuka - LivresPar contre, si on met de côté le personnage principal féminin (merci Buffy) et la bibliothèque (étonnamment présente dans une BD sur deux, finalement), j’ai ensuite eu bien du mal à trouver quoique ce soit. Deux doudous, trois couchers de soleil, et c’est à peu près tout… Ce n’est pas faute d’attention : souvent, j’avais envie de valider des points du Bingo Séries en lisant ou des points du MBD en regardant des séries… mais voilà, dans le bon sens, ça ne fonctionnait pas. Satisfait du résultat global, donc, mais l’impression d’avoir juste lu sans une partie du fun du challenge !

Mon autre problème ? Ben… J’ai surtout fait des grosses sessions de rattrapage chaque semaine, ou même pas du tout la semaine dernière. Je suis un peu déçu par rapport aux éditions précédentes où j’avais eu moins de mal à assurer un certain suivi de mon challenge. Là, j’ai plus eu l’impression de jouer contre la montre, en grosse partie à cause de ma vie perso – nouveau job, comme d’hab, moins de transport, et puis, le reconfinement comme j’étais cas contact avec tout ce que ça impliquait d’adaptation…

Pour en revenir à ce mois de la BD, donc, j’ai surtout eu l’impression de faire des créneaux de la BD de temps à autres ! Pourtant, c’est mon meilleur résultat en trois ans, et de loin, y compris du côté du nombre de BD lues. Peut-être que je suis juste un éternel insatisfait ? Résultat de recherche d'images pour "ms marvel tome 1"En tout cas, je tiens à terminer l’article en remerciant Ludo qui a eu la bonne idée de ce challenge, parce que je suis content d’avoir enfin réussi à me mettre à jour dans mes lectures. Reste à savoir si ça continuera sur les mois à venir (mais en même temps, que lire en septembre prochain si je me maintiens à flot ?).

Voir aussi : Ma PAL dans l’article de présentation

Bon, d’accord, je dois aussi terminer en mentionnant Poluss pour m’excuser, parce que oui, j’ai lu tout ce que je voulais dans ma PAL de base, mais je n’ai pas réussi à la dépasser et à me lancer dans le tome 2 de Ms Marvel. Ce n’est que partie remise, j’imagine, there’s always next year. Et en attendant, j’ai pris l’habitude de caser quelques BD dans mon emploi du temps, alors on ne sait jamais !

The Promised Neverland – Tomes 13 à 15

Salut les sériephiles, et surtout les lecteurs !

Comme promis, on se retrouve ce soir pour un article bilan sur ma première semaine de lecture du Mois de la BD. On ne va pas se mentir, c’est une véritable catastrophe, et heureusement que j’avais dit que je revenais qu’aujourd’hui pour en parler, parce que sinon, ça aurait été un zéro pointé. Vous aurez compris que ce n’est donc pas le cas, parce que j’ai eu l’occasion de faire de bons trajets en train bien long (je cherche encore la distanciation par contre) et de lire jour après jour les tomes de The Promised Neverland que j’avais en stock, à force de prendre du retard… C’est donc parti pour mes avis sur les tomes 13 à 15 !

Image result for the promised neverland logo

Amazon.fr - The Promised Neverland, Vol. 13 - Shirai, Kaiu, Demizu, Posuka - Livres Tome 1 | Tome 2 | Tome 3 | Tome 4 | Tome 5 | Tome 6 | Tome 7 |
Tome 8 Tome 9 | Tome 10 | Tome 11 | Tome 12 | Tome 13Tome 14Tome 15Tome 16Tome 17 Tome 18 | Tome 19 | Tome 20

En toute logique, on commence donc par le treizième, avec des spoilers : un tome qui passe beaucoup de temps sur la mort de Lucas, lui adressant un dernier au revoir très long et accélérant soudainement son rythme ensuite. C’est haché, donc un peu bizarre à lire, avec la révélation que tout se joue hors des pages que nous avons lu… Ben, merci !

Pour autant on nous promet un énième détour dans un cliffhanger qui n’a pas réussi à me convaincre… Est-ce que je serais en train de me lasser ? Je me suis posé la question, mais je vous rassure, c’était temporaire !

Amazon.fr - The Promised Neverland, Vol. 14 - Shirai, Kaiu, Demizu, Posuka - LivresEn effet, Je m’attendais à perdre beaucoup de temps avec le cliffhanger du 13e, et finalement non, dans le 14e tome, tout le cliffhanger du « on va piller un orphelinat » est expédié hyper rapidement. Tant mieux, surtout que ça mène à de bons rebondissements et une révélation plus ou moins inattendue.

Plus ou moins, parce que je m’y attendais (décidément, dans cet article, je n’arrête pas de l’écrire !), mais pas comme ça, le retour de Norman. En revanche, c’est décevant, j’aurais aimé quelques flashbacks pour revenir sur ce qu’il a vécu dans sa ferme, parce que là, le récit est hyper succinct. Pas de quoi m’inquiéter non plus : ça peut encore arriver dans le tome 15. Autrement, ce tome est bien bavard, mais du côté de l’action, ça fait du surplace par moment. J’aime beaucoup le personnage d’Emma et ses doutes habituellement, mais là, faut qu’elle calme ses ardeurs et qu’on avance… !

The Promised Neverland - Tome 15 - The Promised Neverland - Posuka Demizu, Kaiu Shirai - broché - Achat Livre | fnacEt enfin, le tome 15 qui, comme les précédents, met du temps à avancer, mais l’ensemble nous fait finalement faire un bond de géant. J’aime ce que devient le personnage de Norman, un autre Ray là où Ray a eu l’influence d’Emma. Elle est chiante à être deux de tension par moment, mais elle représente un compas moral et une bonne influence intéressante. Côté Norman, j’ai peur du destin qui lui sera réservé car il s’enfonce dans une vengeance loin des valeurs de la série… mais intéressante du point de vue géopolitique.

Outre cette « géopolitique », j’ai bien aimé le développement de la mythologie et la solution proposée pour une fin paisible. On sent qu’on approche à grands pas de la fin ! Enfin, justement, le cliffhanger est totalement WTF et verse toujours plus dans une science-fiction où les règles nous échappent totalement. Soit. Hâte de lire la suite maintenant !

Bref, non, je ne me lasse pas. Il ne faut pas perdre de vue que je commençais à lire les tomes chaque matin à 7h du matin, donc forcément, il y a de quoi être blasé parfois. Finalement, c’est le format et les répétitions des mangas qui m’ont posé problème, ça ne compte pas vraiment !

 Tome 1 | Tome 2 | Tome 3 | Tome 4 | Tome 5 | Tome 6 | Tome 7 |
Tome 8 Tome 9 | Tome 10 | Tome 11 | Tome 12 | Tome 13Tome 14Tome 15Tome 16Tome 17 Tome 18 | Tome 19 | Tome 20

Bonne fin de soirée… et bonne continuation de mois de la BD !