2021 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles,

Vous savez quoi ? Je me rends compte que, comme j’ai décalé cet article, j’ai totalement oublié de… fêter l’anniversaire du blog ! Eh oui, l’air de rien, le 3 janvier 2022, on fêtait la sixième année d’activité du blog. En âge séries, ça nous fait donc six saisons, alors je deviens un rare survivant à ne pas avoir été encore annulé par un network. Allez savoir, WordPress le fera peut-être à un moment. En attendant, merci à vous d’être encore là à me lire après six ans, ou alors juste après ces six lignes si vous venez de découvrir le blog. Peu importe, merci !

En tout cas, comme chaque année, je vous propose de faire à nouveau un petit tour des douze derniers mois, histoire de se remémorer cette année qui vient de se terminer.

Voir aussi : 2020 sur Just One More Episode

500 copie

Janvier

L’image accompagnant les articles du mois de janvier venait de la saison 1 de la très vite oubliée neXt. Avec sa neige, elle me paraissait parfaite pour cette période… mais la neige était aussi contrastée par une explosion qui symbolisait parfaitement la pagaille dans les protocoles sanitaires et décisions discutables concernant la pandémie. Lalala, pas de politique ici.

Il y a un an, l’année commençait par des retours en pagaille pour mes séries – et à vrai dire, c’est encore le cas cette année, même si je suis un brin en retard dans mes visionnages. Le mois de janvier a été marqué par de très bons visionnages, et c’était vraiment une bonne période pour ma sériephilie, entre le Challenge Séries (j’y croyais) qui commençait bien avec La Légende de Korra et 9-1-1 Lone Star ou l’arrivée plus qu’attendue de WandaVision. Oui, il y a un an, j’étais en plein manque de Marvel et je m’apprêtais à retrouver avec plus de plaisir que je ne l’imaginais cet univers. Et bien sûr, avec la neige qui avait fini par tomber (purée, on en est loin pour le moment cette année), le nombre de vues sur le blog avait pas mal augmenté.

500 copie

Février

Coup de cœur pour 9-1-1 Lone Star et image parfaite pour la St Valentin ce couple un peu flou. L’aurez-vous reconnu, cela dit ?

Comme souvent, février a débuté sur la nuit des livres Harry Potter, même si avec le coronavirus, cette édition était un peu particulière. Je ne sais pas vraiment ce que ça va pouvoir donner cette année, d’ailleurs, il faut que je commence à me renseigner. Si j’ai pu fêter mon anniversaire comme il se doit, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ce mois : on a eu droit au Whedongate bien sûr et Syfy France m’avait envoyé en avance un épisode de Resident Alien, mais à part ça, je ne sais plus trop ce qu’il y avait de marquant. Probablement rien ? (Désolé, The Outpost).

500 copie

Mars

Si je ne m’abuse, il s’agit ici d’une capture d’écran d’un épisode de Strike, plus d’un an après. C’était hyper printanier et ça ressemble un peu à certaines promenades en forêt que j’ai pu faire en mars, alors je trouve que c’était une bonne idée de ma part d’aller chercher dans mes archives. Oui, écoutez, je me jette des fleurs aujourd’hui, j’ai oublié mon anniversaire de blog, j’ai le droit.

Après WandaVision et mon énorme coup de cœur, c’était au tour de Falcon & Winter Soldier de débarquer dans ma vie. Leur arrivée a confirmé que Marvel Studios était au pic de sa créativité et fournissait des séries de qualité supérieure, même si je n’aimais pas trop le genre de cette série. En parallèle, je regardais Walker en même temps, et je me décidais donc à reprendre de plus en plus de séries procédurales… Pas étonnant que ce soit un succès pour Marvel à côté de ça. Et malgré un WESéries et la saison 3 de Korra, le blog commençait à perdre sacrément en vitesse avec de moins en moins de vues. Le couvre-feu abusait légèrement de ma santé mentale, aussi, je crois.

500 copie

Avril

Image provenant de l’excellente Debris, partie trop tôt, avec un filtre vert pour correspondre aux couleurs du blog sur ce mois d’avril. Je trouve qu’elle exprimait parfaitement l’enfermement d’un nouveau confinement… et la liberté des dix kilomètres permettant de se mettre au vert.

J’avais terminé mars par une fermeture de mon collège pour une semaine. Deux jours après réouverture, nous étions reconfinés pour la troisième fois. Quand j’y pense, on a été reconfiné pour le 1er avril, tout de même. C’est à l’image de ce mois de toute manière, c’était un énorme poisson à lui tout seul : j’y ai repris la catastrophique saison 3 de Manifest (que je me traîne depuis sans la finir), j’y ai regardé The Wilds d’un œil sacrément distrait et la seule chose positive pour sauver le mois fut finalement l’arrivée de la dernière saison de Younger. Malheureusement, celle-ci n’était pas non plus à la hauteur de mes espérances et a été un peu bâclée.

500 copie

Mai

Le soleil revient et je misais beaucoup sur le retour de Kelsey et Liza dans ma vie pour ensoleiller aussi mes visionnages de séries. La toute fin de Younger ne fut pas ce que j’en espérais, mais j’étais content de passer mon mois de mai à penser à elle avec cette couverture des articles du jour.

Fais ce qu’il te plaît ? Je ne sais pas trop, c’est le mois où on a commencé Hollywood Girls avec l’équipe de 42 minutes. L’air de rien, le podcast a continué son bout de chemin tout au long de 2021, et ça me rend plutôt heureux : on a pu fixer plein de rendez-vous pour des épisodes et des bons moments entre nous. Autrement, ce mois de mai a été plutôt mouvementé du côté de la vie hors-série : le vaccin covid a enfin débarqué et donné l’espoir de la fin du couvre-feu (vraiment, on a trop vite oublié cette période merdique), l’Eurovision était géniale et surtout, surtout, je retournais enfin au cinéma, pour la première fois depuis le début de la pandémie. Oh, ce n’était pas pour un film exceptionnel, mais ce n’est pas grave, c’était un plaisir. Côté séries, sinon, le blog a connu un pic de fréquentations de fin de saisons, j’ai découvert une série du Ramadan et Lucifer est revenu… sans que je ne sois au rendez-vous.

500 copie

Juin

Zoey était de retour, mais ce n’est pas pour autant que la vie était excitante. Cette photo un brin ensoleillée, mais pas trop, comme la météo du mois de juin, avec un personnage qui est à mi-chemin entre l’ennui et la rêverie exprimait parfaitement mon mood du mois de juin.

Après le pic de vues du mois de mai et avec toutes les fins de saison, je me suis retrouvé à… ne plus regarder énormément de séries. De mémoire, c’est aussi là que j’ai raté la sortie de Loki, allez savoir pourquoi. Si Evil et In the Dark ont pu reprendre et marquer mon été, je constate que ça a commencé à déconner parce que je ne trouvais plus de séries me faisant vraiment plaisir. Mes séries préférées étant terminées, ce n’est pas si étonnant. En parallèle, j’ai repris un peu plus la lecture avec l’arrivée des beaux jours, le cinéma d’animation me ravissait en-dehors du cinéma avec Raya ou surtout Les Mitchell et côté pro… je m’apprêtais à dire au revoir à un établissement que j’aimais beaucoup. Encore. L’air de rien, ça chahute pas mal et ça explique aussi la baisse de visionnage séries.

500 copie

Juillet

Je n’ai pas noté d’où venait l’image de ce mois-ci et j’ai un gros doute… A priori, je pense que je suis sorti de mes habitudes où je prends une photo d’un épisode vu récemment, à défaut d’avoir vu des épisodes récemment. Je pense bien que ça vient tout droit d’Euphoria cette capture, non ? En tout cas, coucher de soleil et mer, c’était parfait pour l’été.

Très peu de séries et très peu de vues sur le blog ce mois-là, et ça a marqué durablement parce que l’algorithme a commencé à me bouder et n’a pas encore fini de le faire depuis. Certes, il y a bien eu la sortie de Black Widow pour me remotiver, mais la vérité, c’est que ce fut un mois marathon avec deux mariages en une seule semaine, quelques jours sans connexion internet et beaucoup de projets à mener de front dans ma vie personnelle. Après avoir attendu plusieurs mois de pouvoir me poser en juillet pour voir des séries… c’était un comble. C’est là aussi que j’ai commencé à m’éloigner du Bingo Séries, un comble puisque je continue de vous proposer des grilles.

500 copie

Août

Détour par la plage, mais tout habillé parce que la météo ne permet pas vraiment de se promener en maillot de bain… On a eu un été loin d’être idéal pour les vacanciers, et ce n’est pas ce filtre jaune qui changera la donne. Quant à la série d’où ça vient, il s’agissait évidemment de Grey’s Anatomy – d’ailleurs, j’en ai fini la saison 17 au mois de juillet, je me rends compte qu’elle n’apparaît même pas dans mon bilan cette année.

Toujours pas énormément de séries vues dans ce qui ne peut pas être appelée une panne de séries (car j’en voyais quand même) mais qui s’y apparentait beaucoup. J’ai le même problème encore en ce moment, je ne retrouve pas l’étincelle qui me fait me jeter sur les épisodes parfois. Pas étonnant donc que je me sois jeté finalement sur mon tome 3 de The Magicians pour retrouver un peu de magie. En parallèle, j’ai enfin pu écrire que j’étais à jour dans Riverdale, mais ça n’a pas duré. Sur la deuxième moitié du mois, j’ai aussi mis en place un planning de rattrapage plus ou moins efficace, notamment pour The Walking Dead. Il faut que je me relance dans cette franchise à un moment, d’ailleurs.

500 copie

Septembre

Cette image issue de Riverdale n’était-elle pas parfaite pour la rentrée ? Un tableau à craie comme je n’en ai jamais eu en tant qu’enseignant pour bien prouver que la série est à côté de la plaque et un filtre avec quelques couleurs chaudes parce que la météo s’est foutue de nous avec le retour du soleil début septembre, et hop.

Avec septembre est arrivée une nouvelle rentrée, et qui disait rentrée disait nouveau travail et nouvel environnement, une fois de plus. Mon arrivée a été bousculée par plusieurs événements dont je n’ai pas forcément parlé ici mais qui ont compliqué les choses, avec une succession de mauvaises nouvelles et galères assez incroyables. Bien sûr, j’ai terminé le mois par un enterrement, ça n’aidait pas. Le Mois de la BD fait que j’ai quand même quelques bons souvenirs de septembre, alors que côté séries, ce n’était pas glorieux : l’annulation de The Outpost ou Evil qui s’enlise, ce n’était pas terrible. J’étais tout de même content de mes articles du dimanche se concentrant à nouveau plus précisément sur un épisode ou une saison vu(e) au cours de la semaine. Il faudra que je reprenne ça en 2022.

500 copie

Octobre

Un mois studieux avec un joli grimoire pour bien rappeler que je bossais beaucoup – et aussi que c’était le mois d’Halloween et des horreurs. Après tout, il s’agit d’un livre que tous les fans d’Evil auront reconnu à coup sûr !

Ce mois fut un véritable tunnel dont je n’ai pas grand-chose à dire. Si j’ai pu trouver mon équilibre au boulot un peu mieux, je n’ai pas énormément de souvenirs marquants de ce mois. Et pourtant, on n’avait plus de couvre-feu ! J’exagère bien sûr en disant ça : j’ai eu un super week-end pour regarder la dernière saison d’Atypical, j’ai fait mon coming-out de téléspectateur de New-York Special Victim Unit et surtout j’ai pu retourner à Bordeaux pour Halloween, et pas que, d’ailleurs. J’ai fini le mois en beauté dans ma vie perso, mais j’ai négligé le blog, une fois de plus.

500 copie

Novembre

Dès que j’ai vu ce plan dans The Walking Dead, j’ai su qu’il me servirait d’illustration pour un mois automnal. J’y ai ajouté un drôle de filtre coloré pour correspondre au design du blog.

Comment dire ? Il était déjà temps que janvier arrive pour les résolutions ? Je me rends compte que j’ai eu plus de mal à m’habituer au nouveau rythme de travail que j’ai pourtant pu fixer – et la vie s’est un peu acharnée une nouvelle fois. Côté travail, je suis hyper-satisfait du point de vue de ma productivité professionnelle, et c’est l’essentiel, mais ce mois de novembre a de nouveau été un tunnel avec peu d’articles et peu de séries. Allez, j’ai bien mon rewatch de The Magicians pour avoir quelque chose à quoi me raccrocher.

500 copie

Décembre

Home for Christmas m’a bien manqué pour finir l’année… mais bon, c’est comme ça. À défaut d’être assez à jour pour avoir une série de Noël à exploiter en couverture (si seulement j’avais commencé Hawkeye à temps !), je suis allé chercher cette photo qui sentait bon le sapin et les cookies de Noël.

Pour cette saison des tops, j’ai pu prendre conscience de la panne de série énorme que je traversais depuis l’été. J’ai compensé avec énormément de ciné (Spider-man et Encanto surtout) et le blog a pu se relever avec une progression dans les vues dû principalement à tous les tops et classements. Pourtant, je n’ai même pas réussi à finir le top 45, parce qu’il ne me plaisait plus. L’avantage des bilans de fin d’année, c’est que ça permet de mettre le doigt sur ce qui ne me plaisait plus. J’essaie de réajuster les choses ce mois-ci, et j’ai dans mon viseur mes fins de semaine avec la période du mercredi au samedi où il faut de toute évidence que j’ajuste certaines choses pour recommencer à voir plus de séries. On verra si j’y arrive.

Voir aussi : Vus en 2021

Le bilan de 2021 est donc que j’ai préféré mon premier semestre au second, parce que le second est plus marqué par la fatigue, le boulot qui n’en finit pas (merci les protocoles improbables qui se succèdent et la réadaptation à un nouvel établissement) et la frustration de ne plus trouver de séries vraiment plaisantes. Heureusement, Marvel Studios était là pour me redonner le goût des séries, et Resident Alien aussi. J’ai hâte que ça revienne, et Euphoria également. Ma sériephile est de plus en plus en train de s’inscrire dans un « c’était mieux avant », je me sens vieux avant l’heure… mais c’est aussi parce que je veux me tenir à jour dans des séries qui sont sans plus. Je ne me vois pas les arrêter, mais ça bouffe du temps !

Voir aussi : Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021

En attendant que je mette en place quelques solutions, 2022 commence par une bonne semaine où je suis satisfait de mon rythme et de la plupart de mes résolutions – je n’ai pas réussi à lire chaque jour, mais je lis suffisamment pour que ça me convienne ; je n’ai pas vu tous mes hebdos, mais j’ai avancé dans les rewatchs. Bref, j’ai mon agenda comme nouvelle arme pour aborder sereinement cette nouvelle année : je crois qu’il faut que je me fixe plein de petits objectifs pour avancer sereinement vers ce que je veux, c’est comme ça que ça fonctionne le mieux.

Voir aussi : Mes cinq résolutions pour 2022

J’espère que cette nouvelle sera pour nous encore plus belle et pleine de découverte d’épisodes excellents – et qu’elle remontera le niveau par rapport à 2021 !

Bingo Séries #58

Salut les sériephiles,

Il paraît que c’est déjà l’heure de vous fournir une nouvelle grille de Bingo Séries. Autant vous dire que même si j’ai écrit que je voulais prendre de l’avance et que je l’ai tenu pour les articles du jour, ce n’est pas encore ça pour le Bingo. J’avais ma liste avant-hier, mais voilà, il est 18h38 au moment où je commence à écrire ça. Bref, c’est chaud cacao, mais l’essentiel, c’est d’avoir un article.

Et comme un article peut se passer d’introduction, passons à la suite. Bonne année tout de même à ceux qui ne passent sur le blog que pour les grilles… Content de vous revoir ici !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article – parce que j’y réponds toujours ! Et si j’oublie d’y répondre, relancez-moi, ce sera passé inaperçu entre deux notifs…

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 janvier au 7 février 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

2022

  1. Un épisode diffusé en 2022 : Allez, je repars sur un classique, parce que j’aime bien ce point. C’est important de donner des points faciles, parfois. Bref, à vous de choisir l’épisode que vous souhaitez : tant que sa première diffusion est en 2022, c’est bon. Cela dit, ça force quand même à être à jour dans au moins une série, ou dans commencer une nouvelle…
  2. Un personnage prend une résolution : Si le premier point est donné et recyclé, celui-ci est recyclé et compliqué. Bien sûr, en janvier, on pense tout de suite aux grandes résolutions de la nouvelle année (je suis déjà mis à mal dans mon désir de lire dix minutes de livre-plaisir par jour), mais la vérité, c’est qu’une résolution, ça peut aussi être quelque chose de moins dingue que ça, une décision que prend un personnage pendant une soirée alcoolisée, ou après, pendant sa gueule de bois. Et il n’a même pas besoin de s’y tenir, juste de la prendre.
  3. Quelqu’un évoque 2022 : Vraiment, je recycle mes points, mais je ne vois pas pourquoi m’en priver : l’année change. C’est un point compliqué, mais on peut ruser : même sans entendre l’année, s’il est question de « l’an prochain » dans un épisode de 2021 ou de « cet été » dans un épisode de janvier 2022, on peut déjà considérer que l’année 2022 est évoquée. Bref, les sous-entendus sont possibles, sinon on ne s’en sort plus.
  4. Un tigre à l’écran : Je finis mon recyclage par un point datant de 2020… En 2022, l’astrologie chinoise nous indique que nous sommes dans l’année du tigre (d’eau). Plus qu’à en trouver un dans nos séries, mais comme je doute que ce soit facile d’avoir un tigre d’eau, je le laisse plus ouvert encore avec cette fois un tigre, tout simplement. Et oui, ça peut être un dessin de tigre, ça fonctionne aussi.

Arnaque

Choisi par Frankie, ce thème est un peu de l’arnaque, parce qu’il sonne bien, mais je n’avais pas vraiment d’idée pour le développer finalement.

  1. Un personnage est arnaqué : au sens strict, il est question de voir un personnage être arnaqué lors d’une vente ou dans une situation où il est possible d’être arnaqué. Au sens large, en revanche, l’arnaque peut signifier plein d’autres choses, comme lorsqu’un personnage ne repère pas la vraie identité d’un super-héros et se laisse flouer par celui-ci. Je vous laisse voir ce que ça donne, donc, je sens que je vais me faire bombarder de messages. Mais c’est toujours rigolo tant qu’on ne me spoile pas.
  2. Une arnaque à l’assurance est évoquée : Pas de sens large pour ce point, il est assez explicite pour que je ne me sente pas l’obligation de le développer dans les moindres détails. On cherche un personnage qui ment pour toucher l’assurance ; ou qui soumet une assurance-vie parce qu’il sait qu’il est sur le point de mourir en omettant bien sûr de le préciser, etc. « Evoquée » signifie aussi qu’il suffit que ce soit mentionné au cours d’une enquête policière pour que ça marche ;
  3. Un personnage arrêté dans son arnaque : Ce peut être une arrestation en bonne et due forme par la police comme ce peut être une arrestation plus simple, à savoir quelqu’un qui dénonce l’arnaque en cours. Et je vais élargir le tout en indiquant aussi que ça peut avoir lieu après (et même bien après) l’arnaque.
  4. Les scénaristes nous arnaquent : Si c’est bien fait, on ne s’en rend pas compte… mais selon les séries, on peut le voir. Une arnaque d’un scénariste ? Ben écoutez, quelque chose se produit alors que c’est impossible ; un deus ex machina se met en place, une intrigue est totalement oubliée d’un épisode à l’autre, la saison gagne du temps avec un épisode bouche-trou… Il en existe plein.

Sacs

Un thème judicieusement choisi par Melifog !

  1. Un sac à dos sur les épaules d’un personnage : Il suffit de regarder une série qui se déroule à l’école pour obtenir ce point normalement. Une fois de plus, c’est assez explicite pour ne pas avoir à développer plus que ça ce point, non ?
  2. Un sac à main est ouvert à l’écran : Pareil, je simplifie vraiment ce thème pour compenser la difficulté de la grille par ailleurs. Je suis vraiment super sympa, en plus : la formulation n’est pas assez claire, le sac peut être ouvert dès le début de la scène ou être ouvert par un personnage pendant la scène, ça m’est égal. Et avec le bonus, c’est vraiment un point cool ça.
  3. Un sac de morgue est fermé à l’écran : Ouais, je sais, je ne m’y attendais pas non plus au sac de morgue quand j’ai commencé à écrire ce thème, mais l’idée vient de me venir. Et je suis méchant avec ce point, parce qu’on voit plus souvent des sacs de morgue être ouverts que fermés. Quoique. C’est un grand classique de toute manière le sac de morgue. À voir si on trouve ça au cours du mois désormais. Suspense.
  4. Un sac dont le contenu est renversé : Ah, quand quelqu’un cherche quelque chose dans un sac sans le trouver et décide de renverser tout le contenu du sac sur la table… Un grand classique que je n’ose jamais faire parce que putain, y a trop de trucs qui traînent au fond de mon sac, ce serait encore plus le bordel. Pour ce point, j’avoue, je compte sur Euphoria et une situation de manque de la part de quelqu’un pour fouiller des sacs et les renverser quand il ne trouve pas ce qu’il veut. Sinon, il y aura bien une perquisition dans The Rookie, hein.

Magie

Le choix a été fait par Tequi qui assure qu’elle ne regrette rien car elle trouve ce thème cool. Moi aussi, je le trouvais cool, mais en fait… à voir.

  1. Quelqu’un parle de magie : On commence assez simplement avec un point qui peut se trouver dans bien des séries. La magie, on la trouve dans les séries de science-fiction, mais aussi dans n’importe quelle série qui fait un épisode d’Halloween, ou qui fait un détour dans une fête foraine, ou allons savoir quoi d’autres. Eh, ça le fait aussi avec certains épisodes Marvel !
  2. Un magicien à l’écran : Non, je ne suis pas du tout en train de forcer pour que tout le monde regarde The Magicians au moins une fois ce mois-ci, c’est faux. Regardez cette série. Bon, et si vous l’avez déjà vu comme moi qui suis en plein rewatch, ben, regardez d’autres séries fantastiques, ou comme je le disais plus haut, n’importe qui se prenant pour un magicien dans un centre commercial peut faire l’affaire. Faut juste trouver quoi.
  3. Un personnage a un pouvoir magique : Les sœurs Halliwell, les X-Men, Sookie, tout ça, ça fonctionne. Il nous faut des pouvoirs qui soient attribués au personnage, c’est tout. Il peut en avoir un ou plusieurs, d’ailleurs ; mais par contre, il faut qu’il s’en serve au moins une fois pour que ça fonctionne. Peu importe l’origine du pouvoir.
  4. La magie est brisée : Deux possibilités, ici. Soit un sort qui fonctionnait bien prend fin pour une raison ou pour une autre ; soit quelque chose qui paraissait magique ne l’est subitement plus (genre un magicien de supermarché explique son tour). En tout cas, il n’y a d’un coup plus de magie et c’est triste. Non ?

Actions

  1. Une résolution séries à tenir pour un mois : Un classique du début d’année reste donc de prendre de bonnes résolutions ! Je n’ai aucune idée de ce que va être la mienne, mais je vous encourage à en trouver une concernant vos habitudes de visionnage. Ce peut-être de faire du sport devant les épisodes, de manger chaque jour devant une série, de terminer une saison en un mois, peu importe. Prenez une décision et tenez-vous y. Par contre, il y a obligation de la tenir pendant 21 jours pour que ça fonctionne… et il faut l’annoncer avant, dans l’idéal. De mon côté, je crois que ma résolution peut simplement être de revoir un épisode de The Magicians par jour – surtout que j’ai deux rewatchs de la série en parallèle en ce moment (j’en suis saison 1 et 3 à la fois ehe). Oui, les rewatchs comptent.
  2. Votre plus grosse arnaque télévisuelle : Racontez-nous la fois où vous vous êtes sentis super arnaqué par une série. Une diffusion qui s’arrête sans explication, une annulation injuste, un personnage qui ressuscite alors qu’il aurait dû rester mort… Quel est le moment où vous vous êtes dit que l’arnaque était trop grosse pour vous ?
  3. Customiser un sac aux couleurs d’une série : N’allez pas dégommer vos sacs pour le Bingo, hein, des badges, un sticker… ça peut suffire. Ou si vous savez broder, éclatez-vous. Ou prenez un sac en toiles avec un logo d’une série. Faites-vous plaisir et postez-nous de jolies photos de vos sacs !
  4. Commencer une série qui parle de magie : À tout hasard, ce pourrait être The Magicians ou Buffy par exemple. La magie doit être un élément principal de la série pour que ça fonctionne… Une série avec des sorciers, avec des pouvoirs. Il y en a plein ! Plus qu’à m’en choisir une… enfin, si je recommence à participer au bingo à un moment.

Le bonus geek : le point bonus consiste tout simplement à valider deux fois le même point. Ouep, cela laisse donc la possibilité de ne pas faire l’un des points difficiles et de privilégier un point plus facile. Comme il y a cette année encore pas mal de points super simples pour janvier, ça devrait aller !

Top 45 – 22 – J’ai déjà parlé de toi

Salut les sériephiles,

Dernière égalité à 16,8/20 pour une série déjà évoquée dans ce top 45, mais cette fois-ci avec la saison suivante, la quatrième. Il s’agit d’une fin de série qui valait le détour, de toute évidence, et qui, si elle a été surprise était prévue depuis le départ. Pas mal.

22 – The Outpost – Saison 4 – 16,8/20 – Terminée 

The Outpost' Season 4 Episode 9 Photos, Plot, Cast and Air DateAlors que j’ai déjà parlé il y a quelques jours de la saison 3 de la série, il est temps pour moi d’évoquer la suite et la fin : et comme pour la saison 3, ce fut une bonne surprise de bout en bout. Inévitablement impactée par le covid, la production a réussi à gérer pourtant son intrigue et a même, semble-t-il, négocié correctement pour s’achever le plus naturellement du monde.

Annoncée à peine quelques semaines avant le dernier épisode, la fin de la série m’aura donné des sueurs froides car j’ai cru à une annulation, mais finalement, ce ne fut pas le cas. Bien au contraire. The Outpost: Season 4 (2021) — The Movie Database (TMDB)La fin est terriblement géniale et vient mettre un terme à cette saga épique : difficile d’en attendre plus.

Voir aussi : Comment ça, The Outpost est annulée ?

Oui, vraiment, difficile d’en attendre plus pour cette saison 4 qui fait le lien entre les saisons précédentes et arrive tout naturellement à une intrigue conclusive de qualité. C’est un vrai plaisir de suivre les personnages évoluer et suivre une intrigue qui arrivait à son bout. C’est aussi un plaisir de voir que les scénaristes savent s’arrêter à temps… C’est loin d’être une habitude sur la CW !

Finalement, la saison est donc un plaisir à suivre pour plein de raisons : on retrouve des personnages, on fait nos adieux à d’autres, on nous introduit de nouveaux personnages que j’ai vraiment adorés, la menace de la saison est la plus menaçante de la série tout en étant son évolution la plus logique et on obtient toutes les réponses dont on avait besoin. D’ailleurs on obtient même des réponses à des questions qu’on n’avait pas forcément.

The Outpost Season 4 Episode 8: "The Pleasing Voice Of The Masters" - Talon  And Luna Fight Against The GodsDe petite série estivale pas terrible à saga épique divertissante, la série aura su me surprendre à plusieurs occasions et je sais que je vais la regretter. A une époque, je la regardais juste pour passer le temps. Sur la fin, j’attendais impatiemment les épisodes. Et ça, c’est une vraie réussite pour eux. Dur de leur dire au revoir après !

Voir aussi : The Outpost (S04)

On se retrouve demain pour la suite de ce top !

Top 45 – 28 – Ah oui, si mal classée que ça ?

Salut les sériephiles, Passage express par chez moi entre boulot et soirée de folie (ou pas), il est temps pour moi de bâcler une nouvelle case de ce calendrier de l’avent qui ira jusqu’en février au rythme où je vais. Ce n’est pas plus mal car je n’ai pas vraiment encore de quoi le compléter… Oups.

28 – The Outpost – Saison 3 – 16,6/20 – Renouvelée 

The Outpost Saison 3 - AlloCinéIronie du sort pour cette saison 3 : décalée à la rentrée de septembre pour cause de Covid, j’ai trouvé que la saison s’inscrivait beaucoup mieux dans le planning d’octobre que pendant l’été… Et pourtant, les deux premières saisons ne valaient pas grand-chose et étaient parfaites en été. Seulement, une crise sanitaire plus tard, on manquait de bonnes séries pour la rentrée et cette saison 3 a très bien tenu le choc. Mieux encore : son intrigue de saison était digne de la pandémie que nous étions en train de vivre. Les scénaristes ne pouvaient pas le savoir, mais ils ont pondu une intrigue de Kinj qui collait exactement à ce qu’est une pandémie… et ça donnait une étrange actualité à la série qui, en plus, s’en sortait très bien à introduire de nouveaux personnages redynamisant l’ensemble de ce qu’elle était. Quel plaisir.

Voir aussi : The Outpost mérite bien un petit article

The Outpost The Outpost Tv GIF - The Outpost The Outpost Tv The Outpost  Series - Discover & Share GIFsBref, je n’ai pas arrêté de le dire cette année, mais la série s’est mise à vraiment valoir le détour avec cette saison 3. Les graines plantées dans les deux premières saisons commençaient à germer là avant de devenir incroyablement passionnantes et belles à regarder en saison 4. J’en reparlerai en temps voulu, elle est dans ce classement aussi, mais un peu plus haut. Forcément.

Déjà, j’aurais pensé que celle-ci serait bien mieux classée, honnêtement… Mais bon, faut pas déconner, les effets spéciaux n’ont pas toujours été dingues non plus.

Voir aussi : The Outpost (S03)

On se retrouve demain pour la suite de ce top !