Resident Alien nous envahit ce soir sur Syfy France

Salut les sériephiles,

Cela faisait un moment que je n’avais plus proposé un article sur une diffusion de série à la télévision française, mais c’était sans compter sur l’équipe de Syfy France qui a eu l’excellente idée de mener une promotion Twitter agressive ces derniers jours concernant l’arrivée de leur nouvelle série : Resident Alien. Et ils ont bien raison de mener cette promotion avec force.

Déjà, parce que la série débarque sur la chaîne avec à peine un mois d’écart par rapport à la diffusion américaine. C’est rare, ça se souligne et c’est hyper agréable. Ensuite, parce que la série vaut vraiment le détour : je n’en vois que des retours positifs sur les réseaux sociaux depuis le début de sa diffusion outre-atlantique. Et puis, une série qui a pour acteur principal Alan Tudyk, ça attire nécessairement mon attention. Ainsi, quand Syfy m’a contacté plus tôt dans la journée pour me donner un accès en avant-première au premier épisode de la série, je n’ai plus eu d’excuse pour ne pas le regarder – et pour ne pas vous en faire à mon tour la promo. Regardez la série, ce premier épisode est vraiment très cool.

De quoi ça parle ? Sans vouloir spoiler, vous suivrez la vie d’un extra-terrestre très sympathique qui a atterri bien malgré lui et en catastrophe sur notre planète. Par chance pour lui, il s’est retrouvé dans le Colorado, dans un endroit isolé du reste du monde. Par malchance pour lui, il est encore trop près d’un village où un médecin meurt de manière mystérieuse. Comme notre alien a eu la bonne idée de prendre l’identité d’un autre médecin, il se retrouve lié à l’enquête sur cette mort. Et à nouveau, c’est bien malgré lui !

Concrètement, après ce premier épisode, ce qui rend la série vraiment intéressante, c’est son humour, qui était déjà bien visible dans les promotions. Il y a un décalage permanent entre le sujet sérieux et son traitement par l’humour, mais c’est bien logique : ce que l’humain considère grave et sérieux, l’extra-terrestre le découvre avec un regard désintéressé et plutôt blasé. Et ça fonctionne bien, avec de nombreux quiproquos et des répliques savoureuses. Sans parler des moments d’humour, fréquents dans l’épisode :

Concrètement, après ce premier épisode, ce qui rend la série vraiment intéressante, c’est son humour, qui était déjà bien visible dans les promotions. Il y a un décalage permanent entre le sujet sérieux et son traitement par l’humour, mais c’est bien logique : ce que l’humain considère grave et sérieux, l’extra-terrestre le découvre avec un regard désintéressé et plutôt blasé. Et ça fonctionne bien, avec de nombreux quiproquos et des répliques savoureuses.

Je n’en dis pas plus pour ne spoiler personne, mais sachez que le premier épisode sera diffusé à 21h ce soir sur Syfy – oui, bon, en même temps que le prochain podcast 42 minutes, mais dans un cas comme dans l’autre, le replay existe, donc tout va bien. Si vous n’avez pas encore Syfy, il n’est pas trop tard pour se renseigner et voir comment faire pour vous y abonner. C’est une chaîne vraiment très cool, comme je vous l’avais déjà dit quand il était question de The Magicians.

Je ne dis pas ça uniquement parce que j’ai eu la chance d’interviewer deux acteurs de cette dernière série grâce à eux ou d’avoir accès en HD à des épisodes, y compris premier Resident Alien, mais parce que je le pense vraiment : c’est une chaîne pour les sériephiles qui aiment la science-fiction et les séries fantastiques. Ils ont diffusé Future Man et Channel Zero, et ils passent en ce moment les journées à nous rediffuser la saison 2 du reboot de Charmed, qui s’est achevée en mai dernier aux États-Unis, et des épisodes de The Outpost. Bref, c’est une chaîne qui diffuse des séries sympas.

En plus, dans les conventions et salons, ils ont toujours des stands super-originaux et des goodies géniaux. Ils m’ont manqué en octobre quand on n’a pas eu de Comic-Con, parce que ça fait quelques années que je m’approvisionne chez eux de sacs en toile, gobelets en plastique (mon dernier s’est troué suite à un choc, c’était le drame de mon déménagement) et tours de cou. Je vous aime, Syfy.

Bref, regardez Resident Alien, regardez les programmes Syfy ! Et rendez-vous dans la soirée pour la critique complète du premier épisode, évidemment !

The Outpost mérite bien un petit article

Salut les sériephiles,

Cela fait quelques semaines que j’ai envie d’écrire un article sur la saison 3 de The Outpost, parce qu’elle le mérite bien, je pense. En effet, autant les deux premières saisons de la série étaient divertissantes sans plus, autant la saison 3 fait passer la série dans une autre catégorie – celle de la cour des grands. C’est probablement trop tard pour elle, mais au cas où, si vous hésitez encore à la commencer, voici pourquoi il faut s’accrocher à la série jusqu’à sa saison 3 !

Résultat de recherche d'images pour "the outpost logo gif"

Voir aussi mes critiques : Saison 1 Saison 2 | Saison 3

L’histoire de base de la série est assez intrigante, puisqu’elle nous envoie dans un univers que nous ne connaissons pas du tout. Nous sommes en effet dans un monde fantasy médiéval pas bien exceptionnel, avec un poste d’arrière-garde au cœur de toutes les intrigues. En effet, c’est là que l’héroïne de la série décide de venir séjourner, et surtout se cacher. Elle est pourchassée par le Prime Order, un ordre monarchique qui concentre tous les pouvoirs dans un étrange trio, parce qu’elle est une Sang Noire. Sang Noire ? Oui, elle a du sang de couleur noire, des oreilles pointus et une agilité physique assez impressionnante.

Résultat de recherche d'images pour "the outpost gif"

Outre son aptitude au combat, Talon, l’héroïne, a aussi et surtout un Kinj, une drôle de petite lumière qui lui permet d’ouvrir des portails, même si elle ne les contrôle pas du tout. Rapidement, la série s’enfonce dans une suite de mystères et d’intrigues assez peu exceptionnelles – les plaguelings, franchement ! – avec une tendance à la géopolitique et aux ships désastreux (mais que trouvent-elles à Garrett ?).

Résultat de recherche d'images pour "janzo garrett gif"Je n’étais pas spécialement fan, mais je restais pour le personnage de Gwynn. Je ne peux que vous conseiller de faire de même, parce que c’est elle qui a la meilleure évolution dans la série. Talon, l’héroïne, reste une héroïne, Garrett reste le male alpha du triangle amoureux censé l’aider et Janzo est bloqué par son surjeu constant parfaitement irritant.

Voir malgré tout cet article : Anand Desai Barochia (The Outpost)

Résultat de recherche d'images pour "tobin gwynn gif"Pourtant, peu à peu, la série est devenue plus attachante, notamment grâce à l’arrivée de nouveaux personnages et à l’évolution d’une intrigue qui changeait un peu de dimension. À cet égard, la saison 2 allait beaucoup plus loin dans les intrigues politiques et ajoutait un love interest très con… qui finalement s’avérait plutôt intéressant à suivre après quelques épisodes. Je n’aurais pas cru l’écrire, mais Tobin s’est ensuite imposé comme l’un de mes personnages préférés, et lui et Gwynn furent les raisons pour lesquelles j’ai finalement tenté la saison 3, avec des scènes chaque fois plus niaises en écriture… mais efficaces !

Voir d’ailleursAaron Fontaine (The Outpost)

Résultat de recherche d'images pour "yavalla wren gif"Bien m’en a pris ! La saison 3 fait table rase des intrigues que j’aimais le moins (adieu les Plaguelings, enfin !) et en ajouté une nouvelle, avec l’arrivée de Yavalla et de Wren. Cette dernière ajoute un contrepoint comique qui réussit parfaitement à Janzo et semble rendre son surjeu supportable, ce qui était inimaginable avant elle. C’est fou, mais la série trouve enfin son équilibre. Au départ, j’ai cru que le problème venait de moi et de mon manque de série : la saison 3 a été décalée pour un bon moment et pour être finalement diffusée à la rentrée, en l’absence d’autres séries en stock pour les networks.

Face à l’absence de concurrence, elle paraissait brillante. Résultat de recherche d'images pour "garret the outpost gif"Finalement, l’ensemble de la saison 3 a rapidement laissé derrière elle les aspects les moins plaisants pour se concentrer sur une intrigue qui fonctionnait très bien, avec une épidémie faisant un écho surprenant et probablement pas du tout prévu avec le coronavirus et de nouveaux personnages tous attachants. Pas comme les anciens (littéralement, les plus vieux étaient les plus mal écrits de cette série).

Pire encore, sur sa fin de saison, la série joue dans la cour des grands, avec la fin de ses deux derniers épisodes qui fut… incroyable ? La série a été à deux doigts de me faire pleurer, et ce n’était pas du tout imaginable non plus quelques semaines plus tôt. Alors que s’est-il passé ? Ma foi, la recette est simple : quand votre série ne fonctionne pas, laissez tomber les personnages chiants, virez les mauvaises intrigues et changez toute la formule. M’enfin, pas les combats cheaps avec des chorés fun, quand même, y a des choses à ne pas oublier.

Résultat de recherche d'images pour "the outpost fight gif"

Bon, en revanche, j’ai peur de la déception en saison 4 maintenant : le cliffhanger ne me dit rien qui vaille. En plus, la série vient d’échapper à la vague de renouvellements de la CW, alors je me demande s’il faut en voir un signe de la fin, ce qui ne serait pas surprenant, car j’ai du mal à imaginer l’équilibre qu’aura la série sans deux de ses personnages-clés… Ou alors, c’est simplement le signe que bon, la saison 5 sera annoncée plus tard, la saison 4 n’est même pas encore entièrement tournée (ils en sont à la moitié à peu près, je crois).

Voir enfin : Imogen Waterhouse (The Outpost)

Tout ça me laisse songeur pour la suite, mais voilà, je voulais faire un petit article sur la série, parce qu’il est rare qu’une série s’améliore comme ça quand elle commence si bas dans la qualité. Rassurez-vous, elle n’est pas exceptionnelle pour autant : les effets spéciaux sont toujours cheaps et le scénario prévisible bien souvent… mais je me suis beaucoup attaché, au point de suivre la saison 3 en restant à jour chaque semaine, pour la première fois en trois ans ! Vraiment, ça méritait un article : trois articles « performance de la semaine » sur une seule saison, c’est rare, surtout que cette série était loin d’être exceptionnelle pour son jeu d’acteur ! Enfin, je veux dire, ils ont clairement pris des cours, parce qu’on est passé de ça :

Résultat de recherche d'images pour "gwynn the outpost gif"

à ça :

Résultat de recherche d'images pour "gwynn the outpost gif"

Tout de même. Le pire ? Je suis amoureux d’elle depuis le départ, franchement.

Résultat de recherche d'images pour "gwynn the outpost gif"