Vus cette semaine #43

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Fear the Walking Dead – S06E02 – Welcome to the Club – 13/20
C’est un étrange épisode qui possédait pas mal de bonnes idées et avait du bon potentiel… mais ne parvenait pas à l’exploiter comme il faut. Grosso modo, on suit mes personnages préférés dans une journée pas bien passionnantes et la construction de certaines intrigues fait tellement de détours et une marche arrière que l’on fait du surplace pour pas grand-chose. Déçu… parce que j’en attendais beaucoup trop, tout simplement.
The Walking Dead World Beyond – S01E03 – The Tiger And The Lamb – 14/20
Le problème avec cette série, c’est que j’ai l’impression que les scénaristes sont hyper satisfaits d’eux à chaque épisode malgré des personnages aux interactions trop schématiques. On sent qu’ils veulent introduire des sortes de relations « cool »… mais elles n’arrivent pas vraiment à l’être. Je trouve que ça alourdit l’ensemble, bien sauvé par les effets spéciaux et des intrigues qui me donnent encore envie de revenir. Ouf… pour le moment. J’espère qu’ils vont arrêter d’en faire trop !

Mardi

Filthy Rich – S01E04 – Romans 8:30 – 12/20
Cet épisode fait un flop total alors que j’étais plutôt pressé de découvrir ce qu’il allait advenir de tous les personnages après une pause d’une semaine. Je n’ai pas réussi à accrocher du tout à l’intrigue proposée, et je n’ai pas trouvé ce que j’attendais de la série. J’espère que ça redeviendra mieux par la suite, mais pour l’instant, vraiment, il n’y a pas une seule des décisions de l’épisode qui a réussi à vraiment me plaire. Et pas de spoiler dans cet avis, je sais, mais le cliffhanger qui n’en est pas vraiment un enfonce le clou.

Mercredi

neXt – S01E03 – File #3 – 17/20
La série fonctionne vraiment bien à proposer sa petite intrigue jouant toujours sur les mêmes angoisses. J’aime comment se développent son fil rouge, ses personnages et la menace qui plane sur la série – et le monde. Pas besoin d’inventer quoique ce soit pour être efficace : il suffit de jouer habilement avec certains clichés et de nous attacher juste assez aux personnages pour que la série soit convaincante. Et elle l’est.
Dix pour Cent – S04E01 – Charlotte – 16/20
J’ai eu du mal à me replonger dans la série, alors même que son ambiance est toujours là. L’humour fonctionne comme avant, surtout avec certains personnages qui me font absolument délirer tant ils ont toujours les meilleures répliques. Pour autant, je ne suis pas convaincu par la direction donnée à ce début de saison du point de vue de l’intrigue. On verra ce que donnera la suite.
Dix pour Cent – S04E02 – Franck – 18/20
C’est tout de suite beaucoup mieux avec cet épisode qui s’en tire très bien grâce à ses talents à qui l’on confie de très bonnes intrigues. En plus, les personnages continuent d’évoluer les uns avec les autres, et l’ensemble prend ainsi une tournure beaucoup plus intéressante. Comme quoi, il suffit parfois de peu pour faire la différence.

Challenge Séries 2020

Riverdale – S02E19 – Prisoners – 14/20
Une double intrigue qui fait basculer la série dans le grand n’importe quoi comme on en a l’habitude. C’est si drôle à voir : je suis venu regarder une série pour adolescents nous présentant la vie d’ados, moi, et je me retrouve embarqué dans des scènes sanglantes et glauques et… absolument pas crédibles, toujours. C’est une constante, et ça n’arrive pas toujours à être drôle !
Riverdale – S02E20 – Shadow of a Doubt – 15/20
Il y a du mieux dans cet épisode qui a l’avantage d’offrir des pistes concrètes et de revenir un peu plus à son fil rouge, sans pour autant être exceptionnellement intéressant. Certains masques tombent on va dire, mais si vite que ça n’a pas trop de sens. Après avoir pris son temps pendant tout un moment, la saison accélère donc son rythme.
Riverdale – S02E21 – Judgement Night – 17/20
Oula. Il y a tant d’aller-retours dans cet épisode, c’est une sacrée prise de tête de faire la critique sans rien oublier. Les scénaristes ont complexifié autant que possible l’ensemble de la série, et ça donne un résultat quelque peu brouillon par moments. L’avantage ? L’épisode est interminable et enchaîne les surprises… Je me suis vraiment bien marré face à ce qui ressemblait parfois à de la parodie, tout en dégustant tout ce qu’il se passait !
Riverdale – S02E22 – Brave New World – 13/20
Euh… La fin de saison est pourrie, franchement, avec très peu de suspense, des intrigues qui sont déjà terminées et des conséquences peu passionnantes. L’épisode 21 faisait bien mieux office de fin de saison et son cliffhanger final était plus intéressant que celui choisi pour nous faire patienter en attendant la saison 3. Du coup, je vais patienter avant de la commencer moi aussi !

> Vus en 2020 

Riverdale – S02E22

Épisode 22 – Brave New World – 13/20
Euh… La fin de saison est pourrie, franchement, avec très peu de suspense, des intrigues qui sont déjà terminées et des conséquences peu passionnantes. L’épisode 21 faisait bien mieux office de fin de saison et son cliffhanger final était plus intéressant que celui choisi pour nous faire patienter en attendant la saison 3. Du coup, je vais patienter avant de la commencer moi aussi !

> Saison 2


Spoilers

Our story is not over. It’s just beginning.

On nous a menti, Fang n’est pas mort ! Et Jug non plus, dis donc. On veut pourtant nous faire croire à un enterrement tout pourri… L’épisode débute donc par le réveil de Jug qui apprend que son père s’est battu dès le lendemain de son accident, malgré l’accord avec Hiram. C’est énorme tout de même, mais c’est marrant comme ça fonctionne bien : les Serpents n’existent plus et la série fait plein d’économies avec l’idée que tout se passe dans le coma de Jug.

Il apprend aussi ce qui est arrivé à Betty, mais c’est vite évacué : elle ne veut plus voir son père et on attendra le procès, le meurtre ou la fuite pour la prochaine saison. En attendant, il reste une Cagoule à démasquer. Jug, lui, remet son bonnet pour entamer l’enquête avec Archie, Betty et Veronica, mais seulement une fois que tous se décident à se retirer de l’élection du lycée.

C’est fou. La recherche ? Elle commence par une enquête suspectant le nouveau shérif d’être cette deuxième cagoule embauchée par Hiram pour faire régner le désordre en ville. Une idée qui fonctionne sacrément bien. C’est étrange cet épisode, on dirait vraiment un début de saison plus qu’une fin de saison : il est juste question de traiter des conséquences d’une intrigue qui a duré un moment… et même un peu trop si vous voulez mon avis.

On a donc droit à des gens se massant devant la maison des Cooper et regardant Alice en chemise de nuit leur crier des insultes sur son mari défunt. Pfiou. On a aussi Betty qui s’excuse auprès de Fred, avec des larmes de crocodile, là… Au secours. Archie, lui, reconnaît Hal au commissariat pendant ce temps-là, alors que FP se remet à boire maintenant qu’il a perdu les Serpents.

Oh, oui, il a perdu les Serpents, mais Jug espère encore que ce soit possible de les récupérer. Il se démène donc pour faire tout ça. La vie n’est pas si simple pour autant : la Cagoule qui s’est infiltrée chez les Andrews ? Un simple homme de main d’Hiram, rapidement exécuté par le nouveau shérif qui n’a donc rien à voir avec tout ça, n’en déplaise à Archie.

Malgré tout ce que je peux penser de ce mauvais épisode sans suspense, il faut reconnaître que les scénaristes continuent de jongler avec tout un tas d’intrigues, l’air de rien. Ainsi, Polly est de retour ! Au secours ! C’est l’occasion d’une scène où elle est déjà motivée à pardonner son père, où Alice a besoin de parler à son père et où Betty a peur que tout ça ne soit héréditaire. Elle ne veut pas être maléfique, elle ne veut pas non plus que les jumeaux le soient. Pour s’en assurer malgré le réconfort de Jug, elle se décide donc à venir confronter son père en prison pour lui dire qu’elle ne viendra plus jamais lui parler. Pff.

Et après tout ça ? Elle veut retourner au lycée et en fait la demande à sa mère. Je ne sais pas si c’est ça le pire, ou si c’est Alice écoutant Polly et commençant à être manipulée par celle-ci. Encore une intrigue bien chiante en saison 3, donc.

En parallèle, Cheryl se fait adopter par sa grand-mère et découvre que sa mère continue de comploter. Forcément. Elle le fait donc avec Claudius, le frère jumeau de son père, et Hiram. Cheryl crache aussitôt l’information à Veronica, qui en informe sa mère, devant Hiram. Elle a bien peur que la vie de sa mère ne soit encore en danger.

Elle a en effet l’impression qu’Hiram est celui qui a embauché un tireur pour s’attaquer au débat municipal où sa mère a manqué de se faire tuer. Et avec les élections approchant, elle n’est pas rassurée. Malgré son soutien à Fred, elle n’est pas dupe Veronica en plus, elle sait qu’il a peu de chances de gagner, et ça va encore s’amenuiser ensuite.

Parmi les intrigues balancées là pour faire bien, notons que Cheryl et Toni continuent de grave flirter ensemble, mais on voit très peu Toni. Dans le même genre, dans les toilettes du lycée, Kevin retrouve Moose qui pleure la mort de Midge, sa petite amie… et ça finit sans surprise en baiser entre eux. Les couples dans cette série, je vous jure… Faut-il parler de Josie et son mec, là ? Rien n’a de sens, mais au moins la série est contente d’avoir ses intrigues LGBT, j’imagine.

Tout ça nous mène finalement à Cheryl découvrant que sa mère et Hiram ont bien planifié quleque chose à Whyte Wyrm. C’est ce que tout le monde pensait : une descente du shérif est en cours là-bas, et ça ne plaît à personne parmi le Cercle noir ou les Serpents encore fidèles à Jug. Quelle angoisse. Voilà donc Archie qui sauve Jug juste à temps et la descente de police qui ne sert à rien.

En effet, il prévient Jug et les Serpents restant au Whyte Wyrm de l’arrivée de la police. Tous peuvent alors se réfugier… chez Fred. Il peut ainsi dire adieu au poste de maire, parce que tout le quartier est rapidement au courant de ses fréquentations. Lui, il est content, il a sauvé le Whyte Wyrm et les Serpents encore fidèles à Jug, même si on nous avait promis qu’ils n’existaient plus.

Quant au Whyte Wyrm, il est toujours convoité par Hiram. Veronica achète donc le bar, mais elle est tout de même prête à le revendre et l’échanger contre Pop’s. Hiram est plus dur que ça en affaire, tout de même : il accepte de céder aux caprices de sa fille, mais uniquement s’il récupère le bar des Serpents et si elle cède à tout l’héritage familial qu’elle a déjà. C’est un pari risqué, mais elle accepte, parce qu’elle ne veut pas d’argent sale. Pff. Facile ça.

Voilà, les Serpents sont donc de retour dans la série, et Jug a le droit de prendre la place de son père. Il devient donc le roi des Serpents à la place de son père, et tous les serpents sont d’accord avec l’idée d’être dirigé par un gamin de quinze ans. OK. Un peu plus. Son premier acte ? Enfiler à Cheryl une veste en cuir rouge. Son deuxième acte ? Faire l’amour à Betty dans une chambre d’hôtel pour lui proposer de rejoindre elle aussi les Serpents.

Parce que oui, les Serpents sont de retour, mais ils le sont même en force, hein. Après avoir été sauvés par Archie et son équipe, les voilà qui s’intègrent même au lycée du Nord quand Archie propose à tous les étudiants de revêtir la veste interdite dans les couloirs du lycée pour forcer le proviseur à les accepter et à rechanger le règlement. OK, la scène est très sympathique et tout, mais dans quel monde au juste tous les lycéens se retrouvent avec une veste en leur possession ? Et comment acceptent-ils tous de se ranger derrière Archie quand c’était encore la guerre un épisode plus tôt ? Si la paix dans le monde pouvait être obtenue si facilement, franchement !

Si de son côté Archie gagne les élections du lycée – en même temps, je crois que tous les autres se sont retirés et tout le monde s’en fout royalement de ces élections depuis au moins cinq épisodes dans la série ?? – Fred, lui, perd les élections. Il a même droit à la visite d’Hermione chez lui pour le féliciter de sa campagne… C’est ridicule. On a pire, cela dit, avec Archie qui débarque chez Hiram pour le confronter. Franchement, ça pouvait difficilement être plus ridicule que ça… il se pointe avec un petit couteau pour menacer Hiram. Non, pas de le tuer, ça il s’en fout : il veut juste planter un couteau dans le bureau d’Hiram et lui expliquer qu’il le surveillera et réussira à le faire tomber. Un jour. Ou peut-être une nuit.

Voilà, c’est tout pour cet épisode. On termine sur un beau projet de Veronica qui veut ouvrir un speak-easy sous Pop’s, alors que Hiram se retrouve à gérer un club de grands méchants : Claudius et son empire de drogue, la mère de Cheryl parce que pourquoi pas, Penny, le chef des Monstres… Pff. Le gang des grands méchants inutiles, quoi.

Tout aurait pu s’arrêter là, mais il nous fallait tout de même un joli cliffhanger : pendant l’hymne du lycée avant le match du jour, Hiram s’arrange pour faire arrêter Archie par la police. Eh oui, la saison se termine par Archie accusé de meurtre devant tout le lycée. C’est con pour un président des lycéens, mais c’était rigolo. Et bien moins catastrophique que la fin de saison 1, honnêtement.

EN BREF – Tout le monde me disait que la deuxième saison était pire que la première, mais finalement, je trouve que ce n’est pas le cas. Les scénaristes ont arrêté de vouloir jouer la carte de la crédibilité et, maintenant qu’on le sait, on peut profiter des délires permanents des scénaristes. Il n’y a plus une once de crédibilité dans cette série qui enchaîne les amourettes d’ados avec les intrigues mafieuses et les meurtres, au milieu des gangs.

Franchement, la vie des ados de Riverdale ne fait pas rêver du tout… mais c’est ce qui la rend si divertissante. Rien ne va, rien n’est logique, mais on sait en lançant les épisodes qu’on aura des choses drôles à regarder. Et j’ai l’impression que c’est davantage assumé, alors ça marche mieux !

> Saison 2