Kelli Giddish (#188)

Salut les sériephiles,

J’ai possiblement regardé un épisode juste pour le principe hier soir (dimanche 15), et forcément, il faut donc que je sélectionne dans ce que j’ai regardé une performance de la semaine. QUi mieux qu’Amanda Rollins pour faire l’affaire ?

Amanda Rollins Kelli Giddish GIF - Amanda Rollins Kelli Giddish Svu -  Discover & Share GIFs

Kelli Giddish

 
La série : New-YORK UNITÉ SPÉCIALE
L’épisode concerné : S23E13

Pourquoi ?

Les articles performances se suivent et se ressemblent : à défaut de regarder beaucoup de séries en ce moment, je me retrouve évidemment à sélectionner mes performances dans des séries procédurales où les acteurs n’ont pas toujours de quoi se démarquer. Ce n’est pas grave, j’avais envie de parler de cette actrice, parce que le destin fait bien les choses.

Crying Hopeless GIF - Crying Hopeless Breaking Down - Discover & Share GIFsEn fait, je n’aimais pas du tout le personnage d’Amanda quand je regardais d’un œil encore plus distrait et lointain la série. C’est bien simple : je trouvais que l’actrice jouait plutôt mal, à avoir toujours les deux mêmes expressions… mais c’était un peu le problème du scénario aussi. Encore aujourd’hui, il y a beaucoup d’épisodes où elle est limitée à ce duo de compassion/énervement qui revient à chaque fois et qui est certes efficace, mais un peu frustrant.

Permanently Tired — Rollins + Carisi 22x04Seulement, avec le temps, la série a décidé de… se sérialiser ? On a de plus en plus souvent des incursions dans la vie privée des détectives du SVU, et c’est de nouveau le cas avec cet épisode. Cela est plutôt une bonne chose, car ça permet de voir l’actrice évoluer différemment. Elle est désormais une maman et une amante, et ça change beaucoup de choses dans son jeu.

amanda rollins x sonny carisi | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirEt comme on ne se refait pas avec le temps, je dois souligner que j’aime bien les épisodes qui la développent en tant que personne, même si beaucoup détestent l’idée. C’est une bonne chose, et son couple avec Carisi fonctionne vraiment bien avec moi. C’est super cliché, souvent prévisible, mais la romance est efficace. Elle n’avance pas du tout, elle est discrète, mais le pas de géant du dernier épisode que j’ai pu voir hier soir me plaît et devrait permettre de débloquer un peu certains événements. Il était temps.


Vue aussi dans :

Écoutez, c’est marrant, parce que contrairement à l’article de la semaine dernière (qu’il faut toujours que je publie bordel), je découvre que je ne l’ai jamais vue nulle part ailleurs alors que j’étais à peu près sûr qu’elle avait joué ailleurs dans une série que je regardais (quelque chose du type The Inside, jamais revu). Et c’est d’autant plus marrant que j’ai déjà vu l’enfant ailleurs, mais pas elle ?

No Matter What" "Always" "Always" GIF | GfycatBref, j’imagine que j’avais en tête son visage plus jeune depuis ses premières apparitions dans cette série, qui datent tout de même de 2007. En attendant, consulter sa page IMDB me permet de découvrir que la chaîne a fait fort dans les crossovers, puisqu’elle est aussi passée par l’univers des séries Chicago. Je ne le savais pas du tout que ça avait existé… et ça a l’air d’être des épisodes qui ont remué les personnages quand même.

Eh, c’est le problème quand on débarque en pleine saison 21 d’une série et qu’on se décide à la regarder sans voir ce qu’il se passait avant ?


L’info en + :

Puisqu’on parle de crossovers, je dois souligner que je ne suis pas ravi d’avoir vu passer l’info qu’il y en avait encore eu un avant la fin de saison. En effet, Olivia s’est retrouvée à bosser de nouveau avec Stabler… et ça me soule. Il faut bien le dire, le duo fonctionne super bien, mais comme j’ai détesté le peu que j’ai vu d’Organized Crimes, j’ai un peu la flemme. 

M’enfin, là encore, c’est le problème de se mettre à regarder une série qui a plus de vingt saisons au compteur, j’imagine. Difficile en 2022 de se passer de crossovers, je crois, et les upfronts le confirment une fois de plus.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Vus cette semaine #18

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Pas de critique sur le blog cette semaine, oups. Toutefois, il y a eu tout de même des épisodes vus, rien n’est perdu : un épisode de New-York Unité Spéciale (parce qu’il fallait bien s’y remettre) et deux épisodes de The West Wing.

J’en profite pour signaler que les articles de la semaine sont écrits, en brouillon sur le blog (donc ça fonctionne sur le décompte des jours yeah), mais pas publiés parce que WordPress est insupportable sur mon téléphone. A venir (demain ou mercredi, j’espère, parce que la mise en page est galère, quoi) :

  • Jeudi 05/05 : Bilan du mois d’avril (interminable la mise en page)
  • Vendredi 06/05 : Résultats du Bingo Séries
  • Samedi 07/05 : J’ai commencé The West Wing (et j’ai aimé)
  • Dimanche 08/05 : Une rentrée en retard
  • Lundi 09/05 : Ryan Buggle

Et on y ajoute de bons moments en vacances… ou à corriger des copies.

> Vus en 2022 

 

Résultats Bingo Séries #61

Salut les sériephiles,

Bon, habituellement, j’écris un article pour vous communiquer mes résultats du Bingo Séries. Pas de raison de changer la tradition à l’occasion d’un anniversaire, n’est-ce pas ? Allez dire ça à WordPress qui refuse de me publier quoique ce soit en ce moment depuis portable – et à ma vie chaotique qui fait que je n’ai pas eu le temps d’allumer l’ordinateur. C’est tapé au portable, pardonnez les fautes.

PS : Je laisse l’article intact, même si bon, j’ai repris quelques coquilles à l’ordinateur au moment de publier, tout de même.

Et de cinq !

Cinq ans de Bingo Séries, cela laissait une grande marge pour retrouver des points intéressants dans les éditions précédentes. On se retrouvait avec un premier thème assez éclaté, mais pas si difficile. Je n’ai certes pas trouvé de jardinier dans mes quelques épisodes du mois – mais j’ai bien hésité à me le valider quand dans El Foundou il y a eu bien de la terre retournée… En attendant, le reste est validé assez facilement par les séries Shonda Rhimes vues juste après un déjeuner, donc à 13h11, avec des acteurs de 50 ans et des personnages stressés par une annonce. 3/4

Fruits & légumes

Un thème qui me plaisait énormément quand je l’ai ajouté à la liste, mais qui nécessitait un peu trop de concentration, je crois. Par chance, je m’en tire plutôt bien : il y a eu un fruit dans le médiocre épisode d’How I met your father et des personnages d’El Foundou pour cuisiner à plusieurs reprises. J’ai donc eu facilement les points, que ce soit le légume coupé ou le fruit et le légume dans un même épisode. 3/4

Escaliers

C’est clairement le thème auquel j’ai fait le moins attention, je dois bien l’avouer. Du coup, j’ai eu une magnifique chute inoubliable dans les escaliers de Grey’s Anatomy (et des escaliers sans contremarche, en plus !), mais c’est à peu près tout. Ah non, il y avait aussi une chute d’escaliers en extérieur dans How I met your father. Bref, j’ai retenu les chutes plus qu’autre chose, et ça ne me fait que 2/4 pour ce thème.

Criminels

El Foundou continue de me rendre service pour la rencontre entre des criminels, parce que c’est facile quand ils le sont presque tous et qu’ils finissent par se rencontrer… certes, ils ne le savent pas forcément, mais ça marchait. Pour le reste, ça aide de regarder la franchise NCIS ou d’avoir un personnage de Station 19 qui devient une criminelle bien malgré elle. Je ne comptais pourtant pas sur cette série pour avoir le point… 4/4

Actions

Reste à évoquer les actions, et ce n’est pas mal du tout une fois de plus : il y a simplement la grille que je n’ai pas faite aussi bien que ce que j’aurais voulu, à défaut d’avoir de l’inspiration et du temps. Tant pis. Pour le reste, j’ai mangé une pomme devant la deuxième partie du crossover NCIS, juste après m’être assis sur une marche pour la première partie. Quant à l’épisode vu de manière légale, ben, il y a Riverdale sur Netflix. Fallait bien que cette série me serve ce mois-ci encore, non ? 3/4

Résultats

Je termine donc le bingo d’anniversaire avec un 15/20. C’est loin d’être mon meilleur résultat, mais ce n’est pas non plus mon pire… donc je suis plutôt content de ce que ça donne ? La vieillesse, ça doit ressembler à ça, je n’arrive plus à faire de 20/20 comme au bon vieux temps… mais bon, ça me va malgré tout !

Après, je ne serais pas contre le visionnage de plus d’épisodes et la lecture de pages supplémentaires. M’enfin, c’est comme ça.

Erinn Westbrooke (#186)

Salut les sériephiles,
Les lundis se suivent et se ressemblent, parce que je n’ai pas eu le temps de publier ça alors qu’il aurait fallu que je le fasse. Et j’ai eu beau me dépêcher, j’avais trop de copies à corriger et de préparatifs à faire pour sortir Cet article à temps. Tout va bien sur le blog, bref, deux épisodes vus (et zéro cette semaine ???), ça ne me laisse pas un choix de dingue :

 Erin Westbrook

La série : Riverdale
L’épisode concerné : S06E11 – 11/20

Pourquoi ?

Parce que je n’ai vu qu’une seule série cette semaine donc il fallait sélectionner l’actrice la moins pire de toutes ? Et parce qu’elle a enfin eu son épisode centré rien que sur elle et que ça m’a fait plaisir car j’aime cette actrice.

C’est un peu compliqué d’écrire un article pour en vanter les mérites par contre, parce qu’elle se contente souvent du minimum syndical, faute d’être mieux dirigée je pense. Le scénario de la série ne lui permet pas souvent de briller et de montrer ce qu’elle sait faire en tant qu’actrice. C’était toutefois un peu le cas dans cet épisode particulier qui voyait Tabitha voyager dans le temps, rien que ça. Quand je vous dis que le scénario ne l’aide pas, je n’exagère pas. Pour marquer les différents voyages temporels, et c’est là la réussite de l’épisode à mon avis, nous avons eu la possibilité de la voir enchaîner différents looks. Cela fait partie des bons points de l’épisode : il était à la fois original et marrant de voir Tabitha passer de 2020 aux années 40, et j’ai adoré sa coupe dans les années 90. L’actrice a géré ces différents looks, pas bien compliqué, et a réussi à faire passer les émotions de son personnage dans la lutte contre les discriminations raciales sévissant sur la ville depuis près d’un siècle. Efficace comme épisode.

Vue aussi dans :

Je suis content de pouvoir écrire un article sur Erin Westbrook, parce que je me suis rendu compte que si j’aimais Tabitha, c’est surtout parce que j’aimais l’actrice, qui est parfaite dans le rôle de la petite amie un peu badass avec de la répartie (mais jamais avec son mec malheureusement ??) autant que dans celui de la bitch du lycée. Et oui, avant d’être Tabitha, elle était une pom-Pom girl un peu bitchy dans Glee où elle interprétait une petite amie de Jake, craignant d’être enceinte de lui. Un rôle que j’avais beaucoup aimé, parce qu’elle était une sorte d’ersatz de Santana Lopez, en finalement bien plus doux. En-dehors de ça, l’actrice semble surtout avoir enchaîné des petits projets et des apparitions bien secondaires, même si elle a aussi été récurrente dans The Résident… Dommage, mais pas surprenant.

L’info en + :

Riverdale est renouvelée pour une septième saison par la CW, une information plutôt inquiétante quand on sait que tous les acteurs veulent se barrer et être libérés du poids de ce contrat et du scénario sans queue ni tête. Enfin, ça, c’est ce qu’ils disent, mais ils sont bien contents de rester pour toucher le salaire apparemment. C’était d’autant plus inquiétant que la saison 7 n’était pas annoncée au passage comme la dernière et que la CW avait l’habitude d’annoncer en amont les dernières saisons depuis un bon moment. Cependant, cette habitude n’est plus. Malheureusement, la CW a en effet décidé d’annuler certaines séries sans prévenir à l’avance. Si Legends of Tomorrow en fait les frais aujourd’hui, on peut espérer que Riverdale y passe l’année prochaine. Ce serait raisonnable de s’arrêter à sept saisons honnêtement…

Voir aussi : Les performances des semaines précédentes