Kelli Giddish (#188)

Salut les sériephiles,

J’ai possiblement regardé un épisode juste pour le principe hier soir (dimanche 15), et forcément, il faut donc que je sélectionne dans ce que j’ai regardé une performance de la semaine. QUi mieux qu’Amanda Rollins pour faire l’affaire ?

Amanda Rollins Kelli Giddish GIF - Amanda Rollins Kelli Giddish Svu -  Discover & Share GIFs

Kelli Giddish

 
La série : New-YORK UNITÉ SPÉCIALE
L’épisode concerné : S23E13

Pourquoi ?

Les articles performances se suivent et se ressemblent : à défaut de regarder beaucoup de séries en ce moment, je me retrouve évidemment à sélectionner mes performances dans des séries procédurales où les acteurs n’ont pas toujours de quoi se démarquer. Ce n’est pas grave, j’avais envie de parler de cette actrice, parce que le destin fait bien les choses.

Crying Hopeless GIF - Crying Hopeless Breaking Down - Discover & Share GIFsEn fait, je n’aimais pas du tout le personnage d’Amanda quand je regardais d’un œil encore plus distrait et lointain la série. C’est bien simple : je trouvais que l’actrice jouait plutôt mal, à avoir toujours les deux mêmes expressions… mais c’était un peu le problème du scénario aussi. Encore aujourd’hui, il y a beaucoup d’épisodes où elle est limitée à ce duo de compassion/énervement qui revient à chaque fois et qui est certes efficace, mais un peu frustrant.

Permanently Tired — Rollins + Carisi 22x04Seulement, avec le temps, la série a décidé de… se sérialiser ? On a de plus en plus souvent des incursions dans la vie privée des détectives du SVU, et c’est de nouveau le cas avec cet épisode. Cela est plutôt une bonne chose, car ça permet de voir l’actrice évoluer différemment. Elle est désormais une maman et une amante, et ça change beaucoup de choses dans son jeu.

amanda rollins x sonny carisi | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirEt comme on ne se refait pas avec le temps, je dois souligner que j’aime bien les épisodes qui la développent en tant que personne, même si beaucoup détestent l’idée. C’est une bonne chose, et son couple avec Carisi fonctionne vraiment bien avec moi. C’est super cliché, souvent prévisible, mais la romance est efficace. Elle n’avance pas du tout, elle est discrète, mais le pas de géant du dernier épisode que j’ai pu voir hier soir me plaît et devrait permettre de débloquer un peu certains événements. Il était temps.


Vue aussi dans :

Écoutez, c’est marrant, parce que contrairement à l’article de la semaine dernière (qu’il faut toujours que je publie bordel), je découvre que je ne l’ai jamais vue nulle part ailleurs alors que j’étais à peu près sûr qu’elle avait joué ailleurs dans une série que je regardais (quelque chose du type The Inside, jamais revu). Et c’est d’autant plus marrant que j’ai déjà vu l’enfant ailleurs, mais pas elle ?

No Matter What" "Always" "Always" GIF | GfycatBref, j’imagine que j’avais en tête son visage plus jeune depuis ses premières apparitions dans cette série, qui datent tout de même de 2007. En attendant, consulter sa page IMDB me permet de découvrir que la chaîne a fait fort dans les crossovers, puisqu’elle est aussi passée par l’univers des séries Chicago. Je ne le savais pas du tout que ça avait existé… et ça a l’air d’être des épisodes qui ont remué les personnages quand même.

Eh, c’est le problème quand on débarque en pleine saison 21 d’une série et qu’on se décide à la regarder sans voir ce qu’il se passait avant ?


L’info en + :

Puisqu’on parle de crossovers, je dois souligner que je ne suis pas ravi d’avoir vu passer l’info qu’il y en avait encore eu un avant la fin de saison. En effet, Olivia s’est retrouvée à bosser de nouveau avec Stabler… et ça me soule. Il faut bien le dire, le duo fonctionne super bien, mais comme j’ai détesté le peu que j’ai vu d’Organized Crimes, j’ai un peu la flemme. 

M’enfin, là encore, c’est le problème de se mettre à regarder une série qui a plus de vingt saisons au compteur, j’imagine. Difficile en 2022 de se passer de crossovers, je crois, et les upfronts le confirment une fois de plus.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Erinn Westbrooke (#186)

Salut les sériephiles,
Les lundis se suivent et se ressemblent, parce que je n’ai pas eu le temps de publier ça alors qu’il aurait fallu que je le fasse. Et j’ai eu beau me dépêcher, j’avais trop de copies à corriger et de préparatifs à faire pour sortir Cet article à temps. Tout va bien sur le blog, bref, deux épisodes vus (et zéro cette semaine ???), ça ne me laisse pas un choix de dingue :

 Erin Westbrook

La série : Riverdale
L’épisode concerné : S06E11 – 11/20

Pourquoi ?

Parce que je n’ai vu qu’une seule série cette semaine donc il fallait sélectionner l’actrice la moins pire de toutes ? Et parce qu’elle a enfin eu son épisode centré rien que sur elle et que ça m’a fait plaisir car j’aime cette actrice.

C’est un peu compliqué d’écrire un article pour en vanter les mérites par contre, parce qu’elle se contente souvent du minimum syndical, faute d’être mieux dirigée je pense. Le scénario de la série ne lui permet pas souvent de briller et de montrer ce qu’elle sait faire en tant qu’actrice. C’était toutefois un peu le cas dans cet épisode particulier qui voyait Tabitha voyager dans le temps, rien que ça. Quand je vous dis que le scénario ne l’aide pas, je n’exagère pas. Pour marquer les différents voyages temporels, et c’est là la réussite de l’épisode à mon avis, nous avons eu la possibilité de la voir enchaîner différents looks. Cela fait partie des bons points de l’épisode : il était à la fois original et marrant de voir Tabitha passer de 2020 aux années 40, et j’ai adoré sa coupe dans les années 90. L’actrice a géré ces différents looks, pas bien compliqué, et a réussi à faire passer les émotions de son personnage dans la lutte contre les discriminations raciales sévissant sur la ville depuis près d’un siècle. Efficace comme épisode.

Vue aussi dans :

Je suis content de pouvoir écrire un article sur Erin Westbrook, parce que je me suis rendu compte que si j’aimais Tabitha, c’est surtout parce que j’aimais l’actrice, qui est parfaite dans le rôle de la petite amie un peu badass avec de la répartie (mais jamais avec son mec malheureusement ??) autant que dans celui de la bitch du lycée. Et oui, avant d’être Tabitha, elle était une pom-Pom girl un peu bitchy dans Glee où elle interprétait une petite amie de Jake, craignant d’être enceinte de lui. Un rôle que j’avais beaucoup aimé, parce qu’elle était une sorte d’ersatz de Santana Lopez, en finalement bien plus doux. En-dehors de ça, l’actrice semble surtout avoir enchaîné des petits projets et des apparitions bien secondaires, même si elle a aussi été récurrente dans The Résident… Dommage, mais pas surprenant.

L’info en + :

Riverdale est renouvelée pour une septième saison par la CW, une information plutôt inquiétante quand on sait que tous les acteurs veulent se barrer et être libérés du poids de ce contrat et du scénario sans queue ni tête. Enfin, ça, c’est ce qu’ils disent, mais ils sont bien contents de rester pour toucher le salaire apparemment. C’était d’autant plus inquiétant que la saison 7 n’était pas annoncée au passage comme la dernière et que la CW avait l’habitude d’annoncer en amont les dernières saisons depuis un bon moment. Cependant, cette habitude n’est plus. Malheureusement, la CW a en effet décidé d’annuler certaines séries sans prévenir à l’avance. Si Legends of Tomorrow en fait les frais aujourd’hui, on peut espérer que Riverdale y passe l’année prochaine. Ce serait raisonnable de s’arrêter à sept saisons honnêtement…

Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Kenneth Choi (#161)

Salut les sériephiles,

J’ai pas mal rattrapé mon retard dans mes hebdos la semaine dernière, ce qui fait que j’ai eu le choix pour la performance de la semaine… mais pour le coup, ce début de saison 2021/2022 est plutôt timide, ce qui fait que je me retrouve avec une seule évidence. Pas de doute pour savoir qui est ma performance préférée cette semaine, donc, désolé pour tous les autres séries, mais on repart une nouvelle fois du côté de 9-1-1 :

44 Kenneth Choi ideas in 2021 | kenneth, tv shows, fox tv shows

Kenneth Choi

La série : 9-1-1 L’épisode concerné : S05E04 – Home and Away – 16/20

haleyschim Tumblr posts - Tumbral.comPourquoi ? Si vous avez vu le quatrième épisode de la saison 5 de 9-1-1, vous savez déjà pourquoi. Si vous ne l’avez pas vu, ben arrêtez ici votre lecture, vous allez vous spoiler sinon ! Bon, si vous voulez vous spoiler, vous pouvez après, mais c’est dommage. Concrètement, le personnage de Chimney, je ne l’aimais pas énormément en saison 1. Assez vite, il apparaissait comme le maillon faible de la série, avec peu d’histoires persos vraiment intéressantes par rapport aux autres. C’est ce qui a motivé son accident en saison 1, je pense. Depuis, le personnage a bien changé et l’acteur a eu à plusieurs reprises l’occasion de montrer l’étendue de son talent. 4.09 | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirC’était encore le cas cette semaine : le départ de Maddie est une connerie scénaristique sans nom, mais il fonctionne à merveille pour sublimer le travail de Kenneth Choi. Le personnage de Chimney est plongé dans l’incompréhension. Papa célibataire obsédé par la recherche de sa femme, le pompier prend des jours de repos qui sont loin d’être reposants. La scène la plus marquante de l’épisode ? Ses supplications à l’urgentiste qui s’est occupée de Maddie et de sa fille, pour tenter de comprendre ce qui a bien pu provoquer ce départ précipité. Chimney dévoile toute sa sensibilité, mais aussi tout son amour de Maddie dans cette scène particulièrement touchante. Et ce n’est pas la fin de l’épisode qui va me faire changer d’avis : certes, je n’approuve pas sa rage qui se transforme en coup de poing dans la gueule de Buck, mais honnêtement, ça aussi Kenneth Choi le gère parfaitement bien. Genre, on comprend bien pourquoi il est énervé et on lit cette rage sur son visage. howardhanedit Tumblr posts - Tumbral.comCroyez-moi, ce n’est pas simple du tout d’avoir une rage aussi lisible sur le visage – et aussi crédible surtout, dans la manière de la contenir comme dans la manière de la relâcher d’un coup. Bref, l’acteur a parfaitement géré son épisode et il était incroyable, donc je ne pouvais pas ne pas souligner cette incroyable performance.


Vu aussi dans : L’air de rien, il en est déjà à 65 épisodes de la série de la Fox. Le temps passe vite. Avant ça ? Il avait surtout des petits rôles de guest un peu partout, même dans plusieurs film du MCU, dans Agents of S.H.I.E.L.D, dans Glee, dans le Chicagoverse, dans The Newsroom… Il est absolument partout en fait, bordel, c’est un caméléon, il était même dans un épisode de Heroes et dans quatre épisodes de 24. GIF foxtv le dernier homme sur la terre last man on earth - GIF animé sur  GIFER Je l’aimais bien aussi dans le rôle de Lewis dans The Last Man On Earth (jamais tout à fait remis de cette annulation). En fait, il a une carrière plutôt remplie, avec aussi dix épisodes d’American Crime Story ou 13 d’Allegiance, mais j’ai quand même l’impression qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’avoir un rôle le mettant autant au premier plan, alors que maintenant, on le reconnaît vraiment comme étant l’interprète de Chimney. Si je revois ses anciens projets, je me dirais « oh, c’est Chimney », alors que quand je l’ai vu en tant que Chimney pour la première fois, ben je ne me suis rien dit du tout. Plutôt content que sa carrière décolle comme ça, surtout que le personnage de Chimney a eu une belle évolution et qu’il a eu de quoi jouer toute une palette d’émotions révélant son excellent travail.


Maddie Chimney GIFs - Get the best GIF on GIPHYL’info en + : Le départ de Maddie est une connerie scénaristique ? Oui et non : l’actrice était enceinte et a accouché d’un petit garçon en septembre seulement. Autant dire que le tournage avait repris depuis un moment et que ce n’est pas un hasard si on a peu vu son ventre dans les premiers épisodes où elle était là. Du coup, je n’aime pas particulièrement cette intrigue et cette manière de gérer sa dépression post-partum, mais je trouve quand même que c’est une sacrée bonne idée de la mettre de côté un temps pour laisser l’actrice se remettre de son accouchement et profiter de son troisième enfant. Du côté de Maddie, cette conséquence de la dépression post-partum est un peu extrême, mais pas totalement aberrante non plus : ça arrive que des mamans ressentent ce besoin de protéger leur enfant en ne s’occupant pas de lui. Bien sûr, à tête reposée, ça ne paraît pas du tout une bonne idée et ça paraît même complètement stupide, mais eh, c’est tout le problème d’une dépression. On n’est pas vraiment en état de prendre des décisions rationnelles. Et puis, l’ensemble reste hyper cohérent avec le personnage de Maddie, alors les scénaristes ont su saisir l’occasion de faire quelque chose de cette grossesse de l’actrice pour donner quelque chose d’intéressant au personnage, tout en libérant l’actrice le temps de son congé maternité. Not a guest — My thoughts on 911 3x17 “Powerless” Gifs are by... J’espère juste que Jennifer Love Hewitt aura une meilleure vie post-accouchement que son personnage et qu’elle prendra la décision de revenir vite au travail… mais ça, c’est à elle de voir ce qu’elle a envie de faire et ce que son contrat permet. Je suis plus curieux de savoir ce qu’ils feront de Kenneth Choi, du coup, parce qu’à la fin de l’épisode 4, il s’en va à se recherche… Et lui, il n’a pas un congé maternité, je pense.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Cinq chansons américaines entendues dans mes séries

Salut les sériephiles,

Je n’irai pas par quatre chemins aujourd’hui : mais quelle idée de merde, ce point du Bingo Séries 53 ! Je ne m’explique vraiment pas ce qui m’a pris, parce que ça me paraissait une bonne idée de demander de trouver cinq chansons américaines dans les séries. Ce n’était absolument pas réfléchi et ça se voit très rapidement dans l’article puisque je cite ensuite un groupe non américain dans l’article. Oups.

Ce n’est pas tout, loin de là : j’ai déjà parlé musique sur le blog, et ça n’a jamais été une franche réussite. Eh, il y a cinq ans, je proposais même des playlists mensuelles en fonction de ce que j’entendais dans mes séries… sans que ça ne prenne jamais. Depuis, j’ai recommencé à en mettre dans mes articles « stats », mais la vérité, c’est que je remplis de moins en moins mes playlists avec des chansons entendues dans les séries.

Et même quand je le fais, ce n’est pas forcément assez marquant pour mériter un article à part entière… Et puis, je ne demande que cinq chansons, mais comment faire un choix parmi des centaines d’épisodes et probablement autant de chansons en stock ?? Inévitablement, je retombe toujours sur des scènes dont j’ai déjà parlé sur le blog, en plus. Qu’importe, écoutez, le but est de partager des chansons… alors GO, les cinq premières qui me passent par la tête sont :

Nina Simone – O-oh Child

Une des premières chansons que j’avais en tête et qui était bien américaine fut celle-ci. J’ai eu l’occasion de l’entendre dans plusieurs séries, mais particulièrement dans Brothers & Sisters, dans l’un de mes épisodes préférés de la série en plus : la fin de la saison 1. C’est bien simple, la scène de la piscine est l’une de mes préférées, parce que la robe verte de Rebecca, parce que la bonne ambiance, parce que cette chanson est entraînante, parce que ça donne envie d’être en été. J’aime les Walker, que voulez-vous ?

Beaucoup d’autres chansons mériteraient d’être citées pour cette série, d’ailleurs – y compris le titre de Lady Gaga utilisé dans le dernier épisode, d’ailleurs.

J’en avais déjà parlé sur le blog juste ici.

Remains – Jed Whedon & Maurissa Tancharoen

C’est presque trop simple et trop évident, mais oui, bien sûr que cette chanson m’a énormément marqué. Et elle est américaine, parce que mon couple préféré de la télévision américaine l’est. Jed & Maurissa, c’est une longue histoire d’amour et de création, à la fois dans l’écriture et dans la musique.

Avant d’avoir eu le champ libre et les manettes d’Agents of S.H.I.E.L.D, ils opéraient pépère sur Dollhouse, une série aux choix musicaux toujours géniaux – j’ai failli parler d’Earlimart et de la chanson The World à la place. Rien ne fut plus génial qu’avoir les deux scénaristes se lancer dans l’écriture d’une chanson, servant ensuite à l’une des scènes les plus cultes de la série et concluant le 13e épisode de la série, la fin de la saison 1. Epitaph One était déjà une oeuvre d’art avant ces quelques minutes finales. Cette chanson le sublime encore plus.

Je n’ai aucune objectivité quand on en vient à cette série, de toute manière. Et ça fait trois ans que je n’ai plus fait de rewatch, il va peut-être falloir m’y remettre.

Girl on fire – Alicia Keys – Naya Rivera

Une autre évidence qui l’est tellement que ça devrait même être interdit d’en parler ici, mais bon, difficile de ne pas citer au moins une série musicale. Et s’il ne faut en citer qu’une dans cet article, c’est forcément Glee. Partant de là, pour ne choisir qu’une seule chanson, ça ne pouvait être que Naya.

Et comme j’écoutais encore cette reprise hier après-midi en bossant (si, si), je pense que je ne peux pas en faire l’économie dans cette playlist parfaitement spontanée et non réfléchie. Des chansons marquantes dans des séries ? Oui, vraiment, définitivement, cette reprise. A mes yeux – et surtout à mes oreilles – Naya a proposé une version meilleure que l’originale, mais c’est peut-être parce que je trouve que ça marquait une évolution parfaite et très attendue pour le personnage de Santana (et cette fin de chanson où elle s’installe sans rien demander !).

On plaint mes voisins, parce que je me la réécoute tout de suite pour la peine.

Heaven – The Walkmen

Impossible pour moi de ne pas penser à How I met your mother quand je songe aux séries américaines qui font des choix musicaux parfaits. Le choix a été difficile, car toute la série a été marquée par de très bonnes chansons et des moments musicaux dont je me souviens encore. C’était l’époque où j’écoutais tout le temps en boucle les musiques de mes séries, quoi.

Toutefois, s’il ne faut en retenir qu’une, c’est la toute dernière de la série, je crois. Déjà parce que le titre en est parfait vu ce qu’il se passe – et c’est une bonne réponse à l’utilisation The Funeral auparavant… Ensuite, parce que c’était le rythme parfait pour finir la série et nous exploser la cervelle définitivement avec un final qui a fait couler beaucoup d’encre et que beaucoup de gens ont détesté.

Bien sûr que sur le moment j’ai ravalé mon vomi devant cette scène parce que ce n’était pas du tout ce que je voulais voir, bien sûr que cinq minutes plus tard, mon avis avait changé du tout au tout car ça ne pouvait pas finir autrement, tout simplement. Pour moi, les scénaristes ont eu énormément de cran avec cette fin qui était celle prévue depuis un moment et qui nous prouve que, non, la vie n’est pas toujours parfaite et les romances que l’on choisit ne sont pas toujours les meilleures pour nous.

Bref, un bon résumé de la vie et de la série cette fin hyper surprenante. J’avais fini en larmes et j’ai écouté la chanson en boucle pendant une bonne semaine, parce qu’elle rentre bien en tête en plus…

Off I go – Greg Laswell

Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais terminer cet article sans citer une série de Shonda Rhimes ? C’est tout bonnement impossible, Shonda a très sincèrement rempli 80% de mes playlists au moins pendant des années – mais plus souvent avec des chansons plus entraînantes que celle-ci.

Cependant, je voulais des chansons marquantes, vraiment marquantes, et cette fin de saison 5 est inoubliable. It’s George ! Quelques notes de musique de cette chanson de Greg Laswell suffisent déjà à me briser le cœur.

Je vais donc m’arrêter là pour aujourd’hui, j’avais dit cinq chansons et voilà les cinq premières qui me passent par la tête. J’ai tout de même envie de citer les bons choix musicaux de The 100 (Imagine Dragons, évidemment) ainsi que de Person of Interest (elle remplissait beaucoup les playlists du blog en 2016).

Bonne fin de dimanche à tous !