The Last Man On Earth (S04)

Synopsis : La saison 3 se terminait sur la découverte par le petit groupe que le monde touchait à sa fin à cause des centrales nucléaires. Juste après l’accouchement d’Erica, ils s’enfuyaient donc vers Mexico en bateau. Ils étaient rattrapés par Pat les menaçant de son fusil, mais Pat était lui-même tué par Pamela, que nous connaissons à peine.

Saison 3 | Saison 4

Fin.png

Pour commencer, je suis plus qu’heureux du renouvellement de la série, mais inquiet malgré tout de ne pas la voir finir. J’aurais aimé qu’ils annoncent un renouvellement pour une dernière saison, et ce n’est pas le cas. Les producteurs ont clairement exprimé qu’ils n’avaient aucun regret sur leur fin de saison 3, mais moi, franchement, un tel cliffhanger, je refuse en cas d’annulation.

Bon, on va essayer de ne pas partir trop négatif tout de même : je suis content de retrouver la série et l’ensemble de ces personnages pour cette nouvelle année qui a plusieurs pistes sympathiques à explorer. Après une saison 2 catastrophique, la 3 avait réussi à remonter le niveau grâce à quelques personnages vraiment bien écrits (Gail en tête, Erica, Pam…) et à des rebondissements renouvelant sans cesse la série. C’était nécessaire après la lenteur de la villa.

Sans plus tarder, je me jette donc sur cet épisode pour voir ce qu’il en est des perspectives de cette saison qui devrait être passée à fuir les radiations.

Note moyenne de la saison : 16/20

S04E01 : M.U.B.A.R – 16/20
Pas d’ellipse temporelle pour ce début de saison, nous reprenons tout de suite là où la saison précédente nous a lâché. C’était un bon épisode, mais j’attends encore de voir la suite pour me faire une idée sur la qualité de cette saison qui commence tout de même plutôt bien.
S04E02 : Stocko Syndome – 14/20
Ces 20 minutes sont un simple détour, permettant d’approfondir un peu mieux les personnages, sans proposer une intrigue qui changera quoique ce soit à la série. En plus, l’humour ne fonctionne que partiellement, sauvé par une situation de quiproquo heureusement réussie.
S04E03 : Skeleton Crew – 15/20
Une fois de plus, l’intrigue avance très vite avec un bon humour à tendance insupportable par moment. Il faut donc voir cet épisode dans de bonnes conditions et à tête reposée, comme toujours avec eux, en permanence sur le fil entre drôle et irritant.
S04E04 : Winsconsin – 18/20
Un épisode plutôt banal qui finit par totalement prendre par surprise et nous rappeler que les scénaristes ne sont pas super gentils avec nous. De bons gags, un excellent rebondissement, des épisodes comme ça, j’en voudrais plus souvent.
S04E05 : La Abuela – 16/20
Comme d’hab, cet épisode va trop loin dans son humour et ses blagues excessives, mais comme bien souvent : il se rattrape avec des scènes touchantes et un très bon cliffhanger. J’étais surpris par la structure de l’épisode, mais ça a bien fonctionné et c’est prometteur pour la suite.
S04E06 : Double Cheeseburger – 14/20
La série a l’habitude de nous pondre des surprises, mais là, pour pondre des surprises, elle excelle avec cet épisode. Bon, ceux qui ont vu l’épisode comprendront cette critique sans spoiler et les autres resteront dans l’incompréhension, mais ça vaut mieux pour tout le monde, promis. L’épisode était plutôt bon, même si un peu ennuyeux par moment.
S04E07 : Gender Friender – 13/20
La menace plane toujours sur le groupe qui n’en a aucune idée et les blagues tombent à plat pour moi. Peut-être que je n’aurais pas dû les enchaîner, je ne sais pas. En tout cas, l’épisode se rattrape sur sa fin, même si je l’ai trouvé quelque peu expéditif dans son avancée de l’intrigue. D’où la note très mitigée.
S04E08 : Not Apropriate for Miners – 15/20
Un bon épisode toutefois pas à la hauteur de toutes mes espérances de mi-saison. Les scénaristes jouent à merveille avec nos nerfs et nos attentes, mais déçoivent tout de même suite aux épisodes de pause hyper réussis des deux saisons précédentes. Drôle de sentiment mitigé du coup !
S04E09 – Karl – 18/20
Comme je m’y attendais, cet épisode de reprise se fait sur le modèle de l’an dernier, et c’est tant mieux. Cela permet l’introduction d’un personnage réussi et l’exploitation d’un humour plus percutant et moins prise de tête que bien des fois dans la série. En plus, il y a une guest-star très, très sympathique en début d’épisode, ça ne gâche rien !
S04E10 – Paint Misbehavin’ – 17/20
Voici un épisode qui ne manque pas de mordant (oui, les jeux de mots de Tandy m’affectent aussi, j’avoue). Les conséquences de l’épisode précédent sont très bien traitées ici et apportent de bonnes situations, autant dans la comédie que le suspense. Une réussite qui fait plaisir à voir.
S04E11 – Hamilton/Berg – 15/20
Ce retour met fin à une attente bien longue de plusieurs mois et fait le ménage dans les sous-intrigues de la saison. Je me demande du coup vers quoi va se diriger la série pour la fin de saison, et possiblement pour la fin de la série, même si j’ai bien peur que la série soit annulée sans vraie fin, car j’ai compris que les producteurs n’avaient pas envie d’écrire la fin tant qu’on ne leur dirait pas que ça l’est.
S04E12 – Señor Clean – 16/20
Un épisode plutôt classique qui calme un peu l’aspect insupportable que peut parfois prendre la série (ce qui est positif) mais qui met trop de temps à relancer vers la saison vers une nouvelle piste qui m’a fait lever les yeux au ciel pour le moment (moins positif). On verra ce qu’il en est au prochain épisode.
S04E13 – Release the Hounds – 17/20
Un excellent épisode qui fait avancer bien trop vite les choses, mais offre de nouvelles perspectives amusantes pour le reste de la saison. Je suis vraiment curieux de voir la suite après les décisions scénaristiques ambitieuses de ces 20 minutes. Ambitieuses et inattendues : la série continue de surprendre à chaque épisode.
S04E14 – Special Delivery – 18/20
On poursuit sur la même lancée cette saison avec un nouvel épisode qui avance bien trop vite mais le fait bien, avec un cliffhanger qui remet sérieusement en cause énormément de choses. Et c’est tant mieux. Comme l’an dernier, tout se passe beaucoup trop bien dans cette saison qui pond des idées intéressantes à chaque épisode, recommence à me faire rire quand je ne m’y attends pas malgré quelques personnages insupportables et, tout simplement, me donne l’impression de ne jamais savoir à quoi m’attendre quand je fais play.
S04E15 – Designated Survivors – 18/20
La série n’hésite pas à réécrire une partie de son histoire avec cet épisode qui prouve une fois de plus que rien n’est jamais fixe dans The Last Man on Earth. Ce renouveau fait beaucoup de bien, surtout du point de vue comédie, avec un paquet de scènes marrantes. Bref, c’est un épisode aussi touchant qu’humoristique ; et c’est parfait comme ça.
S04E16 – The Blob – 17/20
Les conséquences du cliffhanger de l’épisode 14 continuent de se faire ressentir dans cet épisode qui surfe ainsi sur de bons gags et de bonnes blagues. L’air de rien, ce début de saison (et surtout son milieu) avait un peu ramé côté qualité, mais c’est apparemment reparti sur du très bon alors tout va bien ! La fin de saison s’annonce bien pour l’instant et j’espère que ça va continuer sur cette lancée.
S04E17 – Barbara Ann – 17/20
Si l’on met de côté un cliffhanger que je voyais venir sans pour autant qu’il ne soit aussi important, la série réussit à s’appuyer sur ses intrigues passées pour tranquillement se redéfinir une nouvelle fois et mettre en place de nouvelles intrigues. À un épisode de la fin de saison, cela donne vraiment envie d’un renouvellement, et j’espère qu’ils ne me décevront pas avec une annulation que j’aurais du mal à digérer, une fois de plus… À moins qu’on approche sans le savoir de la fin de série, ce qui est tout à fait jouable avec cet épisode.
S04E18 – Cancun Baby! – 18/20
C’est un excellent dernier épisode de saison avec le sentiment qu’une page se tourne pour la série et pour les personnages, juste ce qu’il faut d’émotions et d’humour pour nuancer et rythmer tout ça. En revanche, comme l’an dernier, les scénaristes font le pari d’un renouvellement alors que leur sort est incertain et terminent sur un excellent cliffhanger. Une bonne fin de saison ou une fin de série frustrante, le mystère demeure pour une dizaine de jours, mais c’était en tout cas un bon épisode et c’est déjà ça.

La FOX a décidé de mettre un terme à la série après quatre saisons, et qu’importe que ça se termine sur leur meilleur et plus gros cliffhanger… Clap de fin pour Tandy et toute la troupe… Je suis dégoûté !

Saison 3 | Saison 4

2 commentaires sur « The Last Man On Earth (S04) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.