Ten Days in the Valley (S01)

Synopsis : Cette nouvelle série d’ABC suit la vie de Jane Sadler, une productrice de série policière et maman d’une petite fille qui s’avère être débordée de travail. Le fil rouge de cette saison de 10 épisodes est la disparition de la fille de Jane.

00.png

Pour commencer, j’hésite à me lancer dans cette série. Je le fais pour me valider le point 17 du Bingo Séries sur les pilots (et oui, je suis comme ça) et parce qu’il a au casting deux acteurs que j’aime bien, Emily Kinney (The Walking Dead, Conviction) et Adewale Akinnuoye-Agbaje (LOST). L’histoire en elle-même me semble être un drama plutôt classique avec des allures de séries policières.

Je n’ai pas grand-chose de plus à dire de cette série avant de la commencer, je ne vais donc pas m’éterniser en introduction et passer tout de suite à la suite.

L’avis sans spoiler : Je continuerais pour le moment à regarder cette série car j’évite de ne juger qu’au pilot, mais très sincèrement, ce n’est pas la série du siècle. Comme prévu, l’intrigue est plutôt classique, avec une multitude de pistes pour la disparition de la fille de Jane, qui n’intervient qu’en milieu d’épisode. J’aime surtout l’idée du personnage principal producteur de série, car ça permet de découvrir plus en détails le milieu. Là au moins, on espère qu’ils ne pourront pas faire un travail d’écriture trop mauvais sur une profession qu’ils connaissent, mais en fait, soyons clairs : on se trompe, la série enchaîne les clichés. Des clichés, on en a aussi dans l’écriture plutôt paresseuse de ce pilot. Pour le reste, rien de révolutionnaire, c’est une série plan-plan qui était parfaite pour mon trajet dans le train (oui, j’ai passé ma journée dans le train, et alors ?). Oh, et une fois n’est pas coutume, la dernière scène de l’épisode était dans la bande-annonce…

Attention aux spoilers dans la critique ci-dessous.

Note moyenne de la saison : 12,5/20

S01E01 – Day 1 : Fade In – 12/20
Beaucoup de pistes à explorer dans les neuf autres épisodes, donc, mais rien qui ne devraient me retourner le cerveau. La succession de clichés n’en reste pas moins divertissante – et n’exige pas trop de concentration… Je pense continuer cette série, mais je risque vite de prendre du retard dans son visionnage. Nous verrons bien.
S01E02 – Day 2 : Cutting Room Floor – 12/20
Les audiences du pilot étant décevantes, ABC a confirmé qu’il s’agirait uniquement d’une mini-saison. Je ne peux pas dire que la série soit mauvaise, mais elle n’est en tout cas pas bonne. Son mystère est là et la promesse d’une vraie fin est intéressante ; mais très clairement, il n’y a rien qui rendra cette série inoubliable.
S01E03 – Day 3 : Day Out of Days – 12/20
Divertissant, mais toujours sans grande surprise ni saveur, c’est un nouveau 12/20 pour cette série qui ne parvient pas à me passionner avec ses méthodes peu crédibles.
S01E04 – Day 4 : Below the Line – 13/20
Il ne faut pas perdre espoir, je reprends mon visionnage cette semaine après une pause de… 7 mois. Tout ce temps après je n’attends plus grand-chose de la série (si ce n’est un point du Bingo Séries) et la voilà qui s’en tire avec un point de plus que lors des épisodes précédents. C’est toujours plein d’incohérences et le scénario n’est pas crédible, mais il y a quelques rebondissements que je n’avais pas vu venir en fin d’épisode. Cela relance la série et, ma foi, je vais peut-être prendre un peu de temps pour la terminer, finalement.
S01E05 – Day 5 : Back to Ones – 12/20
La série ne sera jamais brillante je pense, mais elle passe pas mal de temps à filmer Emily Kinney, ce qui est amplement suffisant pour que je trouve ça cool. Avec le cliffhanger de l’épisode précédent, j’étais pris à nouveau (ou pour la première fois ?) dans le drama proposé par la série, mais avec cet épisode, je replonge petit à petit dans l’ennui d’une histoire bien tirée par les cheveux et pas forcément habilement menée. La curiosité restera plus forte et m’amènera quand même au bout de la série, je me connais…
S01E06 – Day 6 : Down Day – 12/20
De bonnes avancées dans l’épisode ne compense pas les scènes incohérentes que la série propose par moment pour avancer plus vite. Le mystère est malgré tout prenant et j’ai envie d’avoir le fin mot de l’histoire, alors je reviens chaque fois pour un épisode de plus. À ce rythme-là, ils vont réussir à me faire finir la saison… alors que bon, ça ne mérite pas forcément mon attention.
S01E07 –Day 7 :  Breaking Down the Story – 13/20
Cet épisode était chargé en informations et avait un bon rythme, ce qui permet de relever un chouilla la note habituelle. Ce n’était toujours pas brillant et la cohérence n’y est plus depuis longtemps, mais je suis pressé que le plus gros secret de Jane, enfin dévoilé, ait son impact sur l’enlèvement que racontent ces dix journées.
S01E08 – Day 8 : Against the Type – 14/20
Je crois qu’on tient là ce qui sera le meilleur épisode de la série, et ça ne vole pas bien haut malgré tout. J’ai bien aimé voir enfin certaines intrigues se conclure, mais il y a tellement d’avancées dans cet épisode, et après tellement de pauses, que j’ai presque la satisfaction d’un season finale en le voyant. Ce sera donc dur de revenir pour les deux derniers épisodes, mais je le ferai parce que bon, à ce stade, autant la finir enfin !
S01E09 – Day 9 : Re-Cast – 14/20
La série repart de plus belle dans cet épisode qui est ironiquement leur meilleur et atteint enfin un niveau vraiment potable. Les réponses pleuvent de manière bien plus logique que lors de l’épisode précédent, le rythme est véritablement haletant et la conspiration derrière l’enlèvement de Lake prend un peu plus de sens. Je regrette une fin quelque peu en Deus ex machina, mais ça promet une fin de saison avec les dernières pièces du puzzle, c’est déjà ça !
S01E10 – Day 10 : Fade out – 12/20
Eeeet la fin ne parvient pas à conserver le niveau de l’épisode précédent, nous servant à nouveau une histoire cousue de fil blanc et pas bien crédible. Quelques pistes ne sont pas exploitées, inévitablement, mais dans l’ensemble on a une conclusion sur les intrigues majeures de la série. Ce fut long et laborieux, malgré quelques bonnes scènes, de rares surprises et un casting fait de bons acteurs mal dirigés et ayant a priori la flemme de se donner à 100%.

2 commentaires sur « Ten Days in the Valley (S01) »

  1. La série ne m’intéresse pas du tout donc je ne comptais pas la voir et surtout vue les premières audiences ! Mais c’est vrai que sur la photo avec les lunettes, on dirait vraiment Elsa de Atypical ! J’ai même cru que tu t’étais trompé avant de lire ton article ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Déjà devant Atypical je m’étais fait la réflexion avec Poluss, c’est fou cette ressemblance ! Comme la série est organisée en dix épisodes, elle devrait normalement avoir une fin, ça me motive légèrement aussi… On verra !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.