Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021

Bonne année les sériephiles,

Je vous la souhaite heureuse et en bonne santé, fabuleuse et riches en émotions télévisuelles fortes. D’ailleurs, c’est pour revenir sur les points forts de 2021 que cet article existe. Eh oui, on a peut-être dit adieu aux TFSA l’année dernière, mais ça n’empêche pas qu’il y a un article que j’adorais écrire et que je ne me vois pas arrêter d’écrire, même en 2022 : mes épisodes les plus marquants de l’année qui vient de s’achever. Maintenant que mes séries préférées sont terminées et qu’il n’y a plus la certitude de retrouver Agents of S.H.I.E.L.D, The 100 ou The Magicians ici, que faire ?

Ecoutez, vous allez voir. En tout cas, c’était une bonne manière de conclure 2021 que de revoir certains de ces épisodes hier après-midi, à défaut de me mettre à jour dans mes hebdos comme je le souhaitais au début de cette période de vacances scolaires. Tant pis, ça valait le coup, vraiment, car ces épisodes sont chouettes, et marquants, et ils ont fait mon année 2021. Vraiment.

Voir aussi : Mes cinq épisodes les plus marquants de 2020

Avant de débuter le classement, je tiens tout de même à saluer les fins définitives de The Outpost et Younger. Ces deux séries auront beaucoup marqué ces dernières années, mais pas assez en 2021. Pourtant, j’ai hésité pour la première des deux à inclure un épisode. Dans le même état d’esprit, les fins de saisons de What if, Fear the Walking Dead et Charmed méritent d’être citées comme marquantes, pour les petites révolutions qu’elles apportent chacune à leur univers. M’enfin, il me fallait me contenter de cinq épisodes – et pas forcément de cinq 20/20 car qui dit « plus marquants » ne dit pas forcément « préférés » ; il s’agit vraiment d’épisodes avec un avant et un après, de moments dont je sais que je me souviendrai, même après plusieurs mois. Bref, cinq épisodes incontournables, et les voici – attention, spoilers dans les paragraphes :

  1. 9-1-1 Lone Star – S02E12 – The Big Heat – 19/20

J’ai hésité un moment avant d’intégrer cet épisode au classement, mais en fait, il m’a marqué pour plusieurs scènes et quand je dis que la série me manque, c’est surtout à cet épisode-ci que je repense. D’un côté, nous avons là un épisode qui suit une piste plutôt prévisible concernant son fil rouge. Prévisible n’est pas une mauvaise chose quand ça mène à des tensions entre Carlos et TK, puis à une scène de fortes chaleurs et un incendie. Ce n’est pas une mauvaise chose non plus quand ça parvient à faire correctement son travail et que ça parvient à endormir ma vigilance. Pourtant, j’aurais vraiment dû voir venir ce cliffhanger qui a eu son moment d’introduction pas forcément subtil. L’épisode m’a donc baladé comme il le souhaitait et j’ai adoré ça – et ça m’a confirmé ce que je savais déjà : cette série, et ses personnages surtout, sont un coup de cœur.

  1. Hawkeye – S01E03 – Echoes – 20/20

Je l’ai vu cette semaine, alors vous allez me dire que j’exagère probablement à le mettre dans ce top, et c’est pour cela qu’il finit en quatrième position et pas plus haut. Seulement voilà, cet épisode a vraiment apporté tout ce que j’attendais de cette série et, surtout, il m’a scotché à mon canapé pendant une bonne moitié de ce que je voyais. Le début introduit un personnage que l’on pensait être la méchante et qui, on le comprend vite, sera bien plus nuancée que ça. Le héros de la série est lui aussi toute en nuance, mais pas entre bien et mal, entre héroïsme et banalité humaine. L’héroïne de la série apprend à communiquer avec lui. Les effets spéciaux sont incroyables, avec une course poursuite digne d’un film. On n’oublie pas le moment d’émotions. Alors oui, le tout début et la toute fin sont un peu moins prenante ; oui, il n’y a pas encore mon personnage préféré de cette série dans l’épisode, mais vraiment, c’était le meilleur, celui qui nous faisait découvrir tout l’intérêt de la série, de ses personnages et de ses scènes d’action. Je sais que je m’en souviendrai dans quelques mois. Je l’ai déjà vu deux fois, sincèrement.

  1. Evil – S02E07 – S is for Silence – 19/20

Dès le premier visionnage, je savais que cet épisode finirait dans cet article, sans savoir trop à quelle place il irait. L’épisode est incroyable, parce qu’il fait le pari de proposer un épisode quasiment entièrement silencieux. C’est un enfer à critiquer, parce que ça demande une concentration encore plus constante… mais c’est un vrai paradis pour un sériephile : les scénaristes ont su jouer à fond de ces silences pour développer une intrigue inquiétante et horrifique, le but de la série, mais aussi pour développer ses personnages. Une vraie réussite, même si un peu précipité malgré sa longueur. Ce genre d’épisode est une claque pour la prouesse technique qu’il représente. Il n’a pas les effets spéciaux de l’épisode cité juste avant, mais il a tout ce qu’il faut pour marquer par sa différence et sa réussite.

  1. WandaVision – S01E05 – On a Very Special Episode – 20/20

Ah. Cette série est clairement ma meilleure découverte de cette année et elle fut une véritable réussite, notamment grâce à cet épisode qui marque vraiment un tournant, je trouve. Bien sûr, je suis un peu énervé par la résolution du cliffhanger de cet épisode, qui avait fini par me décevoir en fin de saison (et je n’y crois toujours pas vraiment à l’aube du multiverse), mais ça ne me retirera jamais le cri d’excitation poussé lorsque j’ai vu Evan Peters à l’écran.

À mon sens, la série est un tournant pour le MCU, puisqu’elle nous fait entrer dans les complexités du multiverse, puisqu’elle s’étend enfin de la meilleure des manières sur le petit écran, puisqu’elle développe des détails que nous n’aurions jamais pu avoir dans les films. Cet épisode, lui est l’exemple parfait de ce qu’est la série : il trouve le bon rythme entre l’humour et le drame. Le côté sitcom y est pour beaucoup, évidemment, mais il n’est pas omniprésent. Le malaise est de plus en plus présent, on sent que le vernis se craquèle à la surface même dans la sitcom où Wanda finit par aborder le problème du deuil.

La série dévoile enfin son thème principal grâce aux enfants, mais elle s’enfonce toujours plus dans le déni avec son cliffhanger. Wanda y est plus ambivalente que jamais, à fuir dans le déni tout en étant confrontée à la réalité pour la première fois. Elizabeth Olsen y est une actrice incroyable, gérant à merveille les nuances dans son jeu pour nous transporter – y compris au revisionnage. Vision y découvre la réalité, Monica et Lewis se rencontrent ; avec Woo, elles forment une équipe qui cherche à comprendre et aider Wanda. On y parle pour la première fois de l’Hex, on comprend que tous ne seront pas bienveillants envers Wanda. Et toujours des références à la télévision, avec cette fois-ci les années 80 abordées de plein fouets, moquées gentiment et sublimées comme la télévision américaine a si bien su le faire.

Oui, a very special episode indeed. Il aurait pu être numéro 1 ici, mais il y a eu bien plus marquant parce qu’on sortait du divertissant…

  1. Station 19 – S04E12 – Get Up, Stand Up – 20/20

Il est incroyable cet épisode, vraiment.

Je ne peux pas en choisir un autre comme plus marquant alors même que j’ai écrit, juste après l’avoir vu, que vous devriez le regarder même si vous ne connaissiez rien à la série – que vous devriez attendre quelques minutes devant que l’épisode commence et déroule des scènes incroyables.

Le sujet de l’épisode ? Le traumatisme du meurtre de Georges Floyd qui a secoué les États-Unis, et donc qui secoue aussi les personnages de cette série. L’épisode permet de mettre en avant bien des discriminations, bien des problèmes. Il met les doigts sur les privilèges, les attitudes problématiques, la culpabilité, l’effroi, l’incertitude, les incompréhensions. Et Il le fait avec un travail collectif d’une salle de scénaristes, mais aussi de tout le casting et de toute l’équipe de la série. Tout le monde a partagé son expérience, ses anecdotes, ses ressentis et ça a donné cet épisode. Et ça se sent dans le jeu des acteurs, ça se sent dans l’écriture, les sujets abordés.

Il est rare qu’un épisode marque autant, rare qu’un épisode soit capable de me faire prendre autant de recul. Il a ses défauts, il est un peu brouillon dans la mise en place de l’intrigue – une psy est mise à disposition des pompiers de la caserne – mais comme c’est très bien dit à un moment de l’épisode : « listen instead ». Cet épisode s’écoute, se réécoute régulièrement, s’apprend même. Ce sont de courtes conversations qui ont besoin d’être écoutées et partagées, pour poursuivre une réflexion personnelle, en marge d’une réflexion qui devrait être collective. 

C’était le meilleur épisode de cette année, tout simplement. Je pense qu’il secoue parce qu’il met le doigt très justement sur bien des blessures, parce qu’il nous fait prendre conscience que personne n’en fait assez face à ces problèmes, que les mots manquent parfois. Incroyablement pédagogique et fort en émotions. C’est à voir. Que dire de plus ?


Voir aussi : Les 5 épisodes les plus marquants de 2019

Ah oui, je sais, je vais terminer par un peu de publicités : si cet article vous a plu et que vous aimez faire le point sur une année séries, n’hésitez pas à répondre présent pour écouter notre prochain podcast 42 minutes. Il y sera question de cet épisode, mais aussi de beaucoup d’autres meilleurs et pires moments télévisuels de 2021. Déjà hâte d’y être !

Voir aussi : Les cinq meilleurs épisodes de 2018

En attendant, bonne année – et bonne première journée de l’année !

 

10 commentaires sur « Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021 »

  1. Ah sympa ce top ! Clairement dans le mien j’y mettrais aussi le 4×12 de S19. Pour WandaVision je pense que ce serait plutôt le 1×08. Et probablement le 1×06 de Hawkeye. Mais l’épisode qui m’a le plus scotchée cette année est dans une série que tu n’as pas (encore) vu et ce serait le 2×08 de The Morning Show ! Et pour compléter le top je pense que ce serait le 2×10 de Ted Lasso.

    J’aime

    1. J’ai beaucoup hésité pour WandaVision entre ces deux épisodes effectivement, le 8 était génial… Mais on y perd beaucoup de l’humour et de l’aspect sitcom quand même, alors que dans celui-ci on a l’équilibre parfait.
      En revanche, même si j’ai beaucoup aimé la fin de saison de Hawkeye, j’étais moins dedans quand même !

      Le reste ne fait que confirmer que je passe à côté de deux très bonnes séries.

      J’aime

      1. La qualité de The Morning Show est assez inégale je trouve. J’ai pas envie de la survendre car je sais qu’il y a des longueurs et au milieu de tout ça certains sujets sont un peu bâclés surtout en saison 2. Il n’en reste pas moins que cet épisode de la saison 2 dans mon top était vraiment très bon.

        J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.