Bilan Séries Décembre 2020

Salut les sériephiles,

Il est plus que temps, en ce 12 janvier, de vous présenter le bilan des saisons terminées au mois de décembre, non ? En plus, je n’ai pas tellement à rougir de ce que donne ce bilan… contrairement à celui de janvier qui s’annonce bien vide au rythme où j’avance en ce moment.

100

Série terminée

neXt (S01)Je ne sais pas quoi dire que je n’aurais pas déjà dit à son sujet. Je l’ai attendue pendant plus d’un an, j’ai eu beaucoup d’espoir pour elle, j’ai aimé ses premiers épisodes… et puis, ce fut la catastrophe que je craignais. Pas tellement réaliste (au moins, on pourra en parler dans le podcast de demain soir), la série s’est révélée rapidement être très médiocre malgré un point de départ intéressant et un potentiel évident. Finalement, son annulation me décevait lors de son annonce… mais je considère que ce n’est pas une grosse perte après avoir fini la série. Note moyenne : 14/20

Série renouvelée

The Mandalorian (S02)Peut-être que c’est parce que j’en entendais moins parler cette année (bizarrement, d’ailleurs), mais cette saison était une vraie bonne surprise pour ma part. Il y avait enfin des dialogues, une histoire suivie et intéressante d’épisode en épisode, et le fait qu’on avançait dans une intrigue rendait ça tout de suite plus captivant. Une bonne réussite cette saison, je rejoins donc la hype qui entoure la série. Note moyenne : 17,5/20

000

Challenge Séries 2020

Merry Happy Whatever (S01)Joyeux Noël ! C’est le mois de décembre, il m’a paru obligatoire de faire un détour par cette série, et je ne l’ai pas regretté. C’était un moyen simple de continuer mon challenge et d’augmenter, un peu artificiellement certes, le nombre de séries vues. En plus, ça fait une série terminée de plus à mon actif. Note moyenne : 16,75/20

Home for Christmas (S01 & 02)Je ne sais pas si la série est renouvelée ou non, mais en tout cas, ce fut mon véritable coup de cœur de cette fin d’année. Je ne saurais que trop la conseiller, encore et toujours. Les deux saisons sont à niveau égal et passionnante ; ça se bingewatche sans mal. Si vous ne l’avez pas encore vue, gardez-la pour décembre prochain, tout simplement. Note moyenne : 18 et 18,5/20

 

Voil…. Eh ! Personne ne m’a fait remarquer que j’en avais oublié lors de mon bilan du Challenge Séries 2020 vendredi dernier ! C’est malin… Je ne sais pas où j’avais la tête, mais je voulais tellement publier l’article avant minuit que j’en ai oublié :

Are you afraid of the dark? (S01)Une série qui fait un reboot d’une série vue dans mon enfance, si loin que je l’ai oubliée ? J’étais sceptique, mais intrigué. Et comme elle était diffusée sur une chaîne que je ne regarde jamais, je suis passé à côté jusqu’à ce que Morgane m’en rappelle l’existence. Elle a vraiment bien fait ! Ma 8e série du Challenge (sur 12, c’est quand même un échec) fut une belle découverte. Elle a ses petits moments d’horreur, elle est divertissante et attrayante ; ça marchait drôlement bien. Je vous la conseille ! Note moyenne : 18/20

100

Voilà, cette fois ! Cinq saisons terminées, ce n’est pas mal du tout pour un dernier mois de l’année… D’accord, il s’agit principalement de saisons courtes, mais ça fonctionne quand même, et c’est banco ! Au moins, je ne me sens pas trop mal à l’idée d’avoir vu seulement cinquante saisons produites sur la période septembre 2019-août 2020, parce que j’ai terminé l’année là-dessus ; et il s’agissait principalement de bonnes séries !

Résultats Bingo Séries 45

Salut les sériephiles,

Déjà une semaine que nous sommes en 2021, et si le monde ne s’est pas encore arrêté de tourner, il est assez clair à présent que la folie ne ralentira pas, avec le Capitole envahie par des Trumpistes, rien que ça. On verra où nous mènera cette année, mais en attendant, revenons-en au sujet de cet article, à savoir les résultats de ma dernière grille de Bingo Séries. Il y a moins de suspense que d’habitude maintenant que j’en fais un thread twitter, mais voilà tout de même ce que ça a donné pour moi en ce mois de Noël :

Noël (4/4)

ocalaghan.tumblr.com - TumbexAvec toute ma bonne volonté, je me suis enchaîné les séries de Noël dès le début du mois de décembre, ce qui m’a bien aidé à tout remporter. Les deux premiers points étaient à portée de main dans Merry Happy Whatever, rien qu’en regardant les deux premiers épisodes. Pour la suite, il m’a fallu enchaîner les Home for Christmas et attendre les fins de saisons pour marquer les points. Le miracle de Noël ? J’ai hésité, c’est un spoiler de la saison 1 attention, mais j’ai décidé que la patronne de Johanne soudainement sympa parce que c’est Noël, ça valait bien un miracle !

Chansons françaises (3/4)

Stats de la semaine – Just One More EpisodeCe fut compliqué, et c’est pour ça que je n’ai pas trouvé le chanteur français. Tant pis ! Dans Fais pas ci, fais pas ça, ça chantait en français, dans neXt, j’ai trouvé un improbable « Je te promets » qui m’a fait penser immédiatement à Zaho (je ne sais pas quoi en penser d’ailleurs, parce que je n’écoute pas Zaho ?) et Home for Christmas balançait un « ne me quitte pas » en norvégien. Bon, pour celle-ci, je le savais dès le départ en plus, parce que je n’étais pas le premier à le marquer, ce point. La série était sur ma liste de toute manière.

Fenêtres (4/4)

euphoria hbo gif | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirFigurez-vous que ce fut plus compliqué que ce que j’imaginais ! Bon, pas trop, trop, mais quand même, pour la fenêtre ouverte, il m’a fallu attendre que les pompiers de Station 19 en explose une ! Les barreaux, ce fut dans The Outpost, le plan à travers une fenêtre, c’était donné par Euphoria bien forcée d’innover vu le scénario… Et enfin, j’ai pu compter sur NCIS et un vendeur bien particulier d’un drive de fastfood pour me sauver la mise sur le quatrième point !

Retard (3/4)

On prend les mêmes et on recommence : Fais pas ci, fais pas ça et Merry Happy Whatever m’ont fourni mes points sans trop de difficulté, même si avec un peu de surprise parfois. Le point que je n’ai pas eu, c’est celui de l’anniversaire souhaité en retard… J’ai eu espoir d’un réveillon de Noël fêté en retard parfois, mais ça n’a jamais marché dans mes visionnages de ce mois-ci. Ecoutez, tant pis, à quoi bon avoir 20/20 quand on peut être imparfait ?

Actions (4/4)

Avec les séries de Noël, ce n’était pas compliqué d’avoir le point d’un épisode se déroulant le 24 ou 25 décembre… mais je l’ai eu dans Euphoria quand je ne m’y attendais pas ! J’ai fait pas mal de visionnage de séries de 2019 pour tenter de m’en sortir de mon Challenge Séries 2020 – on en reparle demain sur le blog, allez – ce qui me validait un point de plus. Pour la fenêtre, j’ai utilisé une de mes funko pop avec son bonnet de Noël… et ça a mal tourné avec un bonnet de Noël tombant dans la rue pluvieuse. J’étais ravi d’aller le récupérer comme vous pouvez l’imaginer ! Enfin, facile d’offrir des cadeaux de Noël en plein milieu du mois de décembre, ça va.

Voilà pour cet article du jour, et pour cette grille de Bingo ! À dans un mois pour les résultats de la 46e… espérons que ce soit aussi bon que ce 18/20 !

Vus cette semaine #52

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Outpost – S03E11 – The Hardest Part of Being Queen – 16/20
La saison aurait pu se terminer plus tôt, mais les scénaristes continuent de prendre des détours pour la mener à son terme. Pourquoi pas ? C’est un épisode sympathique à suivre et à la qualité toujours constante. Le temps est pris pour construire les personnages et nous les faire apprécier à leur juste valeur, quelque chose qui n’était pas toujours évident dans les premières saisons. Bref, ça continue de me plaire, sans être aussi efficace que lors des twists du début de saison.

Mercredi

neXt – S01E07 – FILE #7 – 14/20
C’est très classique. Sans être mauvaise, la série enchaîne comme elle peut ses rebondissements, et disons qu’elle peine à convaincre. Quand je pense qu’elle commençait bien ! Il y a toujours assez d’action pour que ça reste divertissant, mais disons que je ne suis pas mécontent de voir la fin de série approcher. Après, j’aurais préféré ne pas avoir quatre épisodes à rattraper d’un coup, mais bon, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.
neXt – S01E08 – FILE #8 – 12/20
Difficile de revenir après de mauvais choix, et cet épisode nous le confirme. La série avait un bon potentiel, mais elle est difficile à supporter dans sa manière d’énoncer des informations et de monter des plans tous plus improbables les uns que les autres. S’il n’y avait que ça, ça passerait encore… mais le problème, c’est aussi qu’il y a des trous béants dans la logique de la série et qu’on nous demande d’ignorer des éléments qui seraient suffisants pour faire perdre les héros. Dommage, donc.
neXt – S01E09 – FILE #9 – 13/20
L’avantage de cet épisode est que l’on sent bien qu’il mène progressivement vers la fin de saison. Il devrait rester assez peu de pistes ouvertes dans le dernier de la série, et c’est une bonne chose, parce que ça m’aurait énervé de me retrouver avec quinze mille questions supplémentaires. Pour le reste, c’est un épisode plutôt sympathique, sans plus, mais assez fluide dans l’ensemble.
neXt – S01E10 – FILE #10 – 11/20
L’épisode final manque assez clairement de tensions et de vrais rebondissements. Tout est prévisible, jusqu’au cliffhanger tout à fait dispensable qui fait d’une fin en demi-teinte agréable une fin inutilement ouverte, puisque la série est annulée. Parfois, ça donne envie d’être dans la boucle de post-prod de l’épisode tout ça, franchement. Je suis déçu par cette série – elle commençait bien, mais elle n’a fait que sombrer ensuite et c’est bien dommage.

Jeudi

The Stand – S01E01 – The End – 08/20
Je vais finir par croire que Stephen King est vraiment un mauvais auteur. Comment des romans sympas comme les siens peuvent-ils tous finir aussi mal adaptés à l’écran ? Je pense que la version série (ou film) permet de voir davantage de défauts que la version écrite – avec les pensées des personnages en plus – n’en offre. En tout cas, pour en revenir à cet épisode, les acteurs sont mal dirigés, les figurants sont mauvais et l’ensemble est plutôt mauvais, avec une construction pas bien linéaire. On verra si je reviens pour l’épisode 2, mais ce n’est pas gagné, même si j’aime bien deux acteurs.
The Stand – S01E02 – Pocket Savior – 13/20
Ah, c’était beaucoup mieux pour ce second épisode, qui ressemble davantage à ce que j’attendais de la série – comme quoi, ça vaut parfois la peine de persister. Ce n’est toujours pas exceptionnel avec une chronologie sans dessus dessous, des pistes ouvertes dans le premier épisode pour mieux être oubliées ici, un rythme trop lent et des personnages inégalement intéressants vivant des situations… romanesques ? Vraiment, ce qui passe bien en roman passe moins à l’écran que sur le papier, et ça donne des moments quelque peu perchés ou manquant sérieusement de crédibilité.

Challenge Séries 2020

Le challenge sera un échec, c’est désormais certain, mais ce n’est pas grave, je me suis donné quand même :’)

Home for Christmas – S02E02 – Sweet Revenge – 18/20
La série revient avec exactement l’épisode que j’attendais. Sans perdre de temps, on découvre donc pas mal de changement et on retrouve tous les éléments qui me plaisaient tant avec la saison 1. Ce devrait donc être une nouvelle réussite pour cette saison 2, c’est chouette. Hâte de découvrir la suite de cette saison, mais vraiment, je vais tenter de résister et de ne pas trop me précipiter.
Home for Christmas – S02E03 – Stuck in the Past – 18/20
Égale à elle-même, la série développe le personnage de Johanne sans oublier la galerie de personnages autour d’elle. Tout se fait de manière fluide, avec de l’humour et des surprises à chaque fois. À ce stade, la série est exactement ce que j’attends d’elle à chaque épisode, alors je suis heureux d’y revenir. Voir un épisode par jour est aussi un bon choix pour rester dans l’ambiance de Noël (un peu) et pour savourer vraiment chaque épisode.
Home for Christmas – S02E04 – Christmas Speed Dating – 17/20
J’ai trouvé l’épisode un peu plus lent que les précédents, mais on est loin du coup de mou qu’il y avait eu en saison 1. Au contraire, tout continue de se développer avec quelques surprises en chemin, et j’aime beaucoup la fluidité de l’ensemble, malgré quelques coïncidences. Johanne habite clairement la ville la plus petite de son pays, mais ça fait le charme de cette série de Noël, en même temps.
Home for Christmas – S02E05 – The Perfect Date – 20/20
C’est Noël ou c’est pas Noël ? Bon, on n’y est pas encore, mais je passe tellement un bon moment devant cette série à chaque fois que je lance un épisode que je me sens presque forcé de la surnoter un chouilla. Cet épisode est très chouette pour tout un tas de raison, et j’aime l’équilibre fragile mais quasi-constant de la série qui réussit à faire osciller son héroïne entre tout un tas de sentiments positifs et négatifs. C’est un voyage agréable à faire avec elle !
Home for Christmas – S02E06 – Christmas Chaos – 20/20
Pfiou. En s’inspirant de sentiments universels et de l’amplification des émotions permise par les fêtes de fin d’année, la série parvient à proposer un épisode très juste, une fois de plus. Je ne peux pas trop en dire sans spoiler, mais j’aime les conclusions apportées dans cet épisode. Si j’espère que Netflix nous fera le plaisir de nous régaler avec une saison 3, j’ai conscience également qu’elle n’est pas forcément nécessaire… On verra bien. En attendant, joyeux Noël – ou plutôt, god Jul.

Are you afraid of the Dark ? – S01E01 – Submitted for Approval – 17/20
Si elle n’invente pas forcément grand-chose, la série est un reboot efficace qui sait tirer profit de la nouvelle époque à laquelle elle se déroule, sans pour autant en faire des caisses. Les personnages sont stéréotypés, inévitablement, mais pas ridicules pour autant, donc c’est plutôt chouette à suivre. Et pour une série Nickelodeon, ma foi, il y a ce qu’il faut d’horreur. C’était très chouette !
Are you afraid of the dark ? – S01E02 – Opening Night – 19/20
Je m’attendais à continuer de suivre les aventures toutes sympathiques de la Midnight Society comme dans le premier épisode, mais cet épisode passe un cap. Forcément. Il n’y a que trois épisodes pour cette saison 1, alors il n’y a pas de temps à perdre. Tant mieux : ça fonctionne totalement et ça me prend un peu par surprise. J’ai sursauté à deux reprises quand même. Je suis un public facile, c’est officiel.
Are you afraid of the dark ? – S01E03 – Destroy All Tophats – 18/20
Un peu plus prévisible, cet épisode parvient bien à conclure la saison agréablement en apportant des réponses à tous les éléments introduits au cours de la saison. J’aime particulièrement la manière dont les détails de l’histoire rythment l’ensemble, malgré quelques petits soucis de cohérence et un peu de bons sentiments par moment. C’est une série pour enfants, je ne peux pas lui reprocher ça. Par contre, elle est trop courte !

> Vus en 2020 

Just One More Episode of… neXt (1)

Salut les sériephiles,

Nouveau concept sur le blog en ce 24 décembre, qui part du côté de la fanfiction. Ca me trotte dans la tête depuis un moment et ça justifie encore plus le nom du blog : et si les scénaristes de séries annulées avaient eu un épisode de plus pour conclure la série, qu’est-ce que ça aurait donné ? Est-ce seulement possible ? La réponse est claire : pas toujours.

Oui, mais en me frottant à l’exercice pour la première fois avec neXt, terminée hier, je ne prends pas beaucoup de risques : c’est une série de network, c’est facile comme tout. On n’attend pas vraiment de la qualité, juste une conclusion aux cliffhangers présentés à l’arrache en fin d’épisode. Et j’ai quelques idées simples pour les résoudre, pas besoin de se taper toute une saison supplémentaire pour ça. Bref, voilà comment j’imaginerai un épisode supplémentaire pour tout conclure :

Épisode 11 – Just One More Episode – 13/20
Tout est fait un peu à la hâte, mais ça fonctionne, non ? Énormément de simplicité et de raccourcis dans cet épisode qui boucle tout en quarante minutes, sans jamais se concentrer vraiment sur les personnages. C’est toujours le problème de devoir tout conclure alors que les bases d’une saison 2 était posée. J’ai fait ce que j’ai pu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

> Saison 1


Attention, fanfiction

Happy birthday my hero

L’épisode reprend exactement où le précédent s’est terminé : un scientifique dans un labo est chargé de retrouver dans les décombres du bâtiment de la NSA des objets encore en état de fonctionnement, et il branche un disque dur sur lequel se trouvait neXt. Su-per. La série révèle toutefois rapidement que l’homme qui reconnecte le disque dur n’est pas n’importe qui : il s’agit de Ben ! Et il passe un mystérieux coup de fil pour s’assurer que, ça y est, c’est reconnecté. Charmant, ce personnage…

De son côté, Shea est désormais en prison, et l’on voit que si elle sourit à Ethan et Ty au parloir, ce n’est qu’une façade. En vérité, on la voit se faire maltraiter dans le réfectoire de la prison assez vite dans cet épisode. Pour le coup, c’est assez logique : elle est agent du FBI et a fait tomber un certain nombre de prisonnières… Alors qu’elle se résout à manger ce qu’elle peut de son plateau-repas sympathiquement renversé par d’autres, une prisonnière vient s’installer en face d’elle. Un mouvement de caméra révèle alors qu’il s’agit de… Sarina !

Celle-ci explique à Shea qu’elle n’a rien faire en prison et qu’elle est victime de neXt elle aussi : le FBI et la NSA l’ont arrêté pour des hackings qu’elle dit ne pas avoir commis, mais Shea ne la croit pas du tout. Sarina vient tout juste d’être transférée dans cette aile de la prison – ça tombe bien – mais elle assure à Shea qu’elle a de quoi les faire sortir toutes les deux : elle a des preuves de l’existence de neXt sur un disque dur, chez elle. En revanche, elle n’a personne à contacter pour aller le chercher, puisque Ted a décidé de la laisser tomber.

C’est une solution de facilité – et pas la seule – mais on est sur une série de network. Il ne faut pas trop en demander. Shea accepte donc de passer un coup de téléphone à CM. Celui-ci est toujours au QG et on comprend en quelques plans qu’il y vit avec Gina, en couple. C’est le couple le plus inutile et le moins crédible de la télévision, mais il était temps que ça se fasse entre eux. Avant le coup de téléphone de Shea, on a le temps d’apprendre pêle-mêle qu’ils sont en couple, qu’ils surveillent l’ex de CM (c’est très sain ça) grâce à internet et qu’ils cherchent à retrouver la trace de Ben. En vain.

Pourtant, ce qui les occupe le plus, c’est de trouver des preuves de l’existence de neXt pour libérer Shea, comme le révèle un grand tableau plein de documents et photos dans le QG. L’appel de Shea est ainsi une aubaine pour eux, car s’infiltrer chez Sarina sera un jeu d’enfant : CM ne peut pas sortir du QG car il est recherché, mais Gina a été blanchie de tout soupçon puisque rien n’a pu être retrouvé contre elle. On comprend que les agents de la NSA n’ont pas témoigné contre elle et qu’il n’existe aucune trace de son infiltration là-bas puisque tout a explosé. Quant au réseau informatique, il était sans dessus dessous, merci neXt.

Bref, Gina part aussitôt chez Sarina et elle pirate sans trop de mal les diverses sécurités de celle-ci. Une fois sur place, elle se rend dans le bureau où est censé se trouver le disque dur, mais elle y tombe sur un homme. Elle n’a pas le temps de faire quoique ce soit qu’elle comprend qu’il s’agit de… Ben ! Encore lui, décidément. Sans prendre le temps de parler, les deux amis en viennent assez rapidement aux mains, parce qu’ils ont le même but : le disque dur de Sarina.

Ben assure en avoir besoin pour révéler l’existence de neXt au monde et ainsi faire tomber Ted. Hein ? Gina s’arrête un instant et Ben lui propose de le suivre – ce qu’elle fait après avoir contacté CM et en gardant elle-même le disque dur, parce qu’elle ne veut pas lui remettre si simplement. Ben ramène alors Gina dans son propre QG – ce n’est pas le labo de la NSA, qu’il explique avoir infiltré, mais un autre hangar très similaire à celui de la saison 1. Et pour cause : il s’agit d’un hangar de Paul.

Ce dernier débarque alors et révèle à Gina qu’il est encore en vie. Un flashback parfaitement inutile nous montre qu’il a survécu en trouvant une trappe menant à un bunker abri-nucléaire, parce qu’il savait que tous les bâtiments gouvernementaux en avaient. Oui, bien sûr. Et sans sécurité, évidemment, parce qu’à bon protéger un bunker de la NSA ? Bref. Paul est donc en vie, mais il ne veut pas que ça se sache.

Son but est toujours le même : il veut faire tomber son frère parce qu’il le soupçonne d’avoir déjà lancé le projet d’un neXt 2, et pour cela, il veut révéler au monde la puissance de la machine artificielle. Pour cela, il a fait en sorte que Ben reconnecte l’intelligence artificielle sur un circuit fermé. Depuis celui-ci, Paul a réussi à trouver un moyen de brider la machine pour qu’elle se contente d’obéir à ses ordres, mais il a besoin pour l’activer d’une ligne de code qu’il soupçonne d’être dans le disque dur de Serina.

Cette fois, Gina hésite vraiment, parce qu’il est trop risqué selon elle de relancer neXt. BEN OUI. Ce n’est pas la voie choisie par la série : un discours larmoyant de Ben finit par la convaincre et elle leur abandonne le disque dur. En échange, elle obtient la permission de prévenir Abby de la survie de son père.

Paul n’était pas pour, bien sûr, mais il n’a pas vraiment le choix. De toute manière, il est aussi très affaibli et on comprend bien qu’il ne va pas tarder à mourir. Il a fait en sorte que sa fille puisse avoir un brillant avenir en payant anonymement pour elle, comme on s’en doutait en fin d’épisode précédent. C’est pratique d’être multi-millionnaires avec des fonds secrets.

Abby ? On la retrouve chez Ty dans cet épisode, et on comprend qu’elle sert parfois de baby-sitter à Ethan, dont c’est l’anniversaire. Ethan y est insupportable : il ne veut pas du jeu vidéo offert par son père car c’est une machine et il regrette l’absence de sa mère, toujours en prison on le rappelle. Bref. Abby reçoit un coup de fil de Gina et se barre sans trop rien dire à Ty qui ne comprend rien. Amitié cheloue ces deux-là de toute manière.

En prison, Shea parvient à obtenir des nouvelles de tout cela et lorsqu’elle les communique à Sarina, elle comprend que quelque chose ne plaît pas à la scientifique. Il est trop tard pour repasser un coup de fil pour Shea cela dit. Sarina, elle, peut encore le faire, et elle en passe un… à Ted. En fait, elle s’est fait incarcérée pour obtenir la certitude que Paul était encore bien en vie.

Le problème, c’est donc que Ted est mis au courant du plan de Paul, et il renforce aussitôt sa sécurité. Par chance, Shea n’a pas tout dit du plan : Ted ne connaît pas Ben et il ne s’attend pas à ce qu’il soit celui qui infiltre sa société avec le disque dur contenant next 2, que Gina, Paul et CM n’ont eu aucune difficulté à créer.

On pourrait s’attendre à plus de rebondissements, mais un épisode, c’est court : Ben arrive sans trop de mal à contourner la sécurité de l’entreprise de Paul et a mettre en place ce neXt 2. Le petit plus ? Il utilise pour cela des communications radio avec Gina qui hacke le système de sécurité, et ces communications sont fournies par… la NSA elle-même, grâce à l’agent des épisodes précédents, restée amie avec Gina. Forcément.

Le tout fonctionne suffisamment bien pour que Paul puisse utiliser neXt 2 afin de hacker les médias. Tous les écrans d’infos du monde – ou en tout cas des USA – diffusent donc un message vidéo de Paul expliquant ce qu’il s’est passé et accusant Ted et Sarina de tous les maux qui ont frappé les Etats-Unis lors des grandes coupures de courant. Il s’en remet aussi aux autorités.

En prison, Sarina voit ça et comprend qu’elle est foutue, surtout que les prisonnières autour d’elle ont parfois fini en prison à cause de crimes durant les coupures. Shea, elle, comprend qu’elle ne tardera plus à être libérée. C’est un moment d’espoir pour tous les autres personnages, à part Ted qui choisit une nouvelle fois la voie du suicide en voyant son frère sur les écrans. Il passe donc à travers la fenêtre de son building, pour en finir une fois pour toute.

Abby ? Elle assiste en direct au discours de son père, parce qu’elle vient d’arriver dans son bunker. Elle peut ensuite lui faire un câlin et craindre le pire pour lui et pour sa santé, car dès l’allocution terminée, il s’effondre sur son lit. Il rassure toutefois sa fille : avec neXt 2, un système toujours fermé sur lui-même, il a pu avoir accès à un vrai remède pour leur maladie.  C’est bien, ça, pratique.

Le happy end est donc total pour tout le monde : CM et Gina sont embauchés par Paul pour s’occuper de surveiller neXt 2, qui aura désormais pour but de trouver des cures et remèdes aux pires maladies et problèmes du monde ; alors que Shea est libérée de prison.

Elle peut donc enfin rentrer chez elle où tout le casting l’attend. Ethan lui fait encore la tête pourtant. L’épisode – et la série, ouf – se termine alors sur un happy end entre Shea et Ethan. Elle s’excuse auprès de son fils, lui fait entendre que la cause dépassait tout puisqu’il s’agissait de sauver le monde et elle lui offre aussi… un bout du disque dur de neXt 1, qui ne fonctionne pas. Elle lui souhaite ainsi un joyeux anniversaire, parce que ce morceau de disque dur est selon elle la preuve qu’il est un super-héros et a aidé à sauver le monde. Moi, ça me permettrait en plus de valider un point du Bingo Séries cet anniversaire fêté en retard, et ça permet d’en revenir à un bout d’intrigue qui me plaisait bien : plus jamais Ethan ne sera harcelé à l’école, parce qu’il est le fils d’une femme connue à travers le pays comme celle qui a aidé à sauver le monde et a été victime d’une erreur judiciaire. From zero to hero. Happy end.