Résultats du Bingo Séries #47

Salut les sériephiles,

La nouvelle grille de Bingo Séries bat déjà son plein chez un peu tout le monde, mais moi, elle s’avère déjà un échec avec absolument aucun point validé depuis son lancement – les acteurs faisant les cascades eux-mêmes ou le sang ne giclant pas tellement, alors que vraiment, je pensais que ce seraient deux points validés d’avance. Comme quoi, ce n’est pas toujours évident.

Non, vraiment, le Bingo n’est pas toujours évident, et il n’est pas un long fleuve tranquille : on a parfois des surprises, comme avec la grille précédente que personne n’a terminé et qui était beaucoup plus difficile que je ne l’imaginais. La preuve avec mon score en berne lui aussi :

Février 2021 (2/4)

ncisedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirC’est la loose la plus totale : malgré une majorité d’épisodes vus diffusés en février 2021, je n’ai pas eu grand-chose qui se rapportait à ce mois de février. Je peux principalement valider le point sur le confinement, notamment avec NCIS qui l’évoque de manière implicite. Pour les jours de la semaine, j’ai un doute sur le samedi qu’il me semble avoir eu dans New-York Unité Spéciale, sans certitude. Je sais que j’ai entendu un « Saturday » quelque part, mais je ne l’ai pas noté. Je me compte tout de même le point, c’est trop la galère ce mois-ci. Les autres jours étaient dans Charmed (3×05), WandaVision (1×07), Resident Alien (1×02) et 9-1-1 Lone Star (2×04). J’ai eu plusieurs mardis et dimanches, d’ailleurs.

Jurons (3/4)

Ah Dani Clayton GIF - Ah DaniClayton VictoriaPedretti - Discover & Share GIFsJe pensais pourtant pouvoir avoir l’intégralité des points de ce thème, mais les jurons en langue étrangère m’ont fait défaut dans ce que je regardais. Il aurait été malin de ma part de rattraper Club de Cuervos pour avoir un « fuck » me sauvant totalement au milieu de l’espagnol, mais je n’y pense que maintenant. Par conséquent, j’ai fait sans, alors que ce thème commençait de manière bien rapide : un shit et un fuck dans deux épisodes de The Haunting of Bly Manor, un juron censuré dans Zoey’s Extraordinary Playlist.

Côte Ouest (4/4)

9-1-1 Lone Star GIF by FOX Nederland & België - Find & Share on GIPHYUn autre thème qui paraissait facile, mais qui m’a posé parfois problème : j’ai eu rapidement le nom de Los Angeles dans 9-1-1, mais il m’a fallu un peu plus de temps pour capter que les cartes postales de Buck fonctionnaient pour la vue sur la côte Ouest. À l’inverse, avec Charmed, j’ai validé le plan de la côte Ouest comme je l’imaginais grâce au QG des sœurs Vera. Avec les vues de Seattle de la série, j’ai également eu un monument emblématique. Ouf !

Resident Alien | Zinger - GIPHY ClipsBricolage (3/4)

J’imaginais que ce serait tout aussi simple, mais vraiment, cette grille était particulièrement redoutable le mois dernier ! J’ai eu un bon gros doute sur l’outil utilisé par le méchant de la saison dans Are you afraid of the dark ? (il faut que je reprenne la série d’ailleurs !), mais il me semble vraiment que c’était un marteau (je l’ai eu ailleurs au pire). Pour les autres points : une trousse à outils est brièvement aperçue dans Walker et Harry de Resident Alien bricole (avec un marteau d’ailleurs) dans l’un des premiers épisodes de la série. Au fond, tout ce qu’il me manquait, c’est l’appel à un ami pour bricoler, quoi.

Action (3/4)

yennerys - Tumblr blog | TumgirEt on termine cette grille avec les actions, sachant que bien évidemment, je n’ai pas pris le temps de faire le moindre DIY. Je m’en veux un peu, j’ai tendance à négliger ces actions « créatives » alors que ce sont mes préférées en général, même si j’ai deux mains gauches et que je suis droitier. J’ai bien pris le temps de remercier chacun d’entre vous pour les vœux d’anniversaire que je vous force à m’envoyer, couteau sous la gorge, et j’ai bien regardé une série en étant tournée vers l’Ouest, en prenant tout simplement un train allant dans cette direction. Malin, n’est-ce pas ? Il ne me restait plus qu’à pousser un juron devant une série, et ça, autant vous dire que ce n’est pas arrivé qu’une seule fois au cours du mois !

Bonus : Désespérant de valider le point « appeler un ami pour bricoler », j’ai décidé de le transformer en « un personnage voit quelqu’un bricoler », en espérant que ça me simplifierait le tout. Et effectivement, a posteriori, je me rends compte que WandaVision me l’a apporté, avec une vue d’un marteau à la télévision… J’ai autorisé que ce point valide l’utilisation du marteau, mais ça marche concrètement avec mon choix de point également.

Bref, je termine le mois avec 15/20, +1 point bonus. Ce n’est pas si catastrophique… mais vraiment, cette grille m’aura fait suer car je suis resté en-dessous de dix pendant un bon moment tout de même !

Vus cette semaine #08

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Charmed – S03E03 – Triage – 16/20
C’est un épisode qui laisse un goût de « tout ça pour ça », encore. Je ne suis pas fan de ce qui était prévu pour la fin de saison 2, mais l’épisode possède malgré tout de nombreux bons moments et a l’avantage de se concentrer vraiment sur les personnages… sauf que ça se fait au détriment de l’intrigue. Il y a du bon et du moins bon, donc. Soit.
The Rookie – S03E05 – Lockdown – 17/20
On se demande bien où les scénaristes sont allés chercher l’inspiration pour le titre et une partie de l’intrigue de cet épisode, dis-donc. Plus sérieusement, l’épisode fonctionne très bien et a quelques rebondissements qu’on ne voit pas arriver, ce qui est toujours plutôt positif. L’écriture est intéressante et chacun a son rôle à jouer, avec un suspense qui finit par être prenant quand je m’attendais à un épisode bien plus calme que ça.

Mardi

9-1-1 – S04E05 – Buck Begins – 17/20
Pour un épisode “Begins”, celui-ci a réussi à bien me captiver et beaucoup me plaire, tout de même, je suis donc plutôt content. L’écriture permet d’apporter un vrai approfondissement sur le personnage et de mieux comprendre certaines scènes du passé, tout en rajoutant une couche d’émotions à des moments passés. Là-dessus, c’est une vraie réussite. Après, ça reste bien prévisible et ça continue de vraiment poser un problème du point de vue du gaybait, mais bon… On a l’habitude.
9-1-1 Lone Star – S02E05 – Difficult Conversations – 15/20
C’était un épisode plus lent et classique cette semaine, mais ça ne m’empêche pas de continuer d’apprécier les développements proposés pour les personnages et les intrigues. La saison 2 prend le parti de développer davantage des intrigues en fil rouge plutôt que des interventions, qui deviennent prétexte à l’évolution des personnages… et ça marche bien mieux comme formule que certains épisodes de la saison 1 qui ne parvenait pas à faire ça.

Mercredi

This is us – S05E08 – In the Room – 18/20
C’était plutôt mal parti pour cet épisode, parce que je trouvais ça long et pas forcément bien amené… mais finalement, les scénaristes prouvent qu’ils ont encore leur force de frappe habituelle avec cet épisode qui réussit à mettre une petite claque bien comme il faut à tous ses téléspectateurs. La force émotionnelle est là, et elle est d’autant plus importante que nous sommes toujours en pleine crise sanitaire. Cet épisode ne l’évoque pas directement, mais il est pourtant tellement représentatif du monde dans lequel nous évoluons désormais. Une réussite !

Vendredi

WandaVision – S01E07 – Breaking the fourth wall – 19/20
Comme chaque semaine, la série propose un nouvel épisode très solide et très intéressant, qui m’a même paru plus dense que d’habitude tant il y a des développements. Il faut dire qu’on se dirige peu à peu vers la fin de la série, alors forcément, il faut avancer, quitte à suivre trois intrigues en parallèle. Tout est parfaitement maîtrisé, du rythme au jeu des acteurs, en passant par les répliques et les révélations qui se font de manière fluide. Si vous n’aviez pas compris : je suis fan de cette série. Beaucoup trop, même.

Samedi

Are you afraid of the dark? – S02E02 – The Tale of the Night Frights – 18/20
C’était beaucoup trop bien cette semaine encore avec un dernier acte d’épisode tout simplement génial. Je leur pardonne certains défauts, et notamment un moment où les ados semblent vraiment stupides de ne comprendre l’évidence que bien tardivement, parce que vraiment, j’étais à fond devant cet épisode. J’adore cette série, j’espère déjà qu’ils feront une saison 3 tout aussi géniale !

Rattrapage

Walker – S01E01 – Pilot – 11/20
C’est encore plus mauvais que ce que j’imaginais, mais c’est un premier épisode alors j’essaie d’y trouver des qualités. La principale est la raison pour laquelle je suis devant ce pilot de toute manière : le casting. Il est vraiment plein d’acteurs que j’aime… Maintenant, ça va s’arrêter là pour moi : je vais regarder la suite d’une oreille distraite, j’imagine, mais ce premier épisode n’annonce rien de bon pour la suite avec une écriture vraiment pas fameuse de l’intrigue ou des personnages.
Walker – S01E02 – Back in the Saddle – 12/20
Ce n’est toujours pas très glorieux comme série, mais ça se regarde quand on se fait à manger. Grosso modo, c’est prévisible et programme familial pas très ambitieux… mais comme on est sur la CW, on a aussi une envie de moderniser un univers qui n’était pas très ouvert d’esprit. Bon courage quand c’est dans l’ADN de la série d’être un peu vieillotte, tout de même.

Challenge Séries 2021

Ah merde, on est reparti comme l’an dernier, j’ai totalement zappé le challenge cette semaine. C’est malin.

> Vus en 2021 

Are you afraid of the dark ? – S02E02 (Fais mois peur, 2019)

Épisode 2 – The Tale of the Night Frights – 18/20
C’était beaucoup trop bien cette semaine encore avec un dernier acte d’épisode tout simplement génial. Je leur pardonne certains défauts, et notamment un moment où les ados semblent vraiment stupides de ne comprendre l’évidence que bien tardivement, parce que vraiment, j’étais à fond devant cet épisode. J’adore cette série, j’espère déjà qu’ils feront une saison 3 tout aussi géniale !

> Saison 2


Spoilers

Let’s go this is a rescue mission, not a uber.

Si j’ai adoré le premier épisode, je me rends compte avec tristesse que j’ai totalement zappé le nom des personnages et oublié tout ce qui n’était pas le cliffhanger. Enfin, non, quand même, mais j’aurais préféré pouvoir enchaîner. Ceci étant dit, on reprend avec le héros qui hurle le nom de son pote, Connor, donc ça remet dans l’ambiance. Et pour l’être encore plus, je me suis éteint la lumière pendant qu’ils marchaient vers le phare.

Un jour, on me retrouvera mort d’une crise cardiaque, à cause d’un jump scare débile, ça va être terrible. En attendant, nos héros s’approchent bien lentement du phare et finissent par y entrer. Plus exactement, c’est Connor qui y entre, se moque de Luke qui a peur d’y rentrer et… et j’ai sursauté. Ben oui. Connor donne le titre de la série avant de se retrouver enfermé dans le phare car la porte se ferme toute seule.

Quelques cris plus tard, la porte se rouvre, sans personne dans le phare. Luke est surpris toutefois par un zombie de Connor débarquant derrière lui pour lui reprocher de ne pas être venu au phare avec lui. Oh, le pauvre Luke culpabilise, dis-donc. Il se réveille alors dans son lit, après un cauchemar bien peu clair pour la chronologie : a-t-il rêvé le cliffhanger précédent.

Pas sûr, parce qu’une question se pose rapidement : qui a une chaussette sur sa lampe de chevet ? Pardon, la vraie question, c’est qui a une marque de main d’ombre sur son cou ? Ben c’est Luke, mais la trace disparaît vite, rassurez-vous, il pourra aller à l’école après le générique. Le générique est vraiment bien en plus, y a de bonnes images d’indices. J’aurais dû allumer une bougie, d’ailleurs.

Avant l’école, Luke doit d’abord supporter son père qui tente bien trop d’être cool avec lui – et qui a un faux air de Geeleek parfois ? Il soupçonne son fils de se masturber, mais il est loin du compte : Luke se renseigne sur les histoires d’horreur, toujours.

Au lycée, Gaby apprend progressivement à conduire avec sa mère, et c’est vrai que c’est fou, les américains font la conduite accompagnée super tôt. Ce sera utile pour plus tard dans la saison, inévitablement. Bien sûr, au lycée, Hannah continue de tenter de distribuer ses affichettes et ça permet un très bon plan-séquence. Depuis quand Nickleodeon fait des séries ambitieuses aussi dans la réalisation ? Ca marchait bien pour nous réintroduire chaque personnage dans une perspective d’adolescents.

Ben oui, Luke organise une réunion du club en pleine journée dès qu’il arrive, et c’est vrai que c’est un peu fou de voir les adolescents continuer à vivre comme si de rien n’était alors que Connor n’était pas là… Mais ce sont des ados dans une série pour ados, alors bon, il faut ce qu’il faut ! Il montre à ses amis le contenu du sac, mais ceux-ci sont super sceptiques et envisagent qu’il ne s’agit pas du sac de Connor, même si Luke est sûr de lui, et pour cause, durant la nuit, il – …

Eh non ! Ils sont interrompus toujours par la même prof qui me fait trop rire, et qui est très douée dans son rôle d’adulte relou, mais marrante. Gaby se débarrasse de la prof, mais elle sacrifie aussi Jai au passage Le pauvre se retrouve en retenue parce que les autres le lâchent en disant qu’il leur avait demandé d’aider à décorer le lycée pour un bal à venir. C’était drôle.

J’ai de la peine pour Jai, bien sûr, mais j’ai bien aimé que tout ça permette à Hannah et Luke d’avancer assez vite dans l’épisode : on se retrouve ainsi avec les deux adolescents qui parviennent à entrer (par effraction) dans la maison de Connor. Il a une chambre absolument magnifique, en plus ? Toute la maison est éclairée par un ensemble de guirlandes LED, c’est hyper cosy – mais pas très lumineux par contre. C’était rigolo par contre : ça complétait vachement bien ma propre déco de LED autour de la télévision.

Bref. Luke hésite toujours à parler à Hannah de ce qui lui arrive, mais ce n’est pas le cas finalement. Ils préfèrent tenter d’entrer dans l’ordinateur, puis se rendre à une nouvelle réunion du club où Luke n’a plus le choix de parler du Shadow-Man. C’est d’une tristesse pour lui : ses amis ont du mal à le croire, surtout qu’il en parle sans évoquer ce qui lui est arrivé pendant un moment.

Il le fait finalement, mais c’est juste pour convaincre ses amis de ne pas aller voir la police, car personne ne les croirait. Certes. L’histoire est bien racontée, mais ça commençait presque à être redondant… Après, je trouve que c’est la base de la série de raconter des histoires d’horreur, donc c’est une bonne idée de prendre le temps de proposer cette scène. De manière très étrange, on découvre qu’Hannah a également été victime du Shadow-men. C’est un peu moins prenant, par contre : elle fait des paralysies nocturnes (et le joue moins bien que dans The Haunting of Hill House, parce que non, on ne bouge pas autant dans son lit quand on est paralysé, merde). Cela fait longtemps que ça ne m’est plus arrivé, mais j’en fais aussi et clairement, son histoire m’a mis mal à l’aise.

Ben oui, tout ce qu’elle décrit, et cette ombre qui se penche sur elle… C’est stressant et c’est ça la paralysie du sommeil, quoi. Par contre, personne ne se fait happer comme ça par son matelas à cause d’un type en ombre, je vous rassure. Personne ne finit non plus avec des empreintes d’ombre sur le corps. Normalement.

Jai ne comprend pas trop comment tout ça est possible, en plus, parce qu’il est sûr qu’ils sont rentrés sortis de la forêt avant la nuit. Soit. Il va vite changer d’avis : une fois chez lui, il lit un comic book bien gentiment, avant de se rendre compte que c’est un comic book qui est en train de prédire très exactement ce qui est en train de lui arriver. J’ai bien aimé, même si sa curiosité m’a paru bien conne : je veux dire quand tu comprends que ça correspond à ce que t’es en train de vivre, tu passes directement aux dernières places, ou tu restes au moins à la même place. C’est un comic book : bien sûr que ça va mal se passer pour le héros à un moment.

Et effectivement, il s’aperçoit que son alter-égo du comic se retrouve nez à main avec le Shadow-Man. Là pour le coup, Jai ne demande pas son reste et retourne s’enfermer dans sa chambre, paniqué. Il essaie bien d’appeler en vain Luke, mais celui-ci est en train de suivre son entraînement de sport, alors il n’entend pas immédiatement son message vocal paniqué : Jai se rend compte qu’il s’est trompé en regardant l’heure du coucher du soleil, donc ils sont maudits. Oui, mais bon, il a autre chose à faire puisqu’il doit s’occuper de laver les serviettes de ses amis.

Pendant ce temps, Seth continue d’embêter sa sœur et ça passe mal quand, en plus, Jai l’appelle et la fait paniquer. Il faut dire que l’appel de Jai pour lui dire qu’ils sont maudits tombe à pic avec quelqu’un essayant d’entrer chez elle. Elle stresse à mort, voit une ombre, entend la porte s’ouvrir… et comprend qu’elle vient de se faire avoir par son frère. Je m’y attendais vraiment, mais la scène de panique d’Hannah fonctionne tout de même.

Bref, c’est finalement Gaby qui est confrontée au Shadow-man, et je dois dire que ça fonctionne vraiment bien les jeux d’ombres qui s’attaquent aux adolescents pendant la nuit. Gaby est rapidement terrifiée, mais ce n’est que le début : elle tombe sur une femme qui, elle, ne voit pas le Shadow-man. Bref (bis), elle passe pour une folle, alors que le Shadow-man finit par la lâcher pour aller voir Seth, cette fois. Evidemment.

La porte de la maison se rouvre seule, et cette fois, il est clair que le Shadow-man est chez eux, mais Hannah n’en est toujours pas convaincue. Oh, elle sent bien que quelque chose cloche, mais elle a le réflexe d’éteindre les lumières, à chaque fois. J’imagine que c’est pour mieux voir son ennemi… mais ce n’est pas si mal de ne PAS le voir, non ? Au moins, il ne peut rien lui faire quand il est invisible.

Toutefois, Hannah finit par l’apercevoir devant elle, et elle ne prévient toujours pas son petit frère. C’est pourtant après lui que le Shadow-man en à présent. Inévitablement : il était dans le bois aussi. Le monstre s’en prend bien à eux quand Hannah accuse une nouvelles fois son petit frère d’être celui qui cherche à lui faire peur, et Seth a la présence d’esprit de balancer un objet pour allumer la lumière.

La réaction logique d’Hannah ? Appeler aussitôt ses amis, qui sont déjà en visio à flipper ensemble. On notera toutefois qu’avant l’arrivée du Shadow-Man, Hannah a reçu un coup de fil anonyme sans personne au bout du fil. Ma théorie est que Connor continue d’essayer de sauver ses amis depuis un monde parallèle ou quelque chose comme ça, parce que dans le premier épisode, on l’avait vu dans la télé juste avant que Luke ne soit attaqué.

Tout ça rend psychopathe, en plus, parce que j’ai surveillé partout les ombres derrière eux. Qu’importe ma théorie, il faut passer à l’action : les adolescents décident de se rendre au lycée pour sauver Luke, et comme ils doivent y aller vite, il est décidé que c’est Gaby qui conduira sa voiture pour les y amener. C’est une bonne idée, et une carte que je m’attendais à voir jouer par les scénaristes… mais pas si rapidement.

D’ailleurs, rapidement, c’est exactement la manière dont tout se met en place dans cet épisode avec Gaby qui conduit bien vite et n’est pas discrète à klaxonner devant chez Hannah et Seth. Ceux-ci font ce qu’ils peuvent pour tromper les parents en faisant croire qu’ils sont endormis. Heureusement qu’ils sont rapides en tout cas, parce que ça permet à Jai de débarquer et d’allumer la lumière du gymnase à temps. Bref, ça va parce que le monstre est super lent, tout de même !

Tout notre petit monde part donc se planquer chez Connor et décide de dormir ensemble, avec deux d’entre eux pour monter la garde à chaque fois. Hannah décide de blâmer Jai parce que lui s’est planté d’horaire, tout de même. Bien vu. Bien sûr, Jai décide de convaincre les autres que son histoire de comic book est importante, mais ce n’est pas le but de cet épisode – alors ça finit simplement en comparaison des personnages avec les archétypes comics. C’était sympa, sans plus.

On note que Seth continue d’essayer d’écrire son histoire flippante et qu’il demande conseil aux autres, plus habitués. Quant au monstre de son histoire ? Hannah. Ca m’a fait rire. En parallèle, les adolescents continuent de vouloir entrer dans l’ordinateur de Connor, volé plus tôt par Hannah et Luke, ce qui les fait tourner en rond et finit par provoquer un pétage de câble de Luke. C’était inévitable comme scène, parce qu’il est frustré de ne pas mieux connaître son ami et tout, mais c’est insupportable de voir un adolescent criser dans son t-shirt « girl power » emprunté.

Le monstre semble utiliser un marteau (j’espère ? Je vais dire que c’en est un pour le Bingo Séries) pour pénétrer dans la pièce où son nos héros, et c’est excellent à voir. Seth se planque et se sépare des autres, et comme c’est le plus petit, il est rapidement évident qu’il va être la victime privilégiée du monstre.

Cela ne manque pas, et Seth est trainé au sol, dans une scène d’action et d’adrénaline vraiment bien menée. Les lumières sont coupées par le monstre et nos héros font ce qu’ils peuvent pour tenter de garder Seth avec eux. Luke et Hannah ont toutefois peur de se faire toucher à leur tour, alors que Gaby et Jai cherchent une lampe qui fonctionne. Ils n’ont rien prévu, dis donc.

La lampe torche trouvée par Jai fait disparaître le monstre directement, et c’est apparemment seulement maintenant que les adolescents comprennent que ça suffit à blesser le monstre qui en a après eux. Ils s’arment donc de lumières en tous genres pour faire face au Shadow-Man. Bon, ils ne brillent pas d’intelligence s’ils ne comprennent ça que maintenant.

La scène est toutefois très bien menée, avec des moments de stress bien sentis quand le monstre parvient à étrangler Luke après quelques va-et-vient dans la pièce à cause de la lumière le dispersant à chaque fois. Les effets spéciaux sont très sympathiques, le stress est prenant parce que je me dis qu’ils pouvaient tout à fait décider de terminer l’épisode à n’importe quel moment à présent, finissant sur un ado blessé ou amené par le Shadow-Man.

Ce n’est pas ce qu’il se passe : Luke est sauvé une deuxième fois par Jai, avec une lampe de youtubeur de Connor. Oui, sauf que la lampe s’éteint dès qu’il marche car elle se débranche. Boulet. Nos héros se réunissent avec des lumières de fortune au centre de la pièce. On a alors le fameux plan Avengers qui fonctionne toujours aussi bien, et ça se termine avec Seth qui fait un tour de magie avec une boule lumineuse, permettant à Gaby de se rendre compte du problème de la lumière débranchée.

Les ados forcent alors le monstre à fuir, et il fuit en aspirant les ombres de nos adolescents et en rallumant les lumières. Intrigant ! J’ai ADORÉ cette putain de scène, je suis cloué à mon canapé et je ne dormirai pas de la nuit après un tel épisode, franchement.

Ce n’est toujours pas fini en plus ! Les adolescents en arrivent à la conclusion que Connor avait dû comprendre le coup des lumières. Luke, lui, finit par comprendre que le mot de passe de Connor est lié à la Midnight Society finalement, et ça leur permet d’enfin ouvrir son ordinateur… où Connor était en train de chercher à mettre en place une séance de spiritisme pour parler à une ancienne victime de notre monstre de la saison. Eh, très cool, ça, hâte de voir ce que ça donnera !

> Saison 2

Mes derniers coups de… #37

Salut les sériephiles,

Eh, joliment joué, Jérôme, pour une fois que tu tombes à peu près en milieu de mois pour la publication de cet article, tu débarques le 16 sur un mois de 28 jours, alors ce n’est plus tout à fait le milieu… Bon, c’est quand même mieux que le mois dernier où j’ai sorti l’article le 26, cela dit ! Trêve de blabla, à présent, je tente de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Résultat de recherche d'images pour "are you afraid of the dark  gif curse shadow"

Coup de cœur : Ce pourrait être le même que le mois dernier, mais tout de même, je me suis dit que ce serait de l’abus de ma part. Par conséquent, je vais simplement faire du forcing en vous parlant à nouveau de Are you afraid of the dark?, même si c’est quasiment quotidien depuis dimanche. Il faut dire que j’avais beaucoup aimé les trois épisodes de la saison 1 et que cette saison 2 – qui sera deux fois plus longue – commence vraiment bien. Même que j’ai sursauté à un moment ! Concrètement, il s’agit d’un reboot de la série Fais-moi peur, où des enfants se réunissaient à minuit pour se raconter des histoires d’horreur… avec une fâcheuse tendance à les vivre également. Regardez ce reboot, il vaut le détour, on s’amuse bien, on frisonne un peu, c’est bien foutu !

Résultat de recherche d'images pour "gif kevin pearson"Coup de mou : J’accroche plutôt bien aux séries que je regarde en ce moment, mais le tout dernier This is us m’a déçu… Il était pourtant bien comme épisode, mais j’en attendais beaucoup plus, et après des semaines d’attentes, il n’a pas eu l’impact émotionnel que je souhaitais. C’est dommage, et ça en fait un coup de mou, même si l’épisode n’était pas catastrophique : ils nous ont habitué à beaucoup mieux.

Résultat de recherche d'images pour "gif wandavision sfx"Coup de poing : C’est donc ici que je vais recommencer à évoquer WandaVision ! Vous le savez déjà, j’adore cette série qui prend le parti de se moquer de la télévision, avec une parodie-hommage à un tas de sitcoms des années 60 à nous jours. Cela fonctionne à fond, et c’est une moquerie gentille qui sait de quoi elle parle… Difficile de ne pas adorer, donc, mais on est loin du coup de poing. Le coup de poing, ce sont les effets spéciaux impeccables et impressionnants de la série, avec parfois des scènes exceptionnelles. Le début de l’épisode 4, depuis le temps que j’attendais cette scène, franchement !

Résultat de recherche d'images pour "gif zoey playlist depressed"Coup de blues : Le mois dernier, je vous disais que les saisons allaient et venaient à un rythme super rapide en ce moment avec le covid et que je n’arrivais pas toujours à suivre. Ben figurez-vous que c’est encore le cas ce mois-ci. Ben oui. J’ai découvert que Zoey’s Extraordinary Playlist était partie en pause pour quelques semaines après l’épisode de mercredi dernier… et je ne suis pas d’accord. Idem pour NCIS, qui vient juste de revenir. C’est un enfer. En plus, Zoey va changer de case horaire pour son retour… et ça ne m’arrange pas, parce qu’elle sera désormais dispo le lundi (comme l’an dernier, donc) alors que je l’aimais bien le mercredi.

Coup de vieux : Pas encore ! Revenez dans quatre jours, j’aurais un an de plus au compteur, donc peut-être un peu plus de choses à vous raconter ici. Sinon, j’ai vu Palm Springs il y a deux jours, et je dois mal vieillir, parce qu’Adam Samberg que je ne supportais pas dans Brooklyn Nine-Nine au point d’abandonner la série m’a bien fait rire. Comme quoi…

Résultat de recherche d'images pour "gif riverdale season 4"

Coup de barre : Finirai-je un jour le visionnage de Riverdale ? Rien n’est moins sûr. Cela fait donc un mois et demi que je stagne à 19 épisodes d’écart avec la diffusion américaine, et ça me fatigue. Il faut que je me cale un aprèm pour en voir au moins six histoire d’avoir l’impression d’avancer, parce que là, c’est une course sans fin que je suis en train de me taper avec cette série. Et la qualité de la série… bon dieu, ça me donne envie de dormir à chaque épisode, c’est pour ça que je n’avance plus !

Résultat de recherche d'images pour "gif wandavision pietro"Coup de bol : Hey, je vais parler une seconde fois de WandaVision… mais comment ça se fait que jusqu’ici j’échappe aux spoilers ? Je ne comprends pas comment je peux passer au travers de certaines révélations absolument dingues qui sont faites alors que je vois chaque épisode limite le lendemain de sa diffusion. C’est fou. Je pense qu’ironiquement, ça a à voir avec mes journées de 7h au collège le vendredi, parce que c’est clair que sur place, j’ai peu le temps de regarder mon portable (déjà que je le regarde aussi peu que possible de manière générale avec le mode silencieux). Je vous rassure cela dit : cette semaine, ça ne sera pas possible pour moi d’attendre le lendemain, puisque je ne suis pas dispo samedi…

Résultat de recherche d'images pour "gif tarlos"Coup de gueule : Eh, je vais me calmer avec la gestion du covid et plutôt faire un coup de gueule contre la FOX, une fois de plus. Il va bien sûr être surtout question de la franchise 9-1-1, parce que vraiment, le gaybait devient insupportable. Entre un personnage dans la série-mère dont on nous fait cultiver l’impression qu’il pourrait être bisexuel – voir gay refoulé depuis toujours – pour finalement nous faire comprendre que non, l’intrigue prévue est toute autre (!) et le couple gay de 9-1-1 Lone Star qui est mis en avant dans chaque promo de la saison 2 pour voir plein de scènes finalement charcutées lors de la diffusion (alors qu’on les a vues dans la promo, comme ce gif juste ici, allô ?)… on se fout de notre gueule. Et ça me soûle, on vous voit, les dirigeants de la FOX !

Résultat de recherche d'images pour "gif svu season 22"Coup de tête : Ce mois-ci, j’ai donc pris la décision de me mettre un peu plus sérieusement à New-York Unité Spéciale. J’avais déjà vu une partie de la saison 21, mais pour la saison 22, ma curiosité était titillée : la série aborde à la fois le covid19 et le mouvement #BlackLivesMatter. Autant le dire tout de suite : je vais regarder toute la saison je pense, car j’ai beaucoup accroché… Je n’ai pas trop envie d’en faire un article par épisode tout de même, donc j’en parlerai plutôt en fin de saison, mais elle vaut le coup, j’aime beaucoup le traitement de l’actualité qui est proposé – même s’ils me font criser sur le port du masque parfaitement aléatoire tout au long des six épisodes. Et puis, OK, je ne la regarde pas tout seul, ça aide aussi.

Résultat de recherche d'images pour "gif ncis season 18"Coup tordu : Humph, attention, ce coup implique de gros spoilers sur la saison 18 de NCIS. Concrètement, après des mois à nous faire un flashback interminable et pas si intéressant que ça, la série revient et aborde enfin la pandémie mondiale… pour mieux nous balancer en 2021 sans nous parler du tout de la manière dont les personnages ont vraiment vécu la quarantaine ? Et elle revient pour un épisode avant une nouvelle pause ? Et Maria Bello va bientôt partir, en plus ? Et pour couronner le tout, les scénaristes tuent hors-écran un personnage secondaire très peu vu dans la série (mais important tout de même), juste histoire d’avoir une victime du covid dans les proches de nos personnages ? Pardon ? J’ai vécu tout l’épisode comme une suite de coups tordus, franchement.

Coup de pub : Ils n’en ont pas vraiment besoin, mais Disney + va être à l’honneur pour mon coup de pub. Dans trois jours, ils sortent en effet un film pour enfants – Flora & Ulysses – qui a la bonne idée de réunir Alyson Hannigan et Dani Pudi au casting. J’ai tellement hâte de voir ça, ça va être marrant !

La semaine prochaine, la plateforme s’agrandira également avec l’arrivée en France de « Star », une nouvelle partie du catalogue qui devrait être tout de même intéressante en réunissant une grande partie du catalogue ABC (le Shondaland, donc, mais aussi LOST ou Desperate Housewives), mais aussi quelques productions françaises pour respecter nos lois… C’est le retour de Fais pas ci, fais pas ça et des Bracelets rouges sur une offre de streaming à laquelle j’ai accès, je suis heureux !

Résultat de recherche d'images pour "gif charisma carpenter angel"Coup de grâce : Après mon article sur le Whedongate il y a quelques jours, le casting a continué de se manifester sur les réseaux sociaux pour apporter son soutien à Charisma Carpenter. Cela fait super plaisir, qu’il s’agisse du Trio de la saison 6, des scénaristes – Marti Noxon a tourné le dos à Whedon sur ce coup-là, je ne m’y attendais pas du tout et ça m’attriste vraiment d’avoir confirmation qu’il est un connard si même elle s’y met – ou de David Boreanaz, qui m’a fait mentir à téléphoner à Charisma Carpenter dès la parution de son témoignage et à ne tweeter que quelques jours plus tard… Par contre, Nicholas Brendon est vraiment le coup de grâce : après être tombé à cause de verglas, si j’ai bien suivi, il se retrouve à devoir subir une intervention chirurgicale. Du coup, il demande un délai avant d’en parler, ce qui est bien compréhensible de toute manière (faut encaisser la nouvelle et il a lui-même été condamné pour avoir menacé sa compagne avec un couteau)…

Résultat de recherche d'images pour "gif his penis got diseases buffy"… mais il le fait en précisant qu’il a l’anus et le pénis paralysés, lui donnant constamment envie d’aller aux toilettes sans savoir vraiment si quelque chose est en train de sortir ou non. Beaucoup trop d’informations, mec. J’étais mort de rire, mais vraiment, c’est un coup de grâce parfait.

♫ His penis got diseases from a Chumash Tribe ♫