Résultats du Bingo Séries #50

Salut les sériephiles,

Il y a un mois, j’expliquais qu’il n’y avait pas eu grand-chose sur le blog depuis quelques jours… Et c’est bien triste de voir que rien n’a changé ces derniers temps. Les épisodes s’accumulent, il va falloir que je les attaque un jour. Je dis ça chaque jour, cependant, mais la vérité, c’est que j’ai encore une bonne centaine de copies devant moi, puis les appréciations. Merci le confinement, tous les contrôles tombent en même temps.

Passionnant, non ? C’est qu’il faut que je comble pour qu’on ne se rende pas trop compte que c’est ma pire grille ever. Dire que j’étais motivé de voir qu’il s’agissait de la cinquantième aha

Cinquante (3/4)

Younger - série 2015 - TV Land / Paramount Network - Au fil des sériesL’avantage de ce genre d’articles, c’est que je prends le temps de redécouvrir tous les points que je devais valider… et que je me rends compte que j’avais oublié d’en noter certains sur mon carnet alors que j’ai bien vu les épisodes dans le mois. Ouf, ça fait du bien d’en voir un de plus, même si ça ne me sauve pas du tout, comme vous allez le voir ensuite. Bref, je valide le point cinquante personnes à l’écran grâce à The Nevers, je viens d’aller vérifier car devant la scène, j’étais trop à fond pour compter, mais je m’étais fait une note mentale de vérifier. Certes, ce sont des figurants créés par effets spéciaux, mais qu’importe, à l’écran, l’illusion passe. Quant à la note mentale, ce fut un échec. Sinon, j’ai eu plusieurs 500 dans Walker avant de tomber sur un 50 à l’arrière-plan, ouf, et bien sûr, Charles a la cinquantaine dans Younger. Pas de demi-siècle… mais j’ai pu le rater !

Armageddon (3/4)

Pin by klaudia on Zoey's extraordinary playlist | Skylar astin, Classic tv,  PlaylistEh, un épisode de The Nevers me sauve encore la mise sur ce point-là, puisque concrètement, on a bien un personnage qui insiste lourdement pour sauver la vie d’un autre, quoiqu’il en coûte ! Très clairement, je ne pensais pas du tout au Bingo quand j’ai vu les deux épisodes en question, mais c’est abusé de ma part. Cela me rassure, cependant. Mon score remonte au fur et à mesure que j’écris l’article. Bon, autrement, j’ai eu un Harry très prévisible dans Charmed et une NASA inattendue dans Zoey. Pas de météorite, en revanche.

Dead (4/4)

Hbo | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirC’est bien moins catastrophique que je ne le pensais : j’avais carrément écrit dans la critique que j’avais un point… mais j’ai oublié de le reporter dans mon carnet. Il y avait donc un enterrement dans… The Nevers. J’ai compris, j’arrête de regarder mes séries le dimanche soir, je suis beaucoup trop à l’ouest ! Bref, carton plein pour ce thème avec un « dead » à l’écran dans 9-1-1, une peur de mourir dans Station 19 et un objet tout aussi mort dans Debris. C’était le principe de la série… qui mérite vraiment d’être revenir d’entre les morts, elle.

Suspense (4/4)

Post [188983216621] - rrrogah-taylaa.tumblr.com - TumbexVous allez dire que j’abuse, je peux vous mentir et vous dire que c’était pour conserver le suspense comme demandé dans le point 20, mais la vérité, c’est que j’étais moi-même en plein suspense parce que je n’ai rien noté du week-end en séries, puis j’ai oublié. Du coup, évidemment que je ne comprends rien à certaines scènes de l’intrigue de The Nevers, surtout dans l’épisode 5. A peu près sûr que je l’avais écrit dans une critique d’une autre série avant aussi… mais impossible de retrouver. Je n’avais pas non plus noté que le stress avant une annonce pouvait fonctionner avec Lucy attendant un résultat professionnel dans The Rookie. Sinon, ben, j’ai eu du suspense avec une annonce de Station 19 et une altercation qui reste toujours incertaine dans les deux derniers épisodes de Walker (je sais que ça ne se devine pas à la note que j’y ai mise, mais promis, je me suis rassis sur le canapé au début de l’épisode, je n’étais pas prêt !).

Action (2/4)

Here's a gif of Keith David's eyebrows. #CommunityLivesOn  #sixseasonsandamovie | Community, David keith, Community livingEh bien, je n’ai pas à rougir de mon résultats, finalement. Non, je n’ai pas vu d’épisode 50 car je me sentais très à la bourre. En revanche, j’ai pris le temps d’écrire un article hommage en fin de semaine dernière, histoire d’avoir un point dans les actions définitivement vide. Est-ce que dimanche soir, j’ai écrit mon article du jour devant un épisode de Community avec Keith David ? Parfaitement. J’avais autorisé les rewatchs sur les derniers jours… Et vraiment #ANDAMOVIE, même si ce n’est pas mon personnage préféré.

J’arrive donc à 16/20 pour ce mois-ci, mais je n’avais noté que onze points sur mon carnet. C’est débile, parce qu’à seize points, j’aurais pu dire que je gardais le suspense et me valider un point de plus. D’ailleurs, je suis hyper énervé de constater que WordPress ne m’a pas publié mon commentaire pour le point bonus : j’avais répondu à Melifog que moi non plus, je n’allais pas valider le point 4. Le commentaire a tout simplement disparu et je me rends compte que ce n’est pas le seul.

Il faut que j’arrête d’écrire des commentaires dans le train ! Bref. J’aurais pu avoir 18, facilement. Il faut juste que je sois plus rigoureux et discipliné. Allez, je retourne écrire ça sur les copies de mes élèves aussi !

Bingo Séries #51

Salut les sériephiles,

Bon, la cinquantième grille de Bingo Séries touche à sa fin et je n’ai absolument rien validé de celle-ci. J’ai eu du mal à atteindre la moyenne, n’y arrivant que difficilement hier, histoire de ne pas avoir trop honte à la publication de mes résultats mardi… Il fallait bien que je puisse écrire quelque chose dans ce futur article, mince !

Pour ne rien arranger à ma panne de séries, je voyais régulièrement des participants venir me dire qu’ils atteignaient le 20/20 eux. Bravo aux cinq participants qui ont réussi à finir la grille précédente… Avez-vous correctement deviné leur identité ? C’est ce qu’on va découvrir tout de suite ! Enfin, tout de suite… Il faut lire l’article, quoi. Peut-être que pour une fois vous allez tous le faire sans vous jeter sur la grille immédiatement.

C’est beau la naïveté, je sais.

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 juin au 7 juillet 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Le mois des fiertés

C’est le retour du mois de juin et d’un thème que j’aime bien, parce qu’il permet davantage de visibilités. Les séries ont fait depuis longtemps de la place pour les personnages venant de la communauté LGBT+, mais ce n’est pas toujours sans cliché… espérons que les choses changent peu à peu !

  1. Un personnage fait son coming out : Ce n’est pas forcément la première fois que ce personnage le fait, il ou elle est peut-être forcé(e) de le refaire face à une nouvelle rencontre ou dans un nouveau contexte. Au fond, c’est probablement ça le plus chiant dans la communauté LGBT+, cette certitude de devoir affronter quasi quotidiennement des situations où il faut recommencer un truc plutôt chiant, en vrai. Genre, on s’en fout de cette info en vrai, non ? Pourquoi faut-il toujours que ce soit un truc à expliciter à un moment et pourquoi la société ne pourrait-elle pas se mettre dans le crâne que l’hétéronormativité, on l’emmerde ? Bon, d’accord, ça dépend à qui on demande et je m’énerve pour rien dans un point de Bingo. Désolé !
  2. Un personnage LGBT+ flirte : Parce que trop souvent un personnage LGBT+ dans une série est célibataire ou coincé dans un couple qui permet de cocher une case « caution gay/lesbienne » (le reste de l’arc-en-ciel est encore trop rare, même s’il y a des progrès), voyons donc si on peut trouver un personnage dans un flirt ouvertement homosexuel (bon, ça invisibilise une partie de la communauté de dire ça, je sais, mais c’est compliqué de trouver de nouveaux points, pardoooon ; et puis, je dis ça, mais si c’est un(e) transgenre en plein flirt, ça le fait aussi peu importe que ce soit homosexuel ou hétérosexuel, ce sera LGBT+).
  3. Un drapeau LGBT+ exposé : Parce qu’il est beau cet arc-en-ciel, c’est toujours chouette de le retrouver à l’écran, non ?
  4. Un Bechdel test revisité : Qu’est-ce que c’est que ça, n’est-ce pas ? Le Bechdel Test permet de vérifier si l’œuvre que vous regardez est suffisamment féministe pour proposer une scène avec deux femmes parlant d’autres choses que d’un mec. Et nombreuses sont les productions à ne pas réussir ce test ! Essayez donc avec une version LGBT+, vous allez voir, c’est encore plus triste : on cherche donc une scène avec deux personnages appartenant à la communauté LGBT+ qui parlent ensemble… sans que la série ne foute la moindre ambiguïté romantique ou sexuelle entre ces personnages. Pas de couple, pas de flirt, pas des ex, juste deux personnes, en somme. Et allons même plus loin : ces personnages ne parlent pas non plus de leur sexualité dans la scène. Allez, pour la défense d’Hollywood, il y a aussi plein de productions qui ne sont pas capables de faire des relations homme/femme sans y mettre de l’ambiguïté… et de toute évidence ça existe, sinon je n’aurais pas fait ce point 😉

Mugs & tasses

Ce thème est choisi par ShinNiko, qui a fini premier du Bingo précédent il y a déjà une bonne dizaine de jours ! Félicitations à lui… il prend un thème plutôt simple qui devrait convaincre tout le monde. J’espère.

  1. Un mug avec un message : Je pense que vous voyez tous à quoi je fais référence ! On cherche donc un mug sur lequel est inscrit un message de type « World’s best mom » ou « I’m the boss ». Dans une série. Tant que c’est à l’écran, ça marche. Toutes les inscriptions fonctionnent, tant qu’on peut les lire ou les deviner. Les inscriptions utilisant un alphabet lisible, donc. Voilà.
  2. Une tasse de café à l’écran : La tasse doit être pleine, attention, sinon j’aurais écrit « une tasse à café ». Pourquoi du café et pas du thé ? Je ne sais pas, ça m’a paru plus courant, c’est comme ça. Bon, par contre, je pense que c’est un point qu’on a déjà eu dans un précédent Bingo… C’est que ça devient dur de se renouveler avec des choses qu’on peut trouver à coup sûr chaque mois. Pas sûr que ce soit le cas avec cette grille, d’ailleurs, pourra-t-on la finir ? Mystère !
  3. Une tasse brisée est vue à l’écran : C’est fou le budget tasse et mug dans les séries ! Combien de fois voit-on des choses se briser au sol, hein ? Espérons qu’on trouve encore de quoi faire ce mois-ci ! Il faut donc une tasse (ça peut être un mug) brisée à l’écran… Cela dit, nous ne sommes pas forcés de voir la chute de l’objet. Les morceaux vus à l’écran suffisent ! Peut-être que ça aidera ?
  4. Un personnage boit la tasse : Deux interprétations possibles avec ce point, yay ! Soit vous me trouvez quelqu’un qui finit sa tasse lors d’une scène (c’est quasi-mission impossible, hein, les tasses et verres ne sont JAMAIS vidés à l’écran), soit vous voyez quelqu’un qui se noie. Au choix. Bonne chance !

Grossesse

Tequi est la deuxième de la grille précédente ! Bravo à elle… même si elle n’a pas tout à fait gardé le suspense avec tout le monde. M’enfin, je m’y attendais, je la connais cette joueuse à force… contrairement à elle qui ne connaît pas encore toutes les règles apparemment, mouahaha. Pardon, c’était une private joke, promis, on s’entend bien, l’ambiance est bonne chez les joueurs du Bingo !

  1. Des nausées matinales pour une femme enceinte : Le grand classique ! Les femmes enceintes sont loin de toutes en avoir, mais les personnages de série qui tombent enceinte en ont TOUJOURS. Plus qu’à trouver une femme qui soit dans son premier trimestre de grossesse. Bien sûr, ça marche aussi si le vomi ou une forte odeur est le truc qui fait prendre conscience à votre personnage qu’elle est enceinte. Généralement, on en entend parler.
  2. Une grossesse est utilisée comme coupe-file : Cela se complique déjà avec ce point, mais eh, il y a toujours le bonus en fin d’article pour espérer atteindre le 20/20. Une grossesse utilisée comme coupe-file ? Ben une femme enceinte qui n’a pas besoin d’attendre pour prendre l’avion ou payer ses courses parce qu’elle est enceinte et qu’on lui laisse la priorité. Cela marche aussi si c’est pour fuir le Titanic au plus vite, évidemment.
  3. Quelqu’un touche le ventre d’une femme enceinte : Les femmes enceintes se plaignent souvent que les gens veulent tous toucher leur ventre comme si elles étaient soudainement devenues une attraction de fête foraine. Le truc, c’est que dans les séries, c’est un énorme classique. Au moins aussi énorme que les faux-ventres des actrices, d’ailleurs ! Cela dit, parfois, ce ne sont pas des faux ventres.
  4. Une grossesse cachée par la production : Une actrice enceinte dans une de vos séries ? Une chance sur cinq que cela soit parce que l’actrice est vraiment enceinte. La plupart du temps, les productions rivalisent d’ingéniosité pour cacher la grossesse, et WandaVision nous l’a bien montré cette année. Bon, pour les saisons en cours ou juste terminées, cela fonctionne pour This is us, Younger et Charmed qui ont une actrice cachant sa grossesse.

Paradis sur Terre

La troisième de la grille précédente était Gaelle, et elle, elle a bien été forcée de vivre dans le suspense car elle ne savait pas si elle était parmi les trois gagnants ou non ! Ben oui, elle savait déjà qui était la deuxième, il ne faut pas exagérer. Je vous rassure, elle a essayé de me soudoyer pour savoir si elle pourrait choisir un thème, mais finalement non !

  1. Quelqu’un dit être au paradis (ou le demande) : Est-ce que je suis au paradis ? C’est le paradis sur Terre ! Il s’est cru au paradis, lui… Des phrases que l’on entend plus souvent qu’il n’y paraît dans les séries. Plus qu’à trouver un épisode en parlant au cours du mois maintenant.
  2. Une plage de sable fin est vue à l’écran : Le sable fin a généralement tendance à être blanc et ne pas être brûlant. Un double avantage qui lui confère des allures de paradis… Mais qui le rend aussi parfois rare à l’écran. On peut toujours espérer en voir un, cela dit ! Enfin à vous de voir si vous voulez finir cette grille, quoi. Je sais, elle est compliquée ! Rappelez-vous que « vue à l’écran », ça veut dire qu’une carte postale, ça fonctionne… J’imagine que ça peut tous nous sauver sur ce point !
  3. Un paradis fiscal ou un compte off-shore : C’est un vrai paradis sur Terre, ça, s’enrichir sans que personne ne vienne ponctionner nos comptes ! Un peu dégoûté d’avoir fini les séries procédurales de la saison. Quoique, il me reste quelques épisodes de SVU ou de Walker, tout n’est peut-être pas perdu pour moi. Ah, j’ai Manifest aussi. Allez, je peux y croire, je veux y croire, je finirai par faire un meilleur score à cette cinquante-et-unième grille !
  4. Des personnages découvrent une cascade : Et patatra c’est le drame. Oui, la difficulté était progressive dans cette grille et à ce stade vous devez vous dire qu’elle est interminable. M’enfin, on se dit ça tous les mois et quasi chaque mois j’ai des gagnants. Il n’y a eu qu’une seule grille sans gagnant, c’est donc qu’il est possible de regarder une série où des personnages découvrent soudainement une cascade sur leur île déserte. LOST, The 100, The Wilds, Wrecked… on en a eu plein pour nous le proposer !

Actions

Avant de passer à ce dernier thème, des félicitations aussi à Poluss et Py_Heck qui sont respectivement quatrième et cinquième à arriver à 20/20 à la grille précédente !

  1. Voir une demi-saison avec un personnage principal LGBT+: Retour au mois des fiertés avec la simplicité déconcertante de ce point puisque Lucifer vient tout juste de sortir sa deuxième partie de saison. Si vous êtes à jour, je vous laisse en choisir une autre ; il y a eu Special récemment, par exemple. Ou alors vous vous lancez dans The 100. Je ne sais pas, on croule sous les possibilités, en fait ! J’aime bien Hollywood parfois.
  2. Avoir un mug aux couleurs d’une série : Avant de vous ruinez, n’oubliez pas que la peinture sur mug est une possibilité, et qu’avoir un mug aux couleurs d’une série, ça peut aussi se faire en le recouvrant de post-it, en collant un sticker dessus ou juste une feuille de papier. Comme d’habitude, le but est d’être créatif si vous le souhaitez… ou de tomber dans la facilité et d’acheter un nouveau mug. On ne sait jamais !
  3. Rattraper neuf mois de retard dans une série : Si vous êtes comme moi, vous devez avoir quelques séries dans lesquelles vous êtes en train de prendre du retard… Avez-vous une série dans laquelle vous avez neuf mois de retard ? Si oui, ce point est pour vous. Cela fonctionne par exemple pour une série Netflix diffusée il y a neuf mois (ou plus). Si non, pas de panique : il suffit d’en regarder une dont la diffusion s’est étalée sur neuf mois. Genre de septembre à mai, par exemple, comme n’importe quelle saison de network. Et paf, une saison, ça fonctionne. Pour une fois, je vais même vous accorder une faveur : vous pouvez parfaitement valider les points 17 et 19 avec la même série. Je suis grand seigneur, n’est-ce pas ?
  4. Voir votre paradis sur Terre dans une série : Écoutez, c’était soit ça, soit me faire un virement sur un compte off-shore (ou sur le paypal en bas à droite du blog pour payer l’hébergement ou un nouveau mug aux couleurs d’une série lalala), je me suis dit que ce point 20 aurait plus de succès sous cette forme ! À vous de trouver au cours de ce mois-ci une scène qui se déroulerait dans ce qui serait votre paradis sur Terre. Soyez imaginatifs si personne ne se rend sur une île de toute beauté (ou si ce n’est pas ça la vision du paradis). Je suis sûr que la sortie toute prochaine de Loki en inspirera certaines. Et certains aussi, c’est le mois des fiertés après tout. Par contre, attention, il faut que ce soit sur Terre (ou sur une version de la Terre).

Le bonus geek :

Ce mois-ci pas de date limite, il suffira de… Valider le contraire d’un point de la grille. Concrètement, certains points méritent toutefois des précisions parce que leur contraire n’est pas forcément évident :

  1. Quelqu’un cache ou nie sa sexualité 😥
  2. Un personnage LGBT+ souhaite rester célibataire (pour un moment)
  3. Un drapeau LGBT+ caché/recouvert
  4. Bechel test hétéro : deux persos hétéros qui se parlent sans ambiguïté alors que pas du même sexe ou de la même famille
  5. Un mug sans inscription, couleur uniforme
  6. Une tasse vide
  7. Une tasse/un mug réparé(e)/recollé(e)
  8. Un personnage ne boit pas sa tasse (ou est un nageur hors pair)
  9. Une grossesse sans symptôme
  10. Quelqu’un refuse qu’une femme enceinte passe devant lui
  11. Quelqu’un touche le ventre d’une femme pas enceinte (maladie, scène de sexe, etc.)
  12. Une personnage enceinte parce que l’actrice l’est
  13. Une plage de galets est vue à l’écran
  14. Quelqu’un dit être en Enfer (ou le demande)
  15. Quelqu’un paie ses impôts (ça n’arrive littéralement JAMAIS dans les séries, bravo si vous trouvez)
  16. Des personnages découvrent un désert pour la première fois
  17. Pas de contraire pour ce point
  18. Un mug entièrement blanc (mais ce n’est pas très fun pour un Bingo Séries)
  19. Arriver au neuvième mois sans voir d’épisode d’une série (une série en particulier, hein, dans laquelle vous êtes en retard depuis neuf mois ce mois-ci)
  20. Voir votre Enfer sur terre dans une série

Take on me

Salut les sériephiles,

Bon, c’est la catastrophe ce mois-ci, non ? Nous sommes dans la trois ou quatrième semaine de grosse panne séries et je viens de capter que nous étions le 4 juin. Par conséquent, la prochaine grille de Bingo doit être publiée dans deux jours et, avec elle, il faudra que je me prépare à digérer mon pire score depuis le début. C’est un chouette anniversaire cette cinquantième grille. Stop Ignoring Me The Magicians GIF - StopIgnoringMe TheMagicians Magicians - Discover & Share GIFsMon pire score ? J’en suis pour le moment à 7/20, et vu l’heure, ce n’est pas ce soir que ça va beaucoup changer… Quant au reste du week-end, il est déjà rempli par le boulot et la vie perso. Arf, j’ai l’impression que les séries se comportent avec moi comme le gif ci-contre depuis quelques jours.

Bref, je ne sais même pas quand je vais bien trouver le temps de pondre une 51e grille, mais il faut bien mettre un terme au suspense : nous avons déjà un top 3 bien en place pour me donner ses nombres. Ils ont été contactés juste avant la rédaction de cet article. Et si vous voulez tout savoir, ils sont même cinq dans la place ce mois-ci. Et moi, j’ai 7/20.

L'annulation de The Magicians – Just One More Episode

Je me sens un peu concon, surtout que j’ai dû en laisser passer dans les très rares épisodes vus ces deux dernières semaines. En attendant de savoir si je vais mettre à la poubelle tout mon planning pour craquer et voir des épisodes, je vous propose donc d’être là pour me voir valider mon huitième point, histoire d’espérer atteindre le dix sur vingt d’ici dimanche, avec la motivation de Margo ci-contre. En vrai, ça resterait mon pire score. Et je n’y crois pas du tout d’y arriver.

Mon huitième point sera le dix-neuvième : un hommage à un personnage mort que vous aimiez. Le choix est super large, et rendu plus complexe qu’il n’y paraît par le fait que j’ai déjà parlé de certaines morts ici. Je n’ai pas envie de trop me répéter, alors ça en met de côté, mais je me suis décidé finalement à vous parler de The Magicians. Il va être question de la fin de saison 4, donc si vous ne l’avez pas déjà vu, passez votre chemin. Allez, c’est bon, vous êtes partis les non-fans de la série ? Tant mieux.

The Magicians S1:E13 Have You Brought Me Little Cakes? Recap – Ginges Be Cray

Bien évidemment, tous les fans auront compris que je parle de la mort du personnage principal, et si j’ai envie de vous parler de Quentin aujourd’hui, c’est entre autres parce que j’ai eu à l’évoquer dans le 42 minutes sur l’audace hier. Evidemment que c’était audacieux de tuer ce personnage.

The Magicians : 13 livres pour poursuivre l'aventure en attendant la saison 2 - Critictoo Séries TV

J’ai un passif compliqué avec Quentin, parce que je ne l’aimais pas tellement au départ. Dans la première saison, je le trouvais assez imblairable… mais avec le temps, j’ai fini par comprendre pourquoi : il me ressemble un peu trop. Bon, je ne suis pas aussi dépressif que lui, je vous rassure, mais dans le côté étudiant qui se dévalorise, qui se cache un peu trop et qui ne croit pas toujours en certaines capacités, ben, croyez-le ou non, je me place-là.

Si j’ai envie de parler de Quentin, c’est aussi parce qu’il me manque énormément, en ce moment. Lui et les autres, hein. Ca y est, je me rends compte que la série ne reviendra pas, et c’est bien dommage. Le tome 3 va peut-être y passer cet été. Performance de la semaine #31 – Just One More EpisodeJ’aimais vraiment ce personnage que l’on a vu découvrir sa bisexualité par pur hasard et s’y confronter de temps à autres. Certains ont parlé de baiting pour lui, mais je trouve qu’il était vraiment dans l’exploration de sa dépression et de son caractère.

Et j’adorais son caractère. Avec le recul, je me reconnais beaucoup trop en lui – et j’insiste sur le fait que je le dis par rapport à la version en série, pas sa version dans les livres. Don't lie, Q | The magicians syfy, The magicians, All tvJ’aime beaucoup les romans, mais il y est imbuvable, machiste et parfois franchement connard. La série l’a largement sauvé en ne nous donnant jamais vraiment ses pensées – hormis Taylor Swift – et en lui offrant une rédemption chouette ainsi qu’un dernier acte de sacrifice magnifique.

Tu me manques, Quentin Coldwater.

(purée, mais pourquoi j’ai fait play, il est 23h40, je vais déprimer toute la nuit maintenant)

Long week-end presque confiné en vue ? Go #WESéries 18

Salut les sériephiles !

Le dernier #WESéries avait eu lieu début février, ce qui fait que la dix-huitième édition aurait dû se dérouler dès le début du mois… Seulement, avec les annonces de déconfinement et la vie qui s’en mêlait, ce n’était pas bien pratique de vous proposer ça en temps et en heure. Avec Ludo, qui co-organise également ce week-end, on s’est donc décidé à décaler, et comme il y avait aussi des problèmes de date la semaine dernière, on a opté pour le week-end à venir qui, en plus, est un long week-end pour une partie d’entre vous lecteur : jeudi de l’ascension, possibilité d’un pont, aïd… mais aucune terrasse ouverte et pluie prévue un peu partout, tous les signaux sont bons pour passer un week-end devant les séries.

En tout cas, on l’espère ! Dès vendredi prochain à 19h, vous pourrez donc vous consacrer à vos séries préférées. Je sais, je sais, l’article sort un peu tard, mais j’avais déjà évoqué la date ici et sur Twitter, ce qui fait que les plus attentifs le savaient déjà. Il y a des petits chanceux par ici ! Pour les autres, eh bien, mieux vaut tard que jamais, j’espère que vous pourrez quand même être là pour profiter de ce week-end 🙂

Une fois de plus, il n’y aura pas de changement particulièrement notable à retenir pour cette nouvelle édition – à part un défi un brin différent. Vous êtes les bienvenus pour participer avec nous sur Twitter ou sur le groupe Facebook du #WESéries puisque que tous les amateurs de séries sont invités à participer à ce challenge avec nous – les amateurs, et les autres qui veulent découvrir un peu l’univers des séries aussi, d’ailleurs ! Que vous soyez un régulier ou un petit nouveau, cet article propose un récapitulatif des règles et de nouveaux défis, alors c’est parti !

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes jamais vus auparavant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, c’est-à-dire le 14 mai, à 19h jusqu’au dimanche 16 mai, à minuit. C’est l’occasion de terminer de la meilleure des manières possibles ce week-end de pont pour ceux qui peuvent l’avoir !

Pour qui ? Comme je le disais en introduction, c’est toujours ouvert à ceux qui le souhaitent. Ainsi, n’importe qui peut décider de participer à n’importe quel moment du week-end avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen d’échanger sur les épisodes qu’on regarde, nos objectifs du week-end, nos avancées… et ça permet également de rester motivés dans le week-end, qui peut parfois paraître long si vous avez choisi les mauvaises séries !

Comme d’habitude et comme tout le monde n’est pas aussi dingue que nous, on vous propose quatre niveaux, plus ou moins simples selon vos habitudes et votre emploi du temps du WE. Essayez quand même de vous surpasser, compliquez-vous la tâche si vous avez déjà l’habitude de voir plein de séries en prenant un niveau plus compliqué ! Chacun peut faire selon son niveau et son emploi du temps, finalement.

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou encore, si on le convertit, 8h30 (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de varier les plaisirs ! Je suis content de pouvoir souligner que je n’ai pas accumulé beaucoup de retard non plus depuis la dernière édition… et moins content de voir que je n’ai toujours pas avancé d’un épisode dans la saison 2 de God Friended Me, comme lors des trois précédentes éditions. Oups ? Un jour, l’envie me reprendra !

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, il va vous falloir… (suspeeeeeense) regarder 520 minutes de la même série – c’est-à-dire, valider ce niveau avec une seule série, donc l’idée est de se faire un gros rattrapage ou bingewatching d’une série.

Le moyen : 720 minutes ! Vous avez compris le principe je pense, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : de continuer votre Challenge Séries 2021 si vous y participez ? 18 épisodes, c’est un bon moyen de savourer certaines séries en enchaînant plusieurs épisodes, ou carrément de rattraper toute une saison comme je l’avais fait lors d’une précédente édition avec les saisons 2 de The Haunting of Bly Manor et La Légende de Korra. C’est aussi le bon plan pour rattraper des séries partageant un même univers sans forcément faire une overdose ?

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en regardant deux cent minutes d’une même série. Pour clarifier, après avoir vu des épisodes d’une même série pour le niveau basique, vous pourrez changer de série… mais une seule fois, attention, sinon ce n’est plus un défi !

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min (ouille !). Cela ne représente qu’un tiers du week-end, hein, vous avez largement l’occasion de manger et dormir, et même d’avoir une vie sociale ! Même pas drôle ce challenge, il n’est pas une vraie excuse pour être associable…

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé ! Moi, j’aurais toujours Supergirl, mais la flemme est totale, ou carrément une nouvelle série, histoire de, parce que j’en ai un certain nombre dans mon planning de challenge (vous l’aurez compris à force !). D’ailleurs, j’ai encore dix épisodes de retard dans Riverdale l’air de rien !

Vous trouvez ça trop simple ? Je suis bien d’accord avec vous ! Tentez donc de vous trouver une troisième série pour ces 140 minutes supplémentaires. Franchement, passer du moyen au difficile n’a rien de difficile. Bien sûr, si vous visez ce niveau, vous n’êtes plus obligés d’enchaîner tous les épisodes d’une même série en un seul coup ; soyez malins, variez vos trois séries… mais calculez bien pour avoir le bon nombre de minutes : 520 d’une série, 200 d’une autre, 160 d’une troisième.

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait aussi, vous savez ? Lors de la dixième édition, j’y suis même arrivé en commençant le samedi après-midi, alors c’est faisable pour de vrai. Je l’ai aussi fait en étant un peu aidé par le premier confinement. C’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre. Après, c’est un challenge, mais c’est le but de ce week-end aussi : se challenger et dépasser nos limites…

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix ou Prime Video avec 13 épisodes… parce qu’autant d’épisodes d’une seule série, ça risque d’être lourd – même si c’est jouable, je l’ai fait. C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça, tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, on n’est pas là pour se faire du mal, mais plutôt du bien.

Vous trouvez ça trop simple ? Vous êtes donc partis pour… 520 d’une série, 200 d’une deuxième, 160 d’une troisième et enfin 160 d’une quatrième et dernière série. Pas forcément d’un coup, même si c’est encore plus un défi de tout faire d’un coup, j’en conviens !

ET VOILÀ ! Cette fois encore, je suis très incertain de ce que je vais viser comme niveau et/ou défi, mais je ne pense pas réussir à aller jusqu’à l’ultime. En fait, comme d’habitude, je vais me viser le basique et on verra ensuite où j’irai. J’ai pas mal de choses à faire ce week-end malheureusement, alors autant je compte bien être présent sur les réseaux pour suivre tout ça, autant je ne suis pas certain d’arriver à boucler un niveau. Je dis ça à chaque fois, après.

On verra bien, et de toute manière, j’ai plein d’épisodes potentiels pour passer un très bon week-end, entre quelques rattrapages, les hebdos de la semaine pour lesquels j’accumule du retard et mes envies de Challenge Séries 2021. Bref, on est mardi et je ne sais rien du tout de mon week-end… 2020 et 2021 m’ont appris à ne rien prévoir !

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste du copier coller malgré quelques modifications à chaque fois… comme une bonne partie de l’article, ce que je rabâche à chaque fois de toute manière… Franchement, il n’y a plus que les nouveaux pour lire cette rubrique, j’imagine. Et moi pour la relire (et y trouver encore des fautes parfois) 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer !

Une deuxième bonne raison de participer est de se frotter à la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Sérieset c’est génial aussi quand on rencontre des nouveaux qui se lancent dans l’aventure… mais aussi quand on convertit des amis ou des connaissances de longue date, alors n’hésitez pas à propager le virus de la sériephilie !

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de cartonner dans la grille du Bingo Séries… N’oubliez pas de cacher vos points à partir du seizième 😉 Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec : ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV VENDREDI 14 À 19h !