Manifest (S04)

Synopsis : La fin de saison 3 était mouvementée, en coulisses avec l’annulation, dans l’intrigue avec Angelina qui revenait chez les Stones pour enlever Eden et poignarder Grace. Et Cal qui prenait cinq ans dans la gueule d’un coup, comme ça, sans prévenir, aussi !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3 | Saison 4

Pour commencer, j’ai presque honte : je commence la série plus de 24h après la diffusion de cette saison alors que j’aurais pu la regarder immédiatement… Mais bon, je n’étais pas assez fan pour faire ça. Bizarrement, je dois être assez fan pour quand même vouloir la regarder sur le premier week-end de diffusion, au moins pour ses premiers épisodes. Man whore qui veut du clic sur son blog. Honte.

D’ailleurs, voir aussi : Précédemment dans Manifest (récap saison 3)

Non, plus sérieusement, les acteurs ont beau jouer comme des pieds la moitié de ce qu’ils doivent faire et la série a beau proposer des scripts parfois franchement perchés, il y a une hype qui me donne envie de voir cette première partie de saison. It’s all connected. Tout le monde s’est mis à regarder la série depuis qu’elle est arrivée sur Netflix à grand coups de promotion, on sait qu’on se dirige vers la fin, j’ai presque espoir que la chaloupe ne chavire pas vers la médiocrité.

Presque, parce que les premiers retours sont à la hauteur de ce que je lisais pour la saison 3. Cela dit, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, alors c’est parti pour m’infliger quelques heures afin de me faire mon propre avis.

S04E01 – Touch-and-Go – 14/20
Si certains acteurs continuent de jouer toujours aussi mal, d’autres semblent un peu plus motivés cette saison. Si je compare cet épisode avec la catastrophe qu’était la reprise de la saison 3, je dirais même qu’on a un épisode de qualité… Mais bon, faut pas abuser non plus. J’ai eu quelques surprises en cours de route, parce que je ne m’attendais pas à certains revirements de situation dans le scénario global de la saison, et quelques fous rire quand c’était trop mauvais ; et ainsi, je peux le dire : ce retour est exactement ce que j’en attendais, non pas dans l’intrigue, mais dans les ressentis qu’il donne.
S04E02 – All-Call – 15/20
Voilà encore un épisode qui a trouvé le moyen de me faire rire plus que nécessaire avec des répliques ou des bouts d’intrigue sans queue ni tête. Et pourtant, au milieu de tout ça, le mystère reste addictif et on sent qu’on avance – même si on ne sait toujours pas où on va. C’est la force de la série, au fond : elle est addictive parce qu’elle distille des bouts de réponses à chaque fois et parce qu’on sent bien que le récit est mené dans une direction. Entre ça et les intrigues qui se recoupent à chaque fois, prouvant une certaine maîtrise d’écriture quand même (les nombreux défauts étant dans les détails), je suis finalement satisfait.
S04E03 – High Flight – 14/20
La série reste franchement égale à elle-même, avec des moments comiques malgré eux et des mystères qui continuent de se dévoiler en nous laissant face à un stock toujours plus grandissant de questions auxquelles il faudra bien répondre un jour. C’est toujours le même problème, donc, une réponse laisse place à au moins trois questions. En même temps, c’est savoureux… C’est juste dommage que les personnages ne soient pas à la hauteur.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.