Vus cette semaine #16

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

Fear the Walking Dead – S06E08 – The Door – 16/20
Ah ben, j’étais impatient de retrouver la série, mais certainement pas pour un épisode comme celui-ci, que je ne sais pas comment noter. Le début de l’épisode était longuet et bavard. Le problème est en grande était trop prévisible et autour de personnages ne me captivant pas ou plus. Et partant de là, c’est trop long et décevant pour une reprise, avant que ça ne redevienne bien en cours de route avec une révélation que j’aurais dû voir venir.
Fear the Walking Dead – S06E09 – Things Left To Do – 20/20Épisode de la semaine suivante
Je ? Est-ce que c’était censé être la mi-saison ? OK, on n’a pas d’épisode la semaine prochaine, mais vraiment ça me paraît être une fin parfaite avant une très longue pause. C’est chiant ce covid qui détraque tout… mais je ne bouderai pas mon plaisir devant cet épisode qui était exceptionnellement bon et certainement très loin de ce que j’imaginais. Très, très loin. J’ai adoré à peu près chaque personnage et chaque twist de l’épisode, et c’est suffisamment rare avec cette franchise pour que ce soit souligné.
Charmed – S03E09 – No Hablo Brujeria – 16/20
Trois intrigues différentes abritent cet épisode et elles ne sont pas toutes d’un super niveau qualitatif. En revanche, elles avancent toutes dans une direction que j’aime bien, permettant à la fin de cet épisode d’être vraiment chouette à regarder et de promettre de bonnes choses pour la suite. Autrement dit, c’était une transition agréable à regarder. Enfin, quand ils n’abusent pas des filtres, bien sûr.
Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E09 – Zoey’s Extraordinary Mystery – 18/20
C’est un épisode difficile à noter tellement le mix d’émotions qu’il provoque volontairement est difficile à appréhender. En tout cas, c’est une fois de plus un super épisode qui a quelques passages prévisibles, mais qui surprend à de nombreuses reprises, notamment dans ses choix de chansons. Et pfiou, la série parvient encore à viser juste et nous toucher en plein cœur avec certaines intrigues, c’est dingue, juste dingue.
The Rookie – S03E10 – Man of Honor – 15/20
La crédibilité et cohérence globale de l’épisode sont à remettre totalement en question, mais ça n’empêche pas cet épisode d’être un divertissement accrocheur et plutôt bien réussi. On a de l’humour, on a du drama et on a des personnages qui évoluent de manière sympathique d’épisode en épisode. Difficile d’en attendre plus d’une série procédurale à ce stade de sa saison, j’imagine.
The Nevers – S01E01 – Pilot – 19/20
Envoûtant est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire cet épisode qui m’a aspiré dans son monde bien à part. J’y retrouve un paquet d’ingrédients que j’adore, mais ce n’est pas étonnant car le travail de Whedon est absolument partout dans cet épisode – y compris dans ses quelques défauts, du coup, faciles à repérer maintenant. J’ai adoré, même si la série possède vraiment des ingrédients qui ne sont pas faits pour moi, des petites longueurs et des sous-intrigues sur lesquelles il faudra que je revienne plus tard pour bien les comprendre. En tout cas, je ne suis pas déçu du tout de ce premier épisode après des années d’attente !

Mardi

Debris – S01E06 – Supernova – 17/20 – Épisode de la semaine précédente
Je continue d’être bien trop passionné par cette série qui possède tous les ingrédients que j’aime dans la science-fiction, avec des personnages que l’on commence à mieux cerner avec cet épisode. Il y a une intrigue plus large qui se dévoile peu à peu, et j’ai hâte d’en savoir plus sur la destination visée par la série. C’est intrigant et prenant, que voulez-vous ?
Debris – S01E07 – You Can Call Her Caroline – 16/20
Cet épisode est légèrement moins prenant, je trouve, mais c’est peut-être aussi parce que je l’enchaîne juste après le précédent qui avait de beaux moments de tension. Si l’intrigue m’a moins accroché dans cet épisode, elle n’en reste pas moins intéressante à suivre ; c’est juste que j’aurais aimé que plus d’attention soit portée au fil rouge. Malheureusement, ça ne peut pas être le cas à chaque fois, et il me faudra attendre impatiemment le prochain épisode, tout simplement.

Mercredi

This is us – S05E13 – Brotherly Love – 17/20 – En pause pour un mois.
L’épisode aborde des sujets bien complexes et, à vrai dire, trop complexes pour que ma critique les aborde tous et leur fasse justice. Parlons-en en commentaire, et en attendant, célébrons la fluidité d’écriture de cet épisode qui rend plus simple que jamais des sujets de société encore parfois tabous ou juste jamais exploités. Une belle performance d’écriture, donc, emmenée par des acteurs qui savent ce qu’ils font et sont toujours excellents.

Jeudi

Younger – S07E01 – A Decent Proposal – 18/20
Quel plaisir de retrouver la série après tout ce temps. Les personnages n’ont pas tellement changé et on les retrouve au cœur de dynamiques qui fonctionnent à merveille. J’avais peur de ne plus accrocher à la série, d’avoir mal vieilli sans elle ou de m’être trop détaché de ces personnages, mais c’est loin d’être le cas. Bref, je suis de nouveau à fond !
Younger – S07E02 – It’s the End of the World, Worm Girl – 14/20
Je ne suis pas tout à fait convaincu par l’écriture de l’épisode, et ça me fait mal de l’écrire, parce que j’attendais la série depuis un moment et parce que l’épisode n’est finalement pas si différent de ce qu’ils faisaient parfois les saisons précédentes… Je pense que ça serait mieux passé il y a deux ans, là, il y a déjà un décalage d’actualités. Ou alors, ce n’est que moi ? En tout cas, côté fil rouge, c’est toujours bien prenant, et c’est tant mieux !
Younger – S07E03 – FKA Millenial – 16/20
La série repart sous de meilleurs auspices avec cet épisode bien fluide qui sert de transition, je pense, entre deux états de son personnage principal. Liza n’est toutefois pas la seule au cœur de cet épisode, et les intrigues s’entremêlent de manière plutôt efficace, comme la série a toujours su le faire.
Younger – S07E04 – Risky Business – 18/20
Je retrouve bien plus l’humour de la série dans cet épisode, et c’est une excellente chose parce que j’avais peur que cette dernière saison ne retrouve pas ses origines. Alors certes, l’humour tourne beaucoup autour d’un seul et même sujet explicite, mais ça a toujours fonctionné avec ces personnages grâce à l’amitié très forte qui les lient. Et en plus, ça fait du bien de rire un peu en ces temps de pandémie mondiale.
Resident Alien – S01E09 – Welcome Aliens – 19/20
L’épisode prend son temps au début, mais on ne s’y trompe pas : nous sommes clairement sur l’avant-dernier épisode de la saison et tout s’accélère progressivement. C’est une excellente chose car la saison révèle bien toute sa construction. En revanche, certaines intrigues semblent presque bâclées alors qu’elles paraissaient importantes à l’origine, et ça m’a un peu décontenancé. M’enfin, de bons acteurs et une bonne histoire, ça me fait oublier tout le reste !
Resident Alien – S01E10 – Heroes of Patience – 19/20 – Fin de saison
S’il y a bien une scène qui m’a un peu décroché de l’épisode, tout le reste était sacrément pertinent et bon pour donner l’impression d’une conclusion rondement menée… sans pour autant retirer la perspective d’une saison 2 qui promet d’être aussi fun et réussie que la première ! La saison est menée de manière impeccable, les sous-intrigues sont terminées, d’autres sont prêtes à nous mener ailleurs et les personnages sont restés attachants du début à la fin, avec un humour et des répliques qui font toujours mouche. Bref, un vrai petit délice !

Vendredi

Walker – S01E08 – Fine is a Four Letter Word – 14/20Épisode de la semaine précédente
Si la série reste peu surprenante, je commence vraiment à me faire à ses personnages et à accrocher à certaines intrigues. Cette semaine, quelques effets spéciaux et un événement un brin dramatique suffisent ainsi à accrocher mon attention suffisamment pour que la note monte un peu quand même. Après, je vais lancer une pétition pour entarter toute la famille Walker, je crois.
Walker – S01E09 – Rule 17 – 10/20
Alors là, l’épisode est plutôt décevant à bien des égards, que ce soit concernant le fil rouge ou le développement de certains personnages. Pour une épisode censé être une pierre angulaire du récit, c’est tout de même bien gênant à voir et ça me paraît très mal écrit, parce que ça ne fonctionne pas comme la conclusion que ça se veut être.
The Falcon and the Winter Soldier – S01E05 – The Truth – 16/20
Sans trop de surprise, l’épisode prend le temps de mettre en place un tas de graines qui ne germeront que lors du prochain épisode. Je n’attendais pas autre chose, surtout que nous avons eu notre dose d’action tout de même cet épisode. Il y a beaucoup de conséquences à gérer après l’épisode précédent de toute manière, et ça se fait plutôt naturellement dans cet épisode qui, s’il bavarde un peu trop et ne donne pas tout à fait tout ce que je souhaitais, réussit bien me hyper pour la fin de la série la semaine prochaine.
Station 19 – S04E11 – Here it Comes Again – 17/20
Si l’épisode était plus classique cette semaine et continuait de jouer sur la tendance « miracle américain » que je repère beaucoup dans les deux séries médicales du Shondaland cette année, on sent qu’il continue également d’aborder des sujets importants et que le prochain sera à nouveau probablement très prenant. Qu’on ne vienne pas me dire que les séries devraient éviter le covid et les sujets d’actualité, parce que la qualité des intrigues qui le font cette année est glaçante. Et nécessaire.
Grey’s Anatomy – S17E12 – Sign O’ the Times – 15/20
Même si cet épisode rebondit sur le cliffhanger de Station 19, j’ai trouvé qu’il parvenait moins à prendre aux tripes – et ce n’est pas faute d’en montrer. On est finalement sur un épisode relativement classique de la série. Certaines scènes resteront marquantes et gravées en mémoire, mais elles ne concernent pas tellement les cas médicaux, juste la situation tendue aux États-Unis. Les scénaristes abordent avec beaucoup de recul l’actualité brûlante, mais ce recul était nécessaire pour que ça puisse être le reflet d’histoires vraies tout en permettant à tout un chacun de mûrir sa réflexion et grandir avec ces intrigues.
Big Shot – S01E01 – Pilot – 16/20
Plutôt une bonne surprise cet épisode ! Je m’attendais à une comédie au format 20/25 minutes et je ne me suis rendu compte qu’à la trentième minute que ce n’était pas le cas. C’est positif et bon signe pour la série, je trouve. Si elle ne révolutionne rien, elle est divertissante et sympathique. En revanche, après cet épisode, une chose est sûre : il va falloir qu’elle trouve son rythme et son public, parce qu’on oscille entre des moments très Disney Channel (d’accord, j’exagère) et d’autres beaucoup moins naïfs et plus modernes. C’est déstabilisant.
Manifest – S03E02 – Deadhead – 12/20
Ouf, la série m’a paru moins parodique avec cet épisode qui renoue davantage avec ce que j’avais apprécié les saisons précédentes. Après un retour raté, il est difficile de réussir à tout concilier, mais la structure de l’épisode correspond davantage à ce que j’en attend et les avancées m’ont paru moins risibles, les grosses ficelles étant justifiées au moyen d’Appels, comme la série l’a toujours fait, à l’exception du premier épisode de cette saison.
Manifest – S03E03 – Wingman – 13/20
La force de la série réside dans sa capacité à toujours réussir à tout relier et fait qu’elle reste agréable à regarder pour ça – ainsi que pour les puzzles que constituent les Appels des personnages. L’écriture des personnages n’est pas dingue, il y a des énormités… mais j’aime la fluidité avec laquelle tout est toujours connecté, ce qui fait que je lui passe plus facilement ses défauts. Quant aux cliffhangers, ils sont efficaces, tout de même.

Challenge Séries 2021

Dollface – S01E01 – Guy’s Girl – 19/20
Vraiment, parfois, je passe à côté de séries que je ne peux qu’adorer et je le sais… Mais cette fois-ci, je n’étais pas au courant du tout et je m’en veux d’avoir raté ça lors de la diffusion américaine. Cet épisode possède tout ce que j’adore, surtout du côté de l’humour absurde et des métaphores marrantes pour nous parler de ce que l’on connaît tous dans la vie. C’est excellent tout simplement.
Le ventre mou du Caméléon (The Pretender, #05)

J’ai vu aussi quatre épisodes de The Circle (bon, ça ne compte pas d’accord), deux New-York Unité Spéciale, le pilot du spin-off (AU SECOURS) et… sept épisodes d’une série radamanesque tunisienne. 

> Vus en 2021 

Manifest – S03E03

Épisode 3 – Wingman – 13/20
La force de la série réside dans sa capacité à toujours réussir à tout relier et fait qu’elle reste agréable à regarder pour ça – ainsi que pour les puzzles que constituent les Appels des personnages. L’écriture des personnages n’est pas dingue, il y a des énormités… mais j’aime la fluidité avec laquelle tout est toujours connecté, ce qui fait que je lui passe plus facilement ses défauts. Quant aux cliffhangers, ils sont efficaces, tout de même.

Spoilers

Le papyrus d’Al-Zuras commence à révéler quelques maigres secrets à Olive, pendant que Ben et Michaela ont chacun un Appel à poursuivre. Enfin, Cal ne sait pas bien si ce qu’il voit est réel ou non.

He’s 12. Lies at this age is not cute anymore.

Aahahah. Qu’est-ce que cette série est mauvaise et parodique quand elle s’y met. On reprend sur Vance interrogé par le gouvernement sur ses différents crimes depuis la première saison. Cela fait apparemment plusieurs jours qu’il est interrogé dans le noir et ça finit par l’énerver vraiment d’être traité en criminel après tout ce qu’il a fait pour son pays. Allons bon.

Dans le garage des Stones, Jared apprend toute la vérité sur la femme disparue qu’il cherchait. Et il ne perd pas le Nord dans son enquête, parce qu’il comprend que Saanvi est une actrice-clé de l’enquête. Michaela et Ben sont persuadées que la Major est en train de préparer un sale coup, lui, il doit voir un peu plus loin que le bout de son nez. J’espère.

Il décide donc d’aller voir Saanvi, et c’est l’occasion pour nous de découvrir que désormais Zeke est clairement l’assistant de Saanvi. Je veux dire, dans l’épisode précédent, il paraissait être un patient puisqu’il avait rendez-vous. Là, les scénaristes ne savent plus quoi faire de lui, franchement. Saanvi trouve en tout cas une nouvelle raison de geindre, encore une, puisqu’elle apprend que la Major avait une fille.

Elle culpabilise à nouveau et dès que Jared s’en va, sans qu’elle ne montre trop de culpabilité, elle envoie un SMS à… Vance ? Putain, mais elle est censée être au courant qu’il est enlevé à Cuba et/ou sauvé par le gouvernement américain en train de l’interroger. Honnêtement ?! Ca n’a aucun sens. Sans trop de surprise, Vance ne pourra pas se pointer au rendez-vous qu’elle tente de lui donner. La fin de l’épisode le voit accepter de prendre le rôle qu’avait la Major.

Il découvre alors qu’il y a désormais toute une pièce secrète du Gouvernement en train de travailler sur le vol 828. On ne voit rien, malheureusement, on ne fait qu’entendre ce qu’il s’y passe. Quant à Jared, il recontacte la fille de la Major pour lui indiquer que sa mère n’était pas quelqu’un de bien et torturait parfois des gens pour en savoir plus sur le vol 828. Je n’arrive pas à savoir exactement de quel côté il est, ça me stresse un peu.

Pendant que Jared fait tout ça, Michaela et Ben en sont encore à s’engueuler dans le garage, parce que la sœur trouve que le frère veut trop jouer au héros. Tu m’étonnes. Elle s’en va juste après cette dispute qui n’a pas trop de fin, et ça permet à Ben d’avoir une petite vision d’un autre passager, Eagan, assommé dans ce qui ressemble à un magasin d’antiquités. Soit. Bon, Ben assure voir un gamin blessé, moi j’ai vu Eagan. Avec cette série, cela dit, je capte jamais rien aux Appels.

Ben remonte aussitôt la piste de ce Eagan, qui joue aux échecs pour gagner du fric. Depuis l’atterrissage du 828, il a perdu une bonne partie de sa vie sociale, sa copine, son appartement… C’est sympa de disparaître cinq ans à cet âge. Eagan est un personnage plutôt chouette qui mène l’enquête avec Ben pendant tout l’épisode.

C’est pratique, en plus, parce qu’Eagan a une mémoire photographique qui permet à Ben et lui de rapidement reconstituer tout ce qu’ils ont vu dans leur vision… sur un plateau d’échec, allons savoir pourquoi et comment. Cela leur permet finalement de comprendre que leur vision leur montrait la réserve d’un musée, et la salle 601 de celle-ci. Ils s’introduisent rapidement dans le seul musée répondant à tous les critères de leur recherche, avant de comprendre que Ben regardait ce 601 dans un reflet, donc à l’envers.

Ils retrouvent à temps Caleb, « l’enfant » de l’Appel, et lui sauvent la vie alors que l’immeuble est en train de s’effondrer. C’est si étrange comme intrigue, parce qu’il y a des tremblements de terre et une fuite de gaz menant à une explosion dégueulasse. Genre vraiment, je fais de meilleurs effets que ça sur Photoshop !

Ben pense un temps qu’Eagan y passe dans l’explosion, mais il réapparaît mystérieusement dans la rue auprès de Ben et Caleb, avant de disparaître juste après ça. Cela permet à Ben de ramener ensuite Caleb, qui était un fugueur, chez lui. Et tout termine bien… jusqu’à ce qu’on découvre que Caleb est le petit frère d’un des membres du Trio. Bien joué, je ne l’avais pas vu venir, et évidemment, Ben ne le voit pas non plus. Ce sera pour plus tard.

Au travail, Michaela est la flic chargée de l’interrogatoire de Pete, forcément. Elle cherche à comprendre pourquoi il ne s’est pas enfui lorsqu’il a entendu Michaela et sa partenaire arriver très discrètement sur la scène, alarme hurlante. C’est vrai que c’est étonnant que les deux frères se soient barrés sans avoir la moindre chance de savoir que les flics arrivaient, hein.

Pete refuse en tout cas de coopérer, sans surprise, et Michaela abandonne… Avant d’avoir un ancien Appel qui revient : elle entend un cœur battre. Cela la pousse à retourner voir Beverly, la mère de sa pote Ivy, qui souffre toujours de démence. Notre policière préférée découvre ainsi que Glenn est mort ; Glenn étant celui qui s’occupait d’elle jusque-là, le père d’Ivy.

Cela la perturbe énormément et elle appelle Jared et Ben à la rescousse. Le second est occupé avec son Appel, mais le premier l’est avec Saanvi. Cela est bien pratique car ça permet à Jared de ramener avec lui Zeke qui n’est pas du tout jaloux de savoir que sa femme a préféré appeler son ex en premier. C’est plutôt logique après tout, puisqu’il connaissait Glenn lui, mais tout de même.

Cette partie de l’intrigue est quelque peu étrange, mais d’autres battements de cœur finissent par mener Michaela à des DVDs et Zeke à un DVD au nom de Michaela. Et il fait vraiment bien de lui donner parce qu’il s’agit d’un testament vidéo de Glenn expliquant qu’il a prévu une place dans un hospice pour sa femme et qu’il souhaite lui léguer la maison, à elle, Michaela, parce que la revoir fut pour eux comme revoir une part d’Ivy. Oui, oui, Michaela se retrouve avec une maison, super.

Aussitôt après ça, les bagages de Beverly sont faits rapidement par Michaela… sauf que Beverly ne prend pas bien du tout le fait de devoir déménager. Elle veut juste revoir Ivy et Glenn et part dans une grande crise de démence particulièrement violente à observer. Par chance, Zeke trouve exactement les mots qu’il faut pour l’aider, et pour cause : il a de nouveau un pressentiment qui lui permet de comprendre ce que traverse Beverly, comme pour Saanvi dans l’épisode d’avant. Cette fois, on a aussi des effets spéciaux qui vont avec.

Tout ça finit par faire prendre conscience à Michaela qu’elle est passée à côté d’une partie de son Appel et que le but était en fait de lui faire comprendre qu’Angelina et Pete avait besoin de se parler. Elle organise donc une rencontre eux où Angelina lui assure que la photo d’eux enfants est forcément un signe.

Mouais. L’intrigue de Beverly ? Elle arrive rapidement à sa conclusion quand Michaela comprend qu’elle ne peut la voir partir comme ça en maison de retraite et devoir abandonner toute sa vie. Michaela décide donc de la garder dans cette maison, et de venir s’y installer avec Zeke pour prendre soin de Beverly, quitte à engager aussi une infirmière au passage. Après tout, ils sont riches maintenant. Et comme ils viennent de gagner une maison, ils se montrent aussi généreux et acceptent de ne pas être remboursé du premier mois de la maison de retraite. Michaela assure que c’est ce qu’Ivy souhaiterait, et ça suffit pour que Zeke accepte la situation et la décision de sa femme, prise sur un coup de tête.

Pendant ce temps, Cal aperçoit un paon dans la forêt et il n’arrive pas à savoir s’il s’agit d’un Appel ou non. Il en parle à Liv au téléphone avant d’en parler à Grace, devant son oncle, qui n’est pas trop ravi des mensonges de son neveu. Il n’a jamais vu de paon auparavant, alors il met en doute la parole de Cal, ce qui forcément ne plaît pas à Grace. Pff. Ils vont vite me saouler à s’engueuler tout le temps ces deux-là, mais au moins, ça me rassure, ça fait des frères et sœurs crédibles.

Les jumeaux de la série, qui n’en sont plus, le sont aussi. Ainsi, Olive a besoin de prendre régulièrement des nouvelles de son frère, et ils s’entendent toujours aussi bien. C’est plutôt cool à voir, je dois dire, et je comprends le sourire niais de Grace face à ses enfants. Elle peut à nouveau se réconcilier avec son frère, partageant avec lui que si elle ne l’a pas aidé quelques années plus tôt, c’est parce que son fils avait une leucémie et qu’elle avait donc d’autres choses à gérer que son frère ayant besoin d’aide pour s’occuper de son père (à lui, si je comprends bien, car elle l’a appelé beau-père ?).

Il reste une intrigue pour Liv et Angelina, mais franchement, j’en ai raté une étape lorsqu’elle a été introduite et je n’ai pas compris ce qu’Angelina foutait là. Elles se rendent à la fac et étudient le papyrus d’Al-Zuras qu’il faut reconstituer avec… le nouvel assistant de Ben ? Je ne sais vraiment pas ce qu’est devenu l’ancien, mais il va falloir qu’Olive règle son complexe d’Œdipe parce qu’elle est clairement directement dans une dynamique de drague avec ce nouvel assistant de son père.

Il est parfaitement insupportable comme l’ancien, mais il finit par laisser Angelina et Olive s’occuper du papyrus elles aussi. Elles comprennent assez vite, et plus vite que lui, que le papyrus ressemble à un paon. La fin d’épisode voit Ben venir enquêter avec sa fille, qui après une journée d’étude n’a toujours pas la moindre idée de ce que papyrus doit lui apprendre. Il faut dire qu’il manque une pièce précieuse du puzzle… qui se trouve dans l’urne au cœur de l’Appel de Ben dans cet épisode.

Oui, oui, c’est gros, mais dans cette série tout passe toujours bien. L’urne n’a pas explosé en plus, elle a été récupérée par Eagan, et voilà donc ce qu’il faisait lorsqu’il a disparu alors que Ben sauvait Caleb. Eagan est ainsi un voleur qui se fait du fric en vendant cette urne, sous le nom de Ben Stone, parce qu’il lui a également volé sa sacoche avec son pass d’université (ce qui ne semble pas avoir posé de problème à Ben d’ailleurs, ça me fascine). Juste après ça, il jette la sacoche de Ben dans une poubelle, avec la pièce manquante. Elles devraient être retrouvées par Ben, ça va, surtout qu’il aura l’aide d’Appels au pire. J’ai d’ailleurs bien aimé le fait que Ben reconnaisse qu’il ne faisait pas totalement confiance à Eagan… notamment parce qu’il est plus fort que lui à percer les mystères des Appels. Ehe.

L’épisode se termine enfin par un dernier cliffhanger, toujours à propos du paon. Il semblerait que celui aperçu par Cal ne soit pas qu’une vision, puisque le vent lui apporte une plume. Alors que Cal décide d’en faire une vidéo avec le bébé pour Olive en chantant la comptine de leur enfance sur une chasse au trésor, la voix de Cal retentit dans la tête de Pete, dans celle du frère de Caleb et dans celle d’un troisième homme qu’on ne voit pas – c’est forcément le dernier membre du trio ? En tout cas, c’est quelqu’un qui est obsédé par Cal, Ben et Michaela, au point de coller des photos d’eux partout dans sa caravane et de leur crever les yeux. Charmant.

 

Manifest – S03E02

Épisode 2 – Deadhead – 12/20
Ouf, la série m’a paru moins parodique avec cet épisode qui renoue davantage avec ce que j’avais apprécié les saisons précédentes. Après un retour raté, il est difficile de réussir à tout concilier, mais la structure de l’épisode correspond davantage à ce que j’en attend et les avancées m’ont paru moins risibles, les grosses ficelles étant justifiées au moyen d’Appels, comme la série l’a toujours fait, à l’exception du premier épisode de cette saison.

Spoilers

Ben cherche un moyen de venir en aide à Vance alors que Michaela reprend le travail après sa lune de miel.

They’re alive again.

Forcément, après le premier épisode de cette saison, j’ai eu du mal à me décider à voir cet épisode. Je n’ai pas l’impression que ça fasse déjà deux semaines d’ailleurs, mais c’est pourtant le cas. J’ai vu un tas d’épisodes d’autres séries depuis, en plus, alors je me sens pas mal déconnecté pour ce rattrapage dominical en bonne et due forme.

L’épisode reprend sur la nouvelle protégée des Stone qui a des visions d’un ange de la mort la poursuivant, ce qui n’est pas un Appel rassurant. C’est finalement Liv qui s’en rend compte en premier alors que la nana veut tout cacher de ses Appels. En deux phrases, Liv la débloque et lui permet de se confier davantage, pour lui expliquer ensuite qu’elle doit comprendre l’Appel pour qu’il s’arrête. Elle est devenue plutôt douée à ça, Liv, et elle trouve immédiatement une piste pour aider sa nouvelle amie.

Difficile de ne pas rire lorsqu’on retrouve Ben dans cet épisode et qu’il cherche… ses lunettes. C’est vraiment son accessoire de la saison, non ? Il est désormais en pleines recherches pour venir en aide à Vance, même s’il lui a demandé de ne rien faire de tout ça. Ben est toutefois interrompu par la Directrice Zemmer du Pentagone, lui rendant visite avec quelques agents fédéraux.

Ils veulent savoir d’où ils revenaient dans l’épisode précédent, lui et les autres passagers. Le plus drôle est d’avoir Grace qui les écoute « discrètement » depuis la cuisine avant de les interrompre pour parler d’avocat. La scène était plutôt marrante et j’aime bien Grace, mais par contre, dès que les agents sont en-dehors de la maison, ils reprennent leur conversation sur Ben voulant retrouver Vance, sans même chercher à savoir s’ils sont écoutés. N’ont-ils jamais vu le moindre film ?

De son côté, Michaela reprend le travail et c’est plutôt sympathique, contre toute attente. Peut-être que c’est le côté policier qui manquait à la série dans le précédent épisode ? J’ai aimé ses interactions avec Jared (devenu lieutenant) dans tout l’épisode, ses retrouvailles avec sa partenaire et le fait qu’elles menaient l’enquête ensemble. Avant ça, Michaela est toutefois convoquée par sa boss qui lui explique qu’elle a eu bien du mal à lui assurer sa place car la hiérarchie voulait se séparer de Michaela. Notre héroïne comprend donc qu’elle doit faire profil bas et mener un travail de qualité, ce qui risque d’être compliqué avec les Appels et le fait que sa première enquête est celle du lac. On lui envoie ainsi une vidéo montrant les trois criminels de la saison précédente revenir à la vie et sortir du lac.

Ben découvre rapidement un message vocal de sa sœur pour le prévenir, et nous reprenons ensuite avec une bonne scène de stress pour Grace et Ben. Il faut dire qu’elle est plutôt maligne à imaginer qu’ils veulent se venger, alors que Ben calcule qu’ils ont simplement à attendre 84 jours pour que les criminels re-disparaissent et meurent pour de bon.

En tout cas, c’est intrigant de savoir pourquoi ils ont disparu comme ça, eux. L’avion ou Zeke, on comprend, ils étaient plutôt isolés… mais les criminels ? Grace décide en tout cas de se réfugier chez son petit frère pour protéger Cal : il est difficile de le trouver selon elle, surtout qu’ils n’ont pas été en contact depuis un moment.

En parallèle, Michaela et sa partenaire se rendent au lac pour retrouver la piste du Trio. Elles la retrouvent rapidement, puisqu’ils ont pris la décision d’agresser un couple qui n’avait rien fait dans les bois, juste pour le fun. Par contre, ça commence à diviser le Trio, parce qu’il y en a un qui regrette le tournant des événements. Ils ont bien compris qu’ils avaient ressuscité et il a envie de changer de vie pour devenir quelqu’un de bien, quand son partenaire n’a aucun problème à tenter de faire exploser Michaela et sa coéquipière lors d’une bonne scène de course poursuite.

Chez les Stone, Ben décide de rester en arrière un instant, mais ça fait que finalement, il n’y a que Grace et Cal qui s’en vont. Liv en profite en effet pour rester avec sa nouvelle amie parce qu’elle est sait qu’elle est censée aider sa nouvelle pote à résoudre ses Appels. Non, Liv, tu n’es personne dans la mythologie de cette série et des Appels, pardon. Quoique, au rythme où va la série, elle sera celle qui développera la technologie qui est derrière tout ça.

Je vois loin, mais comme la série sera probablement annulée, je peux dire ce que je veux, non ? En tout cas, Olive parvient rapidement à convaincre sa mère que ça vaut le coup de se séparer comme avant le fameux vol 828 et elle accompagne donc Angelina (il fallait bien que je retrouve son nom) dans son ancien collège où elle retrouve son ange de la mort. Yep, le collège a un joli vitrail avec un ange aux plumes de paon. Allez comprendre.

Comme Angelina a aussi enterré une capsule temporelle juste à côté, ça tombe bien, Liv l’aide à la déterrer. Personne ne vient s’occuper de ces adolescentes qui explosent un parterre du jardin, et Angelina peut ainsi retrouver une photo de son enfance devant un fastfood. Le lieu aura forcément un rôle à jouer, même si Liv ne s’en rend pas encore compte.

Elle emmène donc sa pote acheter des slushies dans ce fastfood, où la gamine perd sa photo… sur laquelle se trouve aussi un petit garçon en train de la regarder. Et Liv ne l’a pas vu ? Pardon ? Pete, le membre du Trio qui veut devenir un gentil, ne met pas longtemps à se reconnaître sur la photo. Ben oui, évidemment que le Trio finit devant ce fastfood et reçoit un Appel où ils entendent Cal leur dire d’aller la retrouver.

Après un petit roadtrip, Cal et sa mère arrive donc chez le petit-frère de celle-ci. Il n’est pas ravi de revoir Grace et il lui reproche de ne pas l’avoir aidé quelques années plus tôt quand il en avait vraiment besoin. Il lui claque donc la porte au nez, et j’ai trouvé la scène très marrante à voir. Bien sûr, le petit frère culpabilise de laisser sa sœur dans la merde alors il se retrouve à jouer au basket avec son neveu. Ce dernier finit par convaincre son oncle d’aller la retrouver pour se réconcilier avec.

Et hop, le Trio entend la voix de Cal et finit par se séparer, puisque Pete aperçoit la photo. Il est alors obsédé à l’idée de retrouver Angelina, et nous comprenons juste après pourquoi : il est également sur cette photo, à l’arrière-plan. Tout ça, on ne l’apprend que lorsqu’Angelina révèle que la photo est à elle et qu’elle est sur la photo qu’elle a fait tomber plus tôt.

Elle le révèle à Michaela qui, alors même qu’elle était encore en forêt quand elle a appris où était le Trio, est évidemment la première sur les lieux. On applaudit bien fort sa voiture, également, parce que l’airbag a vite été replié et les conséquences de l’explosion à laquelle Michaela et sa partenaire ont échappé de peu sont invisibles. Vraiment, cette série nous en fait un peu trop parfois.

Au-delà de ce détail, toutes les énormités de l’épisode, à commencer par la photo, sont justifiées par des Appels, alors on peut leur pardonner… même si on ne sait toujours pas exactement ce qu’ils sont censés être. Liv et Angelina qui arrivent sur place pour tout résoudre avec les explications sur la photo, ça tombait vachement bien, mais ça ne faisait pas non plus cheveux sur la soupe, contrairement à certains événements de l’épisode précédent. Quant à Angelina et Liv, c’est toujours un meilleur duo que celui qu’elle formait avec son mec l’an dernier (il est devenu quoi lui d’ailleurs ?).

Michaela refuse de leur laisser la photo qu’elles se sont données tant de mal à récupérer, et elle apparaît pour la première fois comme une adulte responsable, dis donc. Son but est très clairement de redevenir une flic professionnelle, et ça paie : sa capitaine lui laisse récupérer la photo et commence à ouvrir un peu son esprit à d’autres possibilités, parce qu’elle a vu la vidéo du Trio sortant du lac après trois mois. À ce sujet, Pete termine en prison alors que ses deux frères d’arme sont toujours en cavale.

Pendant ce temps, nous découvrons que Zaanvi est complètement débordée de travail… mais que fait-elle au juste ? Bon, on s’en fout, c’était vraiment juste pour lui donner une scène avant qu’elle ne prenne Zeke en consultation. Il est assez clair qu’elle est envieuse de découvrir que Zeke n’a plus d’Appel, ni de problèmes génétiques, ni de maladie.

Ben les interrompt toutefois pour leur apprendre le retour du Trio, et ça stresse énormément Saanvi. Pas pour les mêmes raisons que Ben, cela dit. Elle, elle a peur que le gouvernement remonte la piste de Vance en plus, quand Ben s’inquiète surtout pour la Major. Lol. Ben est vraiment à l’Ouest, et comme chaque fois qu’il stresse et déprime, il retire et jette ses lunettes sur le bureau face à lui. Bon, j’oublie de préciser qu’il le fait quand il comprend que partir à la recherche de Vance n’est vraiment pas jouable.

Il se résout donc à se rendre chez la femme de Vance pour lui apprendre que son mari est coincé à Cuba par les autorités… et ça se termine par un moment où il comprend qu’un des agents fédéraux étant passé le voir est probablement un allié de Vance, parce qu’il lui a dit « la vérité te libèrera », ce qui est aussi gravé sur l’alliance de sa femme. Ou sur la tombe de Vance.

LOL. La femme indique que seuls ceux qui sont assez potes avec Vance peuvent le savoir puisqu’ils sont allés visiter sa tombe et… bon. On parle d’agents fédéraux, de la NSA, etc. Je ne sais pas, ce sont des pros de la communication, c’est écrit sur la tombe du mec qu’ils traquent, EVIDEMMENT QU’ILS LE SAVENT.

On dirait en plus une formule de Charmed franchement – le pouvoir des trois nous libérera. Bon, Ben se rend donc sur la tombe de Vance, et il retrouve ainsi l’agent. Merveilleux. Ben boit les paroles de cet agent et lui annonce ainsi que Vance est encore en vie, ce qui est du grand n’importe quoi pour un secret aussi important. En plus, le plan de Ben est de faire un échange politique, et pour ça, il trahit tout les secrets mis en place depuis quelques temps.

Cela paie apparemment, puisqu’il reçoit un SMS lui assurant que Vance va être libéré. C’est plutôt une bonne chose pour lui, mais les passagers du vol 828 vont devoir faire face à plus embêtant désormais : la presse apprend que le vol 828 a été retrouvé dans l’océan. Aussitôt la presse débarque devant chez Ben pour avoir une interview et savoir ce qu’il en est, parce que les spéculations vont bon train sur ce que les passagers peuvent être.

Cela embête bien Ben, Angelina et Liv qui s’apprêtaient à rejoindre Grace, réconciliée avec son frère. Ils ne peuvent plus se le permettre et l’épisode s’arrête donc là pour eux. Il fallait toutefois un cliffhanger, et nous en aurons deux : Michaela qui se rend compte qu’il y a une enquête sur la Major d’une part, Ben qui se rend compte que sa main brille à nouveau d’autre part. Et pas que sa main : son empreinte sur le bout d’avion qu’il a touché et l’échantillon de sa brûlure prélevée sur sa main par Saanvi également.

Cette dernière ne se rend toutefois pas compte que quelque chose brille dans son labo au moment de s’en aller. Pour sa défense, elle a un nouveau sujet de jérémiade : Zeke pense qu’il n’a plus d’Appel et a pu vivre parce qu’il était allé au bout de ses Appels… sauf que Saanvi n’a plus d’Appel depuis qu’elle a tenté de se guérir. Elle ne pourra donc peut-être pas survivre, c’est con.

Le plus drôle reste encore qu’elle ne comprend pas comment Zeke a pu voir qu’elle était rongée par la folie alors que personne ne s’en était rendu compte. On nous vend une sorte de pouvoir omniscient de la part de Zeke là, alors que franchement, Saanvi, elle fait peur à voir tellement elle ne dort plus, quoi…

 

Résultats du Bingo Séries #48

Salut les sériephiles,

Promis, j’ai vu des épisodes du Caméléon et je n’oublie pas la série, je vous en parle dans l’article de demain. Il est simplement plus tard que prévu au moment de la rédaction de cet article, et je me rabats sur quelque chose de plus rapide à écrire. En plus, d’habitude, je publie les résultats du Bingo précédent dès le 7, alors est-ce vraiment un retard de publication d’un article si c’est pour combler un autre retard, hein ?

Vous n’avez pas 4h pour répondre à cette question, voici juste mes résultats, surtout que je n’ai pas du tout mis à jour régulièrement le thread Twitter. Oups ! Et pour les retardataires, la nouvelle grille du Bingo est disponible depuis avant-hier 🙂

Retour du soleil (3/4)

manifestedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirJe pensais vraiment que ce thème serait très simple, parce que plus d’une fois durant le mois qui précédait j’en avais validé chaque point. Malheureusement pour moi, ça n’a pas été simple… Bon, je pense que j’ai raté un point « lever du soleil » avec Korra, mais même, il me manque aussi le personnage revenant d’une destination ensoleillée. Enfin, je l’ai eu, mais avec le même épisode, j’ai préféré valider « Quelqu’un bronze », merci Manifest d’avoir servi un peu à quelque chose. Finalement, je me suis ainsi rabattu sur un épisode du Caméléon pour le marquer, parce qu’il était dans le désert à l’épisode précédent, et il ne l’était plus dans le suivant… mais bon, je ne suis pas super convaincu, parce qu’il n’est pas fait référence à l’épisode précédent. Sinon, pour le personnage qui retrouve le soleil après longtemps, je considère que c’est ce qui se passe pour quelqu’un dans le troisième épisode Debris.

Ustensiles de cuisine (3/4)

Season 1 Food GIF by 9-1-1: Lone Star - Find & Share on GIPHYJe l’attendais depuis longtemps ce thème, et il n’a pas été synonyme d’un grand succès, parce que je n’ai pas réussi à trouver de rouleau à pâtisserie. Plusieurs couteaux de bouchers ont en revanche rythmé mon mois, à commencer par un dans un épisode de la saison 4 de Korra. J’ai pu voir un mixeur dans la cuisine de 9-1-1 Lone Star, une série qui commence à me manquer, et un personnage cuisinant dans le 1×06 de Walker, notamment (mais pas que).

Effets spéciaux (4/4)

abigael | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirL’avantage d’un thème comme celui-ci, c’est qu’il est très simple d’en valider tous les points ! Du sang qui gicle ? Il y en a partout, même dans Grey’s Anatomy ! Des voitures en studio ? Resident Alien abuse un peu sur ses fonds verts… Des cascadeurs clairement visibles ? Humph, The Falcon and the Winter Soldier ou Station 19 en abusent parfois. Quant au changement d’apparence à l’écran, il a mis plus de temps que ce que je pensais à venir, mais Abigail dans Charmed a fini par me sauver la mise… même si ce n’est pas spécialement beau à voir !

Cliffhanger (3/4)

Jared Padalecki Cordell Walker GIF - JaredPadalecki CordellWalker  TexasRanger - Discover & Share GIFsÀ nouveau, il serait bon de faire attention aux épisodes que je regarde sans les critiquer immédiatement, parce que je pense que j’ai raté le point « news choquante appris plus tard », notamment dans La légende de Korra, toujours. La série me valide toutefois le point « suspendu dans le vide », alors bon, je n’ai pas tout raté. Pour le reste, ce sont Lone Star et Walker qui me valident des points cliffhangers. La première a intérêt à revenir vite pour ses personnages entre la vie et la mort ; la seconde a osé faire des cliffhangers pour la première fois sur son épisode 6, et plutôt quatre fois qu’une, allez comprendre.

Action (4/4)

Le danger ? Mouhaha je me ris du danger ! - Nick
Beaucoup trop tôt !

Comme d’habitude, je termine avec les actions, et cette fois ça se passe bien pour moi ! Je me suis même regardé un épisode de NCIS à 7h10, c’est dire à quel point j’étais motivé pour cette grille ! Après, Walker m’a donc aidé à trouver un cliffhanger inattendu, puisqu’ils n’en faisaient jamais avant… et j’ai aussi pris l’habitude de cuisiner devant (mais il m’a fallu attendre l’épisode suivant pour le valider). Quant au pire effet spécial, désolé Abi, mais ce n’était pas possible ça, Charmed ! Enfin, la série a fait pire, ce n’était vraiment pas beau à voir !

Bonus : Alors, c’était un hasard total, mais le 21 mars, j’avais des chaussettes différentes au pied, parce que j’ai trié rapidement mon linge et que j’ai des paires de chaussettes de couleurs très similaires. Pourquoi je vous raconte ça ? Non pas parce que je suis un elfe libre, mais parce que le 21 mars, c’était la Journée mondiale de la Trisomie 21, et on nous demande de penser à eux en mettant des chaussettes différentes ; et ça faisait donc une action toute trouvée pour ce bonus.

Autrement, merci à Poluss de m’avoir fait prendre conscience que le chocolat que je mangeais à Pâques fonctionnait plutôt pas mal comme action devant mes épisodes du 4 avril. J’en ai donc remangé un peu plus devant une série, et elle sera responsable de mes kilos en trop post-confinement, c’est décidé.

Ce qui, finalement, mis bout à bout, me fait arriver au score de 17/20 sans les deux points bonus. Franchement, 19/20, ce n’est pas mal du tout, je suis content de ce mois qui s’achève ! Plus qu’à recommencer et faire mieux pour la nouvelle grille !