Mes derniers coups de… #40

Salut les sériephiles,

Il fait sacrément beau, ce week-end, dis-donc ! Cela fait drôlement du bien après un mois de mai tout pourri de pouvoir enfin sortir les t-shirts et profiter un peu du soleil. Je ne m’en prive pas et tant pis pour les séries… Je n’oublie toutefois pas mon article du jour, et j’en profite aussi pour écrire enfin cet article ! Allez, trêve de blabla, à présent, je tente de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Coup de cœur : Je sais que ça va en surprendre certains et que ça va être très cliché pour d’autres, mais HBO Max a fini par diffuser un premier teaser pour le reboot de Gossip Girl et… j’ai beaucoup aimé ? Clairement, c’est moins politiquement correct que la première saison de la série d’origine, mais ce n’est pas étonnant avec ce diffuseur et la réputation qu’a eu la série ensuite. Je trouve que c’est une très bonne idée de nous annoncer une diffusion pour l’été. La série s’annonce hyper clichée, mais c’est ce que j’en attends, surtout pour une série estivale. Ce sera fun, faussement sexy et très adolescent. Ils ont tout bon sur cette promo. Je n’en regarderai rien d’autre avant le premier épisode. Par contre, c’est fou, cela fait quand même deux année d’attente depuis l’annonce officielle du projet. Je n’ai pas l’impression d’avoir eu si longtemps à attendre ! Et autant ce reboot m’enchante, autant celui des 4400 sur la CW me laisse… perplexe.

Coup de mou : Je crois l’avoir déjà souligné dans mon article sur les séries commandées pour la saison 21/22 et ça paraît évident après cette fin de paragraphe de mon coup de cœur, mais franchement, la créativité des scénaristes et des projets de séries à Hollywood prend un sacré coup de mou avec l’annonce des projets de la rentrée. Les networks rivalisent de spin-offs et d’adaptations sous forme de remake divers et variés… mais purée qu’est-ce que ça manque d’originalité, de fun, de spontanéité ! Je ne sais pas si c’est le covid qui limite encore plus que d’habitude les prises de risques, mais j’ai trouvé cette période d’upfront hyper déprimante tant elle manquait de saveur et d’excitation sur de futurs projets. J’espère me tromper et trouver mon bonheur l’an prochain… Après tout, cette saison, il y avait des petites pépites, alors que j’avais pensé du mal aussi de la rentrée. Et puis, il en suffit parfois d’une seule.

LUCIFER GIFS — The fight scene in the final episode of Lucifer...Coup de poing : C’est difficile sans avoir vu d’épisodes récemment, mais je peux toujours le prendre au sens figuré ce coup. Et le coup de poing que j’ai reçu hier matin, c’est le fait que ça y est : Lucifer est de retour… Merci Netflix de me balancer huit épisodes d’un coup dans la tronche, j’avais vraiment besoin de ça en ce moment où je suis débordé par toutes les séries à voir ! Après, c’est la solution de facilité d’en faire un « coup de poing », surtout après voir vu ce gif en écrivant mon article jeudi…

Coup de blues : J’aimerais souligner ma tristesse d’avoir dû peut-être dire au revoir pour la dernière fois à Zoey la semaine dernière. J’adore cette série et ses chansons ! Pour le moment, nous n’avons pas de nouvelles d’un possible renouvellement et ça me file le cafard quand j’y pense. Je déteste voir le dernier épisode d’une saison sans savoir si la série est renouvelée, car ça laisse toujours une amertume d’incertitude très désagréable. Et pourtant, là, la série a bien joué ses cartes avec une fin de saison qui pourrait être une fin de série. Tout de même, j’aimerais bien savoir si on aura une suite à l’une de mes rares séries vraiment feel good. L’annulation de God Friended Me était déjà assez triste comme ça (dit-il sans jamais avoir fini la série parce qu’elle était annulée et que c’était trop triste).

Zoey's Extraordinary Playlist GIF - Find & Share on GIPHY

Coup de vieux : Difficile de choisir entre deux possibilités très prévisibles et clichées ! La première, c’est que j’en suis avec cet article au quarantième mois de suite que je vous propose cet article sur les coups. Quarante ! C’est que ça défile à toute vitesse sans même que je n’en prenne conscience, mais forcément, ça donne un coup de vieux au blog, surtout que j’ai l’impression que ces articles sont arrivés bien après la création du blog. Ils en sont aujourd’hui difficilement dissociables dans ma tête ! La deuxième, ce sont les vingt ans de la Star Ac, tout simplement. Evidemment que j’ai regardé l’Eurovision samedi dernier, j’ai mes priorités, mais j’ai voulu écrire cet article devant l’émission anniversaire… Autant vous dire que j’ai mis bien longtemps à l’écrire !

Coup de barre : Ce coup ne va surprendre personne, après deux semaines de galère dans mon emploi du temps, et alors qu’il m’en reste encore au moins deux du même acabit à venir – si jamais elles ne sont pas pires – j’avoue avoir eu du mal avec cet article. Cela se voit, c’est censé être un article de milieu de mois et on est le 29. Malgré tout, je ne me vois pas faire un mois sans après autant de temps, alors je suis content de le publier. Ce fut un coup de barre phénoménal, mais eh, j’ai réussi à le surmonter, me voici !

Katey Sagal and Krista Vernoff of Rebel fame, rebel against shows  cancellation: ohnotheydidnt — LiveJournalCoup de bol : Heureusement que j’ai pris la décision de ne pas commencer à regarder Rebel le mois dernier ! La série me tentait bien pour son équipe créative et parce qu’elle était sur ABC, mais j’ai vu qu’elle arrivait sur Disney + en cette fin mai, donc qu’elle pouvait bien attendre. La série est cependant annulée depuis une semaine à peu près, donc… J’ai bien fait de m’épargner ça dans mon emploi du temps. En plus, j’ai envisagé de la commencer quand j’étais à jour et tout, mais maintenant que je ne le suis plus, ça me paraît dingue d’envisager de caser encore une saison de plus. Parfois, c’est une bonne chose d’attendre avant de me lancer, donc.

Ange3l3q — Finola, I'm trying to get back to somebody. It's...Coup de gueule : Je ne sais pas si je vais la pousser contre NBC ou contre moi-même, mais l’annulation de Debris me dépite totalement. Franchement ! C’est tellement énervant de savoir que la série n’aura pas de fin. Je n’ai pas encore trouvé le temps et l’énergie de la continuer, mais vous pouvez être sûr que je vais terminer ces deux épisodes… Et sûr que vous allez continuer de m’entendre râler de cette annulation. J’ai déjà écrit un article et j’en parlerai forcément dans un prochain podcast. Grand minimum. Cette série-là, je vais mettre longtemps à digérer son annulation.

Coup de tête : Ah, une fois de plus, je me retrouve embarrassé parce que j’ai envie de parler de quelque chose qui m’a semblé être un coup de tête sur le moment, mais qui ne l’était pas vraiment puisque j’en avais parlé ici une semaine avant. Je suis retourné au cinéma mercredi dernier ! C’est clairement un coup de tête car je ne l’avais pas du tout prévu dans mon emploi du temps du jour et car j’avais très clairement autre chose à faire, du genre voir des séries… mais en même temps, ça faisait si longtemps que j’avais envie d’y retourner ! Ce fut en tout cas sans regret, comme je l’ai plus ou moins dit clairement dans l’article de mercredi.

joshua x olivia on TumblrCoup tordu : J’ai attendu pendant des semaines le retour de High School Musical The Musical The Seriestout ça pour prendre aussitôt un retard de deux semaines… Il faut dire, pour ma défense, qu’en ce moment, j’ai ma dose de Joshua Bassett et d’Olivia Rodrigo car ils n’arrêtent plus de sortir des titres. Quand la saison sera terminée, ce sera donc très étrange de découvrir qu’il n’y a plus aucune nouvelle chanson d’eux à découvrir. Avec mon retard, j’en aurais encore, car j’évite soigneusement d’écouter les titres qui sortent pour le moment. Spotify ne doit plus rien comprendre.

Coup de pub : J’ai envie d’insister une fois de plus sur Olivia Rodrigo. Ecoutez sa chanson Brutal, elle est géniale, et je ne le dis pas que pour la rime !

ellickedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirCoup de grâce : J’ai repris NCIS il y a un an et demi parce que j’étais heureux d’entendre parler du retour d’une actrice et parce que j’aime bien la série, malgré ses nombreux défauts. Cette saison 2020-21 m’aura vraiment donné tort. Je suis extrêmement énervé après la série qui retombe dans ses pires travers cette année dans son traitement des personnages féminins. Et puis, après avoir passé deux ans à espérer le développement d’une intrigue, je suis super frustré de voir comment elle se développe dans cette fin de saison. Tout ça pour une saison de 16 épisodes, en plus ! Et The Rookie qui n’en propose que 14, en plus ! Putain de covid, c’est tellement frustrant !!

 

Ma première rentrée des networks (15/16)

Salut les sériephiles,

2011 Fall TV Calendar: Find Out Where Your Favorites Landed | TVLine
Alors, vous avez reconnu l’année ?

Ma schizophrénie commence à être totale avec cet article, parce que quand j’ai redécouvert ce que j’avais prévu comme thème, je me suis quand même exclamé, à voix haute : « oh mais c’est sympa, ça ». J’espère que vous en penserez autant ! Je suis beaucoup revenu au cours de cette saga d’articles sur tout ce que j’avais regardé ou fait en tant que tout jeune sériephile, à l’enfance ou en début d’adolescence…

Seulement, s’il y a bien un truc marquant en tant que sériephile, ça a été ma première rentrée des networks américains, c’est-à-dire la première année lors de laquelle je me suis décidé à laisser tomber la télévision pour suivre uniquement mes séries en streaming, puisque de toute manière, je n’avais pas de télévision : ma première année post-bac, celle où je faisais mes emplois du temps sur Excel.

Ma première rentrée des networks (2011-2012)

C’est une année qui reste gravée comme particulière, puisque pour la première fois, je collais à la diffusion américaine pour un tas de séries. Aujourd’hui, c’est devenu une vraie habitude de le faire et de suivre un épisode/semaine, au point que je suis progressivement en train de changer pour en revenir à ce que je faisais avant, faute de régularité dans mon emploi du temps. Cette année-là, j’entrais en prépa, je n’avais pas beaucoup de temps et je me mettais à tout planifier. L’avantage, c’est donc que j’ai un tas de souvenirs ! Voici donc ce que je regardais, jour après jour, en J+1… ou plus :

Fringe' Check-in: Season 4 (4x19) -

Lundi :

Fringe (Saison 4)Officiellement, la série était diffusée le jeudi soir aux États-Unis, donc le vendredi pour nous. À l’époque, j’utilisais encore suffisamment peu Twitter pour me permettre de me la garder de côté jusqu’au lundi midi où j’avais un emploi du temps merveilleux avec quatre ou cinq heures de pause entre deux cours, et toute la journée avec la même prof, ou presque. Autant vous dire que je savourais cette saison 4 chaque lundi midi devant mon repas, ça me faisait une véritable pause. Sur la fin de saison, j’avais même envie que le week-end se termine plus rapidement, parfois ! P.S : j’étais d’ailleurs sûr que l’un des deux allait mourir dans la scène du gif ci-dessus tellement j’étais à fond et craignais le pire !

The Walking Dead (Saison 2) J’ai rattrapé la saison 1 en fin d’année, puis la saison 2, jusqu’à me retrouver à attendre les derniers épisodes (peut-être bien à la fin de la saison de Fringe ?). C’est dingue de se dire que j’étais encore jeune et innocent à cette époque, je ne savais pas dans quoi je m’embarquais avec ce monument de l’ennui et des épisodes interminables !

How I Met Your Mother: Season 7, Episode 14 – «46 Minutes» Watch Online GIF  | Gfycat

Mardi :

How I met your mother (Saison 7)Pour le coup, ce n’était pas la première année que je suivais cette série au rythme américain, mais c’est l’année où je l’ai redécouverte. Je rentrais assez tard chez moi le mardi, et chaque fois, je commençais par allumer l’ordinateur pour regarder ces 20 minutes d’épisode, quoiqu’il arrive ! Je n’ai plus tellement de séries comme ça maintenant, où je sais que dès que j’ai une minute de temps libre, il me faut la regarder. Enfin… Agents of S.H.I.E.L.D faisait un peu le taf dernièrement, mais voilà. En tout cas, cette saison 7 d’HIMYM a relancé mon amour de la série et a recommencé à vraiment me faire rire après une saison 6 à laquelle je n’accrochais pas du tout.

Gossip Girl (Saison 5)Ah lala… J’avais adore la saison 1, mais je me suis arrêté en saison 2, parce que flemme, redondance, zéro cohérence. Cela ne m’a pas empêché de revenir pour la saison 5, parce qu’en mi-saison, Blair a fui son mariage pour finir avec Dan et que, ouais, c’est un couple que j’avais envie de voir. J’adore Serena, hein, mais comme il était facile pour moi de me projeter en Dan, j’étais content qu’il puisse être avec Blair. Bien sûr, la série n’en est pas resté à ce couple-là, mais voilà, son centième épisode m’a fait revenir (comme j’en parlais ici), et ensuite, je regardais chaque semaine en étant sur Skype avec mon meilleur ami de l’époque. Fou.

Season 1, Episode 01 – Pilot, Ringer Recap - Funny TV Recaps - Television  Episode Guides, Reviews, Summaries | Recap Everything

Mercredi :

Ringer (Saison 1) – Le retour de Sarah Michelle Gellar, enfin ! Et de Logan Echolls ! Bon. Tout ça pour ça. Les pires effets spéciaux EVER (sur le bateau là, mais quelle misère !), mais une série franchement sympathique qui aurait mérité une conclusion meilleure que ce qu’elle a eu. C’était bien la peine de passer du temps à la regarder…

Jeudi :

Il était temps pour moi de regarder les épisodes de début de semaine pas encore vus… Parce que je n’avais rien au programme et qu’il valait mieux me dégager du temps pour le lendemain. En réalité, je passais surtout mon temps à réviser le DS du vendredi…

Grey's Anatomy| Season 8 - Episode 14| All You Need Is Love|Lexie/Mark|  Moments ... | Gfycat

Vendredi :

Grey’s Anatomy (Saison 8)J’ai un attachement particulier pour cette saison ! La précédente était franchement décevante (et ça se voyait d’autant plus avec l’épisode musical putain), mais celle-ci… Comment dire ? Avec le concours de médecine se profilant, je trouve que la série avait retrouvé ses lettres de noblesse. J’aimais autant Jackson qu’April, Meredith parvenait à m’intéresser et je leur pardonnais même le fait que Lexie était inintéressante à ne rien faire dans la saison. Le dernier arc de la saison est l’un de mes préférés, même s’il culmine avec ce putain de crash d’avion et cet épisode final dont je ne me remettrais jamais. Tu ne fais pas ça comme ça, à la quinzième minute de ton épisode qui termine en plus sur le cliffhanger le plus naze (et ignoré ensuite…) de l’histoire. La fin me traumatise, la saison me plaisait bien… Et ma tradition du Grey’s tous les vendredis s’installait pour ne (presque) plus me quitter !

Private Practice (Saison 5)Eeeeet… je n’ai quasiment aucun souvenir de cette saison, sinon qu’un épisode a utilisé la chanson « Fires » d’Augustine, qu’Adison me soulait plus que jamais avec ses désirs d’enfant et mauvaises décisions et que les meilleurs épisodes de la série sont là, en mi-saison, avec Amelia et son « What do we want ? Drugs ! When do we want them ? Now. » OK, j’avoue, je ne me souviens que de l’intrigue d’Amelia qui m’avait estomaqué. J’adore tant le personnage d’Amelia grâce à cette saison…

Review: Once Upon A Time Seasons 1 and 2

C’est aussi l’année de…

American Horror Story (Saison 1) – Je n’ai rattrapé la série qu’à la fin de sa saison 2, parce que ça ne me disait trop rien de la voir à l’époque. Dingue de se dire qu’à ce moment-là, la série n’était pas encore une anthologie !

Desperate Housewives (Saison 8) – Aucun souvenir. Comme je suivais la série à la télévision française, je n’ai rattrapé cette saison qu’à la fin de la série en m’enchaînant tous les épisodes en un mois. Normal.

Once Upon a Time (Saison 1)Pourquoi suis-je passé à côté ? Le mystère va rester total… Est-ce que c’était grave ? Non. J’ai rattrapé les trois premières saisons en un mois, juste parce que je voulais voir le premier arc de la saison 4, puis je me suis mis à souffrir en regardant chaque épisode chaque semaine jusqu’à la fin, alors que la série périclitait…

Glee (Saison 3)C’est en décembre 2012 que je me suis décidé à rattraper Glee, si je ne me trompe pas. Je n’avais pas tellement aimé la saison 1, je m’étais arrêté en cours de route. J’ai repris sur ma deuxième année post-bac, parce que c’était parfait pour réviser en même temps cette série. En revanche, c’est sur cette saison 3 que j’ai commencé à vraiment m’investir dans les intrigues, parce que Naya Rivera, évidemment. Ma saison préférée reste toutefois la 4, même si ça n’a de sens pour absolument personne que je dise ça !

Community (Saison 3)Cool. Cool, cool, cool. À cette époque, je n’avais même pas conscience de l’existence de la série. Si j’avais su ! Je n’étais pas prêt pour la recevoir, en même temps, je ne regrette pas de l’avoir découverte une fois un peu plus vieux pour mieux la savourer et la comprendre.

Person of Interest (Saison 1)Ah, pour le coup, celle-ci je l’avais tentée en direct des USA… Et j’avais tellement détesté le pilot que je n’ai même pas tenté de voir le second. Ce pilot reste l’un des plus mauvais de l’Histoire à mes yeux, mais bon, la série a fini par me plaire beaucoup sur ses saisons 2, 3 et 5. Le même schéma que Fringe, donc.

 

Puis, bien sûr, je m’étais aussi fait un rewatch de Buffy, Angel et Dollhouse parce que pourquoi pas ! La conclusion de tout ça ? J’étais à jour partout et j’avais l’impression, aujourd’hui en y repensant, que je gérais bien mieux mon planning puisque je faisais plein de visionnage intensif de saisons complètes. Finalement, je me rends compte que c’est juste que je ne regardais que sept séries hebdomadaires contre plus de vingt ces dernières années. Peut-être que ceci explique cela. Oui, je tenais un planning bien plus rigoureux, mais il était aussi plus léger. Tout va toujours bien pour ma sériephilie, alors.

Sept clichés TV sur… la vie parisienne

Salut les sériephiles,

Chaque mois, j’ai pour habitude depuis un an de prendre un truc plus ou moins en rapport avec l’actualité ou ma vie pour ensuite le comparer à la manière dont c’est géré dans les séries…Le seul problème avec ça, c’est qu’en un an, j’ai déjà fait le tour des idées les plus évidentes. Pas de souci pour autant, il me reste plein de choses à évoquer avec vous ! Je commence aujourd’hui avec un article qui me titille depuis un moment sans jamais trouver le bon angle : Paris et les parisiens vus par le petit écran. Après tout, j’ai passé une bonne partie de mon été dans la capitale, alors j’ai en tête bien des choses !

Shadowhunters | Season 3, Episode 12 Sneak Peek: Clary & Jonathan In Paris  | Fre... | Gfycat

  1. Les petits-déjeuners sont chers mais bons… comme dans Shadowhunters

Un rapide détour à Paris, certes, mais un détour plutôt réussi pour la série : au moins, ils sont honnêtes quand ils nous envoient Clary et Jonathan dans une terrasse bondée dès le matin et que le prix du café est aberrant. Quant à ce qu’ils mangent, ça a l’air bon, même si très artificiel – surtout les croissants. L’ensemble est très cliché, mais je peux vous assurer qu’il suffit de se balader dans Paris entre 8h et 10h pour se rendre compte que c’est VRAI.

God Friended Me Star Violett Beane Responds To CBS Cancellation -  CINEMABLEND

  1. On peut trouver facilement des appartements avec vue sur la Tour Eiffel… comme dans God Friended Me

Rarement une série n’aura autant enchaîné les clichés en si peu d’épisodes, mais le meilleur des clichés est certainement celui qui a la vie dure, à savoir l’appartement magnifique de 150m² avec vue directe sur la Tour Eiffel comme si Cara vivait sur le Champ de Mars. Inutile de vous dire qu’on a rarement vu cliché plus FAUX que celui-ci et qu’une journaliste américaine mettant sa carrière en pause pour écrire un livre que personne ne voudra lire devrait probablement se contenter d’un petit 9m² au 8e étage sans ascenseur ni fenêtre, hein. Pour la défense de la série, en revanche, si personne ne va s’asseoir sur un banc comme sur la photo ci-dessus pour bosser tranquillement (et surtout pas une femme en robe, d’ailleurs, parce que le harcèlement de rue existe vraiment) dos à la Tour Eiffel, il faut bien reconnaître que la Tour Eiffel, on la voit souvent qui surgit sans crier gare.

Paris : Top 10 des lieux de tournage de Sex and the city - Fantrippers

  1. Les gens vous font vivre un défilé de mode… comme dans Sex and the City

FAUX. Ouais, c’est tout mon argument. Si vous ne me croyez pas, ben allez dans le métro, quoi. OK, il y a quelques looks extravagants parfois – et ça dépend des quartiers – mais bon, les gens s’habillent normalement, les fautes de goût à base de claquettes-chaussettes sont quotidiennes et la majorité porte du noir, avec du noir ou un jean. Et des baskets blanches. C’est important, les baskets blanches à Paris en ce moment. Ne croyez pas qu’elles puissent rester blanches dans Paris, par contre. Bref, on est loin des looks portés par Carrie et aperçus dans la série (mais c’est aussi valable pour tout le reste de la série, ça). Sinon, j’attends toujours que Netflix se décide à diffuser Emily in Paris, la nouvelle série du créateur de Younger et Sex & the City

RÉALITÉ À LA FRANÇAISE

  1. Ca fume partout, tout le temps (et pas que des clopes ?)… comme dans Dix pour Cent

Avec cette série, on voit bien qu’on est face à une série française qui connaît bien la capitale. Les personnages sont, l’air de rien, souvent en pause clope, et la pause clope se fait régulièrement en intérieur malgré l’interdiction de fumer dans la loi. J’aimerais vous dire que tout cela est faux, mais là encore, promenez-vous dans Paris et vous en verrez un paquet d’employés en train de faire leur pause clope devant leur taf. Quant à fumer à l’intérieur… Certains halls d’immeuble suffisent également à en dire long à vos narines. Et j’insiste, ça ne sent pas toujours que le tabac. Mais bon, c’est bien de faire travailler ses narines, on va dire. VRAI.

Amor Vincit Omnia (2×12) – Bigreblog

  1. Les gens (et les flics) portent des bérets et baguettes… comme dans Sense8

OK, ce n’est pas tellement un cliché sur la vie parisienne, mais plutôt sur les français en général, mais vraiment, ça me fait rire ce look béret/baguette. À la décharge des séries américaines, je reconnais que j’ai eu l’occasion de voir des bérets sur ces deux derniers mois et il est évident que si on se balade genre le dimanche matin à 9h on croisera vraiment des gens avec des baguettes… De là à ce que soit partout, tout le temps, il y a une grande, grande marge en revanche. FAUX. Après Sense8 se moquait volontairement de ce cliché… sauf qu’il l’appliquait tout de même dans d’autres scènes. On notera aussi que la série m’offrait aussi l’occasion de parler du métro et de sa proximité perpétuelle avec tous les lieux de tournage, mais bon, traverser Paris de bout en bout, ça peut parfois prendre une heure, hein.

Best Gossip Girl Paris GIFs | Gfycat

  1. Paris est une ville romantique, comme dans Gossip Girl

Merci Morgane de m’avoir donné l’idée qu’il me manquait pour cet article hier soir en off du 42 minutes, mais c’est à Paris que Blair a rencontré Louis, après tout. Dans les séries, Paris est toujours une destination incroyablement romantique où on peut s’embrasser devant le Louvre et/ou la Tour Eiffel, vivre des mots incroyablement choupis comme un mariage avec feu d’artifice sur cette même Tour et profiter d’une gastronomie hors pair dans les restaurants… Dans la réalité, se payer un McDo coûte déjà 10 balles, le ciné est entre 13 et 16€ la séance et le romantisme se meurt entre deux rats et odeurs d’urine. Et les bateaux mouches sur la Seine polluée, ce n’est pas le summum du romantisme non plus. Désolé à tous les amoureux de Paris, c’est FAUX, on n’a même plus ce magnifique pont à cadenas. Malgré tout, Paris recèle d’endroits vraiment beaux et romantiques, hein, c’est juste qu’il ne faut pas vraiment croire à ceux présentés par les séries. Il y en a d’autres, mais c’est à découvrir en couple au fur et à mesure de vos promenades en amoureux 😉 Sinon, non, personne ne fait son shopping comme Blair, je vous rassure. D’ailleurs, si vous le faisiez, vous repartiriez avec quelques sacs de moins une fois dans la rue, hein.

Profession de foi : connasse - Be mine... be mean

  1. Les gens sont aimables, souriants, ont plein de compliments à vous faire et n’insultent jamais personne… comme dans Connasse

Hum. Je ne suis pas du tout ironique. Pas du tout, du tout. Evidemment que ce qu’on voit dans cette série est VRAI. Avant-hier, j’ai eu le droit à deux parisiens s’engueulant dans le RER : l’une reprochait à l’autre d’être à moins d’un mètre d’elle (franchement, de là où j’étais, je pense bien que le mètre y était mais bon), l’autre lui rétorquait qu’elle n’avait rien à dire puisque son masque était sous son menton (et là, effectivement, faut apprendre à mettre un masque bordel). Ben ils en sont venus aux mains entre deux stations quand même (et là, autant vous dire que la distanciation, ils s’en foutaient). Bref, les français ont peut-être l’art de l’élégance, la gastronomie et la mode, mais putain, qu’est-ce qu’on est malpolis et grossiers, bordel de putain de merde !

 

 

Bingo Séries #41

Salut les sériephiles,

C’est un petit été pour le Bingo Séries, avec un seul gagnant pour la grille de Juillet pour l’instant (bravo !), même si j’ai bon espoir de réussir à la terminer moi aussi avant d’entamer la suivante, que je vous propose dans cet article ! Elle me paraissait simple cette grille, mais elle en a laissé plus d’un hagard… Espérons que la nouvelle nous portera plus de chance, même si je l’ai un peu corsée pour éviter d’avoir trop de gagnants d’ici dimanche, avec le #WESéries qui devrait permettre de bien avancer, tout de même !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 août au 7 septembre 2020. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Météo estivale

Je sais, je me répète plus ou moins chaque été avec ce genre de points, mais ils sont incontournables de la période, que voulez-vous ? En plus, la grille est assez compliquée comme ça, permettons-nous des points faciles !

  1. Un personnage ébloui par le soleil : Grand classique des séries avec sortie de confinement, ce point peut être aussi facile que difficile selon vos visionnages. Un personnage qui sort et met des lunettes de soleil à l’écran, ça fonctionne aussi… mais on doit le voir mettre les lunettes de soleil, sinon ça ne fonctionne pas.
  2. Un personnage a besoin de s’hydrater : On commence dans les (nombreux) marchandages à venir avec cette grille, mais l’idée est d’avoir un personnage qui a vraiment besoin de boire de l’eau, pas juste quelqu’un qui se sert un verre parce qu’il a soif. Non, il faut que ça fasse quelques jours qu’il n’a pas bu ou qu’il soit en plein désert ou qu’il soit infecté par un virus alien qui le vide de son eau. Bref, l’hydratation est absolument nécessaire et peut même être offerte par l’hôpital.
  3. Un orage éclate : Rien ne vaut l’ambiance lourde des orages estivaux qui viennent et vont, non ? Je ne demande pas forcément que ce soit l’été dans votre série (mais ce serait mieux quand même), mais juste que l’orage éclate : on doit au minimum entendre le tonnerre gronder donc, sinon ça ne fonctionne pas du tout, vous vous en doutez ; avec un éclair, c’est bien vu également !
  4. Une vague de chaleur : Elle peut être naturelle ou artificielle (radiations, notamment) mais tous les personnages de la série et leur environnement doivent se prendre un coup de chaud au cours de l’épisode. Comme c’est un point compliqué, on notera que certaines séries (coucou Smallville) propose ça comme pouvoir à un personnage, et auquel cas, ça peut fonctionner aussi un personnage qui réchauffe quelque chose ou quelqu’un par ses yeux ou ses mains et grâce à des pouvoirs… si et seulement si la vague de chaleur qu’il provoque est visible. Enfin, une explosion provoque aussi une onde de choc qui peut être considérée comme une vague de chaleur si on la voit bien visuellement (c’est rarement le cas si c’est une voiture qui explose, ça l’est plus souvent en cas d’explosion de bâtiment, ce qu’on a tous eu l’occasion de voir récemment malheureusement). Bref, une vague de chaleur à l’échelle de l’environnement OU une vague de chaleur visuellement visible (tautologie !).

Luxe

Bravo à Geeleek d’avoir réussi à finir cette grille en premier, et plutôt en avance en plus ! Cela lui a permis pour la première fois de choisir un thème, et voilà donc ce avec quoi il a voulu nous faire jouer ce mois-ci…

  1. Une voiture de luxe est vue à l’écran: Je vois d’ici les débats qui vont me tomber dessus parce qu’on aura pas tous la même définition de voiture de luxe, mais notons donc qu’il faut une voiture d’une marque vraiment chère (Mercedes, Tesla) ou une voiture futuriste (type Batmobile) là où tous les autres personnages ont des voitures normales. Par contre, une voiture futuriste dans une série futuriste, ça n’a rien de luxueux sauf s’il est indiqué que le personnage a la voiture la plus chère du marché.
  2. Des bijoux de luxe vus à l’écran: Même combat, en fait… un joli collier ou même une bague de fiançailles tout ce qu’il y a de plus banal, ce n’est pas du luxe. Par contre, le braquage d’une rivière de diamants dans une bijouterie, là, c’est bingo. Ne soyez pas de mauvaise foi en validant le point, vous savez faire la différence entre des pierres très précieuses et des bijoux Claire’s. Je n’ai rien contre Claire’s, hein, mais on cherche de quoi faire rêver Blair Waldorf !
  3. Une villa à la taille disproportionnée par rapport à son nombre d’habitants : Oh, Lucifer, je compte tant sur tes enquêtes pour me rapporter ce point ! C’est un truc très classique des séries, en vrai, surtout quand ça se passe du côté de Los Angeles (ou de St Tropez souuuuuus le soleil), de nous montrer des villas immenses occupées par un célibataire ou un couple sans enfant. Là encore, on n’a pas tous la même définition de « taille disproportionnée », je sais bien, mais à partir du moment où la chambre fait la taille d’un salon et le salon d’une maison, avec vue imprenable et piscine de la taille d’une salle à manger, vous savez que vous êtes bons pour valider le point.
  4. Une salle de vente aux enchères: C’est le point un peu compliqué de ce thème et je suis dégoûté de l’avoir vu dans un de mes épisodes de la semaine dernière parce que je ne suis pas convaincu d’en revoir une de sitôt. Il faut bien des points compliqués… Personnellement, il n’y a que dans des séries que j’assiste à des ventes aux enchères de toute manière. Et comme je sens que vous allez marchander comme dans une enchère, je parle bien d’une salle de vente, une vente avec enchères au marché du coin, ça ne marche pas. En revanche, la salle de vente sans la moindre vente, ça fonctionne, si jamais vous devez tomber là-dessus sur un malentendu…

Panne

Le combat fut acharné sur Twitter entre vingt personnes ayant pris le temps de venir voter (merci), mais c’est finalement la panne qui a eu le plus de votes (deux de plus que les autres, en fait). Un brin redondant avec le thème échec du mois dernier, mais ça devrait le faire !

  1. Une panne de voiture : Super, le coup de la panne, il ne manquait plus que ça dans une grille de Bingo ! On va prendre « panne » au sens large, le pneu crevé, ça passe (purée, ça aussi je l’ai eu ces quinze derniers jours !) ; la voiture emmenée au garage sans qu’on ne puisse voir à l’écran la panne, ça passe aussi.
  2. Une panne d’électricité (ou coupure de courant imprévue) : Je me trolle moi-même, j’ai aussi eu ça cette semaine dans une série. Quand les lumières s’éteignent d’un coup et que les écrans d’ordinateur deviennent tous noirs pour une raison ou une autre, ça fonctionne. Notons que les vaisseaux spatiaux qui n’ont plus d’énergie d’un coup, ça marche aussi (on sait jamais). Il faut une panne d’électricité, quoi.
  3. Une panne d’oreiller : Un personnage a oublié de mettre son réveil ? Un personnage se lève trop tard ? Hop, point validé. Généralement, ce genre de scène s’accompagne d’un personnage qui se réveille en sursaut en regardant son réveil ou son portable, en panne. Ou juste sans batterie. Est-ce que j’ai vu ça récemment dans mes séries ? Plusieurs fois, alors ça ne m’inquiète pas trop !
  4. Une panne sexuelle : « Ca arrive même aux meilleurs », absence d’orgasme féminin et autres éjaculations précoces sont acceptées ici comme « panne sexuelle », de même que des périodes d’abstinence non volontaire dans un couple (genre « ça fait X temps qu’on l’a pas fait, tu me trompes ? »). Je sais, c’est un point difficile, et clairement pas un point qu’on peut trouver dans toutes les séries… Mais honnêtement, je pense que tous les sériephiles ont déjà entendu ce genre de répliques, non ? Je prends l’idée de « panne sexuelle » au sens très, très large en plus, alors vous allez bien trouver un point !

Ascenseur

Un thème que j’adore et que je voulais voir tomber depuis un moment, mais personne n’en voulait jamais… Bien sûr, maintenant qu’il tombe, c’est mort, je ne vais pas les marquer ces points ! Plus qu’à reprendre Suits et prier…

  1. Un personnage appuie sur le bouton d’un ascenseur : On commence dans la simplicité, parce qu’il suffit de voir un ascenseur pour que ça fonctionne. La plupart du temps, on voit les personnages se soucier de l’étage vers lequel ils vont. Cependant, vous remarquerez peut-être quelques incohérences sur la manière de se servir d’un ascenseur dans certaines séries où les personnages n’appuient pas sur le bouton, genre « WTF? ». Ça marche sinon pour le choix de l’étage comme pour le bouton d’appel de l’ascenseur, ce point.
  2. La sonnerie des portes d’un ascenseur se fait entendre : Pour le coup, pas besoin de voir un personnage à l’intérieur de l’ascenseur, il suffit d’entendre le « ding » caractéristique pour que ça fonctionne. Vous allez voir, vous n’avez peut-être jamais remarqué à quel point les ascenseurs sont utilisés comme moyen pratique pour marquer l’arrivée ou la sortie d’un personnage…
  3. Les portes d’un ascenseur sont maintenues ouvertes : « Bloquez l’ascenseur s’il vous plaît » hurle ce personnage ayant eu une panne de réveil dans sa villa de taille disproportionnée. Vous connaissez tous cette scène. Vous l’avez tous vu, et pas qu’une fois, et pas que dans une seule série. Mais notez qu’en cas de panne d’ascenseur (j’ai vraiment eu envie de mettre ce point, mais ça aurait été gros) où on ouvre manuellement les portes, on les maintient ouvertes aussi. Pas forcément besoin non plus de mettre la main ou le pied pour maintenir ouvertes les portes : il y a parfois un bouton pour ça. Bref, tous les plans dans lesquels les portes de l’ascenseur se rouvrent ou sont maintenues en position ouverte fonctionnent. C’est large, non ?
  4. Un ascenseur vu d’en haut : Comme dans la promo de Defenders pour ceux qui ont la référence ! Pour voir un ascenseur d’en haut, il faut espérer en effet une caméra de surveillance ou quelqu’un qui débarque par la fameuse trappe (inexistante pourtant ?) d’un ascenseur. Comme d’habitude, je termine comme cela par un point compliqué ce thème 😉

Actions

  1. Devoir adapter vos conditions de visionnage au soleil : Il n’y a pas plus météo estivale que le soleil qui se reflète sur votre écran et vous empêche de discerner quoique ce soit à votre série – surtout que les séries estivales ont tellement l’habitude de se dérouler la nuit, c’est insupportable de les voir faire exprès. J’en ai déjà parlé sur le blog, cela dit. Si vous vous retrouvez à fermer vos volets ou augmenter la luminosité de l’écran (ou à la baisser après fermeture des volets), vous marquez ce point !
  2. Repérer un objet de luxe que vous aimeriez avoir dans une série: Fringue, sac à main, voiture, bijoux, objets technologiques, art déco… Les personnages de série ont souvent la chance d’évoluer dans des mondes bien plus luxueux que nos petits quotidiens de sériephiles amateurs. Quel objet de luxe aimeriez-vous que vos personnages vous offrent, du coup ? Je suis sûr qu’il y en a un, et ça va faire de jolies captures d’écran, forcément !
  3. Être en panne d’envie, d’inspiration ou d’idées, voire de séries : Tous les sériephiles connaissent ce moment, je pense… Vous avez un peu de temps devant vous, mais vous ne savez pas quelle série regarder ou quoi faire. Pire : vous êtes en vacances, mais vous ne regardez aucune série parce que vous êtes en panne de séries ! Voilà. C’est une situation désagréable, mais c’est assez commun en août, et ça va bien avec le thème « panne », non ?
  4. Vivre un ascenseur émotionnel devant un épisode : De la plus grande joie à la pire tristesse ou l’inverse, avec si possible un bon effet de surprise, vous savez tous ce qu’est un ascenseur émotionnel et avec les fins définitives de séries qui nous attendent en août, j’imagine qu’on va pouvoir trouver ça. Attention, pour le coup, ne spoilez pas la raison de l’ascenseur émotionnel (et j’aurais même envie de dire attendez deux jours après diffusion de l’épisode avant de dire avec quelle série vous avez validé le point histoire de ne spoiler personne). Vous êtes des adultes responsables (normalement), soyez sympa avec les spoilers !

Nouvelles grilles copie.jpg

Le point bonus : Vous vous doutez bien que si la grille a quelques points compliqués, c’est parce qu’il y a un bonus facile et intéressant. Comme l’an dernier, vous pouvez remplacer un ou plusieurs points du Bingo par les suivants, uniquement aux dates indiquées… et il y a des petits nouveaux dans la liste, en plus :

07/08 : Journée mondiale de la bière : Boire une bière devant une série
08/08 : Journée du Chat – Un chat (l’animal) est vu à l’écran.
10/08 : Journée mondiale du lion – Un lion (l’animal) est vu à l’écran
12/08 : Journée de la Jeunesse – On fait remarquer à un personnage qu’il est jeune
13/08 : Journée des gauchers – Un gaucher est vu à l’écran (on doit le voir écrire/se servir de sa main gauche).
17/08 : Journée du Chat Noir – Un chat noir (l’animal) est vu à l’écran.
19/08 : Journée Mondiale de la photographie – Un personnage prend une photo
26/08 : Journée du Chien – Un chien (l’animal) est vu à l’écran.
31/08 : Journée du Blog – Faire de la pub pour le Bingo avec un lien vers cet article.
01/09 : Rentrée des classes – Un personnage apprend un nouveau mot ou un nouveau nom
05/09 : Journée mondiale de la barbe – Un personnage touche sa barbe (ou celle de quelqu’un d’autre)