Ashley Johnson (#93)

Salut les sériephiles,

Il n’y a pas eu de performance de la semaine publiée hier, et pour cause, j’attendais de finir le rattrapage de mes hebdos pour trouver quelqu’un à mettre en avant, parce que ce n’est pas dans 13 Reasons Why que j’ai trouvé mon bonheur tant la dernière saison était médiocre. Il y a eu de bonnes prestations dans mes hebdos, mais rien d’exceptionnel malheureusement – ou plutôt, si, mais j’ai déjà écrit des articles sur les actrices de In the Dark qui auraient pu le mériter. Je me rabats donc sur un actrice que j’aime beaucoup et qui n’aura jamais d’article non plus vu la qualité de la série, alors qu’elle en est à mes yeux la meilleure actrice (désolé Jane)…

Blindspot Patterson GIF - Blindspot Patterson NotACompetition ...

La performance de la semaine :
Ashley Johnson

La série concernée : Blindspot
L’épisode : S05E06 – Fire & Birmstone – 16/20


Pourquoi Le personnage de Patterson est de loin le meilleur de la série, de très loin même. C’est vraiment l’une des meilleures raisons pour lesquelles regarder Blindspot, parce qu’elle y a les meilleures répliques et le meilleur caractère, à toujours vouloir débusquer les grands méchants en gérant de multiples énigmes à la fois. Ce n’est pas toujours bien plausible de la voir effectuer des manipulations informatiques qui n’ont pas une once de crédibilité, mais elle se débrouille dans l’ensemble plutôt bien pour nous vendre ce que les scénarios lui font faire.

Top personnages TV Time #8 | Just One More Episode

Et dans l’épisode de cette semaine, elle est à nouveau mise en avant, ce qui était une bonne chose et qui se traduit dans la note. Envoyée en mission pour réussir à mettre fin à une chasse au trésor, elle se retrouve affublée d’une tenue de nonne qui lui va à ravir et elle gère encore et toujours le personnage de Rich qui est insupportable, mais si drôle avec elle. Le personnage se suffisait dans les premières saisons, mais son duo avec Rich sublime encore plus le caractère de Patterson.

Patterson] "Yes. You can for sure maintain enough air speed, I did ...
Ah cette réplique, c’est si culte dans la constitution du personnage !

Bref, ça fait un moment que je me dis qu’elle mériterait d’être le sujet d’un article, sans prendre le temps de le faire parce que la qualité des scénarios n’est pas toujours à la hauteur de son personnage. Cette semaine était l’occasion : j’ai bien aimé l’épisode et c’était un peu centré sur elle, alors hop, j’en profite. J’espère qu’elle retrouvera vite un rôle après la série qui touche à sa fin !


Vue aussi dans : Certains l’ignorent, mais à l’origine, Ashley Johnson pour moi est une actrice dénichée et mise en avant par Joss Whedon. Elle fait donc partie de ces acteurs dont je checke la carrière parce qu’il a un certain talent à découvrir de bons acteurs, tout de même. Pour le coup, il ne l’a pas découverte comme il a pu le faire avec Amy Acker ou Summer Glau, puisqu’elle a entamé sa carrière il y a fort longtemps, passant dans des épisodes d’Urgences, Roswell ou Ally McBeal en parallèle de nombreux doublages pour des dessin-animés !

Tout ça a fait qu’elle a été repérée par Whedon pour le pilot de Dollhouse, puis pour la deuxième version du pilot parce que la FOX a demandé à ce que ce soit retourné. Malheureusement, elle n’a pas pu être gardée dans la troisième version du pilot. Qu’à cela ne tienne, le producteur l’a rappelée pour le dernier épisode de la saison, puis pour Avengers, qui a donné un bon coup de pouce à sa carrière, selon l’actrice elle-même, quand même.

there-was-a-coffeshop-scene-with-steve-that-was-deleted | Tumblr
Alors, vous vous souveniez d’elle, vous ?

Elle n’y avait qu’un second rôle, mais cela lui a ouvert des portes, pour sa centaine d’épisodes de Blindspot, mais aussi pour The Last of Us, le jeu vidéo, par exemple.


Ashley Johnson GIF - Find & Share on GIPHYL’info en + Ashley Johnson semble ne jamais se poser, avec tous ses tournages de doublages de voix de dessin-animés, mais aussi son rôle dans Critical Role, en parallèle de Blindspot. Critical Role ? Une série sous forme de jeu de rôle, bien sûr, sur Geek & Sundry à l’origine, la chaîne youtube gérée par Felicia Day, dont elle est amie. Vous commencez à mieux comprendre pourquoi j’aime Ashley Johnson, hein ?

Une chose est sûre, le personnage de Patterson est clairement du sur-mesure pour l’actrice : sa passion des jeux de société vient clairement de l’actrice, et il y a plein de petits gags et hobbies de Patterson qui sont des références directes à son interprète. Je trouve ça chouette, même si ça m’inquiète pour la suite de la carrière de l’actrice : elle aura dû mal à retrouver un rôle qui lui colle autant à la peau !

Blindspot Season 3 | Trechos de filmes, Filmes, Series e filmes
Et un partenaire de jeu aussi efficace, d’ailleurs !

Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Le catalogue Prime Video AKA le bon plan des sériephiles

Salut les sériephiles confinés,

Alors que tout le monde s’est remis de l’arrivée de Disney + et s’extasie à présent sur les arrivées de la série belge Into the night (demain), d’Hollywood (demain) et Snowpiercer (17 mai) sur Netflix, moi, c’est plutôt la plateforme Prime Video qui me rend heureux en ce moment… mais pas tellement pour ses programmes originaux, car je ne vais pas mentir, je sais très bien que je n’aurai pas le temps de commencer Upload, je me connais et on sait tous que les séries et moi en ce moment… Eh, ça prend du temps.

Le Caf-Pow, NCIS | Panoplie des Séries
Yep, j’ai sauté de joie en voyant le programme des arrivées en mai !

Mais alors qu’est-ce qui me plaît tant sur cette plateforme dans ce cas ? Il me semble que j’avais déjà commencé à en parler sur le blog il y a peu : ils ont fait un sacré travail d’amélioration du catalogue pour plaire aux sériephiles des années 90 et 2000 ces dernières semaines, et je peux vous dire que c’est carrément payant. Outre un bon paquet de saisons de NCIS et autres séries procédurales, la plateforme va élargir son offre en mai, avec Esprits Criminels. Loin des séries procédurales, on retrouve la majorité des succès d’il y a trente ans (hein ? Je bégaie, là).

Buffy, Roswell, Ally McBeal… elles sont toutes déjà en ligne ; de même que Desperate Housewives, Grey’s Anatomy ou LOST. Eh, il y a même Heroes ! C’est quand même un sacré catalogue de séries cultes qui me font très envie de me lancer dans un grand rewatch. Cette saison de Buffy que je connais par cœur | Just One More EpisodeAlors non, je n’ai pas le temps non plus et il faudra que je me décide pour une seule série probablement, mais je trouve quand même que c’est génial de se dire que tout ça est dispo à portée de clics… Je dis ça, mais le plus ridicule est encore que je me surprends à lancer des épisodes de Buffy de manière un peu aléatoire sur Prime Video alors que j’ai les DVDs à moins d’un mètre de moi. Hum.

Le mois de mai verra aussi débarquer Battlestar Galactica et là, pour le coup, je me tâte : c’est une série de science-fiction qui m’a toujours fait envie et que je n’ai jamais regardée faute de la trouver en bonne qualité. Oh, j’avais bien tenté de voir ça M6, mais ça n’avait pas été un grand succès d’audience et elle avait été bien vite déprogrammée, alors même que sa diffusion était à genre 23h. Là, ça me fait hésiter de savoir qu’elle sera disponible. Mais de qui je me moque ? Autant les séries que je connais par cœur – comme Brothers & Sisters qui débarque elle aussi en mai – je peux les voir en bruit de fond en faisant autre chose (hum, télétravail, hum), autant une série comme ça, j’aurais trop envie de la savourer… Cet été peut-être ?

Le veilleur d'écran[s] S01E05 📺 Battlestar Galactica ou la claque ...

Une autre arrivée notable en mai sera celle de Station 19, le spin-off de Grey’s. C’est un joli coup de la part d’Amazon de se sécuriser un tel deal sur les séries médicales de Shonda Rhimes. Ca donne l’espoir qu’un jour Private Practice rejoigne le catalogue à son tour, histoire d’avoir l’ensemble au même endroit…

Grey's Anatomy (8x15) Private Practice (5x15) Crossover Event ...

Du côté des séries moins intéressantes pour moi, mais tout de même plutôt bien cool à voir arriver quelque part en France, on notera que les deux premières saisons de Quantico arrivent aussi sur la plateforme. Dommage, ma préférée était probablement la 3e, même si elle n’avait plus rien à voir avec les deux précédentes. Le casse-tête de la seconde reste un de mes plus mauvais souvenirs de sériephile, en revanche.

Pourquoi Grey's Anatomy et Quantico sont en réalité la même série
Par contre, revoir le début de la saison 1, je dis pas non…

Après, avec le confinement qui va largement continuer au-delà du 11 mai quoiqu’on essaie de nous faire croire – chacun fait ce qu’il veut, mais je reste chez moi, surtout que mon département sera clairement en rouge – pourquoi pas s’amuser à tenter tout ça ? La qualité du lecteur Prime Video est indéniable, en plus. Vraiment, n’hésitez pas si vous aimez les séries, c’est le vrai bon plan en ce moment !

Mon planning à Paris Manga Sci-fi Show

Salut les sériephiles,

Article un peu particulier en ce samedi matin, puisque je vais vous raconter ma vie. Bon, d’accord, ce n’est pas si particulier car ça arrive bien souvent, mais voilà, cette fois, ma vie est en plein rapport avec notre passion commune. En effet, ce matin, je suis en train de me rendre à la Paris Manga Sci-fi Show (porte de Versailles, entrée à 15€) grâce à une invitation offerte par le Sérigraphe (je ferai un retour sur le salon là-bas, je vous communiquerai le lien quand il sera en ligne !).

Résultat de recherche d'images pour "jennifer morrison"

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Paris Manga Sci-fi Show, c’est un festival qui se tient plusieurs fois par an à Paris (sans blague) et qui permet de réunir les fans de (je vous le donne en mille) mangas et de séries de science-fiction (au sens large, très large). L’entrée pour la journée coûte 15 euros et c’est l’occasion de retrouver des stands de goodies, des panels avec des stars, des doubleurs ou des artistes, de rencontrer des youtubeurs ou de repartir avec dédicaces et/ou photos de tout ce petit monde. Bref, c’est un endroit pensé par et pour les fans.

Bon, de mon côté, je ne pense pas craquer pour les dédicaces et les photos aujourd’hui. C’est un espoir un peu vain, je vous en dirais plus sur les éventuels craquages dans les jours à venir. En attendant, je vous propose mon planning de ces deux jours – et si vous y êtes aussi, n’hésitez pas à passer me dire bonjour, ça fait toujours plaisir !

Résultat de recherche d'images pour "blue fairy once upon a time"

Aujourd’hui

Ce sera matinée redécouverte de Paris Manga. J’ai eu l’occasion de visiter le salon une fois par le passé, mais c’était il y a longtemps. J’en ai le souvenir de plein de stands de choses à vendre, mais aussi de quelques tests de jeux vidéos et d’expositions sympathiques – les voitures cultes de films et séries par exemple. Résultat de recherche d'images pour "rose mcgowan"Bref, je devrais déjà avoir de quoi bien m’amuser. Ma mission ? Ne pas craquer sur les dédicaces qui ont lieu de 10h à midi.

Oui, parce que figurez-vous qu’il y a pas mal d’acteurs qui seront présents à cette édition : Rose Mc Gowan de Charmed et Emilie de Ravin de Roswell, LOST et Once Upon a Time (entre nombreux autres) sont loin les plus susceptibles de me faire craquer, mais on notera aussi la présence de Jennifer Morrison (Once Upon a Time… mais aussi This is us désormais et, bien sûr, Zoey de How I met your mother) ou d’autres acteurs moins connus, comme l’interprète d’Argus Rusard ou celle de la fée bleue de Once Upon a Time (que j’adore dans The Magicians).

Résultat de recherche d'images pour "jumeaux weasley"
Ah, oui, il y a aussi les jumeaux Phelps, et ça, c’est très cool !

Bref, vous l’aurez compris il y a du beau monde à croiser ! C’est l’après-midi que je les croiserai, en squattant la scène 2 autant que possible : Rose McGowan dès 13h15, puis panel Once Upon a Time à 14h15 et enfin panel Harry Potter à 15h15. Je ne sais pas si je pourrai tous les faire, mais j’espère vraiment que si. Et une fois ce programme terminé, j’irai sûrement faire mon curieux du côté du panel avec des doubleurs de Pokémon (je veux dire, je viens de manger les deux premières saisons, non ?) et peut-être aussi du côté de la conférence X-Men (mais elle commence pendant le panel que je viens de citer, alors je ne sais pas quel choix faire). C’est donc surtout l’après-midi qui m’intéresse le plus, mais allez savoir, je ne suis pas à l’abri d’une bonne surprise j’imagine.

Résultat de recherche d'images pour "emilie de ravin"
Craquera, craquera pas ?

Demain

J’y retourne demain matin, avec un atelier Bubble Tea qui attise ma curiosité de 10h à 11h. À 11h, il y a une projection de Powerless et ça me fascine, parce que ça n’a rien à voir avec la sitcom du même nom. Cette fois, il est question d’un super-héros en pleine déchéance : ce n’est pas une origin story, mais la fin de son histoire que l’on est invité à découvrir. Je suis curieux de voir ce que ça donnera !

L’après-midi sera similaire à celui d’aujourd’hui, avec Rose McGowan à 13h15, le casting de Once Upon a Time à 14h15 et Rusard à 15h30. Ce sera l’occasion de voir ceux que je n’ai pas pu voir aujourd’hui s’il y en, ou simplement de les revoir, si je n’en suis pas lassé. Je finirai ma journée par un panel « Editer ses comics » qui me rend curieux lui aussi, puis par un dernier tour dans les allées… sans craquer ? Rien n’est moins sûr, parce que si je tombe sur les funko pops MJ ou Spider-man sans son masque, je ne suis pas sûr de me contrôler !

Résultat de recherche d'images pour "argus rusard"

Buffy, class of ’19 : le reboot en comics

Salut les sériephiles,

Image result for buffy boom studiosS’il est tard quand sort cet article, c’est parce que j’avais pris la décision de vous parler du nouveau comic Buffy aujourd’hui après un fail il y a deux semaines – quand je pensais qu’il allait sortir et que j’avais la mauvaise date ! Cela dit, c’est bien beau d’avoir envie de vous en parler, encore fallait-il prendre le temps de l’avoir et de le lire. Maintenant que c’est chose faite, je peux vous donner mon avis sur ce reboot de ma série préférée, en comics.

La première vraie question que ça pose, c’est « Pourquoi un reboot ? ». Les saisons 8 à 12 de la série, en BD, avaient leurs points forts et leurs points faibles, mais elles fonctionnaient dans l’ensemble assez bien. Il a été décidé d’abandonner après la saison 12, probablement parce que ça tournait en rond, mais c’est dommage de recommencer à zéro si peu de temps après, alors qu’un projet de reboot à la télévision a vu le jour également – et qu’on ne sait toujours pas si c’est un reboot, un remake, ou une suite, ou un monde parallèle ou… ? Épuisant.

Ici, pas de doute avec le passage de Buffy chez Boom ! Studios : il s’agit d’un reboot, c’est-à-dire qu’on prend le parti de nous raconter les aventures de Buffy, Xander et Willow au lycée… en 2019. Autant dire que j’ai commencé ma lecture en n’étant pas serein, et que j’ai grogné quand j’ai vu la couverture de Buffy avec un smartphone dans la main. Certes, la saison 1 de la série a pris un coup de vieux du côté des effets spéciaux (quoique, quand on voit la qualité de Supergirl ou du reboot de Charmed, on se demande) et des looks, mais de là à repartir à zéro ? Humph, voyons ce que ça donne, et commençons d’abord par le négatif – attention, il y a des spoilers sur les six premières saisons de la série télé dans cet article.

Voir aussi les critiques des autres numéros : #1 #2 #3 | #4

Image result for buffy boom studios

Les moins :

  • A voir les dessins, on a peine à imaginer des adolescents. Buffy, Xander et Willow ont tous une ressemblance frappante avec leurs interprètes TV, mais les versions saisons 4 ou 5…
  • Willow est une geek, ce n’est pas nouveau, mais en 2019, les geeks sont cool. Et elle aussi. Cela nous change totalement le personnage. Et j’ai du mal à comprendre comment Xander peut traîner autant avec elle sans tomber totalement amoureux – et ça, même si elle sait déjà sa sexualité, évidemment.Image result for buffy boom studios
  • Giles est insupportable. Certes, dans la version télé, il est déjà dans ce rôle du vieil empêcheur de tourner en rond, mais il a été introduit avant comme quelqu’un de gentil, et d’aimant Buffy. Là, il apparaît d’abord comme celui qui l’engueule sans raison avant d’être celui qui tient à elle. Et bof, vraiment bof. Surtout que ça n’a aucun sens qu’il l’engueule : dans la série, ses remontrances ont toujours eu une certaine logique adulte derrière – et Buffy finit par faire les mêmes à Dawn plus tard. Ici, ben c’est juste pas justifié, redondant et tout ce qu’il faut. Franchement, ça ne donne pas envie de s’attacher au personnage alors que, purée, techniquement je le suis déjà !
  • Si les dessins sont majoritairement réussis, Joyce prend un sacré coup de jeune qui ne lui réussit pas puisque Buffy semble avoir pris un coup de vieux. On a ainsi une trentenaire maman d’une « ado » qui paraît en avoir vingt. Bof, bof.
  • Je n’aime pas du tout ce qu’ils ont fait du personnage d’Anya. Du tout. Son introduction dans la série est tellement mieux.
  • Ne pas introduire Cordelia, c’est vraiment une grosse perte, je suis dégoûté !

Les plus :

  • Image result for buffy boom studiosDès les premières pages, on sent bien que ça s’éclate à nous rappeler la série qu’on adore. De Buffy travaillant dans un fast-food voué à l’échec (qui mange du thon dans un fast-food, franchement ?) à sa manière de quitter Willow et Xander après les avoir sauvés, les clins d’œil aux saisons 6 et 5 (Double Meat Palace et la première scène du dernier épisode de la saison 5, respectivement) sont évidents.
  • Il est génial de retrouver l’humour de la série, qui, tout comme dans les comics Dark Horse, est parfaitement retranscrit sur papier. On se sent en terrain connu, définitivement.
  • Les dessins sont une vraie réussite. J’avais peur devant les couvertures, mais finalement, on a vraiment une version moderne des personnages dans les décors d’origine de la série. Franchement, ça fait sourire et ça fait plaisir.
  • Xander a pour surnom de messagerie The Xeppo. Nice touch.
  • Les relations entre le trio d’origine sont vraiment chouettes. Bon, elles sont déjà au stade fin de saison 1 trois cases après leur rencontre, mais j’aime beaucoup.
  • Les références sont partout et sont bien intégrées aux pages du comic. On sent que c’est écrit par des fans qui prennent leur pied à écrire tout ça, et c’est déjà ça de pris pour moi qui le suis aussi. De « Grr argh ! » à Wolfram & Hart, c’est motivant.
  • Joyce est en vie. Et ça, ça n’a pas de prix.

Image result for buffy boom studios

Verdict ? Je reste sur mes gardes face à ce reboot, mais un peu comme pour celui de Charmed à la TV, je trouve qu’il a son charme. Franchement, ça ne m’a pas rebuté comme celui de Roswell a pu le faire, donc tout n’est pas perdu, j’imagine. Je pense continuer à lire ces comics pour le moment, et on verra bien ce que ça donnera.

Si ça ne vaut pas la série originale, ce comic a de bons moments, donc j’ai envie de croire que ça peut être bien. On verra… je ne suis pas complétement fermé à l’idée pour le moment.

Voir aussi les critiques des autres numéros : #1 #2 #3 | #4