Kim Cattrall (#109)

Salut les sériephiles,

Je ne sais pas si j’ai vraiment envie d’écrire que j’ai vu peu d’épisodes cette semaine, parce que c’est finalement le cas chaque semaine depuis tellement longtemps qu’il faut juste que je m’habitue au fait qu’un peu moins d’une dizaine d’épisodes, c’est déjà pas si mal. Non ? Je ne suis pas sûr de m’y faire, en vrai, mais en tout cas, pour cette semaine, je vais m’en contenter, surtout que j’ai quand même trouvé ma performance assez facilement mardi dernier. Yep, vous l’aurez donc deviné – ou juste vous aurez lu le titre de l’article avant cette introduction comme des gens logiques, je vais parler de…

ginger sweet | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

La performance de la semaine :
Kim Cattrall

La série concernée : Filthy Rich
L’épisode : S01E03 – Psalm 25:3 – 16/20


Pourquoi Parce que ça fait trois semaines que je me dis que même si elle n’avait pas de botox, elle n’aurait pas pris une ride tellement elle a de l’énergie à revendre apparemment. On la retrouve cette année à la tête d’une série d’été qui devait débarquer il y a près de cinq mois et qui vient tout juste de commencer. Et si Filthy Rich est loin d’être une série incontournable de cette rentrée, elle a le mérite d’être l’une des premières à avoir commencé.

L’avantage ? Je me suis lancé dans celle-ci et j’aime bien son côté soap qui parvient à me convaincre de revenir de semaine en semaine. Il y a deux raisons à cela : les personnages de Ginger – bitch de service – et de Margaret, c’est-à-dire Kim Cattrall. Cette semaine, les deux étaient encore en train de se confronter l’une l’autre dans ce qui paraît déjà être un énième échange de répliques vain et… je me suis retrouvé à avoir le souffle coupé par la performance de Kim Cattrall. Autant vous dire que je ne m’y attendais pas du tout.

Filthy Rich: Season One Ratings - canceled + renewed TV shows - TV Series Finale
Un peu comme je ne m’attendais pas à éclater de rire le jour où j’ai regardé ses jambes sur cette promo – genre, pourquoi ? Est-ce vraiment censé nous vendre du rêve une position si inconfortable ?

Qu’est-ce qui explique cela ? C’est un mélange de plusieurs facteurs, mais le gros point positif était l’écriture de la scène qui permettait à Margaret d’imaginer tout ce qu’elle voulait dire à Ginger, en terminant malheureusement par des insultes. Avant cela, la scène était parfaite, parce que ce qu’elle lui disait était très juste : elle justifiait la raison pour laquelle elle était restée avec son mari quand lui n’était pas fidèle, elle expliquait comment elle était celle qui avait tout le pouvoir, elle remettait Ginger en place… et la cascade d’arguments se déroulait sous nos yeux avec la diction parfaite de Kim Cattrall pour faire pleuvoir chaque mot comme s’il s’agissait de coups. Et autant de coups à recevoir en une seule fois, ça ne fait pas que du bien.

Filthy Rich "Psalm 25:3" (1.03) Promotional Photos released by FOX
Le genre de scène qui donne envie de continuer la série, vraiment, c’était incroyablement bien écrit et magistralement interprété.

Non, vraiment, la scène a réussi à me marquer même si la série n’est pas géniale, et ça, c’est déjà assez incroyable pour être souligné. Kim Cattrall déchire tout, tout simplement.


Sarah Jessica Parker et Kim Cattrall (Sex and The City) : Retour sur une guerre qui brise le coeur des fans ! | meltyAussi vue dans : Dois-je vraiment écrire tout un paragraphe sur l’actrice ? Probablement. Née en 1956, elle a commencé sa carrière d’actrice en… 1975. C’est fou ! Elle approche des cinquante ans de carrière, tranquillement. Certes, je n’ai vu aucun de ses films ou projets à l’exception de Sex & the City, mais franchement, je suis bluffé par une telle carrière.

Bien sûr, elle sera à jamais Samantha de Sex & the City, quoiqu’elle fasse et peu importe le nombre de rôles dans laquelle je la verrai, mais ce n’est parce qu’elle a réussi à décrocher un rôle aussi marquant que j’oublierai qu’elle peut faire d’autres choses. Je suis aussi surpris de voir qu’elle avait un rôle régulier dans la série Tell Me a Story, datant de 2018, parce que j’étais sûr qu’elle ne faisait plus grand-chose de pertinent depuis des années. Comme quoi, on est parfois surpris, même en suivant régulièrement l’actu des séries !


L’info en + : Une fois de plus, je n’ai pas grand-chose de très pertinent à raconter comme anecdote sur l’actrice, mais sachez qu’elle a décidé de vendre sa maison des Hamptons. L’info est sortie il y a deux jours, je ne peux pas faire plus au cœur de l’actu que ça, je pense. Et au passage, elle devrait en tirer un beau pactole encore avec 3,25 millions de dollars prévus pour cette vente – contre 450 000 à l’achat. Une belle plus-value, quoi !

Toxic relationship': Kim Cattrall questions how 'nice' SJP really is | SHEmazing!

Espérons que cette vente puisse la mettre à l’abri financier pour sa retraite qui pourrait bien arriver plus vite que prévue. Non parce que bon… Filthy Rich ne fait pas vraiment des audiences de dingue. Je ne serais pas surpris de la voir passer à la trappe en fin de saison !


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Sept clichés TV sur… la vie parisienne

Salut les sériephiles,

Chaque mois, j’ai pour habitude depuis un an de prendre un truc plus ou moins en rapport avec l’actualité ou ma vie pour ensuite le comparer à la manière dont c’est géré dans les séries…Le seul problème avec ça, c’est qu’en un an, j’ai déjà fait le tour des idées les plus évidentes. Pas de souci pour autant, il me reste plein de choses à évoquer avec vous ! Je commence aujourd’hui avec un article qui me titille depuis un moment sans jamais trouver le bon angle : Paris et les parisiens vus par le petit écran. Après tout, j’ai passé une bonne partie de mon été dans la capitale, alors j’ai en tête bien des choses !

Shadowhunters | Season 3, Episode 12 Sneak Peek: Clary & Jonathan In Paris  | Fre... | Gfycat

  1. Les petits-déjeuners sont chers mais bons… comme dans Shadowhunters

Un rapide détour à Paris, certes, mais un détour plutôt réussi pour la série : au moins, ils sont honnêtes quand ils nous envoient Clary et Jonathan dans une terrasse bondée dès le matin et que le prix du café est aberrant. Quant à ce qu’ils mangent, ça a l’air bon, même si très artificiel – surtout les croissants. L’ensemble est très cliché, mais je peux vous assurer qu’il suffit de se balader dans Paris entre 8h et 10h pour se rendre compte que c’est VRAI.

God Friended Me Star Violett Beane Responds To CBS Cancellation -  CINEMABLEND

  1. On peut trouver facilement des appartements avec vue sur la Tour Eiffel… comme dans God Friended Me

Rarement une série n’aura autant enchaîné les clichés en si peu d’épisodes, mais le meilleur des clichés est certainement celui qui a la vie dure, à savoir l’appartement magnifique de 150m² avec vue directe sur la Tour Eiffel comme si Cara vivait sur le Champ de Mars. Inutile de vous dire qu’on a rarement vu cliché plus FAUX que celui-ci et qu’une journaliste américaine mettant sa carrière en pause pour écrire un livre que personne ne voudra lire devrait probablement se contenter d’un petit 9m² au 8e étage sans ascenseur ni fenêtre, hein. Pour la défense de la série, en revanche, si personne ne va s’asseoir sur un banc comme sur la photo ci-dessus pour bosser tranquillement (et surtout pas une femme en robe, d’ailleurs, parce que le harcèlement de rue existe vraiment) dos à la Tour Eiffel, il faut bien reconnaître que la Tour Eiffel, on la voit souvent qui surgit sans crier gare.

Paris : Top 10 des lieux de tournage de Sex and the city - Fantrippers

  1. Les gens vous font vivre un défilé de mode… comme dans Sex and the City

FAUX. Ouais, c’est tout mon argument. Si vous ne me croyez pas, ben allez dans le métro, quoi. OK, il y a quelques looks extravagants parfois – et ça dépend des quartiers – mais bon, les gens s’habillent normalement, les fautes de goût à base de claquettes-chaussettes sont quotidiennes et la majorité porte du noir, avec du noir ou un jean. Et des baskets blanches. C’est important, les baskets blanches à Paris en ce moment. Ne croyez pas qu’elles puissent rester blanches dans Paris, par contre. Bref, on est loin des looks portés par Carrie et aperçus dans la série (mais c’est aussi valable pour tout le reste de la série, ça). Sinon, j’attends toujours que Netflix se décide à diffuser Emily in Paris, la nouvelle série du créateur de Younger et Sex & the City

RÉALITÉ À LA FRANÇAISE

  1. Ca fume partout, tout le temps (et pas que des clopes ?)… comme dans Dix pour Cent

Avec cette série, on voit bien qu’on est face à une série française qui connaît bien la capitale. Les personnages sont, l’air de rien, souvent en pause clope, et la pause clope se fait régulièrement en intérieur malgré l’interdiction de fumer dans la loi. J’aimerais vous dire que tout cela est faux, mais là encore, promenez-vous dans Paris et vous en verrez un paquet d’employés en train de faire leur pause clope devant leur taf. Quant à fumer à l’intérieur… Certains halls d’immeuble suffisent également à en dire long à vos narines. Et j’insiste, ça ne sent pas toujours que le tabac. Mais bon, c’est bien de faire travailler ses narines, on va dire. VRAI.

Amor Vincit Omnia (2×12) – Bigreblog

  1. Les gens (et les flics) portent des bérets et baguettes… comme dans Sense8

OK, ce n’est pas tellement un cliché sur la vie parisienne, mais plutôt sur les français en général, mais vraiment, ça me fait rire ce look béret/baguette. À la décharge des séries américaines, je reconnais que j’ai eu l’occasion de voir des bérets sur ces deux derniers mois et il est évident que si on se balade genre le dimanche matin à 9h on croisera vraiment des gens avec des baguettes… De là à ce que soit partout, tout le temps, il y a une grande, grande marge en revanche. FAUX. Après Sense8 se moquait volontairement de ce cliché… sauf qu’il l’appliquait tout de même dans d’autres scènes. On notera aussi que la série m’offrait aussi l’occasion de parler du métro et de sa proximité perpétuelle avec tous les lieux de tournage, mais bon, traverser Paris de bout en bout, ça peut parfois prendre une heure, hein.

Best Gossip Girl Paris GIFs | Gfycat

  1. Paris est une ville romantique, comme dans Gossip Girl

Merci Morgane de m’avoir donné l’idée qu’il me manquait pour cet article hier soir en off du 42 minutes, mais c’est à Paris que Blair a rencontré Louis, après tout. Dans les séries, Paris est toujours une destination incroyablement romantique où on peut s’embrasser devant le Louvre et/ou la Tour Eiffel, vivre des mots incroyablement choupis comme un mariage avec feu d’artifice sur cette même Tour et profiter d’une gastronomie hors pair dans les restaurants… Dans la réalité, se payer un McDo coûte déjà 10 balles, le ciné est entre 13 et 16€ la séance et le romantisme se meurt entre deux rats et odeurs d’urine. Et les bateaux mouches sur la Seine polluée, ce n’est pas le summum du romantisme non plus. Désolé à tous les amoureux de Paris, c’est FAUX, on n’a même plus ce magnifique pont à cadenas. Malgré tout, Paris recèle d’endroits vraiment beaux et romantiques, hein, c’est juste qu’il ne faut pas vraiment croire à ceux présentés par les séries. Il y en a d’autres, mais c’est à découvrir en couple au fur et à mesure de vos promenades en amoureux 😉 Sinon, non, personne ne fait son shopping comme Blair, je vous rassure. D’ailleurs, si vous le faisiez, vous repartiriez avec quelques sacs de moins une fois dans la rue, hein.

Profession de foi : connasse - Be mine... be mean

  1. Les gens sont aimables, souriants, ont plein de compliments à vous faire et n’insultent jamais personne… comme dans Connasse

Hum. Je ne suis pas du tout ironique. Pas du tout, du tout. Evidemment que ce qu’on voit dans cette série est VRAI. Avant-hier, j’ai eu le droit à deux parisiens s’engueulant dans le RER : l’une reprochait à l’autre d’être à moins d’un mètre d’elle (franchement, de là où j’étais, je pense bien que le mètre y était mais bon), l’autre lui rétorquait qu’elle n’avait rien à dire puisque son masque était sous son menton (et là, effectivement, faut apprendre à mettre un masque bordel). Ben ils en sont venus aux mains entre deux stations quand même (et là, autant vous dire que la distanciation, ils s’en foutaient). Bref, les français ont peut-être l’art de l’élégance, la gastronomie et la mode, mais putain, qu’est-ce qu’on est malpolis et grossiers, bordel de putain de merde !