Eh, j’ai soif de connaissances ?

Salut les sériephiles,

C’est à croire que j’aime me faire du mal et me stresser, mais voilà, il est 23h48 et l’article du jour n’est toujours pas commencé. J’ai eu un énorme coup de barre tout à l’heure et je me suis donc autorisé une soirée de procrastination totale, ce qui fait que je n’ai clairement pas le temps pour les sept clichés TV… On fera ça demain ?

De l’importance de la télévision

J’ai envie de les écrire sur la télévision dans les séries, mais il faut une fois de plus que je vérifie demain la liste des articles clichés déjà écrits pour ne pas trop me répéter. Et en attendant, je suis coincé sur une absence de sujet pour cet article. Par conséquent, je me suis mis à lire un article sur les bienfaits et les inconvénients de la télévision sur les enfants, et ça m’a donné envie de papoter sur le sujet.

Après tout, j’ai eu une télévision dans ma chambre dès mes 12 ans, avec pour but de me responsabiliser et de me la retirer si ça dérapait à l’école. Comme ça n’a pas dérapé, j’ai pu la garder et ouais, j’ai cassé souvent mon couvre-feu pour me faire des soirées ALIAS/The Inside ou, au pire, Sex & the City. C’est vrai. Je ne m’en suis pas si mal sorti qu’on essaie parfois de nous le faire croire avec les risques d’inactivité, d’obésité ou de gros soucis cognitifs.

Comment je me l’explique alors que je suis le premier à constater que des élèves au collège ont parfois des nuits trop courtes et une tendance à zapper même le contenu d’un cours comme s’ils étaient devant la télévision ? Je crois que j’ai eu de la chance d’avoir développé très vite un intérêt pour l’écriture même des télévisions, pour les références culturelles, pour les effets spéciaux, pour, en fait, la critique.

Les séries pour apprendre

Eh oui, déjà petit, j’étais embarqué dans la critique des épisodes de Charmed que je regardais. Je me suis fait tout Buffy sur ma 3e et Angel sur ma 2nde. J’ai eu des soirées entières de visionnage de LOST en lieu et place de révisions du Bac. Eh, la veille d’une épreuve orale de bac, j’ai préféré me mater les deux derniers épisodes de LOST enfin disponibles pour être sûr de ne pas être spoilé. Vous savez ce qui fait que je n’ai pas fini avec des troubles cognitifs majeurs ensuite ?

Voir aussi : J’ai besoin d’une nouvelle série préférée

L’apprentissage. Je reliais ce que je regardais à ce que j’apprenais, et je ne parle pas ici simplement de la langue anglaise. Concrètement, je regardais ces séries, mais je faisais le lien entre le Drame romantique d’Hernani et la saison 6 de Buffy, je cherchais les références culturelles cachées dans LOST, qu’elles soient philosophiques ou scientifiques…  Combien de fois ai-je fini sur Wikipedia (au pire) ou dans des manuels pour me renseigner sur points précis évoqués dans des épisodes ? Pas étonnant que je finisse en bac de littérature après ça, mais le vrai propos de cet article, c’est de me rendre compte que je n’ai plus tout ça récemment ?

Du surplace dans l’apprentissage ?

Autant avec The 100, j’arrivais encore à dresser des parallèles, autant plus on avance dans le temps, moins les séries ne m’apportent la satisfaction qu’elles m’apportaient. Est-ce que je vieillis mal ? Est-ce que les séries sont écrites avec moins de références ? Est-ce que les références sont moins poussées ? Est-ce que je ne prends plus le temps de me faire ce plaisir, de la même manière que je me prends moins de temps pour lire ?

Je ne sais pas trop, mais il est clair que j’apprenais beaucoup avec les séries à une époque, et que c’est de moins en moins le cas. Et ce n’est pas avec les superproductions grand public que ça va changer, j’imagine ?

À la recherche des séries perdues ?

Voilà, cette dérive blabla est courte, mais elle mène à un point important : je me suis rendu compte que c’est ma soif de savoir qui n’est plus tellement satisfaite avec les séries ces derniers temps. Si Grey’s me plaît à nouveau, c’est parce qu’elle parle de questions sociales de manière intéressante et percutante. C’est original et ça permet de réfléchir ; et c’est ce que j’aime quand je regarde la télévision finalement.

Voir aussi : De l’importance de Station 19 et Grey’s Anatomy

Maintenant, il me faudrait des séries à la Fringe, à la Orphan Black, des séries capables de faire réfléchir et d’enrichir ma culture. Ce n’est pas gagné, surtout quand j’ai prévu de me voir deux épisodes de Riverdale demain avant le prochain podcast. SOS. Après, vous verrez que le prochain podcast de demain surfe aussi sur cette problématique… Oui, c’est de la pub déguisée tout ça (non, c’est un hasard heureux, promis).

#9 – Être curieux comme Winifred Burkle

Salut les sériephiles,

Yep, encore un article dans la journée d’hier ! J’arrive presque à tenir ce rythme d’article du jour écrit la veille, finalement, ça peut être pas mal de le conserver pour de bon, comme c’était le cas à l’origine. Je me répète d’un autre article de cette semaine, donc je vous propose d’enchaîner sur le vrai contenu du jour – qui est la suite de la saga de cet été sur ces personnages qui ont eu un impact sur moi. Yep, nous en sommes déjà à neuf, je sais, mais je me suis donné l’objectif de douze.  

Douze semaines, douze personnages, douze impacts sur ma vie.

Rien que ça. C’est un vaste programme, je sais. Et je n’ai pas réussi à choisir un ordre ; alors on fera selon l’inspiration du moment. Pour aujourd’hui, il va être question de Winifred Burkle de Angel. C’est un personnage que j’adore pour de nombreuses raisons et pas que pour la beauté de son interprète, promis ! Amy Acker est brillante – elle était le sujet d’un de mes premiers articles du jour et, depuis, j’ai eu l’occasion de la rencontrer ; et même qu’elle m’a reconnu le lendemain alors j’ai le droit de le dire. Bref, je fais taire le fanboy en moi pour me concentrer sur l’article, ça vaut mieux.

winifred burkle gifs | WiffleGifQui est-ce ? Winifred, ce n’est pas qu’un prénom chelou, loin de là. On la découvre dans le rôle de la demoiselle en détresse à Pilea quand Angel la découvre au fond d’une grotte où elle a passé quelques années… avant de comprendre qu’elle est une femme brillante, un cerveau incroyable qui s’est laissé aller à la folie faute de choix.

Il faut dire que sa vie n’est pas bien sympathique : elle se fait embarquer dans une dimension parallèle sans qu’on ne lui demande son avis, après tout. Libérée, elle doit tout réapprendre, parce que la vie a bien changé en son absence. Elle le fait sans trop rechigner, utilisant à bon escient sa curiosité naturelle et son intelligence pour toujours venir en aide à Angel et ses collègues.

C’est bien simple, en saison 5, elle est devenue une carte maîtresse d’Angel Investigations/Wolfram & Hart. La série le met bien en scène dans A Hole in the world lorsque l’on voit tout le monde s’affairer à trouver un moyen de la sauver : elle est l’humanité du groupe, mais aussi le cerveau le plus efficace. 

Cordelia chase GIF - Find on GIFERQu’est-ce que Fred a bien pu nous apprendre ? Qu’il est possible de reprendre pied après trois ans dans une spirale noire de dépression ?

Plus sérieusement, elle est la preuve qu’on peut allier douceur et intelligence à bon escient, tout simplement : Fred est toujours celle qui trouve la solution la plus efficace sans se perdre pour autant. Elle est une boussole morale pour toute l’équipe à bien des occasions, et ce n’est pas pour rien : ils savent qu’elle est irréprochable.

Alors bien sûr, elle a son intrigue pour se perdre un peu en saison 4 quand il est question de se venger de son passé, mais dans l’ensemble, elle en revient vite à ce pourquoi on l’aime. Elle ne perd jamais totalement de vue ce qu’elle est, et c’est important pour toute la série d’avoir ce personnage au milieu de tous les autres, qui se perdent toujours de plus en plus au fur et à mesure que la série avance.

Comme souvent dans cette saga, Winifred est aussi une geek à la curiosité sans limite. C’est cette curiosité qui la fait finalement courir à sa perte, mais avant ça, elle lui permet d’être particulièrement indispensable au sein de son équipe, et c’est important tout de même.

Y en n'a pas toujours que pour les mêmes ! [TFSA] – Once Upon A Dream GirlQuel impact sur moi ? Concrètement ? Deux choses. La première, c’est que la curiosité est une bonne qualité pour lutter contre les forces du mal. Comme ça ne me sert pas forcément tous les jours de lutter contre les forces du mal, on va dire que c’est pas mal non plus pour progresser intellectuellement. C’est une qualité qui peut aussi être un défaut, je le sais bien, mais je l’ai, c’est une certitude. Et j’ai le même amour des livres. 

La deuxième chose est ce qui m’a poussé à écrire cet article… mais par contre, ce n’est pas vraiment Fred elle-même qui en est responsable. La deuxième chose, c’est en effet de savoir qu’il y a un trou dans le monde. Si je le dis autrement, c’est qu’il n’y a pas de certitude dans la vie, et que la vie peut s’arrêter bien vite.

Alors bien sûr, on est dans une série fantastique et Fred est encore là même quand elle n’est plus là, mais l’épisode de sa mort est l’un des plus bouleversants du Buffyverse, je trouve. Il n’a pas l’impact terrible du 5×10 de Buffy, parce que la terreur de cet épisode venait de son réalisme déroutant. En revanche, la mort de Fred montre l’impact qu’on peut avoir, individuellement, sur tout un groupe en respectant simplement quelques valeurs de base.

C’est l’impact que ça a sur moi : savoir qu’en se refusant à la corruption, on peut marquer bien plus qu’en faisant des choses de dingue. Et puis, surtout, ne pas oublier de profiter de chaque instant au passage, car la vie peut vite déraper. C’est cliché et ce n’est certainement pas la première personnage de fiction que j’ai vu disparaître de mon écran, hein, mais bizarrement, je trouve que l’impact de sa mort est particulièrement souligné dans l’épisode, et ça a marché sur moi – parce que j’étais amoureux de Fred après tout.

Sept clichés TV sur… Star Wars

Salut les sériephiles,

May the fourth be with you! En cette journée spéciale Star Wars, je ne pouvais pas laisser passer l’opportunité d’un petit article sur cette saga/franchise. Et si je n’ai pas immédiatement su quoi en faire, l’épisode de The Rookie d’hier soir m’a finalement convaincu qu’il y avait matière pour un article sur les sept clichés, et tant pis si cet article (mensuel, je le rappelle) débarque trois semaines trop tôt !

En fait, c’est bien simple, personne ne peut nier le statut de films cultes de la franchise, à tel point qu’elle est très souvent référencée dans les autres séries. Exit les séries Star Wars, donc, parlons plutôt de ces séries qui parlent de la saga et des clichés qu’elles véhiculent !

The Big Bang Theory

1/ C’est une obsession chez les fans, comme dans The Big Bang Theory

Non, je n’ai pas tenu plus de trois épisodes de cette série, mais bien sûr qu’une série parlant de culture geek nous balance du Star Wars dès ses premiers épisodes. Au-delà de ça, la série passe son temps à faire des références à la saga – et à ajouter des rires gras chaque fois quelqu’un prononce le moindre nom en rapport avec elle. Oui, les rires enregistrés font partie de ce qui m’a posé le plus problème avec cette série : impossible de m’y faire, il n’y avait rien de drôle dans ces références, et cet article va probablement le prouver. En attendant, il est assez VRAI de dire que certains fans ont vraiment tendance à être obsessionnel pour tout ce qui touche cette saga. Je suis mal placé pour dire quoique ce soit, cela dit.

Ncis GIFs | Tenor

2/ Les fans possèdent des produits dérivés, comme dans NCIS

Je ne sais pas pourquoi, j’ai le souvenir d’une des premières saisons de la série montrant une collection immense d’objets de la saga chez un suspect. C’est autrement ce qui m’a inspiré l’article : un personnage de The Rookie possède une figurine de Baby Yoda qui coûte la peau des fesses ! Ce n’est pas le seul, on peut voir dans la saison 6 de Buffy que ça va parfois loin les délires de figurine et de camion repeint aux couleurs de sa saga préférée. Plus il y a d’objets dérivés chez les personnages fans de Star Wars, mieux c’est, c’est très clair. Et c’est un deuxième cliché totalement VRAI que l’on peut associer à cette saga.

Happy star wars day | How I Met Your Mother Amino

3/ Selon les fans, tout le monde devrait connaître ces films, comme dans How I met your mother

Toujours dans l’épisode d’hier, le personnage fan de la saga est choqué de découvrir que quelqu’un n’a jamais vu la saga – et même que cette personne pense qu’il n’y a qu’un seul film… Hum. Si cette dernière partie me paraît improbable en 2021 – même sans les avoir vus, on sait bien qu’il y a plusieurs films ! – il est évident qu’un grand nombre de fans parle tout le temps de la saga et veut convertir tout le monde, pour s’assurer que tout le monde regarde au moins une fois ces films. De mon côté, je vais donc trancher sur un ni VRAI ni FAUX : tout dépendra du fan sur lequel vous tombez. Certains ont appris à ne rien dire ou à ne pas forcer les autres à voir des films qu’ils adorent et que d’autres critiquent sans scrupule. Ted a appris sa leçon avec Stella d’ailleurs.

Chaser Logo de Star Wars Top Noir porté par Angela Lopez (Alyssa Diaz) dans Le titre de Recrue de la Saison 02, Épisode 10 | Spotern

4/ Les fans revoient les films tout le temps, sans le moindre scrupule ou ennui, comme dans The Rookie

Encore un point qui pourrait marcher avec l’épisode de The Rookie : le personnage qui est fan de la série est évidemment prêt à revoir en boucle tout ce qui y touche, y compris The Mandalorian. Ce n’est pas le seul comme Ted et Marshall se font la trilogie Star Wars tous les trois ans… Si l’on en croit les séries, si vous êtes fan de Star Wars, c’est pour la vie, et non seulement vous regardez les nouveaux contenus, mais en plus vous êtes attachés aux anciens au point de les revoir régulièrement. Et vous savez quoi ? Je crois bien que c’est VRAI, les plus gros fans revoient les films avec plaisir. C’est plutôt logique puisqu’ils sont fans ! D’ailleurs, dans The Rookieils sont tous fans, je crois :

Disneyland Star Wars Galaxy's edge T-shirt worn by John Nolan (Nathan Fillion) in The Rookie Season 2 Episode 1 | Spotern

5/ C’est un bon thème de déguisement, comme dans Friends

Tu sais que tu es fan de Star Wars quand…Un grand nombre de séries propose des déguisements de ses personnages en stormtrooper ou en Dark Vador. Et puis bien sûr, il y a le costume de Leia qui semble être le fantasme de ces geeks depuis toujours : That 70s show, Friends, la websérie Ulysse ou même Une Nounou d’Enfer (!) proposent de voir des actrices en costume de Leia. Par contre, pour cette dernière, c’est Silvia, la mère de Fran, qui se déguise… Pas exactement ce qu’on imagine au premier abord, hein ? Ce gif non plus, d’ailleurs, je sais, mais il me fait tellement rire ! En tout cas, il est très clair que lorsqu’il faut se déguiser, les sabres laser et les masques d’une galaxie très, très lointaine inspirent bien des personnages. C’est un cliché VRAI : j’ai déjà eu un sabre laser en main après tout, qui suis-je pour dire le contraire ?

Star Wars, les derniers Jedi & moi – Just One More Episode

6/ Non, vraiment, cette saga est partout – même là où on ne s’y attend pas, comme dans Buffy

C’est bien simple, Buffy et Angel font souvent référence à la saga, avec des personnages qui reprennent des répliques – I’ve got a bad feeling about this – ou qui font des blagues autour de l’univers de la saga. Mais quand je dis partout, même là où on ne s’y attend pas, c’est quand même parce que le groupe derrière le générique de Buffy, Nerf Herder, est nommé en référence à la saga. Et vous saviez que dans les 4400, il y a un moment où on peut voir une serviette Star Wars ? La saga est partout, et c’est un cliché VRAI : on connaît tous des gens qui en sont fans, on croise tous plusieurs fois dans l’année des objets dérivés sur notre chemin, et encore plus maintenant que Baby Yoda existe !

9 Best Star Wars References in LOST | The Fact Site

7/ Bref, c’est de la culture populaire, comme dans Charmed, LOST, Community, Stargate…

Finalement que ça nous plaise ou non, toutes les séries s’accordent à dire que c’est une référence commune aux personnages. Ils savent tous plus ou moins comme Yoda parler, ce qu’est la Force ou qui est Dark Vador. Bien souvent, les scénaristes ne se donnent même pas la peine d’expliquer les références proposées par les personnages ; ou alors, ils y font des clins d’œil dans le scénario (comme dans Fringe ou LOST par exemple), histoire que les fans les plus attentifs s’en rendent compte. En deux mots comme en cent, c’est de la culture populaire. Et ça, c’est un cliché VRAI, sinon, je ne serais pas en train d’écrire cet article – et vous de le lire.

Et vous, des souvenirs d’une scène en particulier parlant de Star Wars dans une série qui n’a en théorie rien à voir avec la saga ?

Parce qu’il y a tant de clichés véridiques dans cet article, je cherche ceux qui sont 100% faux ! C’est à croire que je ne regarde que des séries qui cernent bien les geeks et les fans…

Et en même temps, c’est peut-être aussi parce que j’en suis un que j’ai un filtre déformant un peu trop la réalité ? Une chose est sûre : je ne peux pas voir le logo ci-dessous sans avoir en tête le générique… Et ça, c’est cool.

Cool, cool, cool.

Awakening Logo GIFs - Get the best GIF on GIPHY
Bonne soirée à tous !

Sept clichés TV sur… La douche

Salut les sériephiles,

Si je profite à fond du soleil entre deux cours et ne regarde plus trop de séries cette semaine (oups), je n’en oublie pas le blog pour autant. Et après une séance de correction de copies/bronzette dans le parc, quoi de mieux qu’une bonne douche ? Rien, autant le dire tout de suite. Forcément, ça m’a donné l’idée des sept clichés du mois, parce que j’ai fait le tour d’un paquet de sujets déjà.

Je suis sûr qu’il m’en reste plein d’autres, mais l’avantage de ce sujet-là, c’est qu’il est pleinement universel – on a tous déjà pris une douche, quoi. Enfin, j’espère, sinon, je vais vous juger fortement. Avec bienveillance, toujours. Bref, c’est parti pour les sept clichés sur la douche dans les séries américaines !

Htgawm Source!

  1. Si vous entrez dans la douche, le téléphone sonnera, comme dans Ally McBeal

half marathon training | The Hot Mess ExpressPhrase typique pour apprendre la concordance des temps et le passé simple (ou le prétérit) avec une action brève et soudaine, ce putain de téléphone sonne toujours au moment où l’on est sous l’eau chaude si l’on en croit les séries. Et si ce n’est pas un coup de téléphone, c’est quelqu’un qui sonnera à la porte. Malheureusement pour nous, ce cliché a quand même la fâcheuse tendance à être VRAIE. Honnêtement, combien de fois est-ce que j’ai reçu un colis (et donc le combo sonnerie de téléphone/de l’interphone) alors que je prenais ma douche ? PS : Je suis quasi sûr d’avoir eu une scène du genre dans Ally McBeal, mais je ne la retrouve pas. De toute manière, c’est le cas dans toutes les séries et films, il y a toujours un truc pour interrompre la douche.

Voir aussi : Ally McBeal reviendra-t-elle bientôt ?

  1. Après un meurtre (ou juste une longue journée épuisante), la douche fait un bien fou, comme dans The Purge

BTVS ATS faith lehane mine: gifset btvs edit ats edit several eps favouritecharactermeme slayerwarrior •
En vrai, ce gif vient d’Angel

Combien de personnages peut-on voir prendre une douche quand ils sont couverts de sang ? Que ce soit dans Buffy, dans The Purge ou dans The 100, la liste est interminable. Parfois, il n’y a pas besoin d’être couvert de sang pour ça, juste d’avoir eu une longue journée de travail et de vouloir profiter de l’eau chaude pour se relaxer. Je n’ai jamais tué personne, je n’ai jamais été couvert de sang, mais c’est VRAI que ça a tendance à faire beaucoup de bien les douches brûlantes. C’est relaxant et ça débloque le dos. Il faut juste que ce ne soit pas trop brûlant, il y a un personnage secondaire de 9-1-1 qui l’a regretté, tout de même.

  1. Prendre sa douche habillé, ça aide à faire passer les émotions, comme dans Grey’s Anatomy

Grey's Anatomy : Dix choses à savoir sur la série | virginradio.frAprès une rupture ou un décès, rien de tel apparemment qu’une bonne douche sans même retirer ses vêtements pour se remettre de ses émotions. Et alors autant je comprends l’envie de se mettre le visage sous l’eau, autant j’ai du mal à comprendre en quoi ça peut être agréable ce genre de douches avec les vêtements qui collent à la peau. Pourtant, on le voit dans plein de séries de Dollhouse à Veronica Mars (j’ai un doute, mais il me semble ; sinon, prenez SVU). Personnellement, ça reste un cliché parfaitement FAUX pour moi. Et vous ? On en parle en commentaire ?

  1. Prendre un bain moussant à pas d’heure pour se relaxer, comme dans Charmed

Charmed (Reboot) S01 E05 – Better with wine.Il n’y a pas que la douche dans la vie, il y a aussi le bain. Et si j’en crois les séries, rien de tel qu’un bain moussant en fin de soirée, voire au beau milieu de la nuit, pour se reposer enfin et profiter d’un moment pour soi. Macy l’a tenté dans le reboot, Prue dans l’originale… C’est donc qu’il doit y avoir quelque chose de VRAI dans ce cliché, surtout que j’ai des amis qui me disent parfois faire ça aussi. De mon côté, je déteste les bains, parce que je déteste ne rien faire sauf si c’est pour dormir – et je ne peux pas dormir dans un bain, donc c’est FAUX.

Le coeur a ses raisons: meilleurs moments
Cela dit, il n’y a pas plus relaxant que les bains de Criquette dans Le Cœur a ses raisons (ou que ses lessives, d’ailleurs)

  1. La douche n’est pas un lieu tout à fait privé, comme dans Friends

10 raisons d'aimer l'automne.. en gifs - Urban LipstickBon, ça marchait aussi pour Charmed, mais c’est fou comme les douches ont tendance à être un lieu de passage dans les séries ! Difficile de ne pas se souvenir du manque d’intimité de Chandler dans sa colocation ; ou de celui de Piper et Léo. Vivre dans une grande maison donne apparemment le droit à n’importe qui de rentrer dans la salle de bain. C’était pareil dans Grey’s, ça l’est encore dans Dollface ; il y a un truc, tout de même qu’il va falloir qu’on m’explique. Les salles de bain n’ont pas de verrou aux États-Unis ? Les personnages n’ont pas de respect pour les gens avec qui ils vivent ? Ce sont les douches communes des vestiaires de lycée qui leur manque ? C’est hyper bizarre, mais en ce qui me concerne, c’est FAUX, je n’entrais pas dans la salle de bain quand quelqu’un de ma famille prenait une douche, quoi.

  1. Le sexe sous la douche, c’est grave cool, comme dans How to get away with murder

Pin on LoveBen oui, il fallait bien en parler pour attirer des gens chelous sur le blog grâce aux moteurs de recherches, et aussi parce que toutes les séries nous vendent toujours les douches comme un endroit parfait et idéal pour faire l’amour. M’enfin, excusez-moi, c’est quand même FAUX comme cliché, c’est loin d’être un endroit pratique pour ça, entre l’exiguïté de la douche et le jet d’eau chaude qui ne couvre pas les deux partenaires à la fois, en laissant en train de crever de froid. Alors oui, c’est hyper sexy et tout à l’écran, mais c’est un cliché. Enfin, ce n’est que mon avis, chacun sa vie privée après. Et oui, j’ai pris un gif très soft par rapport à ce que le Shondaland a pu nous proposer, finalement, mais c’est le premier qui est sorti de ma recherche.

  1. Pas besoin de se démaquiller avant la douche, comme dans Dollface

Pin on Kat Dennings
Apparemment, elle est habituée à avoir ce genre de rôles ?

Il faut bien que je vous avoue que la scène de l’épisode 2 m’a traumatisé au point d’être le premier cliché qui me soit venu à l’idée sur le sujet. C’est plus vrai dans les sitcoms que dans les séries plus longues et ça rejoint un cliché des personnages féminins qui se réveillent en étant déjà hyper bien maquillées, mais ça arrive souvent de voir des personnages maquillé(e)s sous la douche. J’inclus ces messieurs, parce qu’il y a aussi du fond de teint que l’on voit très bien, coucou Julian McMahon dans Nip/Tuck. Bref, c’est hyper bizarre et à mon sens, c’est totalement FAUX aussi. Mesdames, dites-moi si je me trompe, mais je vous ai toujours vu vous démaquiller avant la douche. Oula. Cette phrase sonne super bizarrement.

 

Bon, et bien sûr, je n’en parle pas, mais un autre cliché beaucoup vu cette fin 2020 et en 2021 consiste évidemment à voir les personnages rentrer chez eux et se précipiter aussitôt sous la douche. C’est un cliché bien VRAI en temps de covid, surtout durant le premier confinement. Avec le temps, on a baissé notre garde et on s’est habitué à beaucoup de choses. En fait, on l’a tellement baissé qu’on est en train de commencer un déconfinement alors que les indicateurs sont plus haut qu’au début du confinement. C’est fou, tout de même.

Difficile d’oublier aussi les douches de la prison pour certains personnages, d’Orange is the new black à… Riverdale, bien sûr !

https://www.j-14.com/posts/disneys-little-mermaid-remake-harry-styles-noah-centineo/ 2019-06-17T17:46:11+00:00 monthly 0.7 https://www.j-14.com/wp-content/uploads/2019/06/harry-styles-noah-centineo-prince-eric.jpg?fit=1000%2C561 harry-styles ...

Bien des trouvailles étranges furent effectuées durant la préparation de cet article, des rideaux de douche aux couleurs de The Purge sur Redbubble à la très mauvaise idée naïve de chercher un gif de douche de Dollface sur Google Images (c’est moins de 18, bien sûr).