Mon épisode préféré de… Person of Interest #4

Salut les sériephiles,

Je l’avais promis pour dimanche dernier et voilà qu’on est jeudi et qu’il n’est toujours pas sorti : mon article sur mon épisode préféré de Person of Interest est enfin là. Bon, honnêtement, ce n’était pas un choix compliqué, ça s’est grosso modo réduit rapidement à trois épisodes : celui que j’ai choisi, le 5×04 et le dernier épisode de la série. Au moins, je n’ai pas eu le problème d’avoir envie de mettre le pilot. Sans plus de suspense, mon épisode préféré de la série est…

Image result for if then else person of interest

If-Then-Else (4×11)

(attention aux spoilers)

Synopsis : Samaritan lance une cyber-attaque sur la Bourse, l’équipe s’embarque donc dans une possible mission suicide pour éviter une catastrophe économique mondiale, cette attaque ayant déjà des conséquences désastreuses.

Pourquoi cet épisode ? Pour tout un tas de raisons. La première, la plus évidente, est que j’y ai mis 20 quand je l’ai vu, parce que j’avais déjà le blog et je notais tout. C’est facile, c’est l’épisode où, pour moi, la série prend ENFIN le temps d’aller explorer tout son potentiel. Nous avons enfin un grand-méchant, une Machine surpuissante et une Root connectée à celle-ci.

Related image
Maybe someday.

Voir aussi : Amy Acker

Il faut moins de dix minutes pour que tout le monde soit en danger de mort, quatre étant sous la menace d’armes à feu et dans un piège de Samaritan alors que Shaw risque de se faire exploser la tronche par un suicidaire. L’épisode continue alors comme si de rien n’était, Root faisant tout ce que lui dit la Machine… jusqu’à ce que l’on découvre qu’il ne s’agissait que d’une simulation.

Image result for if then else person of interestEn 2003, Harold a en effet appris à la Machine comment jouer aux échecs, un jeu avec une infinité de possibilités. Et rapidement, on comprend que la situation de nos héros est très similaire à une partie d’échec. Le problème, c’est que quand on comprend ça, on voit la Machine perdre sa partie contre Harold et apprendre qu’il existe parfois des simulations sans happy end.

Voir aussi : Person of Interest, du bad code au God mode

C’est donc un épisode ambitieux, totalement différent de ce que proposait la série jusqu’alors. Plutôt qu’un simple procédural avec une enquête à la semaine, on a cette fois une enquête à la semaine qui recommence en boucle et un épisode qui se concentre sur le point de vue de la Machine. On la savait déjà bien trop puissante pour son propre bien, mais cette fois, on voit comment elle fonctionne pour toujours fournir la meilleure info à Root.

Image result for if then else person of interestCet épisode aurait pu être long, mais il instaure une super ambiance stressante avec une bonne musique, des fusillades quasi-constantes et des scènes qui n’oublient pas de s’occuper des dynamiques entre personnages… avec évidemment le couple Root/Shaw en ligne de mire.

Chaque acte mène naturellement à la mort d’un ou plusieurs personnages, et on comprend assez vite que l’un d’eux risque d’y passer. C’est confirmé après quelques simulations quand tout le monde n’a que 2% de chance de survie et que la Machine n’a plus le temps pour les simulations.

Voir aussi : Les critiques de Reverie, la nouvelle série de Sarah Shahi

Image result for if then else person of interest reeseCertes, il y a des longueurs, il y a des moments qui traînent, surtout aux moments où chacun meure ou dans les ralentis interminables et nombreux de l’épisode, mais on a aussi tout l’humour de la série (le baiser Root/Lionel), des personnages qui s’adorent et travaillent ensemble, et surtout des scénaristes qui se savent pressés par le temps. Malgré tout, les flashbacks et les réflexions sur les jeux d’échec sont excellents.

La réalité est excellente aussi, quand les simulations permettent à la Machine de dicter la conduite de tout le monde, d’organiser des petites variations supplémentaires et de mener naturellement vers la conclusion de l’épisode.

Et quelle conclusion : Reese se fait tirer dessus, ce qui n’a aucun sens maintenant qu’on est dans la réalité. Root reprend Shaw débarque sans la moindre logique pour sauver ses amis, ce que la Machine ne semblait pas avoir prévu. À coup de ralentis, la série propose alors le premier baiser du couple Shoot, puis le sacrifice de Shaw qui se prend deux balles et qu’on laisse pour morte.

Related image
Cette scène, franchement.

Bon, avec du recul, il faut bien avouer que cet épisode, je le surestimais probablement ; mais par rapport à tout le reste de la série, il est véritablement au-dessus. Son plus gros défaut ? Il fait tomber la série dans une horrible deuxième moitié de saison 4 qui est beaucoup trop lente et frustrante. Une fois le potentiel exploité à fond, les scénaristes ont décidé de faire marche arrière et d’en revenir à du procedural. On perdait ainsi Shaw et parfois Root, retombant dans ce que la première saison faisait de moins bien.

Voir aussi : Les critiques de The Gifted, la nouvelle série d’Amy Acker

Il n’empêche qu’en attendant, cet épisode est une véritable leçon d’écriture ; avec de très bons moments et absolument tout ce que j’aimais dans cette série. Rendez-vous compte… il y avait même le générique !

Prochain « meilleur épisode de… » ce week-end : Heroes

14 commentaires sur « Mon épisode préféré de… Person of Interest #4 »

  1. C’est tellement dur de choisir entre celui la et le 5×04 😭 même si le 5×04 me semble quand même beaucoup plus intense… pfiou cette dynamique Root/Shaw sortait tellement de l’ordinaire ❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Il était plus intense, mais il éclipsait un peu plus le reste du casting. Après, on est sur le même principe de simulation. J’ai vraiment hésité, mais j’ai choisi celui-ci parce que c’est le premier à être exceptionnel, je trouve, et le plus marquant quand même pour moi. Je sais paaaas.

      J'aime

  2. J’aurais très certainement choisi le même, il y a tout ce que j’aime : une « boucle temporelle », la relation Root/Shaw et un sacré cliffhanger ❤ Ah j'ai envie de le revoir XD

    Aimé par 1 personne

  3. C’est dur de choisir un épisode en particulier pour cette série, car j’ai souvent mis des 19 et 20 à partir de la saison 3 mais si je devais en choisir un, ce serait le 4×22 qui m’as super touchée.

    J'aime

  4. Bon, malheureusement je n’ai jamais été plus loin que la saison 3 donc je n’ai pas lu ton article pour ne pas être spoilé. Mais j’aime beaucoup cette série également, bien que paradoxalement, je n’en ai pas grand souvenir… Il faudrait que je reprenne depuis le début avant de continuer.

    Si je devais citer un épisode dont je me souviens, ça serait celui où on découvre que le monsieur qui boite (je n’ai même plus son nom…) avait séduit sa compagne avec un jeu d’énigme. J’avais trouvé ça drôlement sympa et mignon !

    Aimé par 1 personne

    1. Honnêtement, je te déconseille de reprendre du début.. C’est long et pénible car en formule procédurale. Mieux vaut reprendre où tu en étais ou tabler sur quelques épisodes à revoir (à vue de nez les fins et débuts de saison) pour te souvenir de ce que tu connais déjà. En plus, ça te bouffera moins de temps et tu arriveras plus vite aux excellents épisodes.

      Le monsieur qui boite s’appelle Harold.. Et oui, c’était un super épisode aussi ça 😍 dès qu’on sortait du procédural, la série gérait !

      J'aime

      1. Tu n’as peut-être pas tord. Je devrais essayer de trouver des résumés au pire, ça doit pouvoir se faire. J’ai fait la demande pour la série sur Netflix justement il y a quelques jours, on verra bien. #MecQuiAToutLeTempsLaFlemmeDeTéléchargerDepuisQuilANetflix #BonneConscience

        Après tu le sais, le procédural est un de mes genres préférés donc dans le fond ça ne m’a jamais dérangé de mon côté !

        J'aime

      2. Ben si tu veux des résumés express… tu n’as qu’à cliquer sur le « Voir aussi : Person of interest du bad code au god mode », tu auras les miens #autopromo

        Je fais régulièrement la demande aussi pour que la série arrive sur Netflix… 😥 TF1 semble avoir bien sécurisé son contrat.

        Quelle idée d’aimer le procédural ! 😮

        J'aime

      3. Je note. Je te fais confiance pour avoir un bon résumé complet ! 😉

        Je crois qu’il est temps d’aller faire un petit tour chez TF1… #FreePersonOfInterest

        Le pire c’est que ça a toujours été le cas. Même quand j’étais petit mes dessins animés préférés étaient de ce genre : Scooby-Doo, Martin Mystère, Totally Spies, etc. 😂

        Aimé par 1 personne

      4. Je sais plus trop pour le résumé complet, je les avais enchaînés en donnant juste mon avis, mais les gros événements doivent être encore marqués.

        Et moi, petit, j’étais plutôt du genre Pokemon, Sakura, Yu-Gi-Oh, tout ce qui a une continuité quoi 😂

        J'aime

      5. Bizarrement je n’ai jamais accroché à tout ça. Moi mon enfance c’était déjà séries et dessins animés policiers, j’ai sauté la case « innocence » je crois 😂

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.