Déménager, c’est fun (non)

Salut les sériephiles,

Eh oui, malgré les apparences et le retard de publication, je suis toujours en vie. Que se passe-t-il ? Oh, le drama habituel de ces deux derniers mois : je déménage, pardi. Et on est reparti sur un article blabla pour évacuer la catastrophe qu’est devenue ma vie avec ce déménagement.

Image result for again tv show
Une vraie saga d’été, regardez :

Épisode 1 : Mon concours, mon déménagement, ma vie
Épisode 2 : Exil au soleil (et blog au ralenti)
Épisode 3 : La première fois que… (aka nouvel appartement)

Les choses avancent bien : je suis de retour chez mes parents pour tout vider petit à petit et mettre 25 ans de vie dans un nombre incalculable de cartons, valises et sacs en tous genres (y compris sac poubelle – sauf que je suis nul pour faire du tri, alors c’est douloureux). Hier, j’ai pris le temps de vider ma bibliothèque et autant vous dire que vider une bibliothèque ça prend déjà énormément de temps, mais quand en plus vous êtes asthmatiques et futur prof, il faut bien prévoir une bonne journée. J’ai donc pris le temps de trier tout ça en plusieurs piles et en isolant tous les livres me servant pour le programme des classes de seconde qui vont devoir me subir l’an prochain (les pauvres petits).

Conclusion ? Non seulement, j’ai passé un temps monstre à faire des cartons et tout trier, mais en plus, j’ai passé la soirée à bosser parce que je débordais d’idées sur le programme. À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai donc pondu un planning intenable pour les mois de septembre à novembre, et j’ai déjà une bonne idée du reste de l’année – dès que j’ai 4h devant moi (qui a dit jamais ?!), je me pose pour faire le planning novembre à janvier que j’ai déjà en tête.

Related image
Comment je me suis senti à 3h du mat. Ouais, Lizzie McGuire. Ne me demandez pas pourquoi.

Bref, tout semble se goupiller à merveille pas vrai ? Ceci est un mensonge. Je n’ai toujours pas terminé mes cartons, ni géré mon contrat d’électricité (hum, ça commence à devenir urgent, qu’est-ce que je fais à écrire un article ?), ni même géré l’inscription à la mutuelle (mais j’ai un RDV pour la sécu, vous voyez, on progresse). La vraie bonne nouvelle de tout mon rangement/tri d’hier ? J’ai enfin remis la main sur mon disque dur. Il avait disparu dans la première vague de cartons alors que je savais bien que je ne l’avais pas mis dans un carton. Finalement, il était juste engouffré sous les décombres d’affaires recouvrant le bureau.

Qui dit bonne nouvelle, dit mauvaise nouvelle, bien sûr. Si j’ai retrouvé mon disque dur que je cherchais activement depuis genre 24h (est-ce que c’est ce qui m’aura motivé à recommencer les cartons ? Le mystère reste entier), j’ai perdu en échange mon carnet dans lequel je note tout ce que j’ai à faire, les points du Bingo Séries et mes idées d’articles. Je n’ai donc absolument aucune idée de ce que j’avais prévu de publier aujourd’hui, et c’est surtout pour ça que vous avez failli ne pas avoir de 500 mots.

Image result for again tv show
Moi à 3h01 quand j’ai découvert l’absence de mon carnet.

Je me suis dit qu’un petit update sur le déménagement vous intéresserait peut-être (enfin, surtout les lecteurs réguliers) alors voilà, je vous raconte un nouvel épisode de ma vie. Remarquez, je suis en train d’écrire toute une saga sur le sujet à force, et ne parlons même pas de la rentrée. L’avantage, c’est que si je dois me retrouver à déménager dans un an, je n’aurais qu’à me réfugier dans ces articles pour savoir comment ne pas m’y prendre.

Et sinon ? Ben sinon, il faut que je me remette au rangement pour retrouver ce satané carnet dont je ne sais plus me passer. Une seule page vous manque et tout est dépeuplé. Je ne comprends pas comment il a pu passer du sac d’affaires à garder à portée de mains à la disparition totale. À tous les coups, c’est Perec qui me joue un mauvais tour parce que j’ai enterré La Disparition dans un carton hier – pour lui privilégier la (re)lecture des œuvres que je vais filer à mes élèves bientôt. Pff. Tout ça ne m’aide pas à regarder mes séries, alors que je m’étais persuadé que cette semaine allait bien se passer pour une fois que je n’avais pas 600 kilomètres de route à me manger. C’est malin ! Allez,

Image result for may we meet again

Pff, et il n’a toujours pas publié la photo de sa poubelle-panda !

16 commentaires sur « Déménager, c’est fun (non) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.